un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .


 

 Living Room

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Living Room   Jeu 4 Aoû - 21:54

Elle l’écouta parler sans le couper,mais pourtant si elle avait temps de chose a lui pardonner sauf que la il ne voulait pas l'avouer tout simplement car il était encore sous l'effet du choc de cette nouvelle,elle le regarda lui faisant un petit sourire,elle était si bien la dans ses bras.De savoir qu'elle était de nouveau unis a son frère comme il y a 6 ans s’était son plus grand bonheur,elle pouvait vivre a nouveau sereinement car elle savait que son jumeau serait de nouveau la a son écoute,il serait la pour la consoler quand elle n'irait pas bien,ils allaient pouvoir reprendre se qu'ils avaient laisser durant 6 ans en arrière.

-Je te promet de vite revenir et si tu n'es pas la a mon retour,je prendrais quartier dans ton bungalow mais rassure toi il sera comme tu l'as laisser avant ton départ si se n'est que le ménage sera fait un peux plus souvent qu'il ne doit être fait en ce moment.

Ben quoi c'est vrai,elle avait bien vu dans des coin des paires de chaussettes ou même des boxer un peux partout et la poussière sur les meubles devaient être fait une fois par semaine.Elle se mit a sourire tout en le regardant lui donnant un petit bisou sur la joue.

-Tu as trouvé la une petite femme de manage pour ton bungalow petit ange,tu pourras partir l'esprit tranquille, j’espère que je serais prise chez Victoria Secret's
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Jeu 4 Aoû - 22:08

Ne t'en fais pas pour le ménage tu sais ... tu ne dois pas te sentir obligé de faire tout ça, et puis je dois ranger avant de partir moi aussi, mais bon c'est comme tu le souhaite, de toute façon je sais que tu peux tenir un bungalow propre et ranger, et il n'y a pas de soucis là dessus, donc je ne me fais pas de stress pour tout ça ! En tout cas, tu dois prendre soins de toi pendant cette semaine, et le reste du temps aussi ...

*en faite le ménage il le faisait régulièrement, mais c'est vrai que depuis qu'il était rentré, il n'avait plus vraiment le besoin de le faire, vu qu'il vivait seul ici, et depuis à peine quelques jours, mais bon si elle voulait faire le ménage, il n'allait pas lui en empêcher. De toute façon il la connait elle le fera et son bungalow sera comme neuf ! Il lui adresse un petit sourire avant de pencher la tête sur le côté et la regarder un petit instant, il sait qu'elle sera prise chez Victoria, il déjà vu certaines filles sur le campus qui était chez Victoria, et sa jumelle était aussi belle qu'elles ! *

tu seras prise tu sais ! car franchement, tu aurais vu les filles que j'ai rencontré sur le campus, elles viennent de chez Victoria, et tu es une superbe femme ! tu n'as pas à t'en faire pour ça ! regarde moi ... j'ai bien été engagé pour un grand aussi ! alors que je suis sur que tu fais plus de ravage que moi !

*il lui dépose un baiser sur la joue avant d'envoyer un texto à Moéra, il ira la voir après son petit moment avec Miranda, comme ça il sait ce qu'il devra demander à sa soeur de coeur concernant les vampires, mais aussi parler de ses craintes, la perte de sa soeur une nouvelle fois pourrait le rendre barge ! il range son téléphone, elle avait accepté, c'était chouette ! il regarde sa soeur et sourit*

quand on sera libre tout les deux je t'emmènerais rencontrer Moéra, ma soeur de coeur ! je suis sur qu'elle pourra t'aider ...

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Living Room   Jeu 4 Aoû - 22:20

Elle le regardait un grand sourire aux lèvres,ses larmes avaient laisser place a de toutes petites étoiles dans son regard,son frère avait plutôt intérêt a la laisser faire le ménage de tout manière qu'il lui dise non n’empêchera certainement pas la jeune vampire de le faire,elle aimait avoir un endroit propre et elle avait l'habitude de le faire lorsqu'elle habitait avec Julian encore il y a quelques semaines de cela.

-Il sera comme neuf ton bungalow,d'ailleurs a notre retour tu veux bien qu'on aille visiter les bungalow de libre tout les deux,j'en ai vu des pas mal d’extérieure quand je suis allée me balader l'autre fois et donc je voudrais que tu m'aide dans mon choix.

Elle le vit sortir son portable et écrire un texto,il eu la réponse a celui ci rapidement,elle écouta ensuite son frère lui parler de sa soeur de coeur,il l'avait donc remplacer durant ces 6 dernières années,elle fit une petite moue et elle se retira de ses bras pour retourner sur le canapé prenant une brioche en main.

-je serais ravis de la rencontrer mais je ne sais pas en quoi elle pourra m'aider soit je suppose que tu dois aller la rejoindre,je ne te retiens pas plus longtemps tu as mieux a faire que de rester avec moi.

Sa jalousie se faisait ressentir dans ses paroles,elle se pencha et elle prit son verre de jus d'orange le buvant tout en le regardant les yeux quelques peux remplit de jalousie,elle reposa ensuite son verre sur la table et elle lui fit un petit sourire.

-Quand tu seras partit,je ferais ma valise pour la semaine et je partirais aussi tot pour aller a l'agence de Victoria,je dirais que je viendrais de ta pars.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Ven 5 Aoû - 8:43

Bien sur que j'accepte de visiter des Bungalow au moins je sais que tu ne seras pas dans une voiture entrain de dormir sur un parking ! on se fera ça sans soucis ma princesse, je suis sur on trouvera ton bonheur, quelque chose qui te conviendra à merveille !

*après qu'il n'ait envoyé un texto à Moéra, il fronce les sourcils en voyant sa jumelle quitter ses bras avec une petite moue pour aller s'installer sur le canapé, ça ça sent la Mer*e ! pourquoi réagissait elle comme ça ? il soupire pour aller la rejoindre tout en secouant la tête, assis à ses côtés il la regarde tout en penchant la tête sur le côté*

Moéra est une fille que j'aime beaucoup, elle est vampire depuis 90 ans, je l'ai rencontré il y a 2 ans sur le campus, elle est une soeur de coeur pour qui j'ai ou j'avais des sentiments, tout est toujours confus dans ma tête, et comme je tiens à elle, je laisse tout ça de côté afin que je garde un bon contact avec elle. Pour ce qui est de la rejoindre, je ne lui ai pas dit d'heure, alors boude pas comme ça Miranda ! j'irais la rejoindre quand tu seras partie !

*il soupire, il avait refait sa vie lui aussi, et Moéra, il était hors de question qu'il la laisse de côté, elle est importante pour lui, il a besoin d'elle, c'est comme ça, mais jamais elle ne remplacera sa jumelle, ça c'est sur et certain ! mais la jalousie de sa soeur, il ne comprenait pas vraiment*

Ta jalousie n'est pas utile ma princesse, personne ne pourra te remplacer, j'ai été et je serais toujours proche d'elle, mais c'est pas pour ça que je te laisserais de côté ! maintenant que je sais que tu es vivante, je ferais à chaque fois tout pour que tu reviennes !

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Living Room   Ven 5 Aoû - 11:04

Elle le regardait,ben tiens aucune raison lui disait il d’être jalouse,ben pourtant elle l'est car il a trouver quelqu'un d'autre pour la remplacer pendant ces 6 dernières années même si cela ne faisait que 2 ans qu'il connaissait cette vampire.Elle ne préfère ne rien rajouter car elle refuse la dispute avec lui,elle ne veux pas partir avec cela et avec des regret,elle croqua un autre morceau de sa brioche et elle le regarda toujours en haussant juste les épaules.

-Tu sais que si tu ne pars pas avant moi,je ne partirais jamais car je préfère rester avec toi que de partir loin de toi?

Elle posa le reste de sa brioche sur la table basse et elle se rapprocha de son frère se nichant contre lui,elle colla un bisou sur sa joue et elle releva juste son visage pour le regarder.

-Je déteste avoir des dispute avec toi mais je reste tout de même jalouse de cette fille,je ne te le cache pas alors je ne dis plus rien mais tu sais se que je pense.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Ven 5 Aoû - 14:11

*Et en plus elle était têtue ! c'est elle qui voulait partir pour lui laisser du temps non ? et puis bon il n'allait pas non plus se priver de voir ses amies, le peu qui lui restait, il y tenait ! il soupire un bon coup, la boule au ventre, déjà petite, elle était comme ça avec les filles qui lui tournaient autour, mais il avait grandi, et il avait du faire sans sa jumelle, du coup il a un peu changé aussi ... il ne fallait pas lui en vouloir non plus, et puis bon elle ne savait pas tout non plus, il était marié, amicalement, mais marié ! et sa soeur de coeur, était sa confidente, son amie, sa soeur, certes un amour fraternel comme avec sa jumelle, mais Miranda était son sang, donc elle n'avait pas à être jalouse comme ça, et le pire, elle lui lâche ça dans la tête, être jalouse de Moéra .... il n'aimait pas ça du tout ! il tourne le regard tout en se levant, elle voulait vraiment qu'il parte sur une dispute ? en tout cas lui non mais là vu comment elle réagit .... il se redresse pour aller vers la fenêtre, il ne voulait pas être seul quand elle partirait, donc il voulait voir sa soeur de coeur, ça lui permettait de la revoir, et surtout de la retrouver, après un an ....*

c'est toi qui veux partir Miranda ! et je ne vais pas te mettre à la porte ... et sache que je déteste quand tu fais ta jalouse comme ça ! Moéra fait partie de ma vie, je ne l'ai pas vue depuis un an, j'ai le droit de voir mes amis non ? et tu ne sais pas tout de ma vie ... j'ai tant de chose à dire que le temps est trop court pour l'instant, mais quand tu reviendras, on en parlera !

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Living Room   Ven 5 Aoû - 15:24

Elle le regarda se levait et partir vers la fenêtre,elle en fit autant mais pas pour aller vers lui mais pour partir dans la chambre d'amis pour préparer sa valise,elle partit donc dans un silence l’écoutant parler de la chambre tout en préparant la valise.Elle s'habilla vite fait d'un simple slim noir et d'un débardeur rouge puis elle retourna dans le salon valise en main prête a partir,elle se racla la gorge et elle s'avança vers lui les larmes aux yeux.

-Je suis prête a partir petit ange,je t'envois un texto des que je suis arrivée a destination.Et oui tu as le droit de voir tes amis jamais je ne t'empêcherais de les voir.

Elle lui donna un bisou sur sa joue tout en posant sa valise sur le sol puis elle se jeta dans ses bras,elle enfouit son visage dans le creux du cou de son frère et elle ferma ses yeux pour retenir ses larmes,elle avait le coeur brisée de devoir partir,elle venait a peine de le retrouver et ils devaient déjà se séparé tous les deux.

-On se revoit et on parlera tous les deux.

Elle se détacha a contre coeur des bras de son frère et elle prit sa valise en main,elle lui donna un dernier bisou sur sa joue et elle se dirigea vers la porte d'entrer,elle l'ouvrit et elle regarda une dernière fois son frère.

-Je t'aime petit ange.

Elle lui envoya un baiser volant puis elle quitta le bungalow de son jumeau pour ensuite se diriger vers sa voiture,elle monta dans celle ci et elle partit direction l’aéroport.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Ven 5 Aoû - 21:21

*il l'avait entendue rejoindre la chambre, il n'aimait pas se prendre la tête avec elle ! en plus savoir que c'était pour de la jalousie, ... Si elle savait qu'il avait été fou amoureux de Noémie, qu'il avait craqué pour sa soeur de coeur et qu'il avait vraiment aimé Olivia, elle pourrait lui arracher la tête, mais bon soit, il ne voulait pas envenimer plus les choses, il allait simplement la laisser prendre elle aussi du recule, une petite semaine ou plus tout dépendra de quand on l'appellera pour bosser. Il regardait le large par la fenêtre quand il a entendu le raclement de gorge de sa jumelle, il c'était retourné, elle était là avec sa valise, il avait une boule au ventre, il ne voulait pas qu'elle reste loin de lui ! elle avait intérêt de revenir et vite !*

sois prudente surtout, et quand tu rentreras on discutera de tout ça j'ai un tas de chose à te raconter, à t'expliquer et toi pareil ! on a besoin de reprendre un petit souffle afin de se retrouver et pouvoir assumer tout ça !

*il la rattrape quand elle se jette dans ses bras, lui donnant un doux baiser sur la joue, il la resserre tout contre lui avant de fermer les yeux, profitant un instant de sa présence, elle allait lui manquer sa jumelle, c'était vraiment comme il y a 6 ans, la même douleur de séparation, et vu comment ça avait terminé .... donc là il allait discuter un peu avec Moéra, et ça allait peut être l'aider .... il la laisse aller prendre sa valise, avant de la suivre vers la porte et lui rendre un baiser sur le front*

je t'aime ma princesse, et tu as intérêt à être prudente !

*il la regarde s'en aller lui envoyant à son tour un baiser volant, avant de soupirer, il avait encore du mal à croire que sa jumelle était à nouveau près de lui, du coup la revoir partir, c'était un peu comme une chaine sans fin, la peur au ventre de ne plus la voir revenir et recommencer les mêmes étapes les même douleurs, il rentre ranger un peu avant de filer voir Moéra*

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Jeu 22 Sep - 21:23

Du Starbucks jusqu'à Mango, Olivia avait suivi de près le taxi d'Edo. Sa joie était parfaitement visible, elle chantonnait sous son casque et surtout, elle roulait bien. Un exploit pour Olivia qui avait toujours apprécié un peu trop la vitesse ! De temps en temps, elle se mit à râler contre le chauffeur de taxi qui fit quelques petites entorses au code de la route. Ok, ce n'était pas si grave que cela, mais là, il avait Edo derrière, alors valait mieux pour lui qu'il roule bien. Longeant le bord de la plage, ils tournèrent dans un petit quartier où se trouvait de nombreux bungalows. D'ailleurs, elle passa même devant celui de Jimmy. Ils allaient tous être voisins, si ce n'était pas excellent tout ça ! Mais là, ce qui l'importait le plus, c'était la vue. C'était magnifique ! C'était un joli quartier avec de merveilleux bungalows qui donnaient sur la plage. ça promettait de beaux instants de sérénité, sur un transat, face à un coucher de soleil et un avec un cocktail dans la main. Ce n'était pas parce qu'elle était devenue un ange qu'il fallait arrêter d'apprécier les bonnes choses. Le taxi s'arrêta devant un des bungalows, en déduisant que c'était celui d'Edo. Cosy, chaleureux... à l'image de son meilleur ami. Olivia gara sa moto devant, éteignit le moteur et enleva son casque. Elle se passa la main dans les cheveux, histoire de se recoiffer un peu, puis enleva sa veste en cuir avant de descendre de l'engin. Elle passa alors devant son ami, d'une démarche sautillante, un énorme sourire sur les lèvres et paya le taxi. Bah ouais, c'était elle qui l'avait forcé à venir, puis se tourna enfin vers Edo, un regard sur le bungalow, et les mains sur les hanches.

Ah ben, dis donc ! Ce n'est pas de la gnognotte ce que tu as pris... C'est franchement superbe. Tu dois t'y plaire ici, non ?

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Sam 24 Sep - 22:15

*Passer un petit moment avec Olivia, la retrouver, se dire qu’elle était toujours vivante, c’était juste effrayant, mais tellement bon ! Bien entendu, il attendait avec impatience, l’explication qu’elle avait, puisqu’il l’avait vue de ses propres yeux à la morgues il y a un an de cela. Il s’attendait à tout, déjà le retour de sa jumelle, une vampire, que pouvait être sa meilleure amie ? Elle paraissait différente de sa jumelle, et de Moéra, alors il allait s’attendre à tout, un fantôme ? Suite à leur discussion, elle lui avait proposé de rentrer mais en taxi, certes Edo aimait la moto, mais là il ne se sentait tout de même pas en forme pour monter sur une moto, c’est pour cette raison qu’il n’avait pas fait de chichi. Edo était dans le taxi, en direction de chez lui, il ne cessait pas de regarder la moto de sa meilleure amie, pour être sur qu'elle ne parte pas trop loin, ou qu’elle ne parte tout court, que son rêve ne s’arrête maintenant qu’il se réveille la tête enterrée dans le sable au bord de son bungalow. Pourtant, il n’avait pas bu, mais les médicaments étaient assez fort pour mettre un homme ko comme lui, cependant, c’est vrai que la douleur de ses blessures reviennent le réveiller et lui rappeler qu’il ne rêvait pas et que les médicaments ne faisaient plus du tout effet, puisqu’elle était toujours bien là, pas loin du taxi, à les suivre. En s’approchant de son bungalow, ou plutôt leur bungalow, il se tient la blessure où la balle s’est logée il y a quelques temps, c’était bien trop douloureux, mais il voulait paraître bien, pour éviter qu’elle ne croit que c’est de sa faute, car ce n’était pas du tout le cas, elle n’y était pour rien … il respire un bon coup, fermant les yeux, et essayant de se dire qu’elle sera toujours bien là quand il sortira de la voiture, pour rejoindre son bungalow. Il voulu payer le chauffeur, mais elle fut plus rapide que lui, il sourit et sort de la voiture tout en douceur pour éviter de faire ressortir la douleur, mais ça lui arrache quand même une petite grimace avant de rejoindre Olivia et la prendre dans ses bras. Il sourit à ce qu’elle dit et se pince les lèvres*

Bah je voulais que ça te plaise en faite, et pour te répondre, je n’y suis pas vraiment resté longtemps depuis mon retour ici en ville … j’espère que ça te plaira toi en tout cas ...

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Dim 25 Sep - 14:02

Bien entendu, Olivia n'était pas dupe. Elle avait remarqué la grimace d'Edo en sortant de la voiture, mais voilà Olivia avait toujours vécu avec des garçons, et elle savait très bien que la fierté masculine primait avant tout. Combien de fois avait-elle vu Jimmy ou Lucas souffrir à mort mais ne rien dire pour ne pas passer pour une chochotte ? Beaucoup de fois... Et peut-être qu'Edo agissait de la même manière, il était un homme après tout XD. Elle le regarda avec inquiètude, puis quand il s'approcha d'elle pour la prendre dans ses bras, elle l'entoura aussi de son bras, prenant extrêmement garde à ne pas le toucher là où il était blessé. Elle savait à peu près où c'était, elle l'avait vu de ses propres yeux, mais elle craignait tout de même de lui faire mal. Elle leva les yeux vers lui et esquissa un léger sourire à sa réponse.

Ah bah ça pour me plaire, ça me plaît... Quoique, tu m'aurais sorti une cabane dans les arbres, je crois que ça m'aurait plu aussi.

Elle haussa des épaules. Il fallait la comprendre, Olivia revenait du royaume des morts, elle s'était rendu compte à quel point la vie était importante, à quel point il fallait se contenter de ce qu'elle vous donnait. Même si le mot "profiter" avait toujours été le mot primordial dans la bouche d'Olivia, depuis qu'elle était revenue, il était encore plus important. Chaque minute, de chaque journée, elle les passera à les apprécier à 100%.

Non mais sérieusement, si ça ne te plaît pas, on peut toujours trouver autre chose... Ok, tu n'es pas resté longtemps ici, mais c'est juste une question d'habitude à prendre. Dis-toi que ça nous change grandement de nos apparts dans les campus. C'était... triste... là-bas !

Elle garda son regard perçant sur lui et le gratifia d'un énorme sourire qui prouvait qu'Olivia était, à cet instant, pleinement heureuse. Même si elle redoutait les confidences qu'elle allait lui sortir...

Par contre, tu ferais mieux de rentrer et prendre ton traitement avant de souffrir encore plus. Car ça ne sert à rien de me le cacher, je sais que tu as mal là... je lis en toi comme dans un livre ouvert, et ça, il va falloir que tu t'y habitues !

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Dim 25 Sep - 20:40

*la sentir tout contre lui, lui rendait le sourire, il pourrait en oublier la douleur si ça ne faisait pas si peu de temps qu’il s’était fait tiré dessus, mais bon, il voyait qu’elle faisait doucement pour éviter de lui faire du mal, et il la rassurait tout en caressant son bras, et regardant le bungalow, certes il avait vu tout en grandeur à ce moment là, mais il rit un peu pour éviter de tendre la blessure où il y avait des fils, il grimace, arff, hâte d’aller bouger tout ça en tout cas ! Il lui colle un baiser sur la joue et penche la tête sur le côté*

J’y avais pensé, mais bon, je me suis dit qu’au bord de l’eau c’était encore mieux ! ! ! !

*Il sourit un instant avant de froncer les sourcils, il avait dit ça juste pour lui dire qu’il ne pouvait répondre à sa question, un an c’était écoulé, il n’avait pu profiter de cet endroit, mais maintenant oui, le peu qu’il avait vu c’était allongé sur son lit pour se reposer et reprendre des forces, il sourit malgré tout, il voulait laisser tout ça de côté et y passer du temps avec elle maintenant … ils allaient enfin vivre ensemble ! il lui prend la main et sourit encore

Ah mais si ça me plait ! ! ! surtout que tu es là maintenant, ça a un tout autre sens maintenant ! et puis ça va nous changer comme tu le dis, fini le campus, vive la vie au bord de l’eau ! ! ! Un truc que je peux te dire, c’est qu’être assis sur le bord du bungalow, les pieds dans l’eau … c’est juste super !

*Il pince les lèvres à ce qu’elle vient de dire, oui il ferait mieux d’aller prendre ses médicaments avant de souffrir comme un malade … il lui serre la main, surtout qu’elle avait du remarquer qu’en sortant de la voiture, c’était pas génial, et puis … il fallait soigner ses blessures, et chance pour lui, il n’avait pas besoin d’appeler une infirmière, il la regarde tout en s’avançant vers la porte, un sourire aux lèvres*

A une condition … que je n’ai pas besoin d’appeler l’infirmière que tu t’occupera de moi … j’ai trois plaies, et je préfèrerais que ça soit toi qui t’en occupe ...

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Lun 26 Sep - 21:36

A cet instant, Olivia savait à quel point la douleur était présente pour Edo, elle la ressentait elle-même, un peu comme si désormais, elle ne faisait q'un avec son protégé. Dans ce cas, pourquoi ne s'éloignait-elle pas de lui ? parce qu'elle ne le pouvait pas, voilà tout. Elle avait besoin de sentir son contact, d'être près de lui. Et bien souvent, quand on avait une personne à ses côtés, la douleur se faisait toujours un peu moins forte. Elle esquissa un sourire à ses paroles.

Oui, c'est encore mieux... Avec la cabane, on aurait fini par avoir le vertige.

Bah oui Olivia et les hauteurs, ça ne faisait pas bon ménage. Elle n'aimait pas se savoir dans les airs, et ça Edo l'avait bien constaté dans l'avion lors du voyage à Las Vegas. Elle reposa ensuite son regard sur lui, un regard plein de douceur, pétillant comme jamais... un regard plein de vie quoi. Olivia se réjouissait de vivre avec Edouardo. A vrai dire, ils n'avaient pas vraiment eu l'opportunité de vivre réellement ensemble. Quand il était venu chez elle, ils ne faisaient que se croiser, puis ensuite était arrivé la mort d'Olivia, donc non, ils n'avaient vraiment pas eu le temps.

Pour moi aussi, ça a un tout autre sens... Savoir que je vais pouvoir vivre ici, avec toi, ça ne peut que me rendre heureuse. ça promet de bonnes soirées devant ce fameux bungalow, avec les pieds dans l'eau, comme tu l'as dit. Sans oublier le cocktail... comment tu as pu oublier le cocktail ! Tu me déçois Edo.

Elle laissa échapper un rire avant de carrément le forcer à rentrer. Toutefois, elle fronça les sourcils à sa condition. Depuis quand fallait-il une condition pour se soigner ? Elle croisa les bras contre sa poitrine et fit un signe de tête, dans le genre "je t'écoute". OIivia était prête à négocier... ou pas. S'il fallait lui sauter dessus pour qu'il aille se soigner, elle le ferait tête baissée. Il était peut-être plus grand, plus fort, mais elle pouvait être une tigresse quand elle le voulait. Mais quand il lui demanda de s'occuper de lui, de soigner ses blessures, un sourire en coin étira ses lèvres.

Condition acceptée... Tu as l'air d'avoir confiance en moi hein ! Enfin chance pour toi, les plaies et les points de sutures, ça me connaît. Une fois, j'ai même dû recoudre une blessure que s'était faite mon ex, c'est pour dire... je suis rôdée !

C'était ça d'avoir vécu avec une bande de garçons casse-cou... Mais là, c'était différent. C'était Edo... et autant, elle s'était fichu de voir Jimmy crier comme une chochotte la fois où l'avait recousu, autant Edo, elle y prendrait doublement soin. Elle le suivit jusqu'à la porte et entra à sa suite. Elle regarda la pièce et son sourire ne pût se décrocher de ses lèvres.

C'est encore plus beau à l'intérieur... Oui bon, je ferai ma petite visite plus tard, d'abord c'est de toi qu'il faut s'occuper. Montre-moi donc ce qu'il faut désinfecter...

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Sam 1 Oct - 21:24

*Il était au côté de sa meilleure amie, pour lui c’était important qu’elle soit là, même si dans sa tête ça tournait, tout un tas de questions se posaient, mais il ne voulait pas gâcher ces retrouvailles, et savoir qu’elle était toujours partante pour se joindre à lui dans son bungalow ne pouvait que le rendre heureux. Il rit à ce qu’elle dit, faisant attention à ne pas rire de trop pour éviter que le fils ne lâchent, il lui caresse le dos en douceur, que c’était bon de la revoir, il retrouvait peu à peu le sourire, et la joie*

disons que la vue est encore mieux …

*Il se pince les lèvres, il savait qu’Olivia n’aimait pas les hauteurs, mais la forêt ne lui disait rien du tout, faut dire qu’avec leur mésaventure avec ce singe, bah il ne voulait pas recommencer au risque de tomber cette fois sur un aligator ! Savoir qu’elle était toujours aussi partante pour vivre ensemble, à faire des soirées et tout, ça promettait bien fort ! il sourit de toutes ses dents, oui il avait oublié la chose la plus importante, le cocktail, et il allait reconnaitre pour une fois *

Je suis coupable, désolé, j’avais oublié la chose la plus importante, le cocktail ! ou le champagne, et des Pringles !!!! je suis sur qu’à deux, on pourra passer de super soirée, et il me tarde de commencer tout ça !

*Quand il lui demande si elle veut bien le soigner, car bon il n’aimait pas que quelqu’un s’occupe de lui, oui c’était son égo, et voilà quoi, il ne voulait pas faire se chochotte, surtout que les infirmières peuvent être canon ! mais devant Olivia, il faisait moins le malin, et ça passerait peut être mieux, pour lui c’était important, et il voulait guérir assez vite afin de reprendre une vie normal. Il lui caresse la joue tout en avançant vers la porte d’entrée, il se retourne face à elle et sourit de plus belle*

J’ai toujours eu confiance en toi Olivia … jamais je ne douterais de toi ! et tu n’auras pas besoin de me recoudre, ça c’est déjà fait ! Mais merci à toi d’accepter, je préfère que ça soit toi que quelqu’un d’autre ne pose les mains sur moi

*Il entre avec elle dans le bungalow et sourit de plus belle, qu’est ce qu’il était heureux ! le pire dans tout ça, c’est qu’il avait une envie folle de la serrer tout contre lui et lui faire de gros câlin et qu’elle ne parte plus jamais, il ne voulait pas la voir partir, mais bon, il se retient et quand il ferme la porte, il reçoit un message, il le lit et sourit c’était sa jumelle, mais il perd vite son sourire, car bon elle ne voulait pas comprendre qu’elle ne dérangeait pas, mais bon soit, il ira la voir un autre jour pour visiter ce bungalow, il lui répond avant de poser son téléphone et regarder sa meilleure amie tout en grimaçant, il retire sa chemise, et enlève les pansements, celui de sa poitrine, là où la balle a été retirée, ensuite celle de son omoplate, là où il ne sait même pas ce qu’il c’est passé (Edo ne sait toujours pas qu’il a été marqué) et celui dans son dos, où la plaie est celle où un couteau s’est planté, il était tout de même gêné par tout ça, et pourtant, c’était sa nouvelle vie, il était un ex Latino Blood, et il devra vivre avec*

Je suis désolé pour tout ça ...

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Dim 2 Oct - 21:32

Olivia haussa les épaules et pencha la tête sur le côté. Mouais... c'est vrai qu'un coucher de soleil donnant sur l'océan était toujours plus beau qu'une vue sur une forêt déserte, dont seul le soleil arrivait à percer à travers le feuillage des arbres. Mais Olivia était plutôt adepte de la deuxième version. Le coucher de soleil sur la plage, ça faisait... romantique ! Et il ne fallait plus lui parler de romantisme... Avec Caleb, elle avait fini par apprécier cette facette mais vue comment leur histoire s'était terminée, eh bien maintenant Olivia détestait tout ce qui avait rapport avec les sentiments. Elle était déjà bien assez perdue comme cela...Quand il reconnut son oublie, Olivia esquissa un léger sourire et leva les yeux au ciel d'un air amusé.

Ah tout de suite le champagne ! Restons sobres... Une bonne bière, des Pringles et... moi ! Tout pour une soirée d'enfer. On inaugurera vite cela, une fois que j'aurai récupéré mes affaires à l'hôtel et dans mon ancien appart'... Faut juste que je trouve le courage de retourner là-bas.

Le visage d'Olivia s'assombrit légèrement. Elle ne comprenait pas pourquoi ses parents avaient continué à payer le loyer de l'appartement. Ils n'avaient même pas bougé ses affaires... Elle savait que le deuil était extrêmement difficile, mais à ce point-là, elle ne l'aurait jamais imaginé. Plusieurs fois, Olivia s'était dirigée vers son appartement, sans succès. Elle craignait de ressentir de la nostalgie, des regrets une fois dans cet appart'. Elle avait vécu tant de choses là-bas. C'était désormais du passé et cela, il fallait réussir à l'admettre. Elle sortit de ses pensées en secouant la tête et reporta son regard sur son ami quand elle accepta de le soigner.

Je sais que je n'ai pas besoin de te recoudre Edo ! Si tu veux savoir, non seulement, j'étais sur le parking, au milieu des gars de ta bande mais j'étais aussi à l'hôpital. Alors je sais ce qu'ils t'ont fait... Normalement, quand je te dis que je sais faire des points de suture, que je sais soigner les plaies, tu es censé me répondre que je suis la femme idéale. Mais bon vu que tu ne comptais pas le faire, je vais le dire pour moi-même : franchement, je suis la femme parfaite !

Elle sourit de toutes ses dents avant de se mettre à rire. Autant détendre un peu l'atmosphère avant d'aborder le sujet sérieux des blessures. Une fois dans la pièce, elle le regarda sortir son portable pour répondre à un message. Le sourire d'Edo avait tout à coup disparu. Olivia fronça les sourcils.

ça va ? Une conquête qui fait des siennes ?

Elle leva une nouvelle fois les yeux au ciel avant de prendre, sur le meuble, le sachet de la pharmacie avec tout ce qu'il fallait pour soigner son ami. Elle le regarda enlever son T-shirt, tête penchée sur le côté, l'air approbateur. Bah dis donc, il avait toujours un torse parfait XD. Edo lui avait "reproché" une fois de ne pas le mater, alors là, elle ne se gênait pas. Toutefois, elle retrouva vite son sérieux quand il enleva ses pansements. Elle grimaça et le regarda avec douceur quand il s'excusa pour tout ça.

Pourquoi t'excuser Edo ? Tu sais, ce n'est pas pour me vanter et faire celle qui sait tout de la vie, mais je suis passée par ce stade-là aussi. Ok, on n'était pas dans un gang mais c'est tout comme. Des blessures et des armes, j'en ai vu... Alors je pense savoir ce que tu ressens à cet instant et je veux que tu saches que si tu souhaites en parler un de ces quatre, je serai là à t'écouter...

Elle le regarda avec sérieux. De par son expérience, elle savait que les "autres" ne comprendraient pas leurs agissements. Les personnes extérieures ont tendance à croire que c'est une erreur de jeunesse, de la naïveté. Olivia, elle, savait que ça n'avait rien à voir. Tomber dans un gang, ou dans une bande peu recommandable, c'était trouver une famille, des personnes sur qui compter, être important aux yeux de quelqu'un, avoir sa place quelque part, trouver une certaine liberté, assouvir ses envies aventurières. En gros, c'était... exister. Et le plus dur, c'était de retrouver une vie normale, loin de tout cela. Voilà ce qu'Olivia sous-entendait. Elle prit les pansements et le désinfectant et s'avança vers lui. Elle commença par désinfecter la blessure sur son torse, avec une extrême douceur. Autant Olivia pouvait être casse-cou, quelque peu brute, autant elle savait être douce quand il le fallait. Elle termina le premier pansement puis s'apprêta à attaquer les blessures à l'arrière. C'est à ce moment-là qu'elle vit la marque "LB" sur son omoplate. Ohlala ! ça, elle ne l'avait pas vu sur le coup, le jour de l'attaque...

Ohhhhhhh Edo ! Ils ont osé te faire ça ?! Ils vont le payer, je te le promets... pour tout ce qu'ils t'ont fait !

Ouais ouais Olivia était remonté. Elle aussi, elle allait les marquer. D'un bon "abruti" sur le front, ça le ferait bien ça !

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mar 4 Oct - 21:11

*Elle était pensive, et sur le moment, il réfléchissait afin de savoir ce qu’il avait dit ou fait, c’était plutôt perturbant, mais bon ce n’était pas bien grave, il aimait la regarder penser, en espérant simplement que ce n’était pas trop dérangeant tout ça. Il sourit en la regardant, puis quand ils parlent de l’endroit, de ce bungalow avec la plage, l’eau, et bien tout de suite s’installe déjà plein de petites soirées ! et ça lui plaisait. Il rit un instant faisant toujours attention à ses blessures, ralalala personne ne la changerait cette femme, et il ne voulait en aucun cas la changer, elle est vraiment comme il l’aime*

Rien qu’un verre de champagne … juste pour nos retrouvailles, et notre emménagement ici à toi et moi. Et puis après ça sera la bière, promis ! en tout cas j’espère bien que tu fais partie de la soirée ! sinon ça ne sera plus pareil ! oh et pour ton appart, j’ai déjà repris quelques affaires à toi … je ne pouvais pas me dire que tu avais vraiment disparut, mais je viendrais t’aider pour récupérer tout ça, au moins tu ne seras pas toute seule

*Edo avait effectivement repris quelques cartons, mais bon, il ne pouvait pas tout prendre pour éviter qu’on le prenne pour un voleur, alors il n’avait pris que quelques cartons avec les siens ni vu ni connu. Quand il la regarde, elle était encore dans ses pensées, en voyant sa tête, c’était pas trop ça, mais bon, si c’était pour l’appartement, ce n’était pas bien grave, ils iraient quand elle s’en sentira capable, ce lieu était encré de pas mal de chose, et il la comprenait parfaitement. Posant une main sur son bras, il la regarde tout en lui proposant qu’elle le soigne, et grimace quand elle prend la défensive, oui bon c’est vrai, il avait un peu de mal à savoir que c’était elle qui l’avait sauvé de cette enfer, il soupire un petit coup, avant de sourire*

désolé, j’ai encore un peu de soucis à me dire que tu étais là et que tu as vu ce qu’il s’est passé et sache que je sais que tu sauras me soigner, tu es effectivement la femme idéale rassure toi ! C’est juste que je n’osais pas le dire …

*Il éclate de rire tout en grimaçant tout lui tirait et c’était horrible, et pourtant, il avait envie de sourire, de rire, de retrouver ce petit bonheur. Entrant dans le bungalow, il avait reçu un message de sa jumelle, et sourit à sa meilleure amie tout en secouant la tête, non ce n’était pas une conquête, et oui tout allait bien, il soupire un petit coup, sa jumelle était quelqu’un de possessif, il devait réapprendre à l’avoir à ses côtés*

oui oui ça va bien, juste ma jumelle qui veut absolument aller arracher la tête des gens qui m’ont fait tout ça, sans oublier qu’elle croit qu’elle est de trop dans ma vie parce que je t’ai retrouvée … mais je lui ai proposé de te la présenter un jour, elle va habiter à trois bungalow du mien, donc on ne sera pas loin, oh et pas besoin de me dire qu’elle peut s’installer et que toi tu irais dans un autre, c’est hors de question … tu es là, et tu reste …

*Il lui sourit de toute ses dents, elle n’avait pas le choix, c’était leurs projets et maintenant que ça pouvait avoir lieu, il ne voulait pas faire marche arrière ! il la laisse prendre tout ce qu’il faut pour le soigner, pendant que lui, il retire sa chemise, ainsi que les pansements, voyant bien qu’elle le regarde, il a un petit sourire discret avant de s’excuser pour tout ça, il s’avance vers le canapé, tout en baissant la tête, il avait honte d’être rentré chez les Latino Blood, enfin non pas tant que ça, ça lui a permis de trouver un peu sa personnalité. Il se tourne vers elle et se pince les lèvres *

Je ne sais plus quoi penser suite à tout ça, j’avoue avoir un peu perdu les pédales, j’aurais du savoir ce qu’il se passerait si j’abandonnais ce gang, je ne sais pas ce qu’il m’a pris de rentrer là dedans … Mais merci d’être là pour moi …

*Pendant tout ce temps, il avait apprécié être dans ce gang, mais il ne savait pas que ça pouvait le détruire en peu de temps. C’était dur à vivre, mais il avait un ange avec lui, une femme qui malgré qu’il ne sache pas ce qu’il se passe, était là près de lui afin de lui rendre la vie. Ca il allait lui en falloir du temps pour réaliser que la vie, c’est à elle qu’il la doit. Mais bon il allait reprendre du poil de la tête, surtout en retrouvant petit à petit les gens qu’il aimait. Il respire un bon petit coup quand elle vient le désinfecter et ferme les yeux, il n’était pas une chochotte mais c’était tellement douloureux ! il en attrape les larmes aux yeux tellement ça fait mal … pourtant elle est super douce et il appréciait tout ça. Quand elle s’apprête à faire les soins de la suivante, il fronce les sourcils, avant de la regarder tout en se tenant le bras, il était un peu paniqué*

quoiiii ? qu’est qu’ils ont fait ??? et non ne fait rien Olivia, je ne préfère même pas être encore en contact avec eux déjà que ma jumelle veut absolument les retrouver, ne t’y met pas, s’il te plait et dis moi ce qu’ils ont fait, car j’ai pas regardé ...

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Sam 8 Oct - 21:36

Ok... un verre de champagne uniquement ! La dernière fois que j'en ai bu un avec toi, je me suis retrouvée nue dans un lit avec toi et mariée qui plus est. Alors, juste un pour bien fêter nos retrouvailles. J'ai décidé d'être sobre à présent, sauf pour la bière ! Elle esquissa un léger sourire avant de pencher la tête en le regardant d'un air interrogateur. Ah bon ? Tu as pris certaines de mes affaires ? En tout cas, merci à toi de bien vouloir m'accompagner là-bas. ça me rassurera si tu es là avec moi.

Elle haussa des épaules et détourna le regard. Oui elle craignait littéralement de retourner là-bas. Une vie comme celle qu'elle avait vécue là-bas, elle n'en revivra jamais plus. Elle avait tout perdu ou presque : ses amusements, sa famille, ses amis, Caleb... son humanité. Les seules personnes à la ramener vers ce qu'elle était réellement étaient Edo et Jimmy. Et heureusement qu'ils étaient là ces deux-là. Une fois qu'il lui demanda de la soigner, elle leva les yeux au ciel aux paroles de son ami. Il avait un peu de souci à se dire qu'elle était présente sur les lieux des drames ? Ah les hommes... Croyait-il qu'elle était incapable d'assister à de telles scènes ? Qu'elle était trop fragile ou facilement impressionnable ? Elle n'espèrait pas que c'était cela, sinon ça voulait dire qu'il ne la connaissait pas tant que ça... Elle esquissa tout de même un sourire quand il avoua que oui, elle était bien la femme idéale. Fallait vraiment lui arracher les mots de la bouche... Vint ensuite le moment où Edo reçut un message. Olivia arqua un sourcil quand elle apprit que ce n'était pas une conquête mais sa soeur jumelle. Elle leva les deux mains dans le genre "ouhlà on va se calmer là".

Tu diras à ta soeur que je viens en paix hein, je ne compte pas t'enlever de ses griffes... En tout cas, ça sera un plaisir de la rencontrer.

Elle dit cela sur un ton ironique. Bah c'était Olivia... Avec les filles, ça ne passait jamais ! Et encore plus quand elles cherchaient des ennuis... pour rien ! Alors là, c'était le comble. Si ça commençait comme cela, ça allait promettre entre les deux jeunes femmes. Elle soupira quand il la coupa tandis qu'elle allait lui proposer de prendre un autre bungalow. Il la connaissait trop bien, elle fait une petite moue.

Tu m'as grillé là... En tout cas, je ferais tout mon possible pour être "gentille" avec ta soeur, hein.

Elle sourit de toutes ses dents puis une fois qu'elle commença à soigner Edo, la conversation dévia sur le gang, sur le fait qu'il était tombé là-dedans. Sur le fait qu'elle le comprenait pleinement.

Dis-toi qu'ils étaient là pour toi au bon moment, au bon endroit. Ce n'est pas perdre les pédales, Edo, bien au contraire... C'est juste chercher à vivre autre chose. C'est bien beau durant un moment, mais ça finit toujours par nous retomber dessus. Toujours...

Elle baissa les yeux, pour Edo, cela avait été horrible ce qu'ils avaient fait. Il fallait vraiment être tordu pour infliger de telles blessures à quelqu'un. Quand elle termina la première blessure, elle se rendit compte qu'il souffrait énormément. Elle posa sa main sur sa joue et la caressa du bout des doigts. Elle se concentra un instant, plissant des yeux comme si elle était en pleine réflexion. Elle essayait de voir, si avec ses dons, elle était capable de prendre un peu de sa douleur. Elle sentit une brève chaleur en elle, se transmettant à Edo... puis plus rien. Raaaaaah elle n'y arrivait pas ! Elle soupira une nouvelle fois mais quand elle porta son regard sur l'épaule de son ami, elle ne pût s'empêcher de laisser un cri de surprise s'échapper. Mais quand elle vit la réaction d'Edo, elle le regarda avec stupeur.

Quoi ? tu ne sais pas ce qu'ils t'ont fait ces abrutis ? Ils t'ont marqué du sigle LB Edo. Ils t'ont marqués !!!! Et tu veux que je ne fasse rien face à cela ?!

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Dim 9 Oct - 21:57

oh... et ça te gêne tant que ça ? moi rien qu’en y pensant, ça me rend le sourire, savoir que j’étais dans le même lit que toi … que je ne sais même pas ce qu’il s’est passé, et en plus de ça que nous sommes tout les deux mariés, et bien … j’aime ça en faite … ça ma permis de me dire que j’étais lié à toi, et à tout jamais … Alors un petit verre de champagne ne va rien changer à notre relation, rassure toi

*Il sourit de toutes ses dents, Edo était comme ça, il était lié à elle, amicalement, même si au fond de lui, une véritable attirance était là, mais jamais au grand jamais, il ne lui dira, par peur de la perdre et ne plus la voir. Il fait un grand geste de la tête, et lui adresse un petit sourire, oui il avait été chercher quelques affaires, il ne sait pas pourquoi, mais il l’avait fait*

Oui j’avais repris quelques cartons, ne me demande pas pourquoi, j’en sais rien, j’avais la tête ailleurs en faites, mais bon ils sont là dans la chambre qui devient la tienne. Mais pourquoi as tu peur d’y retourner ? enfin je serais là avec toi de toute façon, mais maintenant que tu es revenue, et bien je vais te coller et ne plus te lâcher …

*Il était tout de même inquiet pour Olivia, c’était étrange de ressentir une peur qu’il ne pouvait expliquer, d’habitude, elle était confiante, et là, elle ne voulait pas retourner là bas toute seule, mais bon lui il était prêt à y aller avec elle, si ça pouvait l’aider, et puis après elle n’aura plus besoin d’y retourner, donc voilà, autant faire ça vite, comme ça, elle refait sa vie.

Edo avait du mal à se dire que sa meilleure amie avait été sur les lieux du drame, du coup il ne savait trop comment agir, heureusement qu’elle avait été là, sinon il ne serait même plus là pour en parler. Il avait frôlé la mort, et là il allait vivre à fond sa vie, c’était clair et net … avec ou sans amour de sa vie, il allait s’amuser, voilà tout.

Il eut un mouvement de recule quand Olivia leva les deux mains pour calmer le truc, et grimace, oui c’est ce qu’il a dit à sa jumelle, et puis bon son Olive, ne remplacerait pas sa soeur, donc elle n’avait aucun soucis à se faire, c’est juste qu’Edo avait besoin de contact avec Olivia, et c’était un peu un truc qu’il ne pouvait expliquer. Il l’avait même prise avant qu’elle ne réplique, pour lui c’était elle et personne d’autre, maintenant sa jumelle devait bien se dire qu’il avait refait sa vie, et que ce n’était pas si simple que ça, mais elle était là dans son coeur, et elle n’avait pas de soucis à se faire pour ça, elle était libre de venir ici. Quant à Olivia, il savait qu’elle avait du mal avec les femmes, mais bon elle pouvait faire un effort pour lui, afin que tout le monde se sente bien.*


Je te fais confiance ma belle, ne t’en fait pas, et puis c’est juste la rencontrer, après tu verras ce que tu veux faire hein, et t’en fais pas pour Miranda, elle sait que tu ne me kidnapperas pas, c’est juste qu’elle est jalouse …

*Il la laisse commencer à le soigner, il en avait bien besoin, car rire, sans oublier les émotions fortes et bien ça a remis la douleur, parler du gang avec quelqu’un l’aidait beaucoup, il en avait besoin en tout cas, et savoir que quelqu’un le comprenait c’était encore mieux, car elle l’aidait fortement avec ça, et puis ses paroles l’apaisent beaucoup. *

oui j’avoue que je recherchais quelque chose de nouveau, maintenant si j’avais su que ça pouvait mal tourner comme ça, je n’y serais jamais rentré … mais bon j’avoue tout de même que j’y ai passé de bons moment quand même … maintenant je sais à quoi m’attendre, et je regrette d’y être entré ...

*Il sourit alors qu’elle posait sa main sur sa joue, que c’était bon de la sentir, et savoir qu’elle était bel et bien là, il ressent une chaleur, il se demande si c’est pas lui qui réagit un peu trop à son contact, elle lui avait manqué, et terriblement, mais bien vite la chaleur baisse et il se pince les lèvres avant de l’entendre réagir face à son omoplate, il pose une main dessus et grimace, c’était quoi ce truc ??? il fronce un peu plus les sourcils avant de filer dans la salle de bain et regarder enfin cette blessure, il eut les larmes aux yeux, et taper du poing sur l’évier avant de retourner vers Olivia dans le salon. *

je ne veux pas que tu risque ta vie une nouvelle fois, je ne veux plus te perdre Olivia ! non je ne savais pas ce qu’ils m’ont fait, mais peu importe, je suis vivant et devant toi ...

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Lun 10 Oct - 22:40

Oh non, ça ne me gêne pas vraiment. J'étais célibataire, tu l'étais aussi... s'il s'est vraiment passé quelque chose, au moins on n'avait pas à donner de comptes à quiconque. Mais voilà quoi, je me dis que si, en une soirée bien arrosée, on a trouvé le moyen de se marier et de terminer dans le même lit, je ne sais pas ce dont on serait capable de faire si ça se reproduirait...

Elle haussa les épaules et esquissa un joli sourire en coin. Qu'il se rassure aussi, ça ne la gênait vraiment pas le lien qu'ils avaient. Au contraire, elle appréciait d'être mariée à lui. En temps normal, elle ne serait probablement jamais passée par la case mariage, alors maintenant que c'était fait, elle était contente que ça ait été avec Edo. Même si maintenant, il était considéré comme veuf, mais ça, c'était une autre histoire... Quand il lui confirma qu'il avait pris quelques affaires à elle et qu'elles se trouvaient dans la chambre, elle pencha la tête sur le côté et le gratifia d'un nouveau sourire. Sourire qui disparut quand il lui demanda pourquoi elle avait peur de retourner dans l'appartement. Il devait la trouver étrange, elle qui était tout le temps confiante, qui n'avait peur de rien ou presque, qui vivait sa vie sans se casser la tête. Elle détourna le regard et observa le paysage à travers la fenêtre.

Je n'en sais rien. J'ai peur de me rendre compte de tout ce que j'ai perdu, peur que les souvenirs ressurgissent et me fassent du mal... C'est bizarre, hein ? D'autant plus que je ne suis pas si abandonée que ça. Je veux dire, en arrivant ici, j'ai quand même retrouvé certains repères : toi, mon ex, Palm Bay et ses environs. Mais l'appart, c'est autre chose... Enfin bon, de toute façon, c'est une étape inévitable et je te remercie d'être là pour m'aider.

Elle le regarda avec douceur et gratitude. Elle lui était redevable de bien vouloir l'accompagner, sans pour autant être pesant. Il ne la poussait pas à expliquer le pourquoi du comment qui expliquerait cette crainte. Après qu'il ait reçu le sms de sa soeur, Olivia était déjà blasée par l'attitude de la fameuse Miranda. Qu'elle déstresse, Olivia vivait simplement avec lui, c'était tout. Elle n'était pas sa petite amie, avec qui il serait 24h sur 24, ou celle qui l'empêcherait à tout prix de voir sa soeur. Bien au contraire, Edo et Olivia passeraient du temps ensemble oui, mais fallait se douter qu'Olivia allait très vite reprendre ses habitudes et laissait Edo vivre aussi sa vie. Etre trop l'un sur l'autre, c'était mauvais aussi. Donc Miranda avait parfaitement sa place dans la vie d'Edo, bien plus qu'Olivia même. Les liens du sang, c'était plus fort que tout.

Ouais, bah tu ne m'en voudras pas si après, je l'évite ta soeur. Car bon, sa jalousie, elle peut se la garder... Surtout que c'est totalement insensé. J'étais une des premières à essayer de te consoler de la perte de ta soeur, alors maintenant qu'elle est de retour, je ne peux qu'être heureuse pour toi, pour vous deux en fait...

Elle l'éviterait peut-être mais au moins, elle resterait respectueuse et s'en tiendrait au minimum, sans qu'il n'y ait de tensions. Elle ne voulait pas qu'Edo soit gêné, alors pour lui, elle la rencontrera et basta XD. Elle soigna alors son ami et hocha de la tête à ses paroles sur le gang.

Si on commence avec des "si j'avais su", le monde serait bien plus beau mais on n'avançerait jamais. Maintenant, c'est fait et tu ne dois pas le regretter... Faut toujours assumer les choix que l'on a pris, même si ce n'était pas forcément les meilleurs. Tu as passé quand même de bons moments là-bas et tu sais à quoi t'en tenir à présent. La leçon, tu l'as bien assimilée. Pour le moment, tu regrettes parce que les blessures sont fraîches, parce que tu es marqué par tout cela. Mais après, tu apprendras à vivre avec ça et petit à petit les regrets te passeront par-dessus la tête. Bientôt, tu pourras même te vanter de ton passé auprès des filles. Les bad boys, elles aiment ça...

Elle laissa échapper un léger rire, certes, la fin était humouristique, histoire d'alléger l'atmosphère. Mais le reste, c'était la vérité. Olivia, elle, avait fini par assumer tous les choix qu'elle avait fait. Certes, des regrets elle en avait eu, mais pour les autres, par pour elle. Elle regrettait d'avoir vu sa bande finir en prison... Dans le cas présent, Edo, lui, mettrait sûrement plus de temps, vu la torture qu'il avait subi mais au fur et à mesure que le temps avançera, il finira par "oublier", par reprendre le cours de sa vie, grandi par cette expérience qui forge une vie et un caractère. Ensuite, Olivia vit le marquage que les LB avaient fait et quand elle en fit part à Edo, elle pêta un câble en voulant à tout prix se venger. Elle laissa Edo vérifier sa blessure et exulter la colère qu'il avait en lui. Mais quand il revint, elle secoua la tête à ses paroles.

Edo, je suis MORTE ! Tu comprends ça ?! Je ne crains plus rien... et quand bien même, même si je craignais quelque chose, je m'en contrefiche. Quand on attaque quelqu'un que j'aime, c'est comme si on m'attaquait et j'en deviens plus féroce. Alors peu importe ce que tu me dis, ils doivent le payer... Ok, tu es vivant et devant moi, mais sache que si j'étais arrivée deux minutes après, tu ne serais plus de monde... Ils ont voulu te tuer Edo ! Ils t'ont marqué à vie ! Peut-être que toi, ça te plaît de ne rien faire, de rester tranquille dans ton coin, mais moi je n'agis pas comme ça... Ils n'avaient pas le droit de te faire ça...

Sous la colère qu'elle exprimait, cela montrait pleinement qu'elle était en train de craquer. Elle avait un désir de vengeance qui brûlait en elle. Les anges étaient peut-être censées être un minimum pacifistes, mais elle, elle avait été humaine avant. Le vice, elle connaissait... Et dans le cas présent, la colère qu'elle ressentait la déraisonnait pleinement.

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mer 12 Oct - 21:00

je n’ose imaginer ce qu’on peut faire de plus … c’est déjà pas mal, mais tout ça ne me gêne pas du tout, comme tu l’as dit, nous étions célibataires … et d’ailleurs je le suis toujours … mis à part que je suis marié à toi. Mais si ça ne te gêne pas tout ce qu’il s’est passé, si chose s’est passé … mis à part le mariage je veux dire … et bien je suis ravis … car pour rien au monde je n’oublierais mon réveil à Vegas !

*Il était tellement heureux d’avoir un lien si important avec elle … même si il sait que ça ne voulait rien dire du tout puisqu’ils sont les meilleurs amis du monde … mais au moins il pouvait se dire proche d’elle. D’ailleurs il était content d’être passé par là, car l’amour … c’était un truc qu’il avait laissé de côté … et du coup le mariage, il n’y passerait jamais, enfin un véritable mariage … il avait tellement été dégouté de l’amour … Il avait tout donné, et tout ce qu’il avait eu en retour …

Quand elle lui explique le pourquoi elle avait peur de retourner où ils avaient vécu un petit moment, et bien il se pose des questions, qu’est ce qu’il pouvait lui faire du mal comme ça ? quels souvenirs ? il fronce les sourcils essayant de comprendre, jusqu’à ce qu’il ait une bonne grosse boule au ventre … Caleb … elle s’en souvenait à nouveau ? lui qui avait tout fait pour qu’elle oublie tout ça, afin qu’elle retrouve le sourire …

Mais quand elle parle d’ex … là ça fait un gros boum au coeur, de qui parlait elle ? Caleb ? avait il bien compris ? ok ok lui il ne l’abandonnait pas, et jamais il ne l’abandonnerait ! mais Caleb … il l’avait abandonée ! et si jamais il remettait un pied de travers … c’est sa tête qu’il aura en moins ! il soupire un petit coup, ne voulant pas paraitre lourd ...*


Non ça va je comprends, et ton ex … Caleb est de retour ? mais en tout cas sache une chose Olivia, je ne t’abandonnerais jamais … je ferais tout pour t’enlever un poids en moins en allant là bas, et puis la plupart des choses sont ranger, sauf la déco …

*Il lui adresse un petit sourire avant de regarder son téléphone et soupirer, il fallait qu’elle déstresse la petite jumelle ! il fallait surtout qu’elle se fasse à l’idée qu’un jour il aura une petite amie et qu’il vivra en couple, maintenant sa jumelle, restait celle qui était importante pour Edo, mais tout de même … mais bon avec Olivia, ils ne pouvaient être tout le temps l’un sur l’autre non plus, il ne voulait pas tomber dans la routine avec elle … ça serait trop dur pour lui …

A la réaction d’Olivia, il sourit, elle n’avait donc pas changé … il secoue la tête, il ne lui en voudra pas du tout, il savait qu’elle ne pouvait être amie avec une autre fille, et savoir que sa jumelle faisait déjà sa jalouse … ça n’allait pas être facile tout ça … *


Ne te met pas sur tes gardes comme ça ma belle, je sais ce que tu veux dire, et je te suis reconnaissante d’avoir été là pour moi … sans toi, je ne sais pas si j’en serais ici … il faut savoir que tu es tout aussi importante dans mon coeur. Elle est de retour, je suis heureux, mais elle sait que j’ai avancé dans ma vie, et je pense qu’elle comprendra un jour ...

*Parler de ce qu’il a vécu dans le gang ça lui faisait un peu de bien, surtout quand la personne qui se trouve en face comprend tout ça, et il sait qu’Olivia avait eu un apperçu, même si ce n’était pas la même histoire. Il écoutait tout ce qu’elle disait, et bien entendu, il n’était pas étonné par ce qu’elle vient de dire …

De toute façon, il n’avait pas le choix que d’assumer ce qu’il avait fait, et avancer, malgré les blessures qu’il avait reçu … et il n’avait pas le choix, reprendre une vie normal comma avant et surtout maintenant au bord de l’eau … *


Tu as toujours les bons mots pour apaiser ma conscience. J’ai retenu la leçon c’est sur, et puis comme tu l’as dit les blessures sont fraiches et j’ai encore un peu la haine, voir beaucoup même … Je pense retenir que les bons moments, après le reste, je préfère l’oublier, c’est mieux pour moi … Je suis peut être un bad boy, mais je pense que des moments de faiblesse, j’en aurais encore très souvent, et j’espère pouvoir compter sur toi pour que je puisse parler et avoir toujours ton soutien

*Il se pince les lèvres, car il en avait vraiment besoin, mais surtout il était gêné d’avoir une faiblesse, telle une famelette … il espère qu’un jour, il pourra en parler facilement sans ressentir la douleur qu’il a pour l’instant, et ressentir toujours cette douleur en se regardant dans un miroir …

Mais quand il apprend qu’il a été marqué, il avait du aller voir par lui même ce qu’il avait, et savoir qu’il avait un LB gravé à vie sur sa peau lui avait foutu un choc, mais il n’aimait pas savoir que sa jumelle et sa meilleure amie voulaient aller le venger et il avait peur de les perdre à nouveau. Il sursaute quand elle commence à se fâcher et lâcher tout ce qu’elle a sur le coeur, et il en eut les larmes aux yeux, ce qu’il avait peur c’est que ce gang s’en prenne à sa famille, à ses proches, à ses amis, mais ça c’était dur de le faire sortir … il la regarde un instant avant de baisser la tête*


je connais ce gang, et je sais de quoi ils sont capable, déjà sur un membre de leur clan, mais sais tu de quoi ils sont capable ? de s’en prendre à mes proches, ma famille et même si tu es …. soit tu sais quoi, et bien je ne sais pas, j’ai pas envie de te perdre, désolé … car tu es enfin je t’aime quoi ! et il est hors de question que l’un d’eux pose ne serait ce qu’un doigt sur toi ! ou sur ma jumelle …

*Il l’attire vite fait dans ses bras, il n’aimait pas la voir en colaire, mais il la comprennait et il se comprennait aussi .. fallait juste faire la part des choses, et là il était trop tard pour faire marche arrière, et il devait aller de l’avant, si il fallait qu’elle fasse quelque chose, il irait avec elle, et il en parlera plus tard, d’abord, fallait que la tension descende, et la meilleure façon, c’était de se relaxer un coup, maintenant que tout était dit*

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Living Room   

Revenir en haut Aller en bas
 

Living Room

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» The Straight Edge's Locker Room
» Ever Living rule
» 04. Panic room
» i follow you dark room honey -- mardi dix juillet, 16h42.
» Red Room


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTY :: RP-