un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .


 

 Living Room

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mer 28 Déc - 20:57

*Edouardo avait fini par avouer ce qu’il ressentait à Olivia, c’était le bon moment puisqu’elle venait de faire pareil, et puis au moins, il venait de lui prouver qu’il tenait vraiment à elle, certes cette relation ne mènerait à rien, il avait tellement peur de tout ça, l’amour pour lui, c’était plutôt … mis en retrait depuis quelques temps. Pourtant, il y a un mois d’ici, cette scène aurait mis Edo dans tout ses états, amoureux, il n’aurait pas lâcher son amie, cependant ici, la situation faisait qu’il devait faire attention afin de ne pas faire de faux pas, et lui faire du mal, du coup il laissera le temps aller tout simplement. C’était important pour lui cette relation avec Olivia, il avait besoin d’elle, et aura toujours besoins d’elle. Parler des anges changeait un petit peu, pourtant, il restera quand même en pleine réflexion vis à vis de sa meilleure amie. Il sourit à sa réaction, annnh !!!! il lui caresse la joue en douceur tout en secouant la tête de gauche à droite*

Dis pas ça ! tu es un être exceptionnel pour moi, et puis avoir un ange gardien, si c’est pas le top ça !!!! Je devrais peut être ouvrir plus les yeux quand même … car je ne vois pas tout ce qu’il se passe vraiment … d’autres anges ici sur terre, est ce que ça doit rassurer ?

*Il était inquiet à vrai dire, car bon si Olivia n’était pas seule ici près de lui, ça faisait un peu … peur ! mais il sait qu’elle est là et qu’elle veille sur lui, surtout qu’elle va s’installer ici dans leur bungalow. Un ange sous le même toi, c’est plutôt pas mal non ? mais quand elle se qualifie de boulet, comment pouvait elle dire ce genre de chose ??? Edo était un peu fâché de tout ça, Olivia l’avait tout de même sauvé, pour lui c’était largement beaucoup pour lui, et il aimait savoir tout ça en fin de compte, enfin … pour lui, elle restera la femme qui l’avait sorti de ses problèmes … et il essaie de lui expliquer tout ça, cependant, elle n’avait pas vraiment envie de rester sur le même longueur d’onde, et il allait devoir trouver un moyen pour qu’elle accepte la réalité, et qu’elle est un ange qu’il aime plus que tout. *

oui ce n’est pas pareil pour l’aéroport, mais c’est tout de même un début d’une histoire … tu m’as aidé alors que tu n’étais pas un ange … tu ne m’avais pas encore sous ton aile, et pour ce qui c’est passé avec les LB, tu n’aurais pu éviter tout ça ma belle, certes mon meilleur ami serait peut être toujours vivant, mais un jour où l’autre, le gang revient, tu ne peux pas sauver tout le monde, même si il me manque plus que tout au monde, tout comme je t’ai perdue toi ! Sache une chose aussi, je n’ai pas besoin d’un autre ange que toi. Je serais prudent, je veux que tu te sente bien avec moi …

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mer 28 Déc - 22:26

Elle haussa simplement des épaules à sa question, n'y répondant pas de suite. Elle-même ne savait pas si ça devait rassurer le fait qu'il y ait autant d'anges sur Terre... D'un côté oui, car les protecteurs étaient présents, ce qui était bien en soi. Mais d'un autre côté, si les anges étaient là, ça signifiait forcément que les démons l'étaient aussi. Le Bien n'est jamais présent sans le Mal, et vice-versa. C'était deux éléments inséparables. Il n'y a pas d'anges sans démons. Toutefois, elle préfèra ne pas en parler à Edo, il en était mieux ainsi.

Je pense que oui, ça devrait quand même nous rassurer. Mais garde les yeux bien ouverts et reste sur tes gardes s'il te plaît. On ne sait jamais sur qui l'on peut tomber...

Après tout, ils avaient déjà des vampires dans le coin et Edo les fréquentait d'un peu trop près. Olivia était à même de reconnaître les créatures de l'ombre, mais lui non. Ce qui était bien dommage... Au moins, il serait fixé dès le début sur les personnes qu'il fréquentait. Surtout qu'elle ne serait pas tout le temps auprès de lui. Enfin bon, il fallait arrêter de stresser dès à présent, cela ne servait à rien. Cependant, quand elle se qualifia d'ange boulet, elle ne comprit pas vraiment la réaction d'Edo. Il semblait fâché... Mais cela ne fit pas changer d'avis notre chère Olivia. Quand elle avait une idée derrière la tête, elle ne l'avait pas ailleurs. Pour elle, depuis qu'elle était devenue un ange, elle avait tout perdu. Tout ses repères, son humanité, sa petite vie palpitante qu'elle avait aimé jusqu'au bout. Elle était paumée, totalement paumée, mais cela, Edo ne semblait pas le comprendre. Elle ne se reconnaissait plus, ce qui faisait qu'elle avait perdu toute la confiance qu'elle avait en elle.

Ouais, si tu le dis. Mais je sais que si je serais arrivée cinq minutes avant, tout serait différent ! Il se tramait quelque chose et je le savais. Simplement, mon inexpérience a coûté la vie à ton ami et a failli coûter la tienne. J'aurai dû écouter mon instinct dès le début, j'ai perdu de précieuses minutes qui auraient tout changé !

Elle détourna le regard et soupira. Elle avait songé à laisser un autre ange s'occuper de lui... Il serait en sécurité au moins. A ses dernières paroles, elle haussa des épaules pour la enième fois.

Je me sens bien avec toi, ça, n'en doute jamais. C'est juste que je pense à toi. Je me dis qu'à choisir, je préfère m'éloigner et te savoir sous la protection d'un ange expérimenté plutôt que sous l'aile d'un ange novice. Si je te perds... enfin, je préfère même pas ce qu'il se passerait si je te perdais. Mais soit, de toute façon, quoique je puisse dire, tu vas me dire le contraire. Donc regardons un peu ce que ça donne entre nous, puisque tu sembles si optimiste.

Mais au moindre pépin, si jamais elle ne réussit pas à le protéger, elle abandonne son statut d'ange gardien. Preuve qu'Olivia n'était pas aussi bien qu'elle le disait. Elle n'abandonnait jamais à l'origine. Elle le regarda de haut en bas et montra sa serviette d'un signe de tête.

Tu devrais t'habiller avant d'attraper la crève. Je vais filer de toute façon. Passe un bon réveillon si je ne te recroise pas. Même si tu te doutes bien que je ne serais pas loin. Prends soin de toi, Edo.

Elle s'approcha de lui, lui adressa quand même un petit sourire et lui déposa un baiser sur la joue, avant de faire demi-tour et quitter le bungalow.

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Jeu 29 Déc - 21:48

*Elle n’avait pas l’air plus sur que ça à sa question, mais bon, il allait être prudent, il n’allait pas lui donner plus de boulot quand même, déjà qu’elle avait du souffrir avec tout ce qu’il c’est passé dans la vie d’Edo, depuis son retour en ville … fallait avouer que c’était un peu abusé, et qu’il allait faire un effort, la prudence … même si l’histoire avec Moéra … et bien, il ne pardonnera pas assez vite, pourtant, il ne pourra pas rester loin d’elle très longtemps, c’était sa soeur de coeur tout de même … mais là Olivia était encore plus importante pour lui … *

promis j’ouvrirais les yeux, je ferais attention ….

*Un ange boulet … il pourrait plutôt dire que c’était lui le boulet ! si il était moins con, plus attentif, moins naïf, tout ça ne fairait pas souffrir Olivia ! mais il remarque surtout, qu’elle n’avait pas confiance en elle, et ça le rendait malheureux, certes son meilleur ami avait perdu la vie, ça avait arraché le coeur d’Edo, mais lui était toujours vivant, et ça, elle devait l’accepter, peu importe qu’elle soit arrivé trop tard, il pose son index sur les lèvres de son amie, fallait qu’elle arrête de parler comme ça d’elle*

Ecoute mon Olive, tu viens d’avoir cette capacité, comment voulais tu savoir comment tu devais réagir ? et puis sache que je ne suis pas un cadeau non plus … tout est de ma faute Olivia, pas la tienne … Tu as réparé mes erreurs, et je te remercie pour tout ça, comme je ne pourrais jamais te remercier assez pour tout ça …

*Il pose ses deux mains sur les épaules d’Olivia, elle haussait très souvent les épaules, ce qui ne lui allait pas au petit Edo ! surtout que ça ne lui plaisait pas non plus de savoir qu’elle pensait à s’éloigner de lui, elle ne sait pas ce que ça ferait si elle n’était plus là près de lui ! elle serre un peu plus ses mains sur ses épaules, n’aimant pas du tout cette discussion *

Est ce que tu te rends compte de ce que tu dis ? t’éloigner de moi ! ça va pas non ? tu sais que tu me ferais beaucoup de mal si tu partait à cause de tout ça ? Tu es auprès de moi pour apprendre à me protéger Olivia, pas à te rabaisser comme tu le fais ! si tu savais comme j’ai envie de remercier celui qui t’a donner ce don … de me rendre ma meilleure amie est le plus beau des cadeau que je n’ai jamais eu … Alors oui voyons comment on peut vivre tout les deux sous le même toi car oui je suis optimiste ! je t’aime Olivia, et pour rien au monde j’ai envie que tu t’éloigne de moi !

*Il baisse la tête pour regarder la direction de son doigt et sourit tout en la regardant, oui il allait s’habiller, il était resté assez à poil comme ça, même si avec Olivia, il ne risquait vraiment pas d’être pudique ! *

euh … oui je vais m’habiller … passe un bon réveillon aussi ma belle … je vais chez mes parents, passe me voir si tu t’ennuie … enfin je voulais te proposer de venir avec moi, mais tu as surement quelque chose de prévu déjà. Je prends soins de moi, t’inquiète pas, et puis … j’aimerais que tu viennes t’installer officiellement à la maison …

*Il lui rend un baiser sur la joue avant de la regarder s’en aller, il avait un pincement au coeur de la voir partir comme ça, il sait qu’elle n’était pas appaisée du tout, et lui non plus d’ailleurs, il aurait voulu que ça se termine plus tendrement que ça, non pas un autre baiser ou autre, non juste de la douceur dans les paroles, soit avoir une bonne entente et qu’elle ne s’inquiète pas trop non plus … filant dans sa chambre, il s’habille d’un jean, d’une chemise noir avant de préparer un sac afin de filer chez ses parents. Depuis qu’il avait failli mourir, Edo recevait chaque jour un appel de sa mère pour voir si tout allait bien, ce qui énervait un peu Edo, mais on ne change pas les parents, on les aime tel qu’ils sont*

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Dim 26 Fév - 22:15

*Edouardo venait de passer deux semaine terrible. Enrique, son frangin, dont il n’avait jamais parlé, pour cause ? il avait préféré quitter sa famille quand Miranda avait perdu la vie … son frère lui en avait voulu d’avoir laissé sa jumelle partir comme ça. Mais bon, là il n’avait pu ignorer l’appel du tuteur d’Enrique, visiblement il avait été tabassé, et salement arrangé, du coup il avait du rejoindre le Colorado. Il n’avait jamais eu des nouvelles de son frère, mis à part par sa mère, mais bon, là visiblement c’était plutôt … perturbant, Emilya, la jeune fille qui habitait avec son frangin avait parler d’une personne qu’il connaissait que trop bien. Le Gang Mexicain, les Guerreros était en chasse de son frère, il sait qu’au Colorado, il y a une partie de ce gang, et il est sur à cent pour cent qu’Enrique s’est attiré des merdes … Et effectivement, quand il avait vu l’état de son frère, il avait tout compris. Un Devlin, un autre gang, c’est à s’en perdre les pinceaux, mais bon, il ne connait que trop bien tout ça, étant passé par les Latino Blood, qui est déjà un gang bien mortel, un Devlin est moins sanguinaire, mais il fallait faire aussi ce qu’on leur demandait de faire, et visiblement, pour éviter qu’Enrique se fasse livrer au Guerreros, il avait du accepter obligatoirement de faire des livraisons, tout comme Edo avait du faire, et qu’il avait refusé, ce qui avait mal tourné dans sa vie. Son frère n’était pas au courant qu’il avait lui aussi intégré les LB, mais maintenant, afin qu’il accepte son aide, il avait du tout lui raconter. C’est pour cette raison, que le Mexicain avait décidé de monter un coup envers les deux gangs, mais il avait été obligé de renvoyer son frère loin de tout ça. Sauf qu’au dernier moment, Enrique s’est planté, ce qui a foutu un coup à Edo, son frangin c’était ramassé une balle qui lui était destiné … la colère lui a pris, il ne pouvait laisser les choses passer comme ça, la rage avait refait surface, il a donc mis en danger un membre des Devlin, oui Edo avait gardé son arme caché, et l’avait sorti pour tirer dans le genou d’un membre du gang, il ne voulait pas tuer quelqu’un, avant d’emmener son frangin à l’hôpital, c’est comme ça qu’il a renoué les liens avec lui, et ça faisait un bien fou. Bon bien sur il n’avait pas parlé du retour de sa jumelle, ça aurait causé un internement ! Après tout ça, il avait décidé de rentrer, il devait voir Olivia, lui parler de tout ça, même si elle avait du le voir comme pour tout ce qu’il faisait. Il avait pris une bonne douche avant de s’installer sur un transat au bord de l’eau, un jour il partagera un moment comme ça avec sa meilleure amie, mais peut être aussi avec Enrique qui lui avait promis de passer par ici pendant les grandes vacances, si il le pouvait.*

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Dim 26 Fév - 22:45

Depuis l'altercation à la plage, Olivia avait déserté le coin. A coup d'auto-stop, elle s'était carrément retrouvée jusqu'à la route 66. Certes, elle aurait pu très bien se téléporter, mais elle avait besoin d'humanité et de retrouver certains repères. Loin d'Edo et de Jimmy. D'ailleurs, Edo avait été le seul à lui avoir envoyé un message. Jimmy était probablement bien remonté contre elle. Ce qui se comprendrait. Bizarrement, en s'éloignant de Palm Bay, elle avait coupé toute communication avec son protégé. Comme si elle avait mis sur "off" le lien qui la liait à lui. Etait-ce normal ? Elle n'en savait rien. Elle avait également ignoré les appels de ses supérieurs. Et là, elle savait que ça allait chauffer pour elle. Tant pis. Au pire, ils la remettront dans sa tombe. Ce serait peut-être un soulagement. Elle en avait ras-le-bol de tout ça, de ce qu'elle était devenue, du mal qu'elle faisait aux gens. Elle voulait redevenir la petite humaine qu'elle était, dont le seul but était l'amusement. C'était du pur égoïsme, bien évidemment, mais à cause de son changement de nature, tout avait changé. Même sa relation avec Edo. Edo qu'elle avait envie de revoir. Tandis qu'elle était au bar d'un motel perdu, accompagné de bikers plutôt inquiètants mais sympathiques XD, elle les quitta brutalement et se téléporta jusqu'à Mango, le quartier d'Edo. Discrètement, bien sûr. Elle s'avança jusqu'au bungalow d'Edouardo et se stoppa net en le voyant tranquillement installé sur un transat. Ah mince, elle ne pensait pas tombé nez-à-nez avec lui. Elle se passa une main dans sa longue chevelure brune avant de lui adresser un léger signe.

Salut Edo.

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mar 28 Fév - 20:21

*perdu dans ses pensées, à revoir sans cesse ce qu’il s’est passé dans le Colorado, Enrique, Devlin, les Guerrerros, tout ça l’avait ramené au moment où lui aussi faillit se faire tuer, sous les yeux d’Olivia, mais surtout, voir son meilleur ami Paco, se faire tirer dessus à sa place … sa famille était chaque jour en danger à cause de lui, et de son frangin, enfin, tout le monde au Mexique connait la famille Verastegui, puisque les deux frères se sont retrouvé dans un gang, chance pour eux, leurs parents ne sont pas au courant de ce qu’il s’était passé. Il espère juste qu’il ne va pas se retrouver à nouveau avec les emmerdes, et que sa famille ne soit pas en danger, il s’en voudrait encore plus … il avait sorti son téléphone de sa poche, pour envoyer un message à Moéra, oui il se devait de prendre de ses nouvelles, il se le devait, la vie était courte, et il avait encore vu ça de prêt, mais quand il voulu envoyer un autre message à sa meilleure amie, il entend une voix venue de nulle part, ce qui le fait sursauter et quand il se redresse pour se tourner, il se trébuche dans le pied de la chaise longue, et fini à l’eau, nageant pour remonter à la surface, il sourit en voyant son Olive, pfiouu, ça c’était un accueil … il se hisse hors de l’eau et se dirige tout dégoulinant vers elle et la prendre dans ses bras, il était heureux de la revoir, il même si elle avait répondu à ses messages, il n’avait jamais su quand elle rentrerait, ni si elle allait vraiment venir le rejoindre … il lui colle un baiser dans le cou avant de la regarde de la tête aux pieds*

Salut ma belle ! Je pense que tes entrées me feront toujours sursauter ! comment tu vas ?

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mer 29 Fév - 20:04

Son arrivée avait-elle été brusque ? Inattendue ? Visiblement oui, étant donné qu'Edo venait de se redresser rapidement. Si rapidement qu'il se prit les pieds dans sa chaise longue et qu'il trébucha en arrière. Olivia eut simplement le temps d'user de son don pour sauver le téléphone d'Edo qui disparut des mains de ce dernier pour apparaître dans celles de la jeune femme. Ouais ouais, elle ne sauvait pas le protégé mais le téléphone. PLOUF ! Un Edo à l'eau. Olivia se rapprocha et attendit qu'Edo ne sorte de l'eau. Se mordillant la lèvre pour éviter de se moquer, elle partit subitement dans un grand éclat de rire. Cela faisait un moment qu'on ne l'avait pas entendu rire comme ça, et ça faisait un bien fou !

Et bien, je te fais de l'effet visiblement (XD) ! Je sais que j'ai du charme, mais de là à tomber à la renverse...

Elle continua de rire, secouant la tête avant de lever ses deux mains quand elle le vit s'approcher. Il était trempé !! Et Monsieur comptait bien la prendre dans ses bras. Pas manqué ! Collée contre lui, elle sentit son haut s'humidifier à son tour, Olivia ne pouvant se départir de son rire.

Edoooooooooo, tu abuses !!! Tu es trempéééééé ! Ah voilà, je suis toute mouillée maintenant !

Elle lui adressa un grand sourire et déposa un baiser sur sa joue avant de reculer légèrement pour l'observer. Là, c'était le côté ange gardien qui revenait. Vu qu'elle avait coupé le contact avec lui, elle voulait voir s'il n'avait rien. Visiblement non. Du moins, sur les parties visibles, maintenant, elle n'allait pas trop s'aventurer à vérifier sous les vêtements. Sauf s'il se retrouverait à nouveau à poil devant elle, ce qui avouons-le, devenait presque une habitude maintenant What a Face. Elle avait toujours su qu'il était naturiste au fond de lui. Elle haussa des épaules à ses paroles.

Je devrais m'accrocher une cloche autour du cou, comme les vaches. Histoire que mes entrées ne soient plus aussi surprenantes. Bah écoute, ça va bien et toi ? Je suis contente de te revoir !

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mer 29 Fév - 20:27

*Edouardo avait agit comme s’il faisait quelque chose d’interdit, alors qu’il était paisiblement sur sa chaise à envoyer un message, mais ça n’avait pas suffit, il s’était retrouvé la tête à l’eau à l’arrivée d’Olivia, pourquoi ? peut être qu’il était heureux de la revoir ? non mais en faite, il avait été saisi, vu ce qu’il venait de se passer avec son frangin … c’était pas chose évidente pour lui et il restait sur la défensive, mais savoir que c’était sa meilleure amie, il avait surtout été trop enthousiaste, et du coup, ça lui avait valu une bonne chute dans l’eau ! quand il sort de l’eau, il s’approche d’elle un sourire immense sur les lèvres, montrant ses dents bien blanches … *

tu me feras toujours de l’effet et je tomberais toujours à la renverse !

*l’entendre rire le fait aussi éclater de rire, c’était tellement bon d’entendre sa voie si joyeuse, ça faisait un bien fou, et puis … il avait besoin de rire aussi, il était tellement tendu comme un string de femme que du coup il n’osait plus rien faire … mais avec Olivia, c’était toujours le contraire, elle arrivait toujours à le remettre sur pied ! en un quart de seconde ! S’approchant d’elle, trempé, il avait envie de la serrer dans ses bras, mais aussi de l’ennuyer, alors il la serre tout contre lui soulagé qu’elle soit de retour*

Et bah oui tu es toute mouillée ! mais c’est pas bien grave … chance pour toi tu n’as pas de t-shirt blanc ! mais dommage pour moi !

*il éclate de rire avant de la laisser reculer, attention, inspection ! ralalala, ça le faisait toujours sourire ce petit côté protecteur, enfin maintenant qu’il sait ce qu’elle était, ça aidait les choses, alors il tourne sur lui même, certes il n’était pas à poil, mais si elle voulait vérifier elle pourra remarquer qu’il n’avait rien, cependant il avait une pensée pour Enrique, qui lui était passé par la même case que la sienne. Secouant la tête à sa cloche de vache, il rit à nouveau, non elle n’avait pas besoin de ça*

En faite, je pensais à toi, j’allais t’envoyer un message, et pouf tu es apparue ! je devrais réessayer la prochaine fois que tu es loin de moi, pour voir si tu reviens aussi vite ! J’aime te voir arriver comme ça sans prévenir … Je vais … bien, enfin ça pourrait aller mieux … je pensais que tu saurais ce qu’il s’est passé, mais visiblement non … mais rassure toi, je ne suis pas blessé …

*il lui montre son portable et sourit, la tête penchée sur le côté, son regard charmeur comme il aimait le faire avec les femmes, mais surtout avec elle, en faite, elle avait sauvé son téléphone, mais pas lui ! ça c’était la meilleure*

Dois je être jaloux de mon téléphone ?

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Jeu 1 Mar - 18:47

Sérieusement, pour qu'il tombe à l'eau comme cela, c'est que Monsieur devait être vachement sur ses gardes. Ouais, sur le coup, elle se doutait que ce n'était pas son charme qui avait causé une telle réaction (XD). Toutefois, elle leva les yeux au ciel d'un air amusé quand il lui affirma, reprenons ses paroles, qu'elle lui ferait toujours de l'effet et qu'il tomberait toujours à la renverse. Elle reposa son regard sur lui, un air malicieux se lisant dans ses jolis yeux bleus.

Mais bien sûr ! Evitons quand même, avec la poisse que tu as, tu serais capable de mal tomber et de t'ouvrir le crâne. Et ce serait bien dommage de défigurer une si jolie figure What a Face.

Il jouait, elle jouait aussi. Quand il se mit à rire à son tour, Olivia ne put se sentir que plus légère. ça faisait tellement longtemps qu'ils n'avaient pas ri pour si peu, sans aucun casse-tête. Et dans le cas présent, c'était presque libérateur. Comme quoi, malgré tout ce qu'il s'était passé entre eux ces derniers temps, ils étaient toujours aussi attachés l'un à l'autre, ils avaient toujours la même complicité. Un lien que personne ne pourrait briser. Quand il s'approcha d'elle, elle avait quand même tenté de le repousser quelque peu. Ce n'était pas qu'elle ne l'aimait pas hein, simplement, il était un peu trempé de la tête aux pieds. Mais bon, il valait mieux partager n'est-ce pas ? C'était toujours plus marrant. Elle éclata de nouveau de rire à ses paroles.

Non mais oh, tu n'es pas un Mexicain pour rien ! Tu es trop habitué aux concours de T-shirt mouillé, c'est pour ça ! ça donne trop d'idées ça !

Elle lui fit un clin d'oeil, tout de même bien contente de ne pas avoir de t-shirt blanc. Ah ces hommes ! Enfin bon, elle reprit un peu de son sérieux pour commencer son observation. Pas tellement discrète vu qu'Edo se tourna sur lui-même pour qu'elle vérifia bien. Elle leva son pouce pour montrer que tout était ok puis esquissa un sourire à ses nouveaux dires.

C'est magique ! Non je rigole... C'était juste une coïncidence. Je pensais à toi aussi justement, donc bon, j'ai rappliqué.

Toutefois, la suite de ses paroles la laissèrent perplexes. Hein ? Quoi ? Qu'est-ce qu'il s'était passé ? Elle aurait dû être au courant de quoi ? Oh purée, oh purée, oh puréeeeeeee, il avait été en danger et elle, elle se la coulait douce. Elle allait se faire massacrer ! Mais cela, elle s'en fichait en fait, elle voulait juste savoir ce qu'il y avait eu.

Qu'est-ce qu'il s'est passé Edo ? rien de grave ?

Elle baissa la tête quand il lui montra le portable. Oups, elle l'avait oublié. Elle le lui rendit et releva la tête pour voir... son regard charmeur ! Aaaaaah Edo, pas ce regard ! Elle sourit d'un air innocent à sa question, haussant des épaules.

Jaloux ? Non, quand même pas à ce point-là. Mais ne me demande pas pourquoi j'ai sauvé le portable en premier. Je me suis dit qu'il était moins fort, moins beau, moins grand, moins solide que toi, donc bon, les plus faibles d'abord...

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Sam 3 Mar - 21:39

*il fait une petite moue à sa remarque, non mais il n’était pas maladroit non plus ! mais il est vrai que l’entrée de ce genre avec Olivia, il ne s’y faisait pas, et pourtant ça lui faisait un grand plaisir de la voir débarquer d’on ne sait où. Enfin ici, il avait été surpris, car il ne s’attendait pas à ce qu’elle arrive, vu leur dispute, il pensait même qu’elle ne reviendrait peut être pas … il la fixe dans ce regard si bleu et craquant, la tête penchée sur le côté, il secoue la tête*

je ne suis pas un maladroit … mais regarde mon visage est encore parfait ! pas une égratignure ! tu peux même le toucher ! c’est gratuit pour toi ...

*il lui adresse un très beau sourire, il aimait joué de son charme ! surtout avec elle … et puis il éclate de rire avec elle, ça le détendait un petit coup, et puis il préfère oublier ce qu’il s’est passé à la plage, il avait mal réagit. Mais il ne pouvait pas en vouloir à Olivia pour sa réaction, ils avaient pourtant mis les choses au clair, ils ne voulaient aucun des deux mettre leur amitié en puérile à cause de leurs attirance mutuelle … et comme il ne voulait vraiment pas la perdre, et bien il passe au dessus de ça, et il retrouve vite son équilibre en pensant qu’il était aux anges quand elle était près de lui, à rire, et à faire n’importe quoi … et voulant faire justement du n’importe quoi, il la serre dans ses bras, malgré qu’elle avait voulu le repousser, il la mouille de partout, il avait pensé à l’embarquer à l’eau, mais non, il était gentil. il éclate de rire à nouveau*

c’est sexy les femmes aux t-shirts mouillé ! et oui c’est la tradition au Mexique … mais j’avoue ça me donne des idées, tu as un corps très attirant, et jouer avec le sensuel … soit je ne vais pas imaginer ça risquerait de dégénérer, et ça ne serait pas bon !

*oui car imaginer Olivia se dendiner à moitité nue devant lui … ça le rendait complètement … dingue. Alors valait mieux ne pas y penser, pour éviter de se faire de un rembarré comme un con, et de deux la voir partir pour ça; du coup ses mains allaient se retrouver dans ses poches ! il sourit à ses pensées, avant de reprendre, il lui avait montré qu’il était en un seul morceau … ce qui était fun, c’est que si elle aussi pensait à lui, et que ça les rapprochait d’un coup, ça c’était la classe ! *

tu es sur que ce n’est pas mes pensées qui sont venue jusqu’à toi ? non c’est un peu trop magique, comme tu viens de le dire, c’est la coïncidence. Mais ça me plait de savoir que tu pense à moi …

*Quand il voit sa panique dans son visage, il pose ses mains sur ses épaules, fallait qu’elle reste calme, Edo avait pensé qu’elle aurait été mise au courant, mais là ça concernait son frangin, pas lui, du coup ça n’avait pas du lui arriver comme information, du moins il croit*

je vais bien, tu as pu le voir ! je te dis, je peux me mettre à poil si tu veux mieux voir. Mais ça ne me concerne pas directement, c’est mon frangin, je ne t’ai pas tout dit à propos de ma famille …

*il n’en dit pas plus, même si il sait qu’elle va poser tout un tas de question, mais il met son regard sur son téléphone et sourit, la jalousie pour un téléphone portable, si ça c’est pas romantique ! ouais c’est ça Edo, remet toi hein ! *

ça veut dire que je suis beau, grand, fort, et solide ! merci pour tout ces compliments ! ça fait plaisir à entendre ! et puis grâce à toi, mon téléphone fonctionne encore !

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Lun 5 Mar - 21:43

Je n'ai pas dit que tu étais maladroit, juste que tu avais la poisse. Je suis sûre que s'il y avait une comète qui devait tomber sur Terre, sur toute la superficie de la planète, elle irait s'écraser sur ton bungalow ! Et oui ton visage est parfait, vraiment parfait même, et il a interêt à le rester !

Joignant son geste à la parole, elle posa sa main sur sa joue qu'elle frôla, puis la tapota avec douceur quand même. Ah mais oui, ça c'était du visage parfait, avec la peau encore bien rebondie. Olivia le regarda malicieusement, lui rendant un sourire tout aussi charmeur. Elle l'avait bien dit, il jouait, dans ce cas, elle jouait aussi. Même s'ils étaient au courant de leur attirance mutuelle, ils continuaient malgré tout de mener ce petit jeu. Au moins, ils ne souffraient pas ! Mais il fallait avouer qu'il était difficile de ne pas succomber à ses charmes, surtout quand il lui sortait de tels sourires. Alors qu'il la serra contre lui, ils enchaînèrent très vite sur le sujet des t-shirts mouillés. Forcément ! Elle éclata de rire à ses paroles, levant les yeux au ciel d'un air amusé.

Bah voyons ! Garde tes pensées pour toi, s'il te plaît. Surtout que j'ai déjà donné de ce côté-là. Ce n'est pas toi qui t'es réveillée avec une tenue de coyote girl, un fameux matin, à Las Vegas hein ! Et puis zut, pourquoi ce sont toujours les femmes qui doivent terminer avec le t-shirt mouillé ?! Les hommes, c'est tout aussi sexy. A mon tour de me faire un peu des idées...

Elle recula légèrement et fit bien mine de l'observer. Bon ok, elle observait bel et bien. Fallait dire que le t-shirt mouillé moulait à merveille les abdominaux d'Edo. Elle hocha doucement de la tête, affichant un petit air satisfait avant de le regarder de nouveau, l'amusement toujours visible sur son joli visage. Elle haussa des épaules à sa question.

Je n'en sais rien en fait. Peut-être que oui, ce sont tes pensées qui m'ont ramené à toi. Après tout, je ne connais pas encore très bien le lien qu'il y a entre nous, on ne sait pas ce que ça peut réserver. Mais ça me plaît aussi que tu penses à moi...

Elle lui adressa un très beau sourire, du moins, jusqu'à ce qu'il commença à la faire paniquer en lui sortant de suite les grands mots "je ne suis pas blessé...". Quand il lui annonça de manière directe qu'il pouvait carrément se mettre à poil pour qu'elle vérifie, Olivia retrouva un semblant de sourire. Ah si il commençait à dire des bêtises, c'est que forcément il allait bien.

Attends je reprends. Je peux toucher ton visage, tu m'imagines avec un t-shirt mouillé et maintenant, tu me dis clairement que tu pourrais te mettre à poil pour que je vérifie si tu es en parfait état. Devrais-je y voir une invitation ? What a Face

Fallait dire qu'il n'y allait pas de mains mortes, mais bon, Olivia avait souvent traîné avec des garçons, elle savait que parfois, ils avaient des besoins primordiaux. Fallait vraiment qu'Edo se trouve une copine XD. Cependant, quand il parla de son frangin, Olivia tiqua quelque peu. Son frangin ? Miranda avait changé de sexe ? MDR. ça va, elle rigole. Edo avait donc un frère et il ne lui en avait même pas parlé ?! Que s'était-il donc passé ? Sachant qu'elle allait l'harceler de questions, elle le laissa d'abord enchaîner sur son téléphone, souriant en coin.

Ah mais oui, pour moi, tu l'es. Ce ne sont pas de simples compliments, c'est la vérité. Bon, j'ai au moins le mérite d'avoir sauvé ton téléphone. Pour une fois, j'ai servi à quelque chose. C'est un bon début pour un ange gardien.

Elle garda son sourire aux lèvre, se hissant sur la pointe des pieds pour lu déposer un baiser sur la joue.

Et si à présent, tu me racontais ce qu'il s'est passé avec ton frère ? Je ne savais même pas que tu en avais un...

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mar 6 Mar - 20:49

*il rit, car non il n’y avait jamais pensé, il sait qu’il plait aux femmes tel qu’il est, et il n’allait pas changer, c’est sur et certain ! il sourit à son geste avant de secouer la tête, il n’était pas un petit toutou ! mais en voyant son sourire … son coeur fait un gros boum, elle s’avait y faire elle aussi ! arfff … elle allait le rendre dingue, c’est sur et certain ça. Et il sait qu’elle connaissait ses points faible … cependant, il ne s’était pas gêné de lui offrir son plus beau sourire, alors si ils continuaient dans ce chemin … un moment ou à un autre, ils vont trébucher … tant que ça ne gâche pas leur amitié … il avait envie de s’amuser … *

Las Vegas était un moment parfait pour moi ! et je ne serais pas contre de recommencer … mais fais toi plaisir !!!! regarde moi, et le tour est joué !

*elle faisait mine de le regarder, et pourtant son regard était bel et bien entrain de le détailler, pour sur, il retire, son t-shirt là tout de suite, et elle tombe ! il sourit un instant, il était un peu trop sur de lui … elle ne tomberait peut être pas en faite … mais il la laisse le détailler, ça lui plaisait de sentir son regard sur lui. La tête penchée sur le côté, il la détaille, un petit peu, juste pour ses yeux … il sourit*

on apprendra à découvrir ce dont tu es capable … mais si c’est réciproque tout ça, c’est déjà bon signe ...

*il lui fait un petit clin d’oeil avant de commencer à entamer la discussion qui allait tourner à un véritable question réponse … mais il la rassure tout de suite en lui proposant de se mettre à poil si elle voulait vraiment vérifier qu’il allait bien et il éclate de rire*

je pourrais te prendre au mot ! fais attention, je peux aller très vite pour me mettre à poil !

*Edo était peut être en manque … faut dire qu’il n’avait plus été voir ailleurs depuis qu’il était rentré de son voyage … alors du coup il racontait un tas de truc, mais tout ce qu’il ressentait surtout ! soit, il avait lancé l’histoire du téléphone, et ça lui donne beaucoup de chaleur ce qu’elle lui dit. il était le genre de mec qui a besoin qu’on lui rappelle qu’il est un homme désirable … il prend son téléphone pour regarder si Moéra n’avait pas répondu, mais visiblement, elle n’avait soit pas de réseau, soit pas envie de lui parler, soit il n’en sait rien … il pose son téléphone sur la petite table avant de sourire*

Tu es un ange gardien comme j’ai envie de garder près de moi … je suis sur que tu dois avoir pas mal de soucis avec moi, mais tu n’as pas à te rabaisser pour le coup …

*il s’avance vers le bord de l’eau, et s’assied afin de mettre les pieds dans l’eau, il tapote la place à côté de lui, il allait lui expliquer ce qu’il c’était passé, il ferme les yeux un instant, juste le temps qu’elle s’installe avant de tourner la tête vers elle*

il s’appelle Enrique. Lorsque Miranda s’est noyé, il m’en a voulu car je ne l’avais pas retenue, ou encore que je ne l’ai pas suivi sur ce bateau. Du coup il est parti, et n’a plus adressé la parole à sa famille … et je lui en ai voulu de nous avoir abandonné alors qu’on avait besoin de lui … Il est un peu plus jeune que moi, et quand c’est arrivé, il ne savait plus se contrôler … Et là, il m’a appelé, il avait des soucis, je ne m’attendais pas à ce qu’il revienne dans ma vie, et pourtant, il reste mon petit frère. Quand j’ai appris qu’il faisait partie d’un gang, je n’ai pas pu le laisser tomber et je suis parti pour le rejoindre et essayer de l’aider, sauf que j’ai revécu ce qu’il s’est passé il y a plus d’un an. Enrique s’est fait tiré dessus … j’ai pu l’aider, grâce à mon don, mais je sais que ça restera encré dans la tête à mon frangin … tout comme ça restera gravé dans le mien …

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Sam 10 Mar - 22:07

Edo savait bien qu'Olivia le cherchait avec ses petits sourires, mais c'était Monsieur qui avait commençé. Mais bon, ça plaisait à la jeune femme. Elle ne voulait plus se casser la tête, elle avait déjà bien trop donné. Alors maintenant, elle y allait au feeling, du moment qu'ils ne se faisaient pas souffrir l'un et l'autre, c'était bien le plus important. Elle esquissa un sourire en coin, haussant des épaules à ses paroles.

Ah non, on ne recommence pas Las Vegas ! Enfin si, ça ne me dérangerait pas, du moment qu'on se promette de ne pas divorcer pendant la nuit. Quoique... les promesses avec nous, ça ne tient jamais !

Bien entendu, même s'il lui avait donné l'autorisation de le regarder, Olivia l'avait déjà fait. Elle avait des yeux, c'était bien fait pour s'en servir ! Et puis, c'était Edo quoi, donc forcément, ce n'était pas désagréable. Maintenant, Olivia ne cachait même plus le fait qu'elle le regardait. Peu importe que ça ne plaise pas à certaines personnes, cela concernait uniquement Edo et Olivia de toute façon. Elle hocha de la tête, ne pouvant se départir de son sourire. C'était certain que le fait que penser l'un à l'autre soit réciproque était un bon signe, mais quand même, Olivia voulait savoir si cela avait un lien avec le fait qu'elle était son ange gardien. Elle, elle se disait que non. Leur attachement était plus fort que ce lien magique de protecteur/protégé. Enfin soit, ils verront bien. Ensuite, quand Edo commença à s'emballer en parlant de la vitesse à laquelle il pouvait se mettre à poil, elle éclata de rire et reprit ses paroles d'un air malicieux.

Je pourrais te prendre au mot aussi, Edo ! Mais oui, je suis certaine que tu peux aller très vite. Je prépare le chrono ou on calme nos ardeurs ?

Elle sourit de nouveau, on dirait deux adolescents poussés par leurs hormones. Mais soit, il fallait bien détendre l'atmosphère un peu. Cela rassurait surtout Olivia. Ils s'étaient quittés de manière quelque peu brutale la dernière fois et voir de nouveau cette complicité entre eux lui faisait beaucoup de bien. Le sujet virant sur le téléphone, elle en profita pour lui faire quelques petits compliments. Elle remarqua très bien le fait qu'il attendait un message. Peut-être de sa copine oO ? Ou alors de Moéra ? Ou Miranda ? Si Edo savait comment leur première rencontre s'était déroulée... Soit, elle secoua la tête à ce qu'il dit.

Non, je n'ai pas de soucis avec toi. Et laisse-moi me rabaisser s'il te plaît, j'ai mes raisons.

Bah oui, il ne savait pas qu'elle avait coupé le contact entre eux pendant quelques jours. C'était pourquoi elle ne savait pas ce qu'il s'était passé entre Edo et son frère. Le cas contraire, elle aurait été mise au courant à l'instant T. Elle le suivit près de l'eau et posa son regard sur lui. Maintenant, elle voulait savoir ce qu'il s'était passé. Ils s'étaient enfin calmés, donc place aux choses sérieuses. Elle l'écouta avec attention, fronçant des sourcils lorsqu'il évoqua les clans. Olivia n'avait toujours pas digéré ce que les Latino Blood avaient fait à Edo. Donc forcément, ce sujet était quelque peu épineux.

J'ai l'impression que foncer dans ces clans est la solution facile. C'est l'envie d'adrénaline qui vous pousse dedans ou quoi ?...... Excuse-moi, je n'ai pas à dire cela. Je n'ai pas encore accepté ce qu'il t'est arrivé avec ton gang, Edo. Et voir que l'épisode se renouvelle avec ton frère, ça me fiche les rognes, même si je ne le connais pas. Il ne le mérite pas, tout comme toi tu ne le méritais pas. Soit... rassure-moi : il va bien malgré tout ? Et toi ? Il faut que tu sois là pour lui, je sais que ça va être difficile pour toi, cela va te rappeller de mauvais souvenirs, mais vous devez vous soutenir. Tu devrais lui dire de venir ici, ça lui changerait peut-être les idées. Et puis si jamais le gang revient l'embêter, laisse-moi m'occuper d'eux. Je m'en donnerai à coeur joie...

Après tout, toucher au frère d'Edo, c'était comme toucher Edo et donc Olivia. Et pour cela, elle était prête à sortir les crocs.

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Dim 11 Mar - 21:30

*il éclate de rire, jouer à ce petit jeu lui plaisait, il faut dire qu’il avait besoin de rire un petit peu, de se changer les idées, et de retrouver Olivia à ses côtés. C’était un besoin nécessaire pour lui, déjà la revoir, et passer au dessus de ce qu’il c’était passé à la plage, même si il était un petit peu fautif. Là au moins tout se passait bien entre eux ! Il secoue vivement la tête de gauche à droite à ce qu’elle vient de lui dire, il ne voulait pas ça non plus ! *

Je ne veux pas divorcer, que ça soit à Vegas, ou ailleurs, alors cette promesse, même si on sait tout les deux que ça peut tourner autrement, je te la fais quand même ! si on divorce … je t’épouserais à nouveau, tu peux me croire !

*oui il ne voulait pas se séparer de ce lien qui les unissaient amicalement, puisque ce mariage n’était pas consumé correctement, certes cette femme lui plait à un plus haut point, mais il sait surtout que si il fait ça, ils vont souffrir tout les deux, et ça, il en était hors de question … il sourit en coin, il sentait son regard sur lui, et visiblement, ça plaisait non seulement à Olivia, mais aussi à Edo, il ne sait pas pourquoi, mais c’était très plaisant … il faut dire que lui même ne se gênait pas pour mater la jeune femme, surtout quand ils sont seuls, il sait que ce n’est pas bien, mais son corps à lui, ne voulait rien savoir d’autre … Quand il croise le regarde de sa meilleure amie, il voit bien qu’elle était en pleine réflexion, ça la rendait très … sexy … il était curieux, il avait envie de savoir à quoi elle pensait, pourtant, il lance un tout autre sujet qui est le fait de se mettre à poil très rapidement, ce qui fait réagir Olivia et qui fait éclater de rire Edo, ça c’était sur et certain. *

et bien j’aurais bien envie de dire “sors le chrono”, mais pas cette fois, on va calmer nos ardeurs, sinon je sais que je peux déraper à la seconde …

*il se souvient l’autre jour où il était à poil dans la salle de bain, ça avait fini par un baiser et à une ouverture de sentiment, ce qui n’était pas pour déranger le mexicain, juste qu’il avait peur, peur de la perdre pour de bon à cause de ce fichu coeur qui n’arrête pas de réclamer après elle ! il sourit à tout ça, c’était très plaisant. Pourtant la jeune femme n’était pas du tout d’humeur à garder la tête haute, non elle préfère se rabaisser, ce qui ne lui plait pas du tout ! *

si tu n’as pas de soucis avec moi ça va, par contre il faudra que tu me donne tes raisons de te rabaisser … ! je n’aime pas tout ça moi …

*il était temps pour Edo d’expliquer tout ce qu’il s’était passé, vu qu’elle n’avait pas l’air au courant, entre temps, il avait poser son téléphone sur la table, il sait qu’il n’aura pas de réponse, il devra un jour aller voir Cage, seul lui pourra lui dire pourquoi Moéra ne lui répond pas … pour l’instant il devait expliquer son histoire, et c’est une fois la jeune femme assise à ses côtés qu’il commence à lui expliquer … *

J’avais mes raisons pour rentrer dans un gang, je n’avais plus rien à perdre, enfin c’est ce que je me disais, ça m’a permis de m’évader, de me changer les idées. L’adrénaline en fait partie aussi … ça rebooste ! Je sais que tu as du mal à digérer tout ça, et crois moi que je ne pourrais jamais oublier ce qu’il m’est arrivé … je ne pourrais plus jamais remettre les pieds dans un gang … et tu le sais … Mon frère est un caïd, il aime montrer qu’il est un mexicain, qu’il peut battre tout le monde, mais il ne se rend pas compte de ce qu’il a fait, enfin maintenant il regrette … Je pense qu’il va aller bien, sa copine est là pour l’aider, je lui fais confiance, tout comme je t’ai eu toi … Quant à moi … on va dire que ça m’a foutu un froid dans le dos, je me suis revu face à Paco, et les Latino Blood … je le soutiens, et maintenant il sait que je suis là peu importe qu’il m’ait envoyé bouler quand Miranda a perdu la vie … il viendra ici pendant les vacances, quelques jours, pour prendre l’air mais je sais qu’il ne restera pas, il y a sa petite copine, et bon … tu nous connais nous les mexicains, enfin je veux dire, les Verastegui ! T’inquiète pas, je te préviendrais si j’ai des nouvelles d’eux ! mais ça ne sera pas demain la veille crois moi bien … J’espère que tu ne vas pas t’en vouloir car tu n’as rien su … j’aurais pensé que tu aurais été mise au courant … la prochaine fois je t’appellerais pour te prévenir ...

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Lun 12 Mar - 18:59

Quand on les regardait tous les deux, on ne pouvait s'imaginer qu'ils s'étaient "disputés" il y a de cela quelques semaines. Ce qui était parfaitement normal vu que Jimmy n'était pas là. Elle qui avait pensé que les deux hommes auraient pu s'entendre, elle s'était fourré le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Mais soit, il était inutile de penser à cela, de remettre le sujet sur le tapis, ils étaient si complices qu'ils n'avaient pas vraiment besoin d'en parler. Quand il parla de divorce, elle esquissa un sourire à sa promesse avant de le regarder avec douceur.

Tu m'épouserais à nouveau ? C'est mignoooooon ! Mais bon, ne tentons pas le diable.

C'était vrai quoi, maintenant qu'ils étaient passés par la case mariage à Las Vegas, on ne savait pas vraiment ce qu'il pourrait leur arriver. Du moment que ça ne touchait pas leur mariage, c'était le principal. Bizarrement, Olivia tenait à ce lien spécial qu'elle avait avec lui. Il fallait dire que ce n'était pas commun ! Mais c'était surtout le fait de se savoir liée à lui qui était le plus touchant. Il n'y a qu'avec lui qu'elle aurait voulu se marier. Ayant terminé de le mater, elle éclata de rire à ses paroles. Il était sérieux, là ? C'était bête, elle n'avait pas de chrono sur elle. Dommage XD. Elle secoua la tête d'un air amusé, avant de le fixer.

Bah la prochaine fois, j'amène le chrono, histoire d'en avoir toujous un sur moi. Au cas où... hum... tu dérapes !... Tu vois vraiment ça comme un dérapage ?

C'était une question qui turlupinait Olivia. Bah oui, des aventures d'un soir, Edo avait dû en avoir pas mal. Mais là, il parlait de dérapage. Avec elle quoi ! Non pas qu'elle allait lui sauter dessus hein, mais elle voulait juste savoir ce dont il pensait d'elle. Olivia, elle, savait très bien quoi penser. Si un jour, ce petit jeu les rattraperait, et bien, elle ne regretterait en rien ce qu'il pourrait se passer. Ils étaient jeunes, beaux, vaccinés, majeurs, célibataires de surcroît et ils étaient assez intelligents pour ne pas faire en tout un foin, non ? Soit... Concernant la discussion sur le fait qu'elle se rabaissait, elle fit une petite grimace, ne préfèrant pas vraiment répondre. Allait-il lui en vouloir du fait qu'elle avait clairement coupé tout contact avec lui parce qu'elle lui en avait voulu ? Elle n'en savait rien. Mais l'heure était plutôt aux confidences d'Edo sur son frère. Installée près de lui, elle pencha la tête et l'observa avec attention.

Tu n'avais plus rien à perdre, à part ta vie, Edo. Enfin bon, ne remettons pas le sujet sur le tapis, je risquerais de m'énerver. En ce qui concerne ton frère, s'il regrette, c'est déjà une bonne chose. Mais c'est dommage d'en être arrivé là pour qu'il se rende compte dans quel pétrin il s'est mis. Il aurait pu perdre beaucoup et je n'imagine même pas la réaction de sa copine. Même si je ne suis pas ta copine, je ne préfère même pas m'imaginer ce qu'il se serait passé si... si... enfin... si le gang avait eu raison de toi. Il a eu de la chance que tu sois là... En tout cas, s'il vient ici, ça me ferait plaisir de le rencontrer, histoire de voir s'il a aussi mauvais caractère que toi. - elle sourit en coin -Tu penses lui dire pour Miranda ?

Elle voulait surtout savoir ce qu'ils allaient sortir pour expliquer la réapparition de Miranda. Parfois, il valait mieux rester en retrait. Olivia elle-même n'était pas retournée auprès de ses parents ou de son frère. Seul Lucas était au courant de sa revenue sur Terre, mais même pour lui, il avait été difficile de la comprendre. Ses parents et son autre frère étant plus fermés, elle ne préfèrait pas prendre de risques. Ils souffriraient bien trop. Au moins, là, elle était la seule à souffrir de la distance, du manque de sa famille. Elle esquissa néanmoins un sourire quand il lui dit qu'il ne manquerait pas de la prévenir du retour du gang. De toute façon, elle le saurait bien vite. Mais à la fin de sa phrase, elle secoua la tête.

J'aurais dû être au courant. Mais... tu vois, c'est ça, la raison que je te disais tout à l'heure, pour laquelle je me rabaissais. J'ai... hum... j'ai coupé le contact avec toi pendant quelques jours. Je t'en voulais pour ce qu'il s'était passé à la plage, j'en voulais à Jimmy, je m'en voulais. Du coup, je me suis éloignée de tout. Je vais me faire taper sur les doigts, je le sais, mais bon... Tu ne m'en veux pas, au moins ?

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mar 13 Mar - 21:56

*Il passait un agréable moment avec son Olive, savoir que tout se passait à merveille alors qu’il y a peu de temps, ça avait mal tourné. Quand il pensait où disait que rien ne les séparerait, il avait bien raison, l’amitié était importante, et visiblement, c’était réciproque. Il éclate de rire quand elle pose la question*

et comment ! tu sais que j’y tiens à ce lien entre toi et moi. Mais oui autant ne pas tenter le diable hein.

*déjà qu’ils s’étaient marié, ensuite ils ne savaient pas si ils avaient fait la chose, alors il s’imagine bien avoir réellement eu un échange charnel, sans protection et qu’elle lui annonce qu’elle est enceinte, non non il en était hors de question, il ne sait jamais ce qu’il peut arriver quand il est avec Olivia et puis il propose de se mettre à poil, la preuve que tout pouvait arriver non ? cependant il en rit, car avec elle, c’était comme ça, et puis il avait envie de jouer, et visiblement, c’était réciproque.*

prend le au cas où ! et si ce “dérapage” venait à arriver, je ne le regretterais pas ... tu sais très bien ce que je pense de toi … je t’aime, et rien ne gâchera tout ce que l’on ressent tout les deux ...

*fallait être honnête, il ne regretterait pas ce moment. Cependant, il ne voulait pas que ça gâche sa relation avec elle, le jour où ce dérapage arriverait, et peut être qu’il attendait ce moment, malgré la peur de la perdre à cause de tout ça. Il sait que ce jour arrivera, et surtout avec un petit jeu comme ils jouaient. Enfin soit, oui il était plus qu’attiré par elle ! mais ça ne le ferait pas si il lui disait : “oui j’ai envie de toi, si c’est ça que tu veux savoir …” il sourit à ce qu’il vient de penser, non ça ne le faisait vraiment pas ! il fallait revenir aux choses sérieuses, son histoire avec Enrique, et c’était ce dont ils discutaient. Assis au bord de l’eau, il lui avait tout expliqué, et ses ressentis*

désolé je ne voulais pas t’énerver … mais à ce moment là j’avais plus personne, Noémie m’avait quitté, tu étais morte … mais comme tu le dis, ne revenons pas la dessus … on en a déjà discuté. Mais oui mon frère a compris qu’il ne fallait plus mettre les pieds dans ce genre de groupe, sa copine effectivement, elle était effrayée. Et sache que je sais ce que tu veux dire, je suis passé par là avec toi … te perdre m’a foutu un grand coup, c’est comme si on m’avait arraché une grosse partie de mon coeur … alors ne l’imagine pas si c’était moi qui avait perdu la vie … *il passe son bras autour d’elle pour la serrer tout contre lui* oui il a le même caractère moi … et quant à Miranda … il faut que je vois avec elle ça …

*seule sa jumelle pouvait parler de ça, lui il n’était que le frangin qui avait récupéré sa soeur, et puis il ne voulait pas la mettre en danger non plus, des chasseurs de vampires ça existaient, et d’ailleurs il avait peur qu’ils ne soient aux trousses de Moéra, car il n’avait toujours pas de réponse … il se détache un peu d’elle quand elle lui explique le pourquoi elle n’avait pas été au courant, il voulait la regarder*

ça t’a donc beaucoup touché, je suis vraiment désolé, je ne voulais pas tout ça. Sache que non je ne t’en veux pas, je suis aussi responsable de tout ça, et c’est moi qui doit te demander si tu ne m’en veux pas pour ce qu’il s’est passé ...

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Dim 18 Mar - 22:26

Olivia savait qu'il tenait à ce lien, mais de là à l'épouser de nouveau si un divorce anticipé avait lieu, ça, elle ne s'y attendait pas. Même si cela s'avérerait un peu problématique malgré tout. Elle se mit à rire quand il confirma ses paroles. Bon ok, dès aujourd'hui, elle gardera un chrono sur elle. "Au cas où..." comme il le disait si bien. Cependant, elle prêta une oreille attentive lorsque le sujet dévia sur le dérapage. Un dérapage qui, peut-être n'aurait jamais lieu. Mais bon, Olivia préfèrait être... rassurée ? Oui c'était le bon terme. Rassurée... A Las Vegas, elle ne savait pas ce qu'il s'était réellement passé, mais rien n'avait changé entre eux. Mais là, si un "dérapage" venait à se dérouler, et s'ils étaient sobres et conscients de leurs gestes, elle préfèrait savoir si cela aurait quelconque conséquence. Visiblement non. Elle esquissa un léger sourire et pencha la tête sur le côté.

Idem pour moi, j'ai bien trop de sentiments et de respect pour toi pour qu'un dérapage puisse changer quelque chose entre nous... Attends, tu ne trouves pas qu'on a une discussion étrange quand même ?

Elle ponctua la fin de sa phrase par un léger rire. C'était la vérité pourtant. Elle redressa la tête et le regarda avec attention. Son regard auparavant rieur était désormais rempli de douceur et de tendresse. Limite le regard de cocker quoi. Elle secoua la tête et détourna le regard. Fallait qu'elle arrête ça ! Mais en même temps, Olivia se rendait compte qu'elle n'avait plus que lui. Au moins, elle avait le meilleur auprès d'elle. Elle reposa son regard sur lui et observa son sourire. Parfois, elle aimerait bien savoir ce qu'il pensait, ce qui le faisait sourire comme ça. Edo, un mystère à lui tout seul. Installée près de l'eau, elle retira ses ballerines et remonta le bas de son jean et trempa ses pieds dans l'eau. Elle tourna de nouveau la tête vers lui et l'écouta parler de son frère, de cette affaire de gang qui fichait encore et toujours les rognes à Olivia.

Non, ne revenons pas là dessus. Tu es là et pour moi, c'est le principal. Et de toute façon, tu sais très bien ce que je ferai si jamais ils osaient reposer, ne serait-ce qu'un doigt, sur toi. Enfin bon, tant mieux si ton frère a compris qu'il ne faut plus remettre les pieds dedans. Je n'ai pas envie que vous soyez de nouveau mêlé à tout cela...

Oui, elle avait dit "vous", parce qu'elle savait très bien que si le frère d'Edo retombait là-dedans, il se jetterait bec et ongles dans le "combat". Et Olivia se ferait un sang d'encre. Encore plus que d'habitude. Enfin bon, il fallait arrêter de penser à cela, Edo le lui avait bien dit. Elle se rapprocha de lui quand il passa son bras sur ses épaules et tourna la tête pour lui déposer un baiser sur la joue. Elle leva ensuite les yeux au ciel quand il parla du caractère de son frère.

Ah bah deux Verastegui identiques ! Au secours... Non, je rigole. Il doit être aussi chou que toi. Pour Miranda, c'est sûr qu'il vaut mieux que tu lui en parles. J'ai eu l'occasion de la rencontrer il y a peu... elle ne se laisse pas faire, quand elle a une idée derrière la tête, elle ne l'a pas ailleurs hein !

Elle resta évasive sur ce sujet, fallait dire que la rencontre ne s'était pas forcément bien passée. Olivia n'était pas faite pour traîner avec des filles, voilà tout. Elle esquissa un léger sourire, mais un sourire qui disparut bien vite quand elle dut donner les raisons pour laquelle elle n'était pas au courant du cas Enrique. Elle haussa des épaules à ses paroles.

Oui, ça m'a touché. Mais tu n'as pas à être désolé pour cela, c'est moi qui ait mal réagi. Jimmy m'a totalement déstabilisé... Et tu me connais, j'agis et puis je réfléchis après. J'ai préfèré foncer vers la solution de facilité : t'en vouloir. A la place, j'aurais dû me remettre en question. Maintenant, c'est fait et la situation est bien plus claire. Je n'ai pas à t'en vouloir Edo, tu n'as fait que te défendre...

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mer 21 Mar - 19:01

*Leur discussion était étrange, mais ça lui plaisait de parler à coeur ouvert, plus besoin de ses cacher, ils savaient l’un et l’autre ce qu’ils ressentaient mutuellement, même suis lui avait toujours un peu de doute concernant les sentiments d’Olivia. Pourtant, elle lui confirme malgré tout que c’était réciproque s’il y avait un dérapage, il n’avait pas peur ça, ce qui arrivera, arrivera, c’est tout … il sourit tout en la regardant, un petit rire se fait entendre à se qu’elle vient de dire*

on parle juste à coeur ouvert, ce n’est pas bien grave si ? au moins on sait tout les deux que si on dérape, et bien on dérape tout simplement

*il lui colle un baiser sur la joue et il croise son regard de petit cocker bien craquant, il sourit en coin, en voyant qu’elle détournait le regard bien vite, sacré nana, il était limite un grand fan ! Elle gardait en elle ce petit côté mystérieux qui pouvait en faire craquer plus d’un ! dont lui bien entendu … Il soupire d’aise, il était bien quand elle était à ses côtés et qu’ils ne se prenaient pas la tête. La laissant s’installer, il commence ensuite à lui expliquer la situation, cependant, ils allaient éviter de revenir sur des sujets bien trop douloureux pour tout les deux, c’était pas le but … il voulait juste qu’elle soit au courant de ce qu’il s’était passé avec son frère. Il savait ce qu’en pensait sa meilleure amie, du coup … il fera tout pour éviter qu’elle besoin de les remettre à leurs places, il ne voulait pas la perdre pour eux !*

on ne retombera pas dedans, rassure toi, enfin moi en tout cas ! j’ai eu mon compte, maintenant quant à Enrique … j’espère qu’il aura bien retenu la leçon ! c’est un petit merdeux tu sais !

*Cependant elle savait à quoi elle pensait, il était prêt à tout pour garder son frère vivant, mais cette fois, il aura à faire avec quelqu’un d’autre, un peu comme ça c’était passé cette fois ci, mais bon, il ne voulait pas inquiéter Olivia, il est presque sur, disons à 85 % que son frangin ne retournerait pas dans ce genre de gang … Il l’avait prise dans ses bras, les gens autour d’eux, pourraient croire à un vrai petit couple mais non, c’était autre chose que ça, quelque chose d’indéfinissable, c’était comme ça, c’était leur amour à eux, leur protection.*

On se ressemble un peu question caractère, enfin, tu verras par toi même quand il viendra, et puis bon pour moi tant que tu ne demande pas pour divorcer afin d’être avec mon frangin, ça me va tu sais ! tu as rencontré ma jumelle ? oh et comment ça c’est passé ? elle n’est pas très commode quand elle rencontre une femme ! enfin surtout si on me connait … et dis toi que c’est une Verastegui aussi … nous avons tout les trois un fichu caractère

*Il éclate de rire, il aimerait bien savoir comment ça c’était passé entre les deux femmes, connaissant déjà Olivia et ses copines, vu qu’elle n’en avait pas, puisqu’elle aimait rester avec les hommes, du moins c’est ce qu’il a compris il y a quelque temps d’ici maintenant. Il l’écoute lui expliquer ce qu’il s’est passé avec Jérémy, le type qui avait fait tout foutre en l’air, même si Edouardo s’en voulait de ce qu’il s’est passé, enfin non pas pour ce type, mais bien pour lui même avec Olivia, ne pas avoir de ses nouvelles pour des broutilles pareil, il s’en voulait. Il tourne la tête vers elle lui adresse un petit sourire*

Oui je te connais, je sais comment tu agis, mais la prochaine fois … parle moi au lieu de t’exciter comme tu l’as fait, j’ai eu mes tords aussi, ok je me suis défendu, mais je n’ai pensé qu’à moi même sans penser aux conséquences vis à vis de toi … mais si c’est bien plus claire dans ta tête, ça me va !

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Dim 1 Avr - 21:35

Non ce n'est pas grave, mais ça reste étrange quand même...

Il fallait dire que c'était la vérité malgré tout. Deux meilleurs amis normaux n'auraient pas une telle conversation, à savoir si ils se feraient la tronche ou non si ils terminaient dans un même lit. Mais soit, Edo et Olivia n'étaient pas normaux. Et puis, au moins, ils savaient où ils en étaient. Ce qui était rassurant, car au vue des sentiments qu'elle commençait à avoir à son égard, elle craignait que le moindre geste, la moindre parole, le moindre acte n'ait une répercussion terrible. Comme ce regard de cocker qu'elle lui avait lancé. La prochaine fois, qu'elle le fasse de manière encore plus flagrante. Alors que la conversation avait dévié sur le sujet des gangs, elle fit un petit hochement de la tête.

J'espère bien que vous ne retomberez pas dedans. Tu dis avoir eu ton compte, mais ne me dis pas que si ton frère y retourne, tu ne resteras pas les bras croisés à ne rien faire, hein ?

Elle connaissait Edo et c'était bien cela qui l'inquiètait. Elle comprenait qu'il veuille protéger son frère, elle l'aiderait même, mais elle avait peur que quelque chose ne tourne mal. Ils seraient maudits quand même. Elle savait qu'Edo avait ressenti son inquiètude, alors quand il la prit dans ses bras, elle se blottit tout contre lui et esquissa un léger sourire quand il parla du caractère de son frère. Quand il parla de divorce, elle laissa même échapper un léger rire.

Bah voyons ! Je serai un peu g*rce quand même là ! Ne t'inquiètes pas, je préfère l'aîné de la famille... Mais je serais heureuse de le rencontrer. Et oui... j'ai eu le grand bonheur de rencontrer ta soeur. En effet, elle n'est pas très commode. Enfin... il faut dire que je l'ai cherché aussi. Je l'ai abordé de manière un peu... brusque. Mais soit, je confirme que sur les trois, il y en a au moins deux qui ont un sale caractère. Vous n'êtes pas frère et soeur pour rien.

Olivia esquissa un léger sourire malicieux. Fallait dire qu'elle s'en était donné à coeur joie face à Miranda. Elle était un peu sur les nerfs ce jour-là donc le premier vampire qu'elle avait trouvé avait pris pour tous les autres.Sauf que, quand elle avait su que c'était la soeur d'Edo, eh bien, Olivia n'avait pas fait sa maligne. Loin de là.

En tout cas, je ne lui ai pas dit que j'étais sa belle-soeur hein.

Bah oui, elle voulait éviter les embrouilles. Elle ne savait même pas si quelqu'un de sa famille était au courant qu'elle était la femme d'Edo. Donc bon, elle avait préféré anticiper. En parlant de Jimmy, Olivia avait fini par s'excuser. Cependant, elle secoua la tête à son terme "s'exciter" et fit une petite moue toute mignonne.

Pffff, déjà, je ne me suis pas excitée comme tu le dis si bien. J'avais mes raisons. Je n'avais pas forcément envie d'en parler. Tu comprends, mon ex, ça reste un sujet sensible... Et attends, tu t'es défendu et heureusement hein ! Je te disais de ne pas rentrer dans son jeu, ok, mais ne te laisse pas faire non plus. Il est assez convaincant quand il le veut. Mais soit, laissons ça de côté, on est bien là, tous les deux. D'ailleurs... faudrait peut-être que j'emménage ici, non ? Depuis le temps qu'on en parle. Du moins, si c'est toujours d'actu.

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Dim 1 Avr - 22:14

*il eut un petit rire, oui c’était plutôt bizarre, mais bon, leur relation était différente, il y avait un truc de plus, il ne sait quoi, de la retenue peut être, ils étaient les meilleurs amis du monde, y a pas photo, mais depuis quand des meilleurs amis se marient ? depuis quand les meilleurs amis parlent à coeur ouvert de leurs sentiments ? depuis quand les meilleurs amis parlent de dérapage ? ils n’étaient pas comme tout le monde, il ne fallait pas se voiler la face. Enfin au moins il sait maintenant que si il y a un dérapage, rien ne les séparera …

Le temps en était aux confidences par rapport à Enrique, elle le connaissait comme si ils avaient grandi ensemble, oui il irait sauver son frère une nouvelle fois, il ne pouvait pas ignorer tout ça. Il tourne alors la tête vers Olivia et lui sourit un instant*


Je ne pourrais pas te mentir de toute façon, mais oui si il retombe dedans, j’irais le rechercher à nouveau. Mais je crois bien qu’il a retenu la leçon, il a failli y laisser sa vie lui aussi, et puis … il a une petite amie qui ne risque pas de le laisser s'échapper !

*Son frère était entre de bonnes mains, comme lui même avec Olivia, il sait qu’elle pourra le remettre à sa place si quelque chose tourne mal, et bien son frère c’était pareil avec sa petite copine. C’était étrange à voir, il se revoyait avec Olivia quand il les a vu tout les deux. Il sourit un instant tout en regardant face à lui, l’eau était clair, l’eau était fraiche, le soleil se couchait petit à petit, c’était magnifique, et ce qui est encore mieux c’était la compagnie d’Olivia qu’il avait serré dans ses bras et éclater de rire en parlant de la venue de son frère *

tu serais une garce effectivement ! je l’appellerais dans quelques jours pour savoir si ça l’intéresse de venir faire un tour en ville, je suis sur qu’il va aimer cet endroit ! quant à ma jumelle, t’inquiète pas, elle a toujours été comme ça, et puis te connaissant, toi avec les filles, je sais que ça n’aurait pu être joli ! enfin au moins vous vous êtes parlé. Nous sommes tout les trois avec le même caractère, tu verras avec Enrique

*il aurait voulu savoir ce que les filles auraient bien pu se dire, déjà Olivia face à un vampire … connaissant sa meilleure amie … ça n’aurait pas été joli, quant à sa jumelle … elle pouvait être douce, mais aussi très cash. Il sourit un instant avant de secouer la tête*

je ne pense pas lui en avoir parlé, je devrais le faire un de ses quatre, elle sait juste que toi et moi nous sommes très proche. Mais dis moi, qu’est ce que vous vous êtes dites ?

*quand ils avaient fini par discuter de ce qu’il s’était passé à la plage avec Jérémy, et bien maintenant ils en avaient parlé, et ça allait les aider à avance, Edouardo avait un fichu caractère, Jérémy ne pensait qu’à lui, et du coup ça avait mal fini ! Maintenant il sait aussi que son ex était un sujet sensible, il sait ce que c’est, Noémie était un sujet sensible aussi chez lui, bon ce qu’il y a de bien c’est qu’Olivia ne reverra peut être plus Noémie vu qu’elle avait déménagé qu’il n’avait plus du tout de contact, cependant lui et Jérémy … ils pouvaient encore se recroiser, et ça, il ne le voulait pas d’aussitôt ! *

Oui je sais maintenant que c’est un sujet tabou, c’est ton ex, et je comprends, j’aurais du être prévenant, mais non la colère m’avait attrapé plus vite … enfin je sais aussi, que je ne pourrais pas être ami avec lui, j’espère que tu ne m’en voudras pas … oui nous avons mis les choses au clair tout les deux, maintenant profitons ! Et sache que ta chambre t’attend !!!! mais d’abord … j’ai un truc à faire

*il se redresse avant de l’aider à se redresser, il avait envie de se décontracter un petit coup, et le seul moyen … il la prend comme une princesse, la tenant bien dans ses bras, car il sait qu’elle ne se laissera pas faire, surtout si elle ne sait pas ce qui l’attend, il lui colle un baiser sur la joue avant de s’approcher du bord tout en lui disant*

pardonne moi pour ce que je vais faire !

*et il saute à l’eau avec elle, retenant son souffle pour éviter de boire la tasse, dans une grosse bombe qui vient d’éclabousser le bord de la maison, il l’avait lâchée pour éviter qu’elle ne se sente coincée, il remonte alors à la surface en éclatant de rire et remonter sur le bord en regardant partout après elle*

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Living Room   

Revenir en haut Aller en bas
 

Living Room

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» The Straight Edge's Locker Room
» Ever Living rule
» 04. Panic room
» i follow you dark room honey -- mardi dix juillet, 16h42.
» Red Room


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTY :: RP-