un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .


 

 Living Room

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Lun 2 Avr - 17:12

En effet, pas la peine de mentir, je connais déjà la réponse. Dans ce cas... si tu iras le rechercher, eh bien, tu auras la grande "joie" de me voir venir avec toi. Et pas la peine d'essayer de m'en dissuader, tu n'as pas le choix. De un, parce que je suis une tête de mule, de deux, parce que je suis ton ange gardien. Aucun argument ne serait à même de contredire ces deux raisons. Non mais bon, je ne me fais pas trop de soucis, sa petite amie saura le retenir. C'est bien connu, les femmes ont toujours les bonnes raisons et puis vous les hommes, vous ne pouvez pas nous résister...

Elle dit cela avec un joli petit sourire en coin. Et oui, les femmes arrivaient toujours à leur fin. Un joli sourire, un battement de cils bien placé, un regard langoureux et hop, le tour était joué. C'était pour cela qu'Enrique était entre de bonnes mains, elle le savait. Le pire merdeux, face à une fille, pouvait changer du tout au tout. Elle suivit son regard et observa le paysage qui s'offrait à eux. Franchement, en voyant cela, elle se disait qu'ils allaient vivre de longs jours heureux, sur le transat, à glander, le cocktail à la main. Si ce n'était pas la grande classe tout ça ! Quand ils parlèrent de divorce, garce et compagnie, Olivia le regarda avec un air malicieux. C'était un coup à faire ça ! Sauf qu'elle ne prendrait pas le frère d'Edo, là, c'était vraiment garce. Elle hocha ensuite la tête quand il parla de sa jumelle.

Je confirme, ce n'était pas joli-joli. C'est clair, au moins, on s'est... parlé, si on peut appeler ça parler. On va dire que je l'ai un peu attaqué sur sa condition de vampire... Tu comprends, je ne savais pas que c'était ta soeur. Du coup, quand je l'ai su, je me suis calmée. Après, tu vois, je ne suis pas là pour m'en faire une amie...

Au vu de ce qu'Edo avait pu lui dire, Miranda pouvait être une personne jalouse. Et Olivia l'avait bien ressenti. Selon la vampirette, il n'y avait personne d'autre qu'elle qui pouvait connaître aussi bien Edo. Ce qui avait un peu titillé Olivia. Certes, elle n'avait pas grandi avec Edo, mais le Edo qu'il était maintenant, eh bien, c'était Olivia qui le connaissait le mieux. Fallait que la jumelle s'y fasse. Point final. Rien que pour cela, elle voulait être là quand il lui annoncera qu'Olivia était sa femme. ça allait être GRAN-DIOSE ! Elle esquissa un vague sourire amusé, qui devint éphémère quand le sujet Jimmy fut abordé. Oui, c'était un sujet tabou, fallait pas se voiler la face. Il avait tellement changé que forcément, Olivia avait été prise au dépourvue.

Je ne te demande pas d'être son ami, loin de là. Juste de rester zen et de l'ignorer si tu venais à le recroiser, voilà tout. Mais oui, profitons à présent. Ravie de savoir que tu veux toujours de moi comme coloc' hein.

Cependant, quand il lui annonça avoir un truc à faire, elle plissa des yeux et se redressa en le regardant d'un air interrogateur. Interrogation qui se transforma en surprise quand il la porta. Elle regarda le bord de l'eau puis Edo et fronça des sourcils.

Si tu t'apprêtes à faire ce que je pense que tu vas faire, oublie ça de suite ou tu le regretteras...

Elle prit son petit air de caïd qui marchait souvent durant son adolescence, mais son sourire, lui, trahissait son amusement. Visiblement la menace ne marchait pas. A son baiser sur la joue puis à ses paroles, Olivia commença à se tortiller dans ses bras, mais trop tard....

EDOOOOOOOOO !

PLOUF ! Et voilà qu'ils venaient d'atterir dans l'eau. Alors là, il allait le regretter. Tandis qu'elle était sous l'eau, elle usa de son don de téléportation pour revenir sur le ponton où ils étaient quelques secondes auparavant. Monsieur était tranquillement remonté sur le bord. Alors qu'il lui tournait le dos, Olivia se fit silencieuse et s'appuya contre le rebord de la maison, les bras croisés contre la poitrine, toute dégoulinante. Elle ne dit pas un mot, il allait bien finir par se demander où elle était passée, non ?

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Jeu 5 Avr - 21:20

Que veux tu que j’ajoute à tout ça ? quoi que je fasse tu seras là avec moi pour m’aider, et je le sais. Même si j’ai envie de trouver quoi que ce soit pour t’arrêter, afin que tu ne me suive pas, car je n’ai pas envie qu’il t’arrive quoi que ce soit … je sais que tu ne m’écouteras pas car pour toi c’est pareil, tu n’as pas envie qu’il m’arrive quelque chose, et je ne peux t’en vouloir de penser ça … Mais j’avoue que je ne pourrais pas te résister très longtemps … suffit que tu me regardes avec tes petits yeux de cocker et pouf je craque … c’est bien connu ça aussi !

*Il sait qu’il n’aurait aucun argument pour la dissuarder, Olivia était son ange gardien comme elle lui avait dit, alors que pouvait il faire ? rien mis à part la protéger de son côté, c’était le mieux à faire de toute façon, puisque l’un et l’autre ne pouvait rester loin, c’était comme ça. il fallait juste qu’il n’arrive rien à la femme de sa vie. Il avait regardé devant lui l’horizon, un super endroit limite paradisiaque, il était heureux d’avoir quitté le campus pour s’installer ici au bord de l’eau, rien de tel que pour rendre le sourire. Enfin si … le meilleur c’était d’avoir Olivia à ses côtés, ça c’est sur ! Parler de divorce ne lui plaisait pas même si il en rigolait, le jour où elle viendra le trouver pour mettre un terme à ce contrat pour qu’elle puisse faire sa vie avec un autre … il avait du mal à l’imaginer, certes elle ne lui appartenait pas, elle était libre de faire ce que bon lui semblait, mais c’était dur à imaginer sa vie sans ce lien qui les unissait. Parle de sa jumelle était bien plus amusant, même si il sait que Miranda avait un sale caractère et qui plus est très protecteur quand il s’agissait d’Edo. Du coup avait deux femmes comme garde du corps ! si ça c’est pas sexy ! il sourit un instant avant de tourner la tête vers sa meilleure amie.*

Je me doute que tu ne vas pas te faire amie-amie avec elle, je te connais ma belle, ne l’oublie pas, et je ne te demanderais jamais d’être amie avec ma jumelle, ça serait te mettre … je ne sais même pas quel terme utilisé. Mais t’en fait pas, je m’y ferais …

*Sa soeur était très possessive, c’était étonnant qu’elle ne lui avait pas fait la remarque quand elle avait su qu’il avait des projets avec Olivia … certes il avait lu dans son regard de la déception, de la tristesse, mais Edo avait changé, il avait perdu sa jumelle il y a longtemps, elle était de nouveau dans sa vie, et il avait besoin de s’y faire, car pour lui, seule Olivia était la personne la plus importante dans sa vie, et dans son coeur.

Parler de Jérémy n’était pas son sujet favoris, mais bon c’était Olivia, et c’était son ex, ou bizarrement, il avait plutôt eu l’impression que c’était son petit ami … c’est ce que son coeur ressent alors il devait s’y faire et pour elle, il fera attention la prochaine fois qu’il le croisera*


je partirais si je le croise, sauf s’il ose reposer une main sur moi ! il ne faut pas trop m’en demander … Soit, là pour l’instant, c’est toi et moi au bord de l’eau à profiter pleinement de ce bungalow ! Et sache que je n’avais jamais eu l’intention de donner ta place à quelqu’un d’autre ! tu es ma coloc’ je te l’ai déjà dit hein !

*Bien sur il devait arroser tout ça, leur petite discussion de tout et de rien, et puis maintenant qu’elle allait enfin s’installer avec lui dans leur bungalow, et bien ça se fête voilà tout ! Et c’est ce qu’il s’apprête de faire, au début il voulait aller chercher du champagne et deux coupes, mais non il avait plutôt pris la décision de se jeter à l’eau, c’était encore mieux arrosé ! Quand il l’avait prise dans ses bras, il avait éclaté de rire, si il s’apprêtait à la jeter à l’eau, au début il avait décidé de la jeter seule mais à la dernière seconde il s’était jeté avec elle. Il sait qu’elle ne pourra rien lui faire, alors ses menaces ne lui faisait pas du tout peur ! même son air de Caïd n’avait pas marché ! Se retrouvant à l’eau, il était heureux de ce qu’il venait de faire, surtout qu’il était sorti rapidement avant elle. Un sourire éclatant aux lèvres, il cherche partout après elle, mais pas d’Olivia, du coup son coeur se serre, et il lâche un petit ...*

Olivia ?

*il ne la voyait pas remonter à la surface, ni sortir de nulle part, un moment de panique lui attrape le coeur, il s’avance sur le ponton pour regarder si il ne la voit pas, mais rien, pas de bulle non plus, quand il se tourne pour revenir sur ses pas, s’apprêtant à courir pour faire le tour du bungalow, il était blanc comme un linge, et quand il pose son regard sur une jeune femme aux long cheveux brun, son coeur ne fait qu’un tour et il s’arrête net ...*

Olivia !

Spoiler:
 

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Lun 16 Avr - 22:32

Il n'y a rien à ajouter étant donné que j'ai raison ! Et puis, tu viens de le dire, tu sais très bien que je ne t'écouterai pas, peu importe tes arguments, peu importe ce que tu feras pour m'arrêter. C'est ça d'avoir une meilleure amie chieuse, têtue et ultra-protectrice. Eh oui... Quant à mes yeux de cocker, puisque ça marche, dans ce cas, je pourrai toujours continuer à user de mon charme sur toi...

Un air faussement angélique s'afficha sur son visage. Elle savait très bien qu'il ne pouvait résister à ces petites mimiques et elle en jouait. Edo était peut-être son meilleur ami, mais c'était avant tout un homme et cela, Olivia ne l'oubliait pas. Elle n'était pas une manipulatrice mais elle ne manquait pas d'user de son charme en sa compagnie. Ce n'était pas un crime, d'autant plus qu'Edo n'y allait pas de mains mortes lui non plus ! Mais soit, savoir qu'Edo continuait de craindre pour elle la troublait un petit peu. Elle ne risquait rien, alors pourquoi s'évertuait-il à se monter la tête pour rien ? Quand ils parlèrent de Miranda, Olivia esquissa un léger sourire. Edo avait tout compris, elle ne serait jamais amie avec sa soeur.

Me mettre dans l'embarras serait un terme qui conviendrait bien. Non mais bon, tu n'as pas à t'y faire hein, je la supporterai malgré tout, ta soeur.

En effet, elle n'était pas du genre à vouloir mettre le bazar, à se mettre la soeurette sur le dos, et puis, elle tenait trop à Edo pour cela. La conversation dévia ensuite sur Jérémy, ce qui avouons-le, n'était pas un meilleur sujet. Elle voyait bien que cela ne plaisait pas à Edo. En même temps, il n'avait apprécié aucun de ses ex : ni Caleb, ni Jimmy. Elle ne lui en voulait d'ailleurs pas.

Eh ben s'il repose la main sur toi, défends-toi. Je ne suis pas là pour vous dire de vous la jouer Peace and Love. Et oui, je sais que je suis normalement ta coloc, mais bon, vu que ça traînait, je me suis dit que tu aurais peut-être voulu quelqu'un d'autre, c'est tout.

Olivia aimait bien se monter la tête pour rien, elle aussi. Mais soit, l'heure était à l'instant présent et elle comptait bien en profiter. Cependant, Edo l'avait prise au dépourvue en la prenant dans ses bras pour se jeter à l'eau. Il aurait pu très bien sauter tout seul, mais non, à deux, c'était plus marrant. Là, pour le coup, Olivia avait bel et bien le t-shirt mouillé. Pour se venger, en quelque sorte, Olivia avait usé de son et s'était téléporté derrière lui, restant silencieuse afin de voir sa réaction. Croisant les bras contre sa poitrine, elle secoua la tête en le voyant stresser. Décidemment, il pensait vraiment qu'il pouvait encore lui arriver quelque chose. Sacré Edo. Elle voulut mettre fin au supplice mais il se retourna et la vit enfin. Elle esquissa un sourire quand il prononça son prénom et pencha la tête sur le côté.

Oui ?

Elle s'approcha de lui et posa sa main sur sa joue qu'elle frôla du bout des doigts.

Tu devrais arrêter de paniquer pour rien, tu sais...

Elle posa ensuite ses mains sur son torse et effectua une légère pression pour le forcer à reculer. Une fois qu'il fut à bord, elle se hissa sur la pointe des pieds et lui déposa un baiser sur la joue avant de le pousser à l'eau. Bien sûr, elle le suivit. Maintenant qu'elle était trempée, ce n'était plus un problème. Remontant à la surface, elle rit joyeusement.

Maintenant, nous sommes quittes...

[Désolée pour le retard ^^. Bon le post n'est pas long mais j'ai un gros problème avec ma touche "L" sur le clavier, ce qui n'est pas forcément évident XD]

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mar 17 Avr - 20:25

Je t’ai bien cernée pour ça, je sais très bien ce que tu peux faire pour me convaincre ! et que je ne pourrais pas résister à ton petit jeu de charme ! En tout cas une chose est sur … avoir une meilleure amie comme ça c’est exceptionnel je pense, quelqu’un qui tien à moi, quelqu’un qui sait qui je suis, ce que je suis capable de faire, soit une meilleure amie quoi ! mais différente, dans le sens où tu es la première fille avec qui je suis meilleur ami … et même si au fond de moi, l’amitié homme femme c’est pas vraiment réel, soit je m'égare hein !

*Edo croyait à l’amitité homme femme, mais ça ne sera pas vraiment possible, il continuera de la désirer même si il sait que ce n’est pas la meilleure chose à faire, oui ça dérapera, il ne peut pas dire le contraire, mais ça n’ira peut être jamais plus loin … au risque de briser leur si belle amitié … Et puis zut quoi, elle est sexy, brune, un sourire magnifique, tout ce qui pourrait faire arrêter le coeur d’Edo. Il s’était promis de ne plus penser à ce genre de chose, mais là, avec ses histoires de charmes … impossible de faire autrement.

Miranda, savoir que les deux jeunes femmes s’étaient rencontrées enfin, le rassurait un peu même si il sait très bien que ça ne se passerait pas super bien, mais au moins c’était fait ! bon elles n’avaient peut être qu’échangé l’essentiel alors ça ne devrait pas poser de problème. Mais avec ce qu’Olivia vient de lui dire, il craint vraiment la situation*


Ah bon ! et pourquoi t’es tu mis dans l’embarra ? enfin oui c’est ma soeur mais bon, si tu sais juste l’apprécier ne serait ce qu’un tout tout petit peu, ça me va …

*parle de Jérémy n’était pas vraiment le bon sujet de conversation et ça, elle s’en était bien rendue compte, et il faut savoir qu’Edo ne le laissera plus jamais poser une main sur lui ça c’est clair et net ! il lui adresse un petit sourire malgré tout *

je me défendrais t’en fais pas pour ça ! et comme si je voulais une autre coloc que toi !!! ça va pas non ? et puis si ça avait été mes envies, ça serait déjà fait ! non ta place est avec moi dans ce magnifique bungalow

*il lui adresse un magnifique sourire avant de la soulever et de se jeter à l’eau avec elle, il voulait arroser ça, et c’était une très bonne façon de le faire, même si il sortira le champagne plus tard … cependant quand il sort de l’eau et qu’il ne voit pas son Olive, il panique un peu beaucoup, mais quand il la voit un peu plus loin près du bungalow, il était soulagé .*

ne me refais pas ça !!!!

*s’imaginer la perdre une nouvelle fois, hors de question, et puis l’eau … sa jumelle était morte noyé, du coup il venait d’avoir un gros coup au coeur. Quand elle se rapproche de lui pour poser une main sur la joue, il sourit en coin, oui il sait, elle est un ange, elle est immortelle, et pourtant … pour lui il avait toujours la même Olivia … *

Tu ne pourras pas me faire changer d’avis la dessus, ma crainte est là malgré que je sais qu’il ne peut rien t’arriver …

*Quand elle pose sa main sur son torse pour se hausser la pointe des pieds, voir son visage se rapprocher de lui, il avait espéré ne serait qu’un tout petit baiser, mais bon un baiser sur la joue, c’était toujours ça, c’est clair, mais bon, quand il se retrouve à l’eau ensuite … il éclate de rire et oublie vite fait ce que son imagination venait de lui jouer, et il se rapproche d’elle pour l’éclabousser un bon petit coup*

nous sommes quitte effectivement !

Spoiler:
 

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mer 18 Avr - 18:48

Ah non, tu ne sais pas tout ce que je peux faire pour te convaincre. C'est sûr que tu ne résisterais pas... Elle haussa des sourcils d'un air malicieux avant de l'écouter parler du lien qui les liait. C'est pareil de mon côté, j'ai souvent été amie avec des hommes, mais un lien comme le nôtre, je n'en ai jamais eu auparavant. Tu sais, on peut parler d'amitié homme-femme dans notre cas, elle est bien réelle, c'est juste qu'il y a un petit plus qui fait qu'entre nous, c'est encore plus fort.

En effet, Edo, c'était avant tout son ami, son confident. Ce n'était pas parce qu'ils éprouvaient autre chose que de suite, l'étiquette de l'amitié devait être décollée. Des amis attirés l'un par l'autre, ça existait bien, non ? Bon ok, souvent ça virait à l'amour, mais dans leur cas, ils étaient assez dégoutés de ce sentiment pour tomber dans le piège. Et pourtant... et pourtant, Olivia éprouvait une jalousie maladive envers les filles qui approchaient Edo. Bien qu'elle ne cessait de dire qu'il devait se trouver une copine, elle ne pouvait s'y résoudre. Bien qu'elle revendiquait sa liberté, elle n'avait qu'une envie : être auprès de lui. Bien qu'elle rejettait toute marque d'affection, elle avait toujours envie d'être dans ses bras. Elle était bonne pour être internée, c'était certain. Elle sortit de ses pensées quand ils parlèrent de Miranda.

Je ne me suis pas mise dans l'embarras, je dis juste que, me demander d'être amie avec ta soeur me mettrait dans l'embarras. Mais bon, "l'apprécier" quelque peu, ça devrait se faire...

Elle esquissa un sourire en coin, avant de parler de Jérémy. Enfin soit, elle ne voulait pas que l'épisode de la plage se reproduise. C'était déjà assez mouvementé comme ça ! De toute façon, elle n'avait plus de nouvelles de Jérémy. Comme quoi, il ne tenait pas à elle autant qu'il le disait. Olivia était quelque peu amer vis-à-vis de cela, mais c'était la vie. Elle ne voulait plus courir après les gens, c'était terminé. Quand il enchaîna sur la colocation, Olivia haussa doucement des épaules. Sa dernière phrase lui plaisait plus que tout.

Bah tu sais, tout est possible. En faisant traîner mon emménagement, beaucoup de choses auraient pu arriver : tu aurais pu, par exemple, avoir un coup de foudre, rencontrer la femme de ta vie etc. J'appréhendais le moment où, en tapant à ta porte, je serai tombée sur une blonde à forte poitrine. Ce qui serait normal, vu le succès que tu dois avoir auprès de ces dames. Je préfèrais donc m'assurer que la place était toujours libre, car bon, tenir la chandelle, ce n'est pas pour moi.

Oui Olivia allait loin, mais pourtant, il y avait une part de vérité dans tout cela. Il fallait vraiment qu'elle arrête avec ses idées. Quoi de mieux qu'un petit tour dans l'eau ? Voulant assurer sa petite vengeance, elle se dissimula derrière un Edo tout stressé de ne pas la voir remonter. Quand il lui demanda de ne pas refaire cela, elle fit une petite moue désolée, il était vrai que c'était de mauvais goût. Elle se rapprocha alors de lui et lui caressa la joue, hochant la tête à ses paroles.

Je sais que tu craindras toujours qu'il m'arrive quelque chose et je ne peux t'en blâmer. Au contraire, tu me freines quand je m'emballe un peu trop et ce n'est pas plus mal.

Elle lui déposa un baiser sur la joue, même si dans le regard de son ami, elle avait cru percevoir une autre attente. Elle profita de ce moment de faiblesse pour le rejeter à l'eau, le suivant de près. En remontant à la surface, elle éclata de rire avant de boire la tasse quand Monsieur l'éclaboussa. Elle se mit à tousser, lui jetant un faux regard noir avant de l'éclabousser à son tour.

C'est petit ça, Edo ! Au moment où je dis qu'on est quittes, tu assènes un nouveau coup. Tu vas le regretter, mon cher !

Elle continua de l'éclabousser, un rire joyeux s'échappant de ses lèvres. Mais subitement, elle s'approcha de lui et se jeta dans ses bras. Elle passa ses bras autour de son cou, ses doigts s'amusant avec les cheveux qu'il avait au bas du crâne. Elle déposa un nouveau baiser sur sa joue avant de dissimuler son visage dans son cou. C'était du Olivia tout craché, elle pouvait passer du tout au tout. De la colère au rire, du pleur au sourire. De l'amusement à la tendresse... Et de la tendresse, elle en avait besoin à cet instant présent. Elle chuchota doucement :

Bien que je sois trempée de la tête aux pieds, je n'échangerai ma place pour rien au monde... et ce, même si ça déplaît à certaines personnes.

Depuis tout à l'heure, elle entendait les appels de ses supérieurs mais les ignorait en beauté. Ces derniers voyaient d'un mauvais oeil, la tournure que prenait la relation entre Edo et Olivia... Ils avaient peur que la jeune femme oublie sa mission principale au profit de ses sentiments. Mais elle, elle s'en fichait, elle savait faire la part des choses. Et à l'instant présent, elle voulait laisser ses responsabilités de côté pour ne profiter que de lui...

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Living Room   

Revenir en haut Aller en bas
 

Living Room

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

 Sujets similaires

-
» The Straight Edge's Locker Room
» Ever Living rule
» 04. Panic room
» i follow you dark room honey -- mardi dix juillet, 16h42.
» Red Room


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTY :: RP-