un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .


 

 rencontre avec un casse pied attirant ... Ft. Nicolas A. Arwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MESSAGES : 1154
LOCALISATION : Palm Bay
TU FAIS QUOI ? : mécanicienne

Votre Personnage
GROUPE :: Fire burning
DON :: magique
MOI:: Elle ignore qu'elle est vraiment une sorcière ! Elle adore avoir la tête dans un moteur et les mains pleine d'huile !

MessageSujet: rencontre avec un casse pied attirant ... Ft. Nicolas A. Arwen   Mar 25 Fév - 23:12


 

 
❝Nico x Cassidy❞

 
   ♡ rencontre avec un casse pied attirant ...

Le Garage Thurner, voilà où Cassy est aujourd'hui comme quasiment tous les jours de la semaine, elle y travaille comme mécanicienne, et une des meilleures même, ce matin ne déroge pas à la règles même si elle a demander à Cage un peu de repos et elle ne se privera pas d'en prendre, elle peut pas travailler jour et nuit, le jour au garage, la nuit chez Cage pour une course illégale ou un mafieux russe, elle va mourir de fatigue ! Et ce matin elle est fatigué mais toujours pleine d'énergie, rien ne se voit, surtout quand elle a le nez dans un moteur.

Avec sa petite salopette bleu et son t-shirt blanc taché de noir, ses cheveux remontés en queue de cheval retombant en ondulant sur son dos, elle est la seule femme dans garage et donc la plus jolie ! Elle était en train de changer des bougies sur un moteur, quand une bagnole arriva devant la porte, elle relève la tête et regarde le bolide, un petit bijou, très cher, elle fronce les sourcils dans le coin elle voit souvent ce genre de bagnole mais peu s’arrête dans un garage comme celui-ci, d'ailleurs aujourd'hui elle est la seule mécano, elle attend l'arriver de Paul pour pouvoir prendre son après-midi !

Elle se redresse et s'approche de la voiture.

Je peux vous aider ?

made by MISS AMAZING.

_________________


'Cause baby, you're a firework !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 408
LOCALISATION : Palm Bay
TU FAIS QUOI ? : Porte-Parole d'Arwen Industries

Votre Personnage
GROUPE :: Fire burning
DON :: Pouvoir des Ombres
MOI:: Le mystère est attractif, la parole sa plus puissante alliée...

MessageSujet: Re: rencontre avec un casse pied attirant ... Ft. Nicolas A. Arwen   Mer 26 Fév - 21:14

Rencontre avec
un casse pied attirant.


Cassidy & Nicolas




Cette matinée avait été particulièrement agaçante et énervante pour Nicolas qui a vu ses nerfs être mis à rude épreuve, en fait sa journée avait été particulièrement chargée. Tôt dans la matinée, il s'était rendu au siège d'Arwen Industries comme à son habitude afin de travailler sur tout les dossiers de la société. En tant que porte-parole il avait eu une conférence de presse le matin même afin de défendre la politique de l'entreprise, il s'agissait de rassurer les investisseurs en leur assurant que l'entreprise était toujours viable. Fort heureusement les chiffres suivaient puisque cette année la multinationale avait fait un chiffre d'affaire record, cela grâce à quelques innovations technologiques et surtout aux nouveaux accords passés avec le gouvernement américain ou d'autres pays. Néanmoins, si il avait passé réussi l'exercice, il fut entaché par des associations qui dénonçaient l'activité principale d'Arwen Industries: l'armement. Ces gens là avaient tenté de pénétrer dans les locaux du siège de la société en blessant quelques membres du service de sécurité, cela avait particulièrement énervé Nicolas puisqu'ils l'avaient effacé, puisqu'ils avaient réussi à faire en partie oublier son discours. Effectivement ce n'était pas le plus important puisqu'il y avait eu des dommages matériels et des blessés, mais Nicolas ne pensait qu'à son discours. Il avait aussi eu son père au téléphone, et ce dernier semblait bien décidé à faire payer à ces associations trouble-fait d'avoir osé défier la puissante famille Arwen. Nicolas n'avait aucune idée de la manière dont son père allait gérer le problème, mais il savait que sa colère allait faire souffrir ces gens. Nicolas n'était pas nécessairement enchanté, mais après tout ils l'avaient bien mérité. La conséquence de cela, c'était que le service de sécurité serait renforcé, Nicolas avait même proposé à son père d'essayer de recruter des policiers ou des militaires. En fait le père de Nicolas prévoyait apparemment de mettre la main sur une bonne société de sécurité afin de sécuriser d'avantage les installations du groupe. Du coup après cet évènement il avait du essayer d'attirer à nouveau l'attention des médias sur lui, et avait passé une bonne partie de son temps à dénoncer les exactions de ces associations ou plutôt de ces mouvements indignes et illégitimes qui utilisaient la violence pour faire passer des messages. Nicolas avait perdu de son précieux temps et cela l'énervait puisqu'il avait une tonne de travail qui allait l'attendre et il lui fallait empiéter sur son temps libre. Après 3 heures de communication, il devait partir pour un rendez-vous en fin de matinée avec un potentiel investisseur, il partit donc dans sa Lamboghini Gallardo noire en direction du restaurant où ils avaient rendez-vous.

Mais là encore le sort s'acharna sur lui puisqu'il remarqua qu'il avait quelques soucis avec sa voiture, le moteur faisait un drôle de bruit, et lorsqu'il accélérait ne serait-ce que légèrement il avait l'impression que cela ne changeait strictement rien. Cela eut le don de l'énerver d'avantage et il risquait de ne pas arriver de bonne humeur à son rendez-vous, mais fort heureusement malgré tout les contre-temps de la matinée il avait une bonne heure d'avance, et il repéra un garage sur son trajet. Alors plutôt que de risquer un accident ou même de tomber sur un policier mécontent parce qu'il avait des problèmes technique avec sa voiture, Nicolas décida d'y faire un tour. Il irai à son rendez-vous d'une autre manière. Il n'avait pas pour habitude d'aller dans les garages de ville, néanmoins quand on a un soucis il vaut mieux vérifier.

Avant de sortir de la voiture il appela sa secrétaire et lui demanda de faire venir un chauffeur pour le conduire à son rendez-vous au cas où. Si il pouvait repartir avec sa voiture puisque le problème n'était que secondaire, peut-être irai-il directement, mais Nicolas ne voulait pas rater son rendez-vous d'affaire. Une fois fait, il sortit de la voiture et vit une femme particulièrement belle, ceci dit il était particulièrement remonté et n'avait pas vraiment la tête à penser à ça.

"Oui j'ai quelques soucis avec ma voiture et j'ai pas tellement envie de faire un accident ou je ne sais quelle connerie encore, pouvez-vous jeter un coup d'oeil?"


Nicolas sortit son porte-feuille et tendit 600 dollars à la jeune femme. Oui 600 dollars juste pour un contrôle ça faisait beaucoup, mais Nicolas était pressé il voulait savoir si il avait besoin de faire réparer sa voiture.

"Si je dois la faire réparer, je vous payerai le triple de votre tarif habituel pour l'avoir le plus rapidement possible, j'ai un certain nombre de rendez-vous dans la semaine et je n'ai pas très envie de me faire conduire par un abruti de chauffeur."


Nicolas était de mauvaise humeur et ça se voyait, en temps normal il était bien plus aimable avec les gens et plus respectueux de ceux qu'il parlait, il n'était pas du genre à traiter ses employés de manière irrespectueuse. Mais là, sa matinée infernale l'avait bien refroidit.



_________________

   
Nicolas A. Arwen
Les temps changent mais l'histoire se répète sans cesse...
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1154
LOCALISATION : Palm Bay
TU FAIS QUOI ? : mécanicienne

Votre Personnage
GROUPE :: Fire burning
DON :: magique
MOI:: Elle ignore qu'elle est vraiment une sorcière ! Elle adore avoir la tête dans un moteur et les mains pleine d'huile !

MessageSujet: Re: rencontre avec un casse pied attirant ... Ft. Nicolas A. Arwen   Mer 26 Fév - 23:24


 

 
❝Nico x Cassidy❞

 
   ♡ rencontre avec un casse pied attirant ...

Cassy avait attrapé dans un coin un vieux chiffon qui trainait par là, pour s'essuyer comme elle le peut ses mains pleine de cambouis, la bagnole qui était devant l'entrée, une Put*in de lamborghini, et elle doit l'avouer un vrai bijou de mécanique elle avait eu une chance pendant un stage de regarder un moteur de lambo et elle en avait rêver pendant des semaines, elle avait adorer et là voilà qu'un autre se pointe au garage ! Elle a le sourire même si le conducteur va probablement la faire chier avec les gosses de riches ça passe rarement ! Enfin elle est quand même déçue, elle aurait préférer une Aventador Jaune qu'une Gallardo noire mais bon, ça reste quand même de la super mécanique, elle attend que le conducteur sorte et lui demande ce qu'elle peut faire pour lui. Le type ne dit même pas bonjour, elle non plus d'ailleurs mais quand même la galanterie se perd ! Elle le regarde sortir des billets et elle soupir passant à coté sans même les prendre comme ci il pouvait l'acheter, elle fera son boulot au tarif normal et rien de plus ! c'est pas comme ci c'était pour une course, là c'est pour le boulot alors faut être réglo sinon les fraudes débarquent ! Et puis elle a pas besoin d'argent de cette manière là elle adore bosser sur les moteurs !

elle monta dans la voiture sans rien dire, et démarra observa tous les voyant qui s'allume accélère sans mettre de vitesse et comprend vite ce qu'il se passe, une des courroies à du lâcher, elle ouvre le capot qui est bien sur à l’arrière sur cette voiture et sort de l’habitacle, contournant le propriétaire qui l'observe, tout en parlant de payer triple pour l'avoir rapidement, avant de dire oui faut qu'elle sache si elle a les pièce de rechange ! Elle ne répond rien et se penche sur le moteur, elle soulève des choses, se sert du chiffon pour évité de se bruler, puis elle trouve la pièce qui a céder, et sourit. Elle se redresse, claque le capot et reviens devant lui, en s'appuyant sur la voiture.

Déjà je n'ai pas besoin de votre fric, vous me paierais juste ce que je vous dis de payer et rien de plus ! ensuite vous avez de la chance j'ai la pièce, vous avez pétez une courroie, c'est pas très grave mais ça peut l’être si vous continuer à rouler avec et ça serais dommage d'abimer un petit bijoux comme celle là, enfin même si j'ai une préférence pour l'Aventador couleur jaune ou la Muira que la Gallardo qui est banale disons plus courante ! Enfin bref, je peux vous réparez cela, mais j'ai d'autre voiture qui attendent et votre fric ne vous fera pas passez devant alors convainquez moi ? Pourquoi il faudrait que vous passiez avant tous les autres ?

Oui elle joue les chieuses, mais elle déteste ses fils à papa, pourris gâtés ! Il n'est pas prioritaire, même si il a du fric tout le monde attend sa voiture, la mère de famille qui en a besoin pour allez chercher ses enfants et faire les courses ou le petite patron qui en a besoin pour faire des livraisons alors pourquoi lui devrais passer devant les autres ? Bien sur elle l'emmerde bien parce que changer la pièce lui prendrais quoi ? 30 ou 40 min grand max, elle pourrait le faire tout de suite, mais elle le trouve trop sur de lui avec ses billets, et elle veut qu'il reprenne pieds sur terre même si elle doit l'avouer il est plus que canon, et très attirant !
made by MISS AMAZING.

_________________


'Cause baby, you're a firework !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 408
LOCALISATION : Palm Bay
TU FAIS QUOI ? : Porte-Parole d'Arwen Industries

Votre Personnage
GROUPE :: Fire burning
DON :: Pouvoir des Ombres
MOI:: Le mystère est attractif, la parole sa plus puissante alliée...

MessageSujet: Re: rencontre avec un casse pied attirant ... Ft. Nicolas A. Arwen   Jeu 27 Fév - 11:07

Rencontre avec
un casse pied attirant.


Cassidy & Nicolas




Si Nicolas devait se noter lui-même il se mettrait un 0 pointé sur ce coup là, il n'avait pas l'habitude de laisser la colère lui dicter ses actes, cela parce qu'il aimait avoir le contrôle sur tout. Malheureusement, c'était ce qu'il s'était passé, et pourquoi était-il énervé? Parce qu'un certain nombre de personnes lui avait gâché sa matinée, ces personnes l'avaient forcé à changer ses projets, à donner encore plus que ce qu'il avait voulu. Mais finalement, cela n'avait-il pas été positif? Car il avait réussi un coup de maître, il avait réussi à faire passer des personnes qui ont un certain nombre de facilité pour convaincre des citoyens de base, pour des individus déchaînés et incontrôlables. Finalement cette tentative d'intrusion au sein des locaux d'Arwen Industries avait été bénéfique pour l'image de la société, et c'était aussi un peu grâce à lui et à se petite campagne offensive qu'il avait mené juste après pour dénoncer ces exactions. Pour quoi d'autres s'était-il énervé? Parce que sa voiture, une simple voiture avait décidé de lui causer des problèmes alors qu'il avait un rendez-vous très important aujourd'hui. Mais quel rendez-vous? Il était largement en avance et avait encore du temps devant lui! Nicolas n'était pas très fier d'avoir laissé la colère lui dicter ses actes, et au final cette colère s'était retourné contre cette pauvre, mais aussi sublime, jeune femme.

Si il allait s'excuser de sa conduite, la réponse de la jeune femme lui fit se rétracter, car il avait parfaitement compris ce qu'elle pensait de lui, après tout son travail était d'analyser le comportement des gens pour leur faire passer le message qui les convaincra le plus. Cette jeune femme était sans doute de ceux qui ne supportaient pas le pouvoir qu'exercent ceux qui son riches, ne le supportaient pas soit parce que c'était ce qu'ils voulaient eux aussi, être riche, soit parce qu'ils considéraient que les plus riches étaient la cause de tout leurs maux, ou soit parce qu'ils considéraient que l'argent ne faisait pas tout et ne voyait au sein des riches que des personnes immorales passant leur temps à vouloir acheter et corrompre tout le monde. Mais surtout, et il en était sûr, elle s'imaginait qu'il était le fils pourri gâté de papa. Nicolas n'avait jamais été le fils pourri gâté de son cher père, il avait été élevé dans le travail, la persévérance et la détermination. Alors certes lorsque l'on est riche il est plus facile d'offrir ce que ses enfants souhaitent avoir, ces enfants ont une vie largement meilleure que les autres enfants, mais penser que parce que l'on est un enfant de riche, on est forcement pourri, gâté, cela était inacceptable pour Nicolas. Alors oui, en de rares occasions il se comportait comme tel, mais c'était toujours sous le coup de la colère, où alors dans des intérêts strictement familiaux. Nicolas n'avait rien d'égoïste, et à chaque fois qu'on le prenait pour un simple gosse de riche, cela l'énervait d'avantage, il voulait montrer aux gens qui il était vraiment, mais le faire se serait signer son arrêt de mort. Il serait un faible qui aurait besoin d'être bien vu de tous, et il se fichait bien de ce qu'on pensait de lui, bien qu'il n'aimait pas forcément cela.

"Pensez-vous sincèrement que je ne sais pas à quoi vous pensez? Que je ne sais pas ce que vous pensez de moi? Vous savez, je me moque de votre jugement, vous pouvez bien penser ce que vous voulez de moi je n'en est strictement rien à faire. Vous pensez que votre sagesse et votre parole va me faire redescendre sur terre parce que selon vous je ne suis que l'un de ses arrogants fils de riches? Vous ne me connaissez pas, et vous ne savez pas qui je suis. Si vous saviez combien de fois j'ai vu ce genre de comportement à mon égard, mais je vais vous dire, ceux qui portent des jugements sur les gens sans les connaître me font pitié. La seule chose que j'ai à me reprocher c'est d'avoir perdu le contrôle et d'avoir laissé ma colère m'aveugler et retomber sur vous. Pour cela je m'en excuse, mais je ne m'excuserai pas d'être fils de Leroy Arwen, je ne m'excuserai pas d'avoir des responsabilités que vous n’imaginez même pas qui me pèsent chaque jour, et je ne m'excuserai pas de payer à juste titre pour le service que j'imagine que l'on va me donner."

Nicolas avait retrouvé son calme et avait les idées plus claires, désormais il pouvait négocier correctement avec cette jeune femme. Il était bien décidé à ce que la jeune femme répare sa voiture, et il n'allait pas abandonner, il voulait lui donner une petite leçon parce que l'on ne juge pas les gens sans les connaître.

"Vous voulez que j'argumente avec vous? Très bien, alors argumentons."

Nicolas marchait d'un pas calme et lent, il tournait autour de la jeune femme tel un vautour qui attendait pour s'en prendre à sa proie, et tout en même temps il lui dit d'une voix calme.

"Si je le voulais, je pourrai réduire à néant votre vie, vous déposséder, vous faire tomber, vous faire souffrir, je pourrai m'en prendre à tout ce en quoi vous croyez, et à tout ceux que vous aimez. Mon père m'a toujours dit que pour forcer les gens à faire ce que l'on veut il suffit soit de les menacer, soit de les acheter, et vous savez il a raison."

Il s'arrêta devant elle, la regarda droit dans les yeux avec un regard unique, que seul ceux qui possédaient le Pouvoir des Ombres pouvaient avoir, c'était un regard qui reflétait leurs capacité, mais aucun humain ou aucun autre être n'arrivait à comprendre ce regard, ni à le déchiffrer, personne ne savait ce qu'il pouvait bien vouloir dire, le mystère était une arme bien plus puissante que n'importe quel autre argument. Il lui dit alors sans même qu'elle eu le temps de réagir.

"Je n'approuve pas les menaces, mais tout le monde à un prix, vous y compris, et je ne parle nullement d'argent."

L'orateur avait prit toute la place, il ne laissait pas le temps à la jeune femme de répondre, il continuait à argumenter calmement.

"Vous savez, je pense que si vous refusez d'être payé à juste titre pour le service que je vous demande c'est que vous êtes incompétente, que vous n'y connaissait rien à ce genre de voiture et que vous voulez vous débarrasser de moi. Votre prix est donc pour moi le suivant, prouver à un richard qu'il a tort, et je vous en donne l'occasion."

Et pour terminer il lui dit en souriant.

"Personnellement je préfère les Mustangs, mais quand on vous offre quelque chose, on aime ce cadeau autant que l'on aime la personne qui vous l'offre."

Son argumentation venait de se terminer, il attendait la réponse de la jeune femme. Et maintenant qu'il était beaucoup plus calme et qu'il n'était plus en colère, il fallait dire qu'il était tombé sous le charme de la jeune femme.



_________________

   
Nicolas A. Arwen
Les temps changent mais l'histoire se répète sans cesse...
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1154
LOCALISATION : Palm Bay
TU FAIS QUOI ? : mécanicienne

Votre Personnage
GROUPE :: Fire burning
DON :: magique
MOI:: Elle ignore qu'elle est vraiment une sorcière ! Elle adore avoir la tête dans un moteur et les mains pleine d'huile !

MessageSujet: Re: rencontre avec un casse pied attirant ... Ft. Nicolas A. Arwen   Ven 28 Fév - 0:30


 

 
❝Nico x Cassidy❞

 
   ♡ rencontre avec un casse pied attirant ...

Cassidy aurait pu être une des filles à papa, sa mère est une grande avocate et son père un grand chef cuistot, mais sa mère a choisit d'aider son prochain et de mettre ses compétences au service de ceux qui en ont besoin, dans un cabinet d'aide juridique, elle a été élevé dans cette vision de la vie, cette philosophie, ils ont de l'argent et elle a bien vécu pas besoin de prêt pour ses études elles ont toutes été payé, et c'est aussi grâce à cet argent qu'elle a été très jeune voir des courses de voiture, et même si elle a toujours eu ce qu'elle voulait en quelque sorte, elle n'a pas été pour autant gâtée, elle devait mérité ce qu'elle voulait, tout passait par le travail ! Mais ce qu'elle méprise encore plus c'est ces personnes qui parce qu'ils ont de l'argent se croit supérieur aux autres, Mais elle a fait une erreur et elle s'en veut, elle n'a pas l'habitude de juger les autres avant de les connaitre en générale elle leur laisse le bénéfice du doute, mais avec lui, des son arrivé, c'était comme innée, elle l'avait tout de suite jugé, et franchement sa façon de faire lui avait pas donner tord, et elle le trouver suffisant et arrogant, sortant son fric comme si il tombait du ciel tous les jours, Elle espérait qu'il comprendrait que son comportement est offensant et insultant, oui elle est mécano, une simple mécano dans un garage d'une petite ville, mais elle a choisit cette vie, elle aurait pu être dans une grande entreprise mais non elle est là, la tête dans un moteur et les mains pleine de cambouis et elle adore ça ! Elle l'emmerdait et elle adorait ca, quand elle peut faire chier des types dans son genre elle le fait, et cette fois-ci elle a le pouvoir, il veut quelque chose d'elle, elle est en position de force ! Elle attendait de savoir pourquoi il devait passer devant tout le monde, et pas une raison comme son fric ! Mais ce qu'il lui dit la mis encore plus en rogne, il osait la menacer, elle leva les yeux au ciel comme si il pouvait savoir ce qu'elle pense, bien sur elle l'a jugé trop vite, mais il ne peut s'en prendre qu'à lui ! et puis maintenant il agit comme un connard de première catégorie hyper sexy !

Vous un crétin arrogant et suffisant ! Vous débarquez ici, dans mon garage, avec votre bagnole hors de prix et votre fric que vous sortez comme si il poussait à tous les coins de rues et vous me demandez de vous réparer votre Put*in de bagnole avant des gens qui attendent depuis plus longtemps que vous, et maintenant vous osez me menacer ? J'ai peut-être juger trop vite et ça n'est pas mon habitude mais regardez-vous un peu ! si vous vouliez pas que je vous juge, vous auriez du agir autrement et avec respect ! Oui je m'excuse de vous avoir juger rapidement mais maintenant vu votre façon d'agir je me dit que j'ai été encore trop douce dans mon jugement, sachez que me menacer ne marchera pas avec moi, ni même me corrompre ! Votre père a tord, même si ça marche la plupart du temps, les autres peuvent facilement céder avec moi ça marchera pas, et si vous vous amusez à menacer ma famille, je vous ferez voir ce qu'es une vrai vengeance !


Elle le regardait tourner autour d'elle, il avait beau avoir l'air d'un prédateur autour de sa proie, elle n'était pas une proie facile à avoir, même en utilisant sa voix enjôlante et son regard de braise elle résistera, enfin à voir combien de temps ! Elle plonge son regard dans le sien, un peu spécial, mais très unique. Mais il lui dit qu'il était pas pour les menaces, même si il en avait quand même proférer, mais il osa mettre en doute ses capacité, et ça c'était insultant. Elle se redressa et se fixa droite devant lui, le visage relever vers le sien.

Vous m'insultez, et vous savez très bien qu'un défis comme celui là est très tentant, ça serais si facile de vous faire redescendre sur terre ! Votre bagnole, a quasiment rien et en 40 min grand max elle repart comme neuve, mais je sais que ce que vous voulez, vous savez quoi j'ai envie de me débarrassez de vous le plus vite possible ! alors je vais vous la réparez votre bagnole et vous partirez sans jamais revenir !

Elle s'éloigne de lui, et réouvre le capot, elle se penche sur le moteur, et s'éloigne elle va vers la réserve tranquillement, elle a besoin d'une courroie et si ses souvenir sont bon elle en a une ou deux qui trainent à l'arrière ! et de loin elle répond au fait qu'il préfère les mustang !

Moi la Grand Torino ! Elle avait de la classe dans Starsky et Hutch ou alors une Chevrolet Impala, ces bagnoles me font frémir, bien plus que les ferrari ou autres Lamborghini !

Elle ressort de la réserve avec ce qu'elle cherchait de attrape sa boite à outil au passage pour commencer à bosser, elle va le virer d'ici rapidement et même si ces gout sont pas trop mauvais, il lui fait ressentir des sentiments tellement contradictoire qu'elle sait plus ou elle en est, la colère, la rage, mélangé au désir et à l'envie c'est jamais bon !

made by MISS AMAZING.

_________________


'Cause baby, you're a firework !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 408
LOCALISATION : Palm Bay
TU FAIS QUOI ? : Porte-Parole d'Arwen Industries

Votre Personnage
GROUPE :: Fire burning
DON :: Pouvoir des Ombres
MOI:: Le mystère est attractif, la parole sa plus puissante alliée...

MessageSujet: Re: rencontre avec un casse pied attirant ... Ft. Nicolas A. Arwen   Ven 28 Fév - 18:11

Rencontre avec
un casse pied attirant.


Cassidy & Nicolas





Nicolas montrait de plus en plus d'intérêt pour la jeune femme, et en fait il n'avait pas tellement envie de couper court à la conversation si l'on peut appeler cela comme ça, n'importe qui serait parti et aurait cherché ailleurs pour le service. Elle le faisait assez rire en fait, elle était totalement inconsciente, elle ne savait pas qui elle avait en face, et il ne pensait pas à "l'héritier d'Arwen Industries" mais plutôt au sorcier qui maîtrise les Ombres. En fait Nicolas appréciait même ce escalade verbale, elle disait ce qu'elle pensait et c'était tout à son honneur. Après tout ce qu'il détestait plus que tout au monde, c'était les hypocrites qui cherchent à avoir ses bonnes faveurs puis qui complotaient dans son dos. Toutefois, il était hors de question pour lui de se laisser faire, d'autant plus qu'encore une fois elle n'avait strictement rien compris.

"Avant d'interpréter vous devriez apprendre à écouter, parce que si vous m'aviez bien écouté, vous auriez compris que je ne menace jamais personne. Je ne menace pas, j'agis, si j'avais voulu tenter quoique ce soit contre vous, non seulement vous ne l'auriez pas remarqué, mais en plus vous n'arriveriez pas à comprendre ce qu'il vous arrive."

Effectivement, puisque Nicolas si il avait voulu faire quoique ce soit à la jeune femme, il se serait servi de ses pouvoirs, aurait tout saccagé, et surtout lui aurait tout fait oublier pour lui insuffler la peur de ne se rappeler de rien. Ce dernier ne l'avait nullement menacé, il n'avait fait qu'évoquer une petite théorie, d'autant plus qu'il avait bien précisé qu'il n'approuvait pas ce genre de méthode. Ceci dit il n'allait pas lui en tenir rigueur.

"Et si j'étais vous je ne parlerais pas de vengeance, parce que la vengeance conduit à l'escalade de la violence, cette escalade conduit ensuite à se répéter en cycles incessants que l'on ne peut stopper que par la mort. La question que je me pose c'est seriez vous prête à tuer? Le meurtre est la pire abomination de ce monde, votre conscience vous tourmente ensuite sans cesse, et ensuite votre âme meurt à petit feu. Sauf dans le cas où vous seriez le mal incarné et je ne crois pas que vous le soyez. Alors avant de parler de vengeance, réfléchissez bien aux conséquences. "

Nicolas n'avait pas l'intention de s'arrêter là, il ne se laisserai pas insulter sans répondre à son tour, et il avait le sentiment que cette joute verbale n'allait sans doute pas s'arrêter là.

"Vous continuez à me juger, or comment pouvez vous me juger sur des paroles? Es-ce que cela veut dire que vous classer les gens dans des cases des les premières rencontres, des les premiers mots avancés? Ne comptez pas sur moi pour vous donner raison, les gens qui passent leur temps à émettre des jugements sur les autres à longueur de temps ne sont pas meilleurs que ceux que vous vous amusez à descendre. Car oui, en jugeant une personne, en réalité vous jugez tout ceux qui ressemblent de près ou de loin à cette personne. Et encore une fois, apprenez à écouter, ça vous évitera de vous énerver sur des paroles qui n'ont rien de menaces, mais des suppositions ou plutôt un exemple de ce qui se pourrait se passer si j'avais envie de mal tourner."

Il n'y avait plus du tout la moindre colère en Nicolas, et il n'y en avait pas non plus dans ses propos, pour lui cet échange n'était rien de plus qu'une argumentation, et non pas une attaque personnelle ou un moyen d'exprimer son mécontentement. Enfin Nicolas du réagir lorsqu'elle osa lui dire qu'il l'avait insulté.

"Une insulte? Quelle insulte? Depuis tout à l'heure vous n'arrêtez pas de chercher à me rabaisser et vous parlez d'insultes? Vous n'êtes pas la mieux placée pour me faire une leçon de morale sur les insultes. Et d'ailleurs personne n'est jamais mieux placé que quiconque sur ce sujet."

Nicolas avait tout de même réussi à lui faire réparer sa voiture, et elle disait que son père avait tort lorsqu'il disait que pour obtenir ce que l'on souhaite il fallait soi menacer soi trouver quel prix serait prêt à accepter la personne pour faire ce qu'on lui demande. Elle venait juste d'accepter de faire ce qu'il lui demandait. D'ailleurs, si elle avait refusé, cela aurait été accepté les propos de Nicolas, donc au final, dans les deux cas il aurait été gagnant puisque de toute manière, sa voiture il aurait très bien pu la faire réparer ailleurs. C'était juste que quelque chose le poussait à rester un peu plus en compagnie de cette charmante jeune femme, c'était surprenant, et il ne se l'expliquait pas, c'était étonnant, et il ne savait pas quoi en penser.

"Bien dans ce cas faites ce que vous avez à faire, et montrer moi que j'ai tort."

Enfin, et ce qui semblait encore plus étrange, c'était qu'au milieu de leur petite dispute, ils partaient sur une conversation sur les voitures. En fait c'était cela le plus étrange, parce qu'alors qu'ils n'avaient cessé de se refroidir l'un et l'autre, ils trouvaient encore le moyen de parler voiture.

"Je suis bien d'accord sur ce point, ce genre de voitures étaient de loin les meilleure, et surtout elles étaient résistantes. En plus elles étaient originales, aujourd'hui on aime bien trop le côté futuriste bien que cela puisse avoir son charme"



_________________

   
Nicolas A. Arwen
Les temps changent mais l'histoire se répète sans cesse...
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1154
LOCALISATION : Palm Bay
TU FAIS QUOI ? : mécanicienne

Votre Personnage
GROUPE :: Fire burning
DON :: magique
MOI:: Elle ignore qu'elle est vraiment une sorcière ! Elle adore avoir la tête dans un moteur et les mains pleine d'huile !

MessageSujet: Re: rencontre avec un casse pied attirant ... Ft. Nicolas A. Arwen   Sam 1 Mar - 0:39


 

 
❝Nico x Cassidy❞

 
   ♡ rencontre avec un casse pied attirant ...

Elle avait la tête dans le moteur, en train de démonter la partie de la courroie pour enlever l'ancienne, et mettre la nouvelle, et à y regarder de plus près, il faudrait qu'il pense à faire un révision complète et un beau nettoyage ! Elle évitait de le regarder, elle avait laisser tomber leur petite joute verbale qui au final ne faisait que l'énerver, elle bouillait intérieurement, parce qu'il la fait réagir de façon complètement irrationnelle, elle le juge trop vite mais il le fait exprès aussi de la contrarier, et de l’énerver et pourtant il est tellement .... attirant, elle doit se l'avouer, si il était pas aussi ... énervant ! Ses sentiments se mélange en elle et elle boue intérieurement ! Elle ne sait même pas son nom enfin si elle a bien compris son nom de famille doit être Arwen, il a parler de son père tout à l'heure mais c'est tout, d'ailleurs il ne connais pas le sien, et tant mieux ! bien sur elle a oublier que son prénom est écrit sur sa salopette ! Et il arrêtait pas de la reprendre, de lui montrer qu'elle a tord, ou que c'est elle qui est méchante, oui elle l'a jugé peut-être trop vite mais il ne lui montre pas qu'elle tord non plus ! Elle relève le regard un peu étonné par ce qu'il lui dit sur la vengeance et le meurtre, il en parle comme si il avait déjà vécu ça! Et un frisson la parcourt, elle le fixe de ses grands yeux clairs, avant d’ôter de son visage une mèche de cheveux qui la gênait de se mettre sur cambouis sur le visage, mais elle s'en fiche elle a déjà été pire que ça ! Elle essaye de le comprendre et se pose des questions sur cet inconnu, pourrait-il être un meurtrier ? Elle n'y crois pas il n'en a pas l'air, et puis avec ce regard si troublant, elle ne pense pas ! Elle pousse un soupir

Ok, je m'excuse je n'aurais pas du vous juger si rapidement, et c'est pas mon habitude, mais vous m'avez énervez des le début à sortir votre fric, comme si on pouvait m'acheter ou que j'étais une pauvre fille qui ne pense qu'au fric !

Sa colère était un peu retomber, d'ailleurs a-t-elle seulement été en colère un peu, elle a été énerver mais pas en colère, énerver surtout contre lui, contre elle, contre tout ce qu'il se passe en elle, dehors bref ça l'énerve !

Vous m'avez insulter en sous-entendant que si je ne voulais pas vous réparer votre voiture c'est parce que je ne le savez pas ! Je suis peut-être pas forcément la plus douée du pays, et les femmes sont peut-être très rare dans ce métier néanmoins je connais mon métier !


Elle soupir et le regarde bon c'est vrai qu'il était partie sur de très mauvaise bases, et si ils continuent comme ça, il n'y arriveront probablement jamais même. Mais elle lui réparait sa voiture et même si c'est pas vraiment sa préféré elle avait quand même une super mécanique, et des Lambo il en passe pas non plus tous les jours dans son garage, alors elle apprécie son boulot et elle allait lui montrer qu'il avait tord, et qu'elle va lui réparer son bolide ! et puis à part leur pique et le reste il avait un bonne conversation sur les voitures mythiques ! et en plus ils avaient les même goûts, c'était ça qui la perturbait, ils avaient les même gouts et parlaient de voiture de mécanique quelque chose qu'elle adore, bien sur elle ne parle pas que ça, mais franchement on pourrait croire qu'il y a une connexion entre eux et qu'en même temps elle essaye d'y échapper c'est peut-être cela qui l'énerve !

Dans les voiture d'aujourd'hui, disons que j'aime bien l'évolution, les gadget qu'on arrive à leur faire intégrer mais disons que la mécanique disparait doucement malheureusement, et cela est remplacer par des ordinateur, bientôt je pourrais plus travailler et vous verrez des informaticiens à ma place pour réparer les pannes, ce qui est dommage, rien ne vaut un bon vieux moteur bien solide avec ses rouages et autres pièces !

Elle lui souris avant de reprendre son travail dans le moteur, quand un fracas se fait entendre derrière elle qui l'a fait sursauter et se cogner dans le capot, lâchant un aie bruyant, elle se retourne en se frottant la tête et voit tous les outils parterre, elle fronce les sourcil sans comprendre elle regarde avec attention l'étagère qui n'a pas bouger d'un pouce, encore si elle s'était décrocher mais là même pas, c'est comme si les outils avaient sauter de leur place pour tomber parterre ! elle s'approche de la tablette et regarde, ils étaient pourtant correctement mis dessus, elle hausse les épaules et se tourne vers le client.

Alors là je comprend rien il était pourtant bien ranger et même accrocher pour certains ! et ça fait mal un capot !

Elle se frotte la tête et bien sur elle s'est pas rendu compte mais elle se fout de l'huile partout ! elle est bonne pour une bonne douche avant de partir du boulot ce soir heureusement il y a un vestiaire et un coin pour se doucher et autre dans ce garage. Elle le regarde alors qu'il y a un silence, et pousse un soupir, comme si tout l'énervement, l'énergie, la tension de son corps avait disparut avec les outils tombés.

bon et si on reprenait depuis le début ? je m'appelle Cassidy et je suis votre mécano !

Elle lui tend sa main pleine de cambouis et éclate de rire en s'en rendant compte !

made by MISS AMAZING.

_________________


'Cause baby, you're a firework !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 408
LOCALISATION : Palm Bay
TU FAIS QUOI ? : Porte-Parole d'Arwen Industries

Votre Personnage
GROUPE :: Fire burning
DON :: Pouvoir des Ombres
MOI:: Le mystère est attractif, la parole sa plus puissante alliée...

MessageSujet: Re: rencontre avec un casse pied attirant ... Ft. Nicolas A. Arwen   Lun 3 Mar - 19:09

Rencontre avec
un casse pied attirant.


Cassidy & Nicolas





Nicolas regardait cette jeune femme travailler sur sa voiture, il avait beau essayer de ne pas le faire, de se contenter d'attendre qu'elle finisse pour pouvoir aussitôt s'en aller, mais quelque chose le forçait en quelque sorte à la regarder. Il lui trouvait quelque chose, il ne savait pas quoi, mais il y avait quelque chose qui le poussait à espérer qu'elle prenne le plus de temps possible. Étrange n'est-ce pas? Nicolas qui avait pour habitude de tout contrôler, de tout calculer, sentait que quelque chose n'allait pas, si tout à l'heure il avait perdu le contrôle à cause de la colère, une colère mal placée d'ailleurs, maintenant il sentait que quelque chose lui faisait perdre le contrôle. Nicolas ne pouvait pas l'expliquer et cela l'énervait un peu, il n'aimait pas ne pas savoir ce qu'il se passait, il se sentait comme un ignorant, un simple ignorant. Quelque chose d'étrange se passait, et le sentiment qu'il semblait ressentir, il ne l'avait encore jamais connu. C'était une belle femme, mais surtout une femme qui semblait savoir se défendre, petit à petit elle occupait un peu plus ses pensées. Il s'en rendit de nouveau compte, mais à chaque fois qu'il se rendait compte de cela, il se posait de plus en plus de questions, et à mesure qu'il se posait des questions, ce sentiment d'incompréhension augmentait. La jeune femme finit par admettre qu'elle l'avait jugé un peu trop vite, c'était un bon début visant à désamorcer la situation, mais Nicolas savait lui aussi qu'il avait mal réagit en arrivant, qu'il s'était mal comporté, et ce n'était pas digne de lui.

"Il est vrai que je ne me suis pas très bien comporté en arrivant, je ne sais d'ailleurs même plus pourquoi je suis arrivé énervé ici, cela prouvait que ma colère était futile et ma réaction mal placée. Je suis désolé de m'être aussi mal comporté envers vous."

Ceci dit Nicolas était toujours intrigué par ce qu'il se passait, si la tension avec la jeune femme semblait baisser d'un cran, il y avait toujours quelque chose qui le perturbait et il n'aimait pas du tout cela, il n'était pas tout à fait concentré, et pourtant il savait à quel point cela devait être nécessaire.

"Vous traiter d'incompétente à été une réaction mal placé de ma part, et encore une fois je m'en excuse. Ce qui m'énerve plus que n'importe quoi dans ce monde c'est de perdre mes esprits, et je pense que c'est ce qu'il s'est passé. D'ailleurs si je peux me permettre, une femme qui fait ses preuves dans un métier classé dans les consciences comme étant un métier d'homme, c'est d'autant plus admirable."

Effectivement comment avait-il pu en arriver à ce point? Il lui était déjà arrivé d'avoir des journées bien pires que celle-là et il n'avait pas perdu patience, il n'avait jamais bronché, et était toujours resté calme, pourquoi donc aujourd'hui avait-il réussi à s'énerver? Il n'y avait strictement aucune logique dans le déroulement des évènements entre son réveil et maintenant. Il était énervé de pas arriver à comprendre ce qu'il se passait, mais au moins il paraissait de nouveau calme, c'était le principal.

Quand Nicolas regardait désormais la jeune femme, il voyait désormais une personnalité différente de celle qu'il voyait lorsqu'il était arrivé, il y voyait une femme déterminée et qui a confiance en ses capacités, il y voyait quelqu'un de nouveau, et il était attiré par ce qu'il voyait. Nicolas, finit par reprendre en partie ses esprits en particulier avec cette conversation passionnante sur les voitures.

"Je pense que la mécanique c'est le cœur d'une voiture, c'est ce qui nous donne des sensations lorsque l'on conduit, ce qui nous fait apprécier la conduite. La technologie n'a pas sa place à cet endroit, et je suis d'accord avec vous sur ce point. Personnellement j'ai déjà essayé ces voitures électriques, et je trouve que cela n'a plus rien à voir, on ne sent plus le moteur, et encore moins les vibrations de la voiture. Je me rappelle d'une Dodge Challenger R/T que possédait mon père quand j'étais plus petit, c'était une sacré voiture, très différente de celles d'aujourd'hui."

Nicolas sentait quelque chose de nouveau, cela ne concernait plus la jeune femme, mais c'était plutôt une sensation qu'il connaissait bien...c'était impossible...ici...Nicolas sentit de la magie, il y avait de la magie en ce lieu...la jeune femme...non...impossible. Nicolas dans la seconde entendit un bruit et des outils s'étaient retrouvés par terre lorsqu'il se retourna. Nicolas était surpris, il ne savait pas quoi penser, il n'arrivait même pas à dire quelque chose à propos de ce qui venait de se passer. Il était persuadé qu'il y avait de la magie dans l'air, mais la jeune femme n'avait rien fait, cela ne pouvait pas être elle...elle n'aurait jamais utilisé un sort pour faire tomber des outils, il n'y aurait eu aucune raison...à moins que...et si le sort était incontrôlé...serait-elle une sorcière sans en avoir conscience...non impossible...parce que cela voudrait dire que...non Nicolas refusait de croire à cela, il niait totalement l'évidence et cherchait une explication, du coup sur cela il se contenta de dire...

"Oui c'est très étrange..."

Nicolas semblait évasif, cette étrange question se mélangea à toutes les autres, mais il finit par refuser de chercher à comprendre, il ne voulait pas savoir, pourquoi donc? Ça aussi il l'ignorait, il était perdu, embrouillé, et ne savait plus où il allait. Alors la jeune femme sembla faire un premier pas vers lui, lui qui était généralement si distant n'aurait probablement pas été jusque là volontairement, et au final c'était très bien qu'elle avait pensé à vouloir reprendre depuis le début, peut-être oublieraient-ils ce qu'il s'était passé avant. Elle s’appelait Cassidy, c'était un beau prénom. Nicolas reprit ses esprits et en la voyant rire, en voyant sa main toute sale, il sourit et décida de lui serrer tout de même la main.

"Et bien comme on dit il faut bien se salir les mains de tant à autre, enchanté de vous connaître Cassidy, je m'appelle Nicolas."




_________________

   
Nicolas A. Arwen
Les temps changent mais l'histoire se répète sans cesse...
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1154
LOCALISATION : Palm Bay
TU FAIS QUOI ? : mécanicienne

Votre Personnage
GROUPE :: Fire burning
DON :: magique
MOI:: Elle ignore qu'elle est vraiment une sorcière ! Elle adore avoir la tête dans un moteur et les mains pleine d'huile !

MessageSujet: Re: rencontre avec un casse pied attirant ... Ft. Nicolas A. Arwen   Dim 9 Mar - 16:25


 

 
❝Nico x Cassidy❞

 
   ♡ rencontre avec un casse pied attirant ...

Elle travaillait et sentait le regard de cet homme sur elle, il est probablement en train de vérifier si elle tache pas sa carrosserie ou si elle n'abime pas son moteur ! Elle ne le regardais pas elle devait se concentrer sur son travail, elle résistait à cette attraction, c'était incompréhensible, irrésistible et surtout irritant surtout pour Cass', elle aime pas ce genre de garçon enfin disons que c'est pas sur eux qu'elle craque en générale, mais lui ben il lui plait, et en même temps elle s'en veut d’être aussi faible ! Elle avait finit sa voiture enfin quasiment juste deux trois réglages qu'elle ajustera après un essai pour vérifier que tout colle elle avait même avouer qu'elle s'était mal comportée, enfin jugé trop vite, c'est pas un truc qu'elle fait en générale, ses parents l'ont bien élevé et elle veut qu'ils soient fiers d'elle et son comportement n'est pas vraiment irréprochable ce matin ! Alors il méritait des excuses de sa part même si il doit bien l'avouer elle n'est pas la seule en tord, mais il faut bien commencer par quelques choses et que quelqu'un fasse le premier pas ! Et puis quand un commence les autres suivent, il avoue lui aussi qu'il ne s'est pas bien comporté ! ce qui la fait sourire au moins un mec qui reconnait ces tords c'est assez rare et c'est quelque chose qu'elle apprécie beaucoup et dont elle a fait les frais souvent, surtout dans le milieu ou elle travail ! Elle acquiesce d'un digne de tête repartant à son travail, elle l'écoutait avec attention.

S'il vous plait, ne me traiter pas autrement qu'une autre femme parce que je fais un métier un peu particulier pour mon sexe, je suis une femme normale rien de plus même si j'ai des passions peu courante pour une femme, j'aime aussi le shopping, le maquillage, me faire belle, enfin vous voyez le genre ! Et ne perdez pas l'esprit par ma faute, ça me rendrais coupable !


elle parlait d'une voix calme et douce, sa voix habituelle, la tension était redescendu mais elle ne voulais pas qu'on la traite différemment parce que c'est une femme ou parce qu'elle exerce un métier d'homme, bref elle est juste une personne normale ! et pour elle, la normalité c'est parler de mécanique, et pratiqué la mécanique, faire la fête, s'amuser mais aussi sortir entre fille, et encore plein d'autre truc, elle est une fille totalement banale enfin même si elle a plus d'amie mec que femme ! quand elle l'écoute parler de mécanique elle sourit encore plus,

L'électricité, me gênerait pas faut bien protéger ce monde de la pollution, et la technologie aussi, mais un moteur reste un moteur avec ses rouages, ses câbles, et autres, et c'est ce que j'aime maintenant on répare plus de l'informatique que de la mécanique !

Et puis tout était tomber de l'étagère ce qui est rare et même impossible pour certain outils de tomber vu qu'ils sont accrocher et il y a aussi cette tension qu'elle avait en elle qui était retomber comme si un poids l'avait abandonner, elle se sentait totalement détendu, bien qu'elle s'était cogner assez fort la tête elle va avoir une belle bosse, c'est certain ! Elle avait regarder les outils qui étaient par terre de toutes façon ils tomberont pas plus bas, elle les ramassera plus tard, et puis elle vérifiera les accroches parce qu'elle est vraiment septique là mais apparemment le jeune homme ne dit rien de plus il est juste étonné alors peut-être que c'est pas un truc bizarre ! Elle ne crois pas au fantôme ou autre magie alors c'est probablement un défaut d'accrochage !

Les accroches ont du lâché ! Je regarderais ça après même si cela reste assez étranges comme vous dites ! Mais la magie et les fantômes n'existant pas c'est surement un problème d'attache !


Enfin histoire de tout reprendre à zéro et vu le début il vaut mieux tout reprendre depuis le début ! Et se présentez dans les formes, et même de lui tendre la main pour la serrer mais quand elle se rend compte de l'état de celle-ci elle rit, mais ce qui l'étonna surtout c'est qu'il lui serre la main avec un joli trait d'esprit, sa main était plus tôt douce, ferme, et agréable, un frisson lui parcourut la peau, jusque dans les pieds et le cranes, elle avait son regard planté dans le sien avant de relâcher sa main peut-être une seconde plus tard que le devrait la normal, elle regarde ses mains et sourit avant de se dirigé vers une petite armoire et d'en sortir un chiffon propre et des lingettes pour se laver les mains pour lui et pour elle si elle doit essayer la voiture autant qu'elle est les mains propres !

Tenez, désolé, c'est pas un métier où l'on garde les mains propres et si vous trouvez un mécano qui a les mains propres méfiez-vous ! En tout cas enchanté, Nicolas ! Je vous propose d'aller faire un tour de voiture pour vérifier que tout est bien, et que j'ai pas de réglage à faire ?


Elle se dirige vers le capot et le claque doucement, avant de revenir vers lui, en commençant à défaire sa salopette juste détacher les bretelles, parce que bon elle va pas tester la voiture avec ses vêtement tacher de cambouis, pour salir tout l'intérieur, et puis elle a hâte de tester quand même un tel bolide même si c'est pas sa voiture de prédilection, elle va pas cracher sur une lambo quand même !

made by MISS AMAZING.

_________________


'Cause baby, you're a firework !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: rencontre avec un casse pied attirant ... Ft. Nicolas A. Arwen   

Revenir en haut Aller en bas
 

rencontre avec un casse pied attirant ... Ft. Nicolas A. Arwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gargamel et Azraël sont deux sacré casse-pied.
» La boule kass'krâne : ça ne casse pas des briques ?
» [Événement : Le Manoir de Jack Olan Tern] Course-Poursuite avec les monstres nocturnes !
» Viens, on va jouer à casse-bonbon ! | PV Ironie Funeste |
» madison (+) et du coeur à tes lèvres, je deviens un casse-tête.


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTY :: RP-