un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .


 

 Nuits de folie [Edouardo & Olivia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Lun 14 Mar - 23:08





    *Elle avait bien capté tout ce qu'il venait de dire vis à vis de Popeye et ne relevait pas puisqu'il avait bien compris et surtout c'est qu'elle était d'accord avec lui non ? Il l'écoute lui détailler tout son scénario, riant à ce qu'elle ajoute, ouais la gueule de bois l'aide bien elle, liu par contre question idées, il n'était pas très doué, en tout cas elle a trop regardé Van Damme quand elle était petite ? ou bien là maintenant en faite, elle regardait peut être tout les soir un film de lui ! il rit un instant avant de la regarder dans les yeux *

    Et bien je peux très bien être Aware, mais le hic ça ne sort pas vraiment pour les idées, enfin peut être sur le moment même ça possible ! l'impro ça nous connait non ? je pense pouvoir gérer en tout cas, enfin je crois hein ! par contre j'espère que tu m'as bien maté pour répondre ça ? non mais ça va aller oui ?

    *Il rigolait bien sur, car bon il sait qu'elle avait vu pas mal de chose, et surtout au petit matin, et puis savoir qu'il était avec une femme super jolie, mignonne et qui le fait craquer toute nue sous la couette près de lui .... peut êter que ce n'était pas son rêve qui avait fait que, quoi que, peut être bien car c'était bel et bien chaud son petit rêve, il sourit un instant avant de pencher la tête sur le côté tout en mangeant son repas tout en enchainant sur son retour au campus, oui Mia comprendra, du moins il espère ! *

    oui c'est sur elle l'aura pour elle toute seule, enfin je vais voir ce qu'il reste comme appartement libre. J'ai besoin de recommencer ma vie en faite, donc je pense que c'est peut être le mieux pour moi, enfin c'est ce que je crois, et puis ça ne peut pas me faire du tord.
    Et comment que cet endroit est super ! le soleil, la piscine, une chambre génial, une meilleure amie pour couronner le tout ! et surtout une perte de mémoire parfaite ! enfin non pas tant que ça en faite, car là ma mémoire me rappelle tout de même que j'ai une petite amie qui m'a quitté, soit, j'ai pas envie de déprimer maintenant, alors soit ...
    Euh ... oui on ne sait jamais que tu ne voudrais pas m'aider pour les cours, et si c'est 24h/24 j'en serais heureux tu sais ? car je suis sur que je vais te saouler un coup un jour !


    *Il sourit un instant avant de se pencher et lui donner un bisou sur la joue, il était heureux d'avoir une amie comme elle, bon ok il y avait des choses à faire au campus, comme par exemple aller voir Moéra ! mais là pour l'instant c'était son amie, et son voyage à Vegas qui allait bientôt se terminer. Certes il avait peur qu'elle ne parte et ne revienne plus, et puis bah il comprendra .... pas vraiment ! et quand il lui parle de ses craintes, il sourit, c'était agréable de savoir que quelqu'un reviendrait pour soit ! *

    On pourra essayer, je suis sur que ça pourrait être chouette ... et motivant ! et je suis content que tu ait décidé de t'installer au campus, et puis en plus près de chez moi puisque tu es une Alpha, et je t'en aurais voulu si tu partais pour ne pas revenir, tu me manquerais et je n'aurais plus aucune raison de rester là, je partirais à la recherche d'autre chose, et surtout de toi pour te botter les fesses ! donc je pourrais te supporter bien longtemps crois moi ! et puis on est marié non ? pour le pire et pour le meilleur ...

    *il éclate de rire avant de terminer de manger et la laisser prendre son téléphone, il grimace en voyant sa tête, oh oh, qu'avait elle vu ? que se passait il ? c'est quand elle parle de l'internaute qu'il eut une boule au ventre, c'est quand elle lui tend le téléphone qu'il commence à lire, bon ok Liam en prison, pas besoin d'aller mettre ça aux infos ! il n'y pouvait rien si ? ouais il ira le voir lui aussi ! il a besoin d'une vrai explication et la seule pouvait être Liam. Cage et Zoey, il sourit, ses deux là au moins ils sont amoureux, depuis tout ce temps ! et quand il arrive à son amie, il grimace, encore plus, plus il lisait et plus son coeur s'affolait, qu'avait il fait ? il avait menti à sa meilleure amie ! il soupire un instant en lisant son passage avec Noémie, et puis ..... son mariage à Vegas, il sourit tout de même, avant de regarder sa meilleure amie*

    ça doit discuter sur notre dos ! mais je suis content d'être ici avec toi, et même si je ne sais pas ce qu'il s'est passé dans ce lit, je ne me sentirais pas coupable si c'était vraiment ça qu'il s'était passé, car je suis célibataire, enfin plus maintenant, mais je veux dire que je n'ai rien à me reprocher, enfin si ... une chose, celle de t'avoir menti pour ton bien .... ce Caleb dont tu as vu sur l'internaute, est vraiment ton ex, vous étiez heureux tout les deux, jusqu'au jour où il est parti sans rien te dire, et tu étais tellement déprimé que je n'aimais pas en discuter, et puis le jour de ton accident est arrivé, tu ne me reconnaissais plus, j'ai du te donner des détails pour que tu t'en souvienne, et quand j'ai su que tu ne souvenais plus de lui, et bien ça m'a rendu heureux, car je te voyais bien, et heureuse. J'espère que tu ne m'en voudras pas, je voulais ça pour ton bien, et je ne savais pas qu'il reviendrait .... mais sache une chose, si il te refait du mal, je ne suis pas sur qu'il soit encore vivant si je le croise .... il est peut être .... vampire, mais je sais que je pourrais lui arracher la tête d'un bon coup de vent !

    *il grimace un instant avant de quitter l'application et poser son téléphone sur la table tout en baisant la tête, s'attendant à une réprimande car là il allait s'en ramasser plein la tête, mais c'était tellement pour son bien qu'elle soit heureuse, et puis c'était vraiment le cas non ? et il n'avait pas tord, il ne savait pas qu'il reviendrait un jour ....*

    désolé

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Mer 16 Mar - 21:18

Et comment que ça nous connaît l'impro ?! Elle montra sa bague avec un petit air amusé. ça... ça nous le prouve bien, par exemple. N'empêche, j'aimerai vraiment me rappeler de la cérémonie, juste pour savoir ce qu'on a sorti lors de nos voeux. De la vraie impro, j'en suis sûre ! Enfin bon, de toute façon, ma vie entière est une véritable improvisation...

Olivia n'avait aucun projet d'avenir. Elle vivait au jour le jour, ne cherchait pas de quoi sera fait le lendemain et jusqu'à présent, elle y avait toujours trouvé son compte. Enfin bon, se marier, ça, elle n'aurait jamais cru que son improvisation totale l'aurait amené jusque-là. A l'évocation du mot "mater", elle haussa des sourcils plusieurs fois, un air taquin sur le visage dans le genre "ah bah ça...". Il l'avait cherché alors forcément, il l'avait trouvé et se donnait une joie de lui rendre la pareille. Par la suite, elle retrouva son sérieux quant à la conversation qu'ils avaient à présent. La rupture et l'envie d'Edouardo de tout recommencer, de repartir à zéro. Pour mieux se reconstruire... Ah l'amour.

Si tu veux tout recommencer, je ne peux que te soutenir. On n'a qu'une vie et elle est bien trop courte pour se faire du mal, pour déprimer etc. Alors bon, en premier lieu, change d'appartement, mais ne t'éloigne pas trop de moi hein ? Rez-de-chaussée de l'immeuble, ça me va. Sinon, comment je pourrais venir t'embêter et puis, n'oublie pas qu'on est mariés à présent, si on habite dans des appartements à l'opposé, ça ne sera pas crédible. Faut penser à tout maintenant. Elle éclata de rire puis leva les yeux au ciel lorsqu'il parla de la saoûler un jour. Tu sais je suis trèèèèèèèès patiente. Et si vraiment tu me gonfles de trop, je te fais disparaître quelques minutes... ou heures si vraiment tu me pousses à bout.

Une petite lueur sadique s'afficha un instant dans ses yeux. Finalement, son don pourrait vraiment servir quand on y réfléchissait bien. Elle but une gorgée de son café et joua un instant avec une de ses longues mèches de cheveux, le regard porté au loin, songeuse. Les cours, motivant ? Elle reposa son regard sur lui et arqua un sourcil, peu convaincue.

On verra ça, mais je te préviens de suite. Je suis une vraie glandeuse qui met 100 ans à se mettre aux choses dites "sérieuses". Je chercherai toujours un motif pour grapiller 5 mn, "oh tiens, je vais chercher une bière", "tiens, t'as pas faim ?". Ensuite, quand j'aurais épuisé ma réserve de motifs, là, je trouverais un moyen de t'embêter. Alors bon, si vraiment tu préfères quand je pars longuement en balade, dis-le moi, il est toujours temps ! Elle sourit en coin quand il la menaça de partir à sa recherche pour lui "botter les fesses", comme il le disait si bien. Devrais-je avoir peur là ?

Elle lui fit un clin d'oeil et hocha grandement de la tête à son « pour le pire et pour le meilleur ». Pour eux, ça serait souvent « pour le pire », vu la poisse inconditionnelle qui faisait leur charme à tous les deux. Elle prit ensuite le portable d'Edouardo et prit connaissance des potins du campus. A vrai dire, elle se demandait si elle avait bien fait d'y jeter un coup d'oeil... Elle se sentait plutôt mal sur le coup. Apprendre tout cela à travers un internaute n'était forcément pas la meilleure des choses. Il en savait plus sur elle qu'elle-même et cela, ça lui faisait peur. Olivia n'aimait pas ne pas avoir le contrôle de la situation, et depuis cette fichue perte de mémoire, c'était le principal ressentiment qu'elle avait. Elle regarda son ami avec ses grands yeux bleus dans lesquels on pouvait lire une certaine interrogation, du scepticisme et même de la curiosité au fur et à mesure que le visage d'Eddy endossait plusieurs masques. Un coup, il souriait, puis la seconde d'après, il grimaçait. Que devait-elle comprendre à cela ? Et tout à coup, contre toute attente, il lui déballa tout. TOUT... Les réponses qu'Olivia recherchait, il venait de les lui apporter. Elle l'écouta avec la plus grande attention, ses sourcils se fronçant au fur et à mesure qu'il débitait toutes ces nouvelles qui, avouons-le, n'étaient pas des plus amusantes à encaisser. Cependant, à sa dernière phrase, elle écarquilla les yeux. Vampire ? Elle tendit la main vers Edouardo pour vérifier qu'il n'avait pas de fièvre. Il n'avait quand même pas fumé, non ? Elle regarda les restes d'hamburger et se demanda un instant s'il n'était pas périmé. Et pourtant, au fond d'elle, elle savait que c'était vrai. Elle avait rêvé de Caleb, elle rêvait de vampires. Sa mémoire lui jouait peut-être des tours, mais inconsciemment, la vérité finissait toujours par ressortir. Elle se passa un main dans les cheveux, les remettant en arrière tandis qu'elle se mordillait la lèvre. Elle ne savait plus quoi faire, quoi penser. Devait-elle en vouloir à Eddy de lui avoir caché tant de choses ? En temps normal, elle aurait pêté un câble. Mais il l'avait fait pour son bien. Et cela, c'était bien la première fois qu'on faisait ça pour elle. Lui mentir pour la protéger... Elle inspira un bon coup et reposa son regard sur lui, le fixant avec insistance afin qu'il relève la tête.

Je vois... Tu sais, tu n'as pas à t'en vouloir Eddy. Je ne t'en veux pas, bien au contraire, je te remercie même. J'aurais sûrement fait la même chose pour toi... Et puis, tu m'as apporté les réponses que j'attendais depuis un moment. Plusieurs fois, j'ai rêvé de vampires et je me demandais si je ne devenais pas folle... Mais bon, à présent, je préfererai que tu me le dises s'il y a quelque chose que je dois savoir. Je me dis que j'aurais préféré le savoir par toi plutôt que par ce geek d'internaute. Enfin bon, c'est fait. Maintenant, je sais qu'une confrontation avec Caleb sera capital. Je vais lui faire sa fête, ça c'est sûr What a Face. Mais il ne me refera pas de mal, je t'assure, alors garde ton don au chaud. Je n'aimerais pas qu'il n'arrive un malheur.

A Eddy ou à Caleb, cela va sans dire. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle se sentait attachée à ce vampire. Au plus profond d'elle... ça devait être stupide, très stupide même. Tout cela pour dire qu'elle ne voulait pas qu'il arrive quelque chose. Elle était hyper protectrice avec les gens qu'elle aimait, et elle savait pertinemment que c'était elle qui devait régler les problèmes avec Caleb. Qu'est-ce qui allait se passer ? Seul l'avenir le lui dira... Si ça tournait mal, elle pourra toujours le faire disparaître. Il l'avait fait une fois visiblement, elle pourra l'aider à le faire une deuxième fois. Un petit coup de main de rien du tout. Elle esquissa tout de même un sourire à Edouardo et se releva afin de lui déposer un gros bisou sur la joue. Elle n'aimait pas savoir qu'il s'en voulait et elle voulait lui montrer qu'il n'avait pas à s'en faire. Elle se redressa ensuite et lui tendit la main, un sourire plus large sur les lèvres.

Et si on montait ? On a nos valises à faire. L'avion est dans deux heures. Déjà...

_________________
Just say you won't let go


Dernière édition par Olivia Johnson le Jeu 17 Mar - 6:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Mer 16 Mar - 22:33





    On va juste imaginer là, car je ne m'en souviens même pas, enfin si un jour tu te rappelle ce que je t'ai dit, c'était réellement sincère. En tout cas nous sommes tout deux bon en impro, et je sais que tu es très douée même avec une gueule de bois !

    *Elle n'avait pas parlé sur le faite qu'elle l'avait maté, mais vu son petit regard il avait tout compris ! enfin il n'allait pas lui en vouloir pour ces moments échangés, la regarder nue et bien ça l'avait simplement rendu souriant, elle était craquante, elle avait un corps sexy, pas un petit détail ne pouvait lui faire perdre ce sourire, car là, il n'avait trouvé aucun défaut, enfin il était vite satisfait lui aussi, mais Olivia, était juste wow. Il sort tout de suite de ses pensées, c'était mieux ! Il entame alors se qu'il allait faire en rentrant, changer un peu sa vie, déménager, retrouver des nouveaux contacts, aller voir Moéra, etc, il allait reprendre simplement, une nouvelle vie*

    Oui c'est le mieux je pense, et rassure toi, je ne vais surement pas aller à l'autre bout du bâtiment ! mais je peux voir si il y en a un qui se trouve à ton étage, et être plus proche, ça ne me gêne pas du tout en faite. Et puis comme tu viens de le dire, nous sommes mariés et pour nous séparer ça va être dur je pense bien ! Je te demanderais bien de m'accueillir chez toi, mais non j'ai pas envie d'être sur toi, j'ai envie que tu ai ta liberté, et moi pareil en faite.
    En tout cas si tu sais être patiente avec moi, tout va bien ! ça m'aurait fait un boum au coeur si ça n'était pas le cas... Par contre évite de me faire disparaitre, tu risquerais de bien le regretter !


    *Il la regarde un instant, elle était pensive tout de même au sujet des cours, mais il n'allait pas la forcer, si ça lui convient pas, c'est pas grave, tant que lui il arrive à travailler c'était le plus important, mais ça visiblement, elle était capable de l'aider, mais si elle doit étudier, par contre c'était autre chose ça ! en tout cas il sera patient lui aussi, enfin il croit et au pire il l'enverra chercher des spingles ! il rit un instant avant de la regarder encore*

    ok ok ça va j'ai compris, ne et force surtout pas à étudier, et si tu décide de le faire, et bien je t'enverrais chercher des springle ! ! ! ! Non mais je pense pouvoir être patient, et si jamais ça me pompe l'air et bien je te le dirais gentiment, rassure toi !
    et oui tu devrais avoir peur de moi ! se sont des menaces !


    *il laisse regarder ses emails avant de lire lui même tout ce qu'on racontait sur eux et puis les autres aussi d'ailleurs, quant à Olivia et Caleb, ça lui avait foutu un coup quand Moéra lui avait annoncé le retour de Caleb, mais avec l'annonce de l'internaute, c'était bel et bien vrai. Il avait peur tout de même de la réaction de son amie, mais il était trop tard pour faire marche arrière et lui déballe tout sur le tas. Il ne voulait pas lui cacher plus qu'il lui avait menti, qu'il avait tout gardé pour lui, il ne pensait pas que ce type allait revenir. En tout cas il sait qu'il allait devoir monter tout de suite dans la chambre, faire sa valise et partir tout seul ! même à se ramasser une claque ! mais quand Olivia commence à le rassurer et tout il redresse le regarde sur elle, il s'en voulait énormément. en tout cas il fut tout de même surpris qu'elle réagisse si .... bien, oui oui il connaissait Olivia et elle pouvait être impulsive, il reste le visage neutre avant de l'entendre parler des vampires, il secoue la tête, non non elle n'était pas folle, ils existent bien. Il grimace en sachant maintenant qu'elle aurait voulu qu'il lui dise lui même, mais pour lui, c'était impossible, il ne voulait pas la rendre mal comme elle l'était avant son accident, la voir toujours triste et tout ce n'était pas son Olive ! mais bon maintenant elle allait aller le voir et voir ce qui allait se passer, comme il l'a prévenue, il n'aura pas intérêt à lui faire du mal, sinon c'était la guerre ! *

    Pourquoi ne m'as tu pas parlé de tes rêves ? j'aurais pu peut être déjà entamer le sujet, mais là je ne voulait pas te faire revivre cette rupture, je sais ce que c'est maintenant, et heureusement que j'avais un voyage à faire avec toi sinon je ne sais pas où j'en serais ni où d'ailleurs. J'y ai pensé à l'internaute, mais je ne savais pas qu'il reviendrait un jour, alors je me suis dit qu'au moins c'était le mieux c'est comme s'il n'avait jamais existé, mais maintenant, je m'en veux car j'aurais du prévoir tout ça. quand on rentre je t'achète un téléphone ! comme ça tu pourras me prévenir de tout ce qu'il se passe hein ! un dérapage et mon don sortira faire un tour !

    *Il se pince les lèvres avant de respirer un bon coup, au moins maintenant elle savait qu'elle avait été amoureuse, il espère juste qu'elle ne souffrira plus et qu'elle retrouvera une vie normal, déjà lui allait avoir du mal alors maintenant savoir qu'elle allait revivre surement tout ce qu'elle avait oublié ...... soit il sera toujours là pour elle, c'est sur et certain ! il ferme les yeux à son baiser sur la joue et sourit avant de la voir se relever et fait alors pareil, il l'attire à lui pour la serrer dans ses bras et lui déposer un baiser sur la tempe*

    oui allons y, le temps qu'on fasse notre valise, enfin j'ai pas grand chose à y mettre mais faut rien oublier quand même

    *ïl lui tend la main avant de s'avancer vers l'ascenseur et rejoindre leur chambre, ça y est la fin était de plus en plus proche, dans deux heures ils seraient dans l'avion pour rentrer sur au campus, il soupire un petit coup avant d'entrer dans leur chambre, ça allait lui manquer même si il ne se souvenait de pas grand chose*

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Jeu 17 Mar - 17:06

Elle esquissa un petit sourire quand il évoqua la sincérité de ses voeux. Oh à coup sûr, elle aussi, elle avait été d'une grande sincérité dans ses paroles. Comme elle était d'habitude... Mais tout de même, ça avait dû être folklorique, des voeux en toute amitié, ça ne devait pas être courant. Elle se mit à réfléchir au sujet des appartements, visualisant bien l'immeuble et les divers habitants qui y résidaient. Olivia, c'était un peu le troisième oeil de la concierge. Elle était au courant de touuuuut ! C'était ça d'aller boire le thé chez la concierge, les potins allaient à tout va XD.

Bah je sais que le beau gosse du troisième étage aurait dû déménager dans l'immeuble d'en face, chez sa copine. Mais ils ont rompu alors forcément, c'est tombé à l'eau. Ensuite, à mon étage, j'aurais bien aimé que tu prennes l'appart' de ma voisine. Un boulet qui n'a que deux neurones dans son cerveau, mais elle est pire qu'une sangsue. Elle n'étudie même plus sur ce campus, mais elle s'accroche à cet appart', uniquement pour le beau gosse du troisième étage. Ah il les fait toutes tomber celui-là. Donc bon... si tu trouves un appartement, chapeau ! Lorsqu'il parla de l'accueillir chez elle, elle esquissa un petit sourire en coin. Bah tu sais, la deuxième chambre, chez moi, ne me sert à rien... Alors si ça te dit. Enfin c'est toi qui voit, hein ! Mon poisson rouge ne mord pas, promis !

Même si elle n'était pas vraiment claire dans ses propos, c'était bien une proposition de colocation qu'elle venait de lui faire. Elle n'avait jamais été très forte pour faire des propositions. Mais maintenant, il savait qu'il avait toujours une voie de recours. Elle comprenait qu'il voulait sa liberté, tout comme elle, mais elle n'était pas du genre envahissante. Bien au contraire, elle était comme les courants d'airs, elle passait puis disparaissait au gré de ses envies. Quand il parla des études, elle éclata de rire quand il riposta sur les Pringles. Ahhhhhh les Pringles !

C'est petit ça ! Mon point faible ! Avec ça, tu es sûr d'avoir la paix, je te le promets.

Elle lui fit un clin d'oeil, bien sûr qu'elle le taquinait avec tout ça. Ok, elle pouvait être chieuse, mais si vraiment Edo était en train d'étudier, elle saurait se tenir. C'était juste pour lui faire peur en fait. A force, il allait se demander avec quel énergumène il s'était marié. Elle leva ensuite les yeux à ses prétendues menaces. Bouuuuuuh, elle en avait la chair de poule XD. Elle aurait pu répliquer de nouveau, mais le sujet de conversation qui s'était installé était des plus sérieux. Il semblait étonné qu'elle réagisse aussi... bien. Et à vrai dire, cela l'étonnait aussi. Peut-être avait-elle du mal à s'énerver contre Eddy ? Non... Si jamais, il la ferait tourner en bourrique, elle se sentait capable de le remetttre à sa place. En réalité, elle était bouleversée. Bouleversée par le fait qu'il lui avait caché des choses uniquement pour qu'elle soit heureuse. Bouleversée par tout ce qu'elle venait d'apprendre. Elle avait été amoureuse... elle... Elle s'était pourtant forgé une carapace, dans le but de se protéger, de ne pas se laisser avoir par ce sentiment futile. Et au final, elle y était tombée dedans, comme bien d'autres. Elle était bouleversée par le fait qu'elle en avait souffert, à l'image d'Edouardo envers sa rupture avec Noémie. Avait-elle été dans le même état ? Elle n'osait se l'imaginer... Elle secoua vaguement de la tête quand il parla des rêves.

Je n'avais pas envie de t'embêter avec cela. Je pensais uniquement que j'avais une imagination un peu trop débordante, ou alors que j'avais trop regardé Twilight. Elle grimaça quand il lui avoua savoir ce que c'était maintenant, une vraie rupture. Si seulement, je pouvais te rendre la pareille, et te voir heureux, vraiment heureux... Enfin bon, n'en parlons plus de cet internaute. C'est fait maintenant, comme tu l'as dit, tu ne pouvais pas prévoir tout cela. Pour le téléphone, ne t'en fais pas, je dois en avoir un chez moi, en attendant d'aller au magasin. Je te préviendrais, alors cesse de te faire du mourron...

Elle esquissa un sourire quand il l'attira contre lui. Elle avait vraiment un meilleur ami en or, le mieux que l'on puisse avoir. Elle prit ensuite sa main et se dirigea jusqu'à leur suite. Elle prit d'abord une bonne douche afin de lui éclaircir les idées et la relaxer après toutes ces nouvelles qu'elle avait encaissé. Ensuite, elle s'attaqua à sa valise. Peut-être qu'Edo n'avait pas grand chose à mettre dedans, mais elle, elle avait mis un sacré bazar. Un Petit Poucet à elle-seule. Une fois qu'ils étaient prêts, ils descendirent à l'accueil afin de régler la note. Un dernier regard à l'hôtel et en route pour l'aéroport... Olivia ne se souvenait peut-être pas de tout ce qu'il s'était passé, mais Las Vegas resterait à jamais gravé dans sa mémoire. Installée dans l'avion, elle finit par s'endormir, tête posée sur l'épaule d'Eddy. Quelques heures de répit avant le brusque retour à la réalité. Le campus...

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Ven 18 Mar - 18:50





    *Il lui adresse un petit sourire, lui parlant ensuite d'emménager ailleurs dans le bâtiment des Alpha, et c'est là qu'elle enchaine sur ses voisins, ainsi que le troisième étage, non il ne veut pas aller à cet étage là ! il préfère aller au rez de chaussée, jusqu'à ce qu'elle lui parle de son étage à elle, mais visiblement la nana n'allait pas quitter d'aussitôt son appart, au pire il ira trouver le concierge, qui trouvera une solution pour la mettre ailleurs, mais visiblement, ça n'allait pas être si simple de trouver, mais .... Olivia avait tiqué sur le fait qu'il pourrait s'inviter chez elle, car juste après elle lui parle de la chambre inoccupée, il sourit en coin, était ce une offre ? penchant la tête sur le côté, il allait déjà lui poser la question*

    Quoi ? tu accepterais que je m'installe chez toi ? tu es sérieuse ? et moi qui disait t'ennuyer avec ça ! je rigolais au début, mais si tu accepte vraiment et bien au moins je ne serais jamais loin de toi ! et promis je ne viendrais pas t'ennuyer tout le temps hein ! et si tu bois la soirée, ou moi même d'ailleurs évite qu'on se retrouve dans le même lit pour ce qui est du poisson rouge, si il grogne, je le mange ! Non mais j'accepterais volontiers si c'était une offre ! on en reparlera sur le campus hein ! je passerais te voir après avoir été dire bonjour au concierge

    *en faite ça pourrait vraiment changer la vie d'Edo d'aller vivre avec son Olive, et puis au moins tout deux pourraient se sentir moins seuls et pourraient surtout continuer leurs quatre cents coups ! il sourit un instant, s'imaginant courir dans la chambre de son amie, et l'asperger de chantilly ! il éclate de rire tout seul avant de sourire et la regarder à nouveau dans les yeux se pinçant les lèvres un instant oui oui il savait que c'était son pêché mignon ! il rit avant de secouer la tâte un instant*

    on ferra comme ça ! si tu tourne en rond je te donner 5 euros et tu iras chercher des Pringles ! pendant ce temps je continuerais d'étudier et quand tu rentreras, et bien on mangera à deux ! ah bah oui fallait pas croire que tu mangerais ça toute seule !

    *il savait qu'elle allait avoir dur de partager ce genre de chose, mais il savait comment faire pour en manger ! il sourit encore avant de l'écouter parler de ses rêves après avoir dit la vérité sur Caleb et tout, certes ça lui foutait un coup au coeur car il aurait voulu qu'il ne revienne jamais oui il était égoïste, mais un type comme Caleb et bien ne méritait pas d'avoir Olivia, pourtant, il devra la laisser faire, mais il sera là pour la réconforter comme il le fait depuis le début, maintenant ils sont liés et ne pourrait plus fuir la peur, la peine, etc. Pour les rêves il aurait voulu qu'elle lui en parle, c'était important pour lui, mais bon il n'allait pas lui en vouloir bien sur, elle ne lui en voulait pas de lui avoir caché son histoire avec le vampire*

    J'aurais pas du te cacher tout ça ma belle, j'aurais du te dire ce qu'il s'était passé avec ce type, je m'en veux car du coup tu faisais des cauchemars. Et ne t'en fait pas tu m'aide déjà beaucoup depuis ma rupture, même si je ne te l'ai pas dit tout de suite, mais là je sais que j'ai passé un super moment avec toi ! Pour l'internaute je ne m'en fais pas du tout, de toute façon, c'est pas comme si ça nous avait brisé tout les deux, enfin j'avoue que j'ai eu très peur de te perdre à cause de ça, mais bon. Maintenant je sais que l'amitié entre toi et moi est plus fort que tout ! merci à toi en tout cas !

    *Ils avaient rejoint leur chambre pour pouvoir tout ranger, et tout, ça lui faisait dur de se dire qu'il allait rentrer maintenant, bon chose est sur, il n'allait pas rester chez lui éternellement, bien trop dur, alors prendre l'air, chercher le concierge avant d'aller ennuyer Olivia, car il ne lui a pas vraiment encore dit puisqu'elle n'avait pas vraiment fait de demande, mais il allait aller s'installer chez elle, elle allait vite regretter son geste ! il sourit tout en rangeant sa valise, avant de rejoindre son Olive dans le salon afin de descendre tout les deux jusqu'à l'accueil rendre la carte de leur chambre, et filer jusqu'à l'aéroport où Olivia achète un téléphone portable, il avait rit sur le coup, il lui avait dit qu'il liu achèterait, mais elle avait fait ça en cachette ! une fois dans l'avion, il avait sombré dans les bras de Morphée tout en ayant gardé la main de son amie dans la sienne tout le long du voyage. quand ils sont arrivé, ils prennent le taxi pour rejoindre leur batiment au campus, et se séparer, ça allait être dur pour lui *


_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nuits de folie [Edouardo & Olivia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» La folie des BAM ! [FINI]
» Mes jours sont plus sombres que vos nuits [commentaires]
» L’argent conduit à la folie !
» Crise de folie... |Libre|
» Olivia Kerner (Poufsouffle)


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTY :: RP-