un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .


 

 ♣ Salon du petit studio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: ♣ Salon du petit studio   Dim 16 Jan - 19:55




« Welcome at Julia's»


    • Julia n'avait pas eu le choix d'être exclue de la célèbre Ivy League de Manhattan, quelqu'un d'autre s'en était chargé pour elle. Mais, elle avait rebondie et fait son propre choix par la suite. Celui de venir dans ce campus, de s'y installer et d'y poursuivre ses études, comptant bien rendre la vie impossible à son ancien demi frère par alliance. Il pleuvait ce jour là, rendant le premier aspect du campus plutôt médiocre. Sa bourse avait été accepté ici, mais elle n'était pas sans ressources, heureusement. Sa carrière d'actrice était bien engagée et elle se débrouillait plutôt bien. Le tournage de la saison 4 de Gossip Girl terminé, elle revenait à la vie normale, car elle préférait assurer la suite. Si quelque chose tournait mal, elle aurait au moins un diplôme. Et ça, c'était important. Elle avait choisi d'étudier le commerce international et elle était bonne dans le relationnel. Car, elle savait bien comment manipuler les gens pour qu'ils la croient et l'aiment. Elle se fit déposer devant un quartier, celui des Bêtas. Une brochure sur le campus lui avait été donné et elle avait conscience que chaque quartier avait sa propre particularité. En l'occurrence, celui qui lui avait été attribué n'accueillait que des célébrités. Elle se demandait bien quelle genre de célébrité venaient dans un tel endroit, alors que des universités prestigieuses étaient à leur portée. Quoique... Ces universités là n'étaient pas à sa portée. Donc forcément. Puis, il y avait Liam. Surement que les célébrités ici étaient toutes comme lui... Elle n'en revenait pas d'ailleurs qu'il ait décroché un rôle dans une série. Elle avait toujours pensé qu'il finirait mendiant, ou dealer de drogue, ou encore passeur pour les clandestins mexicains... Bref, elle avait été loin de penser qu'un jour il serait pris lors d'un casting ! Surtout qu'il était devenu une sorte de sex symbol. Sa lui donnait envie de vomir... La brochure sur le campus était sympa, et elle avait eu le temps de la lire durant ses 8heures de trajet ! Elle sortit donc de la voiture et paya rapidement ce qu'elle devait, avant de prendre ses nombreuses valises et de contempler l'extérieur de son studio. Voilà l'endroit où elle allait passer 3 longues années... Elle soupira, puis s'avança et tourna la clé dans la serrure. Une fois à l'intérieur, elle fut ravie de constater que ces meubles étaient déjà en place et qu'elle n'avait plus qu'à aménager son dressing. Louboutin, Jimmy Choo, Channel, Louis Vuitton, Marc Jacobs, Dolce & Gabbana... ECT... Elle n'était pas partie sans ressources. Et personne ne devait savoir qu'elle était boursière. Personne. Être pauvre, ce n'est pas quelque chose que l'on clame sur tous les toits, surtout quand on vient de là où elle venait. Et puis, "pauvre" n'était qu'un mot, un ordre d'idée, car certes elle n'était plus millionnaire, mais elle avait tout de même largement assez pour vivre aisément ces trois prochaines années. Elle déposa ses affaires et décida de s'occuper de son dressing le lendemain. Pour l'heure, elle connecta son ordinateur à ses sites préférés et commença à effectuer des recherches sur le campus. Elle ne trouva malheureusement que peu de choses. Plan B : aller rencontrer les étudiants. Son charisme naturelle et sa prestance l'aiderait pour ce plan là. Dès demain, elle irait à la rencontre des gens et essaierait de retenir un maximum d'informations. Pour l'heure, elle était fatiguée et décida donc de passer la soirée tranquillement, en solo. Elle appela son père un instant pour se plaindre, bien évidemment et lui dire qu'elle était malheureusement bien arrivée au campus. Elle reverrait ce dernier aux vacances. Une nouvelle vie était face à elle. Mais elle n'en éprouvait aucune peur. Elle allait prendre les choses en main comme toujours et s'assurer que tout ce qu'elle allait entreprendre serait couronné de succès. C'est donc avec détermination qu'elle vagua à ses occupations, attendant le lendemain avec une certaine impatience... Liam Scott... Ton pire cauchemar vient d'arriver sur le campus...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♣ Salon du petit studio   Lun 4 Avr - 20:31

  • Un mois entier s'était écoulé depuis l'agression. Un mois. Qu'est-ce qu'un mois dans une vie ? Pas grand chose on vous répondra au premier abord. Et pourtant. Un mois peut s'avérer être long, très long quand vous êtes enfermée dans une chambre d'hôpital. Un mois peut sembler interminable quand au fil des jours, vous vous rendez compte que personne ne vient, que la seule et unique personne capable de vous supporter est l'un de vos ex avec lequel vous avez renoué, que votre famille ne se déplace même pas pour savoir dans quel état vous êtes. Un mois peut paraitre insupportable. Un mois peut être terrible psychologiquement. Alors oui, un mois, ce n'est rien dans une vie. Et pourtant, parfois, ce mois peut être un véritable cauchemar sans fin.
    Elle avait énormément réfléchi pendant ce mois, sur beaucoup de choses. A quoi ressemblait vraiment sa vie ? A une existence banale auquel elle voulait apporter un brin de pouvoir. Elle était en quête d'un assouvissement personnel du surement à son histoire. Elle avait beau eu retourner la question dans tous les sens, elle n'arrivait pas à une conclusion satisfaisante : elle était incapable de s'attacher réellement émotionnelle ment à quelqu'un. La peur terrifiante de se confier, de compter sur quelqu'un d'autre qu'elle même, d'avoir à parler d'elle, n'avait fait que grandir au cours des années. Très tôt, son père lui avait appris qu'elle devait être froide, qu'elle devait taire ses vrais sentiments, qu'elle devait être le masque, vivre le masque. La vraie Julia était enfouie sous une montagne de faux semblants, de sourires ironiques, de vêtements de haute couture, de Louboutin étincelants. Depuis toute petite, elle se cachait. Principalement d'elle même. Le mensonge était devenu sa vie. Et, à présent elle en payait le prix.
    Elle n'expliquait pas le geste de Liam. Elle ne le comprenait pas. Jamais elle n'avait eu l'impression de le faire souffrir plus que nécessaire, et elle estimait qu'il lui rendait la pareille avec bravo. Cependant, elle revoyait sans cesse la scène où il lui coupait la joue avec ce morceau de verre et où avec sadisme il lui expliquait calmement et froidement qu'elle allait mourir. Il était si convaincant. Et elle était persuadée que, sans l'intervention de ce "Cage", elle ne serait plus de ce monde désormais. C'était angoissant. Elle avait sombré dans une dépression et n'arrivait pas à s'en remettre. Dormir la nuit était un calvaire, tous ses rêves se ponctuant en affreux cauchemars immondes où le visage de Liam ricanait face à son agonie. Chaque fois qu'elle se retrouvait seule dans une pièce, elle se recroquevillait sur elle même, persuadée qu'il était là, tapis dans l'ombre, prêt à lui sauter dessus. Le traumatisme engendré ce soir là avait eu raison d'elle même et elle ne maitrisait plus rien. Les premières nuits, elle s'était réveillée en hurlant, persuadée être en sang, revivant le moment de l'agression. Peu à peu, avec le temps, elle se calma et apprit à comprendre cette douleur, à la reconnaitre et à vivre avec. Mais elle avait peur. Extrêmement peur. C'est pourquoi ce retour chez elle lui semblait quelque peu prématuré. Elle était en fauteuil roulant encore, ses tremblements d'effrois survenant par moments et la rendant incapable d'aucun geste. Certes, elle n'aimait pas l'hôpital, mais là bas, au moins il y avait des gens tous les jours, des médecins sexy qui venaient lui demander comment elle allait... Ici, chez elle, tout la renvoyait à sa solitude écrasante. Elle était mal. C'était un fait. Et ce long mois de calvaire n'était que la préface. La souffrance allait devenir sienne, faire partie d'elle à jamais.
    En plus ce ces problèmes de santé qui, physiquement étaient en général soignés, mais psychologiquement s'agrandissaient ; son avocat ne cessait de la harceler concernant cette affaire. heureusement, plusieurs fois, elle avait pu passer le relais à Tyler qui, grâce à sa classe légendaire, les avait envoyés dans les roses pour un temps. Cela lui avait permis de se reposer quelque peu de temps à autres. Les gens sont rustres, les gens ne font pas attention. Mais bien souvent, sous la surface, se cache un visage ...
    Et son visage à elle avait été défiguré... Pour toujours...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♣ Salon du petit studio   Sam 21 Mai - 17:42

Tyler était comment dire ...Assez frustrée de la tournure qu'avait pris la chose. Oui, il avait quitté l'hôpital en voyant que sa chérie allait bien, mais il n'avait pourtant pas eu de nouvelle par la suite. Connaissant Julia, c'était surement parce qu'il ne lui avait pas donné de nouvelle avant tout. Vous connaissez ces cercles vicieux infernaux ? Il avait cherché les raisons de l'agression de Julia et lorsqu'il avait compris que c'était une simple vengeance de la part de son demi-frère, il avait pris la simple décision d'attendre qu'il sorte de taule. Il s'étaient renseignés sur lui grâce à des contacts, des connaissances qu'il avait à New York. Et cela avait été assez concluant. Il avait loupé pas mal de cours mais il s'en foutait, maintenant qu'il savait quoi faire de ses informations. Il avait décider de passer rendre une petite visite à Julia. Ils venaient à peine de se remettre officiellement ensemble, de se retrouver simplement et naturellement, alors c'était pas le moment de laisser les vieux démons avoir raison d'eux. C'était parce qu'ils s'étaient éloignés petit à petit qu'ils s'étaient quittés, même si les raisons de cet éloignement avaient été diverses. Il prit un taxi pour faire les quelques blocks qui les séparaient et sortit de là avec un sourire radieux. Oui, comme pour se donner du courage. Il perdit cette expression en se rappelant du caractère de Julia. Il avait abusé sur ce coup-là, la laisser seule pour sa réeducation. Il enfonça ses mains dans ses poches et avança jusqu'à la porte.

__ Toc Toc.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♣ Salon du petit studio   Sam 21 Mai - 18:23

Elle ne recevait jamais de visites. Mais du genre jamais, jamais. Ni de sa famille, ni de ses amis imaginaires car inexistants. Il fallait bien dire les choses, elle était en général seule. Bon, elle avait reprit les cours mais à domicile, ayant trop peur d'aller au Lycée, même si Liam était en taule. En fait, elle ne voulait pas croiser les regards des quelques abrutis qui la regardaient avec pitié. Sa rééducation était fini, elle allait mieux, même si se terrer chez soi et ne voir personne n'aide pas vraiment. Alors quand elle entendit sonner elle fronça les sourcils... Heu ouais... De qui ? De quoi ? En plus elle était pas convenable là. Elle enfila très rapidement un t-shirt ample pour camoufler son débardeur Hello Kitty et elle alla ouvrir la porte sans conviction. Elle fut surprise de voir Tyler devant la porte et ne masqua pas vraiment cela. Elle lui sourit, puis fronça les sourcils... Après tout ce temps il ne venait que maintenant ! Même si elle était contente de le voir, elle avait toujours un sale caractère. Elle reprit rapidement un visage froid et le toisa avant de lui claquer la porte au nez ! Et bam ! Voilà, très bien. Elle commença à retourner dans le salon, un brin énervée... Se demandant si elle avait eu raison de le traiter ainsi alors qu'au fond elle l'aimait et tout ce qu'elle voulait c'était être dans ses bras. Mais il n'avait pas donné de news et quel culot de se pointer comme ça, genre la vie est belle. Ralala...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ♣ Salon du petit studio   

Revenir en haut Aller en bas
 

♣ Salon du petit studio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le petit salon
» petit salon occupé
» 2ieme salon normand de la figurine
» Studio Phocéen
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTY :: RP-