un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .


 

 Hollow Ville (partie publique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28
AuteurMessage
avatar
MESSAGES : 1008

Votre Personnage
GROUPE :: Delta
DON :: Aucun
MOI::

MessageSujet: Re: Hollow Ville (partie publique)   Lun 22 Nov - 14:22

Moéra sourit en jubilant à l’avance à l’idée de tenir en mains des objets qui avaient été peint par sa mère ou même fabriqué par son frère.
Trop fort, elle voulait pouvoir être proche de Ian et tout connaitre de lui, d’ailleurs, elle avait été étonné d’apprendre qu’il avait été élevé dans une ferme, il a l’air tellement citadin tout de même, faut dire qu’il a eut le temps d’évoluer dans les grandes villes, vu son grand âge… oO.
Quand Ian confirma le fait qu’elle pourrait être la fille d’une agente secret, elle pouffa de rire.

Et tu n’a encore rien vu … quand je décide de pousser les investigations… je suis une championne pour découvrir les secrets, alors fait bien gaffe a toi…

Elle le jaugea du regard, comme pour le prévenir qu’il n’avait pas intérêt à lui cacher des choses, sinon tôt ou tard, elle découvrirait le truc.
Devant le gros chêne Moéra senti le regard de Ian dans son dos, essayant de voir ce qu’elle était en train de graver, elle se retourna et lui fit un grand sourire, lui dévoilant toute ses dents, genre elle était trop fière d’elle, mais l’affolement la gagna, à l’idée que l’arbre qui symbolise leur amour ne tombe, d’ailleurs elle décida, là sur le champs de venir rendre visite a leur arbre au moins un fois par mois, histoire d’être sur que rien ne lui arrive…. Vaut mieux être prudente avec se genre de chose.
A la réaction de Ian, elle se figea et le regarda en clignant des yeux.

Mais non, ce n’est pas un arbre…. C’est notre arbre maintenant !
Et je ne panique pas ! ok…. C’est pas mon genre.


Elle toussota et écarquilla les yeux à la réaction de son homme, quand il grava "choux d’amour "sur ZE cabane , c’est qu’elle en avait presque les bras qui lui en tombais quoi, il venait d’écrire son nom a elle, enfin son surnom, sur LEURS cabane a eux !...
Wouaw quoi, trop la classe en fait.
Elle s’approcha de la cabane, fit un bisou sur ses doigts, qu’elle posa ensuite sur l’entaille toute fraiche que Ian venait de faire, ce n’était pas grand-chose, mais ça lui fit chaud au cœur tout de même.
D’ailleurs elle fit un bisou tout doux sur la joue de Ian pour le remercier en silence.

Elle fronça les sourcils quand il lui demanda de rentrer, pourquoi était-il si presser et puis si il devait faire pipi, il pouvait aussi bien le faire derrière un buisson non, c’était un homme après tout…
De plus Ian avait vraiment l’air songeur, soucieux de quelque chose.
Qu’est ce qu’il pouvait bien lui cacher encore?
Moéra fronça les sourcils mais avança tout de même sur le chemin qui menait vers la voiture, sans se retourner elle demanda a Ian.

Qu’est ce qu’il y a ?
Pourquoi tu a l’air si presser tout a coup ?
Tu as un rendez-vous ?
Et elle est ridicule cette excuse du « je dois faire pipi » t’es un mec ou pas.?


Elle continua de marcher jusqu'à la voiture et s’installa du côté passager, faillit s’assoir sur l’Iphone de Ian qu’elle prit en main avant de s’installer sur le siège.
D’abord, elle se dis qu’elle allait peut-être bien regarder, parce qu’il avait reçu un message, mais elle se ravisa, ce son des choses qui ne se font pas, et puis elle avait eut sa dose de "surprises" en fouillant aujourd’hui, donc, elle attendit qu’il soit a son tour installer derrière le volant pour lui tendre son portable et lui dire d’une voie de répondeur.

VOUS AVEZ UN MESSAGE.

_________________

❝ TOYBOY & MISSPLACARD ❞
Comme si quelqu'un qui a dépassé l'âge de dix ans pouvait croire qu'on peut subjuguer d'un sourire (si gentil et si chaleureux fût-il) toutes les agressions de l'existence, tout maîtriser quand le bras puissant de l'imprévu vient s'abattre sur vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 3468
LOCALISATION : Avec Poto a faire 1 conneries ou 2
TU FAIS QUOI ? : Je suis avocat et car je suis le fils de mon père je tiens un bowling.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose. Rapidité. Force xD
MOI:: Bavard, con, alcolo, fou de son pick up etc

MessageSujet: Re: Hollow Ville (partie publique)   Lun 22 Nov - 14:51


  • Il déglutis avec difficulté quand elle dit qu'elle pourrait poussée ses investigation et tout découvrir. une sueur froide lui coula dans le dos et lui mord jusqu'au os, pas bon du tout sa, mais pas du tout tiens. Bon no stress, elle va retourner la maison de Hollow et alors ya rien, enfin si , elle pètera une crise de jalousie sur ses ex voilà tout, sa il n'y peut rien, le grenier et plein a craquer , depuis le temps qu'il disent qu'il doivent tout viré, mais faire le trie piouff pas envie, ils sont flemmard comme pas possible, bref il ne se fais pas de soucis nah aucun !!! Ensuite il fut attendrit sur ce qu'elle disais là, leurs arbres, ici ? ses la maison de son enfance mais il n'on pas de souvenir, sauf celui qu'il créer a l'instant, mouais en même temps, ce jour et important, elle a appris tellement plus sur lui, il espère qu'elle le fera rentré dans son univers a elle aussi, il veut savoir comment elle etais jeune, ouais il veut tout savoir, ne pas tomber des nue s'il appendre un truc de al bouche d'un autre, de Cage en l'occurrence vue qu'il a accès a ses pensée.

    Ok ces notre arbre, celui on as graver nos noms, cet arbres sera la encore dans très longtemps j'en suis persuader.


    Il lui sourit et al voit déjà appeler pour savoir si l'arbre est encore debout, et a chacun de nos visite la voire venir donner de l'eau a "notre" arbre, ses tout elle !! il adore en plus, une autre il l'aurait regardais bizarre mais pas elle, bon ses un chouille chelou, mais ses tout ses trucs chelou qu'il aime chez elle,, qui la rend différente et si parfait a ses yeux. Après qu'il es grave sur le bois user de la cabane le petit surnom qu'il aime tant la nommé, il la regarde poser ses doigts dessus et l'embrasser sur la joue, ses tout mimi son geste, il se dit qu'elle es ému, tant mieux c'était le but, elle n'est pas n'importe qui donc ces normal qu'elle es son nom ici.
    Marchant vers la voiture elle lui demande ce qu'il y a , il déglutis de nouveau, "putin arrête d'être comme sa Mer*e" se dit-il en lui même, il hausse les épaule et lui lance un petit regard.

    Y a rien, qu'est-ce tu veut qu'il y est, un rendez- vous, je le vit là !!

    il se retourne sur elle les sourcils froncé, les mains sur sa taille

    Il me semble que tu la bien "vue" que je suis un "homme" non ?
    Si ma mère était de ce monde elle me tuerai de pisser sur ses buissons !!


    En plus ces vrai, ses même pas un mensonge , ils rejoignent ensuite la voiture il prend place derrière le volant et la elle lui tend son Iphone " Vous avez un message " lui dit-elle, sa le fige sur place, il lui prend le phone du bout des doigt lui disant un petit "merci" en l'observant , on voit le début du message, elle a vue ou pas ?, il pose un regard sur l'écran, il es heureu de pas avoir enregistré le numéro, il le tourne un chouille de façon a ceux qu'elle voit rien, il failli avoir un attaque et pas affolé du tout il tape sur toutes les touches et range le phoen sans même répondre, bien planquer dans sa poche arrière sa va le gêner pour conduire il c'en fou, il lui sourit

    Aller on rentre !!!!

    Il quitte la ferme et prend la direction de la maison des potos, il met la musique et monte un petit peu le son, en se concentrant sur la route, il y a des tas de chevreuil il voudrait pas c'en prendre un , sa bousille les voiture, puis Moéra n'aimera pas que j'en tue un, enfin il crois, ses quoi son animal préféré d'ailleurs ? on en a tous un !! faudrait qu'il fasse un questionnaire sa pourrait marrent même. il finissent pas arrivée a la maison, il se gare et lui prend la main, puis non il passe un bras sur s taille posant un baiser sur sa joue puis son cou, ahh sa va mieux des bisous sa lui manque là !!

    Tu a soif ? va t'installer je vais aller voir a la cave

    il la laisse sur le seuil de la porte il passe par le salon style il pose son manteau et embarque son Pc portable avec discretos et il file vers la cave !!!

_________________
If this is love, I want it. Poto & potette.
LE POTO D'AMOUR, LE CANON IL LA DESIRE NORMAL QUOI, & LE MEILLEUR LE PLUS BEAUby lizzou.


la raleuse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1008

Votre Personnage
GROUPE :: Delta
DON :: Aucun
MOI::

MessageSujet: Re: Hollow Ville (partie publique)   Lun 22 Nov - 15:56

Moéra le regarde avec un petit sourire conquis quand Ian lui répond que le rendez-vous il le vivait à l’instant.
arquant les sourcil quand elle le vois, les mains sur les hanches lui disant qu’elle avait du bien remarquer qu’il était un homme et oui, c’est sur que ça elle l’avait vu…oO

Elle recommença à marcher souriant de plus belle, secouant la tête de droite a gauche, comme pour dire, celui la alors, il en manque pas une tiens.
Arriver dans la voiture elle lui tend le portable et à la réaction de Ian, c’est limite si elle regrette de ne pas avoir lu ce message… il lui cachait belle et bien quelque chose, elle décida d’être sur la défensive et d’observer à la loupe tout les fais et gestes de son homme afin de peut-être trouver ce qui pouvait bien le rendre soucieux et mystérieux.
En route vers la maison, Moéra se met à chanter à nouveau avec la radio, c’est qu’en fait, quand elle est heureuse, elle chante a tout va et là pour le coup, elle est sur un petit nuage d’amour depuis qu’elle est avec Ian donc, madame chante tout le temps.
Bon ok, elle n’a pas la voix de Lara Fabien, mais elle s’en fout et puis si Ian l’aime vraiment, il aimera aussi sa voix, c’est ça l’amour, on aime tout de l’autre, même la plus ridicule des choses.
D’ailleurs emporter dans son élan, elle se met aussi a faire une petite chorée sur le siège passager.
Ben oui, la musique c’est que ça vous transporte et sans vous en rendre compte vous dansez comme des idiots peut importe l’endroit et l’heure.
Moéra donna un petit coup de coude à Ian et lui cria entre deux couplets

Aller Mon amour, déride toi et chante avec moi mon cœur !
N’ai pas peur de toute façon la musique est forte, je ne t’entendrais pas…





Arriver à la maison, elle sort de la voiture et rejoint Ian qui la serre par la taille et lui fais un baisé, haa qu’est ce qu’elle aime quand il lui fait des bisous…

Mais arriver sur le pas de la porte, il a l’air d’être très presser de se rendre a la cave. et même pas aux toilettes, étrange... hum hum.
Moéra n'eu même pas le temps de lui dire qu’en fait elle n’a pas vraiment soif…
qu'elle le regarde déja partir vers la cave, elle hausse les sourcils, ce dis qu’elle le suivrait bien en mode furtif, mais n'en fait rien, il a peut-être besoin d’un peu d’intimité, après tout ils ne sont pas obliger de toujours tout se dire.
Elle se dirige vers le salon, allume la télé et se dis qu’elle se ferait bien une partie de playstation, elle jette un coup d’œil aux jeux….

Hoooo coool, call of duty,

Elle adore les jeux de guerre, prend un coussin, qu’elle installe par terre devant la télé, attrape une manette s'assois sur le coussin en tailleur et commence à jouer. D’abord en silence mais très vite elle est emporter par le jeux et commence à lancer des insultes à son bonhomme dans l’écran.



_________________

❝ TOYBOY & MISSPLACARD ❞
Comme si quelqu'un qui a dépassé l'âge de dix ans pouvait croire qu'on peut subjuguer d'un sourire (si gentil et si chaleureux fût-il) toutes les agressions de l'existence, tout maîtriser quand le bras puissant de l'imprévu vient s'abattre sur vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 3468
LOCALISATION : Avec Poto a faire 1 conneries ou 2
TU FAIS QUOI ? : Je suis avocat et car je suis le fils de mon père je tiens un bowling.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose. Rapidité. Force xD
MOI:: Bavard, con, alcolo, fou de son pick up etc

MessageSujet: Re: Hollow Ville (partie publique)   Lun 22 Nov - 17:21

  • La radio beugler des tas de chansons, là un mythique tout de même, Moéra avait l'air d'apprécier , vue comme elle chantais sa faisait plaisir de voir une tel bonne humeur, aucune technique de chant mais quand le coeur y met sa vaut tout le reste, sa voix rester sa voix, celle qu'il aime a entendre tout le temps, sans pouvoir sans passer. Il rit quand elle lui propose de chantais aussi, il n'a pas peur du tout, il la technique mais ses super méga vieux tiens, alalala sa mère et tout ses court, il sais même coudre, bon mal mais il sais, s'il y repense, il es le pire de ses enfants. Il pose un regard sur Moéra qui danse littéralement sur le siège, Il sourit et mêle sa voix a la sienne jouant les faux ténor, ridicule, il n'aurait pas fait carrière assurément , puis la chanson et belle donc il y met surtout son cœur, en lui lançant de petit regard langoureux , mais étrange aussi car il dois chanter, vérifier la route et tenter de séduire sa jolie chou, il en est gauche, la voiture zigzague, il le fait même exprès du coup aller hop comme un slalome de ouff il s'éclate la a faire le mariolle , en même temps cette caisse elle roule toutes seule ses un vrai bonheur .

    Je ne te chanterai pas la sérénade, par respect pour tes oreilles mon amour a moi !!

    Arrivais a la maison il a filer presque tout droit vers la cave, refermant la porte en haut et en bas il s'adosse a celle ci s'accroupissant il pose le Pc sur ses genoux, ouvrant très vite ses mails, il passe le pub , les mails de gonzesse, d'ou elle on eut son mail en plus, putin va falloir qu'il changent encore d'adresse il le sent bien. bon c'est pas le moment de pensais a cela il ouvre un mail et le lis un main sur la bouche il réfléchis ( dan ^^) il range le mail dans son dossier spécial , ouvre les autres s'arrête sur un et peste limite putin c'est pas possible, il sort son iphone tend d'abord l'oreille et entend faiblement Moéra jouer a la play, la play ?? elle joue ?? c'est bon ca !!! il appel quelqu'un et il échange un bref discours mais limite énerver, il raccroche agacé putin pas possible , autre amils, il claque son Pc trop énerver, , il remonte et en oublie même le sang, zut, il sourit a Moéra pose el Pc éteint sur la table et redescend et revient vite avec ce qu'il faut , il les met a température et tout cela dans "une" tasse qu'il pose sur la table basse

    Chou !! heuuu, j'ai. ouais c'est ca, j'ai un soucis, pas grand chose mais ses la folie, C'est Caleb!! il ses fourré dans le pétrin, vais l'aider heuu _____ je sais tu sais quoi je t'envoie un texto et on se rejoint, mercredi ou jeudi le temps que je finisse hein on fais cela, je te laisse la voiture vais prendre une des caisse dans le garage , m'en veut pas de te laisser hein


    Il lui retire la manette des mains et la relève, il sais qu'il n'est pas cool de lui faire cela, de la planter la, il es con en plus, on dirais un mort vivant , il es trop "sérieux" ? presque.Il c'en veut mis pas le choix, il dosi y aller, il dois y aller oui , il lise sa joue et y pose un baiser puis lui fait dans le coup plein de BRRR BRRRrrrr pour la faire rigolait son rire et une douce mélodie pour lui, un havre de bien etre, il al sert d'un coup tout contre lui l'embrassant a pleine bouche et plus fougueusement qu'il l'aurait voulu, elle l'emporte, ses comme une peste fulgurante mais qui a des effet monstrueusement délicieux, et ses même dur alors qu'il al sert contre lui que ses main la tienne, que sa bouche l'embrasse que son corps la réclame, pour la serré plus fort encore il sait qu'il dois la relâcher et y aller, ses ce qu'il fit , mais se ne fut pas simple rien n'est simple, il la regarde droit dans les yeux, son regard si sombre si divin, comme une caresse qui l'enchante, sa chou, totalement cinglé, comme lui

    Sois sage Petit Ange !!

    il lui met une petite pichenette sur le bout du nez et a regret il recule récupère sa veste et son pc, trop important il lui sourit doucement et recule jusque l'entré il décroche une des clefs de Cage, faut vraiment qu'il se force a se racheter un Pick up, mais le sien lui manque trop il veut pas le remplacer XD Il lui envoie un baiser du bout des doigts et sort, une fois dehors porte close il souffle longuement comme pour se donner du courage, et file sortir la voiture du garage, il a pris la kamaro hé hé tant cas faire hein. cela fait il file droit devant lui pour quitter Hollow.


_________________
If this is love, I want it. Poto & potette.
LE POTO D'AMOUR, LE CANON IL LA DESIRE NORMAL QUOI, & LE MEILLEUR LE PLUS BEAUby lizzou.


la raleuse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1008

Votre Personnage
GROUPE :: Delta
DON :: Aucun
MOI::

MessageSujet: Re: Hollow Ville (partie publique)   Mar 23 Nov - 15:52

Moéra complètement dans son jeu, entend Ian revenir de la cave, elle se retourne et le vois lui faire un petit sourire tout bête. Puis il repart dans sa cave.
Elle leva les yeux au ciel et continua à jouer, il lui cachait des choses, la c’était clair et net !
Posant sa manette sur le sol, elle s’approcha de la porte de la cave, mais Ian sorti de la cuisine avec une tasse de sang…. Elle leva un regard interrogatif vers lui.

Une tasse ?

Relevant le regard vers son homme un sourcil arqué elle l’écoute avec attention.
Me disant pas un mot, mais sentit une vilaine colère lui monter sans rien laisse paraitre de son désaroi , après tout, elle ne pouvait pas s’interposer entre ses frères et lui.
Elle lui fit une sorte de petit sourire… enfin si on peut appeler ça comme.

Ouai, va-y…. je me débrouillerais.

Il l’enlace et elle hésite une fraction de seconde, bercée entre la colère et la compréhension.
Elle fini tout de même par enrouler ses bras autour de son homme qui l’embrassa avec fougue.
Est-ce que se baisé était annonciateur d’une mauvaise nouvelle ?
Lui rendant son baiser, n’y mettant pas autant d’intensité qu’a l’ordinaire, troublée par le départ précipité de son double, sa raison de vivre, son âme sœur…
Quand il se détacha d’elle, elle ne voulait pas desserrer ses bras, mais fini par le laisser partir.
Se forçant à sourire à la pichenette qu’il lui met sur le nez.

Mais je suis toujours sage, t’inquiète pas mon cœur.

Elle ne le regarde même pas partir, faisant mine de n’avoir pas vu le baisé qu’il lui envoyait.
Une fois la porte fermée, elle reprit sa manette et se déchaina avec son bonhomme, avant de lancer sa manette de l’autre côté de la pièce puis de shooter dans le coussin qui était à terre.
Elle monta à la vitesse vampirique et enfila un jean, un sweet à capuche pris ses affaire et descendit, attrapa les clés que lui avait laissé Ian, elle y posa un regard et repensa au moment ou il lui avait laissé alors qu’elle avait refusé à son amitié avec Edo pour rester près de lui, sans aucunes hésitations….
Alors que Ian n’avait pas hésité à partir rejoindre Caleb ou elle ne savait pas qui en fait.
Arrivé à la voiture, elle s’assit devant le volant ferma avec violence la portière, démarra la voiture en trombe et sorti du sentier pour rejoindre la route afin de partir à plus de 200 km/h vers le campus la musique a font.


_________________

❝ TOYBOY & MISSPLACARD ❞
Comme si quelqu'un qui a dépassé l'âge de dix ans pouvait croire qu'on peut subjuguer d'un sourire (si gentil et si chaleureux fût-il) toutes les agressions de l'existence, tout maîtriser quand le bras puissant de l'imprévu vient s'abattre sur vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: Hollow Ville (partie publique)   Lun 15 Oct - 23:03



Suite à sa petite mésaventure dans les airs, Cage - et il ne sait comment - s'en était sorti presque indemne. Des débris d'avions lui avait démonté le visage, se retrouvant avec des ouvertures de tout côté; Son ouïe en avait prit un sacré coup également, il n'entendait presque plus rien. Pour tout dire, il était mal en point.Il avait besoin de se réfugier, de se cacher, cette attaque improviste était bel et bien une menace dangereuse, et il savait de qui elle venait, par qui elle avait été organisé. Cage avait vu ce tatouage au poignée et cela lui avait sauté au visage. Cet enfoiré de Julien avait envoyé ses petits copains pour le détruire. Par le biais d'une relation qui habitait non loin de là où son corps eut atterrit, il sut se procurer une bagnole toute pourrie pour ainsi fuir l'endroit au plus vite. Il DEVAIT se casser au cas où Julien enverrait des éclaireurs qui tenteraient de retrouver son corps. Fils de pute, comme il avait la haine contre ce mec! Cage se promettait qu'il allait prendre chère, très chère et la torture qu'il lui infligera le mettra à genoux, le suppliant pour qu'il arrête. Il le jurait mais pour l'instant, il fallait sauver sa peau. Il roula donc en direction de Hollow, le lieu que personne ne connaissait mise à part Zoey et ses frères, des personnes de confiances qui ne dirait jamais où sa maison se trouve. Il l'espérait du moins car même si il savait que Julien était dans ce coup foireux, en était-il aussi sur pour Zoey ? Il se secoua la tête, c'était impossible. Même si Cage avait tendance à croire que le monde était contre lui, Zoey ne l'était pas, elle ne ferait pas une chose pareille au père de sa fille n'est ce pas ? Un petit doute persistait néanmoins dans sa tête mais il en aurait bientôt les réponses. Bordel! Ces potos lui manquaient, c'est maintenant qu'il avait besoin d'eux mais ils étaient partis eux aussi ... Lorsqu'il vit sa maison au loin, il ressentit un soulagement dans tout le corps, comme si c'était une bénédiction d'être enfin arriver chez lui, dans sa première maison, dans celle qui l'avait vu grandir. Il se gara à quelque mètre de la porte d'entrée, pour que personne sache qu'il serait dans la maison pendant un petit moment. Boitant légèrement, il passa par les jardins et dénicha une clé sous un pot de fleur. Il ouvrit la porte de la cuisine et cette odeur ... La respirer lui faisait presque mal tellement elle lui rappelait des souvenirs. il sentit le mimosa, ses frères, Zoey .... Il referma la porte du pieds et il se posa sur un tabouret disposé dans la cuisine, autour d'un petit plan de travail familial. Le front contre le plan de travail, il resta là quelques minutes, se sentant presque en sécurité. Tout lui revint en mémoire, Zoey, le Jet, la descente aux enfers, déserter les lieux au plus vite ... Il fallait qu'il trouve un plan, vite ... Il ne laissera pas Zoey dans les bras de cet assassin, de ce mec qui avait certainement fait du chantage pour qu'elle reste avec lui. D'habitude si pessimiste, il recouvra des forces venu de nul part. Son bébé, il allait la retrouver, qu'importe le prix qu'il allait devoir payer.

Durant le premier mois ...

Cage avait prit soin de se faire discret dans sa maison de Hollow. Il ne sortait que pour aller à l'épicerie, s'acheter deux trois bricoles pour la maison, se nourrir de sang et a côté de cela, une salle informatique avait vu le jour. Ses contacts les plus audacieux étaient réunis en réseaux protégé, il avait chopé des hackers les plus renommés pour tenter de pirater un système ... Et les trouvailles qu'il en fit, engendra une colère aveuglante chez lui. Des meurtres, des coups foireux, des missions suicides ... Des cas qui ressortaient dignement de la mafia, des cas qui mettaient tout les jours Zoey en danger. Il travaillait sur ses projets 24/24 heures, 7/7 jours ... Put*in mais il hallucinait. Il avait toutes les cartes en mains pour le descendre. Les plans d'une planque étaient accrochés sur son mur, indiquant de milles et une manière les façons avec lesquels il allait pouvoir s'introduire dans la petite entreprise de Giovanni et de Julien. Les bâtards! Il allait tout faire sauter. Cage ... On est sur une piste. Tu crois pouvoir te déplacer dans les 24 heure ? Cage souriait, il adorait reprendre les choses en mains et faire régner la peur ... Bien sûr mon poulet. Dis moi tout. Il lui conta alors que des bonhommes à Julien seraient en mission près de chez lui, à une quarantaine de kilomètres. Pas de soucis, il les butterait comme il avait fait avec les 15 autres des dernières semaines ... Et c'est sans précipitation, avec une attitude pire que décontractée que Cage s'arma pour préparer cette mission, qui allait lui rendre la journée bien plus belle qui le pensait. Tout son mois se déroula de la sorte mais la date qui était accrochée sur son mur, en évidence était cette date de mariage, qui allait voir le jour ... Il gardait le meilleur pour la fin et se serait une fin tragique.

Au cours du deuxième mois et fin.


Pour la sécurité de Zoey, il ne s'était pas montré, il ne s'était pas fait sentir mais le manque ainsi que le vide qu'elle provoquait en lui devenait un enfer. Tout les soirs, il se demandait comment elle allait, ce qu'elle faisait, si elle pensait encore à lui. C'était égoïste comme pensée mais il la pensé. Elle qui avait dit qu'elle voulait passer l'éternité avec lui, qu'elle ferait tout pour qu'il le fasse. Il pouvait lui aussi s'octroyer ce genre de pensée non ? Il but un coup à sa bouteille, fumant son joint tranquillement dans son fauteuil, dans le noir et il s'apprêtait à faire son rituel. Il se leva et s'arma jusqu'au dent. Aujourd'hui, Julien partait en pseudo voyage d'affaire. A plusieurs reprises, il avait eut l'occasion de le buter mais il préférait profiter de ses absences en allant voir Zoey, dormir paisiblement dans son lit. ELle était si belle et c'était si horrible de la regarder sans pouvoir la toucher. Il avait remit une mèche de ses cheveux, une nuit où le vent de sa fenêtre ouverte avait balayé ses cheveux sur son visage. Il n'avait pas put s'en empêcher mais il du partir, vite, elle s'était réveillée en murmurant son prénom Ce soir, il retournait la voir et il s'abreuverait de son image comme un Élixir de vie, une branche de survie à laquelle il se retenait depuis maintenant plus d'un mois. Il partit, à pieds. Prendre sa voiture était risqué et courir façon vampirique pendant une heure ne lui faisait pas peur, cela lui faisait même du bien ...La lumière de sa chambre était allumée et dés qu'elle s'éteignit, il attendit. Une heure, deux heures, son sommeil était agitée et dés qu'il entendit son souffle s'apaisé, il pénétra dans la maison et plus particulièrement dans sa chambre. Il s'asseya à ses côtés, il souriait. Comment un homme pouvait faire du mal à une telle femme ? Elle était si exceptionnelle ... C'était là, son habitude préférée, loin de ses ordinateurs et des coups qu'il préparait à la descente de Julien. Il en avait besoin et directement après, il alla dans la chambre de Nana et lui fit un chut du doigt, quand elle se réveilla. Oui, elle était au courant pour son papa, il lui avait raconté un gros mensonge et il espérait qu'elle le croyait. Il savait que sa fille était futée et il savait aussi ce qu'elle pensait de Julien. Il avait envie de la kidnappée, de l'emmener loin d'ici, de cette maison sans chaleur. Il lui murmura un "prends soin de ta maman mon bébé" et il l'embrassa sur le front avant de partir.

Les jours pouvaient défilés et il était toujours aux aguets de Zoey. Il la voyait partout où elle pouvait se rendre, ce qu'elle faisait en journée. Son habitude était devenue une drogue qu'il n'arrivait pas à surmonter. Il se mettait en danger et pire, il la mettait elle en danger. Mais elle était à lui What a Face , pas à Julien. Il avait une mission personnelle à accomplir et il comptait bien la finir mais ... Mais quelque chose clochait chez lui, il avait soudainement perdu cette envie de foutre en l'air le Julien. Non pas qu'il n'en avait pas envie, c'est juste que son besoin de voir Zoey était plus pressant, plus vital ... Il se demanda même si sa vengeance n'était pas une perte de temps mais l'autre connard devait croire qu'il était mort. Les jours fusèrent et cela en devait presque impossible pour Cage, le besoin viscéral de la voir lui nouait le ventre et il avait surtout besoin de lui dire à quel point il allait la sortir de là, de cet enfer.

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hollow Ville (partie publique)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hollow Ville (partie publique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 28 sur 28Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28

 Sujets similaires

-
» Procès - Partie Public
» [Rubis/Saphir] Partie 3 : Rosyères ~ Clémenti-Ville
» Que dire d'être Noir dans la « république » de Pétion-Ville ? RACISME : HAÏTI
» [Inscriptions partie 136] Le XIXème siècle : la lutte pour la République.
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTY :: RP-