un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .


 

 Nico & Liv ~ Rien ne renforce plus l'amitié qu'un ennemi commun.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MESSAGES : 140
LOCALISATION : Là où il y a du vert.
TU FAIS QUOI ? : Je suis Empathe ...

MessageSujet: Nico & Liv ~ Rien ne renforce plus l'amitié qu'un ennemi commun.   Lun 3 Mar - 22:26


Rien ne renforce plus l'amitié qu'un ennemi commun.
Ft. Nico & Liv

Alors qu'elle se trouvait dans les locaux d'entraînement du gouvernement Américain, Liv s'entraînait corps et âme contre une grande brute assoiffée de rendre la douleur. C'était cela son quotidien, se battre et encore et toujours, contre des personnes qui avaient été réduites à ne plus jamais rien ressentir. Ils avaient tenté de faire la même chose avec elle et ils pensaient tous avoir accomplit ce but, il y a quelques années. Sa première mission avait été de « tuer », simplement, afin de vérifier si elle avait le sang froid nécessaire pour devenir une bonne petite bête qui serait à leur service. Contre son grès, elle l'avait fait car si il y a une chose qu'elle n'oubliera jamais, c'était la vengeance qui marquait sa vie. Michael vint la quémander en duel et elle accepta l'invitation avec un énorme sourire. En sueur et légèrement fatiguée de tout ce qu'elle venait de donner, elle se mit en position et attendit que le premier coup soit donné. Mais son adrénaline montante fut rapidement étouffée. Son chef venait d'entrer dans ce lieux sacré pour les êtres qu'ils étaient, accompagné d'un homme au regard froid, glacial. Elle tendit les oreilles tout en combattant son « ami » et chopa des bribes de mots à la volée. C'était ça être une métamorphe, avoir des capacités sure développées et les utiliser à bon escient quand il le fallait. « Curtis sera au gala de charité des Arwen dans deux jours. Il lui faut un maximum de protection. Son garde m'a dit que des menaces de mort lui avait été proféré au beau milieu d'une de ses conférences. » Liv n'écouta plus et donna le coup de grâce à ce bon Michael qui sombra dans les pommes. « Je me casse » dit-elle. Et sur ses mots, elle se rendit dans sa chambre et prépara un sac avec quelques vêtements. Elle venait de se donner une mission personnelle, qu'elle n'était pas prête de rater.

Deux jours plus tard ...

Le gala accueillait de nombreuses célébrités ainsi qu'un bon tas de politiciens entourés de leur sécurité. La maison décorée était immense et bien sûr, un petit tapis rouge avait été posé juste à l'entrée. Liv leva les yeux au ciel, trouvant cette mascarade purement tape à l'oeil. Une banderole était suspendue au-dessus d'une grande double porte : « Make A Wish ». C'était mignon mais quand on pensait que la moitié des personnes présentes étaient des pédophiles bien cachés par des liasses de billets, cela lui donnait juste envie de vomir.

Habillée de façon élégante, elle passa la porte et arriva devant une personne qui prenait les cartons d'invitation avec une gentillesse écœurante et surtout très hypocrites.

_ Maddy Stanford.

L'homme chercha sur la liste et cocha une petite croix à côté de son prénom.

_ Passez une agréable soirée Mademoiselle Stanford.

Elle hocha la tête simplement et un pieds mis en territoire inconnu, elle scruta les horizons, un étrange sourire aux lèvres.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 408
LOCALISATION : Palm Bay
TU FAIS QUOI ? : Porte-Parole d'Arwen Industries

Votre Personnage
GROUPE :: Fire burning
DON :: Pouvoir des Ombres
MOI:: Le mystère est attractif, la parole sa plus puissante alliée...

MessageSujet: Re: Nico & Liv ~ Rien ne renforce plus l'amitié qu'un ennemi commun.   Mer 5 Mar - 22:01

Rien ne renforce plus l'amitié qu'un ennemi commun


Liv & Nicolas





C'était une soirée monotone qui s'annonçait, Nicolas avait du accompagner son père à New York pour un gala de charité qu'il avait organisé afin de promouvoir le et de faire un peu de publicité au nom de Arwen. Bien qu'en réalité il s'agissait surtout d'essayer de faire des affaires avec un certain nombre d'invités prestigieux. Son père se moquait guère de cela, en récoltant des fonds il aidait des humains qui avaient besoin d'argent et d'aide, oui et alors? Nicolas savait parfaitement que son père n'était nullement motivé par un sentiment généreux, car après tout il n'en avait que faire des humains. On ne peut pas vraiment dire que Nicolas soit très heureux de suivre son père à ce gala, mais en tant que Porte-Parole du groupe et surtout futur héritier, il se devait d'y aller. Après tout l'intérêt familial primait avant l'intérêt personnel, parce qu'il est vrai que Nicolas aurait plutôt préféré faire autre chose plutôt que d'aller serrer les mains d'un certain nombre d'hypocrites qui tentaient de se faire bien voir, ou d'ennemis qu'il devait faire semblant d'apprécier pour une nuit. Mais Nicolas voyait le bon côté des choses, il était à New York, et bien qu'il avait déjà été à de très multiples reprises dans cette belle ville, y aller le rendait toujours enthousiaste puisqu'il y avait beaucoup de choses à faire, notamment...s'amuser avec les paparazzis. Il n'y avait pas un métier qu'il détestait autant que celui là, ces derniers aimaient bien le coller à chaque fois qu'il allait à New York, ce dans l'espoir d'en savoir plus sur l'héritier Arwen. Malheureusement pour eux, il les repérait tout le temps et s'amusait à les effrayer avec son pouvoir dans un coin discret avant de leur faire un petit lavage de cerveau en leur faisant oublier tout ce qu'il c'était passé. Et oui, il ne fallait pas suivre un Arwen, surveiller un Arwen c'est risquer la mort, d'ailleurs si c'était son père qu'ils tentaient de suivre, c'était le sort qui leur était directement réservé à ces fouineurs.

Son père avait organisé la soirée dans une maison qu'il avait loué, parce qu'il était hors de question pour lui d'organiser un gala de charité avec autant d'humains pourris jusqu'au cœur dans l'une de ses résidences. Nicolas n'était pas très content d'être là, et cela le faisait soupirer, mais il fit tout pour paraître très content d'être là. Il devait parler avec tout un tas de monde, rire aux blagues franchement pas drôle de certains de ses hôtes, parler affaire avec des investisseurs, bref l'ennui allait être au rendez-vous. Son père qui le connaissait bien, finit par le rejoindre au bout d'un moment et lui glissa discrètement.

"Regarde moi tout ces humains répugnants, la seule chose qu'ils ont comme pouvoir c'est leur amour de l'argent, la seule chose qu'ils veulent c'est nous séduire pour essayer de nous influencer. C'est pour ça qu'il ne nous faut pas nous mélanger à eux, ils n'ont aucune valeurs. Ils seraient prêts à vendre leur famille pour le peu de pouvoir qu'ils ont. Si nous le voulions nous les écraserions tous d'une seule pensée."

Nicolas sourit à ce que disait son père, car il était vrai que si le Arwen avait en partie adoptés le mode de vie des humains, tout ce qu'ils faisaient ils le faisaient dans l'intérêt familial, la richesse oui, le pouvoir, l'influence oui, mais pour la famille. Pour pouvoir resté caché sans personne pour venir les embêter parce qu'ils étaient des sorciers. Ceci dit, Nicolas se demandait quelques-fois pourquoi avec leurs puissants pouvoirs, ils se contentaient de cela, ils pourraient faire bien plus, ils pourraient dominer ce pays tout entier si ils le voulaient.

"Ces gens insupportent. "Bonjour Nicolas comment allez-vous? Oh vous savez je voulais vous dire que je vous trouve merveilleux comme porte parole!" Tu parles d'hypocrites."

Son père le regarda, lui sourit à son tour et lui répondit.

"C'est en sympathisant avec ces gens là que nous pouvons protéger notre famille de l'humanité. Si ils savaient que nous avions des pouvoirs, ils tenteraient soit de nous tuer un par un, soit de faire des expériences sur nous. Les humains sont faibles, mais ingénieux lorsqu'ils prennent conscience de ce qu'ils affrontent. Surtout de nos jours. A ton avis, pourquoi tant de nos frères et de nos sœurs sont allé au buché alors que l'humanité n'était rien il y a quelques siècles? Garder nos pouvoirs pour nous est la meilleure solution pour protéger la famille."

Nicolas qui savait que son père avait raison, lui demanda néanmoins.

Dis moi, toi qui est celui qui maîtrise le plus notre don, toi qui est l'un des sorciers les plus puissants de ce monde...pense-tu que tu pourrait agrandir cette puissance?"

Son père semblait visiblement comprendre de quoi il parlait et cela le ravissait.

"Les Ombres sont bien plus puissantes que ce que je sais d'elles, je n'en maîtrise qu'une partie, et j'ignore si je pourrais me servir de leur véritable puissance, je ne suis plus tout jeune maintenant. Si quelqu'un peut découvrir la vraie puissance des Ombres, c'est bien toi. Si je t'ai entraîné avec ton frère depuis tout jeune pour maîtriser les Ombres, c'est parce que c'est lorsque l'on est jeune que l'on arrive à découvrir les limites de son esprit. Une fois découvertes, l'on devient sage."

Son père, partit après cette petite phrase puisqu'il avait aperçu le Ministre de la Défense et qu'il allait sans doute lui parler contrat. Nicolas lui prit un verre et partit en quête d'une éventuelle personne intéressante dans tout ce beau monde. Il vit alors une femme arriver, elle souriait, et étrangement Nicolas avait un bon pressentiment lorsqu'il vit la jeune femme, quelque chose l'intriguait, pour lui il y avait quelque chose qui la distinguait de toutes les personnes présentes dans la pièce. Alors, il se décida à aller la saluer.

Je vous souhaite la bienvenue, je suis Nicolas Arwen, le fils de Leroy Arwen. Je me demande bien ce qu'une dame aussi distinguée vient faire dans un lieu aussi lugubre."

Nicolas lui souriait, et il ne savait pas pourquoi il avait d'un coup décidé de dénigrer ouvertement devant l'un de ses invités, tout les autres. Parce que l'emploi du terme lugubre ne signifiait que ça, il n'avait pas la moindre envie d'être là en compagnie d'hypocrites assoiffés de chair fraîche, et si il trouvait quelqu'un qui partageait son avis, tant mieux. D'autant plus, qu'il y avait un certain nombre de personnes présentes qu'il détestait particulièrement et qu'il avait juste envie de remettre à leur place.



_________________

   
Nicolas A. Arwen
Les temps changent mais l'histoire se répète sans cesse...
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 140
LOCALISATION : Là où il y a du vert.
TU FAIS QUOI ? : Je suis Empathe ...

MessageSujet: Re: Nico & Liv ~ Rien ne renforce plus l'amitié qu'un ennemi commun.   Jeu 6 Mar - 18:50


Rien ne renforce plus l'amitié qu'un ennemi commun.
Ft. Nico & Liv

Son sourire était éblouissant, un sourire qui laissait présager une mécontente surprise pour l'une des personnes présentes. Elle le chercha des yeux d'ailleurs mais il n'était pas encore arrivé. Sa femme, elle, avait répondu présente, drapée d'une robe de soie rouge qui la mettait divinement en valeur. Et ce soir, pensa Liv, elle sera « veuve ». C'était certes sadique mais elle n'oubliait pas cette scène atroce qu'elle avait eu sous les yeux, il y a cela 6 ans. Ses parents morts gisant dans leur propre sang, son frère à moitié léopard, à moitié humain toutes griffes sorties, inerte sur le pas de leur maison dans les bois. Un véritable massacre. Ils n'avaient possédé aucune pitié lorsque ces gens inhumains avaient pris la vie de sa famille et Liv s'était jurée, d'en avoir aucune le jour où elle leur rendra ce qui leur avait infligé.

Ces soirées mondaines étaient toutes pareilles. Des canapés sur plateaux en argent, de jolies femmes coiffées de haut chignons, des hommes en costume de la valeur d'un loyer et bien évidemment, un petit groupe de musicien sur une estrade discrète. Il y avait aussi ses rires hauts perchés qui signifiaient : « je m'amuse, remarquer moi et n'oublie pas la photo qui me met à mon avantage ». Quel fantaisie. Ils pouvaient céder des chèques à plusieurs zéros, les signer devant les invités, ils ne faisaient pas, proprement dit un don, puisque tout ce qu'ils « offraient » à ses associations étaient déductibles des impôts. Quelle hypocrisie.

Seule au beau milieu de cette foule, elle guetta les différentes célébrités qui s'y trouvaient. Du premier coup d'oeil, elle vit les maîtres de cérémonie, les Arwen impeccablement habillé en cette occasion. Ils avaient ce visage neutre mais tout à la fois calculateur et Liv les suspectaient de manipulation aristocratique. Il suffisait de les observer discuter pour savoir qu'ils mijotaient facilement quelque chose. D'un pas léger et tout à la fois franc, elle se rendit là où il y avait les coupes de champagne. Un serveur lui en tendit une automatiquement et elle le remercia d'un hochement de tête. Ses yeux parcoururent l'endroit et elle remarqua des escaliers qui menaient au premier étage de cette immense demeure. C'était dans cette direction qu'elle devait prendre la fuite si les choses tournaient mal. Les plans encore étalés dans sa maison, elle avait étudié les moindres recoins et une chambre donnait sur une rue aux sentiers minuscules et très sombres. Une femme vint lui tenir compagnie, cherchant du bout des doigts un petit canapé aux crustacés.

_ Quelle magnifique soirée n'est-ce pas ? La famille Arwen aime mettre les petits plats dans les grands, dit-elle avec un petit air hautain qui frôlait la critique à plein nez.

Liv l'observa et comprit rapidement que c'était la commère de service, celle qui aimait lancer les rumeurs les plus folles. À quoi voyait-elle cela ? À sa façon d'attendre sa réponse, impatiente. Liv but lentement une gorgée de son verre offert et haussa une épaule.

_ Pas étonnant, il paraîtrait que le président Obama est l'invité surprise de la soirée. Ils sont très complices et font beaucoup d'affaires ensemble vous savez. La semaine dernière, Lady Gaga a fait un concert en leur faveur. Mais ... Liv se rapprocha de la femme pour lui murmurer à l'oreille : Vous ne saviez pas que le fils Arwen avait une relation secrète avec la chanteuse ?

La femme resta béate, son petit toast à mi chemin de sa bouche.

_ Vous êtes sérieuse ?

_ Il n'y a pas plus sérieuse que moi. Je travaille pour l'un des plus grands magazines people d'Amérique. C'est en grande partie pour cette raison que je suis ici, pour savoir si il va aller la retrouver en cachette ...

Prise d'euphorie, la jeune femme partit en faisant les grands yeux, retrouvant ses « copines » pour partager ce nouveau secret. Liv se mit à rire et regarda le barman qui souriait à son tour. Il savait ce qu'elle venait de faire et s'en amusait tout autant qu'elle jusqu'à ce qu'elle sentit une présence déterminée venir vers elle. Et lorsqu'elle se retourna, elle se retrouva face à face avec monsieur boucle d'or. Elle le scruta sans honte avant de s'étonner du mot « lugubre » qu'il prononça avec un certain dégoût. Vacillant légèrement sur elle-même, lui montrant qu'elle remarquait ce qu'il voulait dire, elle le fixa de son regard interrogateur.

_ Lugubre ? Quelle ironie de la part du fils de l'organisateur, répondit-elle avec un fin sourire. Elle lui tendit la main : « Maddy Stanford, ravie de faire votre connaissance. Je suppose que vous êtes ici par obligation et non par plaisir ? » Elle ne répondit pas à sa question, du "pourquoi" de sa présence. Au moins il en savait, au mieux c'était.

Son sourire était un tantinet plus sincère. Liv ne comprenait pas ce « monde » de richesse. Elle avait jadis vécut dans les bois, entourée de verdure et d'humain-animaux. Son retour à la pseudo civilisation fut extrêmement difficile, surtout qu'elle s'était promise de ne plus jamais retourner dans des forêts ou des bois. Elle n'avait donc pas le choix de devenir une femme de la société. Néanmoins, elle pouvait comprendre ce que cela signifiait d'être l'enfant d'un père dominant. Son papa était chef de meute et le comportement a adopté en présence des semblables était toujours limité.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nico & Liv ~ Rien ne renforce plus l'amitié qu'un ennemi commun.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nico & Liv ~ Rien ne renforce plus l'amitié qu'un ennemi commun.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» Rien pour écrire à sa mère...
» Plus rien, ni personne. (libre)


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTY :: RP-