un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .


 

 Le sport est libérateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Le sport est libérateur   Dim 2 Mar - 23:48

Les écouteurs accrochés aux oreilles, du Cats on Tree en boucle, le vent chaud de Floride sur les tempes, une belle vue sur la mer… Que demander de mieux pour faire un jogging nocturne ? Pas grand chose. L’horaire était idéal, il était un peu plus de 22 heures, et il n’y avait plus personne en bord de plage à ce moment ; les gens se trouvaient sois dans le centre, soit carrément au bord de l’eau, souvent en amoureux. En attendant, Ryu se trouvait seul à courir et cela lui allait à la perfection. Depuis qu’il jouait au Football Américain, il avait l’habitude de se faire arrêter dans la rue. Pas que cela le dérange réellement, mais quand il faisait son sport solo, il ne fallait pas le couper dans son élan…

Ryu avait réellement besoin de prendre l’air en plus. Ces derniers jours avaient été quelque peu mouvementés. Mais d’une certaine manière, il l’avait cherché ; il faisait plusieurs heures sup’ dans le but de s’acheter un Mac, il y avait aussi ses entrainements, et enfin ses sorties de fin de semaine, auxquelles il ne voulait pas échapper. D’une certaine manière, s’alcooliser, s’amuser et danser faisait parti de ses petits plaisirs dont il ne pouvait se passer. Le sexe souvent obtenu à la fin de soirée était la cerise sur le gâteau de sa semaine. Mine de rien, même si cela paraissait mouvementé, ça restait quand même une routine, dont il ne se lassait pas.

Mais au final, chacune de ses activités n’étaient jamais faites en solo. Et il s’accordait bien à lui-même ses petits moments. Cela lui permettait de faire le point. Mais au final, il se disait que sa vie lui convenait parfaitement, bien que ses parents lui manquaient. Mais si tout allait bien, ils allaient venir pour les prochaines vacances. La dernière fois qu’il les avait vus, c’était pour la remise des diplômes. Et à vrai dire, c’est lui qui avait fait le voyage jusqu’à Tokyo. Mais actuellement ses finances ne lui permettait plus de faire un tel voyage, et cela l’arrangeait : le climat de Palm Bay lui convenait beaucoup mieux.

Mais il y avait bien une préoccupation principale en ce moment, dont Ryu n’arrivait pas à se déroger. Si seulement il n’avait pas ça, sa vie serait presque parfaite. Mais non, voilà, il en était maintenant sûr, il était bel et bien un Métamorphe. C’est à dire qu’il pouvait se transformer en animal, et pas n’importe lequel, mais un Paon. Après quelques recherches sur le sujet, il avait découvert qu’il n’était pas le seul… Mais cela lui semblait totalement fou et il avait du mal à y croire. Alors des fois, il se disait que s’il était un simple humain, cela lui paraîtrait encore plus incroyable et improbable. En attendant, il ne maitrisait pas totalement son pouvoir. Sa transformation, qui maintenant était complète à chaque fois, ne se manifestait seulement quand des fortes émotions prenaient le dessus, et à chaque fois il en tirait des souvenirs assez flous. Pourtant, il était sûr qu’il pourrait en tirer quelque chose de bon, comme pouvoir bondir encore plus au football.

Ca y est. Il avait l’esprit embrouillé. Son jogging avait pourtant très bien commencé. Il fit une pause s’assoyant sur un muret. Il sortit de son petit sac une canette de RedBull. Apparemment, ça donnerait des ailes. Voyez vous ça, Ryu n’a plus vraiment besoin de ça pour en avoir. Il soupira un bon coup et se tourna vers l’océan. Il n’avait plus envie de courir. Dire qu’avant ça, il n’était pas du genre à se prendre la tête, et agissait en prenant la décision la plus rapide. Sauf que cette fois, il n’avait pas de propositions de décisions devant lui.

La lune était belle ce soir. Il s’étonna d’en être apaisé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 3468
LOCALISATION : Avec Poto a faire 1 conneries ou 2
TU FAIS QUOI ? : Je suis avocat et car je suis le fils de mon père je tiens un bowling.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose. Rapidité. Force xD
MOI:: Bavard, con, alcolo, fou de son pick up etc

MessageSujet: Re: Le sport est libérateur   Mer 12 Mar - 7:13

Putin mais qu'est-ce qu'il fou là courir comme un taré en pleine nuit ? La réponse est tout trouvée, tout évidente, il s'ennuie dans sa baraque vide, même l'odeur de sa femme disparaît, il commence en avoir ras-le-bol de son absence, bien sûr pour elle aussi cela ne doit pas être facile et elle doit se languir de lui, LOGIQUE ! Elle doit se languir de lui ouais non mais elle ne va pas en plus de son absence s'éclater ! Bon sa suffit demain il monte dans un avion, il en vole un même s'il le faut, ouais c'est même mieux un petit jet super rapide il atterrit sur le toit et il va la chercher de gré ou de force il la bâillonne'il le faut et l’enferme dans un placard du jet, a cette seule pensée un sourire lui fend le visage ! Un placard ! Toute leur histoire commence comme ça par un placard où il la enfermait car elle venait de débarquer dans son appart en hurlant qu'il faisait trop de bruit !
Depuis il ne peut pas s’empêcher de sourire devant ce mot ou devant n'importe quel placard !

C'est pour cette raison qu'il court dans la nuit douce qui apporte un peu de fraîcheur après une autre journée de grand soleil ! Il n'y a pas grand monde au loin il distingue des couples qui profitent de la fraîcheur en amoureux qu'ils aillent aux diables ! ils ont pas honte d'exposer leurs joies alors que lui est tout seul ! Pff le voilà de mauvais poil aie aie ! Il devrait alors voir Cage et l'emmerder une bonne bagarre sa lui ferait du bien surtout avec son poto d'amour !
Il court sur un bon rythme, un rythme humain il parle, car pour lui là il se traîne, mais il n'a pas envie de vitesse cette nuit ! Il n'a pas trop soif d'ailleurs, il se laisse dépérir ma parole putin chou revient fait chier l'amour, aux chiots l'amour ! Il s'arrête les mains sur les genoux, Mer*e il est à bout de souffle à il est beau le vampire là qui cherche son souffle! Sous un lampadaire il redresse le visage une silhouette approché si c'est une fille pas de bol il en fera un goûter nocturne ! Il ne tue pas ses victimes ou rarement très rarement c'était quand la dernière fois ouala c'est loin trop loin après le mariage il lui semble !
La silhouette approche si c'est une fille Eurk vachement baraquer la meuf XD
Aucun doute c'est un mec, tant pis pour le goûter ! cette nuit s'annoncerait-elle mal . Il broie du noir le petit fox, une chose qui ne lui ressemble pas, toujours le smile, toujours la patate, toujours positif, ouais c'est ça, sa femme va rentrer il va boire le sang du mac baraqué il va rentrer taper Cage et il ira dormir une fois que les blessures auront guéri, voilà un programme du tonnerre XD

_________________
If this is love, I want it. Poto & potette.
LE POTO D'AMOUR, LE CANON IL LA DESIRE NORMAL QUOI, & LE MEILLEUR LE PLUS BEAUby lizzou.


la raleuse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le sport est libérateur   Mer 12 Mar - 11:45

Il fallait recommencer à courir. Si les pauses étaient trop longues, les muscles allaient se refroidir, et c’était le meilleur moyen pour se claquer. De plus, Ryu devait absolument se sortir de la tête les histoires de Métamorphe qu’il avait dans la tête. Mais malgré les bonnes foulées qu’il retrouvait peu à peu, il n’arrivait pas à penser à autre chose. Il fallait se trouver une distraction dans sa course très rapidement sinon il allait complètement bousiller son moment tranquille de la semaine. Et en ne se concentrant pas sur sa course, il risquait de se prendre un poteau !

Mais une autre chose pouvait encore pouvait le perturber. Les garçons. A cause de ça aussi, il pouvait se prendre un poteau. Mon dieu ! Quel beau gosse. Il arrivait, il approchait de lui. Mais bon, parfait look hétéro. Pourtant, malgré la faible luminosité, celui qui arrivait semblait le regarder. Ryussei devait absolument attirer son attention avant que les deux hommes se croisent et que chacun reprenne son chemin de course. L’excuse qui lui venait en tête était de simuler un claquage, mais pour un coach sportif, ça faisait totalement amateur.

Il devait trouver la solution rapidement. Le jeune homme arrivait face à lui, et il en était certain, il le fixait. Et pas en regard saccadé, mais sans ciller ou bouger le regard. Pourtant, il était totalement hétéro, Ryu avait peu de doute sur ça. Tant pis Ryu devait absolument l’aborder, sans se rendre ridicule. Puis il fallait reconnaître qu’il avait faim ce soir, et finir la soirée en bonne compagnie était un bon programme, même si rien n’était gagné. Il décida donc d’accélérer les derniers pas, mimant un faux air paniqué, mais assuré.


« Si je peux me permettre, vous devriez faire une pause, et vous étirez correctement. Vos mollets sont tendus comme un string, vous risquez le claquage. »

Il regarda l’autre homme un instant pour être sûr que ça soit réellement un beau gosse de fou mais ne laissa pas répondre.

« Je suis coach sportif, je sais de quoi je parle. Je peux vous aider, même. »

Mmm le sport n’était-il pas pas quelque chose d’extrêmement sensuel? Ryu frissonnait déjà à l’idée de toucher l’homme pour lui montrer les bons mouvements.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le sport est libérateur   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le sport est libérateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» S’énerver, ça peut être libérateur.
» Générateur de signature V2
» Quel sport faite vous?
» Les dix commandements du libéralisme mondialisé . ERICQ PIERRE PAS LADAN !
» Libéralisation et production agricole : le riz en Haiti


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTY :: RP-