un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .


 

 Le Mambo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Le Mambo.   Dim 23 Fév - 1:24

Propriétaire : Zoey Silver

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: Le Mambo.   Dim 23 Fév - 10:47


Quand deux blessures se rencontrent elles se referment l'une sur l'autre.
Ft. Zoey & Cage   

Après une de ses innombrables courses, Cage était surexcité. C’était un peu comme gagné au lotto car oui, il y a toujours un prix à la clé lorsqu’il renverse son adversaire. En ce jour, il venait de choper la caisse du perdant ainsi qu’un bateau prénommé Mr Fortune. Un petit bateau de plaisance bien sympa qui manquait à la collection de Cage. Tout ce qui pouvait se déplacer, avion, moto, bateau, voitures, Cage en faisait une sacrée collection.
Sur le chemin de la Marina, Cage et Tj parlèrent de leurs exploits de la soirée. « de la bombe ! » était les mots qui se suspendaient à leurs lèvres et notre gagnant ne pouvait s’empêcher de sourire. Son adversaire, vampire comme lui, était un as du volant dans sa région et Cage s’était même imaginer perdant dans ses rues montagneuses qu’il connaissait que très peu. Mais les bon réflexes ne le perdait jamais ainsi qu’une bonne adrénaline qui le menait toujours à la victoire.
_ Un bar à Rhum ? Vient mon pote ! Je te paie un verre pour célébrer cette course.
Au loin, il vit un petit Beach Bar aux couleurs bien flagrantes ? Du jaune, du vert, du rouge, de l’orange, une mélange qui lui faisait mal aux yeux. Il s’étonna de n’y avoir jamais mis les pieds. Entre le garage, les courses et ses voyages éclairs sur Hollow, Cage avait oublié les lieux touristiques de sa ville. Certes, il en avait entendu parler de ce bar, surtout dans les journaux comme quoi de nombreux jeunes disparaissaient et ne revenaient jamais. C’était chelou.
_ Et après, on va à la Marina TJ avant que Paco ne revienne sur sa décision de me céder Mr Fortune.
Son pote lui claqua une bonne paume de main dans le dos et tous deux s’avancèrent vers le petit bar bondé. Des jeunes faisaient la fête, des balançoires étaient suspendues devant le comptoir. Des cocktails colorés garnissaient les tables. Et des sportifs étaient entrain de se taper des C*l sec à la pelle.
_ Deux Mojitos Mademoiselle ! cria Tj pendant que Cage regardait autour de lui, à l’affût du moindres soucis. Ses derniers jours, Palm Bay regorgeait de situation obscures et son petit doigt lui disait fort bien, qu’il était en plein cœur de soucis dont les simples humains ne s’imaginaient absolument pas.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Mambo.   Dim 23 Fév - 11:49

Only love can save your soul
w/ Cage




La journée fut longue, son oncle l'avait appelé pour lui dire que des choses étranges se passaient sur Palm Bay. Gardes l'oeil bien ouvert Zoey, il y 'a beaucoup de disparition suspecte ces derniers temps et tu le sais ... cette ville est infesté, mais fait surtout attention à toi La brune soufflait un peu, la chose seule chose qu'elle avait envie de faire, c'était de venger ses parents et pas s'éparpiller sur toute la population vampirique de ce monde. Cependant, elle savait, elle savait qu'il fallait protéger ces gens là qui ne savaient certainement pas ce qu'il se passait dans ce monde. Combien de chose nous cache-t-on. Beaucoup trop et pourtant, il suffirait d'en savoir un peu plus pour savoir se protéger ... Mais pas tous le monde est capable de faire face à la dure réalité. Il était l'heure pour elle de prendre son service, d'observer ces gens. C'était une chose qu'elle aimait faire observer, se faire sa propre idée de ce qu'ils pouvaient tous être les uns et les autres. Le rush de l'apéro était passé, tous le monde avait en main leur boisson, quand bien même un groupe de sportif n'avait de cesse de l'appeler. Verre sur verre, ils n'allaient certainement pas bien finir en fin de soirée et elle serait obligé de leur demander leur clés à tous, histoire de pas se retrouver avec un procès aux fesses pour non assistance à personne en danger ou une connerie dans le genre. Attrapant un bouquin sur les histoires antiques, la jeune femme hochait la tête quand on lui lancé une commande. Attrapant deux verres sans lâchait son livre, elle prenait le nécessaire pour faire deux mojitos. Un nouveau serveur fit tomber une bouteille et sans s'en rendre compte, elle la tenait entre ses mains. Les réflexes quand tu nous tiens, on dit merci qui ? Merci Giovanni. La formation qu'elle avait faite n'avait pas que des inconvénient, tout ses sens étaient en alerte à longueur de temps.  Posant finalement son bouquin en dessous du bar, sur une petite étagère. Posant les verres sur un plateau, elle rajoutait les feuilles de menthes, une rondelle de citron sur le côté et une paille.  Un sourire professionnel sur les lèvres, elle zigzaguait entre les gens qui dansait au rythme de la musique, telle une danseuse, plateau en l'air pour ne pas renverser la commande. L'agilité et l'équilibre étaient deux choses qu'elle avait pu développé aussi. Il fallait se mettre au même stade que les vampires, du moins essayer. Et voilà votre commande Messieurs , les meilleurs Mojitos qui puissent exister riait-elle avant de poser ses yeux sur cet homme aux allures ténébreuses, un sourcil arqué, elle fut un peu troublé. Cet homme, lui disait quelque chose. C'était une sensation étrange. Vous avez besoin d'autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: Le Mambo.   Dim 23 Fév - 12:14


Quand deux blessures se rencontrent elles se referment l'une sur l'autre.
Ft. Zoey & Cage   

L'ambiance devenait massive pour ses oreilles. Cela faisait un moment qu'il n'avait plus l'habitude des brouhaha en tous genre. Des voix qui hurlaient, des verres qui se cognaient, des mains qui claquaient sur les tables, des rires tous différents les uns des autres. C'était les aléas d'un vampire aux sens fins, en pleine société. Et après on dira de lui qu'il n'est pas sociable mais il a toute les raisons pour ne pas l'être. Deux hommes en face d'eux se poussèrent - amusés - mais Cage voyait bien que cela allait dégénérer.
_ Tu vas laisser le nom de monsieur Fortune au Bateau ? Sérieux Cage, qui peut être assez débile pour appeler un bateau comme ça ? Pourquoi pas Irma ? ça me fait penser à cette prof de biochimiste qui bosse à l'université. Piquante, belle, ...
TJ partit dans un nombre conséquent d'adjectif qualifiant la femme dont il est amoureux depuis des mois mais Cage ne l'écoutait pas. Il zappa complètement la présence de son ami, ses yeux rivés sur les moindres faits et gestes de ces abrutis qui se la jouaient à la dur. A deux reprises, il rattrapa de justesse des personnes qui se faisaient pousser et qui malencontreusement, tombaient presque sur lui. Il allait péter un plomb et leur dire d'arrêter leur connerie qui commençait à faire chier tout le monde.
_ On ira à Hawaï faire du surf. Faudra prévoir sur le bateau des rangements pour tes planches. Et de la crème solaire pour Irma parce qu'elle est rousse et les rousse, ça rougit fort au soleil.
Un plateau se posa devant leur nez et une voix féminine lui fit relever le regard. Le bruit disparut soudainement, entendant au loin TJ qui faisait des remerciements de taille à cette serveuse qui venait de leur apporter leurs boissons et pour qui Cage ne baissa pas le regard. Sans s'en rendre compte, il pencha son visage, observant ses traits qui lui paraissaient presque familier. à sa question, il était prêt à répondre quelque chose quand il entendit TJ le devancer.
_ Avez vous du fromage ou une assiette d'apéritif ? Je meurs de faim ...
Cage brisa le contact qu'il avait avec la serveuse et se tourna vers son ami qui se massait le ventre à ses mots mais une voix bien trop forte lui fit tourner le visage rapidement, des mèches dans les yeux. La serveuse, bien trop proche du groupe infernal, il la recula juste à temps avant de se prendre une chaise en pleine face Ôo.
_ Je crois que ça va dégénérer ...
Inconsciemment, il avait posé une main sur la hanche de la serveuse pour la maintenir à l'écart au cas où un danger la menacerait mais il la retira assez rapidement. Sa peau picotait et dès qu'il se rendit compte qu'elle était munie d'une panoplie de bijoux en argent, il l'enleva, lentement pour ne pas créer d’ambiguïté à sa faiblesse.

© Belzébuth

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Mambo.   Dim 23 Fév - 13:13

Only love can save your soul
w/ Cage




L'ambiance était électrique, c'était comme si l'atmosphère s'était réchauffé d'un coup ? Les mayas se seraient-il trompés ? La fin du monde c'est aujourd'hui ? Zoey regardait autour d'elle, le groupe de sportif faisait beaucoup de bruit, pour rien à dire vrai. Ils étaient tous saoul et si cela ne tenait qu'à elle. Elle les aurait déjà viré de l'endroit. C'était le genre de chose qu'elle détestait. Arrivant près de la table qu'elle devait servir, son regard se confronté à l'un de ses client. Un regard qu'elle semblait connaître, mais un regard qui l'accrochait aussi. Pourquoi la regardait-il comme ça ? Faisant un allé-retour entre les deux, elle terminait sa course dans celui de cet homme qui la fixait.   J'ai quelque chose sur le visage ?   dit-elle en frottant sa main d'abord contre son tablier puis contre sa joue. Cependant, elle ne se laissait pas perturber plus que ça, même si ce regard était des plus troublant , et profond.  Je vous apporte ça de suite, en plus on est en Happu Hour, tout est à moitié prix  aoutait-elle avec un petit sourire. Elle se retournait, son plateau en main prête à se rendre de l'autre côté du bar quand le groupe d'ami un peu trop saoul se mettait à se battre. Sérieusement ? C'était quoi leur délire. Une chaise volait et un homme se la prit en pleine tête. L'homme en question était celui au regard troublant. De gros yeux, elle se tournait vers lui, sans bouger de place pour savoir comme il allait, ce n'était pas rien tout de même, mais bien rapidement, il se levait pour la pousser , une main contre sa hanche. Baissant son regard sur cette main, elle le remontait rapidement vers cet homme Merci ... mais j'aurais pu me débrouiller toute seule la fierté quand tu nous tiens, elle n'était pas une Silver pour rien?  Je vais gérer ça dit-elle en se tournant vers le groupe infernal.  C'est fini pour vous ce soir, allez dehors dit-elle en attrapant les vestes des jeunes gens pour les leur tendre, le visage fermé. Un homme la poussait, la jeune femme le regardait surprise, mais rapidement elle lui attrapait le bras pour le mettre dans son dos. Ecoutes moi bien, c'est la dernière fois que tu mets les pieds aussi  Le jeune homme se débattait, alors que ses amis se moquait de lui . Se faire maîtriser par une femme, c'était la honte. Zoey le lâchait en remettant une mèche de cheveux derrière son oreille, son chignon s'était défait sous l'action. Elle se tournait vers l'homme qui l'avait aidé. Vous saignez,  venez j'ai une trousse derrière le bar mais c'était sans compter l'homme qu'elle venait de maîtriser qui la prit à parti lorsqu'elle allait vers le comptoir . Tu te prends pour qui espèce de petite conne ?! Le dos dans le feuillage, la jeune femme avait une branche qui lui venait dans la bouche qu'elle tentait de dégager en soufflant dessus.  C'est bon t'as fini ?! T'as fierté est remonté, tu t'es fais maîtriser par une femme, mon dieu ça doit être dur ! dit-elle avec une certaine arrogance, mais comment rester crédible quand on a des feuilles dans la bouche ? Mais fermes-là ! dit-il en devenant un peu plus agressif alors que la brune lui riait au nez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: Le Mambo.   Dim 23 Fév - 15:15


Quand deux blessures se rencontrent elles se referment l'une sur l'autre.
Ft. Zoey & Cage   

Sa question le dérouta légèrement et le rire de JT ne fit qu'amplifier le malaise qu'il venait de créer,à la fixer de cette manière.
_ Non, vous n'avez rien.
IL tenta vainement de dégager son regard de celui de la jeune serveuse mais cela lui était difficile. Où l'avait-il vu ? JT passa sa main devant le visage de Cage, il était dans un énorme bug le pauvre et la jeune femme devait le prendre pour un fou. Il se mit à sourire de façon courtoise, l'air de dire qu'il était un peu désolé de son comportement qu'il ne comprenait pas vraiment lui-même. Et revint à la réalité. Et heureusement d'ailleurs car la situation se mis à dégénérer. Pris de panique lorsqu'il vit la chaise volée dans leur direction, il se posa devant la jeune serveuse pour réceptionner le choc, la mettant à l'abris. Le tas de bois lui atterrit sur le visage mais il ne sentit strictement rien, juste une haine qui commençait à lui monter dans le sang. Serrant le poing, il se retourna vers la serveuse afin de vérifier si elle n'avait rien et encore une fois, elle le dérouta avec ses mots.
_ Si je ne vous avait pas ôter de votre place, vous auriez le visage défiguré, dit-il sérieusement dont tout son visage avait pris les traits de se sentiment. JT le regardait et sentait la tension de son ami augmentée.
_ Allé Cage,assied toi. C'est bon maintenant.
Il n'en fit rien car il resta aux aguets de ce que la serveuse s'apprêtait à faire. Elle maîtrisait le gros dur pendant que ses potes se foutaient ouvertement de sa gueule. Wouaw, c'est qu'elle savait y faire la petite serveuse qui devait peser 50 kg toute mouillée  Cool . Elle expulsa le type et se retourna vers lui. Il saignait ? Il passa une main sur son visage et vit du sang sur le bout de ses doigts. Mer*e. Comment allait-elle réagir quand elle verra que sa plaie se refermera aussi vite qu'elle était apparue ? Autant mettre un "pansement" qu'elle ne remarque rien. Prêt à la suivre, le mec maîtrisé revint à la charge et se fut la goutte d'eau pour Cage. D'une main ferme, il attrapa le type à la gorge alors qu'il venait de s'en prendre à wonder woman. Jt se mit à courir vers Cage afin qu'il le lâche mais sa nature avait pris le dessus, du moins, dans la force qu'il dégageait. Il serra l'endroit de son index et de son pouce.
_ Tu entends ce qu'elle t'a dit ? Casse toi d'ici avant que je ne te réduise en morceau, toi et ta bande de loser. Et il dit plus bas : Si tu touches encore une seule fois à un de ses cheveux, tu termineras 6 pieds sous terre et tu n'auras que des vers en guise de nourriture. Pigé ?
Le mec étouffait et devint presque bleu. Une main se posa sur son avant-bras.
_ Cage, laisse le partir maintenant. Il a compris.
Il le relâcha et la brute tomba au sol en toussant à plein poumon. Reprenant ses esprits, il se tourna vers la serveuse.
_ Vous n'avez rien ?
C'était la première fois depuis longtemps qu'il perdait son sang froid de cette façon mais s'en prendre à une femme, l'insulter et la toucher comme ce gros naze venait de le faire, Cage ne le tolérait absolument pas. JT cria haut et fort que tout était finit et que tout le monde pouvait retourner vaquer à leurs occupations. Il cria même "Tournée générale", sauf que lui n'avait pas un balle et que c'était Cage qui allait devoir régler la note -_-. Encore pour sa gueule tient. Les mains dans les poches, il regarda la serveuse, le calme étant revenu dans son comportement mais le regard observateur qu'elle lui jetait, ne lui signifiait rien de bon.

© Belzébuth

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Mambo.   Dim 23 Fév - 16:14

Only love can save your soul
w/ Cage




Cette façon qu'il avait de la regarder était étrange. Pour le coup, elle pensait avoir quelque chose sur le visage et elle fut bien heureuse qu'il ne se moque pas d'elle ouvertement, quoi que c'était tout aussi troublant et déplacé. Tandis qu'elle s'évertuer à frotter sa joue avec une certaine énergie, la jeune femme fut bien heureuse de ne rien avoir.  Je .. hum .. okay  dit-elle un peu troublé pour le coup. C'est pourquoi, elle décidait de tourner la tête vers son ami, tentant de faire abstraction de ce regard persistant. Tout se déroulait rapidement, les sportifs commençaient à se bagarrer, une chaise volait pour venir se fracasser contre le visage du grand brun. Zoey se retournait vers lui espérant qu'il n'est rien avant de se reprendre, sa fierté parlait, elle n'avait pas besoin qu'on l'aide. J'aurais pu me reculer toute seule aussi  dit-elle en posant une main sur sa hanche, dire merci lui écorchait la gorge. Elle avait toujours appris à se défendre seule puis cette sensation qu'elle avait avec lui était tellement étrange, il la perturbait tellement qu'elle n'avait pas envie d'en être dépendante. Son ami lui disait de s'asseoir, il ne faisait rien mais elle n'avait pas envie de se laisser plomber par ce qu'il venait de se passer. Elle allait lui montrer qu'elle pouvait se défendre elle même. C'est pourquoi , elle attrapait le bras du jeune homme, lui faisant une clé de bras. Une fois fait, elle se retournait vers le brun, un sourire sur le visage satisfaite Vous voyez, je peux me débrouiller toute seule le menton relevait, elle se détourner pour aller près du bar, histoire d'aller prendre les petits casse croute qu'avait demandé l'ami du brun et prendre la trousse de secours, ça n'avait pas l'air si grave que ça mais tout de même , il saignait. Mais l'instant d'après l'homme à qui elle avait fait une clé bras la plaquait contre l'arrière du bar, à l'abris des regards. Cette fois ci, elle le laissait faire, en lui riant à la tête, prête à en découdre après. Il avait beau être fort, elle avait la maîtrise des mouvements, puis elle avait un avantage, elle n'était pas saoul ... quoi que ses mains commençait sérieusement à lui faire mal. Mais encore une fois, son superman de la soirée venait à sa rescousse. Pourquoi diable s'évertuait-il à lui sauver la mise ? Cependant, elle fois ci, elle n'allait pas rechigner. Elle fut bien heureuse que se soit le cas. Surprise par tant de violence, elle posait sa main sur le bras du brun pour l'arrêter  Vous allez le tuer. STOOP dit-elle en tentant de le tirer vers elle. Mon dieu, cette force. Regardant l'autre homme tomber au sol, elle secouait la tête en le regardant avant de relever son visage vers cet homme.  Non ... Je ... je vais bien  dit-elle en secouant la tête, retirant une feuille de ses cheveux.  J'avais ... la situation en main .. enfin non pas vraiment... je .. merci dit-elle un peu plus doucement en toussant légèrement. Venez ... pour votre blessure dit-elle en lui attrapant le bras pour l'entrainer avec elle au comptoir, le faisant ensuite s'asseoir sur l'une des balançoire. Farfouillant derrière, elle cherchait la trousse de secours avant de revenir près de lui, devant la balançoire et à qui dois-je la prochaine tournée ?  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: Le Mambo.   Dim 23 Fév - 17:41


Quand deux blessures se rencontrent elles se referment l'une sur l'autre.
Ft. Zoey & Cage   

Elle lui tenait tête. Cage ne sous estimait pas la femme,absolument pas mais face à cet homme qui ne réfléchissait que très peu, il était évident qu'il devait intervenir surtout que cette chaise allait directement sur elle. Il posa ses mains sur les hanches, la regardant avec un sourcil relevé.
_ Vous ne l'aviez pas vu arrivé cette chaise et vous n'avez eu aucun geste pour vous protéger. Donc non, vous n'auriez pas pu vous reculer sans l'avoir sur votre visage.
C'était une femme avec du tempérament et cela s'est affirmé lorsqu'elle fit une prise à ce mec. Si poto avait été là, ils auraient mis les billets sur la table et fais le paris direct que c'était la demoiselle qui gagnait. Mais un homme bourré est synonyme de mec imprévisible et dans ce cas, ça poignarde toujours dans le dos. Elle le regarda avec ce petit sourire, prétendant qu'elle savait se débrouiller seule. Il ricana amèrement car oui, elle avait raison mais encore une fois, il du intervenir car l'homme manquait cruellement de délicatesse et de bon sens pour laisser en paix une jeune femme.
_ Vous avez à faire à un mec bourré. Il n'y a pas plus dangereux que ce genre de phénomène.
Et sur ces mots, il chopa le type avant qu'il ne déverse sa fierté bafouée sur elle. C'est vrai qu'il dépassait les bornes car il aurait suffit à Cage de le pousser un peu plus fort que d'habitude pour éloigner cet homme de l'endroit. Un coup de pouce et il était hors jeu mais il ne sait pourquoi, il avait besoin de lui faire du mal, lui faire payer ce qu'il venait de faire à la serveuse. TJ le regardait béat et tenta de le dissuader de tuer cet homme en plein public. Des cris de femme apeurée lui parvinrent mais une main, légère se posa sur son avant-bras. Il tourna le visage vers elle et dégagea le type de sa paume qui était encore blanche de toutes la force qu'il avait émise. Se tournant vers elle après avoir repris sa respiration, il lui demanda si tout allait bien et le visage de la jeune femme lui prédit qu'il n'avait pas bien agit.
_ Ok. Si vous allez bien, c'est le principal.
TJ regarda le type au sol et regarda Cage tout en secouant la tête. En vrai, il s'en foutait un peu d'avoir foutu le bordel, comme ça, ça démontrait clairement que personne ne devait le faire chier, à leur risque et péril. La brunette avoua qu'elle n'avait pas la situation en main et il haussa les épaules.
_ Faut pas me dire merci, c'était normal.
Elle lui attrapa le bras pour aller lui panser sa blessure et Cage serra la mâchoire à ce contact. Il ne supportait pas ça. Malgré tout, il n'en dit rien et alla se poser sur une balançoire -_-. C'était pas son truc et dès qu'il se posa, il se tint au fil qu'il le retenait. Pendant qu'elle fouillait à l'arrière du comptoir, il se posa convenablement et cala bien ses fesses sur la planche. Mais quelle idée de mettre des balançoires dans un bar ?!
_ Sérieusement, est-ce que les gens aiment vraiment se poser sur des balancelles pour boire des cocktails ?
Il regarda à ses pieds et vit des tâches au sol, tout partout. Tu m'étonnes, ça devait être difficile de picoler un verre sur une plaque mouvante ôO. Son visage se releva vers la serveuse, trousse de secours à la main.
_ Je peux le faire tout seul vous savez et la prochaine tournée, se sera pour moi car j'ai un ami qui pense que je suis millionnaires.
Il prit ce qu'elle avait entre les mains et tenta de se soigner tout seul.


© Belzébuth

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Mambo.   Lun 24 Fév - 22:37

Only love can save your soul
w/ Cage





C'était une discussion de sourd puisque bien entendu, elle voulait avoir raison, mais il semblerait que lui aussi. Jamais ils ne pourraient tomber sur un terrain d'entente apparemment. Peu d'instant après, celui qui avait été blessé dans sa fierté venait l'agresser derrière le bar. Surprise par cet aplomb mais aussi cette force, elle gardait le cap, mais surtout la tête haute. Lui riant au nez, elle le regardait tout de même dans le blanc des yeux pour voir de quoi il était capable mais aussi s'il était réellement dangereux. Rapidement, l'homme qui avait voulu tout à l'heure, arrivait à pas de loup pour la défendre à nouveau. C'était quoi cette habitude ? Elle pouvait se défendre toute seule .... quoi que non. En cet instant elle fut bien heureuse que ce beau brun soit là pour elle. Cependant, il allait le tuer, il devenait presque bleu, les jointures des mains de l'homme blanchissaient au fur et à mesure. Rapidement, la brune posait sa main sur son avant bras, ne sachant pas si c'était intelligent de le faire surtout dans un moment pareil mais il fallait qu'il arrête ! Il le fit à sa plus grande surprise. Se raclant la gorge, elle fit un pas en arrière, en croisant ses bras devant elle, satisfaite.  Je vois pas du tout ce que vous voulez dire, je ne vous ai jamais remercié dit-elle avec un petit sourire, bien sur qu'elle avait dit merci, mais si discrètement qu'elle avait pourtant jurer qu'il n'aurait pas pu l'entendre. Une fois que le calme était revenu, la brune entrainait le brun au bar, l'installant sur une balançoire. Bien sur que oui , c'est amusant, mai j'avoue que les premiers temps c'est pas facile pour tous le monde. ajoutait-elle en haussant une épaule alors qu'elle lui servait un verre avant de revenir vers lui avec la trousse. Elle avait tenté de savoir son prénom mais apparemment, il ne voulait pas lui dire puisqu'il n'avait pas saisie la perche. Pas de soucis monsieur le millionnaire dit-elle avec un petit sourire avant de se tourner vers son collègue pour lui faire part de la tournée général avant de revenir vers son superman pour l'aider, à croire qu'il n'était pas si doué que ça.  Vous êtes en train de vous mettre de la pommade dans le sourcil .... Laissez moi faire dit-elle en attrapant la pommade pour calmer les éventuelles bosse, mais avant, il fallait désinfecter la plaie.  Attention ça va piquer ... dit-elle en mettant le produit directement sur la plaie pour ensuite tapoter avec un morceau de coton. Rien de bien mal, la blessure semblait même être moins grande qu'auparavant.  Je pensais qu'elle était bien plus grosse que ça ... dit-elle un peu surprise pour finalement pouvoir mettre la pommade su bout de son index contre son front, puisque ce n'était pas ouvert et son doigt dérivait sans le vouloir sur le début de cette grande cicatrice qu'il avait  Ca serait indiscret si je vous demandais ce qu'il vous est arrivé ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: Le Mambo.   Lun 24 Fév - 23:04


Quand deux blessures se rencontrent elles se referment l'une sur l'autre.
Ft. Zoey & Cage   

Devant cette jeune femme qui osait lui dire qu'elle ne lui avait pas dit merci, Cage était prêt à lui répéter que oui, elle avait bien prononcé ses mots. Il se demandait d'ailleurs si elle n'était pas un peu folle mais quand il vit son sourire, il pu savoir alors qu'elle "riait", genre, elle faisait de l'humour. Cage acquiesça avec un petit sourire. C'est à dire qu'il n'a pas l'habitude de "rire" de telles situations avec des personnes qu'il ne connaît pas. Bref, tout ça pour dire qu'il n'a pas fait tilt tout de suite.  What a Face Champion le Cage. Il passa une main dans ses cheveux, signe d'embarras et se mit à lui sourire également. C'était bizarre comme situation, non ?  scratch Ils s'avancèrent vers le bar et il se posa sur une balançoire. Il lui avait demandé si les gens appréciaient et il l'écouta attentivement, prenant conscience de ses moindres mots. Je ne vois pas ce qui a d'amusant avec une balançoire,dit-il pour lui, en observant encore la chose. Lorsqu'elle revint vers lui, avec la trousse de secours en main, elle lui posa une question qui sous-entendait qu'il lui dise son prénom mais Cage ne se dévoilait pas si facilement que ça, surtout avec une serveuse qui se battait magnifiquement bien mais le terme millionnaire lui fit faire les gros yeux. Millionnaire? Wouaw, vous jugez vite les gens ...dit-il avec un petit sourire et en lui prenant la trousse de ses mains. Il tenta de se soigner tout seul mais sans miroir, il n'avait pas le doigt assez malin pour étendre la pommade sur sa blessure. Pourtant, il s'activait  Rolling Eyes mais la brunette revint à la charge et Cage serra un tantinet la mâchoire. Il n'aimait pas se faire dorloter mais il n'en dit rien. regardant devant lui et non le corps de la serveuse, il croisa les mains sur ses genoux pendant qu'elle le soignait. Lorsqu'elle lui dit que ça allait piquer, il haussa un sourcil. Elle le prenait pour qui ? Aiiiiie ! C'est quoi ce truc ?!Si Moéra avait été là, elle aurait souffler sur son bobo pour de suite atténuer les picotements. C'était un remède magique qui effaçait la douleur. Il ferma l'oeil  pirat et c'est le front plissé qu'il la laissa mettre la pommade sur sa blessures qui, en ce moment, était déjà presque refermée. Elle toucha sa cicatrice et il tourna son visage comme si il en avait presque honte. Il savait que ça le défigurait et Cage n'était pas fière de la porter, surtout qu'il ne savait pas comment il l'avait faite. Il haussa une épaule et tenta de croiser son regard : Une bagarre qui a mal tournée je présume.Cage essaya d'être convaincant mais il avait un mal fou pour le mensonge et souvent, cela se lisait sur son visage lorsqu'il était peu sûr de lui. Et vous, vous êtes nouvelles
sur Palm Bay non ?
Cage entendit la voix de TJ et vit son ami se faire de nouvelles connaissances. Il l'entendit dire qu'il était, fut une époque, le roi de la soûl ... Et Cage avait envie de se frapper le crâne.


© Belzébuth

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Mambo.   Sam 1 Mar - 15:21

Only love can save your soul
w/ Cage






Cet homme était assez étrange et avait l'air ... coincé du C*l ? C'est comme ça qu'on dit non. Elle se raclait la gorge à son regard, suite à ses propres mots. Elle avait bien trop de fierté pour dire merci, alors bien qu'elle l'ait fait d'une manière étouffé , elle l'avait tout de même fait et ne comptait pas le répéter. Le grand brun se posait sur une balançoire, bien sur que c'était amusant, c'est même ce qui faisait l'attraction du part, qui le rendait si particulier. Monsieur se la jouait encore rabat-joie. Fronçant un peu les sourcils, la brune posait ses mains sur le comptoir, un torchon sur l'épaule Dans ce cas vous avez dû louper votre enfance, c'est facile vous savez, vous n'avez qu'à plier vos jambes et les déplier en vous tenant aux cordes et quand vous serez arrivé à ce stade, peut être bien que vous lâcherez les cordes dit-elle avec un grand sourire, l'air enjoué sur le visage, bien que c'était ironique et qu'elle se moquait clairement de lui. Revenant rapidement avec la trousse de secours, elle posait une question qui n'était pas si innocente que ça. Elle avait envie de savoir son prénom, d'apprendre à connaître un peu plus cet homme qui lui paraissait si mystérieux. Cependant, elle n'eut pas la réponse qu'elle attendait  Je ne juge pas, j'ai juste écouté ce que vous m'aviez dit. Vous savez, c'est l'une des premières qualités pour être serveur dit-elle en attrapant le torchon qu'elle avait sur l'épaule pour faire une petite révérence en riant.  Laissez moi faire ... La belle italienne, arrivait près du jeune homme, attrapant le bout de coton imbibé d'alcool qu'il tenait entre ses mains pour tamponner doucement l'endroit. Du désinfectant.... moi qui pensiez que vous étiez le genre d'homme fort qui n'a peur de rien, à croire que j'ai trouvé la faille : le désinfectant. Je suis certaine que c'est encore mieux qu'une bombe lacrymogène Attrapant la petite bombe, elle la tenait près de son visage, faisant semblant d'appuyer sur le dessus pour se protéger avant de la poser rapidement sur le comptoir, se rappelant que cet homme n'avait ... aucun humour ! ( aa) Son regard fut attiré par la cicatrice que l'inconnu avait sur sa joue. Intrigué, elle laissait son index passer dessus , chose qui semblait gêner le bel homme. Peut être était-est-ce un peu trop intrusif .. surement.  Vous savez, on dit que les cicatrices sont comme une histoire ... Notre corps est un livre et chaque petite marque, chaque petite tâche ou cicatrice est une histoire. dit-elle en se pinçant les lèvres. Il est vrai ce genre de chose faisait clairement parti de nous. Je suis arrivée il y'a 2 semaines peut être 3 ... j'avais besoin de changer de vie et d'apprendre qui je suis et apparemment mes réponses sont ici alors je me suis dit qu'il était fin temps que je prenne le taureau par les cornes et que j'affronte les fantômes du passé  oh que oui elle avait besoin de les combattre, de les affronter et de leur faire payer. Et vous ? Parce que ... j'ai pas trouvé tellement de chose à faire ici si vous avez quelques adresses ça m'arrange  ajoutait-elle en roulant des yeux tout en mettant l'une de ses longues mèches brunes derrières son oreille Je devrais peut être sortir un peu plus mais ... je suis pas comme ça dit-elle en lui montrant toute l'agitation du bar, l'alcool qui coulait à flot, les gens qui dansait les uns contre les autres , les rires, les vomis ... tout ce qui faisait la jeunesse à dire vrai. Elle avait d'autre aspirations qui lui prenaient tout son temps libre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: Le Mambo.   Dim 2 Mar - 0:48


Quand deux blessures se rencontrent elles se referment l'une sur l'autre.
Ft. Zoey & Cage   

Lorsqu'elle lui parlait d'enfance loupée, Cage la regardait en souriant. Il ne comprenait pas comment les gens pouvaient parler sans savoir . Il la regarda intensément, se demandant qu'elle était la petite personne qu'elle dissimulait sous ses allures de femmes fortes. Certes, il avait constaté qu'elle l'était mais les bras ne faisaient pas le coeur. Il acquiesça doucement et haussa une épaule : Peut-être que je n'ai pas eu d'enfance et que je n'ai pas eu la possibilité que mes parents me paient une superbe balançoire comme certains enfants. Ou peut être, que tout simplement, je n'aime pas ces choses et que j'ai obligé mes parents à ne pas m'en acheter une. Allé savoir ce qui est vrai ou pas. Il avait vu ce petit sourire moqueur sur les lèvres et s'en amusa légèrement.  Par la suite, il pencha la tête ... Elle avait encore jugé trop vite lorsqu'elle dit de lui qu'il était un millionnaires. Décidément, l'approche n'était pas terrible entre ces deux là xD Ne pouvant se retenir de parler, Cage se retint de lui dire qu'elle avait encore "juger". Mais elle le lui rendit bien par sa riposte sauf que Cage ... C'était le goujat qui aimait avoir le dernier mot. « Et une tournée payée fais de moi un homme riche ? Ça se fait couramment vous savez et à ce que je sache, c'est la criiiise. » dit il en acquiesçant et en soupirant. Il attrapa le tissu pour éponger sa blessure mais elle fut plus rapide que lui. Il ne supportait pas qu'on le materne mais elle non plus, elle ne lâchait pas prise. Et lorsqu'elle lui mis le désinfectant, cage sursauta et cria légèrement:face :. Il lui fit les grands yeux accusateurs de cette douleur qui venait de le surprendre. « Vous m'avez pris au dépourvu. C'est tout. Et puis, c'est sadique de prendre ce genre de désinfectant, vous savez qu'il y en a qui pique pas ? » Il la regarda avec des yeux encore brillants parce que oui, ça piquait fort. Il ne riait pas beaucoup le Cage mais elle donna le coup de grâce en parlant de sa cicatrice sur le visage, cette cicatrice totalement inconnue à ses souvenirs. Son regard se posa sur elle et il l'écouta. Ses yeux se plissèrent légèrement, il pencha la tête : vous en connaissez un morceau sur le passé. Je me demande sincèrement qu'elle est le vôtre. L'observation qui lui prodiguait était insistante, c'est vrai mais il n'en pouvait rien. L'argent qu'elle portait sur elle lui picotait les membres, c'était une torture d'être en sa compagnie mais il ne voulait pas partir, il se sentait « bien » avec cette femme qui lui donnait des impressions de déjà-vu. Elle lui conta son arrivée sur PB et Cage ouvrit la bouche, légèrement : les fantômes de votre passé ? Ici ? C'était curieux. Cage y résidait depuis des années. Je ne vous ai jamais vu sur ses lieux et j'habite ici depuis très longtemps. D'ailleurs, si vous recherchez quelqu'un, vous pouvez toujours m'en parler, je connais pratiquement tout le monde. Non pas que Cage se donnait des allures de VIP mais PB était petit et il avait de bonnes relations. Et comme demander, elle lui demanda quelques adresses. « Il n'y a pas grands choses à faire ici. Il y a un centre commercial, des bars sur la plage, un garage, une université et un phare laissé à l'abandon sur la plage . Mise à part ça, je vous conseillerai de quitter la ville pour voir beaucoup plus de choses. Il regarda le bar en même temps qu'elle et Cage non plus, ne se sentait pas à sa place. À cette heure ci, il était – normalement – dans son hamac à contempler le ciel pour s'endormir avec une couverture sur lui. ( et un bac de bière vide juste à ses côtés). Depuis peu, il était devenu casanier, depuis que Fox et Mo avait quitté PB. Cage avait comme un trou dans sa vie.  Vous terminez votre service à quelle heure ? Demanda-t-il. Pris d'une pulsion, il était prêt à lui montrer les petits coins jolis de l'endroit, prêt à rester seul ... Avec une humaine.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le Mambo.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Mambo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hillary Clinton serait une mambo
» Tanière du Guérisseur – Mambo
» ceremonie du bois caiman
» 2- Le vaudou pour les nuls
» Vodou haitien: consultation sur Internet


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTY :: RP-