un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .


 

 L'intérieur de Thurner.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
avatar
MESSAGES : 3468
LOCALISATION : Avec Poto a faire 1 conneries ou 2
TU FAIS QUOI ? : Je suis avocat et car je suis le fils de mon père je tiens un bowling.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose. Rapidité. Force xD
MOI:: Bavard, con, alcolo, fou de son pick up etc

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mar 14 Fév - 8:02

  • Sur son trottoir il regarde au travers de la grande baie ouverte, un camion étais passée et de nouveau le silence et de son ouïe développé que lui donne sa race d'immortel il entendait tout parfaitement de là ou il se trouvait, il devrait traversée et demander ce que c'été que ce gros bordel de tout les diable, que foutait Moéra ici, pourquoi elle avait agressée cette femme et surtout pourquoi elle ne peut pas lui en parlait a lui, sur ce dernier point il est blessée, il fait le boudeur, un enfant qui n'a pas le monopole de la plus jolie fille de sa classe de cp. En écoutant il appris que Moéra avait mordu Edo "bien fait" pensa t-il avec intérieurement un sourire immense, on ne se refait pas et Edo il ne le portera jamais dans son coeur, cs comme cela et pas autrement, il vit Cage agir bizarrement il la peut-etre repairé, non mais si c'était le cas il aurai de suite regardais vers lui! il devrait ouvrir son esprit de temps a autres cette espèces d’égoïste, oui égoïste, plus de paroles dans sa tête ou de liste comme il le faisait avant genre " pense au papier C*l et du triple épaisseur et aussi des cookies, merci poto d'amour" le truc qui se mari super bien ensemble quoi lol, ou des choses incompréhensible, mais tout est différent et à avec l’attitude de Moéra il craint la même chose et ça, ben sa lui fait mal ! il détourne une seconde son regard et soupire dans l'air glacial, ou il se pèle le C*l C*l il fini par descendre de son trottoir pour entamer la traverser de la route et les rejoindre, il ne compte pas rester a l'écart de tout cela, mais i se stop en plein milieux de la route pour le moment désert, froncant les sourcils a Cage qui le regardais et faisait la navette de lui a zoey, lui même tourna son regard vers zoey qu'il na pas vue depuis un petit moment eux qui étais (sencés) super proche, amis la vie et en mouvement, mais là il capte pas il reviens sur Cage en ouvrant la bouche abasourdit par l'accusation, il a fumer quoi le Cage , faut qu'il arrêter les chichon au poil de c*l de chameau sa lui monte au cerveau ' et sa rime en plus. Il remplis ses poumons d'air de rage, non mais il est con ou quoi là, il avança donc a nouveau avec la bête idée de lui écraser son poing en pleine figure, son poto, son frère, oser pensée qu'il serait capable LUI de faire cela avec ELLE ? mais il est pas bien et ca le blesse et l'enrage au plus haut point, Mais le coup fatal se fut Moéra qui dans une toutes petites voix , qui répété ce que Cage disait, elle avait eut un doute , elle avait un doute ? ouah, bon okey lui aussi quand il la découverte tout sourire enveloppé dans les couverture prêt de cage, mais lui bon dieu, il aurait ça quand ? il a un jumeaux maléfique peut-être un démon qui agirait a sa place ! mais bien sur.
    donc sans un bonjour qui serai inaproprièr vue les accusation il fixe Cage, l'air mauvais.

    Tu as quoi dans la cervelle, pour pensée un chose pareil, Zoey ces une amie, okey une amie, jamais je l'est touché, et les raisons je ne vait pas les citer car elle son évidente ! J'adore la confiance qui règne ici..

    Il posa un regard sur zoey en levant les yeux au ciel, comme s'il disait, tous des fada autour de nous, et bien sure lui aussi l’est pas mal, Il pose ensuite un regard sur oéra qui super ne le calcule même pas, elle arrive ici, pour voir Cage lui expliquer qu'elle ne va pas bien, ce faire mater par une Zoey obnubilé par les seins de sa femme, a choisir je me méfierai d'elles deux ensembles lool et maintenant Moera qui me calcule même pas et préfère admirer un calendrier avec des petit chien dans la neige lol il respire a fond agacé et il va droit sur elle avec un regard sur cage qui dit arrête moi et je mord GRRR il a soulever ses lèvres genre "attention chien méchant" il pose a plat sa main sur le calendrier et chercher le regard de moéra et bêtement il s'arrêter sur ses seins, ces un homme après tout, Hum ces pas le moment se dit-il en lui même pour faire redescendre la pression XD

    Ces a moi que tu dois parlait tu ne pense pas, ces quoi cette histoire tu mord les gens, bon Edo autant que tu veut hein, fait mal même, bref mais tu peut m'en parlé chou ! Qu'est-ce qui ce passe, tu ne t'es pas nourir a ce point que tu déraille et on dirait que ca te enfin on dirait une bimbo avec des seins en plastoc ( loooool vive les seins en plastoc XDD ) ahh met tout est trop chelou

    Il se frotte les oreilles car il a des bourdonnement dans les oreilles et cela depuis qu'il est rentré

    j'ai des bourdonnement dans les oreilles je crois jai une sorte de bestioles dans les oreilles qui se réveille sa me soule! BRef Toi Cage je retiens que d'un tu me fait pas confiance et deux que ma femme préfère te parlait plutôt ces moi alors on va régler cela entre homme comme avant, combat a mort ...De pouce !!

    Il retire sa petite femme du mur et du calendrier moche, Cage a des gouts vraiment chelou! il s'inquiète pour sa santé mental ! depuis quand il ne sais pas pris une cuite et ne sais pas pris des patates en pleine tronche et de devoir compter les dents qui vole et souffrir ensuite sur la repousse brutale de celle ci, ! visiblement depuis un sacré bout de temps il est en manque le poto. Un bras sur les épaules de Moéra il se stop il se recule d'elle et se rapproche il tourne son regard vers zoey puis cage et reviens sur Moera et il tend l'oreille et se recule

    hey mais attend c'est toi l'insecte au bour..do...nement.... hein !! HoOoOO Hooo
    ya un bourdonnement hoo


    dit-il en la pointant du doigts tel un fou furieux qui découvre qu'il a deux main et qu'il est heureux, il trébuche et tombe sur le c*l aie fit-il en redressant un regard sur Moéra, la détaillant de haut en bas en penchant la tête sur le coté comme un clebs


_________________
If this is love, I want it. Poto & potette.
LE POTO D'AMOUR, LE CANON IL LA DESIRE NORMAL QUOI, & LE MEILLEUR LE PLUS BEAUby lizzou.


la raleuse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mar 14 Fév - 9:58

Moéra était en proie à une crise d'hystérie et Cage, faisait les 4 coins de la pièce afin de percevoir d'où venait ce bruit. Il se demandait si il n'avait pas caché quelque chose - fut un temps - et qu'il en aurait oublié l'existence. Il parcourait les pièce, durant que les deux jeunes femmes parlaient encore et encore - ça n'arrêtent jamais se genre de spécimen de toute façon - et c'est quand Zoey exposa la paire de sein de Moéra que Cage se dressa pour voir Rolling Eyes , juste parce qu'il était curieux - qu'on s'entende bien - mais dés qu'il vit le regard de Zoey, il repartit dans la quête de se bruit sourd qui tapait à ses oreilles comme un marteau. c'était horrible et qui plus est, embêtant. Mais soudainement, lorsqu'il se rendit compte de ce que c'était - ce bruit si farfelu - il regarda Zoey avec une visage qui devint plus pâle que jamais, des yeux plus grands que des patates et il se mit à pointer Zoey, comme une chose qui le choquait, comme un monstre What a Face Il lui déblatéra tout ce qu'il soupçonnais, qu'elle était enceinte de Julien, or elle lui avait dit qu'elle n'avait rien fait avec lui. La confiance qui lui avait portait venait de tomber à néant - même si il était plus éprit de peur que de révélation soudaine - elle rétorqua de manière brutale, le remettant en place et il croisa ses bras sur son torse, en tentant de trouver une explication à tout ce qu'il se passait et quand il vit Poto sur le trottoir, il se retourna à nouveau vers Zoey, non mais PAS POSSIBLE quoi Rolling Eyes Non mais avec toi, je ne sais pas quoi à quoi m'attendre! genre t'arrive, tu m'annonces que tu vas te marier et qui me dit que maintenant, tu ne vas pas m'annoncer que t'attends un gosse non pas de l'autre fils de chien de Julien mais tout simplement de Poto! Mademoiselle Silver a envie de me pourrir la vie ? Ben c'est réussit! C'est là qu'il entendit les pensées de Moéra, qui se disait la même chose, que Ian était peut être rester à l'extérieur pour justement ATTENDRE d'annoncer LA nouvelle. Non mais il était dans une colère NOIRE le Cage, comme si une mouche l'avait piqué! et c'est là que Moéra partit vers un calendrier, Cage ne fit attention à rien, trop obnubilé par ce qu'il pensait jusqu'à ce que Zoey lui dise qu'elle avait eut ses règles ... Rolling Eyes La mine de Cage se mit à réfléchir, ouai c'était donc pas possible en fait ? Prenant conscience qu'il venait de faire tout un cinéma pour rien, Cage regarda Zoey, et il se gratta les cheveux parce qu'il venait de comprendre qu'il avait tout faux, mais ça venait de qui alors ? Du chat de Z ? What a Face Mais Poto fit son entrée et son esprit était tout feu tout flamme, une colère l'habitait lui aussi et quand il l'écouta parler de confiance et tout, Cage haussa les épaules et se dit qu'il venait de créer un beau bordel : Hum ... je sais, au fait, personne à soif ? Je vous sert quelque chose ? What a Face Cage alla donc dans la cuisine, un peu con pour le coup et en se rapprochant de Moéra, il comprit un tas de choses ... Le bourdonnement venait d'elle. Il releva son regard vers poto, affolé parce qu'il était partit - durant 3 mois - comment cela se faisait il qu'elle était enceinte ? What a Face Mais celui ci l'agressa encore et lui fit une crise de jalousie : Ben en même temps, je ne sais pas en qui on peut avoir confiance dans cette pièce, tout le monde ment, tout le monde se casse, tout le monde pète des plombs! Ouai, il se défendait comme il le pouvait hormis que c'était de lui qui parlait là, bref, il perdait le court de tout ce qui était entrain de se passer. Servant un verre de scotch, il en servit un pour poto et prépara son pouce xD Quand tu veux, mais ne viens pas te plaindre de ne pas pouvoir t'en servir pendant les prochaine 48 heure ... Il se mit en position "combat de pouce", il ne voulait pas affronter Zoey maintenant, il avait peur car il venait de l'accuser de quelque chose de totalement déplacer et il ne savait pas comment faire pour rattraper la chose. Mais au moment où Ian tomba sur le sol, Cage fronça les sourcils, et sentit son haleine pour le coup ... - Ouai non, c'est pas ça - et c'est quand il comprit que Ian venait de comprendre que Moéra était en fait .... ENCEINTE! que Cage - chamboulé- total, regarda poto au sol, Moéra qui s'acharnait sur le calendrier telle une hystérique qu'il eut un sourire choupinou. Il jeta un regard vers Zoey, gêné et se posa sur un tabouret dans sa cuisine : Bon ben ... Heu ... Félicitation ? Pour Cage , il ne pouvait y avoir d'autre papa que Ianou, il connaissait Moéra fidèle. Bref, c'était le bordel ... Pas facile tout ça. Si c'était ce qu'il pensait, Cage serait à nouveau tonton mais ne préféra rien dire pour le moment, juste qu'ils devaient peut être se retrouver un peu, en discuter ... Il partit doucement de la cuisine et tapa l'épaule poto au passage : " Je suis là si besoin ... " . En fait, il ne savait pas du tout comment réagir, c'était désespérer ce bébé pour eux, et il en était heureux pour eux mais c'était leur nouvelle à eux, et valait il mieux qu'ils en parlent ensemble avant de dire ouvertement " nous allons être parents!!!!" et c'est bien pour cela que Cage; se posa à côté de Zoey, les mains croisées sur ses genoux, avec une tête comme ça => Rolling Eyes



Joyeuse Saint valentin les filles

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mar 14 Fév - 22:03

Tandis que Zoey tentait de rassurer Moéra quant à ce qu’il venait de se passer, elle tenta de lui redonner le sourire comme elle le pu et quoi de mieux que des compliments ? Ce n’était pas des compliments en l’air hein , elle les penser vraiment soit … petite remarque sur la taille de la poitrine de Moéra qui avait augmenté et elle pencha la tête tout en les fixant l’air de se dire c’est pas normal . Un vampire n’est pas censé garder sa silhouette éternellement. Remboursé quoi ! Voyant de biais Cage lever la tête, elle se retourna vers lui et attrapa un coussin pour le lui lancer en pleine tête Tss >< Irrécupérable celui là. Toujours auprès de Moéra, en pleine conversation de fille, se fut un Cage accusateur qui se dressa devant elle , la pointant du doigts comme une malpropre. C’était le genre de chose que la brésilienne détestait par-dessus tout , qu’on la montre du doigt , qu’on montre les gens du doigt en général , c’était un manque de respect hallucinant .. Souvent signe d’accusation par la même occasion et en cet instant elle ne comprit pas pourquoi elle devait être « châtié » Arquant un sourcil, elle attendit qu’il dise de quoi il l’accusait et se fut le choc ! Mais apparemment le pire venait ensuite, elle le regarda droit dans les yeux, complétement déçus de son comportement « Comment tu peux dire ça Cage ? Oh tu savais pas encore que mon but dans la vie c’était de pourrir la tienne ! Tu sais quoi me parles pas. TA GUEULE ! » Ah non mais là c’était le pompon quoi , avec tout ce qu’ils s’étaient dit hier soir comment pouvait-il pensait une telle chose ? Comment pouvait-il osait même le penser… Se laissant tomber dans le canapé , même si l’envie de partir lui avait prit , elle se doutait bien que si elle n’était pas enceinte, c’était bien Moéra quoi que Cage… elle avait toujours su qu’il avait un côté féminin sur développé Rolling Eyes LA tornade Ian arriva dans la foulé et confirma ses dires.. Non mais Cage est la confiance sa fait 3 quoi. Cependant ce n’était pas les gestes exagéré de Ian qui l’interpeler ou quoi Cage non , c’était bien Moéra qui se ruait vers le calendrier après qu’elle est parlé de menstruation qui attira son attention. Elle ne savait pas ? De petites étoiles vinrent illuminé ses yeux , c’était chou.. Moéra allait être enfin une maman accomplit et elle était certaine qu’elle ferait la meilleure des mères.. Après elle xD Le regard toujours rivée sur Moéra elle voulut se lever pour poser une main sur son épaule , la soutenant dans cette épreuve qui pouvait tout de même être un choque …. En effet Zoey se rappela alors de sa propre grossesse. Une grosses indésiré qui pourtant lui avait changer la vie d’une manière exceptionnel .A l’heure qu’il est Valentina était la personne la plus importante à ses yeux - avec Cage - et elle savait qu’elle ne pourrait plus être de ce monde si jamais il devait arriver quoi que se soit à Nana. C’était impensable. Bref c’était le regard de maman Zoey qui irradiait de tendresse envers cette brunette qui semblait totalement perturber par cette prise de conscience… Se levant vers la futur maman, elle la serra dans ses bras pour lui souffler un petit félicitation au creux de l’oreille avant de lui faire un gros bisous sur la joue , enjambant Ian par la même occasion et se fut une fois qu’elle le lâcha qu’elle se rendit près de son ami pour lui donner quelque petites claques sur les joues pour le réveiller ? « Oh Iaaaan ? BOUGE , LEVE toi a moins que tu veuilles faire office de swiffer … » Ouai vive la poussière quoi , Ana ne faisait pas le ménage ? Alors que Ian se relever tout doucement, Zoey retourna vers le petit canapé afin de laisser un peu d’intimité aux futur parents. Ne répondant même pas à la question de Cage, il ne valait mieux pas en effet car si elle aurait demander de quoi boire cela se serait retrouver tout simplement sur la tête de Thurner en moins de deux secondes et ce n’était l’envie qu’il lui manquait. A la place, elle attrapa le premier magazine qui lui tomba sur la main et fit mine d’être absorbé par l’article sur la reproduction des babouins en Afrique --’ en sentant Cage venir près d’elle et c’est lorsqu’elle vit sa tête qu’elle leva le magazine devant son visage pour ne pas à voir sa tête -trop mignonne- et ne pas succomber --’ « J’ai pas envie de te parler alors garde ta salive ! Sa sert à rien de revenir la queue entre les jambes ! »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mar 6 Mar - 14:15

Zoey A. Silver a écrit:
Sortie de la voiture sans l’effet de surprise qu’elle voulait faire lorsqu’il ouvrirait la porte, Zoey demanda à Cage de rentrer chez lui pour refaire la scène, non mais c’était important pour elle, elle voulait voir sa surprise, ses sentiments dans ses yeux ,sur son visage. Faisant des mouvements lestes vers la maison pour qu’il rentrer encore plus vite, une fois fait, elle reprit la bataille qu’elle menait contre sa valise sur le sable. Dure la vie. Devant la porte , elle toqua deux fois -petitsignedereconnaissance- Zoey ne put s’empêcher de sourire à ce qu’il disait alors qu’il en faisait des tonnes et lorsqu’il ouvrit enfin la porte , c’est un visage tout excité, les yeux qui bille qu’elle lui présenta et sans même lui laisser le temps de quoi que se soit elle lui sauta dans les bras sans ménagement et enroula ses jambes autour de la taille de Thurner. S’accaparant de ses lèvres pou y déposer tout un tas de bisous , elle lui annonça dans la foulée que Julien n’était pas la pour la semaine avec un sourire aux lèvres «  Comment ça j’ai trop de cheveux , c’est pas de ma faute tu préférerais que j’ai une calvitie naissante, tu préférais que mes cheveux te reste dans la main quand tu passes tes doigts dedans à la place de les voir retomber dans une souplesse et une brillance sans précédent ? » demanda-t-elle en arquant un sourcil et en secouant la tête pour lui faire une petite envolée de cheveux digne de L’Oréal , bouche en forme de moue et petit regard plissé What a Face «  Jaloux va, avoue que t’es nostalgique de ta coupe à la John Lennon. » De ses doigts elle se fit deux rond autour des yeux , représentant ainsi les célèbres lunettes ronde de Lennon. Encore dans ses bras, elle se laissa trimballer dans la pièce sans rechigner et posa juste ses mains sur les épaules de son bébé pour se maintenir. C’était surprenant de voir qu’Anna et Julien était partie en même temps, limite sa sentait le complot genre BAAAAM prit sur le fait cependant elle prit le mot de cette chère planche à pain dans ses mains et le déchira en mille morceaux pour le jeter au dessus de leur tête. «  Tant mieux » dit-elle en plongeant son visage dans le cou de Cage et en lui déposant plein de petit bisous, en mode toute mignonne la Zoey du coup « Oui enfin si tu veux bien de moi, sinon tu me relâche et je pars tout de suite …. Oui oui » dit-elle en hochant la tête comme si elle allait réellement le faire mais elle voulait voir sa réaction en faite, cependant elle le connaissait à tout moment il allait la relâcher pour lui dire de partir histoire de rire

Alors qu'il re-rentrait dans la maison, Cage attendit patiemment en faisant le con derrière la porte. Il entendit les deux "toc-toc" qui frappèrent et il ouvrit. Son visage rayonnait, son sourire était des plus grands ... En même temps, normal, il venait de comprendre qu'elle ne venait pas lui dire un simple bonjour non, elle avait une valise en main D'ailleurs, il voulut la prendre cette fameuse valise - qui avait payer cher quand même depuis leur virée sur New York - mais Zoey lui sauta dans les bras Il reçut une tonne de bisous, qu'il tenta aussi de réceptionner mais il fut envahit par des cheveux qui lui remplirent la bouche. Limite, il allait s'étouffer avec t'sais. Il s'écarta doucement de ses lèvres, tout en remettant ses cheveux convenablement et c'est d'un regard doux, qu'il l'observa faire sa petite pub pour l'oréal. Il pouvait être d'un niais absurde quand elle faisait ce genre de chose, faut dire aussi que les cheveux beaux et soyeux, c'était son kiff mais bon, même si elle n'avait pas de cheveux, il l'aimerait toujours autant ... : Calvitie - Les noeuds ... Je m'en fou. et c'est là qu'il prit sa masse de cheveux et qu'il se tartina le visage avec et dés qu'elle parla de Jhon Lennon, il fit un écart entre deux mèches et il la regardait. Imagine there's no heaven,It's easy if you try, No hell below us, Above us only sky, We Imagine, Living for today... Il y avait un petit sous entendus dans la chanson et durant qu'il chantait ses paroles, il dansa avec son bébé dans les bras jusqu'à la table où était posé le papier qu'avait laissé Anna. Et c'est là qu'un carnaval se fit dans le salon -'- la lettre fut réduite en confettis. Il regarda tout les morceaux de papier au sol, et leva les yeux vers elle ... Le balais et ramassette dans le placard là bas ... Il montra du bout du doigts avec un petit sourire, qui prétendit bien que c'était pour rire. Humour pourrit hein --' mais bon, voilà ...BREF, Passons >< Mais elle plongea sa tête dans son cou, et il sentit une vague l'envahir, une vague d'apaisement par le simple fait de l'avoir dans les bras. Ses bras entourèrent son dos et il posa sa tête contre sa joue mais elle se redressa, et lui dit que si il voulait, il pouvait la laisser partir. Cage fit mine de hausser les sourcils, l'air de dire " t'es sérieuse ?" et c'est là que ces bras la lâchèrent. Se fut un plaisir ... mais avant même qu'elle fasse quoi que se soit, il la reprit dans ses bras en mode sac à patate et lui tapota la fesse What a Face Tu ne crois quand même pas que je vais te laisser partir maintenant ... A compté de ce jour, je te séquestre, pour une semaine Silver. Et il se dirigea vers l'extérieur, il allait lui montrer quelque chose ...

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mar 6 Mar - 15:11

Zoey tenait absolument à son effet de surprise. C’est pourquoi elle avait demandé à Cage de rentrer dans son bungalow et de faire comme si il était surpris de la voir devant sa porte et c’est lorsqu’il ouvrit la porte qu’elle ne lui laissa pas le temps de quoi que se soit et qu’elle lui sauta dans les bras pour le canarder de bisous. Elle était tellement heureuse de l’avoir à nouveau pour elle Bien entendu il fallait qu’il râle quant à sa masse de cheveux cependant elle tenta de lui faire changer d’avis … imaginons une Zoey chauve ou pire une Zoey blonde… Elle lui fit sa petite pub Loréal, secouant sa belle chevelure devant le visage de Thurner et en l’entendant elle arqua un sourcil … «  Donc si je devenais chauve sa te dérangerais pas , si j’avais un tas de nœud non plus et je suppose que si je deviens blonde c’est la même chose ?! Je te jure sa me trotte dans l’esprit depuis un certain temps …. » dit-elle avec un petit sourire au coin des lèvres montrant bien que c’était une blague -tout autant pourris que celle de Cage- Jamais de la vie Zoey ne se ferrais blonde … elle aimait sa chevelure brune , sauvage - GRRRRR - Cependant elle ne pu contenir son sérieux plus longtemps surtout en le voyant faire Jhon Lennon. Avec son pouce et son index elle lui fit les lunettes rondes, les posant contre son visage et bougea la tête au rythme de sa chanson avec un sourire niais sur les lèvres se laissant allait dans les pas de danse que lui intimait Cage. Elle le retrouvait son bébé, comme avant Le mot de Anna fut tout autant une bénédiction à vrai dire Silver n’avait pas réfléchis à ce petit problème car pour elle c’était claire. Il n’était pas avec elle , s’était seulement un jeu qu’il jouait pour la rendre jalouse tandis qu’elle avec Julien c’était autre chose … C’est pourquoi elle déchira la lettre de Anna surtout en voyant le t’es beau là …. Elle le savait cette femme, ne faisait pas semblant elle était réellement amoureuse de Cage et lui ne semblait pas le voir. «  Thurner tu n’es qu’un rabat-joie moi qui tentais tout simplement d’insuflait un peu de Brésil dans ce salon … tu sais que c’est le carnaval en ce moment et tu réduit à néant mes efforts d’une paroles et quel paroles , genre FEMME LE BALAIS ET LA RAMASETTE DE SUITE. Si si senor. » Se dandinant un peu dans les bras de Cage comme si elle allait ramasser les bouts de papier en voyant son sourire elle ria et pencha la tête sur le côté avant de poser son index sur les lèvres du jeune homme. «  Disons que bonita elle préfère passer du temps avec el patrone que de ramasser des bouts de papier … tu vas me virer n’est-ce pas ? » La Zoey elle partait un peu en live la Zoey mais c’était l’effet Cage et bien entendu elle lui servit sa légendaire bouille, lèvre bombée. Sans attendre une quelconque réponse elle plongea tout de même son visage dans son cou pour lui faire tout un tas de bisous dans le cou. Au fond elle Zoey se demandait combien de temps tout ceci allait durée, une semaine ? Le temps que Julien soit partie ou étaient-ils prêt à tout recommencer ? Lorsque Cage la laissa croire qu’il s’en fichait qu’elle parte maintenant , le visage de Zoey changea du tout au tout , ses sourcils se froncèrent ,ses yeux cherchaient les siens et alors que les bras de ce dernier la relâchaient elle se trouva conne et c’est en se retournant prête à partir pour le coup qu’elle se sentit de nouveau soulevait dans les airs et une explosion de rire se fit entendre sur Mango. «  Lâche moi Thurner ou je hurle.. » Cependant c’est quand elle se retrouva devant le popotin de Thurner qu’elle arqua un sourcil tout en hochant la tête la tête à l’envers «  Quoi que non , je pourrais rester ici des heures et des heures dis donc on a une belle vue chez toi …. » What a Face «  Ah bon …. Tu ose tapotait le fessier royale …. » et c’est la qu’elle mordit la fesse droite de Cage What a Face « Tant que tu ne m’attaches pas à la cave sans lumière , sans nourriture et que j’ai le droit à voir la lumière du jour , je suppose que je suis ravie que tu me séquestres … Tu m’emmène où ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mar 6 Mar - 21:50

A croire qu'il était la bête noir des cheveux de Z. Il l'embrasse, il en bouffe. Elle fait sa Petite pub l'Oréal, il se fait fouetter avec ... Non mais les cheveux de Z ne l'aimait pas en fait >< C'est donc les sourcils froncés, qu'il les regardait se remettre convenablement, l'air de dire " je vous ai à l'oeil" What a Face pour ensuite relever son regard, écoutant SIlver qui était dans ses bras et qui débattait sur ses cheveux. Calvitie, ok. Les noeuds, Ok, Mais par pitié, PAS BLOND!!!! Tu fais ça, je te quitte ...Fin, non je te quitte pas, on est pas ensemble Rolling Eyes je te vois plus, où alors, tu mets un chapeau, casquette, bonnet, tout ce que tu veux mais tu cacheras ta tignasse. Je déteste les blondes >< Bon ben voilà, c'était fait et dit. Elle le savait pourtant, et c'est lorsqu'il vit se petit sourire qu'elle avait sur les lèvres qu'il comprit qu'il venait de s'emballer pour rien. Non, mais une blonde ... Jamais de la vie quoi . Fallait aussi qu'il pense à en parler à Valentina, lui inventer que dans les colorations blonde, qu'importent lesquelles se trouvent de l'argent ... Comme ça, AUCUN moyen qu'elle devienne blonde Rolling Eyes , si les enfants avaient leur caprice, les papa aussi. Pour faire chier les cheveux de Zoey - parce que oui, en fait, Cage tentait une guerre contre les cheveux bruns et ondulés de Zoey, ils n'avaient pas été de mains morte avec lui, il allait en faire de même. - il les frotta sur son visage, limite, il avait envie de postillonner dessus, pour qu'ils paient ce qui lui avait fait là, quelques minutes auparavant mais il fut couper dans cette bataille, par une Z qui le comparait à Jhon Lennon avec ses cheveux. C'est vrai qu'il les aimait bien ses cheveux long, ça tenait chaud quand il y avait un petit vent à l'extérieur Rolling Eyes et c'est en chantonnant une chanson de ce chanteur, qu'il s'avança avec elle dans ses bras vers la table, pour lui montrer le mot que sa colocataire avait laissé sur la table. Un amas de confettis vola dans les airs, et Cage "ordonna" de passer le balai. En vrai, il s'en foutait hein --' Il posa ses fesses sur le bord de la table et la regarda faire son monologue sur le Carnaval de au Brésil , inconsciemment, il passa ses mains sur son dos, prodiguant des caresses. Souriant comme un teubé, il du appuyer sa poigne à un moment car mademoiselle se dandinait dans ses bras ... Manquerait plus qu'elle se loupe, dans ses bras ... Du Zoey quoi. Bonita peut passer du temps avec El Patrone et ramasser les bout de papier. El patronne peut la regarder faire ... C'est bien ça ... Je ne vire pas, a toi de me remettre une démission. T'es plutôt un bon partie ... Le sourire qu'il émit tout de suite après, prouvait bien qu'il jouait sur le jeu de El Patron et la Bonita, et quand elle enfuit son visage dans son cou, mon dieu mais se fut le bien être qui l'envahit. ça faisait du bien de la retrouver comme cela, dans ses bras, rien que pour lui avec le confort de se dire " demain, elle sera encore là". Son moral était au plus fort, tout comme sa taquinerie. Of Course! car elle devait se douter qu'en lui disant " tu peux me lâcher et me laisser partir", il allait le faire mais lorsqu'il mit a éxécution ses "faux" dires, il la regarda presque choqué" ôO sérieux, elle le croyait ? Ses talons voulurent se tourner et il la chopa au vol et hop, sur son épaule. Tapotant sur sa fesse, il riait et s'en alla dehors, derrière on bungalow.Il riait au même degrés qu'elle, et quand elle lui dit de hurler, il éclata encore plus de rire : Fais toi plaisir, nous sommes seuls ici. Personne ne peut t'entendre. Nous sommes que tout les deux, je vais pouvoir faire ce que je veux de toi ... Et pour commencer, tu vas voir le sol de très près! Du fait que mademoiselle matait ses fesses de façon approfondies, il la glissa encore plus sur son épaules, elle était carrément collé au corps de Cage, mais dans le dos. Elle tendait les mains, elle touchait le sol. Cage la remit tout de même sur pieds. Le lieux où il l'emmenait, Cage le chérissait particulièrement. Un véritable petit coin de paradis qu'il avait découvert avec sa fille, lors d'une escapade nocturne Rolling Eyes , et il voulait absolument que Zoey le voit. ça ressemblait au Brésil, là où se trouve la plus grande forêt urbaine du monde, et Cage avait trouvé la sienne sur Palm Bay, non loin de la plage.

Spoiler:
 

- Je vais te montrer quelque chose, un secret entre Valentina et moi. Quand elle te disais, " Oui maman, j'ai fait tout mes devoirs chez papa!" en fait, c'était pas vrai What a Face ... On faisait bien d'autre chose. Attention, donne moi la main.
Cage et Zoey passèrent sur une poutrelle, aussi fine qu'une largeur de pieds. Mais pour arrive rlà où il voulait arriver, ils étaient obligés de longer toutes les cascades ... C'était un périple ...

Spoiler:
 

Il regarda Zoey et passa sa langue sur ses propres lèvres, il avait un sourire tout mignon qui le berçait car cela faisait un moment qu'il voulait le montrer à Zoey,il était fière de ce qu'il avait construit avec sa fille. Mais avant d'arriver, il s'arrêta et se retourna vers Zoey : Va falloir fermer les yeux .. Pour être certain qu'elle ne triche pas, c'est lui même qui se mit derrière elle, et qui posa ses mains sur les yeux de Zoey. Il lui dit " avance - avance - avance - STOP - tourne a droite, encore - STOP - avance, avance - attention la branche, baisse toi xD - on y est!

Spoiler:
 

et il lâcha ses mains, et lui dit doucement qu'elle pouvait ouvrir les yeux. Tout donnait sur leur construction, qui était GIGANTESQUE! Tout avait été aménagé, et Cage regardait tout ça, les mains sur les hanches, fière : T'a vu, elle a sa propre cabane et j'ai voulut qu'elle reste accessible à la vue ... par mesure de sécurité. Oui, il ne voulait pas qu'elle devienne comme son père ><

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mar 6 Mar - 22:37

Alors qu’il était entrain de déblatérer tout ce qu’il ferait si jamais elle venait à se faire blonde son sourcil droit se arqua et ses yeux cherchèrent les siens. «  Tu serais prêt à me rayer complètement de ta vie pour une couleur de cheveux ?! Je te signal que lorsque j’ai fais Lady gaga à Hollow t’avais l’air d’apprécier … blond c’est pas si terrible que ça .. Puis t’aime bien quand je m’éclaircie les cheveux normalement…. Non mais je retiens t’es qu’un raciste Thurner et moi qui me faisait toujours du soucis avec Paris & Nicole … Tu crois qu’elles sont toujours en Alaska ?  N‘empêche que je trouve que tu accordes bien trop d‘importance à l‘apparence vois-tu si tu étais amené à devenir blond je t‘aimerais encore, gros ? Je t‘aimerais encore. Nain ? Je t‘aimerais encore …et même si tu devenais roux je t‘aimerais encore tu vois c‘est une vérité les femmes aiment toujours plus que les hommes et tu ne déroges pas à la règles moi qui pensait que tu étais unique , que j‘étais tombé sur la perle rare …. À croire que non » Par la suite elle laissa Cagre prendre sa revanche contre ses cheveux se disant juste que si cela pouvait le rendre heureux autant qu’il le fasse puis c’était sa fierté masculine qui était en gage… John Lennon le comeback … elle le regarda, se mordillant la lèvre inférieur pour ne pas rire et hocha la tête tout en passant sa main dans les cheveux de Cage , une main légère et douce et tout en arrivant prêt de la table elle fit des confetti du petit mot de Anna en prétextant que c’était un petit rappel au carnaval de Rio qui se déroulait en ce moment même dans sa ville natal. Oui oui en plus Zoey lui avait toujours dit qu’un jour elle l’emmènerait là-bas. Les mains du beau brun eurent l’audace de la faire frissonner sans vraiment pouvoir garder un certain contrôle sur sa propre personne . «  Bonita elle est pas sure que se soit vraiment professionnel que el patrone la regarde faire le ménage surtout qu’elle a déjà remarquer quelques égards déplacés … peut être que el patrone pourrait tout simplement l’aider tu ne crois pas …Bonita elle a des mains fragiles ….. Par contre je ne pense pas que Bonita remettra sa démission tout simplement parce que je crois qu’elle en pince pour el patrone il parait qu’il est bien fait What a Face tu l’as déjà vu toi ? » Elle souria tout en le regardant avant de lui faire un tas de bisous dans le cou. Qu’Est-ce qu’elle l’aimait son el patrone Sur l’épaule de Cage , avec la plus belle vue qu’une personne puisse espérait , elle s’agrippa à son bassin pour ne pas perdre ce panorama. «  Si il faut payer pour regarder encore c’est pas un soucis , va dans mon sac y’a de l’argent …. Comment ça personne peut m’entendre ?! Je peux mourir , je peux agoniser que personne ne m’entendra ? Puis je te signal que non tu ne peux pas faire ce que tu veux de moi …. Jusqu’à présent je ne suis toujours pas une poupée gonflable ou je ne sais quoi … par contre je sais que moi je peux faire ce que je veux de toi … j’ai des armes pour figure toi …. Des armes fatales ! » dit-elle en arquant deux fois de suite les sourcils la tête à l’envers --’ Cependant le moment d’instant, Cage était prêt à lui montrer un autre monde , attrapant son bras, elle enleva ses talons en les balançant dans le sable prêt du bungalow et se laissa entrainer par Cage. «  Et t’es heureux de me dire ça ? Qu’elle faisait pas ses devoirs alors que tu me disais le contraire …. Y’a du laissé aller mon petit ,un sérieux relâchement … » Attrapant la main de Cage à sa consigne, elle la serra fortement regardant autour d’elle complètement émerveillée par le paysage qui s’offraient à eux «  Cage c’est splendite jamais j’aurais pensé qu’en endroit comme celui-ci existait ici c’est tellement plus beau qu’a Sago… je me sens tellement bien ici si tu savais …. » Le sourire aux lèvres, elle hocha la tête et ferma les yeux, preuve de confiance qu’elle accordait à Cage quand même I love you Ses mains sur son visage elle posa les siennes par-dessus , voulant garder le contact et se laissa guider avant de subir un test d’orientation --’ Bien entendu elle se trompa quelque fois et haussa une épaule «  Pour ma défense normalement je vois mes mains c’est comme ça que je me repère et rigole pas sa n’a rien à voir avec ton problème à toi je n’ai pas faillit te tuer MOI ! » Cependant Zoey arrêta vite son monologue quand il relâcha ses mains et qu’elle eu face à elle la cabane de sa fille. Elle arqua les yeux, de gros yeux comme ça O - O «  Qu’elle reste accessible à la vue tu m’étonnes non mais CAGE IMAGINE un peu que la suspension tombe et que notre petit bébé tombe … Non mais t’es fou ! Quand tu me parlais de cabane j’imaginais plus une petite cabane dans un bébé arbre ou mieux une cabane de jardin pas un manoir perché dans les arbres prêt d’une cascade ! » Non mais voilà que Zoey était partie dans un monologue de mère poule ….
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mar 6 Mar - 23:42

Il avait parlé vite, très vite ... Il détestait les blondes, il n'en pouvait rien. Elle avait bébête, niaise de tout accompagné d'un chiwawa. c'était catalogué cette gente féminine mais il ne pouvait PAS! Quand elle lui déblatéra un tas de trucs là, concernant les femmes qui aiment qu'importe les défauts. Il avait envie mais de péter de rire quoi. Néanmoins, il la laissa terminer son monologue qui le traitait de raciste, de ci - de là mais elle venait tout de même de dire 3X qu'elle l'aimait ... Un homme aime entendre ce qu'il a envie d'entendre Rolling Eyes mais bon, là n'était pas le sujet. T'a finit ? Je peux parler là ? Il tenta de la regarder sérieusement mais il savait que c'était encore une éternelle guéguerre sans fin entre eux deux; Ils cherchaient toujours tout et n'importe quoi pour se chamailler, c'était leur dada à eux ça Smile Facile de dire tout ce que tu viens de dire mais imagine le jour où toi et Aly faisiez un petite fête là. Tu aurais ouvert la porte sur un nain gros et roux, moi mais comme ça, tu aurais vraiment prit le temps de me connaitre ? Dire qu'on ne s'attarde pas sur le physique, c'est faux, et moi je n'aime pas les blonde et je l'assume mais Si ton désir est de te faire blonde, ben fais le ... Je resterai unique, car je serai l'homme anti blonde qui serait avec une blonde >< C'est là qu'il se souvint de Paris et Nikki, non mais en vrai, Zoey n'avait jamais su qu'il aimait la rendre jalouse avec elles Rolling Eyes et lui dire qu'il l'avait croisé il n'y a pas longtemps, ben ... ho tant pis: J'ai croisé Paris l'autre jour, elle était sur Palm Bay, elle cherchait après kiki son chien. Elle l'avait perdu ... Oui, c'était vrai --' mais voilà, Cage la regardait avec un air de désespéré l'air de dire " t'a vu comme une blonde c'est CON, hein ?" xD Non mais il était en détestation de cette couleur de cheveux, point xD Il l'emmena vers la table et il ne repoussa même pas cette main qu'elle passa dans ses cheveux, à croire que pour une semaine, il allait lui laisser se privilège .. mais pas trop quand même. Elle déchira le bout de papier dans tout les sens, et il recouvra le sol. Directement, un autre sujet de conversation s'installa et Cage posa ses fesses sur le bords de la table. Profitant de cet instant pour prendre soin d'elle Il riait à tout ce qu'elle racontait et entra dans ce petit jeu qu'elle inventa : El Patronne aidé ? A condition d'y avoir un compromis ... Il faut que ce compromis soit bon, sinon il ne bougera pas, main fragile ou pas. Mais oui, il parait qu'il est bien fait, il peut porter des poids lourds plus de 20 minutes et là, il remit Zoey dans ses bras, de façon convenable, prétextant que c'est elle le poids lourd Rolling Eyes HUMOUR Mais je suis persuadé qu'il en pince aussi pour bonita et quoi qu'elle demande, il fera ... Complètement aveuglé le con ... Et il prit une mine de Blasé, avant de recevoir un tas de bisous dans le cou qu'il le fit chatouiller. Elle releva son visage vers lui et il pencha la tête doucement, et HOP Zoey, la tête à l'envers. Il déambula dans son salon, prenant ses clés de la maison et tout le reste, laissant la chauve sourie là parler et au moment où il voulut passer le pas de la porte, il écarta les jambes pour la regarder arquer les sourcils xD Armes fatales ? Ha - Ha - Ha ... C'est moi qui fait ce que je veux de toi, arrête de blablater, là t'es en position de faiblesse, moi en position de force et ne tente pas quoi que se soit, sinon je te lâche. Passant le pas de la porte, il marcha jusque dans le sable avec ses tongs. Oui, Cage était très tong en ce moment Rolling Eyes et il remit son bébé sur pieds. Malgré la situation, il oubliait complètement ce que pouvait être leur relation, il profitait de tout ce qu'il pouvait prendre et dés maintenant, en allant lui montrer la cabane de Nana, endroit très privilégié, il la faisait entrer dans leur secret Il confessa que Nana ne faisait pas ses devoirs, et il ria en écoutant Zoey : Chez toi c'est exigences et travail pour l'école, chez moi, c'est à la cool et tout ce que tu ne fais pas aujourd'hui, tu pourras le faire demain. Puis, elle n'a pas de mauvaise note à ce que je sache ... Il n'y a donc pas de problème. Zoey était une maman poule, il savait qu'elle serait certainement un peu plus exigeante à ce niveau là. Puis avec tout ce qui entourait le Bungalow de Cage, cela serait dommage de ne pas en profiter alors qu'il n'avait que un week end avec sa fille ... Il lui donna la main, pour ne pas qu'elle trébuche sur le trajet qui menait à la cabane, et son regard se releva lorsqu'elle lui dit qu'elle s'y sentait bien. Il avait envie de lui dire " reste toute ta vie ici", cet endroit est aussi à l'image de Zoey. Tout est fait en fonction de ce que les femmes de sa vie désiraient ... Du moins, il essayait. N'en disant rien, il lui mit ses mains sur les yeux .. elle pouvait bien dire qu'il n'avait pas de sens de l'orientation --' elle était bonne aussi elle >< J'ai mes mains sur tes yeux, tu ne suis pas mes consignes, on est mort parce que nous sommes en hauteur et heureusement que je t'ai retenu quand tu as été à gauche car sinon, nous étions droit dans une cascade diluvienne qui donne sur des rochers. Vamp ou pas, peut de chance qu'on y survive ... T'es pire que moi quoi , content de le découvrir. Il caressa son visage de ses pouces pour bien lui montrer qu'il riait encore. Et quand il relâcha la pression, il fut content de lui montrer tout ça mais elle faisait sa rabat-joies, il secoua la tête. C'est identiquement ce que Nana et moi avions imaginé comme réaction. T'es vraiment une peureuse toi. Vient, je vais te montrer comme c'est SUPER solide! D'un saut vampirique, il était dans la petite nacelle en dessous du mini palace qui lui avait fait et il sauta sur ses pieds. Il la faisait basculer dans tout les sens, jouant presque à la balançoire avec --' Regarde, rien ne bouge. Tout est parfait puis, t'imagine même comme on a fait les cons la dedans. je crois que à nous deux, c'était pire que ce que je viens de faire ... Il regarda son bébé, et lui dit tout de même, d'une voix très douce : Je suis content que tu vois cet endroit, c'est mon petit refuge à moi ... J'adore y passer du temps quand j'ai rien à faire. En plus, il n'y a pas de réseaux, rien, t'es complètement coupé du monde. J'ai acheté le terrain il y a 4 mois, comme ça personne ne put s'y aventurer et Nana, peut à loisir s'amuser ici. Si tu ne me trouves pas, tu sais où me chercher maintenant ... Il haussa les épaules, le petit sourire aux lèvres. Il commençait à s'ouvrir avec elle, comme si il voulait tout recommencer à zéro, comme si il allait réparer toutes les erreurs qu'il avait commise auparavant. Elle le méritait bien après tout, c'était lui qui avait foiré ...

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mer 7 Mar - 1:20

Terminant tout juste son monologue lorsqu’il lui demanda si il pouvait parler elle se demandait si oui ou non elle pouvait le laisser s’exprimer ou pas. Avait-elle réellement fait le tour de la question ? La bouche en cœur elle secoua la tête et posa son index sur les lèvres de Cage. «  Non tu ne peux pas, j’ai pas terminer et en plus tu me coupes la paroles tu vois … T’es vraiment un macho, moi aussi j’ai le droit à la paroles .. Alors je disais que …. Je tu vois c’est de ta faute tu m’as fait perdre le file …. » A vrai dire elle avait fini mais c’était juste par esprit de contradiction, elle ne voulait pas lui laisser le mot de la fin. Patiemment elle l’écouta et pencha la tête tout en se mordillant la lèvres, comment aurait-elle réagit si elle avait eu un hobite en face d’elle en ouvrant la porte ? Surement qu’elle l’aurait refermé … Rolling Eyes Ouvrant la bouche, elle la referma et tenta de trouver les mots pour le contredire. «  Je suis choqué de ce que tu insinue Cage…. J’ai l’impression que tu me prends pour une de ses filles superficielles. Si une personne de petite taille , parce que oui dire nain c’est péjoratifs en bon poids et avec une couleur de cheveux désobligeante What a Face je pense que je l’aurais tout de même invité chez moi … regarde j’ai appris à te connaitre Cage What a Face  parce qu’au début on va pas dire que tu étais filiforme hein ma bouboule à moi What a Face » dit-elle en gonflant ses joues et en lui pinçant doucement son ventre inexistant maintenant. «  Cependant tu pourras dormir sur tes deux oreilles ce soir , je comptes pas me faire blonde c’est que sa me choque cette haine que tu voue au blonde … H A L L U C I N A N T ! » La brésilienne ne pu s’empêcher tout de même de demander si Paris & Nicole étaient revenue sur le campus depuis le temps , depuis plus d’un an à vrai dire. En effet le jour ou elle les avait envoyer vivre en Alaska restera surement l’un des meilleures de sa vie. Comment se débarrasser de ses ennemis en un coup. ECHEC ET MAT ! Sérieusement elles sont revenues ? Va-t-il falloir que le pouvoir Silver frappe à nouveau ?! Je les verrais bien cette fois ci dans le dessert…. » Dans les bras de Cage, elle avait envie d’y rester l’éternité. Elle se sentait si bien avec lui, dans leur bulle emplit d’amour Alors qu’il posa ses fesses sur la tables, elle appuya ses genoux légèrement sur celle-ci pour ne pas être un poids mort pour Cage, c’est qu’il allait avoir mal au bras à force, même si elle n’était pas si lourde que ça, elle faisait son poids quand même. Oui les filles le poids plume sa n’existe pas. Même Kate Moss faisait son poids. «  Je crois que Bonita elle ne comprend pas vraiment ? Comment ça un compromis ? Tu sais qu’il existe des syndicats pour ça … puis si bonita abîme ses mains je pense que el patrone au final il ne vas paDs être si content que ça … adieux la douceur légendaire ….. » dit-elle ne passant sa main sous le tee-shirt de Cage , caressant son torse. Bon ok elle se faisait plus plaisir à elle qu’autre chose. Cage, son idéal masculin c’est vrai que c’était autre chose qu’un gros nain roux «  Oui mais j’en suis sure qu’el patrone il est fort et qu’il peux même tenir 40 min … On est bon ou on ne l’est pas ! » dit-elle en y mettant tout son poids cette fois-ci. Remontant ses lèvres près de l’oreille de Cage , un sourire joueur aux lèvres Zoey souffla d’une manière taquine «  Au final les rôles sont un peu échangé parce que si bonita dit qu’elle veux el patrone il va s’y résoudre …. C’est bon à savoir ça dis donc …. T‘as raison … c‘est vrai qu‘il est con quand même ce el patrone» C’est un peu fofolle qu’elle plongea dans son cou pour y laisser trainer ses lèvres , mordillant tout doucement sa peau avant de se faire prendre en sac à patate >< Relou quand il faisait ça lui en 2 jours ça faisait quand même deux fois hein. «  Avoue tout simplement que tu aimes mes fesses Thurner ! Et que tu trouves tous les prétextes inimaginables pour y poser tes mains dessus. » Collé contre le corps de Cage dans son dos … lorsqu’il écarta les jambes pour y passer sa tête et la regarder, elle releva tout doucement la tête et le regarda avec uns sourires aux lèvres et c’est la qu’elle ouvrit quelque boutons de son débardeurs …. «  Oui oui plus que fatales » dit-elle en éclatant de rire. Une fois sur le chemin de l’endroit secret que Cage voulait lui montrer elle fut tout de même émerveillé par cette magnifique forêt qui lui rappelait celles qui étaient à l’orée de sa maison.  «  C’est pas ça Cage , ne me fait pas passer pour une rabat-joie ou pour la mère sévère juste que c’est important l’école je veux que notre fille s’épanouisse intellectuellement , qu’elle puisse réussir d’elle-même dans la vie et surtout qu’elle ne soit reconnaissante vis-à-vis de personnes mis à part nous … What a Face Tu sais moi aussi j’aimerais lui faire faire plein de choses l’emmener faire les boutiques à Paris , à Milan , à Rio sur un coup de tête l’emmener voir le temple des maya, faire un tour d’éléphant en Inde, rendre visite aux kangourous en Australie et si je m’écoutais je la garderais tous le temps avec moi mais je veux qu’elle puisse s’épanouir…. Oui je sais mais ça c’est parce qu’elle a une maman super intelligente je te dis pas si elle avait irrité des gênes intellectuels de son père un blond refoulé …  » Un petit sourire au coin des lèvres elle lui fit un bisous du bout des lèvres genre ne m’en veux pas. Les mains de Cage sur son visage , elle souriait à ses petites caresses et elle ne pu se résoudre à poser ses mains par-dessus pour lui administrait ces mêmes petites attentions. «  Cage Christopher Thurner vous êtes mon héros ! » dit-elle en se mordillant la lèvre. Tandis qu’il leva enfin ses mains de devant ses yeux, elle découvrit une cabane perchée dans les hauteurs d’une cascades … Son sang ne fit qu’un tour dans son cops alors que de petit frissons s’étaient crée sur toute son échine. «  Sur ça la vous avez fais les con , sur cet espèce d’arbre qui pendouille dans le vide…. Vous vous êtes pris pour Indiana Jones non ? Cage regarde bien mes lèvres . TU ES COMPLETEMENT FOU ! » Non mais c’est normal après tout qu’elle est peur pour sa petite fille …. Son petit bébé qui était fait de sucre et de porcelaine bon peut être était-elle trop protectrice mais c’était sa fille et bien souvent les parents avaient tendance à couver beaucoup plus une fille qu’un garçon en effet une fille inspire la délicatesse, la douceur contrairement au garçon. Cependant elle relâcha très vite la pression. «  Tu sais très bien que je ne suis pas une peureuse, j’ai pas peur proprement dit j’ai peur pour Nana …. Moi sa ne me dérange en aucun cas … imagine si elle tombe… NON n’imagine même pas c’est trop dure ! Mais j’avoue c’est magnifique … » dit-elle en se mettant derrière lui l’encadrant de ses bras tout en les faufilant autour de son ventre. Posant son menton sur son épaule , elle y déposa un baiser avant de lever ses yeux vers les siens, cependant alors qu’elle allait lui dire quelque chose de mignon , le téléphone de Cage sonna … pour un endroit sans réseaux téléphonique xD ( oui sa marchait pas sinon >< ) elle l’attrapa dans sa poche et regarda … Carlors. Joueuse elle haussa à plusieurs reprises les sourcils tout en s’échappant et répondit. «  Oui , ici la secrétaire très très particulière de monsieur Cage en direct de la cabane de l'amour , que puis je faire pour vous ? » Cependant alors que l’homme semblait désarçonnait ,Cage lui attrapa le portable des mains et alors qu’ils étaient en pleines conversation concernant le garage de Thurner ,elle fit tomber ce dernier sur un amas de cousin et se mit à califourchon sur lui tout en lui faisant tout plein de bisous passant sa tête sous son tee-shirt. Elle adorait sa le déstabilisait alors qu’il était au téléphone . C’était l’éclate totale What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mer 7 Mar - 10:11

Alors qu'il lui demandait si elle avait finit de parler, il s'apprêtait à enchainer ce qu'il allait dire mais NON, elle prit à nouveau la parole >< Son index sur les lèvres, il le croqua What a Face doucement hein ... Les yeux dirigés sur elle, il l'observa galéré pour continuer son fil conducteur qu'il venait de lui péter Twisted Evil T'avais rien à dire en fait ... son air blasé prétendait bien qu'elle le faisait exprès, et il lui vola un baiser tout doux , parce que en fait, tout ça, c'était sa Zoey et c'est après cela, qu'il lui expliqua la vérité des choses. Que oui, elle aurait jugé, que oui, elle aurait refermé la porte face à un homme de petite taille, roux carotte et tout graisseux Rolling Eyes Faut appeler un chat un chat. Regarde les nains de blanche neige, on ne les appelle pas " les personnes de petites tailles partent travailler en sifflotant", non on dit les "nains". et dire une couleur de cheveux désobligeante, c'est pire que de dire ROUX. N'essaie pas de faire ta gentille, ça ne te va pas What a Face Il voulut se lever mais elle lui parla de son bidou Rolling Eyes . Il baissa spontanément la tête, et il souriait : Mon bidou est mignon, il sert de coussin pendant la nuit .... dit il d'une petite voix quand même mais son regard plissé se braqua à nouveau sur elle Bouboule ? Dis tout de suite que je faisais les 100 kilos quand tu m'as connut! Regarde moi les efforts que j'ai fait avec toi, c'est pas nous qui avons des règles et que tout les mois nous devons subir une poussée d'hormones hystériques et faire preuve de patience en se disant " pas graaaaave, ça va paaaassé." >< Il posa ses deux mains sur les joues de Zoey pour les dégonfler, que cette image de bouboule parte, il venait d'être piqué au vif là ... Mais sa mine se fit un tantinet plus joyeuse lorsqu'elle lui dit qu'elle ne se fera pas blonde. Ses épaules se baissèrent même à l'annonce, SOULAGEMENT! et quand il lui conta que les deux blondes étaient de retour, il vit la Silver se mettre en concentration extrême! Un nouveau plan d'action devait être mit sur pieds ... Envoie les faire un tour du monde avec leur kiki. Au moins, t'es certaine que pendant 10 années, nous avons la paix.Il fit un oui oui de la tête, avant de se poser sur les bords de la table. Il ne cessait de lui caresser le dos, d'enrôler sa personne de regard doux et mignon, il était si content de l'avoir dans ses bras à nouveaux, après tout ce qui c'était passé. Je pense qu'il ne s'en rend encore vraiment compte ... Mais quand il se fit considéré comme un EL PATRONE, il ne le montrait pas mais il se sentait FORT Cool Il l'écoutait toujours, comme à sa grande habitude et il prit une des mains de Zoey et y déposa un baiser sur la paume. El Patrone peut être très persuasif tu sais. Bonita n'aura qu'à bien se tenir ... , c'est après cela qu'il fut parcourut de frisson, sa main sous son tee-shirt, il la regardait en arquant un sourcil et dés ses derniers mots, il se releva avec avec elle dans ses bras : Je peux même faire un marathon, sauter la haie pendant des jours Rolling Eyes El Patrone est Bon bébé! et c'est là qu'il leva son bras pour montrer tout ses nouveaux muscles. Il lui fit un regard l'air de dire, allé touche, je sais que tu en meurs d'envie What a Face Mais la chaleur de son souffle le calma, et quand elle le traita de "con" gentiment, il lui ébouriffa les cheveux , lui recouvrant tout son visage de ses long cheveux. El Patrone veut respect et dévotion, et si il reçoit, il donnera en retour et qui sait ... Bien plus encore ... et c'est lui qui s'attaqua à son cou pour lui faire un tas de bisous, le mordiller pour provoquer des chatouilles. Un tas de papouilles Et hop, en sac à patate. Il aimait ses fesses Cool J'aime tes fesses, ET - A - LORS! et il y déposa un bisous sur ses fesses What a Face avant d'y mettre une bonne petite claque! De sûr, elle devait être rouge en dessous Rolling Eyes Elles sont à moi ... Je devrai penser à y déposer un copyright là dessus Rolling Eyes . Tout en se dirigeant vers la sortie, il écarta les jambe tel un cowboy et lorsqu'il la regarda déboutonner sa chemise, il s'arrêta. T'es même pas cap ... Il n'avait pas la coccinelle mais qui ne tente rien à rien hein ... xD

Arrivé devant cette immense forêt que cachait Palm Bay, Cage était plus que ravit de lui faire découvrir tout ce qu'il avait fait avec Nana chérie , c'était leur coin d'amoureux, le nombre de fois où ils y ont fait des barbecue ou des petites soirées improvisées - à deux --' - , ça sentait les souvenirs à plein nez pour le Thurner. Mais bien sûr, la Zoey cracha son petit venin de maman, et cela mine de rien le fit sourire. Il savait qu'en venant ici, elle allait réagir de la sorte. Ses deux mains sur les hanches, il écoutait que d'une oreille Rolling Eyes C'est pas un devoir ou deux de pas fait que ça va la tuer. Elle va s’épanouir de façon bien plus paisible et enthousiaste si maintenant, elle prenait un malin plaisir à s'amuser que de compter des chiffres ou aligner des mots pour une dissertation. Et oui t'es une rabat-joie Silver ... mais quand elle le traita de blond refoula, il l'attrapa et fit mine de la balancer au dessus des rocheuses. Heureusement que c'était un vampire car humain, elle aurait certainement glisser, elle lui aurait échapper des mains. Et dés qu'il lui fit faire une petite envolée, il la rattrapa contre lui et remit une de ses mèches derrière son oreille. Proche d'elle, il la berça d'un regard mielleux : T'es la meilleure maman du monde Silver .. ET tout en lui déposant un baiser sur le bout du nez, il lui cacha la vue de ses deux paluches de mains, avec une seule même d'ailleurs ça aurait fait l'affaire --'. Il la dirigea et en vrai, il était mort de rire dans le dos de Zoey et quand elle lui dit qu'il était son super héros, il ria : Nous ne changeons pas les bonnes habitudes, Super héros un jour, super héros toujours --' . Elle découvrit l'endroit et il en était fière, bien spur, elle péta littéralement un plomb et il lui prouva que NON, c'était solide. Elle le traita de fou, et il pointa un index joueur en mimant des lèvres : fou de toi ... Grrrr et remettant les coussin convenablement, il lui dit de dos : Tu sais très bien que je ne la mettrais pas en danger avec une infrastructure peu solide hein ... Elle est déjà tombée mais sache que ta fille est pire qu'un chat, elle retombe très bien que ses pieds What a Face et lorsqu'elle se bloqua derrière lui, il posa ses mains sur ses bras qui l'encerclait mais son téléphone sonna ôO et avant même qu'il puisse le prendre, elle le fit. Il tenta tant bien que mal de le reprendre mais elle avait décroché. Il fit des "allé, donne le!" mais elle jouait. Prenant ENFIN le téléphone, Carlos était tout penaud, se demandant qui c'était lorsqu'il fit le rapprochement de la fille à la voiture rouge. Il s'exclama au téléphone " Put*in THURNER! t'a touché le Jackpot vieux" --' et Cage se fit pousser, sans s'y attendre et il la regarda sans écouter Carlos, se demandant ce qu'elle allait faire mais Carlos le harcelait de questions et il fut bien obligé de répondre : Non, pas ça ... Heu non pas toi Carlos. Non je voulais dire téléphone à Juan qui prendra la commande - Arrête! - non n'arrête pas , je veux dire fais le numéro que j'entende ce qu'il te dis - Oui ça va, juste que ... Il baissa sa tête avec une Zoey qui venait de se faire la malle dans son teeshirt, et il posa une main sur le combinée : Tu vas finir en bas toi ... Mais Carlos qui ne comprenait rien à ce qu'il se passait lui demanda si il allait être virer What a Face Mais non! c'est pas à toi que je parlais ... Ho et puis tu sais quoi! On se retéléphone plus tard! A peine eut il raccroché, qu'il dépêtra Zoey de ses vêtements et il la retourna mais comme une crêpe dans les coussins. Il se mit au dessus d'elle, à califourchon : La secrétaire très particulière de MONSIEUR Thurner va prendre chère ... Et c'est en bloquant ses mains des siennes, qu'il s'abaissa vers elle, doucement. Il lui déposa un baiser, puis deux sur les lèvres et en une fois, ses mains la chatouillèrent de façon abondante What a Face T'es consciente que personne ne t'entends ? Il allait la faire mourir sous ses mains What a Face

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mer 7 Mar - 12:09

L’index posait sur les lèvres de Thurner se fut en voyant ses dents se rapprocher dangereusement de ce dernier qu’elle se dit que c’était une mauvaise idée , de toute façon il attaquait toujours son petit doigt sans défense. «  C’est pas bien de s’attaquer à plus faible que soit Thurner et je te signal que si j’avais encore beaucoup de chose à dire mais tu me coupes toujours et tu me fais perdre la tête et je sais pas met toi un sac poubelle ou un carton sur la tête quand je te parle comment je fais devant ça la  » dit-elle en le montrant avec un petit sourire. Elle souria à son petit bisous et tout en penchant la tête sur le côté encore accablé de cette douceur qu’il venait de lui administrait elle souffla avant de dire «  J’en suis sure que tu fais exprès c’est ça le pire …. » Tandis qu’ils étaient en pleine conversation concernant les nains de… blanche neige à présent ôO elle secoua la tête en signe de contradiction . «  Non moi j’ai toujours dit les petites personnes qui partent travailler vois-tu puis la couleur désobligeante excuse moi mais c’est la vérité et détrompe toi je suis tout ce qu’il y a de plus gentille sur cette terre … dit-elle en bombant sa lèvre et en lui faisant de bon grands yeux emplit d’étoiles un peu comme ça «  Non mais je l’aime bien moi ton petit bidou en plus c’est vrai qu’il est confortable puis sa rebondit … » dit-elle en faisant rebondir ses doigts dessus XD Cependant le bouboule, elle savait que sa n’allait pas passer et c’est lorsqu’elle l’entendit qu’elle osa lever son regard vers lui en haussant les épaules Bouboule , c’est un surnom comme un autre puis regarde t’es MA bouboule à moi c’est encore mieux … 100 kilos ? Ah je pensais que t’en faisait 110 mais tu sais c’est normal bébé , t’es grand il te faut des forces … Cependant je t’arrête tout de suite ! MES REGLES c’est pas de ma faute c’est naturel et sans mes règles t’aurais pas eu de descendance je te signal et je suis pas chiante quand j’ai mes règles j’en connais qui sont pire que moi …. » voilà c’était à son tour d’être vexée tiens.

Quelques instants après se fut le sujet Parikki qui lui taraudait l’esprit comment se débarasser de ses deux pestes pendant un certain temps sans qu’elles ne reviennent par là …. «  Non si je leur fait faire le tour du monde, elle vont tout de même revenir réfléchis un peu soit je les envois en Egypte avec un peu de chance elles resterons coincés dans une pyramide et dans le dessert … y a les sables mouvants qui peuvent être pas mal .. Au pire y’a les Everglades pas loins aussi, sa dépend si je suis fatigué ou pas puis KIKI je l’envois en haut de la France parait que la-bas ils aiment la choucroute il fera office de saucisse … » Un air machiavélique s’enquit de ses traits et c’est en frottant ses mains l’une contre l’autre qu’elle releva son regard vers Cage qui avait légèrement tourné vers le noir Un jeu venait de s’immiscer entre les deux , pas très valorisant pour elle à vrai dire , bonita --’ et bien entendu Cage marcha en même temps elle aussi aurait aimé être el patrone --’ Le laissant faire avec sa main, elle eut un bref sourire qui se fana vite pour ne pas lui monter que oui , elle aimait ce genre de petite attention. «  C’est pas avec un bisous sur la main que el patrone va être persuasif tu sais …. » et sur ces mots se fut à son tour de montrer que Bonita pouvait elle aussi faire ce qu’elle voulait de El patrone en posant sa main sur son torse et elle lui insuffla un peu de confiance, sachant pertinemment qu’il allait la prendre aux mots et elle s’agrippa à lui histoire de ne pas tomber «  Je sais bébé , el patrone c’est le meilleur ! » et bien entendu il fallait qu’il lui montre ses muscles, typique de l’homme ça et pour lui faire plaisir , bonne femme qu’elle était , elle les palpa en faisait des grands OOOOOOH .   J’en mourais d’envie si tu savais … tout ces muscles, tu vas finir par me faire complètement craquer dis moi … » Bien entendu elle avait déjà craqué mais elle aimait voir ce petit sourire sur le visage de Thurner , tout fier de lui RESPECT ET DÉVOTION il demandait pas un peu beaucoup le Cage là ? «  Si si segnor …. Mais j’espère que le retour vaut le coup  » dit-elle avec un petit sourire taquin sur les lèvres, autant lui faire plaisir après tout surtout qu’il la connaissait bien, jamais elle lui serait dévouée Rolling Eyes et c’est sur cette pensées qu’elle se fit à son tour attaqué le cou, tentant de se défaire de l’emprise des lèvres de Thurner, elle posa ses mains sur sa tête , tachant de la reculer mais elle adorait ça puis c’est vrai qu’elle aime aussi qu’on lui donne la fessé et qu’on la traite de salope --’ xD Un peu MASO la Zoey n’est-ce pas --’ La situation dégénéra vite puisque la seconde d’après elle se retrouva sur l’épaule de Cage, en sac à patate et il prit d’assaut ses fesses --’ tentant de regarder ce qu’il allait faire, elle éclata de rire à ses paroles «  Sache, bébé que c’est réciproque … T’es FESSES mais un œuvre d’art a elles seules ke pourais passer des jours et des jours à les contempler surtout quand tu mets tes petits jeans la, puis en boxer je te dis pas c'est l'estase! » un sourire aux lèvres elle le regarda déposer un bisous sur sa fesses et éclate de rire cependant la claquasse qui vint après la fit grimacer «  J’exige réparation , allé; bisous magique, j’en suis sure qu’elle est toute rouge …. La pauvre. Puis l’homme qui déposera un copyright sur mes fesses n’est pas encore nait mon cher et tendre Rolling Eyes ». La folle course reprit , toujours dans le dos de Cage il écarta les jambes pour la regarder et bien entendu lorsqu’il lui lança le cap, elle le regarda en arquant un sourcil et continua a déboutonner les boutons de son léger débardeur laissant pendre les pans de chaque côtés se retrouvant vite en soutiens gorge --’ «  Sache que je ne me défile devant personne , surtout pas toi Thurner ! » cependant c’est quand elle vit son petit sourire qu’elle sut qu’elle venait de se faire berner et en beauté --’

Arrivé devant l’immense verdure qui s’offrait à eu , Zoey fut tout de même heureuse qu’il lui fasse découvrir à nouveau les petites choses qu’il pouvait partager avec Nana mais en sachant qu’elle ne faisait pas ses devoirs et qu’elle venait s’amuser à la place ici elle tilta, normal en même temps. «  Mais je ne suis pas une rabat-joie …. » et se fut à la fin de ces mots qu’elle se fit balancer en l’air puis rattraper par les bras musclés de Cage. «  Je vais finir par croire que tu veux vraiment me tuer …. » Plongeant son regard dans le sien , son regard s’adoucit a ses mots et elle se cacha dans son cou, juste qu'elle essayait d'être une bonne mère et c'était pas facile tous les jours ... Continuant à avancer lorsqu’elle le traita de fou , elle devint toute niaise à sa réplique et en joua un peu «  Je comprend qui ne serait pas fou de moi …. Mis à part ça je sais que tu es un bon père et qu’elle est en sécurité avec toi … oui mais la fait pas trop retomber sur ses pieds hein , notre fille n’est pas un chat ! »

Dans la cabane percher dans les arbres, Zoey ne pu cacher tout de même son émerveillement, se positionnant derrière Cage , elle l’encercla de ses bras tout en se mettant sur la pointe des pieds pour poser son menton sur son épaule. C’était des moments comme celui-ci qui lui avaient le plus manqués. Ces moments de tendresses et de calme smais bien entendu quelque chose vint les déranger, comme à chaque fois et cette fois ci se fut le téléphone portable de Cage. Zoey l’attrapa et y répondit , le sourire aux lèvres cependant Cage reprit vite l’avantage en le lui reprenant ce qui la fit boudait quelque secondes jusqu’au moment ou elle le fit tomber sur un amas de cousin pour se mettre sur lui et lui faire tout un tas de bisous, passant sa tête sous son tee-shirt. La brésilienne prenait un malin plaisir à le faire, à le déstabiliser et c’était encore plus gratifiant quand elle l’entendait bafouiller au téléphone. Passant ses mains dans son jeans, elle le regarda avec un petit regard coquin avant de reprendre le trajet sur son torse, laissant ses lèvres y trainer «  Non j’arrêterais pas … je te signal que monsieur nous dérange dans un moment inopportun… » dit-elle prêt du combinait avant de s’attaquer à l’épaule droite de Cage , la mordillant tout doucement en riant. Cependant l’amusement fut de courte durée surtout quand monsieur raccrocha et qu’il retourna la situation, se fut à son tour d’être à sa merci, elle détestait quand il faisait ça «  C’est pas du jeu … la secrétaire très particulière de monsieur Thurner elle voulait juste rire …. » et bien entendu son heure fut venu car il lui fit des … CHATOUILLES Ôo Se déhanchant dans tout les sens, elle n’avait de cesse de rire à poumons déployaient alors que personne ne l’entendait . «  AU SECOUUUUUUUR A MOI , UN GORTILLE M’ATTAAAAAAAQUE !!!!! » et se fut après plusieurs cri de désespoir que son sauveur arriva. TARZAN et sans le voir venir elle se fit attraper par ce dernier qui la posa sur son épaule lui aussi . «  CAGE ! Il est entrain de m’enlever, fait quelque chose … je veux pas être sa JANE et je te signal qu’il a la main en plein sur ton copyright n’empêche que tu me diras que c’est pas dangereux après , imagine qu’un jour il enlève Nanaaa…. » la voix de Silver se fit plus lointaine alors qu’elle se faisait embarquer par Tarzan --’
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Jeu 8 Mar - 0:08

Halalala, le petit doigt de ZOey. A chaque fois qu'elle voulut qu'il se taise, elle le plaquait sur ses lèvres et lui, il prenait toujours un malin plaisir à le mordre. c'était réflexe - direct! Il ne chipotait pas. Prenant une tête de "méchant" prêt à lui prendre un morceau de doigt, il haussa les sourcils à ce qu'elle disait. c'est qu'elle était mignonne la Zoey pour le coup Rolling Eyes C'est avec un grand sourire qu'il lâcha son index et la regarda avec beaucoup, beaucoup de tendresse xD Te considères tu comme plus faible que moi ? Et ne me dis pas que tu parlais de l'index, il fait partie de ta main, ta main fait partie de ton bras et ton bras fait partie de ton corps et ton corps, c'est toi What a Face héhé, il la jouait fine. Je suis une oeuvre d'art, j'en peux rien et oublie le sac ou le carton, une belle toile, c'est fait pour être observer, détailler et bouleverser. Fais toi plaisir, ça me fait plaisir en même temps car tu parles moins ... Il se mit à sourire, un sourire qui prétextait bien que ce n'était pas vrai. Il raffolait de ses monologues et c'est quand elle lui souffla à l'oreille qu'il le faisait soit disant exprès, qu'il fit un "teu teu" silencieux, accompagné d'un non de la tête. Le regard un peu enfantin qui ne faisait "soit disant" jamais de bêtise. Mais un sujet de conversation peu banal naquit entre les deux personnes. Les nains ou les personnes de petites tailles de Blanche Neige What a Face ... Il se demandait d'ailleurs comment ils avaient fait pour en arriver là, ça partait toujours en couille t'façon --' Mais oui, je te crois. Attention pinnochio, ton nez s'allonge ... Et de son index à lui, il lui montra son nez et prit peur en le voyant s'allonger ôO en fait non, il ne s'allongeait pas mais il faisait comme si --' mais elle eut cette bouille qui le déconcerta facilement. Ses yeux remplis d'étoiles, et cette lèvre toute bombée, ça lui donnait des idées folles dans la tête. Il ne devait pas, ça ressortait de la manipulation By Silver et il l'effaça d'un rever de main What a Face , lui ne disait pas de prendre des cartons ou sac poubelle, non, il était bien plus gentille que ça, il plaquait sa paume sur son visage --' Un moyen comme un autre hein. L'instant d'après, elle lui exposa les bienfaits de son Bidou - qu'il n'avait pas - et il fut piqué au vif. La tenant dans ses bras, il tâtait les bords de ses hanches, et fronça les sourcils. Penchant la tête à droite, puis à gauche, il faisait semblant de ne pas comprendre ce qu'il tenait entre les mains Tu ... Tu as mit combien de pull là sur toi ? C'est épais la dessous Rolling Eyes Il tâta la matière en se disant que c'était bien mou, il jouait sur ses poignées d'amour et c'est là qu'il se prit un délire : Brrrrrrrrrrrrrrouuuuuuuummmmmmmmm. Il fit semblant de la conduire, tel un volant qu'il avait entre les mains et s'arrêta net en la regardant : Si j'avais cru un jour pouvoir associé femme et bagnoles dans un même corps, je n'y aurai jamais cru. c'est que t'attrape une belle carrosserie bébé, épatant!Non mais ça, c'était pour le BOUBOULE, chose qu'il n'appréciait pas >< ça faisait Gosse qui se faisait acharner par ses amis à la maternelle ôO et bien sûr, de suite il dériva sur les règles. Naturel ... Mon C*l ouai! Les règles sont naturels mais le caractère qui va avec NON! Pourquoi ? Parce que vous en jouez, quand ça va pas, vous remettez la faute sur cette période, en disant " si j'ai fait ça, c'est à cause d'elles!". Vous les utilisez comme arme parce que vous savez qu'on ne dira rien mais moi, je ne fais pas partie de ceux là, je ne vous crois pas. La femme est vicieuse .... Vous êtes toutes pareilles. Il la regarda, les yeux plissé et pleins de sous entendus, l'air de dire haha! démasqué What a Face

C'était hilarant de voir à quel point elle pouvait réfléchir au mal qu'elle pouvait faire à PARIKKI, alors que mademoiselle prétendait quelques minutes avant qu'elle était la fille la plus gentille du monde , il y avait comme un esprit de contradiction dans l'air ... Mais il ne put s'empêcher d'exploser de rire quand elle parla de Kiki et de choucroute xD, non mais c'est qu'en plus, elle est sadique. T'es vraiment, mais vraiment une belle sadique. Pourquoi tu leur veut autant de mal ? Elles ne t'ont rien fait à ce que je sache et encore moins leur chier ... Malheure! Cage prenait leur défense Rolling Eyes c'était juste qu'il ne comprenait pas cet acharnement - qui était comique hein - mais voilà. Elle n'allait pas être jalouse de deux blondes écervelées quand même. Par la suite, Cage prenait un plaisir monstre à être appeler El Patrone, il était au sommet de la hiérarchie, dans ce Bungalow et son cou enflait. c'est peu dire, elle lui disait qu'elle serait soumise, avec un syndicat pas très loin mais quand même ... Le jeu était lancé mais il se résous néanmoins à devenir moins fière et plus gentille, car en lui offrant un bisous sur la paume, ce qui était en soit délicat hein, elle lui dit qu'il devrait faire plus. Cage la détailla, avec le regard pleins de réflexions. Tu pousses El Patrone au vice ... Il devait se méfier >< de sûr qu'elle allait porter plainte par la suite mais ON S'EN FOUT xD il se retourna et la coucha sur la table, laissant ses jambes accroché à sa taille. Il se baissa, les deux paumes posées sur le bois et les fit glisser jusqu'à ce que son visage arrive face au sien, à quelques centimètres : El Patrone peut être généreux, très généreux tu sais. Les augmentations à le connait, surtout si elles sont d'ordre charnelle ... What a Face Il posa ses lèvres contre les siennes, et lui donna un baiser tout en la fixant droit dans les yeux. Il jouait. Mais il fut prit de court à ses mains qui se baladaient sur sa peau, il en eut des frissons qui le fit arrêter ce qu'il était entrain de faire. Elle avait un pouvoir absolut sur lui. Il posa son front contre son cou et profita de ses gestes qu'elle avait à son égard. Mais pour ne pas tomber dans des travers un peu trop foufou, il reprit le jeu en main et lui montra ses muscles après s'être redressé avec elle. Il en était fière mais en cet instant, il la bouffait plus du regard qu'autre chose. Il prôna dévotion et respect, et bien plus mais il ne se permit pas de le dire, il savait qu'il l'obtiendrait, d'une manière ou d'une autre. A son "si si seignor", il ria ... Elle avait l'air d'une petite esclave immigrée, qui disait oui à tout Le retour, tu l'auras. Tu pourras toi aussi devenir El Patrone. Mais oui hein, donnant - donnant Smile et les chatouilles arrivèrent pour ensuite la prendre sur son épaule, ses fesses en compagnie. Il les adorait Very Happy Elles, elles rebondissaient J'ai trouvé quelque chose chez toi qui rebondissait! Et il re claqua ses fesses, encore et encore, mais doucement, juste pour voir la pseudo graisse bouger dans tout les sens . En fait, il s'amusait tout seul , comme un teubé pendant que d'où elle était, elle chérissait ses fesses à l ui. Des obsédés du C*l en vrai What a Face Ses fesses que tu vois là ... Elles valent de l'or. je pense que je vais faire comme Jenifer Lopez, faire une assurance pour elle. c'est mon arme de séduction ça, mon atout majeur. Peut pas les âbimer quoi ... Sur le coup, il se mit à réfléchir à ça, et dés demain, il ira la faire What a Face mais pour l'instant, il devait s'occuper d'une autre paire de fesses. La dernière claque tomba mais celle là, un peu plus forte. La dernière est toujours plus forte et elle demanda un bisous magique.Il le fit et posa même sa joue dessus, CALIN à une fesses ôO , on aura tout vu mais quand elle lui dit que personne n'avait de copyright dessus, c'était une deuxième chose à faire le lendemain. Assurance pour ses fesses en 1 et en 2, copy sur les fesses de son bébé. Il allait en avoir du boulot --' C'était surtout du grand n'importe quoi. Les jambes écartées, il lui lança une sorte de petit cap, il fut ravit de le voir relevé. Il souriait ... et secoua la tête, sa fierté un jour la perdra la petite SIlver xD

Dans cette clairière - forêt , un tas de verdure quoi, Cage lui montra une cachette extraordinaire, pleins de surprise. Il lui prouva aussi que cette cabane suspendue dans les airs tenait très bien. Jamais il ne faisait son boulot à moitié, il avait testé à maintes et maintes reprises se "perchoir" pour ne pas que Nana aille se casser la figure avec. Discutant à se sujet, ils se retrouvèrent justement sur celle ci et Zoey l'encercla de ses bras. Quel bien fou n'est ce pas, c'était comme une nouvelle vie qui s'offrait à eux, un nouveau départ qu'ils s'autorisaient. Et c'est là, que son portable sonna >< Durant toute sa séance téléphonique, il eut une Zoey en face de lui complètement surexcitée, il était perdu, et son interlocuteur tout autant. Tant bien que mal, il tentait d'échapper à tout ce que Z lui administrait, se positionnant dans tout les sens pour l'éviter mais elle l'avait bloqué et qui plus est, elle se mit carrément dans son teeshirt. Soupirs .... Fallait qu'il reste ZEN; il sentait ses lèvres frôler sa peau et il dut se mordre la lèvre pour ne pas que ça s'entende au téléphone. Sa tête passa et elle cria presque au téléphone qu'ils étaient occupés. Ha ben fallait pas le dire deux fois ça Rolling Eyes car balançant son portable dans les coussins en disant un bye bye très rapide à Carlos, Cage posa sa main à l'arrière du crâne de Zoey et il l'embrassa fiévreusement. Non mais elle venait de réveiller la bête qui était en lui --' mais pas assez pour qu'il oublie qu'elle voulait le faire chier, car profitant de ce moment, il la retourna et MONOPOLISATION de Silver. Un thurner aussi c'est vicieux Cool Il lui fit un tas de chatouilles, le genre de trucs horribles parce que quand ça s'arrête pas, on croit mourir --' elle appela Gozilla et se fut Tarzan qui vint la choper avec une liane. Il aurait put l'arrêter, mais voilà, il était choqué en fait xD Il la regarda s'éloigner et tout à coup, Cage ... éclata de rire, non mais le rire qui faisait pleurer What a Face parce qu'il la voyait, paires de fesses en l'air, sur un homme presque nu accroché à une liane. Il n'y a que Zoey qui peut vivre des trucs pareils non ? Rolling Eyes Se levant, Cage frotta son jeans convenablement, remit son teeshirt de façon convenable et grimpa tel un félin sur toute sa construction, allant jusqu'au sommet d'un arbre qui offrait des bananes. Il en prit une belle main et se laissa tomber du haut de 20 mètres ôO sur une poutre pour ensuite se laisser glisser dans la cabane proprement dit. Il siffla entre ses doigts, très fort et cria : JE TE L’ÉCHANGE CONTRE 5 BELLES BANANES MON GRAND! DE TOUTE FAÇON, ELLE A TROP MAUVAIS CARACTÈRE POUR QUE TU LA GARDES PLUS D'UNE JOURNÉE! FAIS MOI CONFIANCE, ELLE MORD EN PLUS! Cage s'installa dans les coussins, et s'alluma une cigarette, il savait que Tarzan ne refuserait JAMAIS des bananes et il avait raison, il entendit Zoey pester de tout son cœur et des bruits d'arbres frôler se faire de plus en plus près. C'était un gentil Tarzan, pas un méchant Rolling Eyes

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Jeu 8 Mar - 3:08

Zoey avait oubliait à quel point Cage pouvait vouer une certaine acharnassions quant à ses membres… il avait toujours cette petite habitude qu’il fallait perdre c’était un fait à lui mordre ses doigts ou bien même à la lécher et c’est en se rappelant de tout ses petits moments qu’elle pencha la tête et se mit en pleine réflexion profonde. «  Y’a quelque chose de canin chez toi Cage, tu mords, tu lèches, tu pisses debout et je t’ai déjà vue lever discrètement la jambe ne dit pas le contraire ! » L’instant d’après il lâcha son index - enfin - et se fut avec un certain soulagement qu’elle le regarda -longtemps- se demandant tout de même ce qu’elle allait faire de lui … emplit de bave. Oui Zoey détestait la bave >< «  Nuance Cage, je ne me considère pas plus faible que toi … toi comme moi sachons très bien que c’est faux mais par moment si sa peut rehausser ton moral , ta fierté sa ne me dérange pas de te le dire… Cependant ici , j’étais entrain justement de dire que tu t’attaquait toujours à mon index et c’est vrai canine acéré contre petit index manucurée … y’a un déséquilibre on est bien d’accord. Puis c’est pas la peine de me faire un cour d’anatomie dans ses conditions là Cage sa perd tout le côté fantasme féminin … » dit-elle en secouant la tête. C’est vrai qui n’avait pas rêver de voir le beau goss de son lycée lui faire un cour d’anatomy What a Face … oui ben là c’était beaucoup moins charmant c’est sa quand on vieillit après tout …Cage était entrain de se monter un piédestal petit à petit se qualifiant lui-même de chef d’œuvre et pendant ce temps là elle alla chercher un carton et lui posa sur la tête , tellement éprit de son histoire elle était certaine qui ne remarquerait rien. Elle découpa les yeux, la bouche et se plaisa même à lui ajouter du maquillage.  «  La tu ressemble à une œuvre d’art mon bébé » dit-elle en lui déposant un bisous sur la bouche tout mignon … «  Puis c’est beaucoup moins déconcentrant … tu n’es pas du tout attirant comme ça et au moins j’arrive à réfléchir correctement et j’ai pas des idées qui me vienne … enfin bref t’es très bien comme ça mon amour puis de toute façon je sais que t‘aime quand je parle sa se voit dans tes yeux t‘es en admiration poussin … c‘est mignon » Elle n’était absolument pas certaine de ce qu’elle venait de dire mais qui ne tente rien n’a rien cependant elle allait se calmer niveau parlote du coup… Rolling Eyes Jamais de sa vie elle n’aurait cru être amené a parler de nain , de roux et de bien portant dans une même conversation surtout avec Cage. Imaginez tout de même une personne qui comptait tout ses critères en une fois ….dure la vie et c’est avec cette reflexion qu’elle s’auto annonça , gentille oui et non pas méchante comme pouvait si bien le dire Cage. Depuis quand Zoey Adriana Silver était une personne méchante, loin de là, elle était certainement la personne la plus mignonne que la terre puisse porter What a Face «  Mais non je suis toute mignonne depuis ma naissance on me le dit … insinuerais tu que mes parents étaient des menteurs Thurner ? » et c’est à cet instant lorsqu’il insinua que son nez était entrain de s’allonger qu’elle loucha dessus et qu’elle regarda son nez … «  C’est pas vrai … » dit-elle la lèvre bombée comme une petite fille .

Le bidou de Cage elle savait que ça n’allait pas passé, monsieur était pire qu’une femme tout compte fait et bien entendu il se vengeait sur ses soit disant poignet d’amour cependant Zoey avait apprit à se connaitre et à s’accepter durant ses un an oui elle avait beaucoup plus confiance en elle qu’avant …. C’est pourquoi elle le regarda «  En faite j’ai pas de pull … ce que tu sens c’est la graisse … Ben quoi Cage ,tu te plaignait que je mangeais pas assez, j’ai prit des conseils à la lettre et depuis je m’empiffre si tu savais …. J’ai même fait le concours de HOT DOG à Végas cet été il m’appelait TERMINATOR …sans mâcher je gobe directement moi qu’Est-ce qui y’a je suis une degui wesh ! Tu me cherches Thurner je te prend quand tu veux moi et je te met ta race ouaiiiii » et su ces mots elle posa ses deux mains sur le crâne de Thurner et lui donna un petit coup de tête. «  Puis je te parles pas de la direction assisté et des airbags incorporés… » dit-elle en posant ses mains sur sa poitrine pour les bombées What a Face et lui donna un coup de par choc xD «  Quand je te disais que j’étais exceptionnel , deux en un mon bébé …et si tu veux j’ai même le maillot et le drapeau tu sais pour donner le top départ au course de voiture What a Face » Le sujet dériva assez rapidement sur les menstruations , sérieusement ? Ou était le rapport ?  « Cage, je comprend pas pourquoi les menstruations féminine rentre en ligne de compte, surtout dans cette conversation … et je signal que c’est pas toujours une excuse qu’on prend.. Tu sais pas a quel point sa peux faire mal c’est comme si comme si on te tordait le ventre tu sais comme les chiffons la que tu veux essoré puis t’es tous le temps fatigué et bien entendu sa engendre la mauvaise humeur. Puis tu parles des vices des femmes tu peux parler toi les hommes sa extrapoles tout ils ont un petit bobo on dirait qu’ils vont mourir je te jure c’est affreux ! Le jour ou vous accoucherez mais sa sera l’apocalypse. Vous êtes tous pareil de toute façon pas un pour rattraper l’autre. le regard emplit de la même essence de celui de Cage , elle les plissa un peu plus avant de se retourner en mode poufpouf.

Bien entendu il fallait que Cage prendre la défense des deux puteputes, ce qui lui vaut un regard assassin digne d’une Silver «  Puis quoi tu prends leur défenses, attend c’est normal on aurait dit qu’elles allaient te sauter dessus à chaque instant. La bave au coin des lèvres, les hormones qui s’affole ,t’es pas une femme tu peux pas comprendre! Puis tu m’aimes alors t’es censés être de mon côté quoi qu’il arrive alors retire de suite ! Puis leur chien il est moche avec sa petite jupe rose, je te jure c’est immonde » Non mais oh il fallait qu’elle remette les points sut les i là ,ça n’allait plus. Depuis quand il prenait la défense d’étrangère plutôt que celle de la mère de sa fille ?!

Dans les bras de Cage, il l’avait prise pour bonita à lui dire de ramasser les bouts de papier tel un autre alors bien entendu elle ne pu s’empêcher de faire la caricature, el patrone , bonita mais monsieur s’était prit au jeu et bien entendu elle avait suivit. Alors qu’il venait de déposer un bisous sur sa paume, elle leva son regard vers le sien tout en arquant un sourcil ? Pensait-il réellement que ce petit geste allait l’attendrir ? Loin de là …  « Je ne pousse personne à faire quoi que se soit et fait gaffe à ce que tu …. » la brésilienne n’eu même pas le temps de finir sa phrase - à croire qu’il aimait lui couper la parole et lui insuffler le silence >< - et se fit carrément coucher sur la table en bois qui trônait dans le salon. Elle le regarda faire , ses jambes toujours accroché à sa taille , un petit sourire mutin aux lèvres et lorsqu’il fut enfin face à son visage elle plongea son regard dans le sien , recevant son baiser , les yeux elle aussi ouvert tout en jouant avec ses lèvres. Retenant sa lèvres inférieur avec ses dents, elle tira tout doucement jusqu‘à ce que cette dernière cède d‘elle-même avant d‘ajouter…  «  Les augmentation d’ordre charnelle …. Je comprend pas vraiment peut être qu’il me faudrait un exemple …. » Posant ses mains sur les fesses de Cage elle les fit glisser tout doucement devant et là elle tira le portefeuille de monsieur de sa poche et l’agita devant le visage de Thurner «  Enfin de compte je préfère l’argent .. » dit-elle en sortant les billets. Cependant la jeune brésilienne ne pu se résoudre longtemps à ne pas poser ses mains sur le corps d’apollon de son bébé Passant ses mains dans son dos , elle les remonta tout doucement vers ses épaules, son regard plongé dans le sien et lorsqu’il posa sa tête dans son cou , elle se laissa aller dans un moment de tendresse puisqu’elle déposa un baiser dans sa chevelure tout en caressant du bout des ongles sa nuque entortillant ses petits cheveux autour de son doigt elle le retrouvait et elle savait que personne ne pouvait venir briser leur moments. Cependant quand il lui dit qu’elle aussi elle allait devenir elle patrone, elle le regarda toute contente et se mit à applaudir «  J’ai soif ! » mais la c’est le drame puisqu’il lui fit un tas de chatouilles et la elle se fit prendre en sac à patate . «  Je suis brésilienne ou pas bébé , c’est connu on a des fesses bien dessiner xD » et c’est la qu’il lui donna plein de petite tape , elle releva le visage vers lui tout en arquant un sourcil «  j’ai l’impression que t’es entrain de te faire un tripe sur mes fesses genre je fais du tam tam sur le C*l de ma femme  >< » Cependant elle ne pu garder son sérieux bien longtemps surtout quand il lui annonça que dés demain il allait contracter une assurance pour ses fesses. En même temps … c’est vrai que sa serait dommage qu’il arrive quelque choses à ces belles pommes  «  Non mais je comprend ta raison , surtout que je sais pas si je vais me retenir … » et c’est sur ces mots qu’elle les lui remordit une seconde fois What a Face et là, le coup fatal, il lui donna une claquasse qu’elle n’oublierait pas de sitôt , pour sure que ses fesses devaient être toutes rouge Rolling Eyes «  Sa fait mal bébé … » et sur ces mots il lui fit un bisous magique et même un câlin à une de ses fesses, elle aurait préféré qu’il lui fasse à elle enfin à son cou quoi pas a ses fesses --’

Le téléphone de Cage qui sonnait s’était tout simplement une aubaine, une vengeance pour ses fesses tiens. Répondant à ce dernier, elle se le fit vite arracher par un Thurner qui râlait et bien entendu elle n’allait pas s’arrêter en si bon chemin s’était mal la connaitre n’est-ce pas. Le faisant tomber dans la montage de coussin , elle se mit à califourchon sur lui et passa son visage sou son tee-shirt pour lui faire un tas de papouille, laissant trainer ses lèvres et quelques fois sa langue sur son torse, elle voulait qu’il perde pied , nettement et c’est lorsqu’elle le vit se mordre la lèvres à plusieurs reprise qu’elle souria tel une vainqueur et qu’elle insinua qu’ils avaient été déranger dans leur activité. Reprenant un chemin sous son tee-shirt dans le sens contraire cette fois-ci elle se fit vite monopoliser à son tour ne comprenant rien à ce qu’il se passait , elle n’avait même pas capté qu’il avait balancé son portable et la se fut le paradis … Il l’embrassait et pas qu’un peu xD Ses yeux s’agrandirent devant tant de fougue mais il ne lui fallut pas bien longtemps pou y répondre avec tout autant de fièvre et là, la chute car ce qu’il ensuivit fut la pire torture qu’on puisse administrer à une personne des chatouilles. Elle laissa sa tête claquer contre les cousins encore sous l’émotion de ce baiser qui avait un gout d’inachevé à son gout jusqu’à ce que l’effet chatouille fasse son boulot et qu’elle se mette à rire comme une acharné, le pire c’est que sa faisait mal en faite, rire autant. C’est pourquoi elle cria à l’aide alors qu’il venait de lui dire qu’ils étaient seuls et que personne ne viendrait l’aider ,que Tarzan apparu pour l’enlever ôO «  CAAAAAAAAGE ! Balader de liane en liane elle commençait à avoir le mal de l’air , surtout qu’ils allaient supe vite et qu’elle voyait le sol se rapprochait un peu plus fortement par moment c’était affreux … et là il la posa dans sa cabane et se mit derrière elle à lui chercher les poux What a Face ( contente ?) « Non mais c’est pas comme ça qu’on s’y prend avec les femmes, je vous signal que je n’ai pas de poux d’une et que je me suis laver les cheveux ce matin et que je ne sais pas ou vous avez mit vos mains …. » dit-elle en levant la sienne. C’est la que Tarzan l’attrapa et la renifla et qu’il commença à faire la taille de leur main …  « Jaaaaaaaaane » Zoey le regarda et retira sa main , limite un peu farouche et la mit contre sa poitrine «  Alors non je vous arrête tout de suite je ne suis pas Jane , moi ZOEY , pas Jane » «  Zooooo-ééééééy » répéta l’homme tel un autiste --’ Regardant de droite à gauche elle hocha ensuite la tête et se demanda ce que foutait Cage .. Non mais sérieusement, elle aurait pu mourir qu’il n’aurait rien fait quoi. «  Jaaane parti …. » Ohhh pauvre Tarzan …. Zoey bomba la lèvre et prit Tarzan dans ses bras pour le réconforter mais qu’allait-il faire sans Jane…  «  Tu sais elle va peut être revenir , peut être qu’elle est tout simplement allait en ville pour acheter du shampooing, tu sais Tarzan c’est super important les cheveux , regarde les miens ils sont tout doux parce que j’ai un bon shampoing et ma peau elle est douce parce que j’ai un bon lait pour le corps, c’est important pour une femme et sa doit l’être pour elle aussi … Puis les rasoirs aussi t’imagine c’est pas féminin du tout des poils sur les jambes … regarde c’est mieux tout doux » dit-elle en levant sa jambe en l’air , vive les shorts ! «  Alors surement qu’elle veut se faire belle pour toi et tu sais tu devrais faire des efforts toi aussi , sérieusement tu pu la transpiration … et tes cheveux sont sales … il va falloir qu’on fasse quelque chose …. » Zoey sortie un petit échantillon de shampoing de la poche arrière de son short en jeans et le lui tandis, oui sait-on jamais sa peut servir en toute circonstance Rolling Eyes «  Alors quand t’iras te laver dans la rivière tu mouilles tes cheveux et tu met ensuite ce produit dans tes cheveux et tu frotte jusqu’à ce qu’il y est plein de mousse et au passage tu te frotte tout en entier aussi jusqu’à ce que tu deviennes tout blanc, comme un bonhomme de neige et ensuite tu te rince et tu verras toute les femelles de la jungle elle vont être à tes pieds en un claquement de doigt c’est moi qui te le dit … » dit-elle en lui faisait un clin d’œil … et sans qu’elle ne comprenne rien , elle se fit de nouveau embarquer par Tarzan qui la ramena au près de Cage . «  Bananes » et c’est en voyant le montant de la transaction que Zoey fut tout bonnement choqué . «  Non mais je rêve , tu lui proposes que 5 bananes en échange 5 bananes, tu crois que je vaux que 5 BANANES c’est ça. Oh et puis toi TARZAN t’es débile ou quoi , je vaut plus que 5 bananes quand même t’aurais pu demander plus et faire monter les enchère … et moi qui t’es donner des conseils pour reconquérir Jane, je te retiens … NON JE VOUS RETIENS ! » dit-elle en les pointant tout les deux des doigts tout en allant se mettre à l’opposé des deux hommes , boudeuse.  «  Auvoir Zooooo-éééééééy » «  Ouai ouai c’est ça hasta luego Tarzan »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Sam 10 Mar - 20:43



Elle le traitait de chien --' Bon en même temps, c'était connut, il avait des soucis de Bave et tout ce qu'il pouvait croquer, il croquait. Excusez le d'être un vampire hein >< Il la regarda affirmer qu'elle l'avait déjà vu lever la jambe pour faire pipi ... Hum, c'est qu'il devait péter ça What a Face What a Face What a Face mais il ne lui dirait pas, cela enlèverait certainement du charme à l'homme parfait qu'il est Rolling Eyes Tu as raison, je suis un chien et tu es mon os sur lequel j'aime marquer mon territoire. Il lâcha son index et fait un WOUF enragé, des yeux quelque peu féroce accompagnaient cet aboiement. Pour une fois, il ne la contredisait pas, il allait même dans son sens. Mais elle n'en avait pas finit avec lui, ELLE, elle voulait toujours avoir le dernier mot et c'est bien pour cela, que quand elle se mit à faire son éternel monologue - ENCORE - il fit aller sa tête de gauche à droite, tout en miment des bla bla bla de la bouche. Elle en avait pas marre ? Sérieux ? xD Oui il y a un déséquilibre, mes crocs peuvent te tuer et ton doigt, juste me crever un oeil. La vue contre la vie, il y a de la marge. Et je ne comptais pas te faire un cours d'anatomie là tout de suite, mais comme j'aime te contredire ... Il tira doucement sur son teeshirt alors qu'elle était toujours dans ses bras. Mais il fit genre que ses jambes l'empêchaient de hausser le tissus, le pressant contre sa peau. Ha ben non, tu as une bonne étoile au dessus de la tête on dirait ... c'était IDIOT mais il pensait faire de l'humour, un peu Rolling Eyes et c'est bien pour cela qu'il surenchérit sur son compte, lui prétextant bel et bien qu'il était une oeuvre d'art. On a que le bien qu'on se fait après tout hein --' Il continua de vouer ses mérites physiques jusqu'à ce qu'il se fasse taire par un carton ôO Il du se taire, et vit des ciseaux traverser la matière, lui crevant presque un oeil >< Il n'osa plus bouger, figer comme une statut et dés qu'il eut recouvré la vue, il cligna des yeux. Racontant que c'était beaucoup moins déstabilisant, Cage joua donc sur la corde sensible de Zoey, ses YEUX. Il les plissa tel un ténébreux, jouant de façon à ce qu'elle ne voit plus qu'eux et non pas tout le maquillage qu'elle a posé sur lui : Tu ne vois plus le carton, oublie le rouge à lèvre, regarde que mes yeux. MES YEUX. Tu les vois, il te déstabilise, ils te rendent complètement folle. Tu vas enlever ce carton et m'embrasser, si passionnément que tu en oublieras que j'ai eut un carton sur la tête --' Ses yeux la fixèrent encore et encore, espérant que cela marche ou qu'elle joue le jeu ... C'est pas que mais il étouffe la dedans. Mais il se braqua à son poussin. Poussin ? ôO Il enleva le carton et la regarda, pointant son visage de son index à lui. C'est une tête de poussin ça ? Attends, chien - poussin ... Un porc tans que tu y es non ? Il réfléchit à ce qu'il venait de dire et il se rendit compte qu'il venait de dire une connerie parce que c'était lui donner l'aubaine que de surenchérir ce qu'il venait de dire. C'est pour ça, qu'il haussa les épaules, tenant ce foutu carton dans une de ses mains et lui dir Allé, fais toi plaisir ... . Dans le genre fataliste, il n'y avait pas mieux --' . Mais leur conversation tourna bizarrement, il ne parlait plus de bêtes mais de gens anormaux Rolling Eyes ( c'est méchant xD ) et sur le fait qu'elle n'était pas mignonne. Elle osa remettre sur le plateau la confiance de ses parents. Connaissant Cage, elle savait qu'il avait un respect pour ne pas dénigrer la famille mais bon, il voulait avoir le dernier mot >< comme toujours : Il te disait aussi que t'étais toute mignonne quand tu faisais un petit caca au popot ... Faudra peut être revoir le terme "mignonne" que tes parents te donnaient Rolling Eyes . Il lui montra son nez et elle loucha dessus, il ria légèrement. Là t'es mignonne. lui dit il avant de lui donner un bisous

C'était définitif, il avait se besoin récurrent que de rattraper cette année perdue à ne pas lui lancer des vannes; Il le sentait parce qu'il prenait chère le Thurner et bien comme il faut. Passant par les animaux de la ferme, il se fit traiter de gros bidou What a Face Non mais il avait maigrit et était devenu incroyablement musclé depuis Cool . c'est quand il était avec elle d'ailleurs qu'il s'était laissé aller Rolling Eyes et il la nargua sur ses éventuelles poignées d'amour. Mais elle lui rétorqua bien bien la chose, parce que le con, il ne savait pas quoi lui dire pour sa défense --' Non mais je ne t'ai pas demandé d'enfiler tout ce que tu trouvais non plus, bientôt on pourra te jeter en mer pour rattraper des personnes à la noyades. Tout le monde s'accrochera à Zoey en disant, JE L'AI, JE SUIS SAUVER! Tout à coup, le film dans sa tête se fit. Une Zoey jetée en mer avec ses poignée d'amour qui flotte à la surface, et qui se cramponne à elle. Il ria --' mais la suite le fit encore plus péter de rire --' T'a été à Vegas et tu as fait le concours de Hot Dog ? Ma pauvre ... j'espère que tu n'as pas été malade parce que c'est reconnut que la viande là vas est faite à base de serpent What a Face Il fit des oui oui de la tête, mimant même un "j'te jure" xD et il reprit aussitôt avec une bouille plus sincère Mais je serai ravit de relever ce défi TERMINATOR! Je suis loin d'avoir l'estomac fragile et je te mettrai une double race dans tes dents. T'inquiète, je suis une bête quand il s'agit de bouffer, n'oublie que j'aime mordre ... ça me connait. --' Il avait l'air fière mais bien moins lorsqu'elle lui mit un coup de tête. Il faillit être sonner t'sais ôO et il eut beaucoup de mal à réouvrir les yeux, surtout lorsqu'elle parla de ses airbags qui fallait le dire étaient majestueux. xD et il se fit frapper à coup de poitrine What a Face . Elle voulait le tuer en vrai là non ? Rolling Eyes Il se secoua la tête et regarda son pare choc et ensuite son visage : Hum ... t'es la femme de ma vie toi What a Face Oui parce que même si elle tentait de le tuer, quel homme ne voudrait pas mourir sous une poitrine abondante et ferme ? ôO Sa petite amie était une voiture, avec des argument de choc. Elle était en effet la femme de sa vie xD Et qui plus est, si elle levait le drapeau à chaque départ de course, il voulait bien mettre sa vie en danger tout les jours, à chaque course rien que pour voir ça xD ça y est, il était fou amoureux, mais vraiment vraiment là xD que même le retour à la réalité fut DUR. La menstruation des femme était en quelque sorte un tue l'amour hein --' et il en dit ce qu'il pensait, et bien sûr, elle fit mouche : Je ne pourrais pas savoir, j'ai pas de règles et nous les hommes restont persuadé que c'est de la grosse comédie Rolling Eyes Un rien vous fait naitre la mauvaise humeur. Des chaussettes qui trainent vous râlez, une vaisselle pas faite vous râlez, des poussières sur un meuble vous râlez. Si nous on extrapolent comme tu dis c'est parce que nous essayons de trouver des moyens pour que vous fassiez attention à nous et pas à tout ce qui nous entoure. Nous sommes des hommes, donc nous devons toujours être forts à vos yeux alors que nous sommes aussi des êtres sensibles qui avons des bobos. Puis la nature est faite pour que VOUS vous ayez des enfants car savais tu que la femme était capable de sécréter des hormones qu'on appelle endorphine ? Elles permettent à soulager les "douleurs" afin que justement vous souffriez moins lorsque vous avez une blessures et NOUS, les hommes n'avons pas ces hormones. Donc heureusement que c'est vous qui accouchez et pas nous, se serait injuste. Il ne remerciera jamais assez le FLAIR HEBDO d'avoir lut cette information xD Parce que c'était une contre partie qui était BONNE! xD Son côté pouf pouf, elle pouvait le mettre dans son pouf pouf xD

Concernant PARIKKI, voilà il mangeait ... il la regarda les yeux baissés, en fait, il voulait être gentil du genre qu'on arrête de s'acharner sur elles quoi Rolling Eyes mais il JOUAIT, juste qu'il voulait voir sa réaction. Et c'est malicieux qu'il releva le regard vers elle, la laissant cracher son venin à propos des deux blondasses qu'il ne supportait absolument pas : Emmène les dans le coeur d'un volcan, t'es certaine de ne plus jamais les revoir. ça concluait leur conversation avec un Cage qui prenait la défense de la MÈRE DE SA FILLE.

Tout deux jouaient à un jeu "fantasmagorique", car oui ça l'était pour Cage. Son bébé devenant BONITA et lui LE PATRON, Put*in mais la vie est belle là xD ça réhaussais un peu son égo, surtout qu'elle le traitait de poussin quelques minutes auparavant - oui, se surnom n'est pas passé xD - et c'est bien pour cela, qu'il lui montra que El Patrone pouvait être généreux. Il s'en foutait de ce qu'elle disait et il se retourna avec elle dans les bras, la couchant sur la table après avoir écarter de l'endroit tout ce qui y trainait au sol. ça faisait un effet plus sauvage à la situation --' - alors qu'il n'y avait que un bic et une feuille mais BREF - et de façon dangereuse, il rapprocha lentement son corps de celui de son bébé, laissant glisser ses mains sur le bois en Bambou de la table. Heureusement, pas d'écharde en vue --' , il aurait eut l'air con de ressembler à un cactus après avoir voulut faire le beau --' BREF - encore xD - il joua avec elle, posant ses lèvres contre les siennes. Alors qu'elle lui prenait une de ses lèvres entre les siennes, il la regarda d'un air terriblement sauvage et même arrogant, EL PATRONE était un dominateur à travers les yeux --' et dés que ses lèvres furent libérer, farouchement il l'embrassa son regard plonger dans le sien, lui coupant la parole xD mais une Silver ne se tait jamais --' , c'était à indiquer dans leur mode d'emploi ça Rolling Eyes et quand il sentit ses mains sur ses fesses, il souriait tout en s'avançant vers elle, encore en proie à la violer What a Face mais devant son visage se trouva son portefeuille, il ne supportait pas qu'on le prenne >< Il y avait des choses cachés la dedans et il ne fallait surtout pas que ELLE le prenne. Bonita prendra ce que El Patrone lui proposera, c'est à prendre ou à laisser. Il lui prit le porte feuille des mains et le balança dans le canapé, pour être certain qu'il ne soit pas récupérable dans les secondes qui suivaient. Il arqua ses sourcils l'air de dire, oublie pour aller le chercher et c'est ce qu'elle fit Rolling Eyes car elle l'immola de ses mains. Il sentit une certaine vague l'envahir, comme un vent de bien être qui s'accapara de lui. Elle avait cet effet apaisant sur lui, seule elle le possédait. Sous se geste, il laissa retomber son front contre la peau de son cou, caressant son nez contre l'endroit. Il pouvait mourir comme cela que se serait la plus belle des morts - oui, il lui fallait peu - et quand il sentit son doigt se prendre dans une de ses mèches de cheveux, il la laissa faire. Tout ce qu'il y avait à prendre d'elle, il le prenait. Au diable ses manies et ses phobies, elle pouvait même lui caresser les cheveux qu'il n'en dirait rien Rolling Eyes et comme il était bien, son esprit de domination redescendit à égalité mais il s'en mordit les doigts. à son " j'ai soif", il dit les yeux fermé contre sa peau toujours : JE décide du moment où tu pourras devenir El Patrone et c'est pas maintenant. Alors continue Bonita a entortiller cette foutue mèche autour de ton doigt! Il souriait parce qu'ils étaient con xD mais c'était tout eux ça Se sentant partir aux pays des sondes par l'odeur vanillé de sa peau, il reprit les devant et lui fit des papouilles avant de la prendre sur son épaules. c'était repartit là et il joua avec ses fesses. Bong Bong Bong, c'était ce que son doigt faisaient sur ses fesses rebondies et brésilienne. Il approuva quand elle lui dit que ses fesses étaient brésilienne et bien dessinées, c'était pas lui qui allait dire le contraire hein et il se mit à jouer du tam tam oO Si tu savais tout les tripes que j'ai en tête quand je vois tes fesses bébé What a Face Il ria de sa propre connerie et dégagea de son bungalow tout en lui tapant les fesses; à son " ça fait mal" il llui répondit juste : Pas grave, ça t'endurcit ... Rolling Eyes

Dans cette forêt éloignée de son bungalow et qui était censé être sans réseaux --', le portable de Cage sonna et c'est sa secrétaire bien personnelle qui décrocha. C'est Zoey qui lui prit et dés lors il tenta de le récupérer. Remonter comme une pile, elle parlait de façon bien suave à son collègue et en fait, ça ne lui plaisait pas ... maintenant, il allait la kiffer >< Bien heureux de l'avoir récupérer, il se fit jeter comme une vulgaire chose dans les coussins. Lorsque Z se mit à califourchon sur lui, se fut un peu déstabilisé qu'il répondit au question de Carlos. Il sursauta à certain point sensible qu'elle toucha, il souriait et bafouillait tout à la fois, et vite fait, il mit une fin à sa conversation. Non mais impossible pour lui que de réfuter ce qu'elle était entrain de lui faire. Il prit son portable et le balança, rien à foutre. Sa main se posa à l'arrière du crâne de Zoey et il l'embrassa fiévreusement. Elle y répondit tout autant, et Cage souriait contre ses lèvres pour y attendre le moment propice de lui rendre la pareille de ce qu'elle lui avait fait endurer. Par des chatouilles, pour lui aussi cela avait un gout d'inachevé mais il aimait couper les émotions de la sorte, il savait qu'après elles étaient bien plus fortes --' et ce fut le cas parce qu'un tarzan munit de sa liane passa dans les parages et lui déroba son bébé. Non mais vous y croyez vous ? xD La voyant partir dans les airs avec l'autre, Cage se frappa le front et se mit à RIRE. Parce que oui, cela n'arrivait qu'à elle se genre de chose ... Il espérait que le tarzan lui chercher des poux sur la tête Rolling Eyes , se serait bien marrant ça (OUI très contente xD) et pour ne pas traverser se paysage verdâtre, il eut une idée qu'il savait ingénieuse. Il grimpa tel le félin qu'un vampire pouvait être à travers les arbres qu'il y avait pour aller chercher en leur sommet une main de banane. Elles étaient belles en plus, de sur qu'il voudra bien lui échangé son bébé contre ça. Au maroc il vendait bien les femmes contre des chameaux, de sur que ça devait marcher pour un homme de la jungle avec des bananes, logique quoi --' et c'est patiemment qu'il attendit leur retour. L'écart des arbres offrait un brin de soleil, c'était plaisant car couché dans son amas de coussin, il fuma une clopinette. ça faisait du bien, tout ça avait des airs de vacances. Les arbres bougeaient, non pas avec le vent mais sauvagement. Des lianes traversaient les ombres et il se mit à rire. Surtout en voyant les cheveux complètement défait de son bébé. Il tendit les bananes à Tarzan après avoir largué Zoey sur les coussins et il tchéqua avec l'homme de la jungle What a Face Elle fit sa crise et Cage le regarda partir dans ses les arbres. Observateur de ce qu'il était entrain de faire, il tira sur sa clope, oubliant carrément ce que Zoey lui disait : Je me demande comment les lianes font pour résister à un poids humain. c'est vrai quand même, c'est pas si solide que ça quoi ... Je crois que je vais me mettre au régime banane, peut être qu'après je pourrais moi aussi enlever les femmes des autres dans une forêt abandonné What a Face De suite, il se protégea le visage de ses mains avant de se faire frapper et il montra sa clope : Tention, risque de brulure intense! Sa clope était un peu comme un bouclier ... en même temps, il l'avoue, pas sympa d'avoir proposer 5 bananes. Tu sais, j'en peux rien si il se satisfait que de 5 bananes ... C'est pas de ma faute, si il en avait demandé plus, j'aurai grimpé milles arbres pour aller en chercher d'autre, juste pour que tu me reviennes ... Ouai, c'était bien ça xD de sur, qu'elle allait passer outre de leur deal qui ne valait pas une miette Rolling Eyes

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Dim 11 Mar - 0:00

Zoey adorait voir l'effet qu'elle pouvait provoquer chez Cage et bien entendu elle ne manquait aucunes occasions de le vérifier. C'était donc une aubaine pour elle lorsque son téléphone sonna. Le faisant tomber sur l'amas de cousin qui était disposer dans un coin de la cabane elle lui administra tout un tas de douceur, passant sa tête sous le tee-shirt de ce dernier et bien entendu un sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu'il bafouilla cependant elle fut surprise de le voir autant réceptif , surtout quand il jeta son téléphone pour renverser la situation et l'embrasser comme il venait de le faire. Bien entendu elle ne pouvait pas rester de marbre devant tant de passion , tant de fièvre de la part de son bébé et c'est pourquoi elle lui rendit bien Tout feu tout flamme , elle fut malgré elle , coupait dans son élan par un Cage joueur puisqu'il en profita pour lui administrer sa "punition" qu'était les chatouilles. Ne pouvant rien faire contre ceci, elle fut prise d'un fou rire qu'elle ne pouvait contrôler ... et c'est là qu'une chose complètement dingue se produis puisqu’elle se fit enlever par ... Tarzan, oui oui Tarzan l'homme à moitié singe vêtu d'une simple peau de bête, des cheveux gras et qui avait comme seul moyen de locomotion des lianes. Discutant avec ce dernier tout en haut d'un arbre, elle n'attendait qu'une seule chose, que Cage vienne la sauver de ce pétrin dans le quelle elle était tombé mais à la place de voir un Cage tout vaillant , tel un héros qui venait sauver sa demoiselle en détresse , un pacte venait de se concrétisait . Tarzan venait d'échanger Zoey contre 5 bananes, 5 malheureuses bananes. Se fut de la même manière qu'à l'allée que Zoey se fit trimballer de lianes en lianes jusqu'à la suspension de Cage , c'est à dire sur l'épaule du sauvage. Une fois posé sur les lattes en bois, la brésilienne resta complètement conne, toujours assise sur les coussins sur lesquelles Tarzan l'avait balancer comme une vulgaire chose. Râlant quant à la valeur de la transaction , elle se permit de faire la remarque à Cage mais ce dernier semblait plus intéressait par les lianes qu'utilisait l'homme singe pour se déplacer.  «  Cage , on s’en fou de comment Tarzan se déplace dans la jungle et du poids de ce dernier , t’imagine que tu M’AS échangé contre 5 bananes, tu penses réellement que je vaux 5 bananes ? Puis oublies de suite tu n’enlèveras pas les femmes des autres, la seule que tu peux enlever c’est MOI ! T’as aucun tact … c’est super vexant ! » Bien entendu elle voulut lui donner un bon coup de poing dans l’épaule après lui avoir envoyer un cousin dans le visage mais il se protégea avec sa clope. «  Je m’en fou , c’est pire ce que tu m’as fait … » et sur c’est mot elle s’approcha de lui pour lui donner un bon coup de poing dans l’épaule et lui donner un coup de cousin dans le visage , ayant préalablement jeter la cigarette dans la cascade. «  et t’iras la chercher après » Ben oui elle ne voulait pas qu’un tel endroit soit pollué quand même , c’était si beau Retournant dans son coin , loin de l’homme qui l’avait TRAHIT ( oui oui carrément ) elle le regarda , les sourcils froncés. «  Tu t’enfonces mon vieux, lui doit chasser pour avoir de quoi se nourrir , c’était à toi de proposer quelque chose de plus valorisant … mais maintenant si je vaux que 5 bananes … C’est avant que t’aurais du grimper à un arbres pour prendre des milliers de bananes pas après que lui ai jugé de mon potentiel …puis il était affamé , son ventre arrêtait pas de gargouiller alors tu m’étonnes tu lui aurait offert une fourmis il aurait accepté. Non juste que je vois que je compte pour toi c’est tout … c’est hallucinant, a ta place si Tchita t’avait enlevé je serais carrément allé au corps à corps , sauvant ton honneur en me battant pour toi , t’as vraiment fait ta fillette même pas capable de te battre pour moi »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Jeu 15 Mar - 11:14

Le coup des 5 bananes ne passait définitivement pas ... c'est bien pour cela, que lorsque Tarzan déposa Zoey comme un vulgaire sac sur le sol de la petite cabane, Cage se focalisa sur la liane, se posant tout un tas de questions. Disons juste qu'il ne voulait pas affronter le regard de Silver qui étaient pire que des éclairs. Il exposa son point de vue quant à la force d'une liane, que pour lui cela ressortait de l'impossible de s'y balader d'arbre en arbre sans qu'elle cède, à moins qu'elles soient faite de caoutchouc ... Il pencha la tête, les yeux froncés, en proie à une grande remise en question sur la matière jusqu'à ce qu'une vois stridente vint le "réveiller" de son analyse. Il se tourna vers Zoey, qui avait les joue rosées ... de colère ? Oui en même temps, il avait énoncé le fait qu'il pourrait faucher d'autres femmes ... Hum, en effet cela n'avait eut aucun tact mais bon, c'était de l'humour quoi. A de nombreuses reprises, il voulut se "défendre" mais elle la lui boucla avec un coussin et il tentait en vain de se défendre --' . Elle était remontée comme une pile. Mais arrête! et c'est là qu'il brandit sa clope, il avait envie de lui faire un bisous t'sais, elle le défendait très bien mais Zoey n'en avait rien à foutre >< et le poing tomba après que sa cigarette ait été mise en sureté. il se sentait totalement démunis face à une Zoey acharnée. Il regarda sa clope fumante se faire la malle, glisser en bas Rolling Eyes et limite, il se serait jeté pour aller la chercher. Hum ... chose qu'il aurait du faire avec Tarzan. Pourquoi ne l'avait il pas fait d'ailleurs ? ôO Elle alla se mettre dans son coin alors qu'il se frottait l'épaule qui était devenue SUPER rouge à son coup. Il avait mal --' et il la regarda déblatérer tout un tas de reproche. Il s'enfonça dans les coussins, et souffla entre ses lèvres xD Attends, nous sommes dans une sorte de jungle où des touristes pourraient très bien passer dans les parages et dis toi que les bananes est l'aliment le plus prisé de cet endroit. Puis, tu n'imagines même pas le nombre de personnes qui se sont déjà perdu ici alors qu'ils ne connaissaient pas les environs. Normale que 5 Bananes, c'est bien assez pour une survie. Tu dis toi même qu'il avait son ventre qui gargouillait, ce qui prouve bien ce que je viens de dire ... Qu'il n'y a plus rien à manger dans cette forêt, et pas sûr qu'il bouffe du magnoque l'autre homme singe là ... . Il se défendait comme il le pouvait, puis, il en avait vu des corps dessécher par le manque de nourriture What a Face , il en a fait des feu de joie le Cage What a Face Mais bon, voilà. Donc, si il comprend bien, c'est qu'il devait se racheter de cette "erreur" puisqu'elle considérait cela carrément comme une trahison. Il se redressa, et il siffla très fort. TARZAN! vient me défier si tu l'oses! Ben oui, il allait aller au corps à corps, comme son bébé l'aurait fait. Il tourna néanmoins son visage vers elle, avec un petit air désespéré : Contente ? Je vais aller me faire démonter la gueule rien que pour toi bébé. Si c'est pas ... héroïque tout ça! Il mit ses mains en poches et se disait que les femmes étaient SADIQUES! parce que oui, il avait trouvé un deal qu'il pensait correct sans violence, sans sang qui gicle mais NON, elle réclamait l'absolu. Il allait lui donner ... Et c'est là qu'il vit les arbres tremblés, il arrivait. Sautant de sa liane face à Cage, ce dernier eut un mouvement de recul en voyant les traces de Bananes sur la commissure de ses lèvres; Put*in mais il était dégueu quoi >< Mais quelque chose lui pesait et il voulait en avoir la réponse : Avant que je ne défende ma copine de ce que tu lui as fait, "l'enlèvement" dit en faisant des guillemets avec ses doigts pour appuyer le mot. Pourrais tu me dire comment tu fais pour ne pas te casser la figure avec une liane ? C'est inhumain, un tel truc ôO Tarzan le regarda avec une très grande attention, et se retourna ensuite sur sa liane qui pendait. Et montra du doigt sa liane : Oui, bien sûr Cage What a Face . Tu ne dois prendre que celle qui sont à base de rotin, c'est une matière plus que solide et surtout, les humains --' viennent en chercher pour construire des meubles ou encore des cordes. Tu as les décoratives, celles qui grimpent le long des arbres et dont des fleurs y poussent, mais elles sont trop fragiles pour faire tenir un humain dessus. Elles peuvent être comestibles aussi ... Parfois, quand je n'ai pas envie de manger des bananes qui se font rares, je mange des lianes ôO Cage écoutait avec grande attention également, c'était super intéressant quand même. Tu manges des lianes ? Tarzan agita la tête, avec un énorme sourire. Oui, elles produisent de gros fruits exotiques et tu vois celle là bas ? Ben, elles servent à produire de la vanille ou encore de la bière. On les appelle Houblon. Au fait, je voulais te remercier d'avoir acheter le terrain, depuis que tu es là, il n'y a plus de touristes ... Et je me sens enfin comme un vrai Tarzan! Cage regarda les lianes et ensuite, détourna son regard vers "l'homme". Quoi, t'es pas le vrai ? --' , l'homme éclata de rire : Ben non idiot! Moi c'est Georges, j'étais ingénieur dans l'aéronautique il y a ... 3 ans, j'ai trouvé cette forêt et je me suis installé pour réaliser mon rêve et de devenir Tarzan. Ok ... Donc, ils avaient à faire à un homme qui avait tout lâcher pour devenir Georges de la jungle. Super, il se retourna vers Zoey, et il leva les mains se demandant si il devait toujours le frapper What a Face parce que bon, il avait l'air gentil quand même .... non ?

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Ven 16 Mar - 7:50

Il était certain que Zoey n’avait pas apprécier que Cage l’échange tel une marchandise de bas de gamme contre 5 bananes. Non mais en même temps c’est comme si elle avait échangé Cage contre 5 pommes quoi >< Bref c’est pourquoi elle l’attaqua à coup de coussin et à vrai dire elle n’y allait pas de main morte. Un coup à droite puis à gauche tout en terminant par lui enfoncé l’oreiller dans la tête en ayant préalablement poser la clope , qui tomba, pour ne pas se bruler ou encore mettre le feu à cette petite cabane perché. Non, ici pas de soucis, elle était tombé dans la petite cascade qui courrait sous eux et c’est a ce moment là qu’elle abattis son poing contre son épaule avec une certaine force, consciente pour une fois What a Face Encore boudeuse elle alla se mettre dans un coin de la cabane fort fort lointain xD «  Non mais Cage , t’es pas réellement dans une jungle t’as conscience que 50 mètre plus loin nous somme en ville et que OH MON DIEU les magasins existe et qu’Est-ce qu’il y a dans les magasins … allé devine ! DES BANANES mais plein d’autre chose. Mon dieu que ferions nous sans le progrès technique …. Non mais il était con c’est tout et puis j’en suis sure que dans ta cabane y a pas que des cabanes .. Avec Valentina c’est même certain. C’est bizarre je la connais comme si je l’avais faite ! Du manioc , non mais on est pas à Koh lanta ici ..non juste que tu veux avoir raison mais attend moi je t’échange au prochain clochard contre un centime tu verras. » Cependant, elle souria en l’entendant appeler Tarzan, il allait sauver son honneur Son bébé lorsqu’il lui demanda si elle était contente, elle se redressa et l’enlaça de ses deux bras, à présent noué autour de son cou et tout en levant une jambe pour se grandir elle lui déposa un petit bisous sur les lèvres, histoire de lui donner de la force What a Face «  Oui, je suis contente. Merci »
Une fois que Tarzan fut arrivé , elle se plaça à côté de Cage , sachant qu’il allait lui défoncer la tête pour sauver son honneur , puis elle avait confiance en Cage elle savait pertinemment que son bébé c’était le plus fort. Regardant Tarzan avec un air de défis ,elle remarqua des bouts de bananes sur la commissures de ses lèvres et dans sa petite barbes «  Après tu t’étonnes que Jane elle soit parti … » dit-elle d’un air complètement blasé, ouai en même temps ce gars était juste un déchet ambulant xD Elle regarda un instant Cage se disant que son tarzan à elle , il était beau goss quand même What a Face Sourire aux lèvres en entendant le « Avant que je ne défende ma copine … » Elle regarda Tarzan en hochant la tête «  Ouai mon mec il va te refaire la façade » dit-elle en agitant son doigts circulairement autour de son visage pour définir ce qu’était la façade. Mais la se fut la débandade , surtout lorsque Cage enchaina avec les lianes. Écrasant sa main contre son propre front complètement désespérer par ce qui lui servait de mec, elle mit un peu d’espace entre eux . Elle qui comptait faire sa pompom durant le match --’ S’asseyant en tailleurs, elle posa sa main sous son menton , s’emmerdant complètement pour le coup et tapota ses ongles contre sa jambe les laissant parler et c’est une fois que miraculeusement son existence fut prise en compte qu’elle se leva, énervé contre Cage à nouveau. «  Tu sais quoi fait ce que tu veux t’as qu’a l’inviter à manger non, oui c’est ça , invite le type qui à enlever ta copine , qui a poser sa grosse main sur les fesses de ta copine et oui invite le mec qui finalement est un imposteur …. ! » Sur c’est mot , elle descendit de la cabane et retourna sur la plage tranquillement , non mais c’est bon quoi , le pire c’est que c’était même pas le vrai Tarzan à tout moment c’était juste un pervers qui faisait ça à toute les femmes qui passaient dans cette petite forêt , pour pouvoir poser ses mains sur leur derrière , ouai tant c’était juste un fétichiste des fesses ce mec et Cage s’en faisait un ami --’.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Ven 16 Mar - 11:23


Il se faisait canarder par des coussins, violemment que même un coup le sonna littéralement! Non - non, il n'exagérais absolument pas. Lorsqu'une Silver était en colère, il était en mode HOMME BATTU, attention parce qu'il avait toujours cette application de secours sur son téléphone concernant cet organisme qui en ce moment même pouvait très bien lui venir en aide. Mais il avait balancé son téléphone >< et il ne savait pas du tout où il était tombé. Sa clope glissa d'entre ses doigts et roula droit vers les limites de la cabane, et Cage, en bon sauveur qui l'était se rua assez rapidement vers la petite balustrade pour essayer de la récupérer mais elle fit un saut de plusieurs mètres pour terminer dans une cascade d'eau. Triste, il la regarda s'en aller dans un petit courant et sans voir le coup venir, il se fit taper avec une force méconnue What a Face . Il entendit un CRACK dans son épaule et il se roula dans les coussins, grognant entre ses lèvres de douleur. Il se tenait l'épaule alors qu'elle parlait, encore et encore, sans se pré-occuper de son cas >< La tête toujours enfouie dans les coussins, il s'arrêta de bouger : Tu viens de me casser l'épaule Zoey .... Tu m'as cassé l'épaule, cassée ... Tu m'as cassée l'épaule, complètement pétée ... Il répétait ses mots pour dire de ne pas se focaliser sur la douleur, mais bel et bien sur les mots qu'il prononçait parce que bordel de Mer*e, ça faisait super mal! Il devait attendre que cela se refasse, que ses os se remettent en place mais il ne comptait pas ne rien dire, sa voix était rauque et son nez, toujours planté dans ses fameux coussins, il dit un peu en colère Rolling Eyes : Tu te rends compte que tu viens de me péter une épaule parce que je t'ai échangé contre 5 BANANES ?! échange moi pour un cent à un clochard, je m'en fou moi. Je t'en aurai même taper 5 pour avoir fait un bon deal ... Et à la sortie de cette "forêt", il n'y a pas de grosse liane et je ne sais pas si tu as remarqué les pieds de Tarzan, mais ils ne sont pas assez droit pour qu'il fasse plus de 5 pas sans se casser la gueule ... Rolling Eyes mais Cage se rendit compte tout de même que voilà, il devait rattraper son erreur et dés que son épaule alla mieux, il se mit sur pieds en lui jetant un petit regard (comme sur la photo ) et siffla entre ses lèvres, à l'aide de ses deux doigts et tout ça, sans baver What a Face et attendit patiemment, que l'homme singe arrive pour qu'il lui mette une patate dans sa face. Il se retourna et lui souffla un "contente ?" et soudainement, elle fut plus grande ôO mais c'était pour mieux l'enlacer . Pas rancunier pour un sous de ce qu'elle venait de lui faire , il passa ses mains autour de sa taille pour la serrer contre lui et répondit avec beaucoup de douceur à son bisous, mais il fit un petit "aie", elle appuyait sur son épaule qui apparemment ne c'était pas entièrement remise : T'a pas été de main morte quand même ... Lui dit il avec une petite bouille qui voulait réconfort et chaleur --' Mais Tarzan vint se planter devant eux et chercha dans les poux sur la tête de Cage What a Face Bas les pattes mon vieux! Pas possible celui là .... Mais ce qui lui fit de l'oeil était bien ces morceaux de banane qu'il avait sur la commissures des lèvres. Cage approuva ce que Zoey disait, au moins, elle avait des réserves en cas de famines quoi Rolling Eyes Mais revenons en à nos moutons, parce qu'il avait un combat à préparer le Cage --' et quand il entendit Z dire qu'il allait lui démonter la face, il se mit à rire. Il n'y avait pas meilleure supportrice qu'elle quand même . Or Cage avait tout de même des questions, et il ne supportait PAS DU TOUT rester sans réponses. c'est bien pour cela, que l'homme singe et lui même, conversèrent sur la fonction des lianes, de leur atouts, de la force et de ce qu'elle pouvaient apporter. En vrai, il trouvait cela super intéressant, en même temps, Cage s'intéressait de tout --' Puis il apprit qu'il n'était pas le vrai Tarzan, et il fit les gros yeux. En fait, il n'avait rien de méchant, il avait juste un aspect très sauvage et sale. Perdus dans leur conversation, Zoey pointa à nouveau le bout de son nez et partie folle furieuse en criant haut et fort qu'il était qu'un imposteur. Les deux hommes se regardèrent et Cage fronça les sourcils à ce que son bébé venait de dire : Non mais tu aurais pu mettre ta main ailleurs que sur ses fesses, avoue que ce n'était pas très gentleman ce genre de chose. L'homme le regarda, un peu hébété : Non mais elle gigotait dans tout les sens et c'est le seul endroit que je pouvait attraper sans qu'elle ne me glisse des mains. Je m'excuse What a Face Cage le regarda avec de la pitié dans le visage What a Face il lui chuchota un truc à l'oreille, du genre " Bon, je vais te frapper, te balancer sur la plage. Tu crieras que tu ne recommenceras plus et dés que tu seras sur la plage, tu retournes chez toi. Tu prends l'avion et retourne à tes trucs d'aéronautique! T'a rien à foutre ici mec, c'est ma propriété en plus. regarde toi, tu ressembles à un sac Rolling Eyes L'homme acquiesça et Cage souffla, allé c'est partit! Mais avant Cage demanda si il pouvait le ramener à proximité de la plage en liane , il voulait essayer --' Tarzan ou plutôt Goerges lui donna une corde pour qu'il puisse faire le mariole a travers les arbres et ce qu'ils font --' et dés que le sable faisait son apparition, Cage se dit " et c'est partit avec un j'ai été ravit de te connaitre". Il prit l'homme singe et le balança sur le sable! Que je te revoies plus jamais ici! Dégage PERVERS! T'a touché le C*l de ma femme, tu vas morflé sale con! Et c'est là que Cage lui mit une patate dans la gueule What a Face avec un désolée non perceptible qui sortait d'entre ses lèvres. Et l'homme singe courra en direction de "la ville", prêt à retourner d'où il venait. Il fit semblant d'être énerver et remit son tee shirt convenablement : J'aurai du appeler les flics ... Bébé ? T'es où ? Dans le genre "comédie", il n'était pas fameux hein le cage ...

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Sam 17 Mar - 11:41


ses nouvelles photos

Venant tout juste de lui donner un assez fort coup dans l’épaule jamais elle n’aurait cru entendre un crac --’ un peu inquiète tout de même, elle regarda son épaule comme si elle pouvait faire quelque chose avec son regard , le soigner ou quelque chose comme ça mais il ne fallait pas rêver elle n’était pas superman ou encore moins docteur queen et compagnie. Non , elle devra vivre avec cette épisode plus que traumatisant, elle venait de casser l’épaule de son petit ami. C’était assez aberrant en soit. Comment une fille comme elle pouvait faire ça à un type comme lui…. Quoi qu’avec tout les entrainement que lui avait donné son oncle ,elle connaissait certains endroit de l’anatomie a plus ou moins touché pour paralyser son adversaire BREF, elle regarda Cage un peu défaite pour le coup et pour se faire pardonner, elle resta là , à genoux devant lui et souleva la petite manche de son tee-shirt pour lui donner un petit bisous magique Cependant, elle parti de suite après, elle n’allait tout de même pas s’excuser puis tout était de sa faute au final alors …. Un peu plus loin , pour pas dire carrément à l’opposé de lui, elle compris qu’il était en colère .. Cage était en colère contre elle ôO C’était rare mais quand sa arrivait sa arrivait quoi. Doucement elle releva son regard vers lui, elle le regarda-t-elle une enfant, avec de grand yeux et se mordilla la lèvre inférieur en proie à des remords. Baissant le regard, elle laissa un petit souffle sortir d’entre ses lèvres et se leva pour aller à ses côtés. Pour le coup elle se sentait vraiment mal de lui avoir fait ça mais en même temps elle n’avait jamais prévu de lui faire autant mal …. A ses côtés, elle remarqua à son petit regard qu’il allait faire quelque chose et c’est quand il siffla comme un pro qu’un sourire se forma sur ses lèvres…. Cependant quelque chose la turlupinait, comment venait-il de faire pour siffler sans se baver dessus ôO, Son regard à présent sur ses doigts ,elle tenta de visualiser, parce que de un , elle , n’arrivait pas a produire un quelconque son et de plus elle se baver dessus alors comme ça …. Son «  contente » la fit revenir à la réalité et c’est sur mot, qu’elle se mit sur la pointe des pieds pour l’enlacer tout doucement. « Oui très contente bébé » , posant son front contre le sien , elle lui fit un petit bisous esquimaux avant de déposer ses lèvres contre les siennes, tendrement, pour lui donner un petit bisous tout doux, histoire de se faire pardonner quand même «  je voulais pas te faire mal …. » dit-elle en caressant du bout des doigts son épaule.  «  Mais t’es le plus fort bébé alors je sais que sa passera aussi vite que c’est venu » dit-elle dans un petit sourire qui ne se voulait pas ironique, elle le pensait vraiment Tandis que Zoey voulut de nouveau fondre sur les lèvres de Cage , Tarzan arriva et se fut avec une certaine déception qu’elle se retira de ses bras pour se mettre aux côtés de Cage , attendant tout simplement qu’il lui refasse le portrait. Confiante sur ce qu’il allait faire elle s’avança même en disant à Tarzan que Cage allait lui refaire la face cependant, rien ne se passa comme prévu , alors que Cage devait défendre son honneur il fit tout le contraire sympathisant même avec son agresseur (oui oui carrément) c’est pourquoi elle décida de faire entendre sa voix une dernière fois avant de partir et de laisser les deux nouveaux amis, vraiment cool le petit copain. Sortant de cette forêt , les sourcils froncés c’était pas possible ça quand même. Tranquillement elle rejoignit la plage sans se préoccuper des deux zigottos derrières elle. Avant d’aller sur la plage elle passa par la casa del patrone pour prendre de quoi faire bronzette. Autant joindre les deux, elle n’allait pas les attendre en même temps --’ A tout moment il allait revenir avec, bras dessus , bras dessous , l’invitant à manger pour le diner. Rentrant par la terrasse, elle fila droit vers sa valise pour prendre maillot , serviette et monoïe De plus elle devait peaufiner son bronzage pour une séance photo dans quelque jours. Une fois changer, elle attrapa la casquette Atlanta de Cage avec la grande visière et la posa sur sa tête puis alla sur le sable , et allongea sa serviette pour se coucher dessus mais tout à coup , elle vit une ombre passer, lui cachant un petit instant le soleil , ce qui lui fit ouvrir les yeux et c’est la qu’elle identifia l’OVNI qui était passé devant ses yeux. Tarzan ? Se redressant, elle mit ses mains en visières et oui c’était bien lui. Puis elle entendit la voix de Cage , ce qui la fit sourire, suivant la scène d’un peu plus loin, un sourire naquit sur ses lèvres. Son bébé avait prit sa défense Puis il l’avait appelé ma femme c’était certes un petit détail mais cela lui rappelait encore qu’il l’aimait et que tout ceci n’était pas un rêve , le fruit de son imagination. Bref, se levant complètement , elle sautilla sur place tout en applaudissant son bébé, le meilleur. «  Je suis là …. Là » dit-elle en lui faisant de grand signe avant de courir vers lui et de lui sauter dans les bras. «  T’as défendu mon honneur , tu l’as frapper . Je t’aime » dit-elle en lui faisant tout un tas de bisous sur le visage , ses mains de par et d’autre de son visage. C’est qu’une fille aime bien que son petit ami se batte pour elle, sans pour autant trop se battre. «  Tu crois qu’il est parti pour de bon ?  Et il t‘as pas fait mal au moins ?» dit-elle en le regardant, inspectant les moindres blessures qu’il pourrait avoir. Si son bébé était amoché , c’est sure qu’elle irait retrouver ce GEORGES et qu’elle lui ferait bouffer les poils de sa barbe !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Sam 7 Avr - 3:09

Il ne s'attendait absolument pas à avoir l'épaule totalement fracturée. Il la connaissait fragile, sans défense, OR, elle lui avait totalement déboité un os. La douleur fut fulgurante, atroce et il se tint l'endroit blessé avec sa paume tout contre et les dents serrées pour se jeter ensuite, tête la première dans les coussins afin d'attendre patiemment que tout se remette en place et convenablement. Il comptait dans sa tête Rolling Eyes , c'était un stratagème qui l'aidait pour ne pas penser à ce que son membre endurait. Lorsqu'il sentit la petite main légère de son bébé sur l'endroit, il eut un petit mouvement de recul, abruti en fait de ce qu'il venait de se dérouler mais quand il sentit ses lèvres chaudes sur sa peau, c'est comme si une grosse parti du bobo venait de s'envoler avec elle, qui partait déjà à l'autre bout de la "cabane". Il haussa même un petit regard en coin, qui préconisait un " tu pars déjà ?" alors qu'il était en colère. Oui, c'était rare mais quand il avait mal, il avait mal le pauvre Rolling Eyes Suffoquant - oui carrément - sur les coussins, il comptait encore, il était déjà à 50 ôO Allé, encore un petit peu, et tout reviendra dans l'ordre ... Apaiser de sa présence à ses côtés , il se sentit nettement mieux au bout de longues et tragiques minutes, tellement mieux qu'il se posa sur ses deux pieds pour appeler d'un sifflement virile l'homme de la jungle. Du coup, il ne lui en voulait plus, il était prêt à batailler dans toute sa splendeur pour sauver l'honneur de Zoey. Lunatique ? Pas qu'un peu! En même temps, difficile de lui faire la tête plus longtemps que ça à son bébé et c'est lorsqu'elle se posa devant lui pour le "remercier" d'agir en sa faveur, qu'il passa les mains autour du corps parfait de Zoey. Son front contre le sien, il avait se petit sourire qui dessinait ses pommettes à la perfection, le petit smile du bonheur Feignant encore un peu la douleur, il eut un petit regard qui en disait long sur ses envies, il voulait un bisous et non pas sur son bobo mais là où il pourrait le partager. Et elle obéit car elle posa délicatement ses lèvres contre les siennes. Sans attendre, il le lui rendit se petit baiser tout doux et lui fit tout de même une remarque sur sa force dont elle n'en avait absolument pas conscience. Il buva ses mots, un sentiment de fierté fit augmenter en volume son torse. c'était toujours d'entendre de si belles paroles venant de la femme qu'on aime hein ... Fort c'est un grand mot. En un coup de poing tu m'as mit KO, c'est que la petite Silver est pleine de ressource et je ne te dis même pas comme je suis heureux d'être ce que je suis à tes yeux et pas ton ennemi ... Il avait un peu de mal à se qualifier de "petit ami", il aurait pu dire amant puisqu'elle allait se marier. Enfin, allait elle réellement se marier ? ôO cette question était en suspends dans sa tête, n'osant pas trop la poser. Cage préférait de loin la tenir contre lui durant ces instants qui le permettait car si elle était là avec lui, elle n'était pas avec l'autre ... Ses lèvres attisant les siennes, il voulut se plonger à nouveau dans un long baiser qui épouserait à merveille ces pensées, lui prouver qu'il l'aimait et surtout, que dans ces bras, elle lui appartenait , oulalala que c'est possessif mais l'autre arriva et c'est à contre coeur, qu'il se détacha de cette étreinte. L'esprit apaiser de ce futur combat qui était à prévoir, il sympathisa avec son voleur de copyright >< ce qui fit déferlé la colère Silver. Quand Monsieur Thurner avait des questions en tête, il lui fallait automatiquement des réponses sinon il n'allait pas bien dormir et difficile d'aller voir sur Google en pleine forêt --' Après une conversation assez plaisante avec l'homme - dont on ne sait comment - n'était pas couvert de poil tel un gorille, il lui dicta un pacte. Il était sur SON territoire et Cage voulait qu'il dégage de là mais lui dit de façon extrêmement polie. Puis, pour ne pas que son bébé se sente offusquer de ce manque de bravoure dont Cage ait manqué, il fit semblant de flanquer une bonne raclé à cet homme qui allait retourner à la civilisation. ça ne pouvait pas lui faire de mal, manger des lianes et des bananes tout les jours, NON quoi --' Sur la plage, il hurla tel un étalon et mit une patate à l'homme singe. Ce dernier s'encourra vers la ville et Cage le regarda courir comme un chimpanzé, il se tapa le front car se mec était FINIT, complètement OUT. Bon pour bien prouver qu'il avait prit une pseudo défense, il fit mine de chercher Zoey mais l'odeur de monoi bien encré à ses narines savait où le diriger. Se sont ses applaudissements qui lui fit tourner son visage et quand il la regarda, WOW, il eut un sourire tout niais sur les lèvres. Qu'elle était belle et parfaite Sur le coup, il en oublia carrément son jeu de rôle et se laissa tripoter dans tout les sens, Zoey passant en mode inspection des dégâts. Durant ses gestes, il la regardait avec ses yeux de braise qui ne cessait de suivre chacun de ses mouvements après qu'elle lui ait bombarder le visage de bisous. Il adorait la voir comme cela : C'est toi qui m'a dit que j'étais le plus fort, et rien que pour honorer ta parole qui disait vrai, je le lui ai prouvé sans qu'il ne me touche. Je suis un vrai Warrior ... C'était idiot comme répartit mais bon, il voulut faire genre --' L'arrêtant avec ses mains qui auscultaient encore son corps, il attrapa son petit poignet et déposa un baiser dans la paume de sa main T'avais je déjà dit à quel point je te trouvais sublime mon petit bébé ? Il avait prit un air hautement sérieux en lui disant cela, comme si c'était une véritable question. Les sourcils légèrement froncés, le regard qui l'observait. Il y a deux mots qui avaient été prononcé par Zoey, qu'il avait relevé et qu'il l'avait touché. C'était fou comme la voir ici, sur sa plage à proximité de son Bungalow éloignait les problèmes qui pouvaient leur peser. Il ne voulait pas y penser, mais comme un citation le dit si bien " on ne se rend compte de l'importance d'une personne que quand on la perd". Cage lui, ne voulait pas se rendre compte qu'il pouvait la perdre, il voulait la sentir respirer entre ses mains, son coeur battant contre le sien et c'est bien pour cela, qu'il devait profiter de ses moments. Dans un murmure doux et suave, il lui souffla d'entre ses lèvres : Je t'aime. Un "je t'aime" qui était plus que sincère. Il lui déposa un bisous sur le front et c'est lorsqu'il vit la serviette qu'il se rendit compte qu'elle était entrain de faire bronzette. Il se regarda et enleva son tee-shirt pour ensuite levé ses doigts comme pour lui dire deux minutes et alla chercher son hamac sur pieds --' et tout en le tirant près de l'emplacement de Z, il lui dit : J'aime pas le sable, ça gratte et le sol est dur. Les serviettes sur le sable, je peux pas --' Et une fois qu'il le posa bien face au soleil, il grimpa de dans avec un "haaaaaa" et les mains croisées derrière la tête. Le romantisme chez Cage ne durait jamais longtemps : Tu sais ce qu'il manque bébé ? des bières. Il y en a dans le frigo dans le tiroir. Et prend un nouveau paquet de cigarette dans l'un des tiroirs de la cuisine, en voulant faire partir george, j'ai paumé mon paquet. Il lui fit un clin d'oeil pour après fermer les yeux. T'es un amour What a Face

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'intérieur de Thurner.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» Règlement intérieur de l'Université d'Artois
» réglement intérieur
» La Campagne de l'Ennemi intérieur Warhammer V2 ou V3
» mon petit jardin d'intérieur
» Slack en intérieur ?


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTY :: RP-