un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .


 

 L'intérieur de Thurner.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Lun 14 Nov - 10:42

Ce qu'avait dit Zoey, énerva au plus haut point Thurner, c'est vrai qu'il ne la comprenait pas, qu'il se demandait sincèrement ce qu'elle était devenue. Venir ici, dans son bungalow, pour lui dire et lui montrer que son futur mari avait osé lever la main sur elle, lui dire avec des sous entendu qu'elle lui "pardonnerait" et lui reprocher qu'il ne l'aimait pas ... l'ébranla au plus haut point. La violence et Cage, c'était un point sur lequel où il avait beaucoup de mal à se prononcer sans broncher, sans s'énerver, surtout lorsque cette violence avait fait ses preuves sur Silver. Sa mâchoire jouait, ses doigts aussi, parce qu'il se contenait de lui dire ce qu'il pensait réellement. Il trouva néanmoins le courage de lui dire qu'ils ne devaient plus en parler, et elle lui demanda en retour de stopper sa nervosité. Un oeil bien affûté de Cage se releva vers la futur madame et il la regarda, espérant trouvant un éclair de lucidité dans son regard qui pouvait être un " ne t'inquiète pas, je vais quitter cet homme qui a levé la main sur moi" mais non, en retour, il reçut un "merci" du bout des lèvres et ses yeux se détacha de ses réponses, aussi vite que ses mains se glissèrent des siennes. La pilule allait avoir beaucoup de mal à passer, c'en est certain. Tout le monde sait que Cage n'a pas eut une enfance facile et bien souvent miséricordieuse What a Face et c'est pour ses raisons, qu'il veut que sa fille soit heureuse et qu'elle n'ait aucune vue sur une vie de famille qui se conjugue avec de la brutalité. Nana ne vivait pas avec lui, mais avec son Zoey et son beau père, il était normal qu'il veillerait à ce que la prunelle de ses yeux, son pilier soit entre de bonnes mains. Il n'en dira rien à son ex petite amie, il ne lui en fera jamais part, mais il regardera à toute cette histoire et se jurera d'agir si quelque chose ne lui plait pas. Il pensa à tout cela, ses yeux rivés dans ceux de Zoey qui montrèrent une certaine détermination, celle de Cage était aussi forte ... et c'est bien pour cela aussi qu'il ne baissa pas les yeux, JAMAIS xD.

Cage cru d'abord tomber dans un sacré gouffre ... L'homme qu'allait épouser Zoey avait tout les défauts que Cage ne supportait pas. une impulsivité mal placée, une hypocrisie bien voyante, et un travail qui ne lui faisait guère confiance. Elle lui avoua sans le dire clairement que Julien travaillait pour son oncle, au moins, Zoey n'avait pas oublié à quel point Cage pouvait détester ce style de "métier". Autrefois, Thurner était un violent, il savait qu'il avait fait parti d'un clan emplit de sadisme, mais des bribes d'histoires s'étaient effacés sans savoir comment. Peut être était ce sa conscience qui ne voulait pas se rappeler ce genre d'évènements ? Rolling Eyes Peut être bien .... Puis sacrifier sa vie pour qu'un autre homme en prenne la relève et qui n'atteignait pas des sommets en confiance, le dégoutait clairement. Il voulait une nouvelle fois s'énerver, lui dire qu'elle faisait n'importe quoi, qu'elle fonçait droit dans le mur avec un homme tel que lui. Mais qui était il devenu pour lui dicter ce qu'elle avait à faire ? Pour la mettre en garde alors qu'il lui avait promis monts et merveilles pour tout effacer d'un revers de main ? Cage venait alors de comprendre la confiance qu'elle portait en cet homme qui apparemment avait su la soutenir durant ce "mal être" et s'abstint encore de lui dire le fin fond de sa pensée et il retourna son avis, telle une crêpe préférant une vérité de deuxième place. La réaction de Zoey fut mignonne --' et il se dit " ben tient donc" ... il lui donnait raison à tout. Elle se releva sur la pointe des pieds et lui fit un bisous, sans trop de conviction, il lui tendit sa joue pour le recevoir et ne la regarda pas. Un peu blasé en fait d'avoir dit ce qu'il avait dit mais sans le montrer mais il ne put s'empêcher que de sourire au fait qu'il était un bon papa.Je n'ai jamais douté de tes capacités en tant que mère et oui, je veillerai à la protéger, la sécuriser de tout maux extérieur. Sur ce point là, tu peux en être certaine.Bon ben, ça voulait bien dire ce que ça voulait dire ... Julien faisait un pas de travers avec elle, il tuait Smile .

Par la suite, Cage du froncer les sourcils. Heu ... il ne comprenait pas tout là. Il venait de dire qu'il était un marginal, que si elle n'était pas revenu sur Palm Bay, ben il ne serait certainement pas rester ici. Il ne comprenait pas l'engouement que Silver provoquait là. Elle était fâchée ? oO Elle s'énervait et lui dit en clair que si il était restée avec elle, c'est parce qu'elle était enceinte --' . Droit comme un piquet, son regard alla de gauche à droite pendant sa tiraille de mot infernal xD et leva les mains l'air de dire "stop". Il avait envie de rire xD Je crois qu'on s'est pas bien comprit là. C'était quoi ta question au juste ? Je te parlais de MAINTENANT Silver, pas de avant les un an qui sont passés. genre, si tu n'étais pas revenue ici, sur Palm Bay alors que je t'avais posé un CAP, ben je ne serai pas rester, je serai parti ... Puis tu faisais aussi parti de mes piliers Zoey tout autant que Nana ... dit il avec un air de " t'es bête toi quand tu veux" mais fronça les sourcils parce qu'il venait de faire une connerie non ? Si elle était son pilier, pourquoi l'avoir quitter ? What a Face En effet , c'était pas logique Rolling Eyes . bref, il leva les mains, et tenta de rattraper le truc comme il le pouvait ... T'sais quoi, STOP, on arrête de parler de ça parce que encore une fois, on va se chamailler et tout, j'ai pas envie de ça.Il ne savait pas si sa réponse allait jouer sur quelque chose, il espérait que non et pour ne pas qu'elle continue la discussion, il prit le cendrier et alla jeter les cendres à la poubelle. Genre, je me casse du périmètre de discussion alors ne la continue pas puisque tu parleras toute seule --' . Loin d'elle, il repensa à tout ce qui s'était passé au phare et se rendit compte qu'il avait fait cela comme un lâche, prônant son dernier désir que de l'aimer infiniment pour ensuite lui briser les ailes en pleins vols. Il la revoyait se mettre à genoux devant lui, et c'est là qu'il posa ses mains contre l'évier de la cuisine, sa clope encore au bec, regardant son mur avec un les yeux clos.


Il du vite se reprendre pour ne pas qu'elle capte cette image de lui et il se redressa vite fait après avoir écraser sa cigarette dans un pot de fleur pour revenir à ses côtés. Son regard était devenu quelque peu dur, pour effacer cette faiblesse que ses traits venaient de connaitre, ne voulant pas qu'elle voit que certaines choses venaient de le toucher intérieurement. Il ne devait pas oublier pourquoi il avait prit cette décision, il se devait de la protéger, de la "sauver" d'un danger qui pouvait subvenir à touts moments, comme une épée de Damoclès au dessus de la tête. Mais le moment dérapa complètement, après l'échange de quelques mots aux creux de l'oreille, leur joues se touchèrent. cage se sentit soudainement pathétique, parce que le simple fait que sa joue caresse la sienne, il se sentit submerger par une chaleur qu'il avait autrefois connut et qui lui aurait donner cette indélicate envie que de l'embrasser, de lui prendre son visage entre les mains et lui dire tout simplement en un regard à quel point il pouvait l'aimer, à quel point il était prêt à tout pour elle ... il s'en enleva doucement, soutenant son regard qui descendit un millième de seconde vers ses lèvres pour s'en détourner brutalement. Que venait il de faire ? Cage n'avait pas la force que de la renier ce qu'il ressentait pour elle, il pouvait être très fort mentalement mais face à Zoey Silver, il n'en était que plus faible, réduit à se cacher derrière un masque qui ne cessait de céder par tout ce débordement en lui. Il s'en voulait, et ses yeux se froncèrent, baissés, se rendant compte que cela avait peut être été réciproque. L'avait il rêvé ... certainement. C'est alors qu'un sujet particulier arriva, celui de Anna, ce qui effaça sans mal leur geste d'avant. Zoey regarda partout, et Cage regarda en même temps qu'elle, et il se demanda si elle cherchait quelque chose. A sa réponse, il ria en passant cette main sur son propre visage, se disant "halalalalala, ZOEY quoi xD".Te donne pas mal de mal à vouloir complimenter ce Bungalow, il n'y a quasi aucune touche d'elle, mise à part le moteur qui traine sur le meuble là bas What a Face , voulant se perfectionner dans le montage. C'est pas féminin du tout ici, elle est pire qu'un mec ... . c'était vrai en plus, car c'était Cage qui se tapait le plus gros du ménage, Anna ne faisait que les machines et le repassage --' .et quand il lui dit qu'il aurait aimé la lui présenter de manière un peu plus sérieuse, il se prit une tape amicale mais cette tape lui picota l'épaule oO . Il la regarda étonné, mais il venait de la tester et le test était réussit car elle était jalouse. Ben c'est pas que je prend ça au sérieux, c'est juste que voilà, je me dis que rien arrive pour rien dans la vie; Si ça doit se passer comme ça, c'est que ça devait se passer comme ça. Et pour le restaurant, ouai je l'imaginais comme ça mais bon, si t'a pas envie ... pas de soucis, pas besoin de frapper Rolling Eyes lui répondit il en se regardant l'épale qui était rouge What a Face avec la trace des doigts de Zoey sur sa peau .il la repoussa de suite, voulant "jouer" de la situation parce que oui, Cage avec le comportement de Zoey, il venait de reprendre une certaine confiance en lui. Jouant au chat et à la souris, il dut s'arrêter pour répondre au téléphone qu'elle lui chopa. Wow, tout se passa vite quand même xD et il eut l'ordre d'aller chercher les bières, ce qu'il fit en l'imitant avec des grands gestes et des airs de fausses pétasses xD De dos à elle, il entendit la pomme frôler l'air et l'évita de justesse mais celle ci ricocha sur un mur en mousse oO (qu'est ce qu'un mur en mousse venait faire dans sa cuisine hein ? xD), il se remit droit prêt à dire rater mais la pomme lui revint en pleine face et c'est là, que Cage s'étala --' magnifiquement bien même --' Il avait une bosse sur le front pour le coup, étaler au sol, il tint les bières contre lui ... il venait de les sauver --' . De retour sur le canapé, il lui dit de se pousser mais elle avait de grosses fesses Rolling Eyes , elle le menaça et fit semblant d'avoir peur --' , quoique c'était le genre de truc qui pouvait vous étouffer. BREF xD ils se mirent à manger des dragibus en attendant les pizzas et ils étaient affolés de voir qu'il n'y avait pas de blanc. Cage décida de poser un brevet et de les créer, au gout vanille. Il répondait aussi par un sourire à la suite de ses mots, la vanille .... cela rappelait un tas de souvenirs quand même. Ils retournèrent à un peu de sérieux et parlèrent de leur vie. Cage était content pour Zoey qu'elle ait fait autant de choses , il préférait savoir qu'elle avait parcourut le monde qu'une tristesse qui n'en finissait pas. Elle lui parla de Pragues et de VS , il haussa les sourcils : T'a fait se show là, avec les MAroon 5 et Jay Z ? Il le passe à la télévision prochainement, j'ai promis à Alessandra de regarder What a Face (référence Colcci et futur photos à faire xD) si tu veux on se le mate ensemble et je te dirai si t'étais bien ou pas. Par contre, il y a des rumeurs qui court sur le fait que fais des régimes spécifiques pour défilés, j'espère que c'est faux ... xD Ouai, ça voulait dire aussi que Cage lisait la presse Rolling Eyes et lui fit un petit sourire l'air de dire, et oui ma fille, je t'ai à l'oeil toi aussi xD elle se leva pour aller chercher les pizzas et il pencha la tête pour la regarder, en fait, il venait de la mater What a Face et se secoua la tête à ce qu'il venait de faire et se tapa le front. Chasser le naturel, il revient au galop hein et dés qu'il reçut sa pizzas, il la posa sur ses genoux et parla de sa "vie" faussée, sans dire ce qu'il avait réellement vécut. Il parla de ses mains bricoleuses et fut sincèrement toucher à ce qu'elle lui disait. Il haussa les épaules doucement : Merci ... juste que voilà, quand il y a des défis à relever, je suis toujours le premier. Il était à l'abandon et j'adore l'endroit. Il est calme, sans embrouilles et je me suis dit que se serait parfait pour Valentina. Elle a sa cabane au dessus d'un arbre, elle l'a faite avec moi et je l'ai terminé il n'y a pas longtemps. j'ai hâte qu'elle la voit ... Je lui ait mit des rideaux roses, moi qui suit rosophobe, t'imagine même pas le mal que j'ai eut à les mettre. cela a certainement le plus dur dans sa construction.. il ria doucement, riant tout seul de ses conneries >< et quand elle lui demanda pour les petites maisons d'oiseaux, Cage tourna son visage vers elle, croquant dans la pizzas. Si, j'en ai fait What a Face mais sur la demande de Notre fille, elle aime se lever avec les couis couis des oiseaux et elle en voulait juste prêt de la fenêtre de sa chambre. Donc à chaque fois qu'elle vient, elle va mettre des boules de nourriture dans leur abris ... On va dire que je n'avais pas le choix, elle sait ce qu'elle veut ... mais il retira vite son morceau de pizza de la bouche pour tchéquer avec elle avant de reprendre se morceau xD et il souria sincèrement.

Ayant finit sa pizza bien avant elle, il posa le carton sur la table et but une grande gorgée de bière. Zoey manger lentement, et concentrer dans le match qui manquait un peu d'action, il l'entendit bailler. Il en souriait , ce match était à dormir ... étonnant de la part des Lakers. Et quelques minutes plus tard, la tête de Zoey se posa sur l'épaule de Cage. Il ravala sa salive, les bras croisés sur son torse, il tourna doucement sa tête pour vérifier si ce qu'il pensait était vrai. Et oui, elle venait de s'endormir. ALors là, c'était un peu .... misère. il tendit son bras pour enlever le carton qu'elle avait sur les genoux et le poser à terre, ne voulant pas se pencher vers la table, pour ne pas qu'elle glisse de son épaule. et de 1. de 2, il enleva doucement la couverture pour passer une main sous ses jambes et de 3, passa sa main libre sous son dos pour la soulever sans mal. Coucher sur lui Rolling Eyes il se releva doucement et la tête de Zoey était posée contre son torse, toute endormie . Il se surprit à la regarder, à l'admirer plutôt avec cette mine douce qu'il pouvait avoir. Il avait envie de lui effacer se gros bobo qu'elle avait sur la joue, lui effacer cet homme aussi avec lequel elle allait se marier. Ses lèvres avaient envie de déposer un baiser sur son front, mais il ne fit rien de tout cela, car ses pieds le menèrent automatiquement vers sa chambre. Il poussa la porte de son pieds et la posa dans son lit, doucement, comme un petit bébé dans son couffin. Il enleva ses chaussettes What a Face , Cage n'aimait pas qu'on dorme avec des chaussettes, sa mère lui disait toujours " se sont les morts qui dorment avec des chaussettes" What a Face et il prit sa grosse couette en plume d'oie pour la poser sur son petit corps. Il se surpris à la regarder quelques secondes encore et tourna les talons, voulant sortir de la chambre pour aller rejoindre son fidèle ami .... le canapé.

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Lun 14 Nov - 21:36

Zoey ne pu que sourire en entendant Cage lui dire qu’il n’avait jamais douté de ses compétences de mère … car de son côté elle avait longuement hésité. N’ayant pas vraiment de model à suivre , elle avait eu peur à de nombreuses reprises de mal faire les choses … cependant la plus sure étapes qu’elle avait vécu durant sa grossesse avait été de ne pas avoir de mère avec qui partager tout ça … bien entendu sa tante, Laora avait été énormément présente durant cette période mais ça ne remplacé pas les doux conseils d’une mère. A vrai dire Cage & Zoey avait eu les même angoisses même si de son côtés le jeune homme avait été plus optimiste qu’elle et pour ça elle lui en devait beaucoup.

Les paroles de Cage eurent l’effet d’une bombe …. Venait-il de dire qu’il était resté avec elle simplement parce qu’elle était tombé enceinte ? Est-ce donc simplement par dépit , par un malheur concours de circonstance à l’époque qu’il avait abandonné son côté marginal comme il le disait si bien. Bien entendu son sang ne fit qu’un tour, en cet instant l’impression d’avoir été berné la prit …. Elle qui l’avait tant aimé , elle qui lui avait tout donné ses sentiments n’avait pas été réciproque. S’emballant , légèrement What a Face elle fut stopper en voyant les mains de Cage qui lui intimait d’arrêter. Croisant ses bras sur sa poitrine , elle le regarda les sourcils froncé alors qu’elle n’avait qu’une seule envie pour le coup c’était de partir mais ses premiers mot lui fit hausser un sourcil. «  Je te demandais si tu serais parti ou si tu aurais fait parler ton côté marginal au bout d’un moment lorsque nous étions ensemble & si tu n’étais pas resté ici , à Palm Bay simplement parce que j’étais tombé enceinte.. » La réponse de Cage, vint lui radoucir les traits du visage … elle avait été son pilier tout comme lui l’avait été pour elle …. Ses sentiments avaient donc été partagés. Un sourire au coin des lèvres, la tête baissé, elle s’amusa à faire des ronds avec son pied , signe de nervosité … cependant une question lui brûlait encore les lèvres, une question qu’elle tairait cependant … pourquoi l’avoir quitté si elle avait été son pilier ? Pourquoi l’avait-il abandonné comme ceci , comme une vulgaire chose ?! Surement qu’elle n’aurait jamais de réponse … mais elle se devait d’aller de l’avant et de ne plus penser à ça , laissant les choses de la vie se faire par elle-même … peut être est-ce ça le problème . Zoey se posait bien trop de question et taisait certaine impulsivité qui peut être feraient bouger les choses … Carpe diem , comme le disait si bien Cage. Tandis qu’elle allait partir sur autre chose, elle vit un Cage qui fuyait comme toujours, surement de peur qu’elle lui pose encore des questions sur ce sujet qui était on ne peux plus délicats pour les deux compères. Zoey resta assise sur le canapé sans rien, légèrement chamboulé pour le coup. Elle ne tourna pas son visage lorsqu’il revint cependant elle devait vérifier quelque chose… Posant sa main sur la joue de Cage afin de pouvoir murmurer quelque chose à son oreille , elle ne put empêcher un sourire de conquérir ses lèvres lorsqu’il fit de même , en sentant sa joue se faire plus présente contre sa paume. Leur joue se caressèrent l’une contre l’autre et Zoey eu l’impression que le temps venait de s’arrêter. Elle aurait voulut rester comme ceux-ci encore longtemps mais ce n’était pas convenable. S’arrachant doucement de ce délice , elle plongea son regard dans les yeux, de ses grands yeux bleue … elle avait besoin de réponses… elle avait besoin de savoir si il ressentait la même chose qu’elle mais c’était encore se faire de faux espoir et elle ne voulait pas aimer un fantôme tout le reste de sa vie , de son éternité. Zoey baissa son visage , elle venait de montrer trop de chose , beaucoup trop de chose … Le sujet Anna vint pourtant lui enlever toutes illusions , laissant alors un courant assez froid entre eux. «  C’est vrai ? Parce que sérieusement je tentais de trouver mais à vrai dire c’est un peu dure …Un moteur … » Zoey roula des yeux avant de les lever au ciel .. C’est que c’était dangereux de genre de truc, surtout à l’exposition de tous, surtout à celle de Nana. En suite , Zoey resta sur le C*l … Cage qui voulait lui présenter sa nouvelle petite copine. Elle ne pu retenir une fausse tentative d’enthousiasme en lui donna une tape amicale sur l’épaule. «  Non mais si tu veux sa me dérange pas puis arrête chochotte , c’était pour te montrer que j’étais contente pour toi … »

Le téléphone ne main , elle s’occupa de la commande elle demanda alors à Cage de se charger des bières et elle eut le droit à des mimiques exagéré de sa part. Attendant quelque instant , elle le regarda , légèrement blasé puis attrapa une pomme pour la lui lancer dans la tête, alors qu’elle l’avait loupé , elle tapa du pied juste au moment ou celle-ci rebondisse sur un mur en mousse ? ( Ouai j’avoue tu m’as fait rire xD on m’a prit pour une mongol --’ ) mais la elle ne vit plus de Cage. Faisant les gros yeux , elle posa sa main sur le micro et couru pour voir si il n’avait rien. Alors qu’il était par terre elle le regarda de haut et lui donna quelque petit coup de pied afin de voir si il était toujours vivant quoi Rolling Eyes Sur le canapé , elle regarda Cage complètement blasé et pour le coup elle se laissa tomber sur lui, genre tu vas voir mes grosses fesses. La discussion dériva vite sur leur vie respective et Zoey fut étonné . Alessandra ? D’où il la connaissait ? Sa meilleure amie … «  Tu connais Alessandra ? Comment sa se fait ? Heu oui c’était celui-ci , Y’avait Maroon 5 , Kanye West et Niki minaj puis dans les backstage y’a Beyoncé et Jay z qui sont venu me voir , j’ai prit des photos avec eux Comme tu veux … puis comment sa tu vas me dire si j’ai été bien ou pas , t’es censé me dire que je suis bien tout le temps » dit-elle en lui lançant un dragibus dans le visage.


Cependant Cage lui annonça que des rumeurs couraient sur elle , fronçant les sourcils elle le regarda limite un peu choqué. «  Des Rumeurs sur mon alimentation ? Non …. Juste que j’ai repris mes séances de boxe de manière un peu intensive je te l’accorde mais c’est tout après je fais attention à ce que je mange comme avant chaque défilé … je veux dire c’est normal. » Finallement elle se leva pour aller chercher les pizza et lorsqu’elle se retourna elle vit un Cage qui se tapait le front What a Face penchant la tête elle le regarda un peu intrigué pour le coup. «  Une mouche ? » Les yeux de Zoey s’illuminèrent par la suite quand il lui parla d’une certaine cabane qu’ils auraient construit ensemble , levant la tête elle la tourna pour tenter de voir si elle était visible de là , c’était l’œuvre de sa fille tout de même enfin à moitié. «  Elle va être contente , quand elle rentrera de chez Tessa passe la chercher en cas , on lui fera la surprise. L’homme qui se affronte sa rosophobie pour sa fille … c’est mignon . En plus ce n’est pas la première fois si je me souviens bien tu avais fait une chambre chez toi , entièrement rose… avoue qu’en vrai tu es tombé in love de cette couleur ! » Mais la se fut le pompon quand il lui annonça que oui , il faisait même des petites maisons pour les oiseaux. Plongeant son regard dans le sien , elle ne pu tenir très longtemps et éclata de rire. S’était tellement cliqué .. Mais tout à coup quand il lui dit que c’était suite à la demande de Nana tout à coup elle trouva cela mignon «  Sache Thurner qu’elle a des gênes Silver et les Siver savent ce qu’ils veulent surtout les femmes. » bien entendu c’était pour rire elle ne se prenait pas une minutes au sérieux en disant ça.

Le match était complètement inintéressant , c’est pourquoi Zoey s’endormi sans vraiment le vouloir parce que la seule chose qu’elle avait envie de faire c’était passer un maximum de temps avec lui comme à chaque fois. Sa tête glissa contre son épaule sans vraiment le vouloir et c’est quelque instant plus tard qu’elle se sentit bouger ? ÔO Cependant elle ne se reveilla pas pour autant. Elle fit juste un petit huum , genre je dors profondément. Par contre elle sentit un petit courant d’air au pied qui la fit sursauté … ouvrant doucement les yeux , elle les referma vite en voyant Cage qui lui mettait une couverture par-dessus et c’est quand elle l’entendit se rendre vers la porte, qu’elle se ouvrit les yeux sans pour autant le regarder pour dire le plus simplement possible «  Cap de venir dormir avec moi …. » Elle savait qu’elle était obligé de faire passer sa sur le compte du jeu , puis cela était la partie intégrante de son plan , une partie agréable cependant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mar 15 Nov - 12:03

Zoey avait prit le téléphone en main et commença à faire sa maligne parce que ELLE, elle savait parler Italien ... Pfffff, lui il parlait bien Russe, il n'en faisait pas une montagne hein >< . pour le coup, il l'imita en faisant de grand geste, marchant tel un top model vers son frigo pour aller chercher les bières. Se baissant légèrement, il prit un pack, bien évidement, et en se redressant, il sentit une pomme frôler l'air et l'évita comme un pro. Mais un mur en mousse vient changer la donne, car elle ricocha et il s'étala de tout son long, sur le dos, tenant contre son beau torse musclé, les 6 bières. Son regard était braqué sur le plafond, ils papillonnaient, le choc fut fort car il eut un semblant d'amnésie durant les longues secondes qui venaient de s'écouler, jusqu'à ce qu'il sente un pieds le pousser. Il leva la main et tapa le pieds de Zoey pour qu'elle arrête, en lui lançant un regard un peu farouche ... mais il n'était pas fâché contre elle, mais contre son mur en mousse --' . Il se releva et alla dans le canapé, et elle s'affala sur lui tel un pachyderme, il la poussa légèrement avec un air de "t'es bien gentille, mais reprend ta place steuplé" xD et la discussion vrilla sur quelque chose de sérieux, qui n'était autre que leur vie durant l'année écoulée. Il connaissait très bien Victoria Secret car à la suite de sa "rupture" avec Zoey, des diligents d'une haute société de mannequinat italien ont prit contact avec lui, pour éventuellement faire des shoot, le mettant alors en relation avec un ange de VS. Cage avait refusé, ne voulant pas se retrouver dans ce même milieu que son ex petite amie mais était tout de même entrer en contact avec Alessandra, une chouette fille d'ailleurs. Il haussa une épaule, tout en regardant Zoey: Ouai, j'ai fait sa connaissance par hasard, lors d'une soirée pas très loin d'ici. Elle est assez sympa, je dois l'avouer. Et je peux pas dire que tu ais été "bien" si je n'ai pas vu le défilé, un peu d'objectivité mademoiselle Silver et pas d'avant gardisme. Il la taquinait, il savait qu'elle avait été parfaite, comme toujours, elle était la seule à crever l'écran parmi les autres. La meilleure quoi Elle lui lança un dragibus et HOP dans la bouche Cool On ne résiste pas à l'appel d'un Dragibus, surtout lorsqu'il est noir et qu'elle l'a jeté par mégarde xD Mais Cage se prit un air moins joyeux sur le visage quand il lui parla de "nourriture". C'était vraiment un sujet tabou entre ces deux personnes, Cage s'inquiétait toujours de ce qu'elle pouvait manger ... elle qui mangeait si peu, cela l'avait inquiété. Il écouta sa réponses et la regarda. Il enleva la couverture pour la regarder des pieds à la tête What a Face et ensuite revenir avec un regard de confrontation/ Maintenant que tu es ici, je vais pouvoir te dire si tu fais bien ou pas. le sport, il faut manger et si tu ne compenses par rien parce que tu as des défilés, ça va pas trop le faire Silver ... Et bois se sang que tu m'as demandé, il refroidit Rolling Eyes Depuis quand Cage allait stopper ses fameuses remarques sur l'alimentation de Zoey ? Jamais. Il avait extrêmement peur de ce qu'elle pouvait avoir. Et lorsqu'elle se releva, il ne put s'empêcher que de la mater et cette fois ci, pas pour vérifier si elle avait le poids nécessaire mais bien pour relooker ses formes qui fallait l'avouer était juste parfaite. Et lorsqu'elle marcha, il s'attarda sur cette cambrure qu'elle pouvait avoir ... et il soupira d'aise avant de se rendre compte de ce qu'il était entrain de faire. Fortement, il se tapa le front et quand il entendit la question de Zoey, il regarda sa paume et dit en se pinçant les lèvres : Ouai, et je l'ai loupé --' . Pfiou! il avait eut chaud xD. Les pizzas sur les genoux, il conta ses talents de bricoleurs, et il en était presque fière. Nana lui demandait toujours un tas de choses, et il était heureux de pouvoir assouvir ses désirs. Il souriait à ce que lui proposait Zoey : Avec plaisir, mais j'aimerai mettre une alarme What a Face parce qu'elle va certainement vouloir y passer la nuit oO Et pour le rose .... Je n'aime pas cette couleur, je la déteste >< juste que je crois que Toi et Nana vous m'en avez gavé xD Mais j'ai pas le choix, notre fille AIME le rose ... Pour mon plus malheur ... L'air que prit Cage était désespéré, il était en surdose de ROSE. Bref, quand il lui dit que oui, il avait fait des maisons à coui coui, il la regarda et elle éclata de rire. Il fronça les sourcils et la poussa doucement: Quand elle me l'a demandé, j'ai cru te voir toi. Lèvres bombées, les yeux de chat potté et en avant que je te dis un magnifique " s'il te plaiiiiiiiiiiiiiit" . Qu'est ce que je vais dire non à une bouille pareille ? hein ? Il souriait parce que toutes les deux savaient qu'il fallait juste faire cela pour que Cage cède. c'était d'un pathétique, genre l'autorité masculine avait baissé en flèche au sein de sa "famille", il n'en avait presque pas. et quand elle lui rétorqua qu'elle avait des gêne Silver, il leva la main l'air de dire que voilà, c'était surement ça ... Les Silver le dominaient, et largement. Au bout de très longues minutes, le silence fut installé et tout deux allaient s'endormir, mais c'est Zoey qui céda la première. vérifiant si elle allait bien, il jeta un oeil sur elle et vit qu'elle s'était endormie sur son épaule. Il reposa sa tête quelque seconde contre la sienne, se disant que voilà ... c'était un peu comme avant et ça lui faisait en quelque sorte "mal" qu'il ne pouvait pas agir comme il l'aurait fait avant. Prenant un grand tact, il la prit dans ses bras telle une princesse et se dirigea vers sa chambre pour aller la déposer dans son lit à l'énorme couette. Il lui enleva ses chaussettes Rolling Eyes et la recouvra doucement, avec cette envie folle de lui déposer un baiser sur le front, juste ça mais il ne se le permit pas. Tournant des talons, il voulait sortit mais il entendit sa petite voix, et il s'arrêta face à la porte. Ses yeux se fermèrent et n'avait pas envie de relever ce cap. c'était en quelque sorte plongé les deux pieds dans la "Mer*e" que de passer une nuit entière à ses côtés. Mais tel était le jeux, il préférait de loin souffrir que de l'avoir à ses côté que de mourir éloigner d'elle durant 10 années entières. Se retournant, il ne la regarda pas et se posa sur le bord du lit pour enlever lui aussi ses chaussettes xD et fit le tour du lit pour se mettre à sa place, celle opposée à Zoey. Cage était conscient que Zoey venait de traverser un moment difficile et il la connaissait bien --' , il devait se douter qu'elle n'aimerait pas, passer la nuit "seule". Levant la couette, il enleva son pull capuche et regarda son pantalon de sport qu'il enleva. Cage avait toujours chaud de la nuit. et Mouai, il n'allait pas dormir en boxer à ses côté hein et c'est pour cela, que torse nu, il alla vers son armoire et prit un short, pour l'enfiler et revint ENFIN vers le lit dans lequel il se glissa. Tout d'abord, il se mit de dos à elle, ses deux mains posées sous sa joue et regarda dehors, et il ne sait pourquoi, il se retourna pour lui attraper le bras doucement pour qu'elle se retourne. Il souleva son bras et lui "offra" son torse pour qu'elle vienne s'y blottir ... Il voulait la réconforter, lui répéter de cette manière douce qu'avec lui, elle était en sécurité. Il remit la couette au dessus d'eux, et il ferma les yeux, sans pour autant dormir ...

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mar 15 Nov - 21:22

Zoey fut surprise lorsque Cage lui parla d’Alessandra. Comment la connaissait-il ? C’était son amie à elle et jamais elle ne lui avait présenté …. Elle fronça doucement à sa réponse … A vrai dire c’était assez étrange, le pire c’est qu’elle ne lui avait même pas dit l’avoir vu , alors qu’elle savait très bien que Cage était son ex.. à moins qu’elle soit tombé sous son charme, ou qu’il se soit passé quelque chose Pour le coup elle ne lui répondit même pas se posant tout un tas de question qui se lisait sur son visage… Elle fit juste des petits hochement de tête histoire de montrer qu’elle l’avait « écouté » puis en il voulait la jugé sur son défilé … Non mais elle savait son métier quand même , sa serait le comble… Par la suite elle lui lança un dragibus en pleine tête revenant à la réalité … mais elle n’avait même pas remarqué que c’était un noir le pire c’est qu’il l’avait rattrapé, doucement elle pencha la tête et fit comme ci c’était prémédité. «  T’as vu même après ce que tu m’as dit, moi je suis gentille ! » Soupirante, elle regarda Cage lui parlait de son alimentation , elle n’avait jamais compris son obsession, c’est pas comme si elle ne mangeait jamais non plus , juste qu’elle n’avait pas un énorme estomac et qu’elle mangeait lorsqu’elle avait faim… Alors qu’il enleva la couverture pour la regarder elle le regarda blasé et fronça les sourcils. «  Arrête , puis j’ai pas la peau sur les os faut pas déconner non plus ! Puis arrête de surveiller ce que je mange , je suis grande. » Elle avait l’impression d’être une petite fille , boudeuse elle prit le bol de sang et s’enfonça dans le canapé pour boire ce sang. Zoey n’arrivait toujours pas à en boire autant qu’il le faudrait car bizarrement celui-ci avait un certain gout pour elle … pas comme il le devrait … Elle le reposa sur la table basse et passa sa langue sur ses lèvres «  J’en veux plus …  tu m’en a trop mit » Se levant pour aller chercher les pizza elle entendit un gros claaaap , se retournant elle vit Cage la main encore sur le front et ce dernier rouge , arquant un sourcil elle lui demanda ce qu’il s’était passé et ria légèrement «  Je t’apprendrais , faut de la patience pour ça tu sais … c’est pas en tapin comme un bourrin que tu vas l’avoir . »
Cage lui raconta par la suite ses talents de bricoleur, elle souria en sachant qu’il avait construit une cabane pour leur princesse et tenta de la voir mais la nuit était tombé sur Palm Bay et elle ne risquait pas de la voir. Cependant elle trouva cela un peu exagéré le coup de l’alarme. «  Tu sais Cage je ne pense pas qu’une alarme est nécessaire… Tu devrais allé dormir avec elle , histoire de faire une soirée père fille , elle en sera d’autant plus contente tu sais … puis tu sais que notre fille à pas mal de succès à l’école d’après sa maitresse … mais apparemment elle les envois tous baladé … Genre moi je t’ai gavé avec le rose… j’aime pas le rose ( dit-elle avec une couleur rose pour désigner les paroles --’ ) Puis autant dire que c’est normal toute les filles passent par la période ROSE. » Par la suite , Zoey ne pu s’empêcher d’éclater en entendant que Cage construisait des petites maisons pour les oiseaux, c’était un comble. Elle se fit pousser et se laissa tomber ,la tête contre le coussin mais complètement morte de rire. Cependant elle fut fière lorsqu’il lui dit que sa fille lui ressemblait et qu’elle faisait comme elle. Un sourire aux lèvres elle releva la tête avant de passer un main sur son propre visage pour enlever tout ses cheveux qui était venu sur son visage et fit même des Pffff , pour enlever les cheveux qui s’étaient glissé dans sa bouche «  Que veux-tu on le sait que tu n’as jamais pu résisté à sa … heureusement que je le lui ai apprit …  » Dit-elle en riant . Oui oui elle lui avait raconté fallait bien qu’elles s’aident entre fille … puis elles étaient des princesses



Quelque temps après Zoey ne pu résister au bras de Morphée qui l’appelait. S’endormant dans le canapé, sa tête se posa sur l’épaule du beau Thurner sans s’en rendre compte et se laissa porter jusqu’à la chambre de Cage sans pour autant se réveiller. Faisant un petit huum, elle posa sa tête contre son torse un peu plus , le visage paisible. Une fois qu’il la coucha dans le lit, elle se tourna aussitôt un sourire aux lèvres mais ce qui la réveilla fut la fraicheur qui chatouillait ses pieds, les bougeant elle ouvrit un œil puis l’autre et lança son cap … tout en remettant bien la couette au dessus elle sans le regarder. Certes c’ était facile de le faire, elle savait qu’il était obligé de dire oui mais jamais elle n’aurait pu lui dire droit dans les yeux … Elle entendit les pieds de Cage s’arrêtaient et elle avait une envie folle que de sourire mais elle ne le fit pas, elle ne voulait pas montrer que la perspective que de passer une nuit avec lui la rendait heureuse. Alors qu’il se prépara pour la nuit, elle ouvrit les yeux et elle vit les fesses de Cage bien moulait dans son boxer What a Face , penchant la tête elle aurait pu rester comme ça pendant des heures >< C’est que c’était un chef d’œuvre de la nature et jamais elle ne s’en lasserait --’ Puis elle avait toujours aimé son dos. Bred Cependant elle ferma vite les yeux quand il se retourna. Tous les deux coucher dos à dos l’un à l’autre, Zoey regardait face à elle. C’était certainement pas ce qu’elle espérait mais simplement sentir sa présence lui faisait du bien mais ensuite elle sentit la main de Cage , posé sur son bras la faisant se retourner. Un sourire aux lèvres elle se laissa faire et plongea son regard dans le sien quand elle le croisa, un sourcil arqué. Lorsqu’il souleva son bras, elle se blotissa contre lui alors qu’il lui offrait une place pour sa tête , son torse Posant sa tête confortablement contre celui-ci , elle y posa également sa main … genre c’est le mien , enfin pas vraiment mais voilà… c’était un geste naturel pour elle , automatique. C’était une situation étrange mais en cet instant elle aimait plus que tout cette étrangeté.

La nuit passa et tout deux finirent par s’endormir , Zoey était resté dans la même position , le bras de Cage la tenant contre lui et sa tête contre son torse parfait. Le jour se leva et Zoey sentit le soleil lui chatouiller le visage. Ouvrant un œil puis l’autre elle fut contente de voir que Cage dormait toujours. Elle le regarda un instant, complètement niaise et l’envie de lui déposer un baiser sur le torse lui prit et elle ne s’en gêna pas. Cependant fini la niaiserie , elle devait faire quelque chose…. Attrapant doucement le poignet de Cage elle retira le bras qu’il avait autour d’elle sans pour autant le réveiller et se leva sans bruit. Se rendant dans la salle de bain elle ramassa son jean et son chemisier. Elle ne put s’empêcher que de s’arrêter devant le miroir pour regarder cet « hématome » , elle soupira et attrapa une lingette dans son sac pour l’effacer et c’est la qu’elle découvrit de petites pommettes rosé comme à chaque fois qu’elle passait un instant avec lui. Nichant la tête dans son pull , elle le tint contre son nez et ferma les yeux un instant , humant son odeur . C’était complètement débile comme réaction , Thurner avait une petite amie maintenant et il vivait une relation sérieuse. Tout à coup , elle reprit du poil de la bête et se rappela se qu’elle devait faire. Attrapant la lingette , elle alla la poser sur sa table de nuit et balança ses vêtements ainsi que des sous vêtements qu’elle avait apporté exprès un peu partout laissant croire qu’ils avaient passé une nuit torride elle fit de même avec les vêtements de Cage et retourna se coucher auprès de cet homme qui l’avait tant fait souffrir mais qu’elle aimait pourtant plus que tout au monde ( après sa fille xD Attrapant le portable de Cage , elle envoya un message à Anna comme quoi elle devait rentrer le plus vite possible et que c’était urgent. Un sourire aux lèvres elle se glissa de nouveau entre les bras de Cage et reprit sa place initial. Le sourire aux lèvres
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Jeu 17 Nov - 22:29

Zoey lui balança un dragibus sur la tête, un noir en l'occurrence et il le rattrapa avec la bouche, Il le mâcha bien devant elle, l'air de dire " ton impulsivité à payer, j'ai un noir dans ma bouche" What a Face et quand elle rétorqua que c'était par gentillesse, il agita la tête en signe positif avec les lèvres légèrement pincé tout en mâchant le dragibus ... c'était physique tout ça xD Mais oui, c'est ça ... Gentille, brave bête. Et sur ces mots, il lui caressa la tête, tel un brave toutou qui avait fait un bel acte et qu'il le remerciait comme il le devait mais il enleva très vite sa main pleine de doigts xD pour dire de ne pas se faire taper dessus, même si il savait que le coup allait certainement partir. --' . Mais Cage devint sérieux lorsqu'elle parla d'alimentation, il n'avait pas aimé ce qu'il avait lut dans la presse et il lui en fit part. Elle se révolta quelque peu, juste parce qu'il savait qu'elle n'appréciait pas son attitude, mais c'était plus fort que lui ... il avait constamment se besoin de la "protéger" et de faire attention à elle. Il fit un "ok" de la tête à ce qu'elle disait mais n'en pensait pas moins. Ne pas boire durant 9 heures consécutives juste pour avoir la peau qui colle sur ses muscles oO affolant quand même ... Et après elle dira que tout va bien Cependant, il ne dit plus rien et veilla à ce qu'elle boive l'entièreté de son bol, juste pour qu'elle approuve qu'il ne devait pas "s'inquiéter". Cage restait tout de même méfiant, parce qu'elle était encore et toujours cette femme qui n'aimait pas se nourrir de sang. Fais un effort Zoey, pense que c'est un bon crémeux qui vaut une fortune ... Oui; Miss Silver était accoutumée aux soirées mondaines à présent et il se permit de la charrier avec un bon crémeux --'. Son regard planté dans le sien, il lui fit bien comprendre que maintenant, il était là ... pour le meilleure et pour le pire xD . Mais sauver par le toc toc, elle se leva pour aller chercher les pizzas, et Cage se surpris à faire quelque chose de pas bien ... Et il se tapa le front. Heureusement, elle ne vit rien et alla dans son sens, prétextant que c'était bel et bien une mouche. Quand elle lui dit qu'elle l'apprendrait ... Il regarda à gauche puis à droite, et fit un petit "oui" de la tête ... Mais sans rien dire d'autre.

Par la suite, Cage lui raconta qu'il avait construit une cabane pour Nana. cage papa ... qu'est ce qu' à ça donnait ? Juste un homme qui était encore plus protecteur qu'il ne l'était déjà ( malheur à Nana), qu'il faisait ses moindres désirs (malheur au portefeuille) et qu'il l'aimait plus que tout ( malheur à son petit coeur xD). Il lui donnait tout et même si de temps à autre, il essayait de lui faire entendre raison à la petite princesse, elle arrivait toujours à lui monter au dessus des épaules, et faire en sorte que Cage accepte tout. Attention, juste pour des futilités ... Quand il fallait être sérieux et autoritaire, il l'était. Il ne riait pas quand il parlait d'un système d'alarme, il ne savait pas en fait si il allait pouvoir dormir la haut, c'était un endroit intime pour une petite fille ... Ben je sais pas, moi je sais que quand j'avais ma cabane, je n'aurai pas du tout apprécier que mon père y vienne jeter un oeil. genre, c'est notre endroit et pas pour que les parents y pénètrent ... Mais quand Z lui dicta que leur fille avait du succès à l'école, il la regarda un peu boudeur .... Ouai, cool qu'elle les remballe mais il n'aimait pas ça quand même >< Elle a intérêt à les envoyer balader ... Parce que si c'est moi qui m'en mêle.... Cage prit ses deux mains et fit un KWIK , l'air de dire, je les étrangle What a Face xD Papa Jaloux aussi --' . Et quant au rose, il n'en dit pas plus ... se disant juste que voilà, c'était un truc de femmes ça, ça ne le concernait pas ... et puis, ça faisait gay --'.

Alors qu'il ramenait Zoey dans le lit avec grande délicatesse, il mit un temps assez long pour savoir comment il devait s'habiller pour aller dans son propre lit --' . ne voulant pas être lui, il mit un boxer et ne voulant pas être trop dénudé, il mit un short. Mais il resta torse nu, juste parce qu'il savait alors qu'il aurait trop chaud. Doucement, il se glissa enfin sous les draps et se mit de dos à Silver. Ne sachant pas quoi faire, il fit des boules avec ses joues, recrachant l'air entre ses lèvres doucement jusqu'à ce qu'il se dise qu'il ne pouvait pas rester comme ça de "marbre" surtout en sachant qu'elle venait de passer un dur moment. Il se retourna pour la prendre dans ses bras, leur yeux se croisèrent et Cage souriait avec beaucoup de douceur ... et c'est quand elle se posa contre son torse, qu'il déposa son bras contre elle, pour la tenir tout contre lui ... et il ferma les yeux, et quelques minutes plus tard, il s'endormit paisiblement.

Pour la première fois depuis des mois, il avait passé une bonne nuit. pas une seule fois, il ne s'était levé pour il ne sait qu'elle tourments dans ses songes, où encore dévasté par cette sensation assez vide qu'il avait en lui et qui se multipliait , seul dans la nuit. Il avait à ses côtés et ses rêves avaient été d'une grande sérénité. un être vous manque et tout est dépeuplé, même les rêves et l'âme en plein sommeil. Il sentit un petit courant d'air dans le creux de ses bras mais n'eut même pas le courage de voir ce que cela pouvait être, non, il était bien et c'est quand elle se remit dans ses bras que instinctivement, il lui fit un baiser sur le front, réflexe certainement pour refermer les yeux ... Mais ces derniers ne restèrent pas longtemps fermés car il entendit une voix se faire dans le salon.

_ Cage ? ...... CAGE ?! Tu es où ? ... C'est quoi cette chose urgente?!

La voix de Anna avait l'air paniquée, et apeurée ... cage regarda Zoey qui était dans le creux de ses bras et regarda la porte au même moment où elle s'ouvrit. Mer*e --', ça par contre, il ne l'avait pas prévu. Anna les regardait, et une lueur assez farouche se lisait dans ses yeux. Agrippant la poignet, Cage ne disait rien, attendant une quelconque réaction ... En fait, il se demandait comment il devait réagir puisque en fait, il n'était pas censé être avec mais il vit que Anna, elle jouait très bien le jeu .. Bref, il devait jouer le jeu. Il regarda la pièce en même temps que Anna, et ses yeux s'écarquillèrent. il y avait des sous vêtements, une lingette ... omnibulé par ce qu'il voyait, il ne se rendait pas trop compte de ce qu'il se passait en ce moment même. Mais la voix de Anna le fit revenir à la réalité.

_ c'est ça que tu appelles une urgence ?! Me prouver par A+B que tu as couché avec cette meuf ? What a Face Put*in Cage tu me dégoutes! Tu n'es qu'un salaud! cria t elle. Cage avait les yeux ronds, et regarda Anna ... Lui faisant comprendre, qu'il ne comprenait rien du tout ....

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Ven 18 Nov - 0:02

Lorsque Cage attrapa son bras pour qu’elle puisse se retourner et se blottir dans ses bras, Zoey ne pu que sourire à se geste qui faut le dire lui avait tant manqué. Elle plongea son regard un instant dans le sien pour le descendre quelque seconde vers ses lèvres sans même s’en cacher. Elle se pinça les lèvres et posa son visage contre le beau torse musclée de thurner. Sa main posé sur celui-ci aussi , absorber cette chaleur qui s ' émanait de son corps , de son cœur. Elle était si bien en cet instant qu’elle ferait tout pour arrêter le temps , si jamais cela était possible. A cette pensée elle secoua doucement la tête se trouvant juste pathétique que de penser cela . Mais les bras de Cage était un soulagement pour elle , elle ne voulait pas dormir et pourtant elle sentit ses yeux se fermer , comme apaisé par ce moment. Elle avait tellement subit jusqu’à ce moment que c’était en soit un exploit , une récompense qu’elle s’accorder , même si elle savait que dans environs 8 heure minimum , elle devrait reprendre cette guerre acharnée qui avait commencé entre eux , pour dire de ne pas perdre la face. Pouvoir s’endormir avec l ‘être aimé n’était pas la plus belle chose qu’il soit ? Bien sure que si. Sa tête contre son torse, elle laissa ses sentiments transparaitre sur son visage , une douleur immense qui ne faisait que s’accroitre au fil des minutes. Il n’était plus le gardien du sommeil de ses nuits non … il était juste celui qu’elle aimé et en même temps celui qui l’avait fait souffrir comme personne.

Malgré tout ses sentiments qui l’avaient immergés, cette nuit la fut la plus belle qu’elle avait passé en plus d’un an … la plus paisible. Aucun cauchemars n’était venu déranger son sommeil , aucune angoisse nocturne vint lui couper la respiration, non rien du tout. Zoey dut cependant écourter ce moment de plénitude pour aller préparer cette mise en scène …. Mettant la dernière touche final , elle essuya cette hématome qu’elle avait peint sur son visage et laissa la lingette à la vue de Cage …. Pour aller se remettre dans ses bras. Pour la première fois elle ne se sentait ni coupable ni mal de faire cela , parce que cette femme avait prit sa place et aucun cas elle ne voulait être remplacé dans le cœur de Cage, il lui appartenait et pas à une pauvre fille venant tout droit de Vegas. Ils avaient vécu tellement de chose pour que tout ceci soit balayer par une tornade quelque peu masculine beaucoup trop pour que Cage en soit amoureux mais soit peut être avait-il changé. La jeune brésilienne fut surprise par le baiser de Cages sur son front , un sourire se dessina sur ses lèvres, tandis que sa main se leva pour aller se poser sur sa joue , elle voulait profiter de ce dernier moment, sachant qu’elle était peut être allé un peu trop loin et qu’il n’allait certainement pas lui pardonner du jour au lendemain.

La voix grinçante d’Anna vint gâcher ce moment et Zoey fit semblant de dormir … bête réactions surtout qu’elle venait de caresser la joue de Cage mais peut être arriverait-elle à faire passer cela pour un geste qu’elle n’avait pu contrôler puisqu’elle était entrain de rêver Sentant la nouvelle nait dans la pièce , Zoey ferma encore plus les yeux et ne bougea pas pour autant elle était tellement bien en même temps que ce n’était pas elle qui allait la déranger et pour le coup elle se sentait vraiment bête d’avoir envoyer le message , gâchant alors quelque heures dans ses bras. En entendant la voix de Anna , Zoey ouvrit les yeux et tourna son visage directement vers Cage ,se hissant jusqu’à son oreille « «  Dis moi Thurner elle a un problème ta copine »

Zoey tourna son visage vers l’autre brune , un sourire aux lèvres jusqu’à ce que celle-ci ne parte en courant à l’extérieur. Se levant elle s’étira comme si de rien était jusqu’à ce qu’elle entende Cage sortir à son tour de la chambre. Satisfaite d’elle-même, elle se dirigea vers la salle de bain pour se changer. Elle enfila juste un jean et garda le pull de Cage du moins pour l’instant xD Arrangeant ses cheveux dans le miroir , elle se mit une touche de mascara et de rouge à lèvre d’une couleur rubis *___* faisant claquer ses lèvres l’une contre l’autre et c’est quand elle ferma le bouchon qu’elle entendit la porte de la chambre d’ouvrir en grand. Son sourire ne se fana pas au contraire il devint un peu plus …. Mesquin . Sortant de la salle d’eau , Zoey ne fit pas attention au regards qui pouvaient se poser sur elle avec une certaine colère. Mais pourquoi tant de haine Son sac sur le lit elle rangea ses affaire et enleva le pull de Cage sans honte pour le poser sur le lit «  Au moins je ne risque pas d’oublier » dit-elle en regardant Cage dans les yeux ne se préoccupant pas encore d’Anna. Zoey enfila un tee-shirt à elle et remit ses cheveux convenablement après avoir passer le haut. Après cela elle leva enfin son visage vers Anna tout en le penchant sur le côté.

« «  Alors Anna , tu as passé une bonne soirée tout de même ? J’espère que tu t’es bien amusé ! En tout cas-tu n’aurais pas du rentrer aussitôt , je m’occupais très bien de Cage tu sais. Au faite je suis vraiment confuse , mais hier soir j’ai fait tomber son moteur du meuble sans faire exprès bien entendus tu comprends dans certaine situation on ne fait pas vraiment attention à ce que l’on fait et a ce qui nous entour … N’est-ce pas Cage ? ! » dit-elle tout en arquant un sourcil et en faisant tourner le soutient gorge qu’elle avait jeté par terre pour faire croire à une tromperie. Enfilant son blaser noir , elle mit son sac sur son épaule prête à partir mais avant elle alla vers Cage , passant le soutient gorge autour de son cou pour le faire finir à elle - corps contre corps héhé - et n’eut juste qu’a pencher sa tête vers son oreille - oui oui sa sert les talons - pour lui chuhcoter :

«  Sa va de soit que Nana restera vivre avec moi à la villa , Thurner. En tout cas ta compagnie fut des plus agréable et encore merci pour tout… »

Se décalant légèrement elle laissa son regard se plonger dans le sien avec une tel intensité qu’elle se serait presque fait rougir elle-même xD. Quelque seconde après , elle déposa un baiser sur la commissure de ses lèvres, y laissant une trace parfaite de ses lèvres voluptueuse de couleur rubis. Se reculant elle laissa le sous vêtement rouge autour de son cou avant de tourner les talons pour partir. Ayant franchis le pas de la porte, elle lança le bas qui allait avec de la même couleur qui celui-ci atterrit droit sur le visage de Cage puis dans ses main .  « Tiens je te le laisse l’ensemble en souvenir , je sais que c’est ton préféré et Anna n’y pense même pas , nous n’avons pas les même mensuration … » dit-elle en la montrant du bout du menton , la meuf c’était une planche à pain en cas What a Face   «  A la prochaine Thurner » dit-elle avant de partir et de claquer la porte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Ven 18 Nov - 20:02

Être ou ne pas être, telle était la question What a Face

En effet, Cage ne s'était plus sentit lui depuis qu'il avait mit fin à leur relation, qu'il avait ôté tout équilibre de sa vie. Il lui a fallut beaucoup pour ne pas sombrer, même si il avait atteint de nombreux gouffres mais jamais en profondeur --' . Et cette nuit, qu'il passa avec Zoey à ses cotés, fut celle où il se sentit le plus serein, le plus lui même. Il est évident que Zoey faisait partie intégrante de lui et que depuis qu'elle a fait parti de sa vie, il ne s'était jamais sentit aussi bien et aussi lui même, il se sentait presque revivre même si la situation était mal convenue, parce qu'il n'oubliait pas que si elle était là, c'était aussi parce qu'elle s'était faite frapper et en grande partie de sa faute. Toute la nuit, il la serra contre lui, sa respiration était lente et douce, comme une personne qui oubliait tout problème. Il venait de retrouver son équilibre en quelque sorte, et pourtant, il savait déjà que cela allait être de courte durée. Autant en profiter un maximum, car dés demain matin, elle irait certainement retrouver monsieur bâton. Mais cette image de julien fut très vite chasser car il sentit cette paume délicate se faire contre sa joue et il se laissa aller quelque seconde contre celle ci, juste pour en savourer l'instant. Cette main pouvait le rendre si niais, que même lui ça l'effrayait. La nuit passa très vite, et quand il ouvrit les yeux, se ne fut non pas la douce chaleur du soleil qui le réveilla mais bien la voix criarde de Anna. pour le coup, encore endormi, il leva la tête tout en regardant sa "petite amie", ne se rendant pas trop compte de la situation. A vrai dire, Cage oubliait parfois qu'il était en couple --'. Il ne comprenait strictement rien, la tête penchée il tenta de dire quelque chose mais rien lui vint, il comprit que Anna jouait le rôle de la petite amie effarouchée et que lui, en tant que bon petit ami, il devait réagir. Il baissa son visage au moment où Zoey se hissa vers son oreille ...OUILLE, ils ont faillit se prendre un frontal là --' et il écouta ce qu'elle lui dit. ça sentait l'ironie à plein nez, et il mit sa tête en arrière pour observer Zoey et c'est là qu'il vit un sourire, et surtout plus d'hématome What a Face

_Qu'est ce que .... De grands yeux se firent et il n'arrivait pas à terminer sa phrase. C'était ... une blague ? La porte claqua et il continuait de regarder Zoey, mais complètement ébahis de ce qui était entrain de se passer. Vénère pour le coup, il s'assit sur le bord du lit, se rendant compte en fait, qu'il s'était fait leurrer, qu'elle n'avait jamais été battue, que tout ce qu'elle lui avait dit la veille c'était pour terminer, comme cela, dans un lit avec sa petite amie qui devait arriver. Un message, elle avait envoyé un message ... il prit son téléphone et regarda les derniers messages envoyés, et quand il le lut, il se retourna vers Zoey. le regard noir tout en secouant la tête.ça, c'est vraiment salaud ... Il ne parlait pas pour Anna, ben non, ils n'étaient pas ensemble mais Zoey pensait avoir détruit un couple alors que pas du tout . Il se leva, après avoir tiré le draps et alla rejoindre Anna dans la cuisine, qui faisait les cents pas. Elle murmura un : C'est elle qui m'a envoyé le message Cage, elle voulait que je vois tout ça!!!! Mais Cage lui dit de se taire, pour ne pas que Zoey entende et dit juste : Je te promet qu'on a rien fait bébé What a Face , elle n'allait pas bien et on s'est endormit dans le lit, rien de plus ... Anna le regarda avec un petit sourire et dit T'a osé me trompé Cage! Tu n'es qu'un connard! comment as tu pu me faire ça à moi alors que j'ai toujours été là pour toi!!!!!!! Je me sens vraiment salie. Cage se frappa le front à ses mots et la regarda l'air de dire, tu pousses un peu trop là quand même ... Il lui fit un signe de tête l'air de dire, vient on va voir ce qu'elle mijote et Anna le suivit. Mais ce qu'il ne comprit pas, c'est que même si Anna souriait et riait légèrement de la situation, son regard était tout de même assez colérique. Cage ouvrit la porte, et Anna pencha la tête légèrement, complètement outré que Zoey puisse se mettre à demi "nue" devant eux, mais au fond, elle la jalousait quelque chose de incroyable. Cage prit le pull qu'elle déposa sur le lit et le mit à la poubelle --' Non mais ça ira, je préfère encore le mettre à la poubelle que de le ranger dans mon armoire. Il devait tout de même garder la tête haute ... Les mains sur les hanches, Cage l'observa, se demandant clairement pourquoi tant de cinéma, pourquoi avoir jouer sur "la violence". Si elle pouvait le regarder, elle y verra un air de dégout, parce qu'il ne voulait pas jouer sur des cordes sensibles comme cela mais apparemment, elle venait de prouver que non ....Elle parla et Cage plissa des yeux alors qu'elle racontait son baratin, il la trouvait plutôt bonne comédienne et son regard lança des flammes, parce qu'elle le faisait avec un malin plaisir qui dépassait tout entendement. MAIS, c'est lorsqu'il entendit qu'elle avait péter le moteur de Anna What a Face que là, il se retourna directement vers la jeune brune (planche à pain) pour la retenir, il savait très bien qu'elle allait lui foncer dessus. Entre les deux femmes, Cage la retenait et lui dit du regard de ne rien faire, sinon ils allaient être démasquer si elle ne parlait que de son moteur --' Anna releva le regard vers Zoey. Tu n'es qu'une salope, attends que je raconte à ton futur mari ce que tu as fait avec mon homme, tu vas finir seul Silver! Je ne te ferai pas de cadeau, tu peux en être certaine ... Cage était conscient que ça la mettait en pétard pour son moteur, parce que ça faisait plus de 4 mois qu'elle travaillait dessus, qu'elle tentait d'en connaitre tout les recoins pour pouvoir y travailler dur des caisses. Anna se dégagea des bras de Cage et dit : Toi! ne me touches pas! De dos à Zoey, Cage regarda Anna sortir de la pièce et quand il se retourna vers Zoey, il la regarda avancer vers lui et il ne cilla pas. il avait les mains en poches, et son regard était injecté de noir. Elle lui conta qu'elle garderait Nana et que sa compagnie était des plus agréables. Il secoua la tête doucement, en la regardant toujours, elle jouait, il allait jouer aussi mais à ses risques et périls. Il sentait son sang bouillonner dans sa poitrine, la colère faisait surface. Quand il reçut son baiser sur le coins de la lèvre, il eut le réflexe de retirer sa tête vers l'arrière mais elle le serrait déjà assez fort avec le soutient qu'il ne put l'esquiver. Cage était toujours de marbre, parce que en cet instant, il la regardait pour qu'il observe à quel point elle se sentait forte, à quel point elle avait su jouer avec ses sentiments sans qu'il ne s'en aperçoive. Il avait été idiot, complètement. Il reçut sur la tête des bas qui retombèrent dans ses mains et il l'écoutait parler, lancer une sale pique à Anna. DÉGAGE!!!!! cria Anna d'où elle était, et quand Zoey lui dit à la prochaine, son sourire se fit fin et emplit de mystères et de sadisme. A la prochaine Silver, tient toi prête. Cage la regarda sourire et c'est quand elle fut partie, que son sourire s'affaissa, et qu'il souffla entre ses lèvres pour se rendre vers le salon, là où Anna était entrain de réparer les dégâts avec son moteur. Il est complètement foutu Cage .... Cage s'abaissa au même niveau qu'elle, et il regarda la mécanique. J'irai t'en chercher un autre demain, c'est pas bien grave. Puis, je suis désolée ... Je ne savais pas qu'elle préparait un sale coup comme ça. La mâchoire de Cage joua nerveusement et il regarda le moteur mais sans vraiment le regarder. il était complètement abasourdi de ce qu'elle venait de faire. Anna se releva et dit d'un ton qui se voulait passe partout, mais un peu de colère y résidait. La prochaine fois que tu décides de coucher avec une meuf ... essaie de me prévenir que je n'assiste pas à ça, surtout avec elle. Je ne la supporte vraiment pas, elle a des airs de pétasses et Put*in, j'ai envie de la démonter What a Face Cage n'avait jamais vu autant de répulsion venant d'elle. Se relevant à son tour, il se gratta la tête ... Nous n'avons rien fait, je crois juste qu'elle avait un bon plan en tête et elle voulait que tu assistes à ça , c'est tout. C'est bon, n'en fais pas toutes un histoire quoi ... Demain, tu auras un autre moteur et c'est bon. C'était certainement la dernière chose dont il avait envie, une prise de tête avec Anna mais celle ci ne lâcha pas l'affaire. Non mais quand je dors avec toi What a Face , jamais tu es torse nu, jamais tu me prends dans tes bras et elle, une femme qui te mène la vie dure, tu te plies en 4 pour faire ses moindres désirs! Je pensais sérieusement que tu avais plus d'estime à mon égard quoi ... Hein ? Cage venait de se prendre une raclée de mot dont il ne savait pas ce qu'il devait en conclure. Son regard devint un peu plus sévère, parce qu'il ne la savait pas aussi colérique. Déjà, cette femme là, c'est la mère de ma fille, d'accord ? Alors tu vas avoir un peu de respect pour elle parce que je te signale que tu vis ici, sous mon toit et je ne tolèrerai pas qu'on dise du mal d'elle et ensuite, c'est quoi se rapport de dormir avec un pull ? T'es jalouse ?! Anna ria mais de manière sardonique en le regardant, elle était en ait dégoutée et elle ne digérais toujours pas ce qui s'était passé. cage la regarda toujours de cet oeil assez fort et sans amitié, non, il était déjà vénère de ce que Zoey venait de faire, fallait vraiment pas qu'elle s'y mettre. Laisse tomber ... dit anna avant de prendre les reste de son moteur et d'aller vers sa chambre à elle. Cage se retrouva seule et ses mains en poches, il se remémora tout ce qui venait de se passer. Elle avait joué, et bien dans les règles. Jamais il n'aurait pu le faire lui, à croire que Silver avait une amertume en elle qu'elle avait du mal à tempérer. Il ramassa les cartons de pizzas qu'ils avaient fait trainer de la veille et les cassa pour les mettre avec les autres, oui, il faisait les tris --' et rangea tout ce qu'il y avait rangé. Il se mit à faire un peu de ménage, juste pour que plus rien ne reste d'elle et termina dans sa chambre, prenant tout ce qu'elle avait laissé pour le mettre dans un sac poubelle, le jetant sur sa terrasse. Cage venait de se faire berner, et bien comme il le fallait. Dans ses cas là, il étudie ses failles, et se demande comment une chose avait pu arriver, c'est alors qu'il se rendit compte qu'il était toujours aussi faible face à elle, qu'il n'arrivait pas à lui dire non, qu'il ne pouvait rien lui refuser. Anna avait raison, il se pliait en 4 pour elle, alors qu'elle venait de lâcher une bombe au sein même de son Bungalow. Il passa une main sur son visage, se rendant à l'évidence, qu'il ne devait plus du tout avoir mal au coeur pour elle, qu'il devait absolument mettre ses sentiments de côté, que Cage ne devait plus rien montrer, qu'il devait devenir impassible et être aussi cruelle qu'elle ne l'avait été. Cage c'était inquiéter pour sa fille, se demandant si elle vivait sans un environnement sein ... Elle y avait mêlé leur fille, alors qu'elle ne devait pas selon les règles Rolling Eyes .... Cage sortit une cigarette et ouvrit la vitre de sa chambre pour se rendre sur la terrasse, il regarda le sable, l'eau qui avait des mouvements serein, et c'est là qu'il se dit tout bas, dans sa tête : GAME ON Silver ....

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mar 13 Déc - 23:42

C'est le cœur lourd qu'il sortit presque précipitamment de la demeure de Zoey ... Son torse ne cessait que d'encaisser les battements qui ne ralentissaient pas. Pourquoi avait il fait une telle chose ? Pourquoi avoir été jusque là pour avoir de stupides réponses ? Perdu dans la confusion de l'instant, il posa son dos contre cette porte tentant de reprendre ses esprits qui avaient grand maux à remonter à la surface car une partie de lui, restait accroché à ses regards qu'elle lui lançait, à ses gestes qui lui avait manqué et dont il a put en goutter à nouveau la saveur ... Son profit devenu dommage ... C'était pire que ça, il était était endommagé de toute part. Son corps ressentait comme des épines, ses moindres doigts qui l'ont frôlé, sa peau piquait encore de ses souffles qui étaient anormalement doux et léger et ses yeux, brûlaient à l'idée de la revoir entre ses mains durant ce « court » instant ... Bien évidement cela fut trop court, avec Zoey, le temps était un poison infâme car même si il avait l'éternité devant lui, cela lui paraissait bien trop minime pour ce qu'il voulait lui donner, pour l'amour qu'il voulait lui prouver ... Une éternité, c'est quoi après tout ? Des jours à en perdre haleine, des mois qui défilent sous vos yeux sans en voir le bout, des années de construction personnelle pour être encore meilleur que l'année précédente. Mais sans elle ? Qu'est ce que cela signifiait ... . Son profit était réduit à néant. Il endurait une souffrance qu'il pense inégalable, c'est comme si il venait de se châtier de ses pires faiblesses, de ses plus grandes peurs pour tenter d'en trouver un remède mais sa phobie devint plus forte, plus prenante. Pourquoi ? Même si il se sentait totalement mal, démunis et surtout bête, il se rendit compte qu'elle lui a rendu ce qu'il lui avait « donné » ... L'espoir naît en lui, une vague de chaleur lui prend les tripes parce qu'il savait, il avait comprit des choses mais elle allait se marier, elle était accroché à un autre homme que lui. Cage et sa logique, est de se dire que même si l'échange fut des plus « majestueux », il n'avait rien gagné, il n'avait fait que empirer la situation ... L'éternité sans elle ? C'est avec ce qui vient de se passer que son idée se renforçait, que c'était tout bonnement impossible. Comment expliquer que tout se bien qu'il avait prit entre ses bras devenait étrangement dur et pesant ? Que tout devenait douleur et souffrance ? Il était littéralement perdu, désabusé de la situation. S'attendait il à pareille réaction venant d'elle ? Non ... il en avait été décontenancer ... Et si elle avait joué ? Si tout cela n'était qu'un leurre qu'elle mettait à exécution ? Il n'était plus sur de rien ... Il parait que la vérité provoque la confusion mais la vérité de Cage était qu'on doute toujours de ce qu'on aime le plus ... Il releva la tête, il devait reprendre le dessus sur tout ce qui venait de se dérouler. De quoi aurait il l'air ? Lui qui jouait sur l'arrogance et le « prêt à tout », contre cette porte, il perdait toute crédibilité et si elle le cherchait, il ne voudrait pas qu'elle le voit dans cet état. Il avait des secrets, un jardin même et il se devait de le garder intime, rien que pour lui ... Ses mains s'enfuirent dans ses poches et il s'avança dans la petite allée fleuries pour atteindre le trottoir mais un bruit vint l'extirper de ses pensées noires et son regard se braqua de suite vers la source. Il connaissait la sécurité de la maison, elle était surprenante mais Cage ne faisait pas confiance en ses choses « électronique » qui pouvaient avoir de court circuit à tout moment --' et dans cette maison, c'était Zoey et sa fille qui y habitaient, et pour rien au monde il ne laisserait quelqu'un empiété le territoire. C'est bien pour cela qu'il lui fallut une demi seconde pour être derrière la personne et le retourner pour lui attraper le cou. Cage le vampire était de retour, surtout maintenant, il ne lui fallait un rien pour « péter un plomb », il était ce funambule sur une corde sensible, qui a tout moment pouvait tomber dans ses travers et devenir « méchant » .... Pauvre homme, ce n'était pas le meilleur moment pour lui mais quand Cage prit le temps de l'observer , laissant de côté les « cris » apeuré de la personne, il se rendit compte que c'était le paparazzi et ses sourcils se froncèrent, se demandant ce qu'il foutait là. Le bic dans sa main, il le leva comme pour lui revendiquer sa présence :

_ Vous m'avez demandé de prendre des photos, c'est ce que j'ai fait ! Ne me tuer pas Monsieur Thurner, je vous en supplie ... J'ai une femme et une petite fille ...
Les mâchoire de Cage bougeaient nerveusement. Son regard pénétrait celui de l'homme dont le coeur battait si fort que ses canines appelait se sang qui lui coulait plus rapidement dans les veines. Mais il avait une femme et une petite fille, il les avait lui ... Les doigts de Cage serrèrent encore plus la peau de l'homme, alors qu'il ravalait sa salive difficilement. Sa gorge lui brûlait atrocement, et c'est d'une voix terriblement rauque et froide qui lui dit, les yeux dans les yeux :

_ Oublie toute ta journée d'aujourd'hui. Tu ne m'as jamais vu, tu n'as rien fait pour moi, tu n'es jamais venu ici, chez Mademoiselle Silver. Tu as été toute la journée sur la plage à la recherche de nouvelles intéressantes mais rien. Maintenant barre toi avant que de te retrouver six pieds sous terre ...

Cage le lâcha après lui avoir prit le bis des mains et l'homme , tout en dérapant sur le sol humide de la soirée, partit en courant de chez Zoey. Il devait se nourrir, absolument ... Il avait de plus en plus de mal à canaliser ses émotions sans avoir une soif fulgurante qui lui pique la gorge. Il n'avait plus de « but » réel à se tempérer. Depuis leur séparation, il avait oublié ces jolies manière d'homme vampire qui buvait des poches. Ça lui prenait souvent de percer des veines pour les vider et cette «envie » s'amplifiait en l'homme qui l'était ... Ses valeurs se perdaient peu à peu, mais à chaque fois que ça partait en catastrophe, il voyait Nana dans sa tête et presque par miracle, il arrivait à se calmer ... Redressant la tête tout en la croquant de gauche à droite, il se rendit chez lui, sans un regard autour de lui ...

Arrivé chez lui, Anna s'était endormie dans le canapé et il la regarda avec ses balafres dans le visage. Son corps droit et tendu, il mit la couvertures au dessus de son petit corps et alla vers le frigo prendre une poche de sang qu'il but sans le chauffé. Il avait les crocs et il devait se nourrir avant de sentir une âme humaine sur la plage et de sauter dessus. Qu'est ce qui lui prenait tout à coup ? Il refoulait ... La poche vide, il en prit une deuxième qu'il vida aussi et se rendit vers sa chambre à pas de loup pour ne pas réveiller la vampire qui dormait paisiblement dans le canapé. La porte se ferma et il regarda l'endroit ... Il ne cessait de penser, de réfléchir, il retournait la situation encore et encore dans sa tête. Son corps glissa contre sa porte et une de ses mains enleva le bonnet qu'il avait sur la tête alors que l'arrière de son crâne claqua contre le bois en bambou qui lui servait d'entrer à sa chambre. Fermer les yeux ? Il ne le pouvait pas ... En vain, il tentait déjà d'échapper à toutes ses images qui lui parcouraient l'esprit comme une brume qui le brouillait , le rendant incapable de percevoir les choses de manière concrètes ... Il voulait que ses pieds reprennent le chemin de la terre et non suspendu au delà du sol, des ailes collées à son dos.

Elle avait ressentit ... Il la connaissait quand même, il savait que leur regards ne pouvaient pas mentir. Ce dialogue qui était constamment sincère et qui ne présageait nul mensonge ... Les yeux sont le reflets de l'âme et la leur, c'était de se parler sans qu'il y ait ambiguïté, tout en mettant cette fierté de côté. Une âme ne peut pas prétendre des choses qui ne sont pas vraies, elle ne fait que retransmettre ce que les lèvres n'osent pas prononcées ... Il s'en voulait tellement d'avoir écouter Giovanni, parce qu'il subissait cette séparation de manière virulente. Mais n'était ce pas le prix à payer pour la vie des personnes qu'on aime ? Il était conscient que cela allait être terrible ... il savait qu'il aurait un mal fou à gérer sa vue et qu'elle ne lui appartenait plus ... Pourquoi a t elle accepté le jeu ? Pour le revoir ? Vraiment ? Il connaissait cette carapace qu'elle portait sur le dos, il savait qu'il allait être difficile pour en savoir le secret caché en dessous, il pensait avoir des réponses mais au final ... Il les a eut ... Pourquoi ne s'en réjouit il pas ? Prit d'une colère, il frappa son coude contre l'arrière de la porte, ce qui créa un trou béant dans le bois poli et retravaillé par les mains de Cage. Il en voulait à Zoey en fait ... Lorsqu'ils étaient ensemble, il avait eut beaucoup de mal à lui montrer qui il était réellement, ce qu'il éprouvait, à lui montrer son passé, étape que personne mise à part elle ne connaissait ... Des secrets dévoilés, des dires qui avaient beaucoup d'importance pour Cage ... La veille de leur séparation, il lui avait dit de ne jamais douter de son amour pour elle. Des gestes avaient été donné, doux et tout à la fois affolé qui prouvaient qu'il l'aimait comme un acharné. Pourquoi en une année, a t elle put trouvé en ce Julien, un futur époux ? Pourquoi avoir refait sa vie alors que lui l'attendait désespérément ? L'a t-elle réellement aimé pour lancer son dévolu sur un autre que lui ? Cage se rendit compte que en fin de compte, il n'était peut être qu'un « premier amour » inscrit sur le sable et qui s'effaçait d'une vague ... Mais pourquoi avoir autant répondu à ce qui lui avait donné dans cette chambre illuminé d'un feu de cheminé ? Il ferma les yeux et sentit à nouveau le corps de Zoey se laissait totalement aller contre le sien et il les ouvrit brutalement, prit de remords d'avoir lancer ce cap. Demain est un autre jour ... Peut être qu'il sera « meilleur » ou pire ... L'odeur de Zoey encerclait encore sa personne et il décida de prendre une douche, froide de préférence et y resta de nombreuses minutes sous le jet à regarder cette eau qui dégoulinait de son visage pour s'écraser contre le sol .... C'était pas anodin ce qui venait de se dérouler, elle devait éprouver des choses, c'est pas possible autrement. Cage avait toujours peur de voir en l'espoir quelque chose de néfaste, prônant des idées positives qui s'avèrent en réalité négatives ... C'était lui donner une claque pour redescendre sur terre, avec comme écriteau sur le front « Cage Thurner, arrête d'espérer, ça ne te va pas ... » et à cette pensée, il se surprit à rire, un rire désespéré parce que depuis quand la chance avait tourné en sa faveur ? Elle était rare mais ses nouvelles résolutions prétendaient qu'il devait reprendre du poil de la bête, assumer son passé comme une terrible épreuve et que sa quête actuelle serait de vivre avec cela. Si il prit des décisions, c'est parce qu'il les trouvait bonne ... Pourquoi maintenant devraient elle changer ? Parce qu'elle est revenue ? Zoey Silver, la plus grandes faiblesses de Cage, cette épines au centre de son ventre qui ne profilaient qu'une confusion constante, qui le menaient vers des terrains de doutes et de désarrois car il a toujours cette impression de penser mal, d'agir mal ... Alors que non, il devait assumer et prendre ce qu'il y avait à prendre. C'est pas comme cela qu'on avance dans la vie ? La liberté ne s'use que si l'on ne s'en sert pas et il était libre à présent de penser comme il le voulait ... Oui, la séparation, c'était pour les protéger, Elle et sa Fille qui l'aime par dessus tout et il était un homme bien d'avoir fait une telle chose. Elle a certainement souffert, mais c'était un mal pour un bien non ? Il avait fait ce cap pour savoir si tout n'était pas encore perdu avec elle et en découvrit que ... non. Devait il le regretter ? Non ... C'était la chance de savoir sur quelle voix il devait se diriger et maintenant, il sait ce qui lui reste à faire. Zoey était la femme de sa vie après tout, et il ne laisserait pas ce Julien la lui prendre. Giovanni ? Il l'emmerde. Soyons égoïstes, et Cage comptait l'être, bien plus qu'il ne l'avait été ... Coupant l'eau de la douche, il sortit de la salle de douche pour s'envelopper d'une serviette autour de la taille et prendre son téléphone, pour en regarder les messages qu'il avait eut durant cette soirée et qu'il n'avait pas entendu. Il fut surpris de voir le numéro de Alessandra et lui téléphona de suite ...

La conversation dura quelques minutes et Cage acquiesça de suite à ce qu'elle lui proposa ... Pourquoi pas ? Il raccrocha et se posa sur le bord de son lit, jouant avec son portable entre les doigts, à le tourner et à regarder sa chambre en se mâchouillant l'intérieur de la joue. Flaubert à dit : « La manière la plus profonde de sentir quelque chose est d'en souffrir. » ... Il l'aime à en mourir et si il devait continuer de l'aimer, et ressentir ce qui lui restait de bien dans la vie, autant « jouer » encore, aller au delà des limites pour ne serait ce que encore, l'aimer comme il le voudrait. C'était égoïste, mais n'était ce pas le but de se jeu ? De s’adonner à des actes peu catholiques ? Amener à eux, leur pires craintes et leur pires faiblesses ? Alors Cage conclut que la souffrance, comme la solitude, deviendraient ses meilleures amies au risque de perdre au jeu des Cap ou pas Cap. Doucement, il déposa son téléphone sur la table de nuit et s'allongea sur son lit, regardant le plafond ... Et un sourire se fit voir sur ses lèvres. Non pas qu'il était content, mais pour la première fois de sa vie, Cage n'avait plus peur ... Souffrir, encaisser, assumer, jouer, paraître, mentir, se taire ... Des verbes qui prenaient un sens , il ne savait pas où cela allait le mener, peut être à sa perte mais même si c'était le meilleur garagiste de la ville, les mots « marche arrières » étaient à bannir de son vocabulaire. Elle avait ressentit ... Elle avait partagé et il ne restait que sur ses notes de la soirée. On ne va jamais si loin que lorsque l'on ne sait pas où l'on va ...

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mer 8 Fév - 22:13

New York , 7 février 2012
Promotion du parfum Gucci.


Tout le monde les attendait, les paparazzis étaient aux aguets de leur moindres faits et gestes, le tapis rouge déroulé et Marc, s'impatientait sur le haut des marches. Leur publicité avait battu des records d'audience, faisant augmenter les ventes de se flacon dans quasi toutes les parfumeries dans le monde entier. Pourquoi tant d'acharnement sur se produit ? C'est simple, prenez une bonne dose de mannequin saupoudrer d'un érotisme qui crève l'écran, et tout le monde en devient fan. De nombreux fans de Zoey attendaient près des barrières qui recouvraient les marches, munis de leur appareil photo et les premières femmes fanatiques de Cage hurlaient pour qu'il arrive ôO C'était la première fois que New York vivait un tel moment de folie et ce dernier amplifia, quand la limousine les ramena devant ce fameux tapis rouge qui les attendait. Cage et Zoey n'en revenait pas de cette folie absurde et cela valut bien un petit tchèque avant de sortir, comprenant en effet qu'ils avaient fait sensation. Zoey assurait et Cage devenait quelque peu « hébété » de toute cette frénésie, c'était la première fois qu'il voyait autant de monde acclamer sa personne et surtout, entendre autant de félicitation pour un travail qu'il avait accomplit. Ne pouvant montrer aux médias leur complicité intime, Cage proposa son bras à Zoey pour l'accompagner jusqu'en haut des marche. Vêtu d'un costume Gucci noir et Zoey d'une robe Gucci rouge, ils mettaient le feu sur New York.

La soirée se déroulera magnifiquement bien. Beaucoup de personnalités vinrent les féliciter pour tout leur travail accomplit, des mannequins comme Kate Moss, Claudia Shiffer, Franscisco étaient présent et tout deux, posaient pour une photo souvenir, remémorant ce moment qui regroupaient les plus grands. Un des grands couturiers vint voir Cage, afin qu'il fasse sa prochaine promotion pour une grande marque, il prit sa carte et la rangea précieusement dans sa poche, avec une promesse de rappel. Zoey elle, était flamboyante, et tout les photographes s'acharnaient sur elle alors qu'elle portait le parfum entre ses doigts pour que dés le lendemain, son visage apparaisse dans les plus grands magazines de mode. Elle était juste magnifique ... Cage n'avait de cesse de la regarder, de l'admirer plutôt pendant qu'un tas de journalistes lui posaient des questions. ET celle qui tua, fut « Est ce que Vous et Zoey êtes de nouveau ensemble? », Cage prit une respiration pour y répondre, il venait d'être prit de court et répondit tout simplement que non, et qu'ils étaient devenus les meilleurs amis du monde. Un autre journaliste, dictaphone en main ricanait en disant : «  Pourtant, pour Gucci, vous aviez l'air de ne pas jouer ... Votre image à l'écran à bluffer le monde monsieur Thurner --' » Et Cage se mit à rire tout en haussant les épaules : «  Nous sommes de bons comédiens, ça s'arrête là ...  ». Secouant la tête, il s'écarta de tout ses gens, et la soirée put se profiler calmement et quand se fut l'heure de partir, Cage et Zoey prirent la même voiture pour les reconduire à l'hôtel, là où ils s'étaient préparés pour cette grande soirée.

Ils échangèrent une tonne de mot sur tout ce qui s'était passé, Cage lui conta ses apprioris quant à se milieux auquel il venait de toucher. Ils rirent, ils parlèrent, il fatiguèrent --' ... Cage prit les valises et chargea la voiture pour qu'ils se mettent en route. Lui, il n'était pas fatigué mais avait besoin d'une bonne dose de décompression en roulant et c'est bien pour cela qu'il fit la route en une traite durant que Zoey s'était assoupie à ses côtés. Fallait bien avouer que toute cette promo était très « fatigante », Cage ne s'en était jamais rendu compte jusqu'à aujourd'hui, et pour le coup, il plaignait Zoey lorsqu'elle devait faire cela durant une semaine. Promouvoir les sous vêtements, les perpétuelles questions qui revenaient, les photographes, faire bonne figure et paraître heureux en tout temps. Cage trouva cela quelque peu hypocrite mais c'était un gagne pain conséquent mais comme tout les autres, qui demandait grand nombre de sacrifices pour manger à la fin du mois --'.

Sur la route, il repensa à tout ce qui s'était passé dans cette chambre d'hôtel, il se demandait comment cela allait se passer entre Zoey et lui. C'était certainement pas LA question à se poser maintenant, mais il ne pouvait ne pas le faire. Qu'étaient ils ? Ils s'aimaient encore énormément, leur passion n'ayant jamais perdu son cours, mais bien augmenter la cadence. Ils s'étaient dit des vérités qui étaient bonnes et mauvaises à entendre, surtout pour lui ... Cette histoire de confiance – qu'elle n'avait plus entièrement en lui – qu'allait il faire si à tout moment elle n'avait plus se courage que de croire en lui ? Si maintenant, elle décidais que non, entre eux ce n'était plus possible. Cage avait eut cet espoir vain de la reconquérir un jour, et cette idée lui était venue dés le jour où elle se retrouva dans cet hélico avec son oncle Giovanni. La laisser partir avait été le plus grand sacrifice qu'il n'avait jamais eut à faire, sentant une moitié de lui même prendre son envol avec elle. Sur le coup du désespoir, il avait déjà ce besoin de la revoir et il lui lança le cap. Et depuis, c'était le foutoir ... Elle était là, ils jouaient, ils s'oppressaient, il s'aimaient, ils se détruisaient ... Tant d'émotions pour contourner la véritable, celle qui faisait en quelque sorte battre leur coeur d'une simple vérité mais qui était la plus difficile à dire. Cage souriait à cette pensée, car maintenant, ils allaient reprendre là où ils s'étaient arrêtés. Il donnerait le temps à Zoey de ré-apprendre à avoir confiance en lui, et de ce fait, qu'elle prenne les rennes en mains. Lui n'avait rien à faire, ne serait ce que attendre ... Il était célibataire, il avait personne pour l'empêcher d'être avec Zoey. De toute façon, qui vivra verra ... Cage ne pouvait que se soumettre à ce que Zoey était en mesure de lui donner, Carpe Diem.

Palm Bay, 8 février 2012
Demeure de Zoey Silver.


L'écriteau de Palm Bay venait de se faire voir et Cage regarda l'heure ... Il fit les gros yeux, jamais il n'aurait pensé mettre aussi peu de temps pour revenir ôO Que quelques heures et il était déjà là. Il alla dans le quartier des RICHES, territoires qui en mettait plein la vue à toutes personnes qui passeraient dans le coin. Même si elle vivait là, il détestait l'endroit >< . Freinant doucement, devant la maison Zoey s'était réveillée, n'entendant plus le moteur tourné et Cage lui dit qu'ils étaient arrivés. Ne faisant pas de geste « intime », pensant que Julien était là, il lui fit un petit sourire lorsqu'elle bailla en s'étirant et cette envie irrépressible que de lui remettre une mèche rebelle derrière l'oreille lui titillait les doigts. Tu es arrivée ... Il sortit de la voiture et alla sortir sa valise du coffre, celle qui pesait trois éléphants et il la posa sur le trottoir. Il regarda Zoey et ne fit rien, juste un regard qui prétendait qu'il ne ferait rien, juste pour ne pas foutre un bordel ou il ne sait quoi avec Julien. Il lui fit un clin d'oeil et mit sa main près de son oreille en mimant des lèvres un «  On s'appelle ...  » avant de rentrer dans sa voiture et redémarrer vers Ma,go, là où se trouvait son magnifique chez lui dans lequel il allait se réfugier. Il mit à peine 5 minutes pour s'y rendre et voyant les volets fermés, il fronça les sourcils, il y avait l'air d'avoir personne ... Il prit son sac de sport et y entra, ça sentait le mimosa ... Et trouva une feuille sur sa table de salon, avec quelques lignes écrites :

Cage,
je suis partie quelque jours auprès de Luda,
je reviendrais en fin de semaine.
J'espère que tu as passé une bonne soirée en présence de tout ses mannequins,
tu étais très beau ...
Je t'embrassa, Anna.

Cage sourit et l'enviait presque d'être avec Luda. Il allait se retrouver seul maintenant, durant il ne sait combien de temps et la flemme s'empara déjà de lui. Il lâcha son sac sur le sol et s'affala sur le canapé, fatigué maintenant de toute cette route qu'il venait de faire. Mais des crissements de pneus vinrent l'extirper de se sommeil qui commençaient à l'envahir et quand il entendit un talon claqué sur le sol, il comprit vite que c'était Zoey. Il se releva et ouvrit la porte. Un sourire se fit sur ses lèvres, ses bras croisés contre son torse et son épaule contre le chambranle, il la regarda fermer sa voiture :

- T'es en fugue ? dit il avec se sourire qui ne s'effaçait pas. Il était étonné de la voir devant chez lui, alors que Julien devait certainement avoir envie de passer du temps avec elle. Mais non, Zoey était ici, dans son Bungalow avec une ... Valise ? C'est là qu'il pencha la tête, arquant un sourcil en regardant son bagage, se demandant ce qu'elle était entrain de faire ...

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Jeu 9 Fév - 14:06

Le retour de New York, elle ne le vit pas passer. En effet Zoey avait dormi durant tout le trajet se réveillant par intermittences pour se rendormir quelque instant plus tard. Du sommeil à rattraper ? Elle en avait énormément à rattraper apparemment. Lorsque le moteur se coupa , elle se réveilla tout doucement et se fut en s’étirant et en baillant qu’elle se retourna vers Cage. Un petit sourire se forma sur ses lèvres en voyant son visage. Elle était tellement bien depuis hier, depuis qu’ils s’étaient enfin avoué la vérité. Pensant une main dans ses cheveux afin de les remettre en place, elle se pencha pour attraper son sac à main qui était à ses pieds, en se pinçant les lèvres… C’était assez étrange comme situation parce que la seule chose qu’elle avait envie de faire s’était de se réfugier dans ses bras, poser à nouveau ses lèvres contre les siennes pour ne plus les lâcher … tout ce temps perdu pour rien n’était que du gâchis. Cependant elle ne fit rien de se cella se disant juste qu’ils étaient devant chez elle et qu’à tout moment Julien allait sortir … Julien … c’était aussi un problème ça de plus elle se sentait pas le courage de le quitter pour l’instant ,il avait été se repère pour elle durant cette année qu’elle ne voulait tout simplement pas lui faire du mal. A son regard elle hocha la tête doucement et sorti de la voiture pour prendre sa valise mais Cage fut plus rapide qu’elle puisqu’il la lui sortie. En vrai elle était soulagé parce qu’elle pesait trois tonnes --’ Sur le trottoir, tenant sa valise de ses demain devant elle , elle attendit qu’il parte pour le regarder >< C’était plus fort qu’elle. «  Oui je t’appel ce soir » dit-elle dans un sourire alors que l’instant d’après elle se retrouva seule devant cette maison qu’elle n’aimait pas. Se fut dans un soupire qu’elle passa le portail pour rentrer. C’était bon de rentrer chez soit, même si c’était ça son chez soit. Elle n’allait pas se plaindre surtout en voyant que ces milliers de personnes dans le monde meurt de froid en dormant dans les rues , cependant c’était trop … en tout cas pour elle. «  Julien ? Juuuuuliiiiien ? » Pas de réponse et c’est en passant devant le téléphone qu’elle vit le voyant du répondeur allumé. «  Ma chérie, j’ai du partir pour la semaine pour un voyage d’affaire, j’espère que tout s’est bien passé à New York, j’ai vu les photos tu étais sublime. Désolé de ne pas être là pour ton retour mais je n’ai pas pu faire autrement. A très vite, je t’aime. » Le dernier mot arracha une grimage à Zoey mais tout à coup une idée lui vint. Julien n’étant pas là pour la semaine , Cage n’était pas avec Anna en réalité … Tout à coup la mine fatigué de Zoey se transforma en sourire et elle se précipita à l’étage pour prendre une bonne douche , se changer et préparer sa valise.


La valise dans le coffre, elle démarra sur les chapeaux de roue pressé de le retrouver même si la dernière fois qu’elle l’avait vu c’était il y’a maintenant une heure de ça mais l’amour sa n’a pas de prix Arrivé sur Mago , elle se parqua prêt de la voiture de Cage et se précipita à l’arrière pour prendre sa valise qui était dans le coffre, prête à lui faire une petite surprise. Tandis qu’elle galérer pour trainer sa valise dans le sable - pas pratique en passant - elle se retourna en entendant sa voix. Comment gâcher une surprise en l’espace d’un instant . «  Non je voulais te faire une surprise mais t’as tout gâcher … alors on recommence tu veux bien, tu re-rentres chez toi et quand je toquerais tu auras l’air surprit et super heureux de me voir ok ? » dit-elle dans un petit sourire. La brésilienne attendit donc que le beau Thurner claque la porte pour reprendre où elle en était c’est-à-dire galérer dans le sable , ou bout de quelque instant elle brava sable et vent pour se poser devant la porte de Thurner et toquer deux fois et une fois qu’il ouvrit la porte elle le regarda dans les yeux, un sourire aux lèvres «  Surprise ! » dit-elle avant de rire. Lâchant sac à main et valise elle lui sauta dans les bras, enroulant ses jambes autour de sa taille et posa ses deux mains sur ses joues pour déposer une ribambelle de baiser sur ses lèvres «  Julien -bisous- est -bisous- parti -bisous- pour -bisous- une -bisous- semaine -bisous- »


Dernière édition par Zoey A. Silver le Jeu 9 Fév - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 1008

Votre Personnage
GROUPE :: Delta
DON :: Aucun
MOI::

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Jeu 9 Fév - 14:37

Moéra avait sauté sur le dos de Ian sans aucune hésitation, il s’était laissé faire et avait déjà prévu le coup, il avait positionné ses mains de façon a réceptionné le popotin de sa petite femme et éviter qu’elle ne finisse à terre.
Il se mit à hennir et parti dans un galop tel un destrier fou, Il se mit à courir dans le salon puis autour de la table avant de faire basculer une chaise et de s’en servir comme obstacle et de sauter au dessus comme dans les grands hippodromes.
Moéra libéra une des mains qu’elle avait nouée autour du cou de son étalon pour pouvoir taper sur les fesses de son mari qui reparti de plus belle dans les escaliers menant vers leurs chambre, elle lança un cri de Calamity Jane qui résonna dans le couloir de l’étage.

HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIHHHHHHHHHHHHHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!

Ian se dirigea ensuite vers leur chambre et fit tomber Moéra la tête la première dans les gros coussins qui ornaient leur tête de lit.
Il lui dit d’enfiler un petit pijama et de s’installer bien confortablement et attendre qu’il refasse son apparition.
Elle lui répondit avec un immense sourire.

Bien évidemment que je t’attendrais, mais je ne sais pas si se sera en pijama !!! Alors dépêche-toi avant que je ne prenne froid !!

Moéra haussa les sourcils d’un air qu’elle voulait provocateur un sourire de malice était dessiné sur son visage se couchant sur le flanc et prenant un pose sexy , un doigt entre ses lèvres comme les grande séductrices dans les vieux films en noir et blanc.
Elle fixa son homme qui disparaissait dans l’encadrement de la porte et l’écouta siffloter en descendant les escaliers.
D’un coup Moéra se leva et entra en trombe dans la salle de bain… elle voulait être parfaite pour le retour triomphale de son mari les mains chargé d’un plateau t.v élaborer avec soin.
Trifouillant dans les tiroirs à la recherche d’une petite tenue affriolante, elle s’énervait toute seule pestant sur son manque d’ordre.

Mais c’est pas possible… ou est ce que j’ai foutu cette petite nuisette rouge !!!

C’est en se relevant pour continuer ses recherches dans un des tiroirs sous l’évier qu’elle fut choquée par son reflet dans le miroir… pas étonnant que son homme lui ait proposé de se reposer, elle avait une tête à faire peur… Moéra s’approcha du miroir pour mieux distinguer l’étendu des dégâts.

OH MON DIEU !!!

Elle passa un doigt sur les cernes noirs qu’elle avait sous les yeux, elle se trouvait aussi bien plus pâle que d’ordinaire.
Est-ce que les vampires pouvaient attraper la crève ?
En tout cas il fallait faire quelque chose au plus vite avant le retour de son mari.
Choppant sa trousse de maquillage elle s’étala du far a joue et de l’anti cerne espérant camoufler au mieux tout ce qu’elle ne voulait pas qu’on voie, sorti sa brosse a cheveux et commença a se poser des questions tout en se battant avec une mèche rebelle.

Pourquoi avait elle mordu Edo ??
Comment n’avait-elle pas pu se retenir et Put*in qu’est ce qui lui arrivait ??

Essayant de retourner ses questions dans sa petite tête terriblement mal coiffée, elle se demandait si elle devait parler de cet incident à son homme…
Elle le voyait déjà sourire légèrement en lui disant « bien fait pour lui »
Ce serrais surement la première fois qu’il ne prendrait pas mal le fait qu’elle morde un humain.

Non elle ne voulait pas inquiéter son mari avec son dérapage, elle devait être a bout avec tout ce qui c’était passé dans sa vie ces dernier temps, tout rentrerait dans l’ordre d’ici peu.
Soudain, la brosse de Moéra resta en suspension dans les airs, une petite bourrasque de vent fit voler les voilages de la fenêtre de la salle de bain laissant flotter dans les airs des effluves d’un parfum terriblement irrésistible.
Les narines de Moéra frémirent, elle se regarda dans le miroir comme hypnotisée par ses iris qui s’assombrissaient au fils des secondes.
A ce moment, elle lâcha la brosse à cheveux qui s’écrasa au sol et se tourna vers la fenêtre tout ses sens en ébullition, elle c’était mise en chasse.
Moéra s’agrippa au rebord de sa fenêtre et sauta par-dessus pour retomber sur la terrasse un étage plus bas, suivant l’odeur a la trace, elle ne se souciait même pas du fait que quelqu’un aurait pu la voir sauter et poursuivit son chemin vers les buissons dans lesquels elle s’engouffrait prenant soin de ne pas faire de bruit, ne surtout pas faire fuir sa proie !!
Son odora la conduit dans un parc ou une femme se promenait, petit topo de la situation pour Moéra, personne a l’horizon, c’était tout bon pour elle… ça s’annonçait facile.
Elle suivi la femme des yeux cachée derrière un tronc d’arbre, s’apprêtant à bondir sur sa proie quand elle arrivera a sa hauteur.
Moéra se mis à compter dans intérieurement, dans trois seconde elle passera a l’attaque.

1…2……

A cet instant une petite voix retenti dans le chemin et une toute petite personne couru vers la femme l’appelant d’une voix enfantine.

MAAAMAANNNNN !!

C’est à ce moment que Moéra retrouva ses esprits et se tapa la tête contre un tronc… mais qu’est ce qu’elle foutait !
Il fallait qu’elle aille voir quelqu’un…. La première personne qui s’illumina dans son esprit tel les plus grandes enseignes de Las Vegas fut :

CAGE !!

Elle fit marche arrière et commença à galoper le plus vite possible vers le bungalow de Cage qui se dessinait peu a peu a l’horizon.
Une fois devant la porte d’entrée elle ne fit pas de manière en même temps c’était chez son ami quoi, depuis quand elle allait faire des simagrées pour entrer ?
Elle poussa donc la porte et entra sans plus de cérémonie, ne prenant pas la peine regarder s’il était la ou pas elle l’appela d’une voie tonitruante.

CAAAAAGGEEEEEEE !! CA NE VA PAS …. MAIS PAS DU TOUT !!!!

C’est a cet instant qu’elle aperçu son ami avec…. avec….. Zoey !!!!
Moéra regarda Zoey, le sac à main, la valise, re Zoey puis Cage avec un regard interrogateur.

Salut !
Heuuu…. J’arrive comme un cheveu sur la soupe on dirait…


Mais, ce n’était pas ce genre de chose qui allait démonter la petite brune qui s’avança vers le petit couple qui n’en était plus un, mais qui elle savait aurais voulu le rester et qui apparemment en était à nouveau un, ou alors c'était en bonne voie….
Enfin soit elle avait loupé un épisode, mais se promis de se mettre a jour aussitôt son problème résolu, même si sa avait l’air plutôt égoïste de sa part, mais y avait urgence là !!

[b]J’ai un gros gros gros souci !!
Il faut que j’en parle et d’ailleurs c’est cool que tu sois la Zoey comme ça j’aurais deux avis
!

Moéra s’approcha et colla un smack sur la joue de Zoey puis sur celle de Cage, avant de s’installer sur le canapé, couchée comme un patient le ferais chez son psy…

Sérieux, y a quelque chose qui ne va plus… cet après midi j’ai mordu Edo et la a l’instant j’ai traqué une femme… je l’aurais bouffée si il n’y avait pas sa fille qui était apparue !!

Elle posa sa main sur son front, l’air décomposée.

Je suis un monstre !!!!!!

Elle releva la tête vers Zoey et Cage qui n’avait toujours pas bougé depuis son arrivée.

_________________

❝ TOYBOY & MISSPLACARD ❞
Comme si quelqu'un qui a dépassé l'âge de dix ans pouvait croire qu'on peut subjuguer d'un sourire (si gentil et si chaleureux fût-il) toutes les agressions de l'existence, tout maîtriser quand le bras puissant de l'imprévu vient s'abattre sur vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 3468
LOCALISATION : Avec Poto a faire 1 conneries ou 2
TU FAIS QUOI ? : Je suis avocat et car je suis le fils de mon père je tiens un bowling.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose. Rapidité. Force xD
MOI:: Bavard, con, alcolo, fou de son pick up etc

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Jeu 9 Fév - 18:25

Sifflant , joyeux, le pieds léger, il en danserait presque, il a dit presque, il ne faut pas abuser, même s'il pense avoir un assez bon déhancher , mais là priorité " petite épouse fatigué " Le terme lui manquer na pas la puissance de la vérité, de ceux qu'il a ressentis sans elle, alors il va la chouchouté, Il replissée une tasse en pressant une poche de sang, l'une des dernière, il allée devoir refaire le plein assez rapidement, mais pas vers ici, faut qu'il s'éloigne pour ne pas attiré les regards et surtout depuis que son complice a la morgue étais partir, quel c*n celui là de lui faire un coup comme ça! il laissa tomber la dernière goutte en se retournant, levant son visage vers l'étage, comme s'il pouvait voir a travers les mur, ya que superman l’égoïste qui ses faire cela, même pas il partage son don ! il a entendu un truc tomber, il tend l'oreille mais rien il hausse les épaules met la tasse dans le micro onde mais se retourne encore, plus de bruit, mais vraiment, il tend l'oreille décuplant ses faculté vampirique, non aucun bruit, elle ne peut pas être aussi silencieuse c'est là qu'un bruit, sourd il traverse le salon juste a temps pour voir Moéra filer droit devant elle, il écarta les bras, il n'y comprend rien, elle va ou ? non mais attend elle va ou là sérieusement ? elle va ou comme ça a cavaler pieds nue dans l'herbe, il reste interloquée là qu'elle c'en aille, après quoi elle cours comme ça, il regarde autour de lui et se saisit d'un polo et enfonce ses pieds des chaussures qu'il ne lace même pas, si elle pense qu'il va la laissée aller dieu sais ou, elle se fourre le doigts dans l'oeil, il sort dehors en regardant autour de lui, aucun regard braquée vers la maison hallucinée d'avoir vue moéra tomber du première étage de leurs maison, il soupire, referme la baie vitrée derrière lui et ferme les yeux pour retrouver son odeurs, car dans l'herbe okey il y a ses empreinte mais après sur le bitume il est pas fortiche pour arrivée a les retrouvée, mais le parfum de sa femme et reconnaissable entres milles, il rouvre son regards et se met en route, il ne court pas, rien ne sert de courir, il la rattrapera bien! Il fait pas chaud en pus dehors il regrette de pas avoir pris de veste, ce n'est pas le polo qui va le protégé du froid, manquerait plus qu'un vampire sa prenne froid ! il poursuivit sa route suivant la trace de Moéra, mais au coin d'une rue ils e stop par l'odeur du sang et les pleurent d'une fillette il contourne le mur et se stop sous le choque, ne comprenant pas ce qu'il voit, au peut-être trop justement, d'un pas lent et mesuré il s'avance vers les deux humaines, il pose une main sur l'épaule de la mère qui sursaute et lève un regard morne vers lui, il pince les lèvres et déglutit sur l'odeur du sang qui couler de son cou et goutter sur le col blanc de son manteaux, il repoussa sa main et soupira sur la marque significative qu'elle avait sur son cou et qui continuer a saigner a grand flot, il n'eut pas de mal a lui faire pensée a elle et a sa fille qu'elle avait croiser un gros chiens et en voulant protégé la petite la bête l'avait attaquer et c'était enfuit au bruit d'une voiture, il se redressa et essuya sa main légèrement taché de sans contre son jeans et continua sa route, l'esprit torturé, il ne regarda pas vraiment ou il allée mais au fond il le savait il ne suivait même plus les traces et devant la maison il soupira, le coeur lourd, voir douloureux, il resta a l’extérieur observant la porte qu'elle avait franchis peut de temps, il entend des brides de paroles, la voix de sa femme, il sert ses poings dans son jeans , il n'a aucune envie de rentré la dedans, si elle préfère courir dans les bras de Cage plutôt que les siennes ... Il craint que quelque chose se sois brisée, depuis quand elle ne lui parle plus ? et qu'elle court dans la rue, attaquer une femme et ensuite se précipité chez Cage pour avouer son erreur ? Et lui ? n'est-il pas censés être son mari, son confident , la personne la plus importante de sa vie, faut croire que non! il ne bouge pas, dans le froid mordant, en face de chez Cage , il sais que zoey elle aussi et présente, cela fait un bout de temps qu'il ne la pas vue, en vraie il na vue personne, et là il est perdu, il regarde le croisement de route , puis en face, la porte, un camion passe en faisant un boucan pas possible sur son passage , les mains dans les poches de son jeans, geler, un soupire se forme et s'envole dans l'air. --"

_________________
If this is love, I want it. Poto & potette.
LE POTO D'AMOUR, LE CANON IL LA DESIRE NORMAL QUOI, & LE MEILLEUR LE PLUS BEAUby lizzou.


la raleuse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Ven 10 Fév - 9:18

La Venue de Zoey avait été « soudaine », elle devait l'appeler en soirée et il eut mieux que cela, car elle arriva chez lui, en voiture. Se levant du canapé, il se rendit sur le pas de la porte et il se mit à l'observer en galère avec sa valise. Une valise ? Il ne comprenait pas très bien là ... En bon Gentleman qu'il est, il s'avança de quelques pas pour aller l'aider mais il fut couper dans son élan, par une voix qui lui ordonnait de re-rentrer chez lui et de faire semblant d'être « surprit ». Il avait ouvert la bouche pour parler mais la referma aussitôt, retournant sur ses pas : Hum ... Ok. Il fit même une révérence, l'air de dire «  à vos ordres » et passa à nouveau le pas de sa porte et la referma. Derrière cette « barrière », il se mit à rire en passant une main sur son visage, elle était pas possible elle ... Et quand il entendit toquer, il dit à haute et intelligible voix derrière la porte : Mais tient donc, qui vient me déranger à cette heure ci ? Je me demande bien qui cela peut être ... Il ouvrit la porte et une tête super heureuse apparue --' . Elle cria SURPRISE ! Zoey ? Mais quelle surprise !!!!!!! Il se mit à rire doucement avant de la regarder avec la mine vraiment sincère que de la voir devant le pas de sa porte, d'ailleurs, il se demandait encore et toujours ce qu'elle faisait là. Non pas que cela lui dérangeait, mais ... ET sa réponse ne tarda pas à tomber lorsqu'elle lui sauta dans les bras. Bien sûr, il la réceptionna au vol et il fut canardé de bisous. Il tentait de savourer et d'en même temps comprendre ce qu'elle lui disait. Ces lèvres s'étaient étirés contre celle de Zoey et ses mains nouées dans le bas du dos de la brésilienne ne se défit pas, il comptait bien la garder, encore un petit moment dans ses bras. Il termina son envolée de bisous par un dernier, plus appuyé venant de sa part et pencha la tête, s'extirpant de ses cheveux qui étaient venus se mêler à ses lèvres : Pff- pff – pfff ... t'a trop de cheveux Silver! La porte ouverte, il se balada avec Zoey jusqu'à la table pour lui montrer le mot de Anna et tout en haussant les sourcils, il lui dit Ils se sont donnés le mot ... Tu passes la semaine ici?, comme si ce n'était pas logique, il fallait qu'il pose encore la question. S'apprêtant à aller fermer la porte d'un bon coup de pieds, celle ci fut repoussée vivement par Moéra ! Toujours derrière la porte, il la regarda en plein milieu de son salon en hurlant son nom. Il eut un mouvement de recul de la tête, ça faisait combien de temps qu'il ne l'avait plus vu ? Il avait oublié à quel point, elle pouvait avoir une voix tonitruante. Heu, Moéra, je suis là ... Elle se retourna et quand il vit son regard, il regarda Zoey, les gros yeux sur son visage. Il la déposa au sol et directement, il se gratta la tête. En fait, personne ne devait savoir pour Elle et lui, enfin ... Elle était avec Julien donc bon. Mais là n'était pas le soucis, il était avec Moéra qui venait de clamer haut et fort, que ça n'allait pas et qu'elle avait des problèmes : déjà calme toi, et pose toi ... Moéra vint leur coller un bisous à tout les deux, et Cage lança un regard à Zoey, se demandant vraiment ce qu'il n'allait pas. Cage mit ses mains en poches pendant que Moéra s'installa dans son canapé. Il l'écouta parler, comme un psy le ferait et papillonna des yeux à ce qu'elle pouvait bien lui raconter. Et pencha une oreille, au fait qu'elle ait mordu Edo ... T'a fait quoi ? Il est où la maintenant ? Cage plissa des yeux, et entendit le coeur de Moéra battre super fort : Calme toi Moéra, tu me donnes mal à la tête! C'est alors, que coupé de la discussion, il laissa faire Zoey avec Mo ... Un bruit le chipotait. Il se leva et se demandait si il n'y avait pas quelqu'un dans la chambre de Anna, il s'y dirigeait et en ouvrant la porte, il vit que non. Personne ... étrange. Cage était ailleurs, il alla vers la source du bruit, qu'il entendait de plus en plus proche. Dans sa chambre ? Il s'y rendit mais rien. C'était comme un bruit régulier et qui ne cessait de battre dans ses tempes. Il avait déjà entendu cela une fois, mais s'en était accoutumé. Mais à quoi il pense ? C'est là, que son regard se dirigea vers Zoey. Il se mit derrière elle et tendit l'oreille ... c'était pas possible. Et c'est lorsqu'il se rendit compte de ce que cela pouvait être, le visage de Cage blêmit. Il regarda Zoey, droit dans les yeux ... Comment cela se faisait il qu'il n'avait rien entendu avant ? ÔO C'est là qu'il comprit des choses, et recula deux – trois pas en pointant Zoey du doigt What a Face : Tu m'as mentis oO ! Tu m'avais dit que tu n'avais rien fait avec Julien ! Elle est belle la sincérité Silver ! «  Cage, cap de dire la vérité ? » mais oui, bien sûr ! Tu as mentit sur toute la ligne en fait ! » et là, Ian était à l'entrée de la maison et Cage, en colère et déstabilisé, alla jusqu'à la fenêtre pour regarder poto qui – on e ne sait ce qu'il faisait – tendait son regard vers l'intérieur. En fait, il était au courant et il était présent pour le lui annoncer ? OO Cage blêmit encore plus, ses yeux rivés sur Ian puis Zoey, Zoey puis Ian, il s'énerva ( ne pas oublier que Cage n'a pas dormit depuis de très looooongues heures xD) : Ouai, c'est PIRE même ! Tu voulais des bébés aux yeux bleus avec Ian c'est ça ?! «  ho mais oui, t'imagine Ian, notre enfant aurait des yeux BLEUS, il serait trop beau ! Trop parfait ! Magnifique ! Fais moi un enfant!!! Cage s'emballa tout seul car le franc venait de lui tomber, il venait d'entendre le coeur d'un enfant battre, un bébé plus précisément.

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Ven 10 Fév - 16:39

Sortie de la voiture sans l’effet de surprise qu’elle voulait faire lorsqu’il ouvrirait la porte, Zoey demanda à Cage de rentrer chez lui pour refaire la scène, non mais c’était important pour elle, elle voulait voir sa surprise, ses sentiments dans ses yeux ,sur son visage. Faisant des mouvements lestes vers la maison pour qu’il rentrer encore plus vite, une fois fait, elle reprit la bataille qu’elle menait contre sa valise sur le sable. Dure la vie. Devant la porte , elle toqua deux fois -petitsignedereconnaissance- Zoey ne put s’empêcher de sourire à ce qu’il disait alors qu’il en faisait des tonnes et lorsqu’il ouvrit enfin la porte , c’est un visage tout excité, les yeux qui bille qu’elle lui présenta et sans même lui laisser le temps de quoi que se soit elle lui sauta dans les bras sans ménagement et enroula ses jambes autour de la taille de Thurner. S’accaparant de ses lèvres pou y déposer tout un tas de bisous , elle lui annonça dans la foulée que Julien n’était pas la pour la semaine avec un sourire aux lèvres «  Comment ça j’ai trop de cheveux , c’est pas de ma faute tu préférerais que j’ai une calvitie naissante, tu préférais que mes cheveux te reste dans la main quand tu passes tes doigts dedans à la place de les voir retomber dans une souplesse et une brillance sans précédent ? » demanda-t-elle en arquant un sourcil et en secouant la tête pour lui faire une petite envolée de cheveux digne de L’Oréal , bouche en forme de moue et petit regard plissé What a Face «  Jaloux va, avoue que t’es nostalgique de ta coupe à la John Lennon. » De ses doigts elle se fit deux rond autour des yeux , représentant ainsi les célèbres lunettes ronde de Lennon. Encore dans ses bras, elle se laissa trimballer dans la pièce sans rechigner et posa juste ses mains sur les épaules de son bébé pour se maintenir. C’était surprenant de voir qu’Anna et Julien était partie en même temps, limite sa sentait le complot genre BAAAAM prit sur le fait cependant elle prit le mot de cette chère planche à pain dans ses mains et le déchira en mille morceaux pour le jeter au dessus de leur tête. «  Tant mieux » dit-elle en plongeant son visage dans le cou de Cage et en lui déposant plein de petit bisous, en mode toute mignonne la Zoey du coup « Oui enfin si tu veux bien de moi, sinon tu me relâche et je pars tout de suite …. Oui oui » dit-elle en hochant la tête comme si elle allait réellement le faire mais elle voulait voir sa réaction en faite, cependant elle le connaissait à tout moment il allait la relâcher pour lui dire de partir histoire de rire >< Toujours trimballer, elle fut surprise par la tornade Moéra, vu d’en haut elle avait des airs de nain agité. Elle se laissa glisser contre Cage, pour le coup un prise de cour et se tourna vers Moéra en croisant ses bras sur sa poitrine genre j’étais pas accroché à Cage il y a à peine de sa quelque seconde, style de rien. Elle fut tout de même interloqué de l’humeur de la jeune femme et souria à son petit bisous sur la joue. La dernière fois qu’elle l’avait vu sa remontait à … pfiou trop longtemps. La regardant s’allongé elle lança un petit regard à Cage au même moment que le sien et haussa une épaule. «  J’en sais rien … » murmura-t-elle en allant sur l’accoudoir du canapé ou se trouvait la jolie brune. Ecoutant ses paroles, elle ne put caché son étonnement à ce qu’elle pouvait dire. Elle avait mordu Eduardo Ôo ! {color=palevioletred]«  Et ça va il n’a rien ? Mais il sait que tu es un vampire ? »[/color] Non mais c’est vrai sa pouvait être un choque , la première fois qu’elle avait su pour Cage il lui avait fallut un petit temps d’adaptation pour ensuite surmonter tout ça et laisser parler ses sentiments … Ah l’amour --’ xD «  Bon le principal c’est qu’il va bien enfin je suppose puis … t’en fait pas pour cette femme , tu sais sa arrive il suffit que tu te sois laissé aller ou que tu ne te soit pas nourrit depuis un certain temps , sa arrive à tout le monde. Et regarde c’est plutôt positif ce que tu as fait , tu ne l’as pas mordu tu as su te reprendre au dernier instant … » Tenta-t-elle de la réconforté, mais à vrai dire la Zoey elle n’était pas super forte pour ce genre de chose cependant elle espérait que cela allait marcher. «  En tout cas t’es un monstre Sexy c’est le principal » Humour à la con bonjour …. «  C’est un nouveau soutif ? Je te jure sa te fais des seins d’enfer t’as du prendre au moins allé facile 1 ou 2 taille de plus depuis la dernière fois » Alors qu’elle était entrain de complimenter Moéra sur sa poitrine généreuse xD elle sentit Cage venir derrière elle, surprise elle se retourna et arqua un sourcil du genre tu fais quoi mais ce qu’il lui dit la laissa mais totalement conne. «  Quoi ?! » Tandis qu’il reculer et la montrait du doigts comme une pestiféré, elle le regarda mais totalement abasourdis , vive la confiance mais comment pouvait-il penser cela d’elle … «  T’es complètement con Thurner, tu sais quoi va te faire foutre, après tu me parles de confiance, oui Zoey tu verras t’aura de nouveau confiance en moi patati patata apprend déjà à avoir confiance en moi et non j’ai pas couché avec lui à moins que moi aussi je ne soit pas été dans mon état NORMAL ou alors peut être avec le saint esprit , ouai-je me suis tapait du vide » L’odeur de Ian vint lui titiller les narines et c’est énervé pour le coup qu’elle se retourna vers ce dernier qui était resté dehors … Allant ouvrir la porte elle , se tourna vers ce beau monde sans lancée un regard à cage non mais limite pour le coup elle n’avait qu’une seule envie c’était de retourner chez elle quoi , elle qui voulait lui faire une surprise , voilà qu’il l’accusait de l’avoir mené en bateau et de lui avoir menti , surtout après ce qu’il s’était passé, ce qu’il s’était dit cependant la suite fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. «  Non mais c’est la meilleure maintenant tu m’inventes une aventure avec Ian , la dernière fois que je l’ai vu c’était chez toi .. Tu crois pas que sa se verrait si j’était enceinte non mais t’es vraiment perturbé , t’as un problème Thurner ! » Boudeuse elle se laissa tomber dans le canapé , face à Moéra et croisa ses bras contre sa poitrine à nouveau «  L’écoute pas j’ai rien fait avec ton mari et JE NE SUIS PAS ENCEINTE je te signal que je viens d’avoir mes REGLES ! » Bon ces derniers mot n’était pas pour Moéra mais bien pour le Thurner qui pétait tout simplement un câble.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 1008

Votre Personnage
GROUPE :: Delta
DON :: Aucun
MOI::

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Lun 13 Fév - 11:22

Moéra avait poussé la porte avec force et n’avait même pas inspecté les lieux avant de hurler le nom de Cage.
Elle fit un petit bon sur le côté quand il lui fit remarquer qu’il était juste à 1m d’elle, Moéra se tourna et se rendit compte qu’il n’était pas seul, Zoey était avec lui.
Ne se posant pas trop de questions sur le pourquoi Zoey était là et surtout si proche de Cage, Elle ne voulait pas les embarrasser en posant des questions indiscrètes, s’ils voulaient lui en parler ils le feraient et puis pour le moment c’était d’elle quelle voulait parler.
Un gros bisou sur la joue de chacun et elle se posa dans le canapé, avant même que Cage l’ai invité à le faire.
D’un air mélodramatique elle exposa son problème et releva le visage vers Zoey qui était venue se poser sur l’accoudoir, ha la solidarité féminine y a que ça de vrai.
Moéra tourna la tête en direction de Cage qui lui demandait si Edo allait bien, elle hocha la tête positivement.

Ben, vu qu’après on s’est pris la tête, je suppose qu’il va plutôt bien sur le plan physique en tout cas.
Merci de t’inquiéter pour lui !!


Mais Cage ne lui répondit pas, il était parti a l’étage avec un air étrange, comme si il cherchait quelque chose, Moéra se tourna vers Zoey qui était d’un plus grand réconfort, clair que si on avait besoin d’être rassurée psychologiquement, le Thurner n’était pas vraiment doué.
Elle s’était mise en position assise en face de Zoey et buvait littéralement ses paroles, comme si elle cherchait à tout pris des réponses au chamboulement qui se passait dans son corps ses derniers temps.

Ouai c’est vrai, j’étais affaiblie et t’as raison après tout j’ai réussi à me reprendre.
Je ne suis peut-être pas si monstrueuse que ça après tout !


Moéra respirait déjà plus facilement, comme si le poids de la culpabilité lui pesait moins sur les épaules.
Zoey lui fit même un compliment, c’est sur que ça fait toujours du bien de se sentir belle. D’autant plus que c’était venu de la part d’une superbe femme qui en ferais pâlir plus d’une de jalousie face a cette beauté exotique –‘

Merci Zoey mais tu n’est pas mal non plus dans ton genre…. En fait, on est des vrais bombasses toute les deux…. !!

Quand la discutions dévia sur la poitrine et les soutifs de Moéra, elle fit une drôle de tête.
C’est vrai qu’elle était a l’étroit dans ses soutifs depuis quelques temps, elle baissa le regard vers sa poitrine et se palpa les seins des deux mains tout en s’adressant à Zoey.

Ben non, c’est pas un nouveau… je me demande si je n’ai pas pris quelques kilos en fait.

Moéra haussa les épaules et lâcha sa poitrine quand elle sentit arriver Cage, se tourna pour voir ce qu’il était en train de fabriquer depuis tout a l’heure. Il était là, le doigt pointer vers Zoey avec une tête a faire peur, comme si il se décomposait sur place, à lui lâcher un tas de trucs que Moéra ne comprenait absolument pas, des histoires de confiance et de vérité.
Elle suivait néanmoins la scène avec attention, elle avait l’étrange l’impression d’être au cinéma, mais au cœur de l’action quoi, mieux que la 3D.
Elle suivi Cage du regard qui observait IAN…. IAN ?
Son IAN à elle était la ?
Pourquoi il ne rentrait pas, est ce qu’il l’espionnait ?

C’est à ce moment que Cage insinua que Zoey avait eu une relation avec son mari !
Moéra se tourna vers la belle brune un sourcil relever, elle savait que ce n’était pas possible, enfin du moins elle l’espérait, mais ce qui la choqua plus c’était le fait qu’elle pouvait être enceinte alors qu’elle-même essayait depuis près d’un an, comment avait elle fait ?

Tu es enceinte de mon mari ? ?

Moéra resta bouche bée, abasourdie… mais ne ratait pas une miette de la discutions qu’ils avaient tout les deux, toute cette histoire devenait de plus en plus étrange, est ce que Cage prenait mal l’affaire parce que ce n’était pas lui le père ?
D’un sens ça se comprenait et Ian devrait être la pour expliquer a son frère qu’il n’avait rien fait a moins qu’il était au courant et que c’était pour ça qu’il ne rentrait pas !!
Ca cogitait dans la petite tête de Moéra
Mais Zoey mis vite un terme a la discussion en niant le fait qu’elle soit enceinte tout en se jetant dans le canapé l’air boudeuse, elle fit remarquer a haute et intéligible voie, pour que Cage ai le plaisir de l’entendre, qu’elle n’était pas enceinte et qu’elle venait d’avoir ses règles.
Ses derniers mots résonnait dans la tête de Moéra comme une sonnette d’alarme, elle ne répondit rien à Zoey, ne la regarda même pas trop occupée à compter sur ses doigts tout en se levant marchant comme un automate vers un calendrier pendu dans la cuisine.


_________________

❝ TOYBOY & MISSPLACARD ❞
Comme si quelqu'un qui a dépassé l'âge de dix ans pouvait croire qu'on peut subjuguer d'un sourire (si gentil et si chaleureux fût-il) toutes les agressions de l'existence, tout maîtriser quand le bras puissant de l'imprévu vient s'abattre sur vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 3468
LOCALISATION : Avec Poto a faire 1 conneries ou 2
TU FAIS QUOI ? : Je suis avocat et car je suis le fils de mon père je tiens un bowling.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose. Rapidité. Force xD
MOI:: Bavard, con, alcolo, fou de son pick up etc

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mar 14 Fév - 8:02

  • Sur son trottoir il regarde au travers de la grande baie ouverte, un camion étais passée et de nouveau le silence et de son ouïe développé que lui donne sa race d'immortel il entendait tout parfaitement de là ou il se trouvait, il devrait traversée et demander ce que c'été que ce gros bordel de tout les diable, que foutait Moéra ici, pourquoi elle avait agressée cette femme et surtout pourquoi elle ne peut pas lui en parlait a lui, sur ce dernier point il est blessée, il fait le boudeur, un enfant qui n'a pas le monopole de la plus jolie fille de sa classe de cp. En écoutant il appris que Moéra avait mordu Edo "bien fait" pensa t-il avec intérieurement un sourire immense, on ne se refait pas et Edo il ne le portera jamais dans son coeur, cs comme cela et pas autrement, il vit Cage agir bizarrement il la peut-etre repairé, non mais si c'était le cas il aurai de suite regardais vers lui! il devrait ouvrir son esprit de temps a autres cette espèces d’égoïste, oui égoïste, plus de paroles dans sa tête ou de liste comme il le faisait avant genre " pense au papier C*l et du triple épaisseur et aussi des cookies, merci poto d'amour" le truc qui se mari super bien ensemble quoi lol, ou des choses incompréhensible, mais tout est différent et à avec l’attitude de Moéra il craint la même chose et ça, ben sa lui fait mal ! il détourne une seconde son regard et soupire dans l'air glacial, ou il se pèle le C*l C*l il fini par descendre de son trottoir pour entamer la traverser de la route et les rejoindre, il ne compte pas rester a l'écart de tout cela, mais i se stop en plein milieux de la route pour le moment désert, froncant les sourcils a Cage qui le regardais et faisait la navette de lui a zoey, lui même tourna son regard vers zoey qu'il na pas vue depuis un petit moment eux qui étais (sencés) super proche, amis la vie et en mouvement, mais là il capte pas il reviens sur Cage en ouvrant la bouche abasourdit par l'accusation, il a fumer quoi le Cage , faut qu'il arrêter les chichon au poil de c*l de chameau sa lui monte au cerveau ' et sa rime en plus. Il remplis ses poumons d'air de rage, non mais il est con ou quoi là, il avança donc a nouveau avec la bête idée de lui écraser son poing en pleine figure, son poto, son frère, oser pensée qu'il serait capable LUI de faire cela avec ELLE ? mais il est pas bien et ca le blesse et l'enrage au plus haut point, Mais le coup fatal se fut Moéra qui dans une toutes petites voix , qui répété ce que Cage disait, elle avait eut un doute , elle avait un doute ? ouah, bon okey lui aussi quand il la découverte tout sourire enveloppé dans les couverture prêt de cage, mais lui bon dieu, il aurait ça quand ? il a un jumeaux maléfique peut-être un démon qui agirait a sa place ! mais bien sur.
    donc sans un bonjour qui serai inaproprièr vue les accusation il fixe Cage, l'air mauvais.

    Tu as quoi dans la cervelle, pour pensée un chose pareil, Zoey ces une amie, okey une amie, jamais je l'est touché, et les raisons je ne vait pas les citer car elle son évidente ! J'adore la confiance qui règne ici..

    Il posa un regard sur zoey en levant les yeux au ciel, comme s'il disait, tous des fada autour de nous, et bien sure lui aussi l’est pas mal, Il pose ensuite un regard sur oéra qui super ne le calcule même pas, elle arrive ici, pour voir Cage lui expliquer qu'elle ne va pas bien, ce faire mater par une Zoey obnubilé par les seins de sa femme, a choisir je me méfierai d'elles deux ensembles lool et maintenant Moera qui me calcule même pas et préfère admirer un calendrier avec des petit chien dans la neige lol il respire a fond agacé et il va droit sur elle avec un regard sur cage qui dit arrête moi et je mord GRRR il a soulever ses lèvres genre "attention chien méchant" il pose a plat sa main sur le calendrier et chercher le regard de moéra et bêtement il s'arrêter sur ses seins, ces un homme après tout, Hum ces pas le moment se dit-il en lui même pour faire redescendre la pression XD

    Ces a moi que tu dois parlait tu ne pense pas, ces quoi cette histoire tu mord les gens, bon Edo autant que tu veut hein, fait mal même, bref mais tu peut m'en parlé chou ! Qu'est-ce qui ce passe, tu ne t'es pas nourir a ce point que tu déraille et on dirait que ca te enfin on dirait une bimbo avec des seins en plastoc ( loooool vive les seins en plastoc XDD ) ahh met tout est trop chelou

    Il se frotte les oreilles car il a des bourdonnement dans les oreilles et cela depuis qu'il est rentré

    j'ai des bourdonnement dans les oreilles je crois jai une sorte de bestioles dans les oreilles qui se réveille sa me soule! BRef Toi Cage je retiens que d'un tu me fait pas confiance et deux que ma femme préfère te parlait plutôt ces moi alors on va régler cela entre homme comme avant, combat a mort ...De pouce !!

    Il retire sa petite femme du mur et du calendrier moche, Cage a des gouts vraiment chelou! il s'inquiète pour sa santé mental ! depuis quand il ne sais pas pris une cuite et ne sais pas pris des patates en pleine tronche et de devoir compter les dents qui vole et souffrir ensuite sur la repousse brutale de celle ci, ! visiblement depuis un sacré bout de temps il est en manque le poto. Un bras sur les épaules de Moéra il se stop il se recule d'elle et se rapproche il tourne son regard vers zoey puis cage et reviens sur Moera et il tend l'oreille et se recule

    hey mais attend c'est toi l'insecte au bour..do...nement.... hein !! HoOoOO Hooo
    ya un bourdonnement hoo


    dit-il en la pointant du doigts tel un fou furieux qui découvre qu'il a deux main et qu'il est heureux, il trébuche et tombe sur le c*l aie fit-il en redressant un regard sur Moéra, la détaillant de haut en bas en penchant la tête sur le coté comme un clebs


_________________
If this is love, I want it. Poto & potette.
LE POTO D'AMOUR, LE CANON IL LA DESIRE NORMAL QUOI, & LE MEILLEUR LE PLUS BEAUby lizzou.


la raleuse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mar 14 Fév - 9:58

Moéra était en proie à une crise d'hystérie et Cage, faisait les 4 coins de la pièce afin de percevoir d'où venait ce bruit. Il se demandait si il n'avait pas caché quelque chose - fut un temps - et qu'il en aurait oublié l'existence. Il parcourait les pièce, durant que les deux jeunes femmes parlaient encore et encore - ça n'arrêtent jamais se genre de spécimen de toute façon - et c'est quand Zoey exposa la paire de sein de Moéra que Cage se dressa pour voir Rolling Eyes , juste parce qu'il était curieux - qu'on s'entende bien - mais dés qu'il vit le regard de Zoey, il repartit dans la quête de se bruit sourd qui tapait à ses oreilles comme un marteau. c'était horrible et qui plus est, embêtant. Mais soudainement, lorsqu'il se rendit compte de ce que c'était - ce bruit si farfelu - il regarda Zoey avec une visage qui devint plus pâle que jamais, des yeux plus grands que des patates et il se mit à pointer Zoey, comme une chose qui le choquait, comme un monstre What a Face Il lui déblatéra tout ce qu'il soupçonnais, qu'elle était enceinte de Julien, or elle lui avait dit qu'elle n'avait rien fait avec lui. La confiance qui lui avait portait venait de tomber à néant - même si il était plus éprit de peur que de révélation soudaine - elle rétorqua de manière brutale, le remettant en place et il croisa ses bras sur son torse, en tentant de trouver une explication à tout ce qu'il se passait et quand il vit Poto sur le trottoir, il se retourna à nouveau vers Zoey, non mais PAS POSSIBLE quoi Rolling Eyes Non mais avec toi, je ne sais pas quoi à quoi m'attendre! genre t'arrive, tu m'annonces que tu vas te marier et qui me dit que maintenant, tu ne vas pas m'annoncer que t'attends un gosse non pas de l'autre fils de chien de Julien mais tout simplement de Poto! Mademoiselle Silver a envie de me pourrir la vie ? Ben c'est réussit! C'est là qu'il entendit les pensées de Moéra, qui se disait la même chose, que Ian était peut être rester à l'extérieur pour justement ATTENDRE d'annoncer LA nouvelle. Non mais il était dans une colère NOIRE le Cage, comme si une mouche l'avait piqué! et c'est là que Moéra partit vers un calendrier, Cage ne fit attention à rien, trop obnubilé par ce qu'il pensait jusqu'à ce que Zoey lui dise qu'elle avait eut ses règles ... Rolling Eyes La mine de Cage se mit à réfléchir, ouai c'était donc pas possible en fait ? Prenant conscience qu'il venait de faire tout un cinéma pour rien, Cage regarda Zoey, et il se gratta les cheveux parce qu'il venait de comprendre qu'il avait tout faux, mais ça venait de qui alors ? Du chat de Z ? What a Face Mais Poto fit son entrée et son esprit était tout feu tout flamme, une colère l'habitait lui aussi et quand il l'écouta parler de confiance et tout, Cage haussa les épaules et se dit qu'il venait de créer un beau bordel : Hum ... je sais, au fait, personne à soif ? Je vous sert quelque chose ? What a Face Cage alla donc dans la cuisine, un peu con pour le coup et en se rapprochant de Moéra, il comprit un tas de choses ... Le bourdonnement venait d'elle. Il releva son regard vers poto, affolé parce qu'il était partit - durant 3 mois - comment cela se faisait il qu'elle était enceinte ? What a Face Mais celui ci l'agressa encore et lui fit une crise de jalousie : Ben en même temps, je ne sais pas en qui on peut avoir confiance dans cette pièce, tout le monde ment, tout le monde se casse, tout le monde pète des plombs! Ouai, il se défendait comme il le pouvait hormis que c'était de lui qui parlait là, bref, il perdait le court de tout ce qui était entrain de se passer. Servant un verre de scotch, il en servit un pour poto et prépara son pouce xD Quand tu veux, mais ne viens pas te plaindre de ne pas pouvoir t'en servir pendant les prochaine 48 heure ... Il se mit en position "combat de pouce", il ne voulait pas affronter Zoey maintenant, il avait peur car il venait de l'accuser de quelque chose de totalement déplacer et il ne savait pas comment faire pour rattraper la chose. Mais au moment où Ian tomba sur le sol, Cage fronça les sourcils, et sentit son haleine pour le coup ... - Ouai non, c'est pas ça - et c'est quand il comprit que Ian venait de comprendre que Moéra était en fait .... ENCEINTE! que Cage - chamboulé- total, regarda poto au sol, Moéra qui s'acharnait sur le calendrier telle une hystérique qu'il eut un sourire choupinou. Il jeta un regard vers Zoey, gêné et se posa sur un tabouret dans sa cuisine : Bon ben ... Heu ... Félicitation ? Pour Cage , il ne pouvait y avoir d'autre papa que Ianou, il connaissait Moéra fidèle. Bref, c'était le bordel ... Pas facile tout ça. Si c'était ce qu'il pensait, Cage serait à nouveau tonton mais ne préféra rien dire pour le moment, juste qu'ils devaient peut être se retrouver un peu, en discuter ... Il partit doucement de la cuisine et tapa l'épaule poto au passage : " Je suis là si besoin ... " . En fait, il ne savait pas du tout comment réagir, c'était désespérer ce bébé pour eux, et il en était heureux pour eux mais c'était leur nouvelle à eux, et valait il mieux qu'ils en parlent ensemble avant de dire ouvertement " nous allons être parents!!!!" et c'est bien pour cela que Cage; se posa à côté de Zoey, les mains croisées sur ses genoux, avec une tête comme ça => Rolling Eyes



Joyeuse Saint valentin les filles

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mar 14 Fév - 22:03

Tandis que Zoey tentait de rassurer Moéra quant à ce qu’il venait de se passer, elle tenta de lui redonner le sourire comme elle le pu et quoi de mieux que des compliments ? Ce n’était pas des compliments en l’air hein , elle les penser vraiment soit … petite remarque sur la taille de la poitrine de Moéra qui avait augmenté et elle pencha la tête tout en les fixant l’air de se dire c’est pas normal . Un vampire n’est pas censé garder sa silhouette éternellement. Remboursé quoi ! Voyant de biais Cage lever la tête, elle se retourna vers lui et attrapa un coussin pour le lui lancer en pleine tête Tss >< Irrécupérable celui là. Toujours auprès de Moéra, en pleine conversation de fille, se fut un Cage accusateur qui se dressa devant elle , la pointant du doigts comme une malpropre. C’était le genre de chose que la brésilienne détestait par-dessus tout , qu’on la montre du doigt , qu’on montre les gens du doigt en général , c’était un manque de respect hallucinant .. Souvent signe d’accusation par la même occasion et en cet instant elle ne comprit pas pourquoi elle devait être « châtié » Arquant un sourcil, elle attendit qu’il dise de quoi il l’accusait et se fut le choc ! Mais apparemment le pire venait ensuite, elle le regarda droit dans les yeux, complétement déçus de son comportement « Comment tu peux dire ça Cage ? Oh tu savais pas encore que mon but dans la vie c’était de pourrir la tienne ! Tu sais quoi me parles pas. TA GUEULE ! » Ah non mais là c’était le pompon quoi , avec tout ce qu’ils s’étaient dit hier soir comment pouvait-il pensait une telle chose ? Comment pouvait-il osait même le penser… Se laissant tomber dans le canapé , même si l’envie de partir lui avait prit , elle se doutait bien que si elle n’était pas enceinte, c’était bien Moéra quoi que Cage… elle avait toujours su qu’il avait un côté féminin sur développé Rolling Eyes LA tornade Ian arriva dans la foulé et confirma ses dires.. Non mais Cage est la confiance sa fait 3 quoi. Cependant ce n’était pas les gestes exagéré de Ian qui l’interpeler ou quoi Cage non , c’était bien Moéra qui se ruait vers le calendrier après qu’elle est parlé de menstruation qui attira son attention. Elle ne savait pas ? De petites étoiles vinrent illuminé ses yeux , c’était chou.. Moéra allait être enfin une maman accomplit et elle était certaine qu’elle ferait la meilleure des mères.. Après elle xD Le regard toujours rivée sur Moéra elle voulut se lever pour poser une main sur son épaule , la soutenant dans cette épreuve qui pouvait tout de même être un choque …. En effet Zoey se rappela alors de sa propre grossesse. Une grosses indésiré qui pourtant lui avait changer la vie d’une manière exceptionnel .A l’heure qu’il est Valentina était la personne la plus importante à ses yeux - avec Cage - et elle savait qu’elle ne pourrait plus être de ce monde si jamais il devait arriver quoi que se soit à Nana. C’était impensable. Bref c’était le regard de maman Zoey qui irradiait de tendresse envers cette brunette qui semblait totalement perturber par cette prise de conscience… Se levant vers la futur maman, elle la serra dans ses bras pour lui souffler un petit félicitation au creux de l’oreille avant de lui faire un gros bisous sur la joue , enjambant Ian par la même occasion et se fut une fois qu’elle le lâcha qu’elle se rendit près de son ami pour lui donner quelque petites claques sur les joues pour le réveiller ? « Oh Iaaaan ? BOUGE , LEVE toi a moins que tu veuilles faire office de swiffer … » Ouai vive la poussière quoi , Ana ne faisait pas le ménage ? Alors que Ian se relever tout doucement, Zoey retourna vers le petit canapé afin de laisser un peu d’intimité aux futur parents. Ne répondant même pas à la question de Cage, il ne valait mieux pas en effet car si elle aurait demander de quoi boire cela se serait retrouver tout simplement sur la tête de Thurner en moins de deux secondes et ce n’était l’envie qu’il lui manquait. A la place, elle attrapa le premier magazine qui lui tomba sur la main et fit mine d’être absorbé par l’article sur la reproduction des babouins en Afrique --’ en sentant Cage venir près d’elle et c’est lorsqu’elle vit sa tête qu’elle leva le magazine devant son visage pour ne pas à voir sa tête -trop mignonne- et ne pas succomber --’ « J’ai pas envie de te parler alors garde ta salive ! Sa sert à rien de revenir la queue entre les jambes ! »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mar 6 Mar - 14:15

Zoey A. Silver a écrit:
Sortie de la voiture sans l’effet de surprise qu’elle voulait faire lorsqu’il ouvrirait la porte, Zoey demanda à Cage de rentrer chez lui pour refaire la scène, non mais c’était important pour elle, elle voulait voir sa surprise, ses sentiments dans ses yeux ,sur son visage. Faisant des mouvements lestes vers la maison pour qu’il rentrer encore plus vite, une fois fait, elle reprit la bataille qu’elle menait contre sa valise sur le sable. Dure la vie. Devant la porte , elle toqua deux fois -petitsignedereconnaissance- Zoey ne put s’empêcher de sourire à ce qu’il disait alors qu’il en faisait des tonnes et lorsqu’il ouvrit enfin la porte , c’est un visage tout excité, les yeux qui bille qu’elle lui présenta et sans même lui laisser le temps de quoi que se soit elle lui sauta dans les bras sans ménagement et enroula ses jambes autour de la taille de Thurner. S’accaparant de ses lèvres pou y déposer tout un tas de bisous , elle lui annonça dans la foulée que Julien n’était pas la pour la semaine avec un sourire aux lèvres «  Comment ça j’ai trop de cheveux , c’est pas de ma faute tu préférerais que j’ai une calvitie naissante, tu préférais que mes cheveux te reste dans la main quand tu passes tes doigts dedans à la place de les voir retomber dans une souplesse et une brillance sans précédent ? » demanda-t-elle en arquant un sourcil et en secouant la tête pour lui faire une petite envolée de cheveux digne de L’Oréal , bouche en forme de moue et petit regard plissé What a Face «  Jaloux va, avoue que t’es nostalgique de ta coupe à la John Lennon. » De ses doigts elle se fit deux rond autour des yeux , représentant ainsi les célèbres lunettes ronde de Lennon. Encore dans ses bras, elle se laissa trimballer dans la pièce sans rechigner et posa juste ses mains sur les épaules de son bébé pour se maintenir. C’était surprenant de voir qu’Anna et Julien était partie en même temps, limite sa sentait le complot genre BAAAAM prit sur le fait cependant elle prit le mot de cette chère planche à pain dans ses mains et le déchira en mille morceaux pour le jeter au dessus de leur tête. «  Tant mieux » dit-elle en plongeant son visage dans le cou de Cage et en lui déposant plein de petit bisous, en mode toute mignonne la Zoey du coup « Oui enfin si tu veux bien de moi, sinon tu me relâche et je pars tout de suite …. Oui oui » dit-elle en hochant la tête comme si elle allait réellement le faire mais elle voulait voir sa réaction en faite, cependant elle le connaissait à tout moment il allait la relâcher pour lui dire de partir histoire de rire

Alors qu'il re-rentrait dans la maison, Cage attendit patiemment en faisant le con derrière la porte. Il entendit les deux "toc-toc" qui frappèrent et il ouvrit. Son visage rayonnait, son sourire était des plus grands ... En même temps, normal, il venait de comprendre qu'elle ne venait pas lui dire un simple bonjour non, elle avait une valise en main D'ailleurs, il voulut la prendre cette fameuse valise - qui avait payer cher quand même depuis leur virée sur New York - mais Zoey lui sauta dans les bras Il reçut une tonne de bisous, qu'il tenta aussi de réceptionner mais il fut envahit par des cheveux qui lui remplirent la bouche. Limite, il allait s'étouffer avec t'sais. Il s'écarta doucement de ses lèvres, tout en remettant ses cheveux convenablement et c'est d'un regard doux, qu'il l'observa faire sa petite pub pour l'oréal. Il pouvait être d'un niais absurde quand elle faisait ce genre de chose, faut dire aussi que les cheveux beaux et soyeux, c'était son kiff mais bon, même si elle n'avait pas de cheveux, il l'aimerait toujours autant ... : Calvitie - Les noeuds ... Je m'en fou. et c'est là qu'il prit sa masse de cheveux et qu'il se tartina le visage avec et dés qu'elle parla de Jhon Lennon, il fit un écart entre deux mèches et il la regardait. Imagine there's no heaven,It's easy if you try, No hell below us, Above us only sky, We Imagine, Living for today... Il y avait un petit sous entendus dans la chanson et durant qu'il chantait ses paroles, il dansa avec son bébé dans les bras jusqu'à la table où était posé le papier qu'avait laissé Anna. Et c'est là qu'un carnaval se fit dans le salon -'- la lettre fut réduite en confettis. Il regarda tout les morceaux de papier au sol, et leva les yeux vers elle ... Le balais et ramassette dans le placard là bas ... Il montra du bout du doigts avec un petit sourire, qui prétendit bien que c'était pour rire. Humour pourrit hein --' mais bon, voilà ...BREF, Passons >< Mais elle plongea sa tête dans son cou, et il sentit une vague l'envahir, une vague d'apaisement par le simple fait de l'avoir dans les bras. Ses bras entourèrent son dos et il posa sa tête contre sa joue mais elle se redressa, et lui dit que si il voulait, il pouvait la laisser partir. Cage fit mine de hausser les sourcils, l'air de dire " t'es sérieuse ?" et c'est là que ces bras la lâchèrent. Se fut un plaisir ... mais avant même qu'elle fasse quoi que se soit, il la reprit dans ses bras en mode sac à patate et lui tapota la fesse What a Face Tu ne crois quand même pas que je vais te laisser partir maintenant ... A compté de ce jour, je te séquestre, pour une semaine Silver. Et il se dirigea vers l'extérieur, il allait lui montrer quelque chose ...

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   Mar 6 Mar - 15:11

Zoey tenait absolument à son effet de surprise. C’est pourquoi elle avait demandé à Cage de rentrer dans son bungalow et de faire comme si il était surpris de la voir devant sa porte et c’est lorsqu’il ouvrit la porte qu’elle ne lui laissa pas le temps de quoi que se soit et qu’elle lui sauta dans les bras pour le canarder de bisous. Elle était tellement heureuse de l’avoir à nouveau pour elle Bien entendu il fallait qu’il râle quant à sa masse de cheveux cependant elle tenta de lui faire changer d’avis … imaginons une Zoey chauve ou pire une Zoey blonde… Elle lui fit sa petite pub Loréal, secouant sa belle chevelure devant le visage de Thurner et en l’entendant elle arqua un sourcil … «  Donc si je devenais chauve sa te dérangerais pas , si j’avais un tas de nœud non plus et je suppose que si je deviens blonde c’est la même chose ?! Je te jure sa me trotte dans l’esprit depuis un certain temps …. » dit-elle avec un petit sourire au coin des lèvres montrant bien que c’était une blague -tout autant pourris que celle de Cage- Jamais de la vie Zoey ne se ferrais blonde … elle aimait sa chevelure brune , sauvage - GRRRRR - Cependant elle ne pu contenir son sérieux plus longtemps surtout en le voyant faire Jhon Lennon. Avec son pouce et son index elle lui fit les lunettes rondes, les posant contre son visage et bougea la tête au rythme de sa chanson avec un sourire niais sur les lèvres se laissant allait dans les pas de danse que lui intimait Cage. Elle le retrouvait son bébé, comme avant Le mot de Anna fut tout autant une bénédiction à vrai dire Silver n’avait pas réfléchis à ce petit problème car pour elle c’était claire. Il n’était pas avec elle , s’était seulement un jeu qu’il jouait pour la rendre jalouse tandis qu’elle avec Julien c’était autre chose … C’est pourquoi elle déchira la lettre de Anna surtout en voyant le t’es beau là …. Elle le savait cette femme, ne faisait pas semblant elle était réellement amoureuse de Cage et lui ne semblait pas le voir. «  Thurner tu n’es qu’un rabat-joie moi qui tentais tout simplement d’insuflait un peu de Brésil dans ce salon … tu sais que c’est le carnaval en ce moment et tu réduit à néant mes efforts d’une paroles et quel paroles , genre FEMME LE BALAIS ET LA RAMASETTE DE SUITE. Si si senor. » Se dandinant un peu dans les bras de Cage comme si elle allait ramasser les bouts de papier en voyant son sourire elle ria et pencha la tête sur le côté avant de poser son index sur les lèvres du jeune homme. «  Disons que bonita elle préfère passer du temps avec el patrone que de ramasser des bouts de papier … tu vas me virer n’est-ce pas ? » La Zoey elle partait un peu en live la Zoey mais c’était l’effet Cage et bien entendu elle lui servit sa légendaire bouille, lèvre bombée. Sans attendre une quelconque réponse elle plongea tout de même son visage dans son cou pour lui faire tout un tas de bisous dans le cou. Au fond elle Zoey se demandait combien de temps tout ceci allait durée, une semaine ? Le temps que Julien soit partie ou étaient-ils prêt à tout recommencer ? Lorsque Cage la laissa croire qu’il s’en fichait qu’elle parte maintenant , le visage de Zoey changea du tout au tout , ses sourcils se froncèrent ,ses yeux cherchaient les siens et alors que les bras de ce dernier la relâchaient elle se trouva conne et c’est en se retournant prête à partir pour le coup qu’elle se sentit de nouveau soulevait dans les airs et une explosion de rire se fit entendre sur Mango. «  Lâche moi Thurner ou je hurle.. » Cependant c’est quand elle se retrouva devant le popotin de Thurner qu’elle arqua un sourcil tout en hochant la tête la tête à l’envers «  Quoi que non , je pourrais rester ici des heures et des heures dis donc on a une belle vue chez toi …. » What a Face «  Ah bon …. Tu ose tapotait le fessier royale …. » et c’est la qu’elle mordit la fesse droite de Cage What a Face « Tant que tu ne m’attaches pas à la cave sans lumière , sans nourriture et que j’ai le droit à voir la lumière du jour , je suppose que je suis ravie que tu me séquestres … Tu m’emmène où ? »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'intérieur de Thurner.   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'intérieur de Thurner.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» Règlement intérieur de l'Université d'Artois
» réglement intérieur
» La Campagne de l'Ennemi intérieur Warhammer V2 ou V3
» mon petit jardin d'intérieur
» Slack en intérieur ?


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTY :: RP-