un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .


 

 Living Room

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mar 13 Déc - 21:50

*Edo était perturbé par ce qu’il se passait dans sa salle de bain, entre ce qu’il vient de se passer avec sa soeur de coeur, et maintenant Olivia qui croit qu’il venait d’avoir une relation sexuelle avec Moéra, alors que lui seul était à poil, du coup il regardait les deux femmes essayant de trouver les bons mots pour expliquer à sa meilleure amie qu’il n’y avait rien, même Moéra venait d’essayer, mais en vainc, il sourit en coin, c’était beau à voir tien ! dommage qu’il n’avait pas mis de caméra dans sa salle de bain, car franchement ça en valait la peine ! *

Elle ne s’ouvre pas à d’autres horizons mon Olive ! et puis … tu sais très bien que je ne pourrais pas faire ce genre de chose après tout ce que j’ai souffert. Tu devrais le savoir non ?

*Il regardait toujours les deux femmes, l’une et puis l’autre, c’était plutôt amusant pour Edo, quand il pense qu’avant, il se serait vite retrouvé dans sa chambre pour enfiler un truc, alors que là bah non, il était toujours à poil avant que Moéra ne lui demande bien plus franchement de se couvrir, ce qu’il fait, car il ne fallait pas tenter le diable, il ne sait jamais que les deux femmes viendraient à se jeter sur lui … mais quand on parle d’exhibitionniste, il grogne un petit coup, non mais elles allaient arrêter oui ! puis il se tourne vers Olivia tout en grimaçant, oui c’est vrai que vu la situation ... *

alors déjà je répète que je ne suis pas un exhibitioniste ! elle est entrée sans me prévenir, et oui je sais ce qu’il s’est passé, et crois moi elle en a pris pour son grade …

*Il regarde Moéra et grimace, certes il lui en voulait de tout ça, et il ne sait quand il pourra lui pardonner, mais là il se retrouvait dans une position plutôt délicate, déjà il était à moitié à poil, bah oui il avait tout de même une serviette autour de la taille, et puis bon il y avait les deux filles … sa meilleure amie, et sa soeur de coeur, il soupire un bon coup avant de voir Moéra partir, oui sa meilleure amie était bel et bien là, et maintenant elle ne pouvait que le croire, enfin il prendra tout de même contact avec elle rapidement, bah oui il lui en voulait peut être, mais il ne voulait pas qu’elle parte de sa vie … Il soupire un coup et regarde Olivia avant de sourire à ce qu’elle vient de lui dire, il lui pose un doigt sur ses lèvres, il ne fallait pas dire ce genre de chose quand même *

je ne sais pas ce qu’elle a aujourd’hui, c’est plutôt étrange, c’est comme si … elle ne se nourrissait plus ... je m’inquiète malgré que je lui en veuille énormément de son geste, là dans la salle de bain, c’était pas voulu, enfin je crois … et puis bah ça ne me gênait pas qu’elle soit rentrée, j’ai plutôt été surpris … mais dis moi tu voulais quelque chose ? et puis comment tu fais pour arriver comme ça ?

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mer 14 Déc - 18:07

Olivia avait eu droit aux regards interrogateurs des deux loustics. Elle ne croyait pas qu'il s'était passé quelque chose, non, elle croyait juste qu'il ALLAIT se passer quelque chose et que donc, elle les dérangeait complètement. Cependant, quand Edo se justifia, tout comme Moéra, Olivia arqua un sourcil. De toute façon, ça ne la regardait pas. Alors pourquoi se sentait-elle quelque peu... jalouse ? Oui c'était bien le mot. Toutefois, quand Edo parla de souffrance, une grimace s'afficha sur son visage. Elle était bête, vraiment bête. Elle l'aurait trouvé avec une autre femme, ok, mais là, il était avec Moéra, pour qui il avait eu un coup de coeur. C'était à ce moment-là qu'Olivia avait rencontré Edo pour la première fois et elle se souvenait très bien de l'état dans lequel il était. Elle soupira et tortilla une de ses longues mèches de cheveux, gênée.

Oui oui, je le sais. C'est bon ! J'ai compris...

Alors quand elle trouva une bonne excuse, enfin pas si fausse que cela, vu qu'Olivia se demandait réellement ce qu'ils fichaient ensemble, elle reprit bien vite son aplomb. Moéra en avait pris pour son grade ? Et bien, ça se voyait ça ! Si vraiment elle en avait pris plein la tête, Moéra ne serait pas ici. Mais bon, au fond et même s'il disait qu'il avait changé, qu'il s'était endurçi, Edo restait un petit agneau qui se faisait littéralement bouffer par les brebis qui l'entouraient XD. Alors qu'elle comptait lui faire la remarque, elle préféra se taire. Après, on allait dire qu'elle avait un sale caractère, qu'elle était insociable et qu'elle ne comprenait rien. Comme elle n'avait pas vraiment envie de se disputer avec Edo, il valait mieux la fermer. Moéra s'en alla et toutefois, cette fois ci, Olivia lança sa petite remarque. Elle vit Edo s'approcher d'elle et mettre son doigt sur ses lèvres. Bah quoi, elle ne l'avait pas insulté ! Elle avait juste dit qu'elle était bizarre. Et c'était la vérité. De toute façon, tous les vampires qu'elle avait croisé n'étaient pas nets. Cage n'était pas net, Ian n'était pas net, Moéra n'était pas net... même Caleb n'était pas net. C'est là qu'Edo prit, en quelque sorte la défense de Moéra. Olivia, choquée, leva ensuite les yeux au ciel d'un air blasé.

Et ben, on est mal barré. Déjà qu'on a des mannequins anorexiques, manquait plus que les vampires s'y mettent ! Après, pour ce qu'il s'est passé dans la salle de bain, je ne veux rien savoir de tes ressentis, c'est entre vous ça...

De nouveau, Olivia faisait preuve de mauvaise foi. Mais bon, elle était en rogne et Edo lui asséna le dernier coup dur. "Mais dis-moi tu voulais quelque chose ?" HEIN ? QUOI ? Elle le regarda d'un air surpris.

Pardon ? Maintenant, faut à tout prix vouloir quelque chose pour venir te voir ? Ok... la prochaine fois que je m'inquièterai, je ne viendrais pas... Tu veux savoir comment j'ai fait pour rentrer ? La fenêtre, Edo, la fenêtre...

La fenêtre qui était bien sûr fermée. Olivia secoua la tête et fit demi-tour en se dirigeant jusqu'à la porte. Elle était encore plus sur les nerfs. Ouais ça ne gênait pas Edo que Moéra rentre comme ça dans sa salle de bain, mais elle, forcément ça étonnait. Genre elle voulait quelque chose !

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mar 20 Déc - 19:39

*Il est vrai que vu la position, il était possible qu’il se soit passé quelque chose, après une douche, et puis se retrouvé nu face à une femme, qui était malgré tout Moéra, peu importe ce qu’elle avait fait, mais non, Edo ne voulait pas ce genre de chose, car elle était mariée, et qu’il n’avait plus du tout d’espoir pour l’avoir entre ses bras, et puis … y avait Olivia, pour qui il ressentait bien plus que ça encore, et elle était là face à lui, alors que Moéra était partie, il lui avait sourit à son Olive, c’était étrange de voir comment elle pouvait réagir face à une autre femme qui se trouvait en bonne posture pour le mater, et ça lui rendait le sourire. Certes il voulait tout de même comprendre ce qu’il c’était passé avec Moéra, pourquoi l’avait elle mordu ? c’était pour un autre épisode … et là c’était Olivia qu’il avait près de lui, ok il avait une serviette autour de la taille, mais malgré tout, toujours à poil en dessous ! Il sourit en coin et secoue la tête, en la regardant dans les yeux*

Je vais bien, rassure toi, et puis … tu le vois de tes propres yeux, quant à ce qu’il c’est passé avec Moéra, dis toi que si quelqu’un entre là maintenant tout de suite, et bien on pourrait à nouveau imaginer tout un tas de truc, mais ça ne me gêne pas … moi je sais ce qu’il se passe et c’est le plus important je crois ...

*En lui demandant ce qu’elle voulait lui demander, ou simplement lui dire, il remarque une certaine colère, il grimace avant de tourner la tête vers la fenêtre, non elle était fermée, il y avait un truc bizarre dans cette histoire, mais peu importe, sa réaction l’alerte malgré tout, quand elle s’avance vers la porte, il fait un pas rapide vers elle pour la rattraper et la retourner face à lui*

alors déjà tu bafouille, la fenêtre est fermée ma belle, et quand à ce que tu venais faire, et bien peu importe, merci d’être venue voir si j’allais bien, ensuite je te rappelle qu’il ne s’est rien passé avec Moéra et pour terminer ...

*Peu importe qu’elle l’éjecte à l’autre bout de la salle de bain, mais il pose ses lèvres sur les siennes, il avait besoin de ressentir ce que ça faisait, un petit frisson bien qu’il aimait avoir, alors avec un peu de fougue, ça allait être encore mieux pour lui, ce qu’il fait, un petit moment avant de se détacher petit à petit et s’avancer vers le lavabo tout en soupirant un instant, le sourire aux lèvres, oui c’était sa meilleure amie, oui c’était la personne la plus importante dans sa vie, et là il avait juste besoin de ça, c’est tout*

J’espère que ça va maintenant

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mer 21 Déc - 21:57

A voir les sourires en coin d'Edo, Olivia se sentait mal, très mal ! Elle avait agi comme une pauvre abrutie. Comme une femme quoi ! Depuis quand se mettait-elle à pêter un câble pour un homme ? Elle n'avait jamais éprouvé de la jalousie, même lorsque Jimmy batifolait de droite à gauche ! Alors pourquoi maintenant ? et pourquoi envers son meilleur ami ? Parce qu'Edo, c'était Edo. L'homme presque parfait (oui un homme ne peut jamais être parfait XD)... Comment ne pouvait-on pas se rendre compte du fait qu'il était exceptionnel ? Noémie avait perdu gros, très gros en rompant avec Edo. Tant pis pour elle ! Quand il lui assura qu'il allait bien, Olivia soupira légèrement, son regard se promenant sur son cou, où la morsure était bien voyante. Sérieusement... pourquoi le sort s'acharnait sur lui ? Elle aurait dû être là, elle aurait dû se bouger pour retenir Moéra, mais non. Elle était nulle... Peut-être qu'il méritait un autre ange gardien. Elle releva la tête et soutint son regard.

Rassure-toi, c'est vite dit ! Mais soit... Quant à ce qu'il s'est passé avec Moéra, ok, j'avoue que je me suis arrêtée à la permière conclusion qui me soit passée par la tête. Et euh, je m'en excuse, j'ai été débile.

Elle grimaça puis haussa des épaules à la suite de sa phrase. Si quelqu'un entrait là, maintenant, et bien, Olivia se fichait aussi de ce qu'il penserait. Et puis de toute façon, ils étaient mariés What a Face. Elle détourna le regard avant d'entendre Edo lui demander clairement ce qu'elle voulait. Ce qui la fit sortir de ses gonds. Alors qu'elle fit demi-tour, elle se fit rattraper par Edo. Elle s'apprêta à le repousser pour s'en aller, mais redressa la tête vers lui et fronça les sourcils. Alors qu'elle allait le couper en lui lançant une réplique massacrante, elle se fit arrêter net quand... il posa ses lèvres sur les siennes. Sans vraiment réfléchir à leur geste, elle rendit ce baiser, posant ses mains sur son torse. A cet instant, Olivia oublia tout ! Le fait qu'il était son meilleur ami, pour qui elle avait des sentiments, le fait qu'elle était un ange... A cet instant, elle se rendit compte que ce qu'elle ressentait à l'égard d'Edo était plus fort que tout, et que Jimmy appartenait au passé. Tandis qu'il se recula, Olivia le regarda, toute bête et hocha de la tête à sa dernière phrase.

Euh... euh... oui !

Mais tout à coup, elle reprit son aplomb ordinaire, commençant à faire les cents pas dans la salle de bain, telle une lionne en cage.

Mais zut quoi ! Qu'est-ce que vous avez tous à m'embrasser en ce moment ?! Enfin... Ce... ce n'était pas désagréable Edo. Loin de là. Car oui, ça ne sert à rien de te cacher que, depuis quelques temps, je me suis rendue compte que j'éprouvais beaucoup plus de choses à ton égard. Il faut que je te dise la vérité maintenant, Edo. Tu sais pourquoi je suis revenue ? Pour toi, uniquement pour toi. Je suis ton ange gardien... Et j'ai peur, peur que tout ce que je viens de te dire change quelque chose entre nous. Que ça nous sépare... Je ne le veux pas Edo !

Whouah elle venait de dire beaucoup de choses en quelques phrases, mais c'était Olivia. Elle n'aimait pas perdre son temps pour les blabla, elle préfèrait plutôt être directe... Et là, c'était le cas. Restait à savoir comment il réagirait maintenant.

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Jeu 22 Déc - 17:15

*Il sourit aux excuses qu’elle venait de lui faire, oui elle avait réagit de la sorte, mais lui aussi aurait réagit pareil, il l’aurait vue dans une salle de bain complètement nue, et mouillée de partout, face à un homme toujours vêtu … et bien il aurait vu rouge total ! Mais il avait remarqué son regard vers son cou et le réflexe est qu’il pose tout de suite sa main sur son cou tout en regardant son amie, une petite grimace apparait sur le visage d’Edo, mis à part cette morsure, tout va bien, il avait récupéré la totalité de son bras, et tenait debout.*

Excuse accepté, et tu n’as pas été débile … je ne sais pas comment j’aurais réagis si j’avais été à ta place ...

*En lui demandant comment elle était arrivée et ce qu’elle voulait lui dire, les termes n’étaient pas les bons, et il venait de remarquer qu’Olivia avait réagis … étrangement, un peu en colère, et ça avait alerté Edo, il n’aimait pas voir son amie dans un état comme ça, ce n’était pas ce qu’il voulait dire, c’est juste qu’il n’avait pas compris comment elle était entrée, et du coup il lâchait des conneries. Et en la voyant partir vers la porte, il voulait juste lui montrer qu’elle était importante pour lui, et c’est avec un baiser qu’il le fait, et pas un bête baiser, non un baiser rempli de chaleur de fougue. Quand il se détache, il s’en va vers le lavabo, la regardant dans le miroir, il ne sait pas si il avait rêvé, mais elle lui avait rendu ce baiser, il était toujours sur ses deux pieds, non pas les quatre fer en l’air, et à sa question, il sourit encore plus, effet escompté ! Mais il fait un petit bo,d quand elle reprend bien vite ses esprits, là ça allait chauffer, du coup il remet en place sa serviette de bain, pour être sur d’être couvert quand il va voler. Appuyé contre le lavabo il la regarde toujours dans le miroir et là c’est parti. Cependant, il entend bien “Qu’est ce que vous avez TOUS” ça voulait dire quoi ça ? que d’autres mecs l’embrassaient ? elle avait un petit ami ? il eut un petit coup au coeur, mais il attend de voir ce qu’elle va lui dire, alors il se retourne pour lui faire face, et la tête penchée sur le côté, il sourit, ça lui avait plus … mais il y a toujours un mais non ? et là il sait tout maintenant, du coup il appuie ses fesse contre le lavabo (oui il aime s’appuyer là =D) pour se retenir de tomber, déjà elle était revenue pour lui, uniquement lui, et un ange ? un ange gardien ? ça existait vraiment ? enfin peu importe, il allait essayer d’en savoir un peu plus. Ce qu’il retient c’est qu’elle avait peur de le perdre à cause de tout ce qu’elle venait de lui dire. Il se redresse et s’approche un petit peu d’elle*

J’en reste sans voix … je ne m’attendais pas à autant de chose. Mais j’ai besoin d’éclaircissement … Tu éprouves beaucoup de chose pour moi, c’est à dire ? et en parlant d’ange gardien …, tu veux dire que tu as une auréole au dessus de ta tête, avec des ailes ? j’avoue être un peu perdu, mais savoir que tu es revenue pour moi … ça me rend le sourire.

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Jeu 22 Déc - 18:06

Quand Edo voulut cacher la morsure de Moéra sur son cou, Olivia soupira, blasée. Pourquoi voulait-il le cacher ? Elle en avait déjà vu d'autres. La cicatrice dans son dos par exemple... Mais bon, c'était les hommes. Ils étaient juste incompréhensibles. Concernant sa réaction quelque peu démesurée, la jeune femme préfèra s'excuser. S'EXCUSER ! Oui, ce qui était très très rare chez elle. Elle n'avait jamais tort, ça non, c'était les autres qui ne la comprenaient pas XD. Elle haussa des épaules à ses paroles qu'il voulait peut-être rassurante.

Non, j'ai été débile. Et puis si tu aurais été à ma place, tu n'aurais pas réagi de manière aussi impulsvie...

Elle plissa des yeux, quelque peu dubitative quand même. S'il avait été à sa place ? En gros, si c'était elle qui s'était retrouvée à poil, peut-être qu'il aurait aussi pêté un plomb ? Roooh non, elle devait avoir mal compris la chose. Cependant, le baiser qu'il lui donna la renversa complètement. Peut-être n'avait-elle pas aussi mal compris la chose finalement... Bien entendu, elle s'était pleinement laissée à ce baiser. Pourtant, elle savait qu'elle n'avait pas le droit. Quelque chose au fond d'elle lui rappelait tout cela, mais à cet instant présent tout était mis en pause. Alors qu'il s'éloigna, Olivia tenta de se remettre de ses émotions. En voyant le petit sourire vainqueur d'Edo, elle se mordilla la lèvre. A croire qu'il l'avait embrassé pour la calmer ! Il n'aurait pas osé faire cela, non ? Hein ? De nouveau nerveuse, elle se balada dans la salle de bain, faisant abstraction d'Edo qui venait de remettre correctement sa serviette de bain. ça va, elle n'allait pas lui sauter dessus... dans les deux sens hein, que ce soit pour le taper ou au contraire pour l'embrasser avec une graaaande fougue XD. Bouleversée, elle laissa échapper tout ce qu'elle portait en elle depuis son retour sur Terre. Ses sentiments... Dont elle s'était rendue compte tardivement, trop tardivement. Sa nouvelle nature... dont il était le premier concerné. Et enfin ses craintes. Malgré son apparence de petite dure, Olivia avait été, avant tout une humaine. Et son humanité était restée ancrée en elle malgré sa mort. Elle avait des sentiments, des ressentis. Tout comme avant. Et encore plus fortement en sa présence... Elle s'arrêta net et posa ses mains sur ses hanches, inspirant un bon coup. Whouah ça faisait du bien de tout lâcher. Elle redressa la tête vers lui et le regarda avec attention. Pourvu qu'elle ne se soit pas ridiculisée pour rien. A ses paroles, un rire nerveux s'échappa.

Euh... Edo, quand je dis que je ressens beaucoup de choses à ton égard, tu crois que je parle de quoi ? Tu crois que ma jalousie rime à quoi ? Oui, tu es mon ami, mon meilleur ami même... mais voilà, je t'aime plus que cela. Mais s'il te plaît, ne m'en demande pas plus, je suis nulle pour parler de sentiments. Quant au fait que je suis devenue un ange gardien, euh l'auréole, ce n'est pas dans ma panoplie. En revanche, les ailes, oui... je les ai découvertes il y a peu de temps. Tu vois, je comprends que tu sois perdu. Je comprendrais même que tu me prennes pour une folle. Il y a de quoi ! Mais tu es le seul qui est à même de me croire. Toi seul m'a vu, morte, à l'hôpital et je sais qu'à l'heure actuelle, tu ne me prends pas pour un vampire ou fantôme ou autre créature du genre... Je te demande juste de me croire...

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Jeu 22 Déc - 21:09

*Il laisse un petit rire sortir, elle ne savait pas du tout comment il pourrait réagir, lui par contre il sait qu’il aurait péter un énorme plomb, une tornade, un orage, il ne sait pas, mais en tout cas, ça aurait été un vrai carnage, mais pas besoin d’ajouter tout ça, elle le prendrait pour un malade, alors bon. La tête penchée sur le côté, il ne cesse de regarder le petit bout de femme qu’il avait en face de lui, c’était étrange tout ce qu’il ressentait pour elle, même si il sait que rien n’arrivera, qu’elle restera sa meilleure amie, sa femme par amitié, mais il l’avait dans sa vie, et c’était le plus important pour lui, du moins pour l’instant*

Tu ne sais pas comment j’aurais réagi, mais tu as peut être raison, j’aurais pas imaginé du tout ce qu’il pouvait se passer …

*Il ne voulait pas en ajouter une couche supplémentaire, car si il se dévoilait si facilement, alors qu’elle savait plus ou moins ce qu’il ressentait pour elle, oui il avait aimé Noémie comme un malade, oui il avait été sous le charme de Moéra, mais Olivia, c’était différent, sans elle, il ne serait peut être plus dans cette ville, il serait parti pour ne jamais revenir. Mais là, il devait faire quelque chose pour qu’elle comprenne qu’il ne lui en voulait pas d’être venue ici dans sa salle de bain, pour simplement voir comment il allait, elle était quelqu’un qui prenait soin de lui, et c’est avec un baiser, un super baiser qu’elle n’avait pas repoussé. Pourtant, elle n’était pas resté calme longtemps, non, c’était trop beau pour Olivia, mais il l’écoute, comme toujours, du coup il prend quand même ses devant en remettant sa serviette et s’installer pour mieux la regarder, l’écouter. Comme il était un peu sous le “choc” face à ses révélations. Un peu perdu, il essaie de trouver des bons mots, mais ça ne sortait pas si facilement, du coup les seuls choses qui sortent ce sont des questions, et il espérait avoir des réponses. Et c’était chose faites, il avait réponse à tout ce qu’il demandait. Donc elle avait de véritable sentiments pour lui ? ça lui faisait un peu beaucoup d’effet tout ça, lui qui s’était rendu compte lors de sa perte, que ce qu’il ressentait réellement pour elle était autre que de l’amitié. Il ne lui en demandera pas plus, il comprend, lui même avait du mal avec tout ça. Cependant quand elle parle véritablement d’ange, pfiou, là il était un peu dans les vapes, elle était l’ange qu’on pouvait voir dans les films ? c’est vrai qu’il était le seul à l’avoir vue étendue sur un brancard à l’hôpital, à aller à son enterrement, et puis il avait une jumelle sortie aussi tout droit du surnaturel. Il respire un bon petit coup avant de la regarder à nouveau dans les yeux*

Ok, pas de questions supplémentaires concernant tes sentiments, je veux juste que tu sache, que c’est réciproque Olivia

*Il se rapproche d’elle un peu plus, pour poser une main sur elle, sur sa joue, son bras, si elle était un ange avec des ailes, elle devait les cacher quelque part, mais où ? quel crétin ! dans son dos … il ose se mettre derrière elle pour essayer de sentir quelque chose au travers de son t-shirt, mais ne voulant pas trop “tâter”, chose qui ne se faisait pas vraiment, il se replace devant elle, il lui caresse à nouveau la joue avec tendresse*

oui je te crois, je ne peux pas dire que je ne crois que ce que je vois, puisque j’ai déjà une preuve devant moi, que tu es bien “vivante” mais … wow, un ange, je savais que les vampires ça existaient, que des êtres avec un don existaient puisque j’en fait partie, et que tu en faisait partie aussi … mais comment c’est arrivé ?

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Jeu 22 Déc - 23:27

En fait, il était vrai qu'elle n'aurait jamais su comment il aurait réagi. Edo pouvait être si... imprévisible. Elle ne l'avait jamais vraiment vu en colère, ou jaloux ou autres sentiments forts, mais il fallait se méfier de l'eau qui dort. Mais bon, de toute façon, ils ne le sauront jamais parce qu'Olivia, elle n'était pas du genre à se retrouver à poil comme ça. Quoique... à Las Vegas, c'était bien comme cela que ça s'était terminé. Sauf que c'était avec Edouardo. Là, elle n'avait pas eu besoin de pêter son câble. Mais soit, alors qu'elle comptait s'en aller, Edo l'avait arrêté d'une manière inattendue. Au lieu de la rattraper et de lui bloquer le passage, il avait opté pour le baiser. C'était même si inattendue qu'Olivia ne voulut même plus s'enfuir. Sa colère s'était même évaporée au profit de la nervosité. N'empêche, elle se demandait vraiment pourquoi elle avait autant la côte en ce moment XD. D'abord Jimmy, puis maintenant Edo. Sauf qu'Edo, elle ne l'avait pas envoyé valser dans la pièce comme elle l'avait fait avec Jimmy. Preuve qu'elle tenait encore plus à lui. C'est ainsi qu'elle fit ses révélations. Elle prenait un grand risque en lui disant cela. Peut-être qu'en comprenant qu'il y avait plus que de l'amitié entre eux, Edo s'en irait loin d'elle. Pourtant, elle ne demandait rien de sérieux, elle ne demandait absolument rien du tout. Elle voulait juste rester près de lui, quitte à mettre ses sentiments de côté. Toutefois, sa réponse l'étonna. C'était réciproque ? Olivia se mordilla la lèvre avant d'afficher un petit sourire. Oui ça la touchait qu'il ressente la même chose, c'était juste trop chou en fait ! Elle lui lança un regard plein de gratitude, vu qu'il ne lui poserait pas d'autres questions. Si ce n'est pas un ange ça !

Ah bah là, toi aussi, tu me laisses sans voix...

Cela ne servait à rien de faire de grands discours. Edo était tout aussi allergique aux grandes déclarations. Mais ce n'était pas pour autant que ce n'était pas touchant. Bien au contraire. Alors que son sourire ne quittait pas ses lèvres suite à la révélation d'Edo, elle l'écouta parler sur le fait qu'elle était un ange. Elle le vit aller derrière elle, elle tourna juste la tête, un regard interrogateur sur son visage. Mais elle comprit bien vite. Ses ailes ! Il cherchait ses ailes. Elle laissa échapper un léger rire.

Si tu cherches mes ailes, tu ne les trouveras pas. On ne les sent pas, et on ne les voit pas. Je n'ai pas de marques sur le corps... et d'un côté, heureusement, je me verrais mal trouver une raison pour expliquer cela.

Elle le laissa revenir devant elle et ferma les yeux quand il posa sa main sur sa joue. Rien que pour tout cela, elle était contente d'être à nouveau sur Terre. La présence d'une personne qu'on aime valait tout. La vie était trop courte pour profiter d'eux. Elle réouvrit les yeux et le regarda avec une grande attention.

A force, je me dis qu'on va trouver de tout sur ce campus... En tout cas, merci de me croire, ça me rassure, car je sais que c'est un peu tiré par les cheveux. Tu veux savoir comment c'est arrivé ? Bonne question en fait. Je ne suis pas devenue un ange juste après ma mort. Mais comme mes "supérieurs", permets-moi de les appeller comme cela, ont eu l'impression qu'un danger planait sur Palm Bay, ils ont décidé d'agrandir les rangs. Et comme ils savaient que j'étais une personne très proche de toi, ils m'ont confié la mission de te protéger. Voilà comment je suis devenue un ange, je sais que c'est étonnant venant de moi, mais voilà, fallait que j'accepte ce que je suis devenue Du coup, j'essaye au mieux de mener à bien ma mission. Même si pour le moment, je suis un peu nulle dans ce domaine-là. Tu as hérité de l'ange le plus boulet qu'il puisse exister...

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Dim 25 Déc - 22:36

*Pour Edouardo, ça devenait compliqué tout ce qu’il se passait, déjà, il avait tellement peur de perdre Olivia, dans tout les sens du terme à vrai dire, ensuite, allait il pouvoir gérer tout ce qu’il avait gardé enfui au fond de lui ? tout ce travail qu’il avait fait sur lui même face à ce qu’il ressentait en voyant Olivia ? A vrai dire, il pensait qu’elle ne ressentait rien pour lui, ce qui ne posait pas de problème, mais là, savoir que tout ça été réciproque, c’était plutôt effrayant, mais comme l’un et l’autre ne voulait pas briser leur lien, ça allait peut être, être plus facile à gérer, mais tout ça n’était pas très sur non plus. Comme il était dans le même état qu’elle, il ne voulait pas non plus qu’elle lui pose tout un tas de question, pour lui, l’avoir près de lui, tout simplement, suffisait largement à le rendre heureux, même si au fond de lui, un peu de tendresse ne serait pas de refus. Mais ça, il n’allait pas lui dire non plus ! c’était trop … demandé ! Et puis, vu qu’il ne voulait pas s’accrocher à une femme depuis sa déception vis à vis de Noémie, il ne se laisserait pas avoir si facilement. Un sourire s’affiche malgré tout sur ses lèvres, dans le sens où il ne pensait pas qu’elle en serait sans voix, vu qu’il était le genre de mec à montrer un peu trop ce qu’il ressentait, avec son amie, c’était passé différemment.*

Nous sommes donc tout les deux dans le même cas …

*Alors qu’elle venait de lui parler d’ange, il voulait en savoir plus sur ça par contre, même si il ne voulait pas l’endormir avec ses questions, il était certain qu’elle n’était pas un être “normal” puisqu’il était sur et certain d’avoir vu son corps sans vie à l’hôpital, et à l’enterrement, il avait pu voir le rapport des médecins, mais ça, il n’en avait parlé à personne, donc oui elle était bel et bien morte il y a plus d’un an de cela, et maintenant elle était là en face de lui, à pouvoir la toucher, et même l’embrasser … donc il l’a croyait sur le faite qu’elle était un ange, cependant, il voulait en apprendre un peu plus … en cherchant ses ailes par exemple, et quand elle comprend sa question, il sourit*

ah d’accord, ça me rend curieux tout ça, je ne pensais pas que les anges existaient, mais je sais que tu n’étais pas un être normal alors que je t’avais vue allongée, sans vie à l’hôpital …

*Face à elle, il lui caressait la joue, la toucher était un geste peut être un peu trop, mais il avait besoin de la toucher, dans le sens où il voulait vérifier encore et encore, qu’il pouvait la toucher comme il le voulait tout comme avant, en chair et en os … Il la regarde dans les yeux la laissant parler de comment elle était devenue un ange. Tout ça le touchait énormément, en gros elle avait accepté cette mission pour être à ses côtés ? ça lui plaisait fortement, car il retrouvait sa meilleure amie, avec un sentiment supplémentaire … mais quand elle parle d’elle comme un ange boulet, il secoue la tête, il était hors de question qu’elle parle d’elle même comme ça, vu qu’elle lui avait sauvé la vie !!! il pose alors ses deux mains de chaque côté de son visage, son regard bien planté dans le sien*

alors je t’interdis de dire ce genre de chose Olivia, tu m’as sauvé la vie et deux fois ! tu te souviens de ce jour à l’aéroport ? là où je voulais tout quitté à cause de Noémie ? et bien, c’est toi qui m’as en quelque sorte sauvé la vie, j’étais près à me lancer dans un voyage sans retour, j’étais anéanti, et pourtant, tu as réussi à me remettre sur pied. Ensuite, te souviens tu de ce jour où on m’a poignardé ? où l’on m’a marqué à vie ? c’est qui était là ? c’est qui qui m’a emmené à l’hôpital ? qui as attendu que ça aille mieux pour partir ? c’est toi Olivia, et ça, je ne sais même pas comment faire pour te remercier … je n’ai pas assez de mot, ni de moyen pour la vie que tu m’as rendu …

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Lun 26 Déc - 21:53

A les regarder tous les deux, on pourrait presque avoir pitié. Suite à leurs révélations, Olivia et Edo semblaient parfaitement... paumés. Oui, c'était le bon mot. Mais il fallait les comprendre, ils avaient tous les deux soufferts de leurs anciennes histoires d'amour, ils avaient retrouvés une certaine force dans leur amitié. Mais là, savoir que leur amitié cachait également des sentiments plus forts remettait tout en question. Allaient-ils pouvoir faire l'impasse sur leurs sentiments au profit de l'amitié ? Olivia pensait pouvoir le faire. Elle n'avait tout bonnement plus confiance en les hommes sur le plan amoureux et cela concernerait même Edo. Non, il valait mieux le garder en tant qu'ami. Elle ne voulait en aucun cas gâcher leur relation. Quand Olivia confirma qu'elle était elle aussi sans voix, Edo parut étonné. Bah oui elle en restait sans voix, elle ne s'était jamais attendu à cela ! Autant elle arrivait à lire en lui comme dans un livre ouvert, autant là, les sentiments d'Edo à son égard, elle ne les avait pas vu arriver. Elle haussa simplement des épaules, au moins ils étaient tous les deux dans le même cas. C'était toujours ça. Préfèrant dévier sur sa condition d'ange, elle afficha un petit sourire quand elle parla de ses ailes et tout le tralala.

Hum... merci pour l'être normal, je ne sais pas comment je dois le prendre ! Non je plaisante. Enfin bon, les anges existent bien et je sais que je ne suis pas la seule dans le coin.

Après tout, elle avait déjà rencontré Raphaël, mais elle était persuadée qu'il y en avait d'autres dans le coin. Alors qu'il se planta devant elle, elle ne put s'empêcher de sourire à sa caresse sur la joue. Bah de toute façon, ce geste n'avait rien de révélateur, il le lui faisait déjà bien avant. Elle lui expliqua alors les raisons de son retour ici, comment elle était devenue un ange. Quand Olivia évoquait tout cela, on pouvait ressentir une certaine amertume en elle. Un peu comme si elle regrettait ce qu'elle était devenue... Elle soupira un bref instant et se qualifia comme un "ange boulet". Elle releva le regard vers Edo quand il plaqua ses deux mains sur son visage. Qu'est-ce qu'elle avait dit encore ?

Ce n'est pas pareil Edo ! Quand je t'ai trouvé à l'aéroport, quand j'ai tout fait pour te remettre sur pieds, c'était en quelque sorte par amitié. Je sentais que tu étais un gars bien et je n'aime pas que les gens bousillent leur vie pour des broutilles. Quant à la deuxième fois, j'aurais dû arriver plus tôt ! Tout cela ne serait jamais arrivé si j'avais pu te protéger dès le début. J'aurais pu sauver ton pote aussi. Tu vas me dire que j'exagère, mais tu ne peux pas comprendre le lien qui me lie à toi maintenant... C'est tellement fort, tellement indescriptible. Tout ce que tu ressens, je le ressens aussi. Alors le moindre faux pas, la moindre inconscience de ma part pourrait avoir des conséquences graves ! D'autant plus que je suis totalement novice dans ce domaine... Forcément, ça fiche la trouille. Des fois, je me dis que tu mériterais un ange gardien plus chevronné que moi...

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mer 28 Déc - 20:57

*Edouardo avait fini par avouer ce qu’il ressentait à Olivia, c’était le bon moment puisqu’elle venait de faire pareil, et puis au moins, il venait de lui prouver qu’il tenait vraiment à elle, certes cette relation ne mènerait à rien, il avait tellement peur de tout ça, l’amour pour lui, c’était plutôt … mis en retrait depuis quelques temps. Pourtant, il y a un mois d’ici, cette scène aurait mis Edo dans tout ses états, amoureux, il n’aurait pas lâcher son amie, cependant ici, la situation faisait qu’il devait faire attention afin de ne pas faire de faux pas, et lui faire du mal, du coup il laissera le temps aller tout simplement. C’était important pour lui cette relation avec Olivia, il avait besoin d’elle, et aura toujours besoins d’elle. Parler des anges changeait un petit peu, pourtant, il restera quand même en pleine réflexion vis à vis de sa meilleure amie. Il sourit à sa réaction, annnh !!!! il lui caresse la joue en douceur tout en secouant la tête de gauche à droite*

Dis pas ça ! tu es un être exceptionnel pour moi, et puis avoir un ange gardien, si c’est pas le top ça !!!! Je devrais peut être ouvrir plus les yeux quand même … car je ne vois pas tout ce qu’il se passe vraiment … d’autres anges ici sur terre, est ce que ça doit rassurer ?

*Il était inquiet à vrai dire, car bon si Olivia n’était pas seule ici près de lui, ça faisait un peu … peur ! mais il sait qu’elle est là et qu’elle veille sur lui, surtout qu’elle va s’installer ici dans leur bungalow. Un ange sous le même toi, c’est plutôt pas mal non ? mais quand elle se qualifie de boulet, comment pouvait elle dire ce genre de chose ??? Edo était un peu fâché de tout ça, Olivia l’avait tout de même sauvé, pour lui c’était largement beaucoup pour lui, et il aimait savoir tout ça en fin de compte, enfin … pour lui, elle restera la femme qui l’avait sorti de ses problèmes … et il essaie de lui expliquer tout ça, cependant, elle n’avait pas vraiment envie de rester sur le même longueur d’onde, et il allait devoir trouver un moyen pour qu’elle accepte la réalité, et qu’elle est un ange qu’il aime plus que tout. *

oui ce n’est pas pareil pour l’aéroport, mais c’est tout de même un début d’une histoire … tu m’as aidé alors que tu n’étais pas un ange … tu ne m’avais pas encore sous ton aile, et pour ce qui c’est passé avec les LB, tu n’aurais pu éviter tout ça ma belle, certes mon meilleur ami serait peut être toujours vivant, mais un jour où l’autre, le gang revient, tu ne peux pas sauver tout le monde, même si il me manque plus que tout au monde, tout comme je t’ai perdue toi ! Sache une chose aussi, je n’ai pas besoin d’un autre ange que toi. Je serais prudent, je veux que tu te sente bien avec moi …

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mer 28 Déc - 22:26

Elle haussa simplement des épaules à sa question, n'y répondant pas de suite. Elle-même ne savait pas si ça devait rassurer le fait qu'il y ait autant d'anges sur Terre... D'un côté oui, car les protecteurs étaient présents, ce qui était bien en soi. Mais d'un autre côté, si les anges étaient là, ça signifiait forcément que les démons l'étaient aussi. Le Bien n'est jamais présent sans le Mal, et vice-versa. C'était deux éléments inséparables. Il n'y a pas d'anges sans démons. Toutefois, elle préfèra ne pas en parler à Edo, il en était mieux ainsi.

Je pense que oui, ça devrait quand même nous rassurer. Mais garde les yeux bien ouverts et reste sur tes gardes s'il te plaît. On ne sait jamais sur qui l'on peut tomber...

Après tout, ils avaient déjà des vampires dans le coin et Edo les fréquentait d'un peu trop près. Olivia était à même de reconnaître les créatures de l'ombre, mais lui non. Ce qui était bien dommage... Au moins, il serait fixé dès le début sur les personnes qu'il fréquentait. Surtout qu'elle ne serait pas tout le temps auprès de lui. Enfin bon, il fallait arrêter de stresser dès à présent, cela ne servait à rien. Cependant, quand elle se qualifia d'ange boulet, elle ne comprit pas vraiment la réaction d'Edo. Il semblait fâché... Mais cela ne fit pas changer d'avis notre chère Olivia. Quand elle avait une idée derrière la tête, elle ne l'avait pas ailleurs. Pour elle, depuis qu'elle était devenue un ange, elle avait tout perdu. Tout ses repères, son humanité, sa petite vie palpitante qu'elle avait aimé jusqu'au bout. Elle était paumée, totalement paumée, mais cela, Edo ne semblait pas le comprendre. Elle ne se reconnaissait plus, ce qui faisait qu'elle avait perdu toute la confiance qu'elle avait en elle.

Ouais, si tu le dis. Mais je sais que si je serais arrivée cinq minutes avant, tout serait différent ! Il se tramait quelque chose et je le savais. Simplement, mon inexpérience a coûté la vie à ton ami et a failli coûter la tienne. J'aurai dû écouter mon instinct dès le début, j'ai perdu de précieuses minutes qui auraient tout changé !

Elle détourna le regard et soupira. Elle avait songé à laisser un autre ange s'occuper de lui... Il serait en sécurité au moins. A ses dernières paroles, elle haussa des épaules pour la enième fois.

Je me sens bien avec toi, ça, n'en doute jamais. C'est juste que je pense à toi. Je me dis qu'à choisir, je préfère m'éloigner et te savoir sous la protection d'un ange expérimenté plutôt que sous l'aile d'un ange novice. Si je te perds... enfin, je préfère même pas ce qu'il se passerait si je te perdais. Mais soit, de toute façon, quoique je puisse dire, tu vas me dire le contraire. Donc regardons un peu ce que ça donne entre nous, puisque tu sembles si optimiste.

Mais au moindre pépin, si jamais elle ne réussit pas à le protéger, elle abandonne son statut d'ange gardien. Preuve qu'Olivia n'était pas aussi bien qu'elle le disait. Elle n'abandonnait jamais à l'origine. Elle le regarda de haut en bas et montra sa serviette d'un signe de tête.

Tu devrais t'habiller avant d'attraper la crève. Je vais filer de toute façon. Passe un bon réveillon si je ne te recroise pas. Même si tu te doutes bien que je ne serais pas loin. Prends soin de toi, Edo.

Elle s'approcha de lui, lui adressa quand même un petit sourire et lui déposa un baiser sur la joue, avant de faire demi-tour et quitter le bungalow.

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Jeu 29 Déc - 21:48

*Elle n’avait pas l’air plus sur que ça à sa question, mais bon, il allait être prudent, il n’allait pas lui donner plus de boulot quand même, déjà qu’elle avait du souffrir avec tout ce qu’il c’est passé dans la vie d’Edo, depuis son retour en ville … fallait avouer que c’était un peu abusé, et qu’il allait faire un effort, la prudence … même si l’histoire avec Moéra … et bien, il ne pardonnera pas assez vite, pourtant, il ne pourra pas rester loin d’elle très longtemps, c’était sa soeur de coeur tout de même … mais là Olivia était encore plus importante pour lui … *

promis j’ouvrirais les yeux, je ferais attention ….

*Un ange boulet … il pourrait plutôt dire que c’était lui le boulet ! si il était moins con, plus attentif, moins naïf, tout ça ne fairait pas souffrir Olivia ! mais il remarque surtout, qu’elle n’avait pas confiance en elle, et ça le rendait malheureux, certes son meilleur ami avait perdu la vie, ça avait arraché le coeur d’Edo, mais lui était toujours vivant, et ça, elle devait l’accepter, peu importe qu’elle soit arrivé trop tard, il pose son index sur les lèvres de son amie, fallait qu’elle arrête de parler comme ça d’elle*

Ecoute mon Olive, tu viens d’avoir cette capacité, comment voulais tu savoir comment tu devais réagir ? et puis sache que je ne suis pas un cadeau non plus … tout est de ma faute Olivia, pas la tienne … Tu as réparé mes erreurs, et je te remercie pour tout ça, comme je ne pourrais jamais te remercier assez pour tout ça …

*Il pose ses deux mains sur les épaules d’Olivia, elle haussait très souvent les épaules, ce qui ne lui allait pas au petit Edo ! surtout que ça ne lui plaisait pas non plus de savoir qu’elle pensait à s’éloigner de lui, elle ne sait pas ce que ça ferait si elle n’était plus là près de lui ! elle serre un peu plus ses mains sur ses épaules, n’aimant pas du tout cette discussion *

Est ce que tu te rends compte de ce que tu dis ? t’éloigner de moi ! ça va pas non ? tu sais que tu me ferais beaucoup de mal si tu partait à cause de tout ça ? Tu es auprès de moi pour apprendre à me protéger Olivia, pas à te rabaisser comme tu le fais ! si tu savais comme j’ai envie de remercier celui qui t’a donner ce don … de me rendre ma meilleure amie est le plus beau des cadeau que je n’ai jamais eu … Alors oui voyons comment on peut vivre tout les deux sous le même toi car oui je suis optimiste ! je t’aime Olivia, et pour rien au monde j’ai envie que tu t’éloigne de moi !

*Il baisse la tête pour regarder la direction de son doigt et sourit tout en la regardant, oui il allait s’habiller, il était resté assez à poil comme ça, même si avec Olivia, il ne risquait vraiment pas d’être pudique ! *

euh … oui je vais m’habiller … passe un bon réveillon aussi ma belle … je vais chez mes parents, passe me voir si tu t’ennuie … enfin je voulais te proposer de venir avec moi, mais tu as surement quelque chose de prévu déjà. Je prends soins de moi, t’inquiète pas, et puis … j’aimerais que tu viennes t’installer officiellement à la maison …

*Il lui rend un baiser sur la joue avant de la regarder s’en aller, il avait un pincement au coeur de la voir partir comme ça, il sait qu’elle n’était pas appaisée du tout, et lui non plus d’ailleurs, il aurait voulu que ça se termine plus tendrement que ça, non pas un autre baiser ou autre, non juste de la douceur dans les paroles, soit avoir une bonne entente et qu’elle ne s’inquiète pas trop non plus … filant dans sa chambre, il s’habille d’un jean, d’une chemise noir avant de préparer un sac afin de filer chez ses parents. Depuis qu’il avait failli mourir, Edo recevait chaque jour un appel de sa mère pour voir si tout allait bien, ce qui énervait un peu Edo, mais on ne change pas les parents, on les aime tel qu’ils sont*

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Dim 26 Fév - 22:15

*Edouardo venait de passer deux semaine terrible. Enrique, son frangin, dont il n’avait jamais parlé, pour cause ? il avait préféré quitter sa famille quand Miranda avait perdu la vie … son frère lui en avait voulu d’avoir laissé sa jumelle partir comme ça. Mais bon, là il n’avait pu ignorer l’appel du tuteur d’Enrique, visiblement il avait été tabassé, et salement arrangé, du coup il avait du rejoindre le Colorado. Il n’avait jamais eu des nouvelles de son frère, mis à part par sa mère, mais bon, là visiblement c’était plutôt … perturbant, Emilya, la jeune fille qui habitait avec son frangin avait parler d’une personne qu’il connaissait que trop bien. Le Gang Mexicain, les Guerreros était en chasse de son frère, il sait qu’au Colorado, il y a une partie de ce gang, et il est sur à cent pour cent qu’Enrique s’est attiré des merdes … Et effectivement, quand il avait vu l’état de son frère, il avait tout compris. Un Devlin, un autre gang, c’est à s’en perdre les pinceaux, mais bon, il ne connait que trop bien tout ça, étant passé par les Latino Blood, qui est déjà un gang bien mortel, un Devlin est moins sanguinaire, mais il fallait faire aussi ce qu’on leur demandait de faire, et visiblement, pour éviter qu’Enrique se fasse livrer au Guerreros, il avait du accepter obligatoirement de faire des livraisons, tout comme Edo avait du faire, et qu’il avait refusé, ce qui avait mal tourné dans sa vie. Son frère n’était pas au courant qu’il avait lui aussi intégré les LB, mais maintenant, afin qu’il accepte son aide, il avait du tout lui raconter. C’est pour cette raison, que le Mexicain avait décidé de monter un coup envers les deux gangs, mais il avait été obligé de renvoyer son frère loin de tout ça. Sauf qu’au dernier moment, Enrique s’est planté, ce qui a foutu un coup à Edo, son frangin c’était ramassé une balle qui lui était destiné … la colère lui a pris, il ne pouvait laisser les choses passer comme ça, la rage avait refait surface, il a donc mis en danger un membre des Devlin, oui Edo avait gardé son arme caché, et l’avait sorti pour tirer dans le genou d’un membre du gang, il ne voulait pas tuer quelqu’un, avant d’emmener son frangin à l’hôpital, c’est comme ça qu’il a renoué les liens avec lui, et ça faisait un bien fou. Bon bien sur il n’avait pas parlé du retour de sa jumelle, ça aurait causé un internement ! Après tout ça, il avait décidé de rentrer, il devait voir Olivia, lui parler de tout ça, même si elle avait du le voir comme pour tout ce qu’il faisait. Il avait pris une bonne douche avant de s’installer sur un transat au bord de l’eau, un jour il partagera un moment comme ça avec sa meilleure amie, mais peut être aussi avec Enrique qui lui avait promis de passer par ici pendant les grandes vacances, si il le pouvait.*

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Dim 26 Fév - 22:45

Depuis l'altercation à la plage, Olivia avait déserté le coin. A coup d'auto-stop, elle s'était carrément retrouvée jusqu'à la route 66. Certes, elle aurait pu très bien se téléporter, mais elle avait besoin d'humanité et de retrouver certains repères. Loin d'Edo et de Jimmy. D'ailleurs, Edo avait été le seul à lui avoir envoyé un message. Jimmy était probablement bien remonté contre elle. Ce qui se comprendrait. Bizarrement, en s'éloignant de Palm Bay, elle avait coupé toute communication avec son protégé. Comme si elle avait mis sur "off" le lien qui la liait à lui. Etait-ce normal ? Elle n'en savait rien. Elle avait également ignoré les appels de ses supérieurs. Et là, elle savait que ça allait chauffer pour elle. Tant pis. Au pire, ils la remettront dans sa tombe. Ce serait peut-être un soulagement. Elle en avait ras-le-bol de tout ça, de ce qu'elle était devenue, du mal qu'elle faisait aux gens. Elle voulait redevenir la petite humaine qu'elle était, dont le seul but était l'amusement. C'était du pur égoïsme, bien évidemment, mais à cause de son changement de nature, tout avait changé. Même sa relation avec Edo. Edo qu'elle avait envie de revoir. Tandis qu'elle était au bar d'un motel perdu, accompagné de bikers plutôt inquiètants mais sympathiques XD, elle les quitta brutalement et se téléporta jusqu'à Mango, le quartier d'Edo. Discrètement, bien sûr. Elle s'avança jusqu'au bungalow d'Edouardo et se stoppa net en le voyant tranquillement installé sur un transat. Ah mince, elle ne pensait pas tombé nez-à-nez avec lui. Elle se passa une main dans sa longue chevelure brune avant de lui adresser un léger signe.

Salut Edo.

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mar 28 Fév - 20:21

*perdu dans ses pensées, à revoir sans cesse ce qu’il s’est passé dans le Colorado, Enrique, Devlin, les Guerrerros, tout ça l’avait ramené au moment où lui aussi faillit se faire tuer, sous les yeux d’Olivia, mais surtout, voir son meilleur ami Paco, se faire tirer dessus à sa place … sa famille était chaque jour en danger à cause de lui, et de son frangin, enfin, tout le monde au Mexique connait la famille Verastegui, puisque les deux frères se sont retrouvé dans un gang, chance pour eux, leurs parents ne sont pas au courant de ce qu’il s’était passé. Il espère juste qu’il ne va pas se retrouver à nouveau avec les emmerdes, et que sa famille ne soit pas en danger, il s’en voudrait encore plus … il avait sorti son téléphone de sa poche, pour envoyer un message à Moéra, oui il se devait de prendre de ses nouvelles, il se le devait, la vie était courte, et il avait encore vu ça de prêt, mais quand il voulu envoyer un autre message à sa meilleure amie, il entend une voix venue de nulle part, ce qui le fait sursauter et quand il se redresse pour se tourner, il se trébuche dans le pied de la chaise longue, et fini à l’eau, nageant pour remonter à la surface, il sourit en voyant son Olive, pfiouu, ça c’était un accueil … il se hisse hors de l’eau et se dirige tout dégoulinant vers elle et la prendre dans ses bras, il était heureux de la revoir, il même si elle avait répondu à ses messages, il n’avait jamais su quand elle rentrerait, ni si elle allait vraiment venir le rejoindre … il lui colle un baiser dans le cou avant de la regarde de la tête aux pieds*

Salut ma belle ! Je pense que tes entrées me feront toujours sursauter ! comment tu vas ?

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mer 29 Fév - 20:04

Son arrivée avait-elle été brusque ? Inattendue ? Visiblement oui, étant donné qu'Edo venait de se redresser rapidement. Si rapidement qu'il se prit les pieds dans sa chaise longue et qu'il trébucha en arrière. Olivia eut simplement le temps d'user de son don pour sauver le téléphone d'Edo qui disparut des mains de ce dernier pour apparaître dans celles de la jeune femme. Ouais ouais, elle ne sauvait pas le protégé mais le téléphone. PLOUF ! Un Edo à l'eau. Olivia se rapprocha et attendit qu'Edo ne sorte de l'eau. Se mordillant la lèvre pour éviter de se moquer, elle partit subitement dans un grand éclat de rire. Cela faisait un moment qu'on ne l'avait pas entendu rire comme ça, et ça faisait un bien fou !

Et bien, je te fais de l'effet visiblement (XD) ! Je sais que j'ai du charme, mais de là à tomber à la renverse...

Elle continua de rire, secouant la tête avant de lever ses deux mains quand elle le vit s'approcher. Il était trempé !! Et Monsieur comptait bien la prendre dans ses bras. Pas manqué ! Collée contre lui, elle sentit son haut s'humidifier à son tour, Olivia ne pouvant se départir de son rire.

Edoooooooooo, tu abuses !!! Tu es trempéééééé ! Ah voilà, je suis toute mouillée maintenant !

Elle lui adressa un grand sourire et déposa un baiser sur sa joue avant de reculer légèrement pour l'observer. Là, c'était le côté ange gardien qui revenait. Vu qu'elle avait coupé le contact avec lui, elle voulait voir s'il n'avait rien. Visiblement non. Du moins, sur les parties visibles, maintenant, elle n'allait pas trop s'aventurer à vérifier sous les vêtements. Sauf s'il se retrouverait à nouveau à poil devant elle, ce qui avouons-le, devenait presque une habitude maintenant What a Face. Elle avait toujours su qu'il était naturiste au fond de lui. Elle haussa des épaules à ses paroles.

Je devrais m'accrocher une cloche autour du cou, comme les vaches. Histoire que mes entrées ne soient plus aussi surprenantes. Bah écoute, ça va bien et toi ? Je suis contente de te revoir !

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Mer 29 Fév - 20:27

*Edouardo avait agit comme s’il faisait quelque chose d’interdit, alors qu’il était paisiblement sur sa chaise à envoyer un message, mais ça n’avait pas suffit, il s’était retrouvé la tête à l’eau à l’arrivée d’Olivia, pourquoi ? peut être qu’il était heureux de la revoir ? non mais en faite, il avait été saisi, vu ce qu’il venait de se passer avec son frangin … c’était pas chose évidente pour lui et il restait sur la défensive, mais savoir que c’était sa meilleure amie, il avait surtout été trop enthousiaste, et du coup, ça lui avait valu une bonne chute dans l’eau ! quand il sort de l’eau, il s’approche d’elle un sourire immense sur les lèvres, montrant ses dents bien blanches … *

tu me feras toujours de l’effet et je tomberais toujours à la renverse !

*l’entendre rire le fait aussi éclater de rire, c’était tellement bon d’entendre sa voie si joyeuse, ça faisait un bien fou, et puis … il avait besoin de rire aussi, il était tellement tendu comme un string de femme que du coup il n’osait plus rien faire … mais avec Olivia, c’était toujours le contraire, elle arrivait toujours à le remettre sur pied ! en un quart de seconde ! S’approchant d’elle, trempé, il avait envie de la serrer dans ses bras, mais aussi de l’ennuyer, alors il la serre tout contre lui soulagé qu’elle soit de retour*

Et bah oui tu es toute mouillée ! mais c’est pas bien grave … chance pour toi tu n’as pas de t-shirt blanc ! mais dommage pour moi !

*il éclate de rire avant de la laisser reculer, attention, inspection ! ralalala, ça le faisait toujours sourire ce petit côté protecteur, enfin maintenant qu’il sait ce qu’elle était, ça aidait les choses, alors il tourne sur lui même, certes il n’était pas à poil, mais si elle voulait vérifier elle pourra remarquer qu’il n’avait rien, cependant il avait une pensée pour Enrique, qui lui était passé par la même case que la sienne. Secouant la tête à sa cloche de vache, il rit à nouveau, non elle n’avait pas besoin de ça*

En faite, je pensais à toi, j’allais t’envoyer un message, et pouf tu es apparue ! je devrais réessayer la prochaine fois que tu es loin de moi, pour voir si tu reviens aussi vite ! J’aime te voir arriver comme ça sans prévenir … Je vais … bien, enfin ça pourrait aller mieux … je pensais que tu saurais ce qu’il s’est passé, mais visiblement non … mais rassure toi, je ne suis pas blessé …

*il lui montre son portable et sourit, la tête penchée sur le côté, son regard charmeur comme il aimait le faire avec les femmes, mais surtout avec elle, en faite, elle avait sauvé son téléphone, mais pas lui ! ça c’était la meilleure*

Dois je être jaloux de mon téléphone ?

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Jeu 1 Mar - 18:47

Sérieusement, pour qu'il tombe à l'eau comme cela, c'est que Monsieur devait être vachement sur ses gardes. Ouais, sur le coup, elle se doutait que ce n'était pas son charme qui avait causé une telle réaction (XD). Toutefois, elle leva les yeux au ciel d'un air amusé quand il lui affirma, reprenons ses paroles, qu'elle lui ferait toujours de l'effet et qu'il tomberait toujours à la renverse. Elle reposa son regard sur lui, un air malicieux se lisant dans ses jolis yeux bleus.

Mais bien sûr ! Evitons quand même, avec la poisse que tu as, tu serais capable de mal tomber et de t'ouvrir le crâne. Et ce serait bien dommage de défigurer une si jolie figure What a Face.

Il jouait, elle jouait aussi. Quand il se mit à rire à son tour, Olivia ne put se sentir que plus légère. ça faisait tellement longtemps qu'ils n'avaient pas ri pour si peu, sans aucun casse-tête. Et dans le cas présent, c'était presque libérateur. Comme quoi, malgré tout ce qu'il s'était passé entre eux ces derniers temps, ils étaient toujours aussi attachés l'un à l'autre, ils avaient toujours la même complicité. Un lien que personne ne pourrait briser. Quand il s'approcha d'elle, elle avait quand même tenté de le repousser quelque peu. Ce n'était pas qu'elle ne l'aimait pas hein, simplement, il était un peu trempé de la tête aux pieds. Mais bon, il valait mieux partager n'est-ce pas ? C'était toujours plus marrant. Elle éclata de nouveau de rire à ses paroles.

Non mais oh, tu n'es pas un Mexicain pour rien ! Tu es trop habitué aux concours de T-shirt mouillé, c'est pour ça ! ça donne trop d'idées ça !

Elle lui fit un clin d'oeil, tout de même bien contente de ne pas avoir de t-shirt blanc. Ah ces hommes ! Enfin bon, elle reprit un peu de son sérieux pour commencer son observation. Pas tellement discrète vu qu'Edo se tourna sur lui-même pour qu'elle vérifia bien. Elle leva son pouce pour montrer que tout était ok puis esquissa un sourire à ses nouveaux dires.

C'est magique ! Non je rigole... C'était juste une coïncidence. Je pensais à toi aussi justement, donc bon, j'ai rappliqué.

Toutefois, la suite de ses paroles la laissèrent perplexes. Hein ? Quoi ? Qu'est-ce qu'il s'était passé ? Elle aurait dû être au courant de quoi ? Oh purée, oh purée, oh puréeeeeeee, il avait été en danger et elle, elle se la coulait douce. Elle allait se faire massacrer ! Mais cela, elle s'en fichait en fait, elle voulait juste savoir ce qu'il y avait eu.

Qu'est-ce qu'il s'est passé Edo ? rien de grave ?

Elle baissa la tête quand il lui montra le portable. Oups, elle l'avait oublié. Elle le lui rendit et releva la tête pour voir... son regard charmeur ! Aaaaaah Edo, pas ce regard ! Elle sourit d'un air innocent à sa question, haussant des épaules.

Jaloux ? Non, quand même pas à ce point-là. Mais ne me demande pas pourquoi j'ai sauvé le portable en premier. Je me suis dit qu'il était moins fort, moins beau, moins grand, moins solide que toi, donc bon, les plus faibles d'abord...

_________________
Just say you won't let go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Living Room   Sam 3 Mar - 21:39

*il fait une petite moue à sa remarque, non mais il n’était pas maladroit non plus ! mais il est vrai que l’entrée de ce genre avec Olivia, il ne s’y faisait pas, et pourtant ça lui faisait un grand plaisir de la voir débarquer d’on ne sait où. Enfin ici, il avait été surpris, car il ne s’attendait pas à ce qu’elle arrive, vu leur dispute, il pensait même qu’elle ne reviendrait peut être pas … il la fixe dans ce regard si bleu et craquant, la tête penchée sur le côté, il secoue la tête*

je ne suis pas un maladroit … mais regarde mon visage est encore parfait ! pas une égratignure ! tu peux même le toucher ! c’est gratuit pour toi ...

*il lui adresse un très beau sourire, il aimait joué de son charme ! surtout avec elle … et puis il éclate de rire avec elle, ça le détendait un petit coup, et puis il préfère oublier ce qu’il s’est passé à la plage, il avait mal réagit. Mais il ne pouvait pas en vouloir à Olivia pour sa réaction, ils avaient pourtant mis les choses au clair, ils ne voulaient aucun des deux mettre leur amitié en puérile à cause de leurs attirance mutuelle … et comme il ne voulait vraiment pas la perdre, et bien il passe au dessus de ça, et il retrouve vite son équilibre en pensant qu’il était aux anges quand elle était près de lui, à rire, et à faire n’importe quoi … et voulant faire justement du n’importe quoi, il la serre dans ses bras, malgré qu’elle avait voulu le repousser, il la mouille de partout, il avait pensé à l’embarquer à l’eau, mais non, il était gentil. il éclate de rire à nouveau*

c’est sexy les femmes aux t-shirts mouillé ! et oui c’est la tradition au Mexique … mais j’avoue ça me donne des idées, tu as un corps très attirant, et jouer avec le sensuel … soit je ne vais pas imaginer ça risquerait de dégénérer, et ça ne serait pas bon !

*oui car imaginer Olivia se dendiner à moitité nue devant lui … ça le rendait complètement … dingue. Alors valait mieux ne pas y penser, pour éviter de se faire de un rembarré comme un con, et de deux la voir partir pour ça; du coup ses mains allaient se retrouver dans ses poches ! il sourit à ses pensées, avant de reprendre, il lui avait montré qu’il était en un seul morceau … ce qui était fun, c’est que si elle aussi pensait à lui, et que ça les rapprochait d’un coup, ça c’était la classe ! *

tu es sur que ce n’est pas mes pensées qui sont venue jusqu’à toi ? non c’est un peu trop magique, comme tu viens de le dire, c’est la coïncidence. Mais ça me plait de savoir que tu pense à moi …

*Quand il voit sa panique dans son visage, il pose ses mains sur ses épaules, fallait qu’elle reste calme, Edo avait pensé qu’elle aurait été mise au courant, mais là ça concernait son frangin, pas lui, du coup ça n’avait pas du lui arriver comme information, du moins il croit*

je vais bien, tu as pu le voir ! je te dis, je peux me mettre à poil si tu veux mieux voir. Mais ça ne me concerne pas directement, c’est mon frangin, je ne t’ai pas tout dit à propos de ma famille …

*il n’en dit pas plus, même si il sait qu’elle va poser tout un tas de question, mais il met son regard sur son téléphone et sourit, la jalousie pour un téléphone portable, si ça c’est pas romantique ! ouais c’est ça Edo, remet toi hein ! *

ça veut dire que je suis beau, grand, fort, et solide ! merci pour tout ces compliments ! ça fait plaisir à entendre ! et puis grâce à toi, mon téléphone fonctionne encore !

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Living Room   

Revenir en haut Aller en bas
 

Living Room

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» The Straight Edge's Locker Room
» Ever Living rule
» 04. Panic room
» i follow you dark room honey -- mardi dix juillet, 16h42.
» Red Room


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTY :: RP-