un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .


 

 Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Mer 22 Juin - 23:01



Et si "demain" n'arrivait jamais ....




Alors qu'il était arrivé sur la plage, il la surpris tentant de se soigner avec de l'eau salé. Cage eut un fin sourire, parce qu'elle ne faisait que empirer la chose … Connaissiez vous la légende sur le sourire de l'ange ? What a Face … Un tueur coupait les commissures des lèvres de ses victimes et y mettait du sel par la suite pour que jamais ça ne cicatrise. (véridique ) … Voilà ce que Zoey allait causé avec son eau salée et il ne voulait pas que sa peau soit abimée, si belle soit elle . Mais le choc du Sms subsistait encore en Cage. Un dilemme des plus dur se bataillait en lui, il voulait faire machine arrière à ce choix qu'il avait du prendre … Comment allait il survivre à cela ? La meilleure chose se disait il, n'était de pas y penser mais la souffrance commençait déjà à l'envahir, aussi atroce pouvait elle être. Il s'y investissait corps et âme dans sa blessure. C'était futile pour certain, mais Cage avait besoin de lui prouver de toutes les manières qui pouvaient exister, qu'il l'aimait, qu'une infime blessure pouvait le rendre dingue. Dans une heure, il allait se contredire, et rien qu'à cette pensée, un coup de poignard lui taillada le ventre. Qu'était il entrain de faire ? Ses yeux ne la regardèrent pas, il essayait déjà de s'emmurer dans un mutisme et une impassibilité que lui seul connait. Il se renforçait à ce qui allait se passer, il devait rester de marbre. Il ne répondit pas à ce qu'elle disait, non, il devait s'occuper d'elle un maximum … Alors qu'il avait peur de cette blessure, qu'elle devienne tenace, il l'emmena avec lui, dans ses bras pour qu'ils atteignent le phare. Il aurait du sourire mais ne le fit pas à la remarque que Zoey lui fit, il sera toujours « l'homme » de la situation avec elle … Et même si dans 60 minutes, elle le haïra de toutes ses forces, il saura que c'est pour la garder en vie. Néanmoins, il baissa son éternel regard vers celui de Zoey qui avait des nuances de bleus et il arqua un sourcil … juste pour lui prouver, que quoi qu'elle dise comme argument, c'est lui qui la prendrait dans ses bras pour l'emmener dans ce lieu si banal mais qui pour eux, avait une signification particulière …. Il était muet, il n'arrivait pas à parler. Sa voix trahirait ce qu'il ressentait, ce qui se tramait dans le fin fond de ses tripes. Dans le phare, il alla chercher le nécessaire pour la soigner et à sa remarque, bien spontané made in Z; il lui réopndit :

_ je ne te surpasserai jamais dans ce domaine … T'es la meilleure infirmière que j'ai jamais connut …

le pire, c'est que c'était vrai. A l'hôpital, elle s'obstinait à lui administrer un tas de soin pour qu'il aille bien, …. Mais méritait il toute cette affection ? Pas le moins du monde, il allait la faire souffrir comme jamais. A cette pensée, il ferma les yeux, une vague venait de lui nouer le ventre, comme si il se mangeait des coups. C'était atrocement difficile, dur, pénible, atroce …. il se mordit la lèvre tout en lui demandant de serrer les dents et il mit de l'alcool sur sa blessure. Les sourcils de cage se froncèrent, il était connaisseur en la matière et il était plus que conscient que cela ne faisait pas chatouille … il souffla en la regardant, et il souriait à ce qu'elle disait. Il souffla encore et décida de lui faire un pansement. Cage avait envie de le poser sur son coeur –', il voulait qu'elle guérisse très vite de tout ce qui allait se passer, il la savait forte après tout … Et au pire, elle le détestera. Elle se nourrira de cette haine pour avancer, et il ne demandait que cela, qu'elle avance sans lui. Il avait été sa poisse durant cette année passer sur le campus, et après sa rencontre avec Giovanni, il se rendit compte que cela perdurait. Sa blessure bien ensevelit, il y déposa un baiser par dessus. Normalement, il ne pouvait pas agir comme cela, c'était retourner le couteau dans la plaie, c'était lui faire plus de mal qu'il ne devrait … Mais comment voulez vous effacer des réflexes, un amour, un besoin qui a été introduit en sa personne depuis plus de une année entière ? Cette femme avec qui il avait prit la décision d'avoir un enfant, cette femme qui était devenu son plus beau repère. Elle lui posa la question fatidique, pourquoi le phare ? Et en un sourire, il lui remit une mèche de ses cheveux derrière son oreille en l'admirant encore et encore. Il regarda l'endroit en soupirant et ses sourcils se froncèrent encore plus qu'à son habitude, il devait en urgence cacher ses émotions .. mais c'est que depuis qu'il connait Zoey, il avait apprit à redevenir humain, à être celui qui s'était perdu avec son vampirise. Sa main dans la sienne, il la tira doucement vers lui, ne voulant pas lui faire de mal et il la serra dans ses bras. Il posa sa joue contre le sommet de son crâne et ses yeux se fermèrent fort, si fort qu'il sentait les larmes lui montées mais il ne pouvait pas … Il se DEVAIT d'être fort et tenace. Il lui murmura …

_ J'aime bien cet endroit et la police, ne nous retrouvera pas ici …

Que pouvait il dire d'autre ? La voix de cage était basse, et les minutes passaient à une vitesse incroyable. Jamais il n'avait autant prêté attention au « tic-tac » de la montre de Zoey, jamais il n'avait cru que le temps un jour, alors qu'il a l'éternité devant lui, lui serait d'une préciosité rare. Il prit une grande respiration et s'écarta d'elle et fit mine, d'être cool …

_ tu te souviens que c'est ici qu'on s'est réconcilié après notre première « dispute » ? c'était notre refuge à tout les deux, une sorte de petit paradis que nous deux étions les seuls à connaître. J'aime cet endroit pour ce qu'il représente et surtout parce que tu y étais, avec moi … Sans ses moments passés à tes côtés, jamais je ne l'aimerai autant que je l'aime …

Tout ses souvenirs ravivés le démontèrent … il venait de prendre conscience que sans elle, il était finit, il était un bocal vide, sans couvercle … (xD), ou encore cette chaussette perdue dans un endroit sans jamais retrouvé sa double. ( c'est aussi jolie hein xD). La respiration de cage s'accéléra en une façon qu'il n'avait pas vu venir, son regard se perdit sur tout les coins de la pièce et il ravala cette salive qui ne voulait pas passer … quelque chose coinçait, et c'est à ce moment là qu'il comprit que la panique le gagnait. Il posa la paume de sa main contre sa tête, et se frotta l'endroit du bout des doigts … ça n'allait pas. Il tourna son visage vers Zoey, et se mâchouilla la lèvre et il se leva.

_ Depuis l'accident, je ne suis pas bien … J'ai mal à la tête, j'ai l'impression qu'un camion me roule dessus constamment. Je n'ai pas les idées claires, mais … Je veux que tu saches une chose Zoey, une seule …

Il la regarda intensément, il avait coupé toute parole et il lui disait en quelque sorte ce qu'il ressentait avec juste ses yeux. Il l'aimait mais pleins d'autres sentiments y étaient mêlés, aussi divin que dur, aussi souffrant que aimant … Il regarda au loin, son regard ténébreux se jetant sur les vagues qui venaient ensevelir le sable. Il ne restait plus beaucoup de temps ...




_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle



Dernière édition par Cage C. Thurner le Lun 25 Juil - 0:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Mer 22 Juin - 23:59




Alors qu'elle s'était remit après une petite sieste, elle était allé cherché Nana chez Thessa qui revenait tout juste de Disneyland des étoiles encore pleins les yeux. Mettant les valises dans le coffre de la voiture elle fut surprise de devoir en rentrer 5 alors qu'elle n'en avait prit qu'une. Son regard se porta directement vers Thessa, en faisant les gros yeux mais termina par sourire en allant remercier sa grand mère pour tout ce qu'elle faisait pour sa fille. Le trajet ne fut pas ennuyeux loin de la c'est que Valentina avait de la parlotte, lui racontant ainsi son petit séjour sur Paris , les musées , les parcs, la tour Eiffel .... enfin tout ce qu'elle avait visité et bien entendu tout ce qu'elle avait fait à Disney et comment elle était tombé amoureuse de Flynn Rider --' Si elle savait que son père était le même , bref sa fille commençait à avoir ce même intérêt qu'elle pour les bad boy c'est que sa commence mal . Enfin ce n'était pas la même chose mais sa commence comme ça ... C'est alors que l'idée de lui passer en boucle le CD des Jonas Brother lui vint en tête ainsi elle adhérerait à leur idées tel que l'anneau de chasteté --' BREF une fois arrivé sur Palm Bay dans les environs de 18h , toutes deux montèrent en faisant la course dans les escalier, bien entendu elle laissa gagné Nana rien que pour voir cette fierté que d'avoir battu sa maman se lire dans ses yeux. Elle était vraiment trop chou et aucune question de fierté ne viendrait se mettre entre les deux femmes oui oui c'était déjà une petite femme la nana Zoey mit son plan à exécution et acheta directement la chaine spécial J-B partenaire de Disney chanel ... pendant ce temps Zoey alla préparer à manger ôO oui oui , le livre de cuisine ouvert.Elle resta une bonne demie heure les mains sur les hanches avec le petit tablier tel une desperate Housewife à tenter de comprendre ce qu'il fallait faire peut être qu'elle s'attaquer à trop dure du premier coup... Pâte à la carbonara ...Regardant son portable elle se demandait si Cage viendrait mangé lui aussi , ce qui voulait dire qu'elle devait rajouté des pâtes non ? Cependant sa tentative tourna à l'échec surtout quand les pâtes restèrent toute collé à la casserole... Se mettant sur la pointe des pieds pour voir si Nana la regardait elle alla vite prendre son portable et téléphoner à un traiteur du coin afin de commander des carbonara , alors que se fut fait , une fois que le livreur sonna à la porte, elle s'y précipita , le payant et alla tout mettre dans un gros plat en rajoutant du basilic ....

- Nana c'est bientôt prêt ... mais avant de manger tu vas prendre la douche ma chérie puis comme ça on va attendre ton père .

Alors que Nna grimpa sur son dos , elle souria et l'emmena à l'étage pour lui faire prendre la douche. Bien sure elle se retrouva avec de la mousse de partout et même dans les cheveux mais elle ne dit rien , c'était nana quoi , puis c'était de la mousse du shampoing à l'avocat oui oui Valentina vouée elle aussi un culte à ses cheveux comme ses parents héhé. Alors que son téléphone sonna, elle le laissa ne voulant pas quitter Nana des yeux.

- Maman va répondre , c'est bon tu sais je peux me rincer toute seule puis c'est peut être important , imagine c'est papa .

- Non non non je te lâche pas , tu comptes te débarrasser de moi comme ça ? Puis si c'est ton père il rappellera puis le reste c'est pas important on s'en fou


Cependant Nana lui fit une petite bouille toute choupinette en croissant ses bras contre sa poitrine, le regard de Zoey devint tout à coup apeuré OMG non sa ne pouvait pas lui arriver à elle , c'était Zoey la spécialiste pour ça . Au bout d'un instant elle craqua et se leva .

- Tu es cruelle dit-elle en la pointant du doigts accoudé à la porte avant de lui envoyer un bisous et de rire. Maintenant c'était certain elle allait leur en faire voir de toute les couleurs.Attrapant son portable elle décrocha , en retourna tout de même dans la salle de bain , un sourire aux lèvres en regardant Nana jouer avec la mousse mais tout à coup son visage se décomposa, le regard perdu dans le vide elle quitta la salle d'eau et se rendit dans sa chambre pour écouter cette femme qu'elle ne connaissait pas qui lui annonçait que Cage avait eu un accident et qu'il était dans un piteux état. Non non c'était impossible pas lui , CAGE THURNER avoir un accident - PFFF -

- Vous savez ce genre de blague ne me fait vraiment pas rire , c'est juste impossible il ne peux pas avoir eu d'accident ....

Cependant son cœur s'affola quand la jeune femme lui décrivit Cage . Affolé , elle attrapa Nana , l'enroulant dans une serviette en la sortant du bain et lui demanda d'enfiler des vêtements. Elle n'avait pas le temps de la déposer chez Thessa et pourtant elle ne voulait pas qu'elle est a voir son père comme ça . Que faire OMG que faire , Attrapant son portable elle téléphona à une amie qui habitait dans le bâtiment pour qu'elle puisse venir garder Nana , lui expliquant qu'elle devait partir. Un petit bisous à Nana et elle descendit les escalier 4 à 4. Une fois dans sa voiture elle du s'y prendre à plusieurs fois avant qu'elle ne puisse mettre sa voiture en route emprise d'un stresse qui ne lui ressemblait pas. L'adrénaline du moment , de savoir comment il allait lui permettait de garder un certain sang froid. Sur la route elle roula comme jamais elle n'avait roulé et au bout de seulement quelque minute elle arriva sur le lieu de l'accident . De loin , elle vit la voiture de Cage complétement encastré dans le mur et totalement détruite. Son regard se porta enfin sur un attroupement de personne et s'est la qu'elle se rendit en courant.

- CAGE ! CAGE ! JE SUIS LA , MAIS POUSSEZ VOUS Mer*e.


Alors que de ses bras elle jarta toute les personnes qui étaient autour de son bébé , elle se mit à genoux à côté de lui

- Bébé je suis là ,t'inquiète pas ... qu'est ce qu'il s'est passé ? Tu vas bien ? C'est pas possible ! Cage ...


Zoey passa sa main sur la joue de Cage tout doucement alors que les larmes lui montèrent aux yeux sans qu'elle ne puisse s'en apercevoir . Se tournant vers les quelques personne présente.

- APPELEZ UNE AMBULANCE FAITE QUELQUE CHOSE AU LIEU DE RESTER LA COMME DES CONS VOUS NE VOYEZ PAS QU'IL VA MAL ! BOUGEZ VOTRE C*l
dit-elle en criant alors que sa voix était quelque peu étranglé par les pleurs qu'elle ne pu réprimer . Se tournant vers Cage elle lui fit un petit sourire et mit son visage juste au dessus de sien .

- T'inquiète pas , l'ambulance va bientôt arriver je m'occupe de tout ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Jeu 23 Juin - 0:40



Parfois le mensonge exprime mieux que la vérité ce qui se passe dans l'âme.



Tout s'agitait autour de lui. Il tentait en vain d'ouvrir les yeux mais peu à peu, il se sentait fondre à même le sol. Il devait tenir bon, c'était pas le moment de se faire prendre à son propre leurre. Avec une force énorme, il releva la tête tant bien que mal pour regarder ce qu'il se passait parce que mise à part un ciel qui s'assombrissait et la fumée qui grimpait toujours vers le ciel, il était inconscient de ce qui se déroulait autour de lui. Des voix vinrent à lui mais elles étaient comme murmuré dans un bocal, incompréhensif, il ouvrit la bouche pour parler mais la femme toujours présente était au dessus de lui pour lui parler. était ce réellement à lui ? Elle avait un téléphone en main et disait des mots totalement inaudibles à son ouïe. Le coup fut plus lourd de conséquences qu'il ne l'avait pensé. Tournant sa main qui était paumé levée vers le ciel, il fit l'effort du siècle pour la retourné et essayé de prendre appui. Zoey ? Elle était où Zoey ? Son dos lui faisait atrocement mal ...

_ Couchez vous. ne bougez pas, tout va bien se passer.

Cage ne prit pas considération des mots de la femme et releva complètement sa nuque mais un mal de chien lui lança dans les tempes et sa tête claqua à nouveau au sol, alors qu'un cri cassé sortit de sa bouche, impossible de se relever. Il attrapa la main de la femme, il toussait encore et encore, une marre de sang s'était formé sur son menton. Sa tête tourna vers cette femme qu'il avait l'impression de connaitre, il la voyait de manière flou mais il voyait le visage angélique qu'était sa mère autrefois. L'image ne s'effaçait pas. C'était étrange, il était dans un tel état qu'un humain n'y aurait jamais survécu et personne ne se posait de question.

_ Elle est où ?

La femme lui parlait mais il n'entendit rien du tout, il vit juste des lèvres bougées. Ses yeux allèrent se fermer, il allait sombrer, il voulait dormir. Fatigué, voilà ce qu'il ressentait, une énorme fatigue qu'il devait assouvir tout de suite mais une voix peu perceptible vint à son oreille. Il l'aurait reconnut entre mille et c'est alors que la main de la femme se fit arracher de la sienne et il sentit une chaleur qu'il adorait, un son qui le berçait, un toucher qui le réanimait. Ses yeux s'ouvrit et contre toute attente, les lèvres ensanglantée de Cage s'étirèrent. Elle se mit à hurler et il ferma les yeux fort, comme si cette voix pénétrait dans ces blessures crânienne pour les approfondir, mais il n'en avait que faire, elle était là ... Il attrapa une de ses mains et la porta à son visage, plus aucun son ne lui venait de sa bouche, elle avait l'air d'avoir si peur et il aurait aimé lui dire que tout allait très bien se passer, que dans trois jours, il allait aller mieux mais rien ne vient. Il pressa juste la main de son bébé contre sa joue à lui, se délectant de cette présence tant convoité depuis la mauvaise nouvelles. Son corps avait envie de se retourner pour la prendre dans ses bras, au pire, elle fera dodo avec lui se disait il, il la rassurerais quand il se réveillera. Mais un bruit d'ambulance se fit entendre, avec grand mal, il releva les yeux à la source du bruit et vit des gyrophares, il fit non de manière très légère de la tête. Pas besoin d'aller à l'hôpital, il n'aimait plus les hôpitaux, il ne voulait pas y remettre un seul pieds la bas, pas dans cet endroit où il l'avait perdu en tant qu'humaine. Il sentit des hommes s'affairés autour de lui et ses yeux se concentrèrent sur Zoey, tenant toujours fermement sa main contre sa joue. Ils essayèrent de la lui enlever mais Cage avait des ressources en force et il ne voulait pas que son bébé soit loin d'elle, ho que non ... il ne lui restait plus beaucoup de temps. Un vent léger vint caresser son visage, c'était l'effet qu'avait produit les brancardiers en le soulevant au sol, sur une civière ... il n'avait rien capté à ce qu'il se passait, il sentait juste SA main sur sa joue ...

_ Vi....Vient ...moi ...(--')

il n'avait pas besoin de docteur (xD), Zoey était là, son remède à tout les maux, même les plus encrés. Et c'est à ce moment là, en entendant les portes claquées, que Cage s'endormit paisiblement. La fatigue l'avait gagné et quel bien fou de s'endormir au côtés de son bébé.(il n'est pas mort hein, tombe juste dans l'inconscience --')




_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Jeu 23 Juin - 1:32




Tout était confus dans son esprit, Cage était simplement allé voir Kate, il n'y avait pas de raison pour qu'il est un accident ... Non , peut être que c'était quelqu'un d'autre qui avait justement son numéros , oui c'était surement ça , son bébé était fort et surtout un as du volant. Se rassurant comme elle le pouvait une fois arriver aux abords de l'accident elle tourna de l'oeil en reconnaissant parfaitement cette décapotable noir. Les yeux écarquillés elle se précipita hors de l'habitacle en courant et poussa directement tout se monde qui était autour de Cage , l'empêchant même de respirer du à cette proximité affolante. Elle poussa une femme qui devait avoir la quarantaine sans remord, juste complétement affolé. Elle se pencha au dessus de Cage et posa délicatement sa main contre sa joue tentant un petit sourire mais l’inquiétude et la tristesse s'étaient installés sur son visage sans vraiment pouvoir lui cacher. Cependant elle voulait le réconforté elle voulait lui montrer qu'elle pouvait gérer la situation , qu'elle était là pour lui et que jamais elle ne le laisserait tomber. Le cœur battant cette vue était des plus horrible , elle ne pu s'empêcher comme à son habitude de faire un état des lieux en laissant son regard se balader sur le corps de Cage , regardant l'étendu des dégâts. Elle se pinça les lèvres en voyant sa jambes blessé, saignant encore. Fronçant les sourcils elle déchira un bout de sa chemise qu'elle avait, la sortant de son short et appuya doucement sur sa jambe afin de stoppé l’hémorragie , elle essayait de ne pas trop appuyé afin qu'il ne souffre pas plus Revenant vers son visage , elle le vit sourire et se sourire lui fit plus que du bien . Elle fit un nœud avec le tissue afin de revenir à Cage . En voyant son sourire elle ne put qu'y répondre en caressant de nouveau sa joue avec une douceur tendre et légère.

- Je suis là bébé , je suis là.


Tout doucement elle lui essuya le menton et les lèvres enlevant tout ce sang qui lui était coulé dessus , elle plongea son regard dans le sien et secoua la tête tout doucement laissant ses larmes couler sur le visage de Cage sans y faire attention .

- T'as le chique pour me faire pleurer Thurner tu le sais sa .

Elle essuya ses propres larmes qui étaient tomber sur son visage tout doucement, concentré sur les gestes qu'elle faisait afin de ne pas lui faire mal. Alors qu'elle se dégagea laissant ainsi la place aux brancardiers qui venaient tout juste d'arriver, elle se fit attraper la main.Elle retourna donc aux côtés de Cage même si elle comptait monter dans le camion. Cependant elle ne le lâcha pas pour autant, mais les infirmiers tentait de la pousser afin de pouvoir faire leur travail correctement mais Cage eut plus de force qu'elle ne l'aurait cru du moins dans l'état qu'il était et tourna son visage vers un des brancardiers qui s'énervait contre elle. Elle fronça les sourcils ,l’inquiétude la rendant agressive. Elle regarda le badge qui était épinglé sur la tenue blanche du jeune homme et le poussa du doigt. Son visage se modifia pour laisser place à celui du vampire qu'elle était, cernes sous les yeux et crocs sortis sur les lèvres

- Ecoute mon bien Nicolas, tu vas te taire et dégager de la . Ses prunelles dilatés dans les siennes, elle l’hypnotisa avec sucée. Ce dernier se retourna et monta dans le camion sans rien dire. De sa main libre elle aida les autres infirmiers à monter la civière dans le camion , pour revenir au visage de Cage avec une tendresse qui ne la quittait pas à chaque fois que son regard se poser sur lui. Cette envie que de le rassurer était de plus en plus forte. En entendant son semblant de mot elle hocha la tête et approcha ses lèvres de son oreille.

- Oui Je viens ... toi dit-elle en souriant avant de déposer un baiser du bout des lèvres contre sa tempe. Prenant place à l'arrière du camion , elle se mit juste à côté de Cage et lui caressa la joue tout le long du trajet ne le quittant pas une seule fois des yeux. Elle ferma les yeux au petite bosse que le chauffeur ne semblait pas éviter se retenant de lui crier dessus à lui aussi. Elle n'arrivait pas à gérer ses sentiments et la peur que Cage est mal était grandissante à chaque instant.Elle regardait Cage qui avait les paupières close depuis un certain instant cependant encéphalogramme prouvait bien que son coeur battait toujours à une allure ''normal''

Une fois arrivé à l’hôpital elle lui lâcha la main afin de laisser les médecins le prendre en charge et alla remplit les papiers nécessaire. On lui avait interdit de rentrer dans la salle , alors il fallait bien qu'elle s'occupe comme elle le pouvait. Devant la salle , formulaire en main elle répondit aux questions concernant Cage. Situation familial, parent , groupe sanguin, maladie quelconque , antécédent médical et tout le reste. Ce fut une fois le formulaire remplit qu'elle se mit à sourire, il n'avait presque plus de secret pour elle et c'était dans des moments comme celui-ci qu'elle en fut bien heureuse. Elle paya la chambre demandant une chambre individuel et une des plus confortable. Elle passa ensuite un coup de file à son ami pour la prévenir qu'elle ne rentrerait pas ce soir et lui dire que Thessa allait arrivé d'ici peu. Une fois fait elle éteignit son téléphone comme le demandait les nombreux panneaux qui étaient affichaient au mur et se rendit dans la chambre ou Cage était alors que l'opération était terminé. Résultat grand nombre d'os fracturé, état de choc, hémorragie interne , traumatisme crânien , côte fêlé, jambe déplacé BREF c'était lourd de conséquences.Tandis que Cage semblait encore dormir , elle se glissa dans le lit avec lui , ayant demander un grand lit double et laissa un espace entre eux afin de ne pas trop lui faire mal et caressa doucement sa nuque , l'autre main tenant la sienne , elle ne cessa de le regarder lui prouvant qu'elle était la pour lui. Elle ne voulait en aucun cas le laisser , c'était son bébé et elle l'aimait plus que tout. Elle se demandait encore comment cet accident avait pu avoir lui ? Il n'y avait aucune autre voiture et la façon qu'avait la voiture d'être encastré dans le mur était tout de même étrange mais elle ne lui demanderait rien bien trop soucieuse de sa santé et c'est pourquoi s'est yeux ne le quittèrent pas de la nuit , le regard sur son visage légèrement tendu mais qui paraissait un peu plus détendu que quelque heure auparavant. Non ce soir elle ne dormirait elle avait bien trop eu peur pour la vie de Cage pour laisser une seule seconde lui échapper.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Jeu 23 Juin - 10:34



Parfois le mensonge exprime mieux que la vérité ce qui se passe dans l'âme.


Il se fit embarqué par les infirmiers alors que son corps commençait à s'enfoncer doucement dans l'inconscient. Sa vue lui faisait défaut, son ouïe n'était pas à son avantage mais chacun des gestes de son bébé avait été comme une bénédiction, car il en avait pas perdu le moindre signe, le moindre son. Tout cela était l'effet d'un film 3D sans lunettes U_U mais il était apaisé, elle était là, certainement avec un tas de questions en tête mais il saurait leurrer comme il le faisait constamment, c'est que le mensonge faisait partie intégrante de sa vie maintenant. Il allait devoir vivre avec durant des jours, des mois voir des années. Il ne savait pas si il était vraiment apte à le faire mais juste pour l'écarter du danger qui se tramait autour de lui, il était prêt à tout les sacrifices, même donner sa vie pour qu'elle ne se doute de rien. Zoey était fébrile, elle avait peur et il s'en voulait quelque peu de lui faire subir de telles choses et les mots qu'elle lui prononça avaient l'effet d'une lame qu'on lui enfonçait à nouveau en plein coeur. T'a le chic pour me faire pleurer Thurner tu sais ça. Ses yeux se fermèrent à ses mots parce qu'il savait que le pire restait à venir ... Tout le mal revenait à la surface, il allait perdre cette femme qui pleurait pour lui, qui était là dans la minute de son accident. C'était certaine, il ne s'en relèverait jamais. Blotissant sa joue dans sa main, il avait envie de dormir, si il pouvait définitivement fermer les yeux sur cette histoire et sur se monde, tout cela serait une mort parfaite. Il avait tellement de mal pour parler, beaucoup de force lui manquait mais il ne démordit pas aux infirmiers qui voulaient lui prendre son bébé, maintenant, elle ne sera plus jamais loin de lui jusqu'à ce que Giovanni vienne la chercher. Son esprit fermé à double tour, triple même, il ne laissa rien passer et se concentra là dessus alors qu'il était en état de faiblesse et dit à Zoey par la pensée Merci. ... Et c'est là qu'il s'endormit, aux claquements de porte de l'ambulance comme un homme qui l'avait hypnotisé en claquant des mains en lui disant juste : "dort".

Dans ses songes, il était ailleurs, dans une autre ville, dans un autre endroit qu'il ne connaissait pas, comme si il avait changé de vie. Debout, seul dans un parc, il tourna sur lui même avec la confusion qui se lisait dans son regard. L'endroit lui était totalement inconnue, et tout en ravalant sa salive, il sortit son portable afin de téléphoner à Zoey pour savoir où elle était, ce qu'il s'était passé et si elle pouvait venir le chercher. Du regard, il longeait l'endroit et il n'y avait pas un chat à l'horizon, rien du tout, juste un arbre énorme comme celui qui se trouvait au parc quand il a rencontré Giovanni. Fallait qu'il bouge de là, qu'il s'éloigne de ce lieu qui puait le coup foireux mais il se fit propulser contre un arbre n'y comprenant rien tout. Sa tâte frappa contre le tronc de l'arbre et retomba à plat ventre sur le sol. Difficilement, il releva la tête avec du sang sur le coin de la lèvre. Personne. Il n'était pas vampire, il était humain car en tentant de se relever de manière vampirique, rien ne se passa et la douleur était plus infecte que n'importe quel coups qu'il avait ramassé depuis 100 années. La peur s'enquit de lui, tout avait l'air si réel et c'est là, qu'il se mit à courir vers il ne sait où. Se terrain de verdure où les bancs étaient souillés par le temps, n'avait pas de sortie et Cage s'arrêta et tourna la tête vers un bruit de pas. Et le choc s'empara de lui.

_ NOUS LE PERDONS!!!!!!!!!!! électrochocs!

Cage tomba sur ses genoux avec une douleur lancinante dans la poitrine, comme si on lui arrachait le coeur. Il regarda l'endroit qui lui faisait atrocement mal et remonta le regard vers cet homme qu'il connaissait. La gorge nouée à la souffrance procurée, il avait juste les yeux ébahit de ce qu'il ressentait, de ce qu'il voyait ....Ses yeux se fermèrent d'une manière si forte que toute sa force se concentra sur cet acte et non sur les tensions de son corps pour rester droit. Il tomba au sol entièrement et se tint l'endroit où son coeur ne battait presque plus. Un hurlement sortit d'entre ses dents serrés et tourna ses yeux vers l'homme, explosés par les veines. Sa tête tremblait, son crâne allait explosé et l'homme au même regard que lui souriait d'un rire plus que satisfait. Trop lourd à porter comme image, cela faisait un siècle qu'il ne l'avait pas vu et il s'avançait vers lui.

_ Cage ... Mon fils.

Les mots de l'homme lui résonnèrent dans la tête et Cage ne savait plus respirer. Il rêvait, il savait qu'il venait d'avoir un accident de voiture, il venait d'être emmener, il dormait paisiblement avec la main de son bébé. Il se toucha même la joue, elle était où ?! Ses yeux s'ouvrirent et il regarda autour de lui, "Zoey" dit il dans ses pensées mais elle n'apparut pas.

_ Elle ne viendra pas, je ne veux pas d'elle ici avec nous.

Il commençait à s'habituer à la douleur, celle ci se faisait moins pénible et beaucoup plus supportable. cage se mit sur le ventre, la bouche ouverte bouffant presque l'herbe. il était comme paralysé au sol.

_ QU'EST CE QUE TU VEUX ?, cria t il dans ses derniers efforts. Mais l'homme éclata de rire, un rire qu'il ne pouvait oublier, ce même rire qui accompagnait les coups quand il était gamin. Je veux que tu meurs fils, pourquoi serais je là ...

C'était un cauchemars, rien d'autre. Aux mots de son père, il paniqua, il se revoyait enfant sur le sol mouillé de bière et emplit de cendres qu'il pouvait y avoir. Non, c'était impossible, il frôlait la mort, il devait la combattre. Lorsque que la lumière blanche apparait, il parait que sa vie défilait devant ses yeux, était ce juste celle de l'humain qu'il était ? Ou le vampire qu'il était partait sans souvenirs ? C'est alors qu'il cracha en direction de son père, pour bien lui montrer que cela ne le touchait pas et il ferma les yeux avec intensité, si fort que son nez en saigna abondamment. il se remémora tout ce qui s'était passé. les gens sur la cote de Palm Bay, ses rires distincts qu'il entendait. La vitesse qu'il prenait, les rues étroites qu'il empruntait, le mur ... le choc, les cris, la fumée et Zoey. Le cris de Zoey, sa voix, ses mains, son regard, son sourire, ses cheveux qui sentait bon l'avocat, il voyait à travers elle sa fille, sa nana dont il était en adoration. La douleur ne lui fit plus mal, la douleur disparue, et le parc s'évanouit pour retrouver cette image noir du sommeil dont il était tombé.

_ Rythme cardiaque stabilisé. On a eut chaud ...

Le temps passa vite, Cage n'était conscient de plus rien, ne voyait plus rien comme si il reprenait des forces, comme si il se remettait de tout ce qu'il se passait. Quelques heures plus tard, il ne sentait plus sa jambe, il ne sentait plus son corps et il ouvrit un oeil. la première chose qu'il vit était cette chambre d'hôpital et il souffla doucement. Il venait de faire un énorme cauchemars, et il s'en sentit complètement rassuré. Son père était sa plus grande peur, même si il avait plus de 124 ans, elle restera en lui, qu'importe si il était un homme à présent. Il tenta de relever sa tête mais il sentit un souffle à ses côtés. Il était dans un immense lit et lorsqu'il tourna son visage vers cette source, il vit son bébé. Adepte des chocs, il reçut celui là en plein coeur parce que sa beauté était encore une fois sans égal. Son sourire se fit voir et l'apaisement le gagna. Il la regardait de son regard presque noir et ténébreux sans rien dire. En admiration. Il savait que cela allait se produire, on se rend compte de la valeurs des personnes une fois qu'on les perd. Il ne l'avait pas encore perdu mais il la sentait glisser entre ses doigts au fur et à mesure des secondes qui passaient. Il feigna son mal être en plissant le nez à une certaine douleur qui n'était autre que celle de la regarder encore et encore. Et d'une voix rauque et murmurée, il lui dit.

_ Ma direction a cédé ...

Il parlait de la direction de sa voiture, bloquée, impossible de tourner le volant. Avec ce genre de soucis, il ne pouvait que s'encastrer dans un mur, vampire ou pas même si le Cage qui n'avait pas leurré aurait su s'en sortir sans soucis. Ses yeux ne baissèrent pas du visage de Zoey, il la regardait encore et encore, avec une douceur que jamais il ne s'était connue.





_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Jeu 23 Juin - 11:47




Elle regarda Cage s'éloigner dans la salle d'opérations , les mains posés sur son visage. Le voir comme sa était pire que tout . Cage était le symbole même de la force pour elle et le voir aussi vulnérable lui faisait perdre pieds. Se rongeant les sang durant un long moment dans la salle d'attente elle en profita pour pour remplir les formulaires d'admission, chose qui lui permettait de ne pas trop penser à Cage. Ses tambourinèrent contre la planche en bois alors qu'elle remplissait la dernière partie. Rendant les papiers elle tourna en ronds dans les couloirs jusqu’à ce qu'elle vit un médecin sortir de la salle d'opération. La jeune femme se précipita vers lui pour prendre des nouvelles de son bébé. Elle fut soulagé de savoir qu'il était sain et sauf et qu'il ne risquait plus de mourir. Elle ne pu s'empêcher que de sourire et sauter au bras su docteur ,heureuse avant de se reprendre et de remettre correctement le col de l'homme à la blouse banche.

- Je peux aller le voir maintenant ?

Les yeux tout pétillant , elle lui prépara sa bouille spécial Silver au cas ou elle ne pourrait pas. Cependant ce dernier accepta et elle couru vers la chambre, le cœur battant. Posant la main sur la poignet elle l'ouvrit avec silence afin de ne pas le réveiller. Se glissant à l'intérieur elle regarda Cage avec un petit sourire , regardant les fils qui reliés Cage aux appareil ,elle se mordit doucement la lèvre. Posant ses affaires sur la chaise , elle enleva son manteau et sa petite veste. C'est qu'il faisait chaud dans cette pièce. Elle alla tirer les rideaux, regardant la ville plongeait dans la nuit et se glissa dans le lit avec Cage. De peur de lui faire mal elle se mit complétement au bout de celui ci , heureusement qu'elle n'avait pas les bras courts --' Elle caressa sa nuque et lui attrapa l'autre main, faisant tout ceci avec délicatesse. Son regard bleu se posa sur son visage rassuré de le voir bien mieux que tout à l'heure puis surtout sans tout ce sang sur le visage. En sentant bouger Cage , elle leva son regard dans ses yeux et lui fit un petit sourire, murmurant du bout de ses lèvres un petit '' Hey'' . Elle se rapprocha légèrement de lui , faisant attention de ne pas le toucher et ses doigts continuèrent à caresser sa nuque, entourant les petits cheveux de Cage autour de ses doigts.En l'entendant elle secoua la tête et posa doucement son index contre les lèvres de Cage.

- Chuuuuuut c'est pas grave Cage... le principal c'est que tu sois tiré d'affaire. Tu m'as fait peur j'ai cru que j'allais te perdre ... tu aurais vu ton état. Tu te sens mieux ? Le médecin m'a dit qu'il faudrait refaire le bandage sur ton torse ... tu permet ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Jeu 23 Juin - 12:14



Parfois le mensonge exprime mieux que la vérité ce qui se passe dans l'âme.


Encore légèrement inconscient lorsqu'il ouvrit les yeux, il regarda d'abord l'endroit dans lequel il était et cela ne lui plait pas du tout. Difficile était de trouver de le force surtout lorsque dans son léger "coma", son père avait tenté de le tuer. Il avait encore un peu le coeur en alerte suite ç cette "entrevue", son père était sa bête noire, le plus gros fardeau de sa vie et le "revoir" après autant d'année ne le laissait pas de marbre mais lorsqu'il se rendit compte que des doigts lui caressèrent la nuque, il ne put que sourire lorsqu'il tourna son visage vers son bébé qui était juste à ses côtés, un peu trop loin à son gout même --'. Elle se rapprocha, et lorsqu'elle se suréleva doucement, Cage en profita pour passer une main autour de sa taille pour qu'elle vienne carrément se mettre contre lui. C'était vital. Il déposa un baiser sur son front et il se mit à la regarder. Le corps de Cage avait des difficultés pour bouger et c'est bien pour cela qu'il dut rester sur le dos, juste sa tête qui était tournée. Il voulut se justifier de son accident, il devait la rassurer et qu'elle ne pense pas à quelque chose d'autre qu'une direction qui s'est bloquée. Mais son doigt sur ses lèvres, il ne put réprimé de les tendre pour y déposer un baiser et la regarder avec un petit sourire. Mais quand elle lui dit qu'elle avait faillit le "perdre", son regard se porta sur tout son corps et vit sa jambe un peu surélevé au lit --'. Il tourna son visage vers elle et leva les yeux au ciel.

_ Si tu pouvais juste me débarrasser de se plâtre que je ne me sente pas oppresser s'il te plait, parce que ma jambe est entrain de guérir là. --'

Il n'y avait pas vraiment d'amusement dans sa voix, juste qu'il aurait aimé se retourner pour mieux la prendre dans ses bras. Pour l'instant, l'égoïsme que Cage pouvait faire preuve avait totalement disparut. Autrefois, il lui aurait demander des bisous magiques, des massages même si il n'aimait pas cela mais il ne pouvait refouler l'effet de ses mains sur lui. Mais maintenant, il voulait tout lui donner, il voulait profiter d'elle comme il aurait du toujours du le faire. Mais quand elle lui parla de bandage au torse, son regard partit encore vers l'endroit cité et il fronça les sourcils. Il ne savait pas qu'il s'était autant rétamé --', il n'avait aucune conscience des coups que son corps avait subit, juste de ce qu'il ressentait au fond de lui qui en soit, valait toute les importance du monde en cet instant. Il écarta légèrement les bras pour lui dire que oui, il lui permettait même si il ne voulait pas qu'elle quitte ses bras ... Il voulait juste l'avoir contre elle, mais il devait leurrer et paraitre "normal" ce qui était une tâche très difficile à accomplir.

_ Je t'en prie, fait ...

Un rictus doux sur les lèvres apparut chez Cage, et il la regarda se redresser pour faire ce qu'elle lui avait dit qu'elle allait faire. Il laissa sa main dans le bas de son dos qu'il caressa de son pouce, et il ravala sa salive. c'est pas que mais la situation était extrêmement dure, il ne savait pas si il était vraiment apte à jouer à ce jeu, et pourtant, il le fallait ... juste pour Nana et elle. Il dériva son regard un peu de sa silhouette et regarda vers la porte de la chambre, afin d'entendre si il y avait des gens dans les couloirs ... juste par curiosité et il lui demanda :

_ Comment va Nana ? Elle est où ?

Ce besoin récurrent de voir sa fille commençait à grandir en lui car si il n'allait plus voir Zoey, son autre moitié allait le quitter aussi. Il ne voulait pas être ce père que lui même avait eut, il devait la voir, il devait lui parler ....





_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Jeu 23 Juin - 12:50




Elle regarda Cage et en sentant sa main autour de sa taille elle ne pu que hausser un sourcil en tentant de mettre un frein à la vitesse que son corps prenait pour aller se répercuter contre celui de Cage. C'est qu'elle ne voulait pas lui faire mal .

- Oula doucement bébé
dit-elle en riant avant de lui coller un bisous dans le cou. Elle souria à son petit bisous et leva son regard pour le regarder, en entendant sa requête elle regarda elle aussi sa jambe et se suréleva pour aller lui enlever son plâtre. T'es sure qu'il faut l'enlever maintenant ? Peut être que t'en a encore besoin .... Mais en voyant son regard elle comprit qu'il voulait vraiment qu'elle lui enlève . Comment on enlève un plâtre ? ôO Si cela ne tenait qu'a elle , elle taperait la jambe de Cage contre le rebord du lit mais ce n'était peut être pas la situation adéquate. Regardant autour d'elle elle vit une éponge ouai c'est sa elle avait entendu dire qu'il ne fallait pas mouiller un plâtre ( --' mauvais souvenir sa ) Elle alla mouiller l'éponge et la passa sur le platre de Cage jusqu’à ce qu'il ramollisse, puis elle le déchira à main nu , limite elle était trop fière d'elle. Elle regarda ses mains en secouant doucement genre vous êtes bonnes mes chéries xD. Elle passa le bout de ses doigts sur la jambe de Cage.

- Tu sens met doigts ou pas ? Puis t'as du plâtre collé au poil ôO C'est trop bizarre xD

Elle approcha son visage pour voir et secoua la tête. Elle alla prendre une petite lingette dans son sac et tenta de lui enlever. Surtout que après sa allait mais bien collé a ses poils .... Une fois fini , elle se mit à ses côtés pour lui refaire son bandage. Elle passa ses bras sous les ceux de Cage pour le relever doucement.

- J'aimerais bien te dire sert ma main si tu as mal ou pour évacuer la douleur mais j'ai pas vraiment envie que tu me casse la main alors on va le faire dans le classique. Mon bébé sert les dents. Elle fit remonter le lit ,afin qu'il n'est pas à forcer sur ses abdos et lui mit un coussin derrière la tête. Doucement elle lui retira le bandage , préconisant chacun de ses gestes d'une lenteur peut être un peu agaçante mais elle voulait pas lui faire mal . Elle s'asseya sur le lit , en sentant son pouce caresser le bas de son dos elle ne pu réprimer une vague de frisson comme à chaque fois c'est qu'elle était vachement sensible à cet endroit la et à vrai dire elle adorait quand il faisait ceci. Elle lui passa la crème sur les nombreux bleues et blessure qui s'étaient inscrit sur sa peau d'une manière aussi légère que possible

- Nana va bien, je suis allé la chercher chez Thessa tout à l'heure je te dis pas elle est revenu avec 5 valises tu te rappel qu'on avait préparer qu'une seule valise je te dis pas ... son nouvel héro c'est Flynn Rider depuis qu'elle l'a vu elle en ait amoureuse ... Je te dis pas si elle commence à avoir les même gout que moi sa va pas le faire non mais à 1 ans notre fille aime les bad boy t'imagine ? Alors en rentrant j'ai acheté la chaine des Jonas Brother tu sais il parle souvent de leur anneaux de chasteté je sais c'est con mais voila ... Puis tu sais quoi j'ai tenté de faire des pate à la carbonara , au final j'ai appelé un traiteur et j'ai mit les pâte dans un plat , tu dis rien Nana n'en sait rien
dit-elle en faisant les gros yeux cependant concentré sur le torse de Cage elle ne releva pas son regard vers lui. Bref elle va bien ... elle était avec une amie a moi je voulais pas la prendre avec moi je savais pas dans quel état j'allais te retrouver puis heureusement je pense pas qu'elle aurait pu supporter te voir comme ça. Mais j'ai appeler Thessa et Nana va arriver .

Ayant finit son monologue en même temps que d'avoir fini d’appliquer la crème elle attrapa la bande pour l'enrouler autour du torse de Cage sans trop le serrer.

- Et voila Thurner

Entendant un petit toc toc à la porte, elle déposa un petit bisous sur les lèvres de Cage en plongeant son regard dans le sien.

- Sa doit être elle.

Se fut à ce moment la , qu'elle vit une petite tête brune sauter sur le lit et entourer de ses petit bras le cou de Cage.

- PAPAAAAAAAAAAAA tu m'as manqué , mais qu'est ce que tu t'es fait ? T'as mal ? T'as des blessures ?


Nana regarda Cage et lui fit un gros bisous avant de carrément l'étouffer, posant ses petites mains sur sa joue , son visage dans son cou , puis doucement elle se hissa a son oreille et lui chuchota

- De toute façon t'es le plus fort je suis sure que tu vas vite t'en remettre, un vrai guerrier.

Zoey souria à cette scène toute mignonne et se leva du lit se dirigeant vers la porte.

- Je vais chercher du café et je pense que je vais faire un tour dans le sous sol ... je te ramène quelque chose ?

Elle lui fit un petit regard de sous entendu , avec tout le sang qu'il avait perdu , elle se doutait bien qu'il aurait bien besoin d'une poche .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Jeu 23 Juin - 20:40



Parfois le mensonge exprime mieux que la vérité ce qui se passe dans l'âme.


Il souriait légèrement lorsque Zoey lui dit d'aller doucement lorsqu'il la prit tout contre lui, il la regarda en haussant les épaules, c'était l'instant de sortir une vanne ou un petite pique de malade conditionné à rester dans un lit, mais le coeur n'y était pas. Il prit une grande respiration après qu'elle ait déposé un baiser dans son cou mais en voyant son plâtre, impossible pour lui de garder ça. Ça faisait handicapé et sa fracture, il la sentait déjà se refermait. Il fit un oui de la tête lorsqu'elle lui demanda si elle pouvait vraiment l'enlever. Il fallait juste l'arracher d'un bon coup sec et c'était bon, mais lorsqu'il vit Zoey tombée en réflexion, il savait qu'à partir de cet instant, elle prévoyait quelque chose de plus « complexe ». Un sourire se dessina sur les lèvres de Cage et il croisa ses bras sur son torse, mais les retira vite en sentant la petite douleur qui s'était faite et attendit de voir ce qu'elle prévoyait. Une éponge et de l'eau … Cage eut un petit mouvement de tête qui lui fit mal dans la nuque –' et sa jambe à l'air, il en fut mais complètement soulagé. Les plaies ouvertes étaient déjà refermée, juste la fracture qui mettait un peu plus de temps.

_ Certain que tu as du être infirmière dans une autre vie toi. Les bisous magique maintenant l'enlèvement de plâtre,vous êtes doué Silver … fin, elles sont douées.

Il désigna les deux mains de son bébé envers lesquelles, Zoey avait gratifié un énorme sourire xD. Il se redressa légèrement et sentit les doigts de Zoey qui jouaient à la petite bête qui monte, et il fit un oui de la tête mais quand elle lui annonça qu'il avait du plâtre sur les poils, il releva la tête et arqua un sourcil.

_ Voilà pourquoi je t'ai demandé de l'enlever, ces trucs ça attaque le poil et tu te retrouves imberbe quand on l'enlève au bout de 6 semaines.

cage adorait son côté poilu, ça lui permettait d'avoir chaud en hiver –' Il vit Zoey se précipiter pour aller chercher une lingette et il trouva qu'elle en faisait trop. Il se redressa complètement pour lui prendre le poignet et l'attirer doucement à lui.

_ Arrête … Vient.

Mais elle n'était pas décidé à arrêter puisque c'était l'heure du changement de bandage. Il souriait et se laissait faire tout en l'aidant un minimum quand même. Elle lui dit cependant de serrer les dents et il regarda ce qu'elle était entrain de faire, sa tête légèrement tournée mais une grimace de douleur se fit voir lorsqu'elle remonta le lit, il fit un « Put*in » muet et se concentra pour ne pas crier ses blessures. Le lit remonté, elle lui mit un coussin dans le dos, ça l'irritait en fait –' parce qu'il avait l'impression d'être un quinquagénaire pour le coup et puis, il n'avait pas l'habitude d'être en si piteux état. C'était la première fois même oO d'habitude, Cage rentrait chez lui et patientait, nul besoin de bandage ou autre, de l'alcool pur et c'est bon. Il lança un petit regard à son bébé pour qu'elle cesse de prendre soin de lui comme elle le faisait, non pas que cela lui déplaise mais bon, il ne voulait pas qu'elle perde son temps avec des futilités pareilles. Zoey se posa juste à ses côtés, et la tête de Cage se posa bien comme il faut sur le coussin, c'est pas que mais sa tête lui faisait atrocement mal. Et c'est là qu'elle se mit à lui parler de tout ce qu'elle avait fait en lui soignant ses nombreuses blessures sur le torse. Comment expliquer ce qu'il se passait dans la tête de cage en ce moment précis ? C'était si innocent comme moment mais c'était ceux là qui allait le plus lui manquer. Là où Zoey partait dans des monologues où il buvait chacun de ses mots car c'était dans des situations pareilles qu'elle faisait preuve de toutes ses mimiques naturelles envers lesquelles il vouait une certaine addiction. C'était tout ce qui faisait qu'elle soit elle, cette femme dont il était éperdument tombé amoureux. La main de Cage qui s'était blottit dans le bas de son dos continuait de lui caresser la peau, il avait besoin de contact, d'un contact que lui recherchait, profitant du mieux qu'il le pouvait de Zoey. Il ria lorsqu'il sut que Nana était revenue avec 5 valises …

_ Elle sait de qui tenir … , il haussa les sourcils en la regardant pour la qualifié dans ses dires. « Telle mère, Telle fille », et dans ce cas ci, c'était véridique. Il fut néanmoins heureux que Nana se soit bien plut la bas, c'est qu'il y avait énormément de monde quand même et Cage, ça ne le mettait jamais bien à l'aise le fait que sa fille soit entourée d'inconnu. Ça l'irritait mais elle était de retour, donc tout va très bien. Mais quand Z lui dit qu'elle était amoureuse de Flynn Rider, il eut sa petite mine arrogante là, genre « t'es sérieuse ? » … Ce n'était qu'un personnage de Disney en fin de compte mais ce caractère un peu brigand n'était pas bon pour sa fille –', même si il était très mal placé pour parler. Il secoua la tête quand Z lui conta qu'elle était comme sa mère à ce niveaux là –' mais tchéqua directe avec son bébé quand elle dit qu'elle avait acheté la chaine des Jonas (Morte de rire quand j'ai lut ça xD). Il acquiesça vivement :

_ T'a toujours de bonnes idées toi. Mais pas trop de Disney channel parce que se sont toutes des bébés catins là dedans What a Face

Les hanna Montana, Selena Gomez là … Elles ne lui inspiraient rien de bon et puis en tant que bon père, c'était normal qu'il dise ce qu'il ne lui plaisait pas même si dans la seconde qui suivit ses paroles, il se rendit compte qu'il ne pourra pas le faire après, plus jamais … Son regard se baissa quelques secondes à cette réalité, son coeur s'émiettait encore. Il ravala sa salive difficilement, la gorge nouée parce que c'était une des choses les plus importantes qu'il voulait faire avec sa fille, inculquer une éducation cool et droite à la fois, il y tenait parce qu'il voulait qu'elle aille sur le droit chemin, pas comme lui … Quand elle parla de traiteur et de pâtes, il dit juste un « Ok » entre ses lèvres, ne sachant pas très bien de quoi elle parlait en fait, perdu dans ses pensées. Il fallait qu'il parle à sa fille, il fallait qu'il lui dise à elle. C'était un trop gros fardeau pour lui que de tenir un tel mensonge sur ses épaules. Il savait qu'il pourrait avoir confiance en elle, c'était sa fille, leur fille et ils l'avaient bien apprit à garder des secrets Zoey continua de parler de Tessa et il regarda Zoey à présent, qu'est ce qu'elle était belle. Il passa sa main sur sa joue pour la glisser doucement et lui remettre ses cheveux derrière son oreille. Il fit glisser sa mèche de cheveux entre ses doigts pour venir remettre sa main sur la cuisse de Zoey, il était incapable d'être à ses côtés dans la toucher. Il fit un oui de la tête lorsque Z dit que Nana était avec une amie, il avait une grande confiance en Z et savait qu'elle était avec une personne responsable et puis, il n'aurait pas supporter que sa fille le voit dans l'état où il était, même si il ne savait pas trop ce qu'il avait. Mais cage fut heureux de savoir que Valentina allait venir le voir.

_ c'est vrai? Quand ?

Il regarda le bandage fait et il lui chuchota un « merci » mais attendait la réponse à sa question, oui il devait le faire maintenant, sinon, il allait faire machine arrière si il ne la voyait pas dans l'heure qu'il suivait, trouvant peut être cela dangereux de la mettre au courant, son mini bébé. Mais un sourire fit rayonner son visage quand il entendit le Toc-Toc à la porte, et il n'eut pas le temps de dire « OUF » que sa fille se retrouva dans ses bras telle une sauterelle. Malgré le manque de force et ses courbatures dans tout le corps, cage se redressa et ouvrit ses bras pour la serrer super fort contre lui, fin' pas trop non plus. THE câlin d'un papa amoureux de sa fille quoi . Il lui fit des bisous sur tout le visage et le lui tint entre les mains alors qu'il l'observait avec se sourire qui n'avait pas disparut. Mais Cage sentit ses lèvres se serrées parce que les larmes lui montaient. C'était sa fille, une des femmes de sa vie. Il ne savait pas répondre à ce qu'elle lui demandait tellement il était fière d'elle, et tellement il était mais anéantit de devoir la perdre elle aussi. Il fit des oui de la tête et il la serra à nouveau dans ses bras.

_ Tu m'as manqué aussi mon petit Amour.



c'était étrangement bizarre d'entendre cela de la bouche de Cage, lui qui était très réservé sur ses sentiments, avec Vamentina, il sentit un débordement incontrôlable, comme si il allait vraiment éclater en mille morceaux. Cage leva la couette et recouvra sa puce pour qu'elle soit carrément à ses côté et à son chuchotement, il souriait tout en retenant ses larmes qui allaient voir le jour. Il lui répondit dans l'oreille, avec sa main qui englobait le son de sa voix.

_ C'est grâce à toi que je suis fort et à tes bisous qui ont déjà guérit beaucoup de bobos tu sais.

il s'écarta d'elle et il la regarda en faisant encore un « oui oui » de la tête. Zoey se leva et cage la regarda ...partir ? Mais il fut soulagé de savoir qu'elle allait seulement chercher du café. Il la regardait droit dans les yeux, tendrement.

_ Oui, si ça te dérange pas … Merci.

Il lui fit un clin d'œil alors que sa fille était restée sous la couette à lui faire des petite boules sur le torse avec ses poils –' Avec la crème que Z avait mise, c'était plus facile. Il attendit que Zoey soit plus loin et il se mordit la lèvre car l'hésitation le gagna. Il réfléchissait à vive allure, se demandant si il devait lui dire ou pas ...Mais la voix de sa fille vint clore ses questions perturbantes.

Qu'as tu à me demander papa ?

Nana releva le regard vers Cage et ce dernier leva les yeux au ciel, il avait oublié qu'elle était très doué en matière d'esprit. Il baissa le regard vers elle et il caressa son visage de la paume de sa main. Il joua ensuite avec une mèche de ses cheveux qu'il enroulait entre son doigt pour ensuite la faire glisser, il répéta le geste plusieurs fois.

_ Papa … ?

et c'est là que cage prit son courage à deux mains et se lança. Il fit un « chuuuut » muet et son index posé sur ses lèvres, il la fixa de ses yeux brun presque noir, un regard paternel qui était prêt à dire un très grand secret à sa fille. Il soupira, il lui prit la main qu'il entremêla à la sienne. En pensée, il lui dit :

_ Coupe ton esprit de maman bébé, et je fais de même. . Il la regarda avec ses yeux qui préconisaient bien qu'elle devait le faire, qu'il attendait cela pour lui parler. Il sentit son esprit se refermer quelque peu et s'ouvrir de manière plus profonde à celui de Cage. Il lui fit un sourire d'encouragement et lui donna même un baiser sur le front. Il reprit sa conversation mentale et il pencha la tête, comme si il lui parlait à voix haute, tout s'exprimait dans son regard, dans son sourire, tout était doux et léger, tout était d'un amour surdimenssionné. Tout ce que je vais te dire maintenant ma puce, se sera un très lourd secret à garder. Je veux que tu le saches parce que dans quelques jours, il va se passer quelque chose et je n'ai pas envie que tu le prennes mal, où encore que tu sois triste. Tout ce que papa fera, c'est parce qu'il t'aime toi et maman, du plus profond de son coeur. Je ne veux pas que tu m'en veuilles, je veux juste que tu comprennes que je n'ai pas le choix d'agir comme ça … c'est pour votre bien à toute les deux. Maintenant, il faut que tu me promettes une chose, c'est de ne jamais lui dire, se sera NOTRE secret, rien qu'à deux, pour toujours. Je peux avoir confiance en toi mon ange ?

Valentina savait que ce que Cage avait à lui dire n'était pas une mince affaire car elle avait les sourcils froncés, elle tenta de fouiller l'esprit de son papa afin de savoir si elle était apte à le faire, mais cage lui renvoya des papillons pleins la tête pour qu'elle ne trouve pas le passage de cette fameuse porte, ce qui eut l'audace de la faire sourire. Il souriait avec, il tentait de la mettre à l'aise, de lui faire comprendre que tout ira bien.

_ Mais … Je ne devrais le dire à personne, même pas à Mamie tessa ?

Cage fit un non de la tête, et en une fois, Nana se mit convenablement face à son papa pour l'écouter avec un grand sourire ce qui perturba Cage.

_ Pourquoi souris tu comme ça ? --'

_ Parce que j'aime les secrets.

c'est là que la panique se fit sentir chez Cage parce que c'était très lourd et pas un petit secret d'enfant. Il secoua un peu la tête et réfléchissait quelque peu avant de commencer.

_ tu sais, une fois tu as lut les souvenirs de papa et comme tu as put le remarquer, il y en a qui ne sont pas très jolis. Des méchants voulaient me faire du mal mais comme je suis le papa le plus fort du monde, jamais ils ont pu m'en faire. Maintenant, un monsieur est venu me trouver pour me raconter une histoire, il m'a dit qu'un de ses méchants voulait encore me faire du mal.

c'est alors que nana mit sa main sur sa bouche, apeurée et Cage lui attrapa le visage pour qu'elle le regarde bien en face des yeux…

_ Non … Non, il ne faut pas avoir peur ma puce. Il ne m'arrivera rien du tout. Ne t'inquiètes pas avec ça. Mais pour que papa puisse se défendre convenablement face à ce méchant, il va devoir vous laisser partir, maman et toi … En italie.

_ Tu ne viendras pas avec ?!

Le regard de Cage s'assombrit doucement et ses lèvres se pincèrent. Il fit un non de la tête, lent, très lent.

_ Et maman veut bien partir en Italie sans toi ? Tu sais que tu es son Flynn Rider ? Elle me l'a dit au téléphone quand j'étais à Disney. Elle m'a dit que c'était un secret mais … , valentina se rendit compte de ce qu'elle venait de dire et cage baissa son visage pour retrouver le sien dont celui ci évitait celui de Cage avec malice. C'est alors que cage se demandait si Nana serait garder le secret --'. je ne dirais rien sur ce que tu viens de dire. Je te le promet papa, c'est que ça, je peux le dire … c'est pas un secret que tu es Flynn Rider, surtout quand il fait le sot, j'ai l'impression de te voir (xD)

Cage ria et il ne sait pourquoi, en la regardant, il eut les larmes qui lui montèrent aux yeux. Le manque s'installait déjà si fort, qu'il avait l'impression que c'était la dernière fois qu'il la reverrait. Il voulut parler et Nana lui essuya la larme qui coulait sur la joue de cage, et cage embrassa cette paume qui était venu se blottir contre lui.

_ Tu ne veux pas que je le dise à maman c'est ça ? Mais tu vas lui dire quoi alors ?[Arrête de pleurer papa …

Cage ne cessait de la regardait et à ses derniers mots, il s'essuya les joues d'un revers de main, et secoua la tête pour la regarder d'une manière rigolote. Les yeux grands ouverts tout en lui tirant la langue. Elle ria et cela apaisa cage. S'étant reprit, il la regarda à nouveau avec sérieux dans les yeux, parce qu'il voulait qu'elle comprenne le moindre mots de ce qu'il lui dirait.

_ Je suis fou amoureux de maman, c'est la femme de ma vie tu sais, avec toi bien sur. Mais maman ne peut pas le savoir parce que si elle le sait, elle va vouloir rester, tu sais à quel point elle est têtue … et papa ne peut pas permettre une telle chose, car le méchant est vraiment méchant … Et il pourrait faire du mal à n'importe qui, et moi je VEUX que vous soyez en sécurité. Papa va devoir « quitter » maman, je le fais à contre coeur ma puce, Je suis malheureux à l'idée de faire ça, mais je n'ai pas le choix. Maman va aller chez l'oncle Giovanni pour une durée indéterminée. Elle sera triste certainement, mais tu seras là pour elle n'est ce pas ? Je veux que tu me promettes aussi de lui donner deux fois plus de câlins que d'habitude, étouffe là de bisous. Tu lui en feras pour moi, tu lui en feras des tonnes pour moi. Et je veux que tu l'écoutes, que tu sois sage avec elle. Ne jamais la contredire quand elle te dit quelque chose. Que tu fasses tes devoirs le soir, que tu sois gentille avec tout le monde sauf si quelqu'un veut te faire du mal, là je te donne l'autorisation de te venger de manière correcte, pas de violence ou encore de brutalité et si maman dit que c'est pas bien, tu dis que papa à dit oui. D'accord ? Tu ne dois pas te laisser faire mais respecter toutes les personnes qui t'entourent et qui te veulent du bien. Ne parle pas de moi à maman en temps normal, durant les journée ou autre, ça je ne veux pas. On se téléphonera toute les semaines et si le méchant n'est pas dans les alentours, papa viendra te chercher pour passer le week end avec lui. Et si tonton Giovanni te demande d'apprendre à te battre, tu lui dis NON et là aussi, tu diras que papa à dit non, et je compte sur toi pour insister sur ce nom qui doit être catégorique. On avance plus facilement dans la vie avec intelligence qu'un couteau à la main. Maman apprendra à te défendre, c'est la seule qui doit te donner des ordres ainsi que tessa mais personne d'autre. Si ça ne va pas à l'encontre de ce que toi tu penses et que tes idées sont raisonnables et réfléchis, tient tête. Promet moi de faire ce que je te demande ? Promet moi que tu garderas un oeil sur maman ?

la petite encaissa toutes les informations dans un coin de sa tête, elle était déjà de nature très intelligente et mettre en pratique ce que cage venait de lui demander, c'était déjà un pari gagner d'avance, mais il ne voulait pas « imposer » ce qu'il voulait, il voulait aussi que sa fille ait son mot à dire …

_ promit papa… mais ça veut dire que tu ne reviendras pas ? Et si maman trouve un autre Flynn Rider What a Face ?

Les mains de Cage toujours posées sur ses joues se déserrèrent légèrement de sa petite peau de bébé et il fronça les sourcils en se demandant pourquoi cette question? il fut soudainement envahit d'une angoisse, et si Zoey trouvait quelqu'un d'autre ? Et si elle le remplaçait ? Cage regardait toujours sa fille droit dans les yeux et entendit les pas de Zoey se faire dans le couloir, il la lâcha et soupira, mais il ne voulait pas trahir sa fille par ses craintes et avant que Zoey ne passe le pas de la porte, il lui dit : «  Je ne serai jamais loin de toi, sache le et Respecte le nouveau Flynn Rider, si maman l'a choisit, c'est parce qu'il en vaudra certainement la peine ma puce. Ne doute jamais de ses choix

Il serra sa puce dans les bras et lui murmura un « merci » à l'oreille, suivit d'un doux « je t'aime » qui venait du fond de ses tripes. Cage était soulagé de lui avoir avouer, il savait au moins, qu'elle ne lui en voudrait pas. Il ne lui avait pas laissé beaucoup de temps pour parler, mais il devait faire vite, il devait faire court. Il avait essayé de donner le meilleur de lui même, en tant que bon papa. Maintenant, il espérait juste qu'elle ne dise rien, et il espérait juste que le moment venu, elle ne lui en voudra pas. Il se promettait d'être en relation avec elle, le plus souvent possible … Tout dépendra de l'avenir de Cage ….





_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Jeu 23 Juin - 22:27




Pour le plâtre , elle se posait beaucoup de question , elle ne savait pas comment l'enlever ... Son regard alla un peu partout et c'est quand elle vit l'éponge qu'elle eut comme une illumination. Elle la prit entre ses mains tout en la mouillant et alla mouillet le plâtre. Une fois fini elle arracha le plâtre ramollit et fut tout de même super fière d'elle même si c'était l'eau qui avait fait tout le boulot Elle ne pu s'empêcher de regarder ses mains, un grand sourire aux lèvres puis en entendant Cage , elle releva son regard vers lui , ce sourire ne quittant pas son visage avant d'éclater de rire .

- C'est qu'enfaite tu en as de la chance dit-elle en lui faisant un petit clin d'oeil.

Au sujet de devenir imberbe Zoey regarda Cage avec un haussement de sourcil. De suite son cerveau féminin se mit en irruption , imberbe à vie , plâtre, plus d'épilation .... OMG c'était le rêve ça Cependant elle chassa vite cette idée , c'est que se plâtrer les jambes pendant 6 semaines c'était pas le top non plus --' Bref elle lui essuya le plâtre qui collait encore sur ses jambes et fit les gros yeux quand il lui attrapa le poignet. Instinctivement elle le regarda pour voir si il n'avait pas eu mal ou quoi que se soit et fit un panier avec la lingette. C'est vrai qu'elle en faisait peut être un peu trop mais elle aimait bien s'occuper de lui , surtout sans des moments comme celui ci ou le confort de son bébé primait. Secouant doucement la tête elle s'asseya à ses côtés mais pour lui refaire son bandage.

- Arrête Cage , laisse moi d'abord te refaire ton bandage , tu trouves sa peut être futile mais sa me fait plaisir de m'occuper de toi.

Durant ce temps elle lui raconta ce qu'elles avaient pu faire toute les deux , Nana et elle , sans vraiment lever son regard , embarqué dans son monologue mais aussi concentré dans ce qu'elel faisait. Alors qu'il lui disait que Nana savait de qui tenir elle fit un petit sourire avant de lui tirer la langue.

- Non mais les Jonas sont une valeur sure t'inquiète pas ...


Alors qu'elle eut finit , elle leva son regard vers Cage et le regarda avec une tendresse infini , surtout quand il passa une main sur sa joue puis dans ses cheveux. Doucement elle se pencha et lui donna un petit baiser sur les lèvres en posant sa main sur la joue de Cage , ses prunelles plongés dans les siennes et elle souffla sur ses lèvres un petit '' maintenant " répondant enfin à sa question c'est qu'elle avait entendu les pas de Nana , assez rapide , dans le couloir pour rejoindre la chambre de son papa. Elle s'enleva des lèvres de Cage avant que Nana n'entre dans la pièce et regarda les deux personnes qu'elle aimait le plus au monde , le cadre était magnifique. Elle aimait voir cette complicité entre Valentina et Cage , se débordement d'amour c'est que sa lui faisait chaud au coeur. Cependant elle sentit que le moment était venu de leur laisser un petit instant d'intimité entre père et fille et c'est pourquoi elle proposa d'aller chercher un café et du sang ....

Elle quitta la pièce non sans un regard envers Cage & Nana puis se rendit se rendit au final dans un starbuck qui était dans la même rue c'est qu'a ses souvenirs le café ici était vraiment dégueulasse. Elle demanda un gobelet vide avec le couvercle pour pouvoir mettre le sang pour Cage , juste pour dire de ne pas choqué la populace quoi xD. Une fois fait elle se rendit de nouveau à l’hôpital et se rendit directement dans l'endroit ou se trouvait toute les poche de sang. Elle fut plus discrète que la première fois ou elle était venu avec Cage. C'était la première fois qu'elle faisait sa en solo et son cœur battait a une vitesse hallucinante , l'adrénaline de se faire prendre dans un tel moment. Alors qu'elle avait la tête plongé dans le frigidaire , elle entendit la poignet s'ouvrir ....Elle sauta en l'air , dans un coin de la pièce et resta accrocher au plafond , les pieds de chaque côté ôO , alors que la jeune femme quitta la pièce elle se laissa tomber sur ses pieds en soufflant doucement et transvida une poche de sang dans un ges gobelet après l'avoir fair chauffé. Elle remit par la suite le couvercle dessus et sortit de la pièce avec ses deux '' cafés '' comme si de rien était.

Toquant à la porte de la chambre elle , poussa la porte et souria en les voyant toujours dans cette même posture genre il jouait à jack à dit de ne pas bouger ou quoi ? ôO Elle secoua la tête et s'asseya de nouveau côté de Cage , genre encadré par les deux femmes de sa vie et lui donna le gobelet emplit de sang .

- Tiens bébé , c'est encore chaud dit-elle en lui faisant un clin d'oeil.Alors vous avez fait quoi durant mon abscence ? dit-elle en les regardant tour à tour .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Ven 24 Juin - 11:05



Parfois le mensonge exprime mieux que la vérité ce qui se passe dans l'âme.


Le sourire de Cage se fit énorme lorsqu'elle lui dit qu'il avait de la chance. Oui il en avait, rare était les femmes parfaites comme Zoey , du moins, elle était sa femme parfaite. Il se demandait si la notion d'âme soeur existait réellement. Avant même de rencontrer Z , il est vrai qu'il en riait amèrement. c'était grotesque comme terme, Cage avait toujours vu en la femme quelque chose d'insatisfaisant, comme si il manquait toujours cette petite chose en la femme avec qui il était , jusqu'à ce qu'il la rencontre elle. A présent, il avait des doutes quant à cette perception des choses, ça existait peut être bien.

Alors qu'elle s'affairait autour de lui, comme une véritable infirmière, il perdit assez vite patience. Il lui attrapa le poignet pour qu'elle vienne à ses côtés en douceur. Il ne voulait qu'on commence à le chipoter de tout les côtés, surtout que cet accident, c'est lui qu'il l'avait voulut mais elle refusa, en lui disant qu'elle aimait s'occuper de lui.

_ Oui c'est futile, et tu pourrais t'occuper de moi autrement ...

Son sourire de bébé apparut sur ses lèvres et il la regarda droit dans les yeux, mais elle ne démordait pas. C'est qu'elle avait des principes la Silver --'. Elle s'installa à ses côtés pour lui changer son bandage, elle étala de la crème sur ses blessures et Cage fut totalement envoutée de cette voix qui lui parlait. Elle pouvait parler de martien à la tête de Cassy que cela ne lui ferait même pas peur ( c'est la vérité U_U) qu'il ne s'autoriserait pas une seule seconde à s'extirper de son visage. Put*in, mais il devenait sentimental ... Cela compliquait vraiment les choses parce que maintenant, si il pouvait dissimuler des choses sur son visage via ses blessures de l'accident, comment allait il faire pour "parler" autrement ? Le choc de la venue de son oncle l'avait radicalement changé, il le sentait et ça lui faisait peur. Il devait tenir bon, il devait être le Cage qu'il avait toujours été avec ses conneries et ses petites piques blessantes. Tout à coup, il se demandait si il était un bon petit ami oO parce que parfois, il se trouvait méchant avec elle. Il pencha la tête pour l'écouter et elle lui dit que Nana allait arriver. Il en fut extrêmement content, heureux même parce qu'il se sentait prêt à lui dire ... Zoey se pencha vers lui et déposa ses lèvres sur les siennes. Sa main posée sur le bas de son dos, fit une envolée douce et légère sur tout sa colonne vertébrale pour lui rendre se baiser, pour prendre des souvenirs qu'il devra garder éternellement. Il en avait déjà énormément, mais pas assez à son gout, il n'en avait jamais assez, surtout après le rêve étrange qu'il avait fait avec son père. Est ce que le vampire meurt avec sa vie d'humain devant les yeux ? Est ce que cette vie vampirique, longue et belle qu'il avait allait être effacé si il mourrait ? Il fallait qu'il prenne tout ce qu'il pouvait prendre, il fallait que tout cela devienne une véritable drogue pour lui. Mais il sortit de ses pensées lorsque Z lui dit "maintenant". Et c'est là qu'une tornade entra dans la chambre. Il tendit les bras instinctivement, la chaleur au coeur et il fit LE câlin à sa fille. Il avait si peur qu'elle lui en veuille, si peur qu'elle ne veuille plus de lui après ce qu'il s'apprêtait à faire. Il en était certain, il en mourrait si sa fille viendrait à le détester. Zoey s'éclipsa et il se demandait si c'était pas manigancé ... Il lui fit un clin d'oeil et lui dit un "je t'aime" mental. C'est qu'ils allaient sortir ceux là parce qu'il ne sait pourquoi, malgré le fait qu'il savait qu'il allait lui faire du mal, il avait ce besoin irrépressible de la rassurer sur ses sentiments ... C'était sur la seule chose qu'il ne voulait pas lui mentir, la seule chose de VRAI dans sa vie .

En tête à tête avec sa fille, il se mit à discuter avec elle, à lui conter toute l'histoire qu'ils s'apprêtaient à vivre, tout les trois. cage du faire un effort surhumain pour ne pas faire en sorte que sa voix se brise, qu'elle trahisse la peine, la souffrance qui l'habitait. Il était conscient qu'après le bal, il perdrait tout, il serait seul face à ce nouveau monde sans elle. Sa fille eut peur, mais elle "comprit" ce qu'il essayait de lui faire passer et c'est le coeur soulager qu'il la prit dans ses bras. Il se jurait qu'il ferait tout pour la voir, sans que Zoey le sache et c'est pour cela qu'il dit à Nana :

_ N'oublie pas de me dire quand tu es chez Tessa, je viendrai te voir. Au pire, on partira à deux au parc Disney. Comme ça tu me présentera ton Flynn Rider à toi.

La puce lui sauta au cou, heureuse de cette perspective. Elle était jeune et mature à la fois, elle comprenait ce que son papa voulait lui dire mais en soit, cela n'était que des paroles, est ce qu'au moment venu, elle prendra la chose avec autant de légèreté ? Il n'en savait rien. Il fit quelque chose que jamais il n'avait fait et il ferma les yeux en prenant sa fille dans ses bras et posa sa joue contre le haut de ses cheveux. Il pénétra dans son esprit avec force, plus de conviction et alla ouvrir une porte, là où il faisait noir. Il prit une grande respiration et il lui imposa un souvenir tout droit sortit de sa tête, mais il voulait que jamais elle ne lâche prise sur les sentiments que pouvaient éprouver son papa à son égard et que surtout, jamais il ne la laissera tomber.


Il venait d'écrire un mot dans sa tête avec un sourire mais ces yeux étaient fermés, pour ne pas que tout s'efface. Et quand tu seras triste, tourne ta tête et tu verras ça ....



Il éclata de rire, parce que c'était un souvenir qu'il avait encré dans sa tête pour ne plus jamais ressortir. Il encra profondément son souvenir dans la tête de sa fille, et il lui dit Papa est un très très très mauvais chanteur, mais si un jour je te manque, va vers cette porte et tu me verras. Et n'oublie jamais que je t'aime.

C'est alors que les pas de Zoey se firent entendre et Cage mit vite sa main sous le menton de Nana et lui dit à vois basse.

_ Joue le jeu ...

Et c'est alors qu'il se mit à chanter ...

_ Tu me tiens, je te tiens par la barbichette, le premier qui rira aura une tapette.

Zoey entra et demandait ce qu'ils faisaient et c'est alors que Cage regarda Nana d'un regard débile pour la faire rire mais elle n'avait pas le coeur à rire. Il souriait et lui mit la chanson en route dans son esprit et Nana ria de bon coeur. Cage leva les bras en l'air.

_ Wouhou! j'ai gagné --'

_ T'a triché ...

Elle croisa ses bras sur son petit ventre en regardant son papa et Cage regarda Zoey.

_ Tu m'as vu triché ? , il retourna son regard vers Nana. Mais j'en connais une qui va avoir droit à des bisous qui claque!!!!

ET c'est là qu'il l'attrapa, et la suréleva pour lui faire pleins de "prout" sur le ventre avec sa bouche. LE rire de Nana enchanta toute la chambre et il la remit à ses côté, alors qu'elle avait les cheveux en bataille et son petit chemisier tout remonté. Il prit le gobelet que lui prit Zoey et lui dit merci. cela allait lui faire du bien. Il guérissait vite mais avec ça, ça allait aller mieux. Il prit une grande gorgée et cela lui fit un bien énorme.

_ ça été bébé, tu n'as pas eut de soucis ? En mode Ninja ? xD

Il la regardait avec un petit sourire se rappelant leur premier vol de poche de sang et il ria légèrement. Il se souvint surtout s'être manger une grosse claque aussi --'







_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Ven 24 Juin - 13:18


S'occupant de Cage, son sourire ne quitté pas son visage, oui c'est que sa lui faisait plaisir de s'occuper de lui En sentant la main de Cage sur son poignet, Zoey leva son regard dans le sien et arqua un sourcil.Elle éclata de rire en l'entendant et secoua la tête.

- T'es con Thurner dit-elle avec un petit sourire. Cependant elle s'asseya à côté de lui pour continuer de le soigner , passant de la crème sur son torse comme lui avait dit le médecin , le bandage devait être changer tout les matins et tout les soirs. Minutieuse dans ses mouvements, elle fit attention de ne pas lui faire mal, passant ses doigt , l'effleurant presque. Elle en profita pour lui raconter leur journée à Nana & elle et se laissa transporté dans son récit comme à son habitude puisqu'elle se mit à parler seule , se lançant dans un monologue qui lui ressemblait. Elle releva Cage pour le mettre droit et enrouler la bande autour de son torse déposant un bisous sur son visage , un coup sur le nez , puis sur le menton ... à chaque fois qu'elle devait s'approcher de lui pour passer derrière son dos.

- Et voilà fini bébé tu me dis si j'ai serré trop fort.

Alors qu'elle entendait Nana arriver dans le couloir ,sentant son odeur elle en profita pour vite déposer un petit baiser sur les lèvres de Cage. Elle ne pu que frisonner à sa main qui passa sur tout le long de sa colonne vertébral et souria contre ses lèvres . C'est qu'il avait toujours ce même effet sur elle. Nana toqua à la porte et se fut une fusée qu'elle vit passer devant elle , elle les regarda tout les deux et se dit qu'elle se devait de leur laisser un petit instant à eux deux , puis , ils ne s'étaient pas vu depuis quelque jours maintenant , elle prétexta aller chercher du café mais surtout du sang pour Cage sachant pertinemment qu'avec ça il irait mieux bien plus vite. A son je t'aime , elle se retourna vers lui ,croisant son regard et lui mima du bout des lèvres un ''moi aussi'' Elle ferma la porte un peu distraire parce que c'était des mots précieux et qu'ils n’utilisaient que dans des moments propices, cependant elle ne s'attarda pas plus dessus c'est que sa lui faisait plaisir

Un petit tour au starbuck elle prit un café pour Cage avec 4 sucres Wink , un mocca au caramel pour elle et un petit jus de fruit pour Nana , elle demanda un gobelet et un couvercle en plus et se dirigea droit vers l’hôpital.Comme si de rien était elle se dirigea à l'étage ou se trouvait tout le sang et discrètement elle s'engouffra dans cette pièce , légèrement froide et d'une blancheur immaculé. Elle se servit comme si de rien était mais elle fut surprise par une internet . Se cachant elle se plaqua au plafond , c'est que c'était du sport en plus , puis une fois que cette dernière elle se laissa glisser le long du mur pour faire vite ce qu'elle avait à faire. Chauffant le sang , elle le mit ensuite dans le gobelet avant de mettre le couvercle dessus pour garder la chaleur mais aussi pour ne pas qu'on remarque ce que ce liquide était. Elle arriva dans la chambre , poussant la port de son fessier , les mains occupés et vit les deux amoure de sa vie , entrain de jouer. Quand Cage lui demanda si elle avait vu qu'il avait triché elle secoua la tête mais le regarda suspicieuse.

- Non je ne t'ai pas vu , mais sa ne m'étonnerais pas hein. dit-elle en riant, tout ceci n'était qu'un sous entendu au nombreuse fois ou il avait triché , comme se laisser tomber et faire semblant de mourir , lui mettre un pull, l'enroulant dedans la faire tomber dans la sable ...

Elle lui tendit le gobelet fumant de sang et tendit celui au jus de fruit à Nana .

- Je me suis prise pour spiderman figure toi , une interne est renter j'ai cru que j'allais me faire prendre, mais ça va c'est que j'ai été à bonne école pour ce genre de situation dit-elle en lui faisant un clin d'oeil. Au faite j'ai vu ton médecin et il m'a dit que tu vas bientôt pouvoir sortir bientôt et il m'a dit qu'il n'avait jamais vu quelqu'un se remettre aussi vite d'un tel accident. Je lui ai dit que tant qu'on avait pas vu un Thurner on avait rien vu .

Elle ébouriffa les cheveux de Cage et regarda Nana genre prête ? Puis la toute les deux se mirent à attaquer Cage de bisous genre tout doucement pour ne pas lui faire mal et Nana lui dessina même un gros coeur sur la joue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Dim 26 Juin - 0:18



Parfois le mensonge exprime mieux que la vérité ce qui se passe dans l'âme.


Quand elle lui conta qu'il était con, il haussa les mains en même temps que les épaules, l'air de dire : " On ne me changeras pas hein" --'. c'était vrai en plus, et en même temps, il faisait en sorte de garder son éternel caractère de petit chieur mais la tâche était ardue. Alors qu'elle le soignait , il la regardait faire. Même dans ces gestes, il y avait une douceur qu'il appréciait, un bien être qui en ressortait pour Cage. Sa tête confortablement posée contre son oreiller, il avait la tête légèrement penchée et il l'admirait encore et encore. Elle partit dans un monologue propre à elle, et encore une fois, il l'écoutait sans presque bronché, c'est que c'est quelque chose qui pouvait agacé les hommes, mais Cage ne l'entendait pas de cette oreille, c'était tout l'inverse. Elle pouvait discuter une nuit entière qu'il aurait l'ouïe à sa portée, sans s'endormir --' ... c'était quelque chose qu'il appréciait et qui allait lui manquer. Alors qu'elle terminait de le soigner, elle le releva et le visage assez proche de celui de Zoey, il regarda ses lèvres doucement tout en se laissant faire, comme si il venait d'avoir l'illumination du moment, que c'était ELLE et pas une autre. il le savait depuis toujours en fait, mais cela se concrétisait de plus en plus dans sa tête. C'était devenu une évidence. Il passa sa langue sur ses lèvres à lui et de son regard doux et sombre à la fois. Il riait à chacun de ses petits bisous qui se dissimulaient un peu partout sur son visage. cela en devenait un petit jeu parce que cage lui rendait pour lui faire des chatouilles et ensuite, il répondit à ce qu'elle venait de dire :

_ C'est parfait bébé

Il ne put s'empêcher que de prolonger ce petit baiser qui dura un peu plus longtemps que les autres, il en avait PIRE que besoin le pauvre Sad Mais un chuchotement vint l'enlever des lèvres de son bébé parce que Mini bébé déambula dans la pièce et c'est là que Cage, se dit que c'était l'instant de lui faire part de tout ce qu'il devait lui dire. Et c'est ce qu'il fit. Il lui raconta tout et lui laissa même une trace dans son esprit pour que quand ses moments dures sont présents, il est là avec elle. C'était affreux pour lui de se dire qu'elle pourrait éventuellement penser à lui, comme cage pense de son propre père. Jamais il ne l'aurait accépté. Il ne sait toujours pas si c'était la meilleure des idées mais il avait une confiance aveugle en sa fille, et au fond de lui malgré tout, il savait qu'il pouvait l'avoir. Il l'aimait tellement, qu'il mettait toutes les chances de son côtés pour que cela soit réciproque. "On doute toujours de ce qu'on aime le plus", ça marche pour Nana aussi Mais lorsque Zoey arriva, ils tentèrent un leurre qui marcha. Il lui tenait le menton et bien évidement, il tricha mais Z était capable de le savoir. c'était leur petit secret à Nana et lui Il regarda Zoey et vit qu'elle prit partie avec Nana --' et il secoua la tête tout en croisant les bras sur son torse.

_ Quand vous êtes à deux, vous êtes vilaines ... toujours contre moi.

Il sortit la bouche retroussée et Nana regardait son papa avec douceur. Cage lui fit un clin d'oeil et soupira telle une femme peste What a Face ...Ouai, il se la jouait femme là --' mais il prit le gobelet de Z en la remerciant et se nourrit. Il en avait vraiment besoin. Il l'écouta alors qu'il replaçait convenablement le draps au dessus de nana et lui et il ria de bon coeur ...

_ T'a vu que Spiderman il est cool ? je te l'ai toujours dit, c'est le meilleur., il fit un oui oui de la tête, ça aussi c'est une évidence xD et il lui fit de suite un clin d'oeil à la suite de ses mots. C'est que c'était un compliment FAUX qu'elle ve nait de lui faire, car quoiqu'il fasse, ça merdait toujours xD à croire qu'il amenait la poisse --'. Et la suite lui fit grave plaisir, parce qu'il n'avait qu'une seule envie, c'était de profiter de sa famille et pas dans un hôpital. Il fit un YES avec le bras qui descend, et regarda les deux femmes de sa vie qui mijotaient quelque chose là ...

_ Qu'est ce que vous faite là ?

Et en une fois, il fut mais BOMBARDER de gros bisous. il riait, il n'arrêtait pas parce que Cage était hyper chatouilleur . Il tenta de se libérer de ses deux fauves et il posa ses deux paluches de mains sur le visage, les écartant .....

_ Vous voulez me tuer c'est ça ?

Il les regardait toutes les deux prêtent à attaquer en fait xD et là, une infirmière entra et elle lui annonça qu'il pouvait partir mais en les regardant demanière suspicieuse. Pleins de sous entendus dans le regard. Cage traqua son regard et y vit de la confusion, et il savait qu'ils devaient partir, la jeune femme se doutait de quelque chose ... Cage baissa enfin ses deux mains et tourna sa tête à gauche puis à droite.

_ C'est le moment de "fuir" je crois ... Parce qu'il y a comme un petit problème dans l'air.

Cage se leva en caleçon et boita encore légèrement. Il n'y avait que sa jambe qui avait beaucoup de mal à s'en remettre. Il sautilla doucement sur sa jambe et alla s'habiller, Pulle capuche, jeans et s'arma de son bonnet *_* . Il prit le bol de sang pour ne pas laissé de trace dans la chambre et le termina.

_ On est Go mes bébés ?

[on poste , ça doit être la misère, je ne suis pas sur mon pc et il ne corrige pas les fautes --' désolée d'avance petit bibiche ]



_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Lun 27 Juin - 1:56


Elle secoua la tête en le regardant faire , hochant la tête tout en levant les yeux en l'air comme si elle approuvait ce qu'il disait de part ces signes. Ouai quel connexion entre ces deux la quand même Après l'avoir soigné , elle lui passa la bande autour du torse et en profita elle aussi. Oui autant faire du 2 en 1 quoi. Elle déposa tout un tas de baiser sur son visage à de divers endroit et éclata de rire quand il les lui rendit. Il lui faisait des chatouilles en plus , avec ses petits poils , puis même Zoey était une fille extrêmement chatouilleuse mais elle adorait ce moment , emplit d'une simplicité tendre. C'était un de ces moments qu'ils avaient tout les deux dont elle ne pouvait plus se passer, du moins tout les moments qu'elle passait avec lui , elle ne pouvait plus s'en passer. Être sans Cage c'était comme lui arracher une partie d'elle, cette sensation de ne plus pouvoir respirer correctement s'était déjà emprise d'elle loin de lui... Rolling Eyes Elle en était accroc et elle n'avait moins ''honte'' de le montrer avec le temps. C'était comme une évidence et elle avait envie de lui montrer que oui il était la bonne personne pour elle. La seule et l'unique. A sa réponse quant au bandage, elle souria et lui caressa l'endroit délicatement avant de se mettre à ses côtés , lui déposant un tout petit baiser cependant elle fut surprise quand il le prolongea. Elle le regarda dans les yeux en faisant un peu les grands yeux pas que mais elle entendait Nana entrait et ils avaient toujours fait attention à ne pas s'embrasser devant elle.

Après être revenu dans la chambre, elle vit ces deux bébés entrain de jouer et s'asseya sur le lit, attendrit par cette scène , puis quand Cage lui demanda de prendre partie , elle secoua la tête et défendit sa Nana

- C'est juste que je sais de quoi tu es fait Cage, capable de tricher Oh que oui tu l'es alors si Nana le dis .... j'ai tendance à lui faire confiance, toi et tes leurre ils te perdrons un jour mon chéri dit-elle en lui faisant un petit clin d'oeil , entrelaçant au même moment sa main à la sienne. ( xD) Puis c'est parce qu'on t'aime.

-Ouai vite fait ... je préfère Superman Je te l'ai déjà dis , puis les araignée c'est pas trop mon truc .. mais je me suis dis que la cape sa le ferais moyen pour passer inaperçus dit-elle en faisant la moue.

En voyant Cage faire , elle avait presque envie de lui dire non mais c'était une blague Juste pour l'emmerdait , mais c'est vrais qu'elle n'avait pas vraiment envie de rester un instant de plus ici , puis elle ne voulait pas que Nana reste trop ici aussi . C'est que pour sure ils devaient tout les trois avoir un dossier bien conséquent dans les archives de cet hôpital Puis les deux filles attaquèrent Cage de plein de bisous genre partout. Le visage , le cou , les bras, le torse , puis le nez , le front , Zoey se permis une fois les lèvres aussi xD Genre elle voulait gouter à sa peau en entière ôO xD Alors qu'il était entrain de lui dire qu'elles voulaient le tuer , Zoey et Nana se regardèrent et haussèrent toute les deux en même temps l'épaule , genre peut être bien.

- Tu crois vraiment que nos bisous vont te tuer papa ? dit-elle en lui faisant une petite bouille que Zoey elle même était entrain de faire , genre sa faisait comme un miroir ôO Zoey fit un clin d’œil à sa fille puis tchéqua avec elle genre comme si de rien n'était.

En entendant une infirmière entrer , elle tourna aussitôt son visage vers elle et remarqua elle aussi son air confus tout comme Cage. Elle fronça les sourcils cherchant une solution dans le regard ténébreux de son bébé et en l'entendant elle hocha la tête. Elle attrapa Nana dans ses bras, laissant Cage s'habiller , se tournant légèrement quand même pour le regarder xD Elle lui pinça même les fesses discrètement Ôo MDR puis elle fit comme si de rien, en se tournant vers l'infirmière .

- Oui je pense bien qu'il est temps.


Zoey s'avança vers l'infirmière et la regarda avec un petit sourire , montrant ses cannines puis lui fit un petit '' GRRR '' genre toute fière d'elle puis partie en courant dans le couloir , elle revint avec une chaise roulante , elle poussa Cage dedans et le regarda droit dans les yeux .

- C'est comme ça et pas autrement , alors épargne toi cet effort que de tenter de me faire changer d'avis puis garde ta salive pour plus tard.
Elle déposa Nana dans les bras de son papa , cette dernière toute excité , puis Zoey posa ses mains sur les poignets du fauteuil et se mit à imiter le bruit des débuts de courses dans Super Mario --' Elle se mit à courir aussi vite qu'elle pui , poussant ces deux bébé , confortablement assis , cependant elle renversa une femme de ménage qui avait une tonne de vêtement dans les mains et en sortant de la , elle vit les yeux de Cage caché par un énorme soutif de mémé , elle se pencha à son oreille et murmura

- Si tu voulais des lunettes de coureur automobile t'aurais pu au moins me demander le mien dit-elle en éclatant de rire.

Faisant un dérapage contrôlé , elle vit un tas de médecin , leur bloquant la route avec des seringues à la mains ? Genre pire que les films d'horreur ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Dim 3 Juil - 13:51



Parfois le mensonge exprime mieux que la vérité ce qui se passe dans l'âme.


Son torse guérit, Cage fit quelques petites flexions de droites à gauche --' afin de voir si il n'était pas trop serré dans son bandage, mais les mains de son bébé étaient magiques. Sa peau était belle, pas mauve et il ne manqua pas d'étouffer xD sauf quand elle lui fit un tas de bisous. Là, il les lui rendit mais ce qu'il ne disait pas c'était pour se faire un peu d'air xD Imaginez sa masse de cheveux plus ses lèvres pulpeuses ... En soit, c'était une mort qu'il apprécierait . Le dernier bisous sur les lèvres, il le prolongea, il en avait une envie plus que folle. Il prenait tout ce qu'il y avait à prendre, il prenait tout ce qu'il ne pourra plus avoir dans une semaine :s mais quand il vit ses grands yeux, et qu'il entendit les pas de sa fille se faire plus distincts et rapprochés, il s'écarta vite fait pour laisser place à cette jolie tornade brune qu'il serra dans ses bras.

Il leurrait Maman Zoey avec sa Nana, ils avaient un secret maintenant et ils se devaient de le garder bien au chaud. Oui, il avait triché, mais c'était pour la bonne cause, pour leur cause à tout les trois. Il pensait néanmoins que son bébé ferait preuve d'une solidarité parentale, la maman doit toujours être d'accord avec le papa pour le bien d'une éducation hors paire, mais non --', Z. prit instinctivement la défense de son mini elle contre lui. Il posa ses deux mains sur ses hanches, et la regarda avec un sourcil arqué, le petit sourire sur le coin des lèvres mais la fin de sa phrase vint le MASSACRER sur place. C'était ce qu'il y avait de plus dur à faire, se voiler la face de l'homme qui allait perdre les deux femmes de sa vie, sans le montrer. Son visage changea quelque peu, mais son sourire un tantinet fané resta sur les lèvres.

_ Il y a du bon dans les leurres tu sais ... Parfois, ils sont indispensables., Cage était un Leurrien ôO. Il n'agissait que par des leurres, étudiés et mit en place quand il savait que c'était la meilleure chose à faire. Au détriment de ce qu'il pouvait ressentir, il faisait passer le bien être de ses deux bébés avant le sien. Quel homme quand même xD Sa main entrelacer à la siennes, il leva les yeux au ciel à ses derniers mots. Ouai, ça, ça s'appelle de la manipulation émotionnelle. Si vous m'aimiez, vous seriez d'accord avec moi et pas contre moi.

Il les regardait à tour de rôle pour faire des "oui-oui" de la tête. Il se victimisait xD pour pas changer. Culpabilité, il aimait faire naitre se sentiment chez elles même si il savait qu'elles ne marcheraient pas la dedans --'.

Par la suite, il lui demanda si tout c'était bien passé, et fut HEUREUX qu'elle ait enfin prit partit pour SPIDERMAN. C'est que lui aussi détestait les araignées, mais il avait toujours rêvé de tendre sa main et en voir sortir un fil de toile pour aller se suspendre sur un immeuble ôO , rêve de gosse, faut pas chercher --'. Elle lui donna ses arguments et l'imagina avec une cape, et se dit mentalement " Pas si c'était celle de Harry Potter" --' .... Un jour Cage, complètement bourré, il attendait un train et il a foncé dans un mur en criant "TOUS A POUDLARD" mais il n'en a récolté qu'une grosse bosse sur le crâne. Dans le genre débile, on fait pas mieux --'.

Les deux filles se regardèrent et Cage savait que cela sentait le roussis, il était suspicieux quand à leur bouille de petites pestes, mais tout à la fois adorable et en une fraction de seconde, il se fit bombarder de bisous. Il ne savait même plus qui donnait les bisous où et quand, c'est qu'elles s'acharnaient. Quand il reçu un bisous sur la bouche, il regarda Nana avec de grand yeux What a Face et il posa ses deux mains sur leur visage pour les écarter , afin de reprendre de l'air ...

_ Nana, plus de bisous sur la bouche de papa hein! mais il se sentit con quand elle lui lâcha que des bisous ne pouvaient pas le tuer. Il ouvrit la bouche, pour riposter bien évidement mais il chercha de l'aide auprès de Zoey. Il lui fallait une réplique. nana était la seule contre qui il lui était difficile de répliquer convenablement, c'est qu'elle avait un pouvoir sur lui que jamais personne n'avait eut, mise à part Zoey. Sauf que ces deux derniers, c'était comme chien et chat, toujours des "lever les pieds, ça vole bas" ... Même si tout ce qu'il peut dire, il ne le pensait pas une seconde. Mais il passa sa langue sur ses lèvres, un regard vers Nana, un regard vers Zoey et il fut irrité. Elles étaient PAREILLES ... Il fit tomber ses deux mains et agacer au plus haut point, il dit ...

_ Vous m'énervez quand vous faites ça .....

Non mais la même bouille, les même yeux, les même mimiques ... c'était affolant. Cage se sentit seul au monde pour le coup, vraiment mais en fin de compte, il se disait surtout que pour ce qui allait arriver, elles allaient être toutes les deux, des épaules l'une pour l'autre. Si complices et enjouées, Cage n'avait presque plus peur de les laisser juste à "deux". Mais quand l'infirmière arriva, Cage sentit le bordel arriver. Il se releva, s'habilla et sursauta à la petite pincette sur ses fesses. Tenant son jean's entre ses mains, il retourna légèrement son regard vers Zoey, ses pommettes bien relevées avec un air qui signifiait un " Coquine va!" xD et il se hâta ensuite de dégager d'ici. MAIS, la chaise roulante arriva --' non mais c'était le genre de truc dont il avait horreur. Il se sentait faible et vieux pour le coup. Il leva l'index pour dire que bien évidement il n'était pas d'accord mais Z fut plus rapide que lui, parce qu'elle le poussa et lui indiqua qu'il devait juste fermer sa gueule. Il ruminait et BOUDAIT, oui, Cage ne perdait pas ses bonnes habitudes. Valentina sur ses genoux , il fit semblant de mettre un casque sur ses oreilles et durant "la course" très rapide que Z entama dans les couloirs, il fit les gros yeux et Nana éclatait de rire mais se tenait tout de même fermement sur aux poignets de l'engin.

_ Maydé! Maydé! Co-Pilote dis qu'il y a un CHARIOT DROIT DEVANT!!!!!!!!

On sentait la panique dans la voix de Cage. Oui, Z la conductrice, et Cage le Co-Pilote xD, il faisait style mais Z fonça de plein fouet sur une manne de linge rempli de .... Il s'extirpa de se tissu posé sur ses yeux, et le prit du bout des doigts et quand il vit la chose. Il cria

_ HAAAAAAAAAAAAAAAA!

Nana le balança au plus vite avant qu'il ne fasse une crise cardiaque car vu l'odeur, il allait certainement succombé à un évanouissement --'. Mais quand Nana entreprit de sauver son papa, c'est Zoey qui se le ramassa en plein là où ça devait être posé xD sur la poitrine.

_ La dentelle te va comme un gant bébé., Nana par contre fit une drôle de tête parce que sa mère porter des sous vêtements aussi dégueu et moche, ça ne le faisait pas non. Mais soudainement, Z s'arrêta et il vit une tonne de médecin avec des seringues ôO. Cage se tapa le front et Nana pencha la tête pour mieux voir les seringues qui éjectaient du liquide. Cage se releva et les médecins firent des petits pas en arrière, ils avaient peur . Il regarda Zoey et lui dit:

_ ça t'apprendra à montrer tes crocs à tout va chère Bébé., oui, il faisait référence au fait qu'elle s'était montré à l'infirmière qui soit disant passant c'était prit une porte quand elle voulut sortir de la chambre --' par peur, certainement.

Comme si rien, Cage soupira et vit une tonne de médecin et de policier arrivés derrière eux. Il se tapa le front à nouveau.

_ Nana, grimpe., dit il en s'abaissant pour qu'elle monte sur son dos. Il ne fallut pas la prier qu'elle le fit directement. Cage vit des câbles au dessus de sa tête et regarda son bébé

_ Pas de spiderman, pas de batman mais aujourd'hui on va se la jouer Tarzan What a Face

Cage sauta et en attrapa un, mais difficilement avec son pieds et regarda au loin sur combien de mètre s'étendait les fils. Juste assez pour foutre des shoot sur les flics et courir vers la sortie, si celle ci n'était déjà pas barricadée.

_ GO jane! U_U

Et Cage s'élança tout en attrapant le câble suivant, il avait trouver THE solution pour pas que son pieds en prenne encore plein la jambe --' et il fit un cri de Ninja tout en donnant un coup de pieds assommant que les autorités. Mais quand il vit qu'ils commencèrent à tirer, Cage vit ROUGE, il y avait un enfant avec eux et qu'on puisse tirer sur son bébé, c'était inconcevable. Il regarda comment se débrouillait Z et il posa Nana sur le dos de sa maman quand elle passa à ses côtés, accrochée à une liane de câble (--') et il croqua des têtes sans que Nana le voit tout en chopant un de leur flingues et tout en attrapant un col, pour se retrouver yeux dans les yeux avec le "commissaire" --'

_ Dis à tes petits sous-fifres de dégager de là, ils touchent à un cheveux de ses deux femmes ... je les tues.

Il venait de l'hypnotiser et en une fraction de seconde, il se fit taper dans le dos mais Cage riposta pour leur donner un coup de poing sur le sommet du crâne. DONG, assommer et au sol. Et tout en esquivant les nouveaux qui arrivaient, il alla rejoindre ses bébés ...





_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Jeu 7 Juil - 13:21



De retour dans la chambre, elle regarda ses deux amours si complice et ne pu que sourire à cela , cependant quand Nana accusa son père d’avoir triché et que juste après Cage demanda à Zoey si elle l’avait vu , Zoey se posa sur le lit et tenta de déchiffrer la situation …. En même temps elle connaissait Cage et cette envie de gagner qu’il avait puis combien de fois il avait triché quand ils jouaient ensemble …. Puis son instinct de maman lui disais que sa fille avait raison allé savoir pourquoi. Elle attrapa sa Nana dans ses bras, tout en lui caressant le sommet de la tête avec sa joue et plongea son regard dans celui de Cage tout en lui disant qu’elle croyait Nana dans l’histoire. Bon c’était certainement pas top comme situation , donné raison à sa fille alors que Cage lui disait autre chose mais elle le connaissait le Thurner. Toujours pleins de leurre.

«  Tu dis sa parce qu’à chaque fois que tu leurres sa te conviens à toi et c’est toi qui en bénéficie. Mais quand tu les subit tu mange du sable bien souvent que tu ne voudrait » dit-elle en penchant la tête. Ouai c’était le leurre par excellence qu’il lui avait fait et du sable ce jour la, elle en avait bouffé --’
Sa main dans la sienne en l’entendant elle leva les yeux au ciel et souria «  Mais non bébé , nous on t’aime à notre façon et tu devrais savoir que c’est la plus belle des façon » Elle déposa un petit bisous sur le dos de la main de Cage et se laissa tomber avec Nana avec délicatesse a ses côtés, caressant sa main du bout de son pouce. Nana alla de l’autre côté de son papa , histoire de se blottir aussi contre lui. Zoey échangea un petit regard avec Nana et un instant après les deux jeunes femmes bombarda Cage de bisous. Zoey en profita pour donner un petit bisous sur les lèvres de Cage , histoire de se faire 2 fois plus plaisir xD Mais en l’entendant , elle le regarda en faisant les gros yeux , la claque n’était pas loin de partir ôO Quoi il ne reconnaissait même pas ses lèvres ôO

«  Heuu Papa t’es pas vraiment mon genre tu sais …. Je t’ai pas fait bisous sur la bouche , sa serait trop bizarre … »

Zoey croisa ses bras sur sa poitrine et regarda Cage , de un il l’avait grillé et de deux il ne l’avait pas reconnue . Elle le regarda d’un petit regard en coin et haussa les épaules.

«  Et maintenant tu ne reconnait même plus mes lèvres si c’est comme sa tu les toucheras plus d’ici longtemps mon pote » dit-elle avec un petit sourire satisfait de la femme qui venait de punir son homme XD

Tandis que l’infirmière entrait dans la chambre alors que Cage s’était levé pour s’habiller , elle se mit devant lui , histoire de dire que la vieille ne profite pas du spectacle , une groupie de plus non non . C’était elle sa groupie >< Elle en profita pour lui pincé les fesses et a son petit sourire elle lui fit un petit clin d’œil coquinou xD Cependant en sortant de la chambre, Zoey n’aurait jamais cru voir autant de personne . Cherchant une issue de secours , elle vit un fauteuil roulant et poussa Cage dedans avant qu’il contre attaque et qu’il leur fasse perdre du temps. Nana posé sur ses genoux , elle savait qu’il n’allait plus rien dire au moins c’était efficace. Perdant un peu le contrôle du fauteuil , elle fonça droit dans un chariot malgré l’alerte qu’avait poussé Cage.

« JE PERD LE CONTROIL FERMEZ LES YEUX & PROTEGEZ VOUS ! »

Zoey tampona le chariot mais éclata de rire en voyant Cage qui avait le soutient gorge d’une même sur les yeux . Arf mais c’était affreux quoi. Dégueu surtout, mais quelque instant après , Zoey se le prit aussi n’ayant rien remarqué ,elle paniqua en entendant Cage , elle baissa son regard et en voyant ce truc , elle fit les gros yeux tout en se secouant pour le faire tomber par terre pour ne pas le toucher.

«  Nana aide moi !!! Je t’en pris , sa veut pas tomber AAAAHHH, Cage attention à ce que tu dis , demain je vais faire les boutiques ! »

Nana l’aida à l’aide d’une pince et le jeta plus , loin de suite Zoey se sentit moins oppressé , limite libéré quoi. Cependant quand la jeune femme releva son visage , elle remarqua un tas de personne en blouse blanche avec des seringue à la main , éjectant le liquide …. Tout de suite elle regarda Nana, ne voulant pas qu’elle soit traumatisé de cette scène. Cependant quand elle vit son bébé se lever et leur faire peur , elle fut emplit d’une fierté Il était trop fort *___* En entendant sa petite remarque elle lui fit sa petite bouille tout en penchant la tête sur le côté comme une petite fille. En même temps cette infirmière ne se dépêchait pas et elle voulait que Cage ait les meilleurs soins possible, il ne pouvait pas lui reprocher sa non ? Elle regarda Cage faire et en voyant l’endroit qu’il regardait , elle comprit aussitôt ce que cela voulait dire. Elle calcula , la distance qui les séparer de la sorties. Une fois arriver de l’autre côté, elle sentit une douleur vive dans son épaule mais ne s’en préoccupa pas plus. C’était juste un petit picotement à vrais dire. Elle récupéra Nana laissant l’homme faire et sortie de l’hôpital courant vers la voiture … Mais il n’avait pas de voiture --’ , ils étaient venu ici en ambulance. Zoey chercha du regard une voiture qui ferait l’affaire pour eux et vit un 4X4 mercedes, c’était parfait *___* Elle posa délicatement Nana sur ses pieds et se baissa pour plonger son regard dans le sien .

«  Ma puce , promet moi que jamais tu ne feras sa plus tard c’est pas bien, mais ici , on est obligé »

Nana força la serrure de la voiture et entra dedans, bien entendu l’alarme se mit à sonné , elle ouvrit la porte arrière pour y poser Nana dedans en plus il y avait un siège auto , parfait. Elle se mit à la place du conducteur et se baissa pour couper l’alarme et connecta deux autres fille afin de faire démarrer la voiture. Fière d’elle , elle attendit que Cage se ramène pour partir loin d'ici. Elle s’en voulait quand même la Zoey , c’était allé bien trop loin aujourd’hui du faite de la présence de Valentina , elle avait été en danger et sa , jamais elle ne se le pardonnerait . Elle tourna son visage vers elle, lui caressant le visage et lui fit un petit sourire.

«  Désolé ma chérie que tu es eu à subir cela , j’aurais du faire plus attention » dit-elle en se penchant pour lui faire un bisous sur le front et l’attacher par la suite. [color=white] « C’est pas grave maman c’était cool …mais tu saignes là …. »[:color] dit-elle en pointant son doigt sur son épaule. Zoey baissa la tête vers celle-ci et vit qu’une balle l’avait touché , l’effleurant. «  C’est pas grave mon bébé , c’est rien puis t’as maman elle est forte t’inquiète pas »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Lun 11 Juil - 19:08



Parfois le mensonge exprime mieux que la vérité ce qui se passe dans l'âme.


A ce que venais de dire Zoey, Cage releva le regard en l'air tout en réfléchissant aux différents leurres qu'il lui avait fait et bien évidement, il fallait toujours qu'elle choisisse celui qui l'a victimise, celui quand elle a bouffé du sable. Mais il se souvint des premiers leurres qui lui avaient joué et il leva l'index en lui faisant un non de ce dernier. Il eut un petit sourire, comme si il venait de gagner une victoire, celui qui préconisait qu'il n'avait pas dit son dernier mot.

_ T'a une petite mémoire quand même bébé. Un jour, je t'ai leurré en te disant que mon dos me faisait mal et tu m'as massé. Oui, j'ai eu droit à un massage mais tu as aussi eut droit à toucher mon magnifique corps. Ensuite, j'ai leurré un cil en dessous de ton yeux, oui j'ai pu admiré tes yeux et gouter à tes lèvres, mais ne me dis pas que cela ne t'a rien fait. Alors dans tout les cas, tu étais gagnante et à ce que je sache aussi, j'en ai mangé du sable avec toi ...

Il fit le petit sourire à présent qui confirmait ce qu'il venait de dire. C'est pas elle qui a eut les lacets de ses baskets noués et qui s'est retrouvé tête la première dans le sable, telle une autruche --'. Et dans ce cas ci, oui, il avait encore leurré ... mais la vie de Cage était envahit par des leurres, il aimait en jouer et parfois, il en avait pas le choix. Et à chaque fois qu'il le faisait c'était certes pour sauver la peau mais il y avait toujours une personne à "sauver" dans l'autre cas ... Sa main entrelacée à celle de Zoey, il regarda son pouce caresser la peau de Zoey, elle était si douce que parfois c'était spontané son geste, c'était comme un besoin de la toucher. Il se sentait seul quand même en ce moment, sa fille et son bébé qui se la jouaient solidarité féminine, il savait qu'il allait en baver et tentait à son tour la culpabilité. Il releva le regard vers elle, parce que c'était mimi ce qu'elle venait de dire.

_ Si tu le dis ... , il la jouait un peu victime, encore, pour ne pas changer mais en même temps, Cage resta sur ses position de mec renfermé à divulguer sur ce qu'il ressentait. Il devint faire des efforts à présent, et essayer d'encaisser tant bien que mal ce qui allait arriver. Mais avec toute cette hitoire de Crash, ils ont raté le bal --' et toujours pas de Giovanni oO , étrange quand même. Alors qu'il réfléchissait, il vit une petite mascarade se faire car les deux femmes de sa vie à ses extrémités, ça sentait pas bon ... et en une fois, il se fit mais ensevelit de bisous, de partout et même qui se fit échapper sur ses lèvres. Elles se ressemblent tellement qu'il n'avait pas vu le coup venir et pensa que c'était Nana qui lui avait donné un bisous sur les lèvres; Il regarda sa fille avec un air hébété quand même parce que bon, il voulait qu'elle sache le plus tard possible comment on faisait des bisous --' mais contre toute attende, ce que disais Nana lui fit faire les gros yeux ><

_ Non, JE suis l'homme de ta vie, le seule et l'unique. Ne l'oublie jamais ...

Il la regarda l'air de dire "Ouai, fais attention, t'a un papa jaloux" mais quand il sut que voilà, c'était pas d'elle le bisous, il tourna doucement le regard vers Z , limite un peu apeuré quand même parce que de sur, elle devait l'assassiné du regard. Mais au lieu de ça, elle lui fit un sacré chantage la vilaine et ce qu'elle ne savait pas, c'est qu'elle avait raison. Mais il devait bafoué un tantinet ce qu'il pensait et il la regarda droit dans les yeux ...

_ C'est toi qui sera en manque de bisous avant moi What a Face

Non mais en de tel condition, ça lui faisait clairement mal au C*l de dire une telle chose. Il la regarda avec un faible haussement d'épaule. Il jouait même si il regrettait déjà ce qu'il venait de dire. Mais il fut coupé par l'infirmière qui disait qu'il pouvait enfin sortir, il était soulagé et se mit tout de suite debout pour s'habiller. Il sursauta au pincement sur ses fesses et eut un air de conquérant xD sur le visage au clin d'oeil de Zoey. TOUT DANS LE REGARD xD Mais une fois sortit, poussé comme une vulgaire chose, il se retrouva dans une chaise roulante devenue folle furieuse, surtout celle qui l'a conduisait. Cage avait nana sur ses genoux et il frappa tout ce qui pouvait les atteindre, pour ne pas non plus que nana se prenne un mauvais coup dans le visage mais il ne vit pas venir le soutif qui lui obscurci la vue, pas de bol quoi --' il le retira et pouf sur Zoey. Cage souria mais beaucoup moins lorsque Z lâcha les commandes et que Cage continua de rouler --' Il se prit non plus des fringue mais le chariot de bouffe qui se trouvait devant une chambre oO Il puait les petit pois maintenant --'. Une fois relevé, il vit un tas de médecin, de suite, il se retourna pour regarder nana et son bébé, il fallait qu'elle parte. A peine eut il lever le regard vers les câbles, qu'il fut heureux que son bébé comprit bien des choses. Il les laissa partir et bien évidement, Cage ralentissait les troupes du mieux qu'il pouvait pour qu'elles prennent de l'avance. Il en hypnotisa un pour qu'il fasse dégager les autres , mais des balles perdues le fit reculer de quelques pas. Il se retourna et vit Zoey qui s'en échappa magnifiquement bien mais il sentit l'odeur de son sang. S'en était trop pour lui car en fraction de seconde, Cage regarda l'homme qui brandissait toujours son arme vers elles, et sans avoir peur d'être reconnu, il sortit les crocs et ses yeux étaient pulvérisé par des veines rouge écarlates. Il avait prévenu qu'il tuerait et c'est ce qu'il fit .... Alors que les hommes prirent peur de Cage, c'était à leur tour de reculer et Cage mordit le premier coup qu'il attrapa pour le laisser pour mort sur le sol dans la seconde qui suivit. Non mais il ne supportait pas qu'on prenne ses deux femmes pour cible, c'était inconcevable. L'alarme se mit en route, de plus belle et Cage put partir, s'échapper de cet hôpital pour qu'il aille les rejoindre en dehors du bâtiment. Alors qu'il les cherchait du regard, il les suivit à l'odeur de sang mais son portable qui avait tenu le coup dans l'accident oO vint vibrer dans sa poche.

Dans 24 heure Cage ....

THE CHOC. Il les regarda a travers la vitre alors que les attroupements se faisaient en nombre. Impossible pour lui de rejoindre la voiture. En cet instant, il n'y avait pas plus perturbé que lui, il fit des pas en arrière, tentant de se mettre à l'abris et il envoya un texto à Z.

Au phare. Met Nana à l'abri.

Un flic passa à ses côtés et Cage l'assena d'un coup de poing et lui piqua son arme, juste à temps pour pointer une balle entre les deux yeux d'un Sniper qui tentait de viser vers le 4X4 Mercedes. Il resta là un instant, jusqu'à ce qu'elles disparaissent complètement du paysage. Cage tapi dans l'ombre, se laissa tomber contre un mur tout en murmurant ....

_ 24 heure ....., dans 24 heure, cela allait être leur fin .....




_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Mar 12 Juil - 2:32


Alors que Cage lui faisait un nom de l’index, elle attendit qu’il réplique, en effet elle le connaissait par cœur et bien évidement elle s’était douté qu’il n’allait pas lui laisser le dernier mot. Penchant la tête sur le côté, elle attendit. En l’entendant, elle ne pu s’empêcher que de sourire. Bien sure qu’elle se rappeler de ses leurres. Il avait raison ,surement qu’elle en avait profité en même temps toute personne censé et normal constitué ne pouvait résister à ses leurres ci.

«  Pas que j’ai une petite mémoire , juste que sa ne m’a pas réellement marqué… puis magnifique corps , magnifique corps » Zoey s’approcha de lui et posa sa main sur son front. «  T’es sure que t’as pas un peu de fièvre , parce que souvent quand elles sont forte elle te font divaguer » Du bout des lèvres elle lui fit un petit bisous et posa son visage dans le creux de son cou , sa main dans la sienne elle ne pu s’empêcher que de la lui caresser c’était comme un automatisme en faite , pour sure qu’elle ne s’en était même pas rendu compte.

Tandis que Zoey & Nana était entrain d’attaquer Cage d’une tonne de bisous , elle fut consterner de voir que Cage ne remarquer pas la différence entre ses lèvres et celles de sa fille, ouai heu sa fait plaisir quoi >< Croisant ses bras sur sa poitrine, elle fut satisfaite de la réponse de sa fille. C’est qu’elle avait déjà du répondant quand même I love you Rien que là, elle avait envie de tchéquer avec elle mais ne le fit pas par respect pour Cage xD.

«  Mais papa c’est pas la même chose t’es mon père va falloir que je me trouve quelqu’un moi aussi plus tard puis non y a Ashton Kutcher aussi ….»

Sur ce coup là, respect pour Cage ou pas , Zoey ne pu s’empêcher de tchequer avec sa fille, en même temps elle venait de clouer le bec de son père et qui plus est avec Ashton Kutcher , chose qu’elle-même faisait. En même temps ce mec était la perfection incarnée. Quant à Zoey elle faisait toujours la tête à Cage … Elle lui fit un petit chantage même , genre plus de bisous pendant longtemps et à la réponse de Cage , elle le regarda du genre t’es sure , le pire c’est qu’il savait qu’elle était capable de tenir , juste par fierté. Oui sa fierté lui faisait faire un tas de chose, malgré elle ou pas.

«  Si ça te fais plaisir de le penser … » dit-elle avec un fin sourire sur le bout des lèvres, ce n’était pas méchant en aucun cas, le pire c’est qu’elle savait qu’il lui faudrait du courage pour résister à l’appel des lèvres de Cage Ôo limite c’était comme des sirènes en faite , impossible d’y résister, pour le coup elle regarda Cage comme si elle s’attendait à voir une queue de poisson >< L’infirmière entra dans la chambre alors que Cage venait tout juste de se lever , donc par conséquent il était encore en boxer. Non mais pas que mais elle voyait bien que la petite rousse tentait de mater un peu , elle lui lança un mauvais regard et se mit devant son bébé histoire de dire «  Tu touche même avec les yeux et tu le regrettera » Un peu jalouse ? Surement mais voila , elle n’aimait pas sa , surtout qu’elle semblait le déshabiller du regard , Zoey marqua un peu son territoire pour le coup en lui pinçant les fesses, oui elle n’allait pas lui faire pipi dessus :Arrow: Sortant dans la chambre en trombe , elle poussa Cage sur une chaise roulante afin d’aller plus vite puis elle c’est vrai qu’elle avait aussi peur qu’il se fasse de nouveau mal dans une circonstance comme celle-ci, l’adrénaline et tout le reste. Se prenant un soutif de grand-mère dessus elle fit les gros yeux et demanda à Nana de lui enlever avec la pince, en même temps elle ne voulait même pas que sa fille est à toucher une chose pareil , non mais dégueu quoi, c’était pas pour les enfant de son âge. Après avoir réussit à traverser tout le couloir , échappant au grand nombre de policier mais aussi des infirmier , Zoey prit Nana sur son dos pour se rendre sur le parking. Elle avait parfaitement comprit ce qu’elle devait faire. Même si elle n’aimait pas laisser Cage seul dans une tel situation mais surtout après avoir était blessé, Nana entrée en ligne de compte et elle ne pouvait pas se permettre que cette dernière soit touché ou même qu’elle soit décoiffé, ouai ouai carrément. Sa fille était la prunelle de ses yeux et elle pouvait devenir plus que méchante si quelqu’un osé toucher à seulement un de ses cheveux. Démarrant la voiture avec les files électrique, Zoey ne pu s’empêcher d’attendre que Cage soit sortir du bâtiment central , histoire de se rassurer quand même un peu. Se tournant alors , elle sentit le regard apeuré de Nana se poser sur son épaule et baissa elle aussi son visage et remarqua qu’elle était blesser. Elle rassura sa fille, lui disant qu’elle n’avait pas mal de plus c’était la strict vérité.

Zoey entendit son portable sonné , le pied sur l’accélérateur , prête à partir , elle le lut et fronça les sourcils en lisant le message de Cage , elle ne comprenait pas vraiment la finalité du message mais haussa les épaules et se rendit chez elle ,afin de déposer Nana à sa grand-mère qui était rentrer après avoir amené sa petite puce à l’hôpital pour voir son père.

«  Désolé Tessa mais je dois y retourner …. » Elle lui fit un bisous sur la joue tout comme à sa fille et monta se changer. C’est qu’elle était plein de sang quand même --’ Elle enfila un slim et un dos nu et parti vite en direction du phare. C’est qu’elle n’avait pas comprit le message de Cage c’était assez étrange quand même. Elle abandonna quelque mettre plus loin la voiture histoire de ne pas se faire arrêter et de ne pas passer 2 ans en prison , c’est que sa serait balot quand même --’ Surtout que le orange jure avec son teint et lui donne l’impression d’être malade. Bref, elle marcha jusqu’à la plage enlevant ses chaussure pour ne pas s’enfoncer. Et appuya doucement sur son épaule qui lui picotait légèrement. Elle alla mouiller sa main et essuya sa plaie à l’aide de l’eau salée. Zoey fit les gros yeux et sautilla sur place , tout en se mordillant assez fortement les lèvres pour ne pas crier, bordel c’est que ça faisait hyper mal. Elle en avait même les larmes aux yeux la pauvre. Elle regarda un peu partout histoire de voir si Cage n’était pas là , ouai c’est qu’elle ne voulait pas vraiment qu’il voit qu’elle venait de faire sa chochote.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 6983
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Mar 12 Juil - 3:30



Parfois le mensonge exprime mieux que la vérité ce qui se passe dans l'âme.


Cage ne se gêna pas pour lui rappeler tout les leurres qui lui avait fait, peut être que par la suite, elle comprendrait pourquoi il allait faire ce pas vers la séparation. Et c'est bien pour cela qu'il insistait aussi sur le fait qu'un leurre pouvait être bénéfique pour la personne qui le subissait, même si au premier abords il n'était pas jouissif de l'encaisser, il y avait toujours une "belle fin" non ? Du moins, c'est ce qu'il espérait ... mais il avait d'énorme doute sur la chose, surtout concernant Zoey qui était rancunière. Mais il ne lâcherait pas prise, parce qu'il est évidement conscient que c'est pour leur bien, pire que ça même, leur survie. Il tenta un peu d'humour, même si celui ci n'était pas à son apogée, il tentait d'y mettre du coeur, juste pour que tout paraisse réaliste. Il regarda Zoey prendre sa température et il ne sait pourquoi, il était avant gardiste sur ses moindres gestes car il tendit son front quand elle y posa sa paume ...

_ Toujours là à vexer ton petit monde. Ben finit alors, finit de le toucher si il n'est pas au gout de madame. , il jeta un bref regard sur nana parce que les parents entraient tout de même en terrain miné, du moins Cage --'. Il passa sa langue sur ses lèvres, un peu intimidé sur le moment et s'allongea un peu mieux sur le lit? Sa main entrelacé à celle de son bébé, il la regarda se blottir contre lui, sa tête dans son cou et il soupira d'aise en fermant les yeux, tout en y déposant un baiser sur le sommet de ses cheveux. Elle allait tellement lui manqué, il ne savait plus si il allait pouvoir gérer son absence.les deux nanas là qui se mirent à ses côtés, ça puait et en effet, parce qu'il se fit attaquer de coup de bisous. Il se fit même surprendre par un bisous sur la bouche de sa fille ... mais Cage se rendit vite compte qu'il s'était trompé. Sa fille le retourna comme un crêpe et vas y que je te balance THE réflexion avec Ashton Kutcher. Cage se tapa le front et regarda Nana ensuite Zoey.

_ Mais qu'est ce que vous avez avec ce mec ?! Vous saviez qu'il a des orteils palmés ? ça vous plait ça peut être ?

fallait tout de même bien qui lui trouve un défait à celui là (même si c'est impossible ) et il les regardait encore alors qu'elles tchéquaient. Il était finit avec ses deux là, deux femmes contre lui, aussi pimentée l'une que l'autre, c'était sa mort assurée. Mais la mini colère de Zoey, qui en soit n'en est pas une hein, ne désemplit pas car elle haussa juste les épaules à ce qu'il lui disait. Peut être devait il sortir le grand yeux, à la Flynn Rider What a Face ... Il regarda Zoey avec son petit sourire, il savait qu'elle mentait et il ne sait pourquoi, il aurait certainement aimé qu'elle n'aime plus ses bisous What a Face il espérait un tas de choses en fait pour pas qu'elle souffre de leur séparation. Cela commençait à réellement hanté son esprit ... L'infirmière arriva ensuite et Zoey lui fit une sorte de paravent devant lui, il se demandait ce qu'il se passait parce que limite, elle se mettait sur la pointe des pieds pour que personne ne le voit. Il pencha la tête vers l'infirmière qui le regardait et Cage arqua un sourcil ... Il haussa les épaules et se fit pincer les fesses. C'était mignon --' mais il ne capta rien aux stratagèmes de Z, c'était un truc de femmes tout ça

Dans les couloirs tout se passa très vite. Zoey fut toucher et Cage regarda directement à Nana afin de voir si elle n'avait rien. Il paniquait mais il vit rouge aussi car il fit un véritable massacre dans ses couloirs emplit de policiers et d'infirmiers avec leur seringue. Agile comme un félin, il sut s'en sortir s'en aucune égratignures, heureusement aussi parce que le pauvre, il avait mangé avec son accident. Alors qu'il sortait de l'hôpital en trombe afin d'en sortir tout de même vivant, il reçut le fameux texto, cela le mit en état de choc directement parce qu'il ne bougea plus. C'était la pagaille autour de lui et son regard se porta vers les deux femmes de sa vie. C'était finit, il lui restait juste 24 heure ... Il se mit tout de même à l'abri, impossible de rejoindre le 4X4 et envoya un message à Nana " Je t'aime, on se revoit bientôt mon bébé", message qu'il avait coupé de Zoey, elle ne pouvait mais absolument pas savoir. Il prévint tout de même Zoey de le rejoindre au phare car il ne pouvait prendre le risque de rentrer chez lui ou encore chez Zoey pour leur derniers moments, il voulait qu'ils se retrouvent à deux ... Adossé contre le mur, il sentit la panique lui monté tout en passant une main dans ses cheveux. Comment réagir à tout cela ? Il pouvait encore faire machine arrière .... c'est ce qu'il se disait, c'est ce qu'il voulait mais un autre texto vint l'extirper de ses pensées, à croire qu'il le sentait ce foutu parrain ...

Tu leur sauves la vie Cage ... Merci.

Cage lut le message, il le relut, encore et encore tentant de se convaincre que c'était la vérité, la pure réalité. Il tapa de son poing sur le sol, encore et encore ... et il se releva, la mine blafarde, apeurée, ne sachant pas où il devait y aller. Allait il être assez courageux pour affronter ce qui l'attendait ? Allait il pouvoir une seule seconde vivre sans elle ? NON. Il se frotta les yeux de ses mains, et s'avança vers cet endroit où il lui a donné rendre vous. Il devait en urgence se reprendre, sinon il allait tout foutre en l'air. Boitant légèrement, il arriva sur la plage, et Zoey eut le temps de se changer et elle était là, face à cette eau qu'elle posait sur son épaule. Il ne chercha pas à comprendre et alla directement à ses côtés afin de voir comment se portait son épaule. Il focalisa toute son attention sur la plaie, sans la regarder ... En était il encore capable ? non plus. Toutes murailles cédaient, tout s'effondraient alors que le moment n'était même pas encore venu. Il essuya la plaie de toute cette eau salée qui n'était pas bonne pour sa plaie, cela n'allait pas aider à la cicatrisation et il frotta doucement de sa manche avant de lui dire :

_ Vient au monte au phare. Il te faut quelque chose qui désinfecte pas qui va te faire souffrir ...

Il avait un Put*in de mal de crâne qui ne passait pas. le mal plus la peur se lisait sur son visage, en ses circonstances, même si il était doté d'une carapace énorme, il ne savait presque plus cacher ses émotions. Et c'est alors que son leurre d'accident de voiture allait entrer en compte. Il lui prit la main et la tira vers le phare, doucement pour qu'elle le suive et c'est lorsqu'ils arrivèrent au pieds que comme un Gentleman, il la prit dans ses bras comme au bon vieux temps de son humanité, pour l'aider à monter. Aterrissant sur la terrasse, il se dirigea directement vers l'évier, il ne l'avait toujours pas regarder. c'était idiot mais il préférait se concentrer sur sa blessures que sur les siennes, qui étaient interne et il revint avec un petit bol d'eau chaud où il avait mit un peu d'alcool.

_ Vient, ça va piqué un petit peu mais il faut le faire ..., il tamponna la plaie et il souffla dessus après. ça cessait les picotements, il fit le geste à plusieurs reprises, juste pour ne pas qu'elle ait mal et quand il eut finit, il déposa le tout prenant la main de Zoey, relevant enfin son regard vers elle ...

_ ça va mieux ?



_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”©️ .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   Mar 12 Juil - 12:40



Alors que Zoey était entrain de prendre la température à Cage histoire de se moquer un peu de lui mais gentiment . C’était de la taquinerie rien de plus. Comme on dit qui aime bien châtie bien non ? Put*in c’est qu’elle l’aimait plus que bien le Cage I love you Plongeant son regard dans le sien , elle sentit le front de Cage se faire plus présent contre sa paume, cependant quand elle l’entendit elle ne pu s’empêcher de grimacer à cette perspective , genre ne plus pouvoir toucher Cage, c’était infaisable. Elle le regarda un peu perplexe pour le coup et se blotissa contre lui , tout en posant sa tête dans le creux de son cou.

«  Enfin de compte je pense qu’on va oublier tout ça , non , attend ça n’a aucun sens ce qu’on est entrain de dire Cage , allé excuse toi et y’aura pas de représailles » dit-elle en riant. S’excuser de quoi ? Elle ne savait même pas de quoi il pourrait s’excuser mais c’était ce genre de phrase toute prête qu’elle venait de lui servir. Du bout de ses doigts, elle caressa le haut de son torse , de manière circulaire. Ouai non mais c’était tout bonnement impossible pour Zoey que de laisser ses mains loin du corps de Cage en faite Rolling Eyes Depuis qu’elle était avec lui , elle était devenu une femme totalement épanouit, une femme qui montrait de plus en plus ses sentiments, une femme plus tendre … Cage était plus qu’un besoin pour elle ça allé au-delà de tout ce qu’elle avait connue en faite. Elle en était folle amoureuse et cela ne lui faisait pas peur pour une fois. Son sourire se fit plus grand en sentant son bisous et leva son regard vers lui , cependant elle croisa le regard de Nana au passage et toutes deux décidèrent d’attaquer Cage de bisous. A la suite de ça Nana lui vendit du rêve. Polala mais elle gérait sa fille quand même , elle en avait même des étoiles dans les yeux , emplit de fierté.

« Ce mec Cage , c’est le mec par excellence puis tente pas de lui trouver des défauts tu n’y arrivera pas , en ce qui concerne ses orteils, oui on le savait , mais au moins il peut nager plus vite que la normal »

Elle haussa une épaule et reprit sa bouderie , cependant elle sentit le regard de Cage sur elle , et à plusieurs reprise elle lui lança des regards en coin , genre Est-ce qu’il me regarde encore xD Non mais pas que mais sa la perturbait c’est qu’elle se sentait un peu traqué pour le coup. «  Bon allé fait moi un bisous » dit-elle avec une petite moue.

En ce qui concerne l’entrée de l’infirmière , Zoey allait la taper, non mais réellement. C’est que la Zoey elle était devenu pire que possessive C’est l’amour hein . Non juste qu’elle n’appréciait pas qu’une femme se rince l’œil sur le corps de son bébé. C’est normal après tout non ? Pour le coup elle se posait bien évidement la réponse, cependant elle montra tout de même à l’infirmière qu’il lui appartenait … et de suite après elle lui lança the regard meurtrier, genre tu tente quelque chose je te bouffe. Cependant Zoey prit peur quand elle se rendit compte de ses pensées, c’est pourquoi elle poussa Cage avec nonchalance sur le fauteuil roulant ,genre je m’en fou. OMG fallait quand même qu’elle se calme parce qu’elle commençait à se faire peur --’ Alors qu’un parcours du combattant venait de se créer devant eux, Zoey & Nana arrivèrent à sortirent de l’hôpital saine et sauve du moins presque puisque Zoey ne sentit pas sa blessure et se fut Nana qui lui fit remarquer. Dans la voiture , elle expliqua à Nana que ce n’était rien et tenta de la rassuré concernant son père. «  T’inquiète pas ma Nana ton père va bien , tu sais il est fort et même plus que Ashton & Flynn réunit , c’est le meilleur ton père » Un sourire traversa son sourire tandis qu’elle capta le regard de Nana qui était tout aussi souriant que le sien , dans le rétroviseur. Le sms de Cage la surpris légèrement , elle se demandait pourquoi il voulait qu’elle aille au phare et qu’elle dépose Nana, cependant elle le fit. Zoey prit le temps d’enfiler autre chose tout de même parce que les vêtement plein de sang ça pouvait faire fuir pas mal de personne hein.

Une fois arriver à la plage, elle laissa le véhicule volé quelque kilomètre plus loin afin de ne pas se faire plus remarquer et se rendit sur la plage, enlevant ses chaussures une fois arrivé dans le sable. Elle adorait cette sensation , sentir les petits grain de sable sous ses pieds. Se rendant vers l’eau, elle se baissa pour mettre sa main dans l’eau et la passer sur sa blessure pour la désinfecté. C’est qu’avec tout sa elle n’avait pas eu le temps de soigner. Sautillant sur place en se mordant la lèvre pour ne pas crier, elle fut surprise par Cage alors qu’elle était entrain de sauter. Se stoppant net, elle laissa son regard aller un peu partout. C’est qu’elle avait envie de se taper le front pour le coup , la honte qu’elle venait de se prendre quand même. Elle le regarda essuya sa plaie et arqua un sourcil , se demandant ce qu’il faisait.

«  T’inquiète pas c’est rien , j’ai rien sentit , juste que je veux pas que sa s’infecte. »

Zoey tenta de la rassuré et en plus c’était vrai donc …. Il n y avait pas de quoi s’inquiète mais de le voir comme ça pour elle , elle adorait ça. Elle se laissa entrainer et quand il la prit dans ses bras , Zoey fut les grand yeux.  « Cage tu sais , c’est mignon ce que tu veux faire, mais t’es sure que ça va mieux ?  Si tu veux on échange, c’est moi qui te portes…. Et me dit pas non , sa se fait pas blablablabla , les temps on changé » dit-elle avec un petit sourire , cependant comme elle s’en était douté, il ne la laissa pas faire et la porta jusqu’au sommet du phare. Elle avait l’impression de revenir 1 auparavant , au tout début de leur relation quand il lui faisait découvrir sa nature. Plongeant son regard dans le sien, elle ne cessa de le regarder complètement IN LOVE . Zoey se laissa faire , alors que Cage s’afféré autour d’elle comme une vrai une petite infirmière. « T’essaye de me surpasser là c’est ça ? » Genre chacun son tour , un peu plus tôt dans la journée c’était Zoey qui jouait à l’infirmière et voila que c’était au tour de Cage. Se crispant légèrement elle tenta de ne pas montrer que sa lui faisait mal , ben oui la pauvre c’est que sa brulait , mais le souffle de Cage l’apaisa. «  Si je te dis que non tu continus ? » dit-elle en riant . «  Non t’inquiète pas ça va mieux … mais tu m’explique pourquoi tu m’as demandé de venir ici ? Enfin c’est pas que sa me déplaise ,sa faisait longtemps qu’on était pas venue ici… tu te rends compte , ça n’a pas changé »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le leurre, quelle invention merveilleuse. --' [Cage et Zoey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quelle est la base du développement ?
» BELGIQUE (La Louvière): cage 14 croisée (griffon) épagneul
» Quelle est votre bande de prédilection?
» Quelle bande de nazes!
» quelle est cette décoration militaire ?


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTY :: RP-